Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 06:26

 Sauvez le service public ! ! !

Sauvez la gare de l’Hermitage ! ! !

 

 

 

Vous voulez le maintien du service public de proximité ? Au service de tous, accessible à tous?

Vous voulez un monde où l’ordinateur ne se substitue pas à l’Homme ?

Vous voulez pouvoir questionner et être entendu ? Sans taper sur des touches de téléphone?

Résistez au traitement de l’humain en termes de rentabilité.

Refusez la logique comptable.

Gagnez la bataille contre les chiffres.

Signez cette pétition pour empêcher la fermeture du guichet de gare de l’Hermitage-Mordelles (35) avant qu’il ne soit trop tard.

 

 

Cette pétition sera remise à :

  • Direction générale TER Bretagne

 

Signez la pétition

 

 

 

Pour en savoir plus

 

La gare de L'Hermitage - Mordelles est une gare ferroviaire de la ligne de Paris-Montparnasse à Brest, mise en service en 1863 par la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest. Elle est située à onze kilomètres à l'ouest de la gare de Rennes, sur le territoire de la commune de L'Hermitage, canton de Mordelles, en région Bretagne.

C' est à la fois une gare voyageurs desservie par des trains express régionaux TER Bretagne et c'est aussi une gare marchandises. (voir site  wikipédia)

 

Gare - Boutique SNCF de L'hermitage


Repost 0
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 13:07

Une nouvelle association d'usagers des transports se crée

AUTES : l' association des Usagers de Transport Eure-Seine

Depuis juillet 2014, une nouvelle association des usagers des transports s'est crée sur le territoire de l'agglomération Seine-Eure dont les objectifs sont les suivants:

  • De défendre les intérêts des usagers du territoire de la Communauté d’Agglomération Seine-Eure dans tous les domaines touchant directement ou indirectement au transport.
  • De pratiquer la promotion des moyens de transport public et de proposer leur modernisation et leur adaptation en fonction des besoins, qu’il s’agisse de transports urbains ou interurbains, par voie routière ou par voie ferrée, par voie d’eau ou par voie aérienne.
  • De représenter les usagers des transports auprès des organismes municipaux, communautaires, départementaux, régionaux, officiels ou privés, pratiquant le transport, ayant à connaître des questions de transport ou ayant des répercussions dans le domaine du transport.
  • D’étudier toutes suggestions utiles émanant de membres de l’association et de prendre éventuellement, en vue de leur aboutissement, toutes initiatives et mesures appropriées

Venez nous rejoindre !

voir le site : http://associationautes.over-blog.com/

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire
commenter cet article
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 13:54

Pour le retour des trains sur la ligne NANCY-MERREY

 

Pour la réouverture de la ligne 14 Jarville/Mirecourt/Merrey/Culmont à l’exploitation ferroviaire et ceci même à vitesse réduite;

Pour la planification et la mise en œuvre des travaux de renouvellement voie-ballast;

Pour qu’un COREST (Comité de desserte) spécial ligne 14 soit tenu dans les plus brefs délais;

Cette pétition sera remise à :

A monsieur Philippe RICHERT, Président du Conseil Régional Grand Est, STRASBOURG

 

Signez cette pétition :

https://www.change.org/p/a-monsieur-philippe-richert-pr%C3%A9sident-du-conseil-r%C3%A9gional-grand-est-strasbourg-pour-le-retour-des-trains-sur-la-ligne-nancy-merrey

 

Voir aussi : https://fr-fr.facebook.com/ADLF.NANCY.MERREY/

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Il faut sauver ... Agir avec la FNAUT
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 04:36

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Février 2017

Communiqué

 

Un bonus de 200 €

pour les vélos à assistance électrique, un bon début

 

Jusqu'ici exclus de tout dispositif national d'aide, les vélos à assistance électrique auront eux aussi leur bonus : 20 % du prix d'achat dans la limite de 200 euros. Sept organisations[1] se réjouissent de l'annonce de la Ministre de l'environnement, Ségolène Royal, concernant la création de ce dispositif. Déjà mise en pratique avec succès dans certaines collectivités, cette mesure était attendue pour le territoire national. Elle marque une étape importante pour la reconnaissance du vélo en tant que mode de déplacement à part entière, et comme solution de mobilité durable. 

 

Le vélo à assistance électrique, une solution pour la pollution, le climat, les déplacements et la santé

Le vélo à assistance électrique (VAE) permet de réduire la pollution de l’air par rapport aux deux-roues motorisés et aux voitures, tout en allégeant les efforts et la sur-ventilation des cyclistes fragiles. C’est aussi une solution pour la nécessaire réduction des émissions de gaz à effet de serre des transports, en particulier en zone périurbaine ou rurale où les solutions de transports publics sont moins développées. En effet, la moitié des usagers du vélo à assistance électrique qui ont déjà bénéficié d’une aide locale à l’achat d’un VAE ont fait ce choix en remplacement de la voiture, selon l’étude de l’Ademe sur les bénéfices des services vélo[2]. Rappelons qu’environ la moitié des trajets automobiles fait moins de 3 km et pourraient pour la plupart être faits autrement. 

Le décret paru au JO le 18 février 2017 marque l’adoption de cette mesure, dans des conditions encourageantes (20% du prix d’achat, plafonné à 200 euros). A noter que cette aide n’est pas cumulable avec les aides éventuellement déjà accordées par certaines collectivités locales.

Nous sommes convaincus que cette mesure permettra à de nombreux Français d’accéder à une mobilité propre, durable, tout en confortant une filière industrielle en plein essor et créatrice d’emplois locaux. Le tout permet également d’agir contre le fléau de la sédentarisation des Français.

Cette mesure doit aussi s’inscrire dans une politique cyclable volontariste, en commençant par le déploiement complet des mesures déjà partiellement mises en place, comme l’indemnité kilométrique vélo. Pour encourager efficacement les déplacements domicile-travail à vélo[3], elle doit être obligatoire dans le secteur public comme le secteur privé, être cumulable avec le remboursement de 50% de l’abonnement transport en commun. Son plafond de défiscalisation, aujourd’hui limité à 200 euros, doit se montrer plus généreux. Espérons aussi que le nouveau bonus soit prochainement élargi à d’autres usages utilitaires tels que les vélos cargo et pliants.

 

Vers une politique nationale favorable à la marche et le vélo ?

Enfin, nos associations attendent la mise en œuvre d’une véritable stratégie nationale de développement des mobilités actives (marche et vélo).

Pour rendre crédible son engagement, l’État doit donc se doter d’un fonds national dédié, permettant :

  • de soutenir les investissements des collectivités territoriales par des appels à projets "villes pilotes" notamment à destination des villes moyennes,

  • de permettre de résorber les coupures urbaines et autres ruptures de continuités,

  • de financer des campagnes nationales de communication positive en faveur des mobilités actives,

  • de généraliser l’apprentissage de la mobilité à vélo, avant la sortie de l’école primaire,

  • de finaliser le maillage des véloroutes d’intérêt national d’ici 2030 (et les itinéraires principaux - Eurovélo - d’ici 2022). 

Avec la mise en place d’un fonds national vélo, la France serait ainsi le premier pays à répondre à l’appel des Nations Unies qui recommande de consacrer au minimum 20% du budget transports aux mobilités actives (marche et vélo). L’organisation internationale en fait une condition d’atteinte des objectifs climatiques, mais également une exigence de santé publique et d’amélioration de la qualité de l’air[4].

 

Contacts presse :

Olivier Schneider 
Président de la Fédération française des Usagers de la bicyclette (FUB)
06 16 09 12 29 - president@fub.fr

Lorelei Limousin 
Responsable transports-climat au Réseau Action Climat France (RAC-F)
07 70 31 09 19 - lorelei@rac-f.org

Bruno Gazeau 
Président de la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT)
06 76 73 31 09 - bruno.gazeau@fnaut.fr

Demba Diedhiou            
Coordinateur du réseau Transports et Mobilités Durables à France Nature Environnement (FNE)
01 44 08 77 81 - demba.diedhiou@fne.asso.fr

Denis Voisin
Porte-parole Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme (FNH)
01 41 22 10 70 - d.voisin@fnh.org

Olivier Blond
Président de Respire
olivier@respire-asso.org

Marielle Chaumien
Attachée de presse à WWF France
06 15 39 24 95 - mchaumien@wwf.fr

 

[1] La Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB), Réseau Action Climat, France Nature Environnement,  Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, FNAUT, WWF et l’Association Respire.

[2] Ademe, Etude d'évaluation sur les services vélos, 2016 http://www.ademe.fr/etude-devaluation-services-velos

[3] Selon l'enquête de l'Insee, seuls 2% des déplacements domicile-travail étaient effectués à vélo en France en 2015 : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2555446

[4] Rapport du PNUE intitulé "Perspectives mondiales sur la marche et le cyclisme » et publié en octobre 2016. 

 

Télécharger le communiqué de presse commun aux sept organisations.

 

Le communiqué du Club des villes et territoires cyclables suite au décret VAE

Repost 0
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 01:33
http://www.arafer.fr/wp-content/uploads/2015/09/nuage-arafer-autocar.png

L’Arafer est une autorité publique indépendante créée fin 2009 sous le nom d’Autorité de régulation des activités ferroviaires (Araf), pour veiller au bon fonctionnement du marché ferroviaire en France. Ses missions ont été étendues en 2015 au transport interurbain par autocar et aux autoroutes sous concession, faisant de l’Arafer un régulateur de transport multimodal. Depuis 2016, l'Arafer corégule les conditions d'accès au tunnel sous la Manche, avec l'Office of rail & road, son homologue britannique.

 

Communiqué de Presse

Paris, le 8 février 2017
 

L’Arafer ne valide pas les péages 2018 de SNCF Réseau et ouvre par ailleurs une procédure en manquement suite à l’introductionde modifications touchant au droit d’accès des opérateurs à l’infrastructure ferroviaire.

 

http://www.arafer.fr

Repost 0
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 07:00

Pour gare (Bahnhof) TGV–TER Vandières Lorraine

Pour une gare TGV – TER à Vandières au coeur de la Lorraine.

Für einen TGV - Regionalbahn Bahnhof in Vandières im Herz von Lothringen  

 

Je suis né en Lorraine et j’y ai vécu 50 ans. J’habite aujourd’hui en Champagne, qui fait partie de la même Région Grand-Est. Je n’adhère à aucun syndicat ni à aucune association d’usagers. C’est en simple citoyen que je vous demande de signer la pétition pour la réalisation de la gare TGV – TER de Vandières, au cœur de la Lorraine, sur le TGV Est européen. La Lorraine et les régions transfrontalières limitrophes doivent être raccordées au TGV de la façon la plus efficace possible.  

Pierre DEBANO    Contacter l'auteur de la pétition

 

Pour signer la pétition :

 

https://www.petitions24.net/pour_gare_bahnhof_tgv-ter_vandieres_lorraine

 

Ce qui est demandé dans la pétition  

 

MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉGION GRAND-EST  

Suite à une gestion lamentable du dossier par l’ancien conseil régional de Lorraine, il n’y a toujours pas de gare TGV-TER à Vandières, alors que tout était prêt pour sa construction.

La Lorraine est la seule de la Région Grand-Est à ne pas avoir, sur la ligne à grande vitesse, de gare connectée au TER permettant une diffusion optimale de l’effet TGV.

La Lorraine est en crise, faut-il lui ajouter un handicap supplémentaire ? Les contribuables ont tous payé pour la réalisation du TGV Est. Est-il normal que les Lorrains soient privés d’une gare connectée au TER sur le TGV Est ?

Cette gare est nécessaire : elle raccourcira notablement, pour tous les Lorrains, les temps de trajet vers l’Allemagne, l’Ouest et le Sud Ouest de la France. Pour nombre de Lorrains, de Luxembourgeois, de Belges, et d’Allemands de Rhénanie Palatinat, elle offrira soit des relations plus rapides, soit de nouvelles relations avec Paris et Strasbourg.

Tout est en place pour que cette gare TGV-TER de Vandières se fasse. Il ne manque plus que votre décision formelle, Monsieur le Président. Alors, s’il vous plait, faites ce geste pour les Lorrains, pour tous les habitants du Grand-Est et pour de nombreux frontaliers.    

 

SEHR GEEHRTER HERR PRÄSIDENT DER REGION GRAND EST  

Durch eine nachlässige und fehlerhafte Behandlung des Projektes durch die letzte  Führung der Region Lothringen ist leider der TGV-TER (RB) Bahnhof in Vandières nicht erstanden. Dennoch waren alle Verhältnisse erreicht um diesen Bahnhof zu bauen.

Lothringen ist nun das einzige Gebiet im Grand Est ohne Verbindung zwischen der RegionalBahn TER und dem TGV.

So kann keine optimale Verbreitung des TGV Effektes hergestellt werden. Lothringen ist schon seit vielen Jahren von der Krise schwer getroffen worden; eine zusätzliche Behinderung ist sicher nicht notwendig. Die Einwohner der alten Region Lothringen haben viel Bezahlt für die Herstellung der Neubaustrecke; es ist nicht gerecht sie ohne Verknüpfungsbahnhof zu lassen.

Ja, dieser Bahnhof ist notwendig; er wird die Reisezeiten in alle Richtungen verkürzen: nach Deutschland, West und Südwest Frankreich, zum Pariser Gebiet… Er wird vielen Lothringer, Belgier, Deutscher Einwohner aus der Rheinland-Pfalz neue oder schnellere Verbindungen herstellen. Der TGV-TER (RB) Bahnhof könnte schon heute fertig sein. Die Durchführung und die dazu nötigen Mittel sind da.

Fehlt nur noch Ihre Zustimmung, Herr Präsident. Würden Sie bitte Ihre Entscheidung zu Gunsten der "Lothringer", Bewohner der Region "Grand Est" und Nachbarländern treffen.  

 

Carte_pétition_vandières1.jpg  

 

 

Repost 0
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 14:30

Le site du débat public sur le projet de Voie Ferrée Centre Europe Atlantique (VFCEA) permet de s'informer sur un dossier très important  pour le développement du ferroviaire et en particulier pour les Pays de la Loire !

La FNAUT soutient ce projet depuis longtemps car la VFCEA c'est aussi l'un des 3 axes transversaux  ferroviaires nationaux. Les quelques cartes suivantes illustrent parfaitement la localisation du projet qui depuis des années se construit (électrification, mise au gabarit...). Nous en avons déjà parlé sur ce site.

 

https://vfcea.debatpublic.fr/sites/debat.vfcea/files/styles/slideshow/public/images/carte_situation_du_projet.png?itok=fidSNWYr

Le débat se tient du 15 décembre 2016 au 20 mars 2017. Il a pour but de permettre de s'informer et de débattre de l'opportunité, des objectifs et des caractéristiques du projet VFCEA.

 

https://vfcea.debatpublic.fr/sites/debat.vfcea/files/styles/slideshow/public/images/carte_du_depliant_bis.png?itok=9euaqikq

La FNAUT Pays de la Loire a déjà déposé sa contribution (voir). D'autres contributions régionales devraient suivre .

 

https://vfcea.debatpublic.fr/sites/debat.vfcea/files/styles/slideshow/public/images/carte_trafic_de_marchandises_2025.png?itok=4h4-v_LK

L'avis de la FNAUT sur la VFCEA

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire
commenter cet article
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 13:33

Dans le cadre de la modernisation de la ligne Clisson - Cholet, une concertation a démarré depuis le 30 janvier au sujet du déplacement de la halte Ferroviaire de Torfou sur le site de « la Colonne ». l'objectif des travaux est la pérennisation de la ligne et augmenter sa capacité,

 

 

https://img.over-blog-kiwi.com/1/43/53/93/20161119/ob_ccf429_fnaut-logo-pdl.png

Avis sur le déplacement de la halte de Torfou

et la desserte locale

le 14 février 2017

Tout en comprenant la nécessité de créer une voie d’évitement à Torfou, nous déplorons :

  • Malgré les efforts faits pour la réduire, la durée de la fermeture de la ligne ; les utilisateurs demandent une bonne qualité des dessertes par cars de substitution
  • L’éloignement des urbanisations de la halte future. La halte actuelle était proche de Torfou, et facilement reliable à Tiffauges.

La priorité doit être d’améliorer la fréquentation et l’accès à la future halte de la Colonne. Or il ne semble envisagé que des accès voiture. Des accès de proximité, absents du dossier, sont à créer :

  1. aménagements piétonniers et cyclables sûrs, qui peuvent être communs, mais doivent être isolés des voitures (par piste accolée séparée ou utilisation de cheminements secondaires), jusqu’aux centres proches de Torfou (2km), de Tiffauges (3km), et du Longeron (3km).
  2. accès piéton vélo vers le Nord-Est (quartier du Censivier) évitant le passage au rond-point

Quant à l’équipement :

  • Les rampes adaptées aux PMR, solution plus sûre que les ascenseurs, seront appréciées.
  • Les usagers souhaitent pouvoir acheter à la halte un billet, disposer d’informations papier (plans locaux avec indication des cheminements et services à proximité, plans régionaux, horaires) et écran (information en temps réel), de sièges, etc…..
  • Des boxs vélos individuels doivent être disponibles sur chaque quai, en complément aux abris vélos qui protègent moins bien des intempéries et du vol, et ne permettent pas de laisser des accessoires ou des vêtements de pluie sur le vélo. Si la fréquentation vélo se développe, un abri vélo réservé aux abonnés sera à envisager.

Desserte du Choletais entre Torfou et Cholet

 

Dans une zone peuplée, il n’y a aucune halte sur 20 km entre Torfou et la gare de Cholet située au Nord Est de l’agglomération.

 

Une halte nouvelle est nécessaire pour desservir Mortagne (6000 habitants) St Christophe du Bois (3000 hab.) et le Sud-Ouest de Cholet, halte qui pourrait être située soit au lieu-dit la Pommeraie, soit au Passage à Niveau de St Christophe, où l’emprise d’une double voie existe et où la halte serait dans le périmètre urbain choletais, avec la possibilité d’accès au train avec un titre urbain.

Protection d’extension ou de raccordement :

 

L’embranchement vers Mortagne est à préserver du fait de son potentiel (les Herbiers 15000 hab., le Puy du Fou), ainsi que la possibilité d’un éventuel raccordement de Mortagne vers Nantes.

 

L’emprise ferroviaire vers Maulévrier, Neuil les Aubiers est aussi à préserver (entrée d’agglomération, possibilité de raccordement pour activités, etc…)

 

 

Contacts : Président : Fabrice Eymon, fabrice.eymon@fnaut-paysdelaloire.org

Secrétaire D.Romann : dominique.romann@wanadoo.fr Trésorier : JB Lugadet : lugadet-stemler@orange.fr

Fnaut pays de la Loire Association régionale des usagers des Transports

Siège social : Maison des Associations 1 rue d’Auvours 44000 NANTES

Site internet : http://www.fnaut-paysdelaloire.org/

 

 

 

Repost 0
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 06:58
 

Du changement en perspective sur la ligne Clisson– Cholet

 

Le déplacement de la halte ferroviaire de Torfou s’inscrit dans le cadre du projet de modernisation de la ligne Clisson – Cholet, inscrit au Contrat de Plan État/Région 2015-2020 (CPER).
 

La halte ferroviaire sera déplacée sur le site de "La Colonne" à l'emplacement de la gare historique Torfou - Tiffauges.

En effet, le site actuel ne permet pas techniquement les aménagements nécessaires à l'augmentation de la capacité de la ligne. Une concertation visant à informer le public et recueillir son avis, est organisée du 30 janvier au 3 mars 2017 et une réunion publique aura lieu le 8 février 2017.

 

 

Les informations sur le projet :

 

Télécharger le dépliant distribué en boîtes aux lettres : concertation du 30 janvier au 3 mars 2017, calendrier du projet...

Une exposition sera présentée aux habitants et un registre d'observations mis à la disposition du public dans les communes de Tiffauges et de Sèvremoine : hôtel de ville (St Macaire en Mauges) et mairie annexe de Torfou.

Informez-vous et donnez votre avis sur : www.sncf-reseau.fr/pdl

Une réunion publique  eu lieu le mercredi 8 février 2017 à 18h30 à la salle polyvalente de Torfou

Plus d'infos :


halteforfou@reseau.sncf.fr
www.sncf-reseau.fr/pdl

http://www.pays-de-la-loire.developpement-durable.gouv.fr/concertation-publique-portant-sur-le-deplacement-a3999.html

Repost 0
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 14:58

 

Il y a quelques jours un cycliste lillois a fait une remarque à une automobiliste effectuant un dépassement dangereux au volant d'une voiture de la Ville de Lille. L'incident a été filmé par une camera embarquée ... ainsi que la suite ....

 

Scène de la vie quotidienne d'un cycliste qui va au taf en vélo...

La scène se passe à Lille près du Grand Palais, une rue, en sens unique, dispose de deux voies, dont une pour tourner à gauche. Alors que le feu est au rouge, une automobiliste qui conduit une voiture de la Ville double un cycliste par la droite pour se rabattre rapidement devant lui.

Le cycliste, frôlé de près, toque à la glace latérale pour faire remarquer la conduite imprudente et entame le dialogue : "Ça sert à quoi de me doubler si c'est pour me serrer au feu rouge ?", lui demande-t-il calmement. "C'est bon, vous me prenez la tête", lui répond rapidement la femme au volant avant de redémarrer.

 

La cavalerie arrive...

L'incident aurait pu s'arrêter là, reflétant une scène assez familière du quotidien des cyclistes. Mais quelques secondes plus tard, c'est un véhicule de la police municipale qui force le cycliste à mettre pied à terre.

Tout de suite, le cycliste est pris à partie par les municipaux : "On va se calmer, un petit peu, à vélo", indique l'agent qui poursuit : "La prochaine fois, vous n'avez pas à vous appuyer sur une voiture. C'est un bien privé une voiture", pendant que la femme dans sa voiture vocifère contre le cycliste. "On ne s'appuie pas dessus et on ne fait pas de grands gestes comme ça." reproche encore le policier. Rien que cela.

Scène ubuesque, alors que le comportement de l'automobiliste est dangereux, la police municipale préfère arrêter un cycliste pour lui reprocher ses "grands gestes".

Cette situation a fait l'objet d'un reportage et a donné lieu à de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

Mais il est quand même hallucinant de constater que le cycliste, protégé parce que vulnérable par la loi Badinter, est considéré comme en faute et qu'a aucun moment, les policiers ne tiennent compte de ses observations. L'automobiliste a une conduite dangereuse et son comportement n'est nullement remis en cause par les forces de l'ordre. Circonstances aggravantes, le fait que ce soit un véhicule de la ville donne une mauvaise image de la collectivité ... et de la police qui est partiale...

 

Voir la vidéo originale : https://www.youtube.com/watch?v=2xmjAt109-c

 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-pas-calais/nord/lille-metropole/lille/lille-cycliste-manque-se-faire-renverser-voiture-se-fait-alpaguer-police-1196681.html


 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans A bicyclette Peut mieux faire !
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques