Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 00:19

La Fnaut rappelle qu'il existe aussi une voie ferrée Nantes Pornic, insuffisamment utilisée. Il est donc possible de diminuer le nombre de morts, de réduire la pollution, d'arrêter de bitumer des terres agricoles, tout en limitant les coûts de transport pour les ménages.

Communique de Presse – 4 sept. 2017

 

Nantes - Pornic Il est temps de changer de programme 

 

Les média font état périodiquement du trafic croissant de l’axe routier Nantes Pornic et des morts qui, malheureusement, l’accompagnent. Il existe une autre solution que d’étendre continuellement les portions à 2 x2 voies qui ne font qu’entraîner plus loin d’autres besoins d’élargissement et accroissent les trafics routiers.

 

La voie ferrée, remise en état récemment, est très insuffisamment desservie, alors qu’elle pourrait répondre aux besoins d’une partie des automobilistes, en particulier ceux résidant à proximité des gares, ou pouvant y accéder facilement.

 

Les 7 allers et retours quotidiens en train ne permettent de disposer que de quelques trains aux heures de pointe, et laissent de longues périodes, jusqu’à 4 h,  sans desserte. Il faut évoluer vers une desserte cadencée à l’heure,  renforcée en heure de pointe, pour attirer beaucoup plus de voyageurs.

 

Les investissements de doublement de voie routière (à charge du département) sont à recycler dans des trains supplémentaires et des investissements d’accompagnement, améliorant la fiabilité avec des zones de croisement, et un renforcement de la signalisation ferroviaire (normalement à charge de la Région). La séparation des compétences  entre structures ne favorise pas une réponse cohérente aux besoins de déplacement, utilisant pourtant de plus en plus plusieurs modes.

 

Les deux collectivités avaient su s’entendre pour Nantes Châteaubriant, quand le Conseil Départemental avait largement cofinancé la réouverture de la ligne plutôt que d’élargir l’axe routier parallèle. Pourquoi ne feraient-elles pas preuve ici du même engagement  pour Nantes Pornic ?

 

En jeu : moins de morts, de consommation énergétique et de pollution, des coûts de transport réduits pour les ménages, une bonne utilisation des infrastructures existantes, sans emprises nouvelles, et un programme favorisant la transition énergétique, qui est  si urgente.

 

Un tel programme devrait rallier la grande majorité des décideurs, qui, pourraient   évoquer  aussi la situation  de Nantes Saint Nazaire, où les automobilistes sont souvent englués dans les embouteillages.

 

Fnaut Pays de la Loire    association régionale des usagers des transports      

 

Repost 0
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 07:29

 

Communiqué de Presse

du 8 septembre 2017

 

 

La FNAUT : "la voix des usagers"

 

En cette rentrée 2017, la FNAUT a choisi de conserver son nom, la FNAUT, et de faire évoluer son logo, pour mieux affirmer sa vocation d'être "LA VOIX DES USAGERS".

Ces mots deviennent la baseline d'un logo qui prend la forme d'une bulle écho symbolisant une FNAUT se nourrissant des messages et préoccupations des usagers pour les porter et les exprimer auprès des pouvoirs publics et des médias.

La FNAUT n'a pas changé son nom : "Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports publics" qui traduit bien son positionnement, celui d'une fédération regroupant des associations variées.

Elle n'a pas davantage supprimé le mot "usager" pour le remplacer par voyageur ou client. En effet ces deux mots conviennent à la dimension "association de consommateur" et à l'agrément dont bénéficie la FNAUT. Mais la FNAUT est bien plus que cela. Ses adhérents, consommateurs exigeants, sont aussi des citoyens impliqués dans les politiques de mobilité, de transition énergétique, de changement climatique.

En épousant cette double dimension, le mot "usager" se renouvelle, rajeunit, et retrouve une grande actualité.

Enfin, la FNAUT n'a pas davantage remplacé "transports publics" par "mobilité" car elle est attachée à une vision collective et non individuelle de la mobilité. Elle confirme cependant sa vocation à prendre en compte tous les modes actuels et nouveaux, et à défendre tous les usagers du transport public, du transport à la demande, de l'autocar, du covoiturage.

 

- FNAUT : la voix des usagers (brochure de présentation)

- Les positions de la FNAUT

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Consommateurs
commenter cet article
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 06:33

 

Communiqué - 11/9/2017

 

Les préoccupations de la FNAUT doivent être au cœur des Assises de la mobilité


Il faut répondre aux besoins croissants des usagers des transports, éviter la saturation des réseaux routier et ferré, et inciter au report modal pour réduire la pollution de l’air et lutter contre le réchauffement climatique. Un changement majeur des priorités est donc urgent. Les nouvelles mobilités ne sont pas la solution-miracle, de grands investissements bien choisis restent nécessaires.
 

Des efforts supplémentaires pour répondre aux besoins actuels
 
La priorité affichée au réseau ferré classique pour les trains de la vie quotidienne (trains régionaux et Intercités) exige des efforts financiers supplémentaires de régénération du réseau, mais aussi de ponctualité. Les événements de l'été à la gare de Paris-Montparnasse ont démontré l'urgente nécessité de renforcer la robustesse des services et la fiabilité de l'information des voyageurs.
 
Les dessertes et fréquences des TER, Intercités et TGV doivent être étoffées : une stratégie de développement - et non de régression - doit être mise en œuvre par la SNCF, à l’exemple d’Air France.

 


Des décisions rapides pour répondre aux besoins futurs
 
Il faut aussi anticiper les besoins futurs, ce qui suppose de décider dès aujourd'hui les investissements nécessaires et de les programmer. Le 4ème appel à projets de transports urbains en site propre, des lignes nouvelles sur la transversale sud et l’axe Paris-Normandie ainsi que le Lyon-Turin sont indispensables pour répondre aux évolutions démographiques et protéger l’environnement.
 
Une concurrence régulée entre opérateurs ferroviaires
 
La qualité des services ferroviaires et une baisse de leurs coûts de production doivent être une exigence quotidienne que peut faciliter une mise en concurrence régulée, promise mais encore non réalisée, sous la forme de délégations de service public pour les trains TER et Intercités.
 
La maîtrise des « nouvelles mobilités »
 
Les nouvelles mobilités doivent se développer dans l'équité entre les modes de transport, qu’il s’agisse des conditions d'accès aux professions et des exigences de formation, de la fiscalité, de la contribution financière au fonctionnement des équipements publics par application du principe « utilisateur-payeur », ou de l’équité environnementale par application du principe « pollueur-payeur ».
 
La mise en œuvre des nouvelles mobilités ne doit pas être piloté uniquement par la recherche et le marché, elle doit aussi être régulée par une complémentarité organisée de tous les modes de déplacement.

 
Contacts presse :

  • Bruno Gazeau, président de la FNAUT, tél. 06 76 73 31 09
  • Jean Lenoir, vice-président, tél. 06 19 09 78 89
  • Jean Sivardière, vice-président, tél. 04 76 75 23 31
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT en France
commenter cet article
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 05:46

Trouvez facilement votre fiche horaire en Pays de la Loire grâce à la recherche par ligne ou par gare.

 

Téléchargez les fiches horaires de toutes vos lignes TER Pays de la Loire avec les dernières mises à jour en allant sur le site :

 

https://www.ter.sncf.com/pays-de-la-loire/depliant/recherche

Repost 0
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 09:15

 

 

Voyager à Nantes pendant les journées du patrimoine en autobus du passé

 

Les "autobus du passé" sont à l'honneur à l'occasion des des Journées du patrimoine. En effet, deux journées sur ce thème sont proposées.

 

Tout d'abord une balade, l'association Omnibus Nantes organise, samedi, un voyage en autobus articulé à bord du Heuliez GX 187 n°807, dernier bus musée adopté par l'association . Rendez-vous à partir de 9 heures à Commerce quai D (tarif adhérent : 3 € ; tarif non adhérent : 5 €).

 

Et découvrez la filiation des bus articulés de la SEMITAN

 

Dimanche Omnibus Nantes et la SEMITAN présentent une exposition photographique sur quarante années d'autobus articulés nantais. Cette exposition retracera l'utilisation  des bus à « accordéon » du Setra SG 180 M aux derniers véhicules au GNV à plancher surbaissé, exploités sur le réseau de la SEMITAN.

Affiche Journée du Patrimoine Omnibus

Repost 0
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 07:37

Site internet de la gare de Laval

 

Billet d'humeur

 

La gare de LAVAL  : La "com" c'est pas le top !

 

Alors que la passerelle connait sa phase de finition... l'affichage des travaux fait défaut !

 

L'information n'est pas mieux donnée sur le site de la gare de Laval qui indique seulement les phases de travaux passées et en particulier la phase 3 (l'aménagement du hall arrivées) qui date de Septembre 2016 ! Nous voilà bien informé !

 

Rien sur la ZAC de la Gare, rien sur les travaux présents et futures, ni sur les interruptions de trafic ! Nous voilà replonger à la belle époque du calendrier des opérations coup de poing en relation avec les travaux de la LGV dont les informations filtraient !

 

Site Internet de la gare de Laval : en veilleuse depuis 1an !

 

Rien sur les travaux de la passerelle, rien sur les arrêts de trafic dont le prochain celui du 16 septembre  verra  l’arrêt des circulations vers le Mans et Angers pendant toute cette journée...

 

Et comme l'affichage en gare fait défauts... comme d'habitude !

 

Avec un peu de chance il y aura un communiqué de presse pour nous informer... On voit bien que la SNCF prend sa communication au sérieux.

 

Cerise sur le gâteau : le 16 c'est aussi un des jours de fonctionnement de la promo tarifaire pour les journées du patrimoine...

 

Horaire de Angers - Laval pour le 9 09 2017

Horaire de Le Mans - Laval 16 09 2017

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Peut mieux faire !
commenter cet article
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 06:27

Les TER des Pays de Loire lancent une tarification spéciale à 6 €.

A l'occasion des journées du Patrimoine 2017, TER Pays de la Loire propose une offre exceptionnelle pour bénéficier, le 16 ou le 17 septembre, des journées patrimoines et  découvrir des lieux culturels de la région.

Les billets sont valables une journée (le samedi 16 ou le dimanche 17 septembre), pour des trajets TER en 2e classe dans la région des Pays de la Loire. Ils sont non échangeables et non remboursables et le Tarif est unique.

Les billets sont en vente jusqu’au 17 septembre. Mais revers de la médaille uniquement sur internet sur les sites www.paysdelaloire/ter/sncf.com ou www.voyages-sncf.com ou sur les applications mobiles ce qui limite la diffusion et l'accessibilité fracture numérique oblige...

 

 

Repost 0
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 18:01

 

Fnaut PL –Avis pour Comité de Ligne 9 Sud Vendée  – Sept.  2017

Observations de la Fnaut pays de la Loire pour le Comité de Ligne 9

du 14 septembre 2017, qui se tiendra à Fontenay le Comte :

Ligne 9 Nantes  / la Roche-sur-Yon /Luçon/ la Rochelle

La ligne est à analyser dans  son ensemble, du fait des besoins de déplacement Nantes la Rochelle, et pour raccorder le Sud Vendée aux 2 grandes métropoles atlantiques. Le tronçonnage actuel des liaisons est renforcé par la frontière entre AOM régionales. La correspondance souvent imposée à la Roche sur Yon pénalise la ligne.

La liaison pâtit évidemment du ralentissement général imposé par la SNCF, et d’une faible desserte. Une longue interruption et une réouverture avec une détérioration des performances  seront très dangereuses: or la liaison est annoncée en 3h 54 mn (contre 3h 46 en 1974!), une vitesse limite à 120 km/h, après travaux, malgré des automoteurs modernes plus légers (souvent aptes à 160 km/h), alors que la vitesse autorisée était de 130 km/h avec des trains classiques.

La durée du trajet pourrait pourtant approcher les 3h 30 mn  (Rapport «Généraliser les 200 km/h sur les grandes lignes classiques? Réalisme ou utopie» Gérard Mathieu 2016).

Un projet plus ambitieux est nécessaire, avec un passage aussi à 4 IC/j comme préconisé par la Commission Duron.

Nous souhaitons:

  • A court terme, une  liaison  TER de Nantes et la Roche sur Yon vers la Rochelle tôt le matin (avant l’IC), par exemple par dédoublage de rame multiple à la Roche sur Yon du train partant actuellement de Nantes à 7h05 pour les Sables d’Olonne. 2 AR/j en TER sur cette liaison est un minimum pour faire venir des usagers.
  • Une modification du futur chantier conservant  la circulation des trains pendant la saison d’été (ou mieux pendant le WE du vendredi soir au  lundi matin). Cela ne doit pas poser de problème technique insurmontable puisque n’est prévue que la réhabilitation d’une des 2 voies.
  • La continuité de l’itinéraire à assurer par autocars pour les périodes sans circulation de train
  • A terme, un service  TER entre Nantes et la Rochelle, visant, en complément avec les IC,  à toucher aussi les usagers quotidiens et à faciliter le désenclavement du Sud Vendée. Pour cela une desserte est à établir par les 2 régions concernées (arrêts au moins à Luçon, Velluire proche de Fontenay, et Marans), avec la même offre qu’entre la Rochelle et Bordeaux (5AR/j).

Ligne cars 15 la Roche-sur-Yon / Luçon / Fontenay et 16 Fontenay / Niort

Lors de nos échanges de courrier de l’été 2016 avec la Région, nous avions attiré l’attention sur les difficultés pour emprunter l’itinéraire Nantes la Roche-sur-Yon Niort, qui devrait pouvoir être assuré en moins de 3h, via Fontenay , et éventuellement Luçon. Par lettre du 10 Août (DTD/XDC/CC/MAF), la Région indiquait que, à l’occasion de la refonte des horaires de juillet 2017 «le délégataire étudiera l’opportunité et la faisabilité de mises en correspondance à Fontenay le Comte plus nombreuses et mieux réparties dans la journée entre les lignes autocars 15 et 16».

Il n’y a pas eu de progrès malgré le big bang horaire annoncé. D’après les fiches horaires et Destineo, les très rares parcours suivant l’itinéraire le plus droit (et le plus économique pour l’usager) demandent encore 3h30 et on propose surtout de passer, au minimum en plus de 4h, par la Rochelle, Poitiers, Tours, voir Paris pour aller de Nantes à Niort!

Il existe pourtant un potentiel entre Nantes, mais aussi entre la Roche sur Yon et Niort; ces 2 dernières agglomérations, chef lieux importants de département, devraient être joignables en 2h 10, sans nuire aux déplacements de proximité de Fontenay vers Niort et la Roche.

Nous souhaitons donc qu’il y ait 3 Allers Retours journaliers rapides La Roche sur Yon Fontenay Niort, de préférence sans changement, à défaut avec correspondance rapide à Fontenay.

Vélos et mutimodalité

Nous regrettons la modestie des investissements en faveur du vélo. Les cyclo-blocs qui améliorent certes la sécurité, ne protègent pas contre la pluie.

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Pays de la Loire
commenter cet article
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 10:05
 

  fnaut logo pdl

 

La FNAUT participe depuis la première édition au Forum des Associations à Laval qui a lieu tous les 2 ans et qui regroupe quelques 240 stands associatifs...

C'est l'occasion de présenter les propositions de l'Association, de se faire connaitre des usagers et de  rencontrer  les militants. Vous pourrez donc nous retrouver sur notre stand, dans la salle polyvalente, Place de Hercé à Laval.

 

P1050979.jpg

 

Nous serons voisin du stand de L'association Place au vélo (Membre de la Fubicy). L'intermodalité en marche ...

Vous trouverez sur notre stand de la documentation, des pétitions, des informations et la possibilité d'adhésion ...

 

 Pratique :  Forum des Associations 

                 Dimanche 2 septembre 2017

                 Salle Polyvalente, Place de Hercé,  Laval

                 10h -18h

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Mayenne
commenter cet article
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 07:09

Communiqué du lundi 17 juillet 2017

 

Pollution de l’air : la FNAUT réclame des solutions de fond

 

Le Conseil d’Etat vient d’enjoindre au gouvernement d’agir contre la pollution de l’air par le dioxyde d’azote et les particules fines «  dans le délai le plus court possible ». Ce rappel à l’ordre impose au gouvernement et aux collectivités locales de prendre des mesures vraiment décisives et rapides.

 

Assez de mesures timides et partielles

 

Comme en matière de sécurité routière, les gouvernements précédents, craignant l’impopularité, se sont contentés de mesurettes alors que, selon l'agence Santé publique France, la pollution de l’air est impliquée dans le décès prématuré de 48 000 personnes par an en France.

La circulation routière est une des principales responsables de la pollution. Or l’expérience montre que le traitement des pics de pollution, la limitation de l’accès automobile à certaines zones urbaines, la limitation de la vitesse dans les centres-villes et sur les voiries périphériques, le covoiturage, la promotion (très coûteuse pour l’Etat) des véhicules électriques… sont des initiatives bien insuffisantes.

 

 

Un report modal des trafics routiers est indispensable

 

Les mesures efficaces sont connues, il est grand temps de les mettre en œuvre : les Français doivent disposer des moyens concrets de se déplacer autrement qu’en voiture, et les industriels d’un autre mode que le camion pour assurer le transport des marchandises. Il faut donc :

  • développer massivement les aménagements cyclables, les infrastructures et l’offre de transports collectifs, et lancer rapidement le 4ème appel à projets attendu depuis le Grenelle de l’environnement ;
  • ramener de 10 % à 5,5 % le taux de la TVA appliquée aux transports collectifs de la vie quotidienne ;
  • investir massivement dans la rénovation et l’extension du réseau ferré, et développer tous les services, voyageurs (TER, Intercités, TGV) et fret (en particulier transport combiné et autoroutes ferroviaires) ;
  • légaliser le péage urbain et l’instaurer rapidement dans toutes les agglomérations où la pollution de l’air dépasse régulièrement les normes autorisées par l’Union européenne.

Une telle politique, qui peut être financée par la fiscalité écologique (hausse des taxes sur les carburants routiers, taxation du kérosène, écotaxe poids lourds), permettrait aussi de réduire la congestion routière, l’accidentologie, le bruit, les importations de pétrole, les émissions de carbone et les dépenses publiques (selon le Sénat, la pollution de l’air coûte plus de 100 milliards d’euros par an à la collectivité).

La FNAUT demande au gouvernement et aux collectivités locales de prendre enfin au sérieux la pollution de l’air en mettant fin à l’attentisme irresponsable et au bricolage dénoncés par le Conseil d’Etat : la santé de millions de Français en dépend.

 

Contacts presse

Bruno Gazeau, président de la FNAUT, tél. 06 76 73 31 09

Jean Lenoir, vice-président, tél. 06 19 09 78 89

Jean Sivardière, vice-président, tél. 04 76 75 23 31

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT en France
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques