Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 07:54

 
Communiqué de Presse
23 mars 2017
 
 

Port du casque obligatoire :

la FUB attend des mesures plus pertinentes

 

La FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette) demande depuis de nombreuses années que deux mesures soient adoptées pour améliorer la sécurité des personnes circulant en ville à vélo : généralisation de la ville à 30 km/h (à l’exception des grands axes pouvant rester à 50 km/h à condition d'être dotés d’aménagements cyclables de qualité) et apprentissage systématique du vélo à l’école avant l’entrée au collège. Ces mesures s’attaqueraient aux causes des accidents, alors que le casque ne peut qu’en limiter les conséquences, à condition d'être parfaitement ajusté. Le choix de porter ou non un casque, surtout en ville, doit rester libre. 

S’attaquer aux causes des accidents en ville, sans en pénaliser la pratique 

La FUB reconnaît qu'il y a des domaines de pertinence du casque – qui devient, pour rappel, obligatoire à compter du 22 mars pour les cyclistes de moins de 12 ans – mais en fonction de l'usage et du contexte et non d'une limite arbitraire d'âge. En effet, l'usage d'un casque est indispensable quel que soit l'âge dans trois situations : au stade de l’apprentissage, en compétition ou encore en pratique sportive à risque. La FUB souligne cependant que son obligation, outre le fait qu’elle ne s’attaque nullement aux causes des accidents (vitesse des voitures, défaut de maîtrise du cycliste), peut induire des comportements à risque chez des jeunes qui se croient ainsi à l’abri de tout choc. A l'inverse, cette obligation transmet aussi aux parents un message qui est faux : le vélo serait dangereux

La FUB rappelle par ailleurs que dans les pays européens où la pratique quotidienne du vélo est beaucoup plus répandue (Allemagne, Pays-Bas, Danemark), il n’existe pas de mesure similaire à celle que vient de prendre la France. 

Même si elle reste limitée aux moins de 12 ans, le message que sous-entend cette obligation aura inévitablement un effet dissuasif sur l’utilisation du vélo en ville, alors que sa pratique quotidienne donne une solution concrète pour remplir les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé d’une activité physique quotidienne pour prévenir les problèmes de santé liés aux modes de vie actuels et notamment à la pandémie de sédentarité. L’entrée au collège se faisant vers 11 ans, cette dissuasion arrive au mauvais moment dans l’évolution de l’enfant vers son autonomie, et pour son ouverture à une mobilité responsable non polluante. 

La pratique du vélo : un enjeu majeur de santé publique 

Le vélo n’est pas dangereux en soi si on sait en maîtriser les risques. C’est de ne pas en faire qui est dangereux en termes de santé publique, alors que progressent non seulement surpoids et obésité, mais plus généralement toutes les affections longue durée, plombent les comptes de la sécurité sociale. Ainsi les jeunes ont perdu pas moins de 25% de capacité cardiovasculaire par rapport à leurs prédécesseurs d'il y a à peine 40 ans : une véritable bombe à retardement. L’urgence est donc de faire marcher et pédaler une génération en addiction aux écrans, qui n’a jamais pris goût à l’activité physique quotidienne. 

Pour permettre l’essor de cette pratique salvatrice pour la santé, la FUB appelle fortement la Sécurité routière et la collectivité nationale à s’attaquer aux causes des accidents à vélo en ville, sans pénaliser sa pratique. 

 

Télécharger le communiqué de presse 

 

Contact : Olivier SCHNEIDER 

président : Tél. 06 16 09 12 29 

o.schneider@fub.fr

La FUB attend de réelles avancées pour la sécurité des cyclistes : baisse des vitesses et apprentissage de la mobilité à vélo

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans A bicyclette
commenter cet article
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 01:50

Michel Quidort (FNAUT) est élu président de la Fédération Européenne des Voyageurs

Lors de son Assemblée Générale qui s'est tenue le 17 mars à Rotterdam, la Fédération Européenne des Voyageurs (EPF-European Passenger Federation) a élu comme Président Michel Quidort, membre du Bureau National de la FNAUT.

La FEV (ou EPF) est une institution européenne sans but lucratif créée en 2002 à l’initiative de la FNAUT et basée en Belgique. Elle rassemble 40 associations européennes représentatives des voyageurs utilisant l'ensemble des modes de transport publics.

Elu le 17 mars dernier lors de l’Assemblée Générale de la FEV, Michel Quidort est membre du bureau de la FNAUT. C'est un très bon connaisseur des institutions bruxelloises et un spécialiste réputé des affaires et politiques européennes. 

L'EPF et la FNAUT partagent de nombreuses priorités, parmi lesquelles :

-       transférer les déplacements vers des mobilités respectueuses de l'environnement et égaliser les conditions de concurrence entre les différents modes de transport ;

-       développer les droits des voyageurs dans l'ensemble des pays membres de l'Union Européenne ;

-       assurer l'intermodalité grâce à une coordination fluide et régulée entre modes de transport ;

-       travailler sur la question essentielle de l'open data et ses implications dans le développement de nouveaux services utiles aux voyageurs.

Pour Bruno Gazeau, président de la FNAUT, "l'élection de Michel Quidort à la Présidence de l'EPF est une reconnaissance du rôle de la FNAUT et de ses adhérents pour porter et faire progresser les dossiers concernant les voyageurs auprès des institutions européennes".

 

 - Site de l'EPF

- Contacts presse

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire
commenter cet article
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 08:43

Collectif des usagers du TER Angers 7h45 →Cholet 8h31

 

FNAUT Pays de la Loire

FNAUT Maine et Loire

 

Angers, le 5 mars 2017

 

Objet : Alerte sur les changements d’horaires des TER Angers Cholet Angers

 

 

Messieurs,

Lors de la réunion du comité de ligne de septembre 2016, les usagers de la ligne TER Angers ↔ Cholet ont été informés qu’à partir de juillet 2017 les horaires des TER seraient régulés (cadencement) par rapport aux arrivées/départs des TGV Angers ↔ Paris. Cette évolution impacte fortement les horaires Angers → Cholet du matin et réduit le nombre de TER réellement utilisables par les usagers.

Afin d’alerter la Région des Pays de la Loire et la SNCF du non-sens de telles décisions,les usagers ont décidé de se réunir et de créer un «collectif des usagers du TER Angers 7h45 →Cholet 8h31».

En octobre et novembre, ce collectif a mené une enquête ciblée auprès de tous les usagers du TER Angers départ 7h45 → Cholet arrivée 8h31 afin de mieux connaître la situation et les attentes des usagers de ce TER.

Les résultats de cette enquête (voir annexe 1) sont sans appel :

- 89% sont entièrement satisfaits de l’horaire actuel

- 79% sont défavorables à ce changement d’horaire

Le résultat de cette enquête a été envoyé à la Région, demandant un retrait pur et simple de ce changement d’horaire afin de conserver les horaires actuels.

Mi-décembre, dans le but de confirmer cette enquête, le collectif a fait signer une pétition auprès de 98 passagers empruntant ce jour-là ce TER (voir annexe 2) que nous avons fait parvenir à la Région. Nous avons alerté la presse locale qui a fait paraîtres des articles en novembre et en janvier (voir annexe 3).

Malgré cela, à la demande du collectif, une réunion a été organisée par la Région et la SNCF mi-janvier, les nouveaux horaires ont été officiellement présentés au collectif (voir annexe 4).

Ainsi, au départ d’Angers :

- le 1er train arrivera en gare de Cholet à 7h05 (actuellement 7h27),

- le 2ème train arrivera en gare de Cholet à 8h07 (inchangé),

-l e 3ème train arrivera en gare de Cholet à 9h08 (actuellement 8h31).

Lors de cette réunion, le collectif a présenté une trame (voir annexe 5) dans le but d’argumenter -- une fois encore – sur le non-sens d’une telle décision. En effet, le nouveau cadencement TGV/TER ne fera que satisfaire une poignée d’usagers en provenance de Paris au détriment de centaines d’usagers empruntant ces 3 TER tous les matins.

De plus, ces changements d’horaires du matin auront pour conséquence directe le transfert d’une grande majorité des usagers des 1er et 3ème trains vers le 2ème train. Nous avons alerté la SNCF et la Région du risque capacitaire de la rame ainsi que le manque de solution de remplacement en cas de suppression de  ce 2ème train (problème technique, retard, ...).

Au sein de ces 3 trains du matin, le collectif a déjà effectué un sondage «non officiel» : de nombreux usagers vont se détourner du TER au détriment du covoiturage.

La FNAUT intervenant régulièrement auprès de la SNCF et de la Région quant aux horaires et correspondances, le collectif espère que ces informations vous permettront d’argumenter auprès de la Région et de la SNCF dans le but de maintenir les horaires actuels.

Le collectif reste à votre disposition pour plus amples informations.

Veuillez recevoir, Messieurs, nos sentiments respectueux.

 

Le collectif des usagers du TER Angers 7h45 →Cholet 8h31

collectif.ter.angers.7h45@gmail.com

 

PJ :

Annexe 1 : Synthèse de l’enquête

Annexe 2 : Pétition

Annexe 3 : Articles de presse

Annexe 4 : Nouveaux horaires TER Angers-Cholet 2017

Annexe 5 : Trame de réunion

 

Repost 0
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 06:51

 

http://a141.idata.over-blog.com/0/16/35/62/LGV-Sud-Europe-Atlantique.jpg

 

La LGV Tours-Bordeaux a été inaugurée

Le président de la République a inauguré, à Villognon, en Charente, le 27 février 2017, la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique (SEA). Cette LGV de 340 kilomètres relie Tours à Bordeaux, et est financée par un partenariat public-privé qui fait grincer beaucoup de dents...

La LGV n'entrera en service commercial que le 2 juillet. Elle mettra Bordeaux à deux heures et quatre minutes de Paris contre une heure de plus aujourd'hui.

 

En savoir plus :

http://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/lgv-tours-bordeaux-on-peut-comprendre-quil-y-ait-une-hausse-du-prix-des-billets-mais-pas-une-forte-hausse_2074997.html

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT interrégional
commenter cet article
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 07:00

 

Dans le cadre de sa tournée « Demain en Région avec SNCF », Guillaume PEPY, Président du Directoire de SNCF et Président directeur général de l’EPIC SNCF Mobilités, marquera une étape en Région Pays de la Loire les 7 et 8 mars prochain.

 

Cette tournée sera l’occasion de rencontrer les acteurs parties prenantes dans la mobilité sur le territoire et d’échanger autour du rôle-clé que joue le Groupe SNCF en matière de dynamisme économique des territoires, de ses propositions innovantes en termes de solutions de mobilités au bénéfice des voyageurs et pour les marchandises, et de ses actions en faveur de l’emploi.

 

Pour débuter cette séquence ligérienne, Guillaume PEPY, accompagné de Stéphanie DOMMANGE, Directrice Régionale SNCF Mobilités Pays de la Loire, et de Sandrine CHINZI, Directrice Territoriale SNCF Réseau Bretagne Pays de la Loire, invite des représentants de la FNAUT  Pays de la Loire et d'autres associations de consommateurs et d'usagers à une rencontre qui se tiendra le 7 mars de 15h30 à 16h30 à Nantes.

 

 

 

Repost 0
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 18:13

 

 

 

 

 

La Région Bretagne réagit à la mise en place de nouvelles liaisons SNCF Ouibus...

 

Le torchon brule entre la Région Bretagne, par la voix de Gérard LAHELLEC  et la filiale Low Cost de la SNCF : Ouibus.

 

En cause, la concurrence "réelle" selon la Région de l'ouverture de nouvelles lignes Ouibus par autocar au départ du finist7re (Brest) et desservant la péninsule Bretonne.

 

La Région Bretagne accuse la SNCF de mettre à mal le transport ferroviaire régional et les investissement que la collectivité injecte dans le TER car le groupe SNCF vient de décider la mise en place de 5 lignes routières qui, au départ de Brest, viendront concurrencer directement le service TER.

 

La FNAUT ne manquera pas de réagir sur son blog à cette nouvelle offensive de la SNCF dans le mode routier Ce n'est pas la première fois que la Direction de la SNCF préconise le développement de l'autocar alors qu'elle exploite les TER.

 

Cette décision a des répercutions sur la Région Pays de la Loire qui bénéficie de nouveaux arrêts sur les itinéraires... parallèles aux voies ferrées.

 

Compléments d'informations

 

 

http://www.sncf.com/fr/presse/article/nouvelles-destinations-ouibus/020317

 

http://www.sncf.com/ressources/communique_ouibus_02032017_printemps_national.pdf

 

Pour en savoir plus et prolonger le débat :

 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/ouibus-concurrence-deloyale-aux-ter-region-bretagne-1207521.html

http://www.letelegramme.fr/economie/cars-macron-la-region-bretagne-hausse-le-ton-face-a-la-sncf-04-03-2017-11421114.php#closePopUp

Communiqué de Presse de la Région Bretagne

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Peut mieux faire ! Consommateurs
commenter cet article
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 06:26

 Sauvez le service public ! ! !

Sauvez la gare de l’Hermitage ! ! !

 

 

 

Vous voulez le maintien du service public de proximité ? Au service de tous, accessible à tous?

Vous voulez un monde où l’ordinateur ne se substitue pas à l’Homme ?

Vous voulez pouvoir questionner et être entendu ? Sans taper sur des touches de téléphone?

Résistez au traitement de l’humain en termes de rentabilité.

Refusez la logique comptable.

Gagnez la bataille contre les chiffres.

Signez cette pétition pour empêcher la fermeture du guichet de gare de l’Hermitage-Mordelles (35) avant qu’il ne soit trop tard.

 

 

Cette pétition sera remise à :

  • Direction générale TER Bretagne

 

Signez la pétition

 

 

 

Pour en savoir plus

 

La gare de L'Hermitage - Mordelles est une gare ferroviaire de la ligne de Paris-Montparnasse à Brest, mise en service en 1863 par la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest. Elle est située à onze kilomètres à l'ouest de la gare de Rennes, sur le territoire de la commune de L'Hermitage, canton de Mordelles, en région Bretagne.

C' est à la fois une gare voyageurs desservie par des trains express régionaux TER Bretagne et c'est aussi une gare marchandises. (voir site  wikipédia)

 

Gare - Boutique SNCF de L'hermitage


Repost 0
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 13:07

Une nouvelle association d'usagers des transports se crée

AUTES : l' association des Usagers de Transport Eure-Seine

Depuis juillet 2014, une nouvelle association des usagers des transports s'est crée sur le territoire de l'agglomération Seine-Eure dont les objectifs sont les suivants:

  • De défendre les intérêts des usagers du territoire de la Communauté d’Agglomération Seine-Eure dans tous les domaines touchant directement ou indirectement au transport.
  • De pratiquer la promotion des moyens de transport public et de proposer leur modernisation et leur adaptation en fonction des besoins, qu’il s’agisse de transports urbains ou interurbains, par voie routière ou par voie ferrée, par voie d’eau ou par voie aérienne.
  • De représenter les usagers des transports auprès des organismes municipaux, communautaires, départementaux, régionaux, officiels ou privés, pratiquant le transport, ayant à connaître des questions de transport ou ayant des répercussions dans le domaine du transport.
  • D’étudier toutes suggestions utiles émanant de membres de l’association et de prendre éventuellement, en vue de leur aboutissement, toutes initiatives et mesures appropriées

Venez nous rejoindre !

voir le site : http://associationautes.over-blog.com/

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire
commenter cet article
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 13:54

Pour le retour des trains sur la ligne NANCY-MERREY

 

Pour la réouverture de la ligne 14 Jarville/Mirecourt/Merrey/Culmont à l’exploitation ferroviaire et ceci même à vitesse réduite;

Pour la planification et la mise en œuvre des travaux de renouvellement voie-ballast;

Pour qu’un COREST (Comité de desserte) spécial ligne 14 soit tenu dans les plus brefs délais;

Cette pétition sera remise à :

A monsieur Philippe RICHERT, Président du Conseil Régional Grand Est, STRASBOURG

 

Signez cette pétition :

https://www.change.org/p/a-monsieur-philippe-richert-pr%C3%A9sident-du-conseil-r%C3%A9gional-grand-est-strasbourg-pour-le-retour-des-trains-sur-la-ligne-nancy-merrey

 

Voir aussi : https://fr-fr.facebook.com/ADLF.NANCY.MERREY/

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Il faut sauver ... Agir avec la FNAUT
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 04:36

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Février 2017

Communiqué

 

Un bonus de 200 €

pour les vélos à assistance électrique, un bon début

 

Jusqu'ici exclus de tout dispositif national d'aide, les vélos à assistance électrique auront eux aussi leur bonus : 20 % du prix d'achat dans la limite de 200 euros. Sept organisations[1] se réjouissent de l'annonce de la Ministre de l'environnement, Ségolène Royal, concernant la création de ce dispositif. Déjà mise en pratique avec succès dans certaines collectivités, cette mesure était attendue pour le territoire national. Elle marque une étape importante pour la reconnaissance du vélo en tant que mode de déplacement à part entière, et comme solution de mobilité durable. 

 

Le vélo à assistance électrique, une solution pour la pollution, le climat, les déplacements et la santé

Le vélo à assistance électrique (VAE) permet de réduire la pollution de l’air par rapport aux deux-roues motorisés et aux voitures, tout en allégeant les efforts et la sur-ventilation des cyclistes fragiles. C’est aussi une solution pour la nécessaire réduction des émissions de gaz à effet de serre des transports, en particulier en zone périurbaine ou rurale où les solutions de transports publics sont moins développées. En effet, la moitié des usagers du vélo à assistance électrique qui ont déjà bénéficié d’une aide locale à l’achat d’un VAE ont fait ce choix en remplacement de la voiture, selon l’étude de l’Ademe sur les bénéfices des services vélo[2]. Rappelons qu’environ la moitié des trajets automobiles fait moins de 3 km et pourraient pour la plupart être faits autrement. 

Le décret paru au JO le 18 février 2017 marque l’adoption de cette mesure, dans des conditions encourageantes (20% du prix d’achat, plafonné à 200 euros). A noter que cette aide n’est pas cumulable avec les aides éventuellement déjà accordées par certaines collectivités locales.

Nous sommes convaincus que cette mesure permettra à de nombreux Français d’accéder à une mobilité propre, durable, tout en confortant une filière industrielle en plein essor et créatrice d’emplois locaux. Le tout permet également d’agir contre le fléau de la sédentarisation des Français.

Cette mesure doit aussi s’inscrire dans une politique cyclable volontariste, en commençant par le déploiement complet des mesures déjà partiellement mises en place, comme l’indemnité kilométrique vélo. Pour encourager efficacement les déplacements domicile-travail à vélo[3], elle doit être obligatoire dans le secteur public comme le secteur privé, être cumulable avec le remboursement de 50% de l’abonnement transport en commun. Son plafond de défiscalisation, aujourd’hui limité à 200 euros, doit se montrer plus généreux. Espérons aussi que le nouveau bonus soit prochainement élargi à d’autres usages utilitaires tels que les vélos cargo et pliants.

 

Vers une politique nationale favorable à la marche et le vélo ?

Enfin, nos associations attendent la mise en œuvre d’une véritable stratégie nationale de développement des mobilités actives (marche et vélo).

Pour rendre crédible son engagement, l’État doit donc se doter d’un fonds national dédié, permettant :

  • de soutenir les investissements des collectivités territoriales par des appels à projets "villes pilotes" notamment à destination des villes moyennes,

  • de permettre de résorber les coupures urbaines et autres ruptures de continuités,

  • de financer des campagnes nationales de communication positive en faveur des mobilités actives,

  • de généraliser l’apprentissage de la mobilité à vélo, avant la sortie de l’école primaire,

  • de finaliser le maillage des véloroutes d’intérêt national d’ici 2030 (et les itinéraires principaux - Eurovélo - d’ici 2022). 

Avec la mise en place d’un fonds national vélo, la France serait ainsi le premier pays à répondre à l’appel des Nations Unies qui recommande de consacrer au minimum 20% du budget transports aux mobilités actives (marche et vélo). L’organisation internationale en fait une condition d’atteinte des objectifs climatiques, mais également une exigence de santé publique et d’amélioration de la qualité de l’air[4].

 

Contacts presse :

Olivier Schneider 
Président de la Fédération française des Usagers de la bicyclette (FUB)
06 16 09 12 29 - president@fub.fr

Lorelei Limousin 
Responsable transports-climat au Réseau Action Climat France (RAC-F)
07 70 31 09 19 - lorelei@rac-f.org

Bruno Gazeau 
Président de la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT)
06 76 73 31 09 - bruno.gazeau@fnaut.fr

Demba Diedhiou            
Coordinateur du réseau Transports et Mobilités Durables à France Nature Environnement (FNE)
01 44 08 77 81 - demba.diedhiou@fne.asso.fr

Denis Voisin
Porte-parole Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme (FNH)
01 41 22 10 70 - d.voisin@fnh.org

Olivier Blond
Président de Respire
olivier@respire-asso.org

Marielle Chaumien
Attachée de presse à WWF France
06 15 39 24 95 - mchaumien@wwf.fr

 

[1] La Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB), Réseau Action Climat, France Nature Environnement,  Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, FNAUT, WWF et l’Association Respire.

[2] Ademe, Etude d'évaluation sur les services vélos, 2016 http://www.ademe.fr/etude-devaluation-services-velos

[3] Selon l'enquête de l'Insee, seuls 2% des déplacements domicile-travail étaient effectués à vélo en France en 2015 : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2555446

[4] Rapport du PNUE intitulé "Perspectives mondiales sur la marche et le cyclisme » et publié en octobre 2016. 

 

Télécharger le communiqué de presse commun aux sept organisations.

 

Le communiqué du Club des villes et territoires cyclables suite au décret VAE

Repost 0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques