Ici, nous ne parlons pas de transports amoureux, mais nous sommes des amoureux du transport public

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !
Dimanche 23 novembre 2014 7 23 /11 /Nov /2014 08:32

 

http://dd44.blogs.apf.asso.fr/media/00/00/1274408672.jpg

 

jeudi 20 novembre 2014

Communiqué de Presse  du Collectif  "POUR UNE FRANCE ACCESSIBLE POUR TOUS" en PAYS DE LA LOIRE :

 

 

Rassemblement 
" Non à la politique d'inaccessibilité, oui à l'accessibilité universelle  "

 

 
LUNDI 24 NOVEMBRE 2014, A 13H30  DEVANT LA CITE DES CONGRES A NANTES

 

 

Le rassemblement exprimera la colère des personnes en situation de handicap, des personnes âgées, des personnes retraitées, des usagers des transports publics, des usagers de la voirie, des parents avec poussettes, des familles nombreuses, des cyclistes aux Secrétaires d'Etat Ségolène Neuville (handicap) et Axelle Lemaire (accessibilité numérique) sur les reculs inacceptables des ambitions initiales de la loi handicap 2005.

 

Alors que l’accessibilité  est une obligation nationale depuis 1975 et répond à une forte demande des citoyens français, la loi de 2005 qui prévoyait l’accessibilité  au 1er  janvier 2015 n’a pas été  respectée et des délais supplémentaires sont aujourd’hui proposés pour rendre la France accessible.


Pire, depuis deux ans les ministè res concernès et la Délégation Ministérielle à l’accessibilité  organisent le sabotage des lois de 1975 et 2005 par la succession de simplifications, de modifications des décrets et arrêtés. La possibilité de ne pas rendre accessible voire de créer des ERP non accessibles devient d’une simplicité enfantine. 

L’accessibilité  universelle n’est pourtant pas une demande catégorielle, elle concerne l’ensemble de la population et notamment : les personnes en situation de handicap, les personnes âgées, les parents avec poussettes, les femmes enceintes, les blessés temporaires, les enfants en bas âge, les cyclistes, les voyageurs avec bagages, les livreurs et toutes les personnes valides pour le confort procuré. La liberté d’aller et venir est un droit fondamental qui reste formel et n’est toujours pas concrétisé.

 

 

Contact Médias
02 51 80 68 00 / 06 87 69 30 45
accesspourtous.pdll@free.fr

 

Pour illustrer voir aussi

 

http://dd44.blogs.apf.asso.fr/

 


 

Escalier m-diath-que

Par Fnaut Pays de la Loire - Publié dans : Peut mieux faire ! - Communauté : FNAUT, usagers consommateurs
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 22 novembre 2014 6 22 /11 /Nov /2014 11:30

 Nous relayons ci-dessous le message des initiateurs de l’appel pour constitution de « blancs-blocs » 

image002
 information du 21 Novembre 2014

La non-violence... est un sport de combat - Appel pour la constitution de «blancs-blocs »

 

« Dans la situation présente, et encore plus après la mort de Rémi Fraisse, la nécessité de débats (et d'actions) contre la répression se fait de plus en plus pressante.


Des réflexions et les initiatives se multiplient, se juxtaposent.


Des militants anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont travaillé, pour faire des propositions, sur un « appel » dont voici la version zéro. Les militant-e-s à l'initiative de ce texte ont voulu qu'il circule avant la manifestation du 22 novembre, pour que l'idée soit mise à l'épreuve des faits à cette occasion.


Cette version zéro s'inscrit dans le cadre de la réflexion collective, elle ne prétend nullement clôturer le problème, elle appelle précisions, enrichissement, multiplication des signatures. C'est dans cet esprit qu’elle est publiée sur le site de l’Acipa et dans sa lettre d’info.»

 


 


 

La non-violence... est un sport de combat - Appel pour la constitution de « blancs-blocs »

 

La non-violence... est un sport de combat

Appel pour la constitution de « blancs-blocs »

 

Après le meurtre de Rémi Fraisse, le pouvoir et les médias sont en train, au niveau national, de réussir un incroyable tour de force :

  • Ils détournent l'attention sur les « violences » des « casseurs », alors que c'est la police qui tue.
  • Ils noient le poisson sur le débat « violence/non-violence » pour diviser artificiellement l'opinion et le mouvement.
  • Ils instrumentalisent la colère et la rage légitimes, par l'opportune apparition, dans les manifs, de policiers déguisés en black-blocks, prompts à déclencher les affrontements.

Il faut redire une fois encore que la violence inouïe du monde que nous vivons est PREMIERE et PRINCIPALE, qu'elle nécessite et exige la violence d’État (pour imposer l'injustice, les inégalités...), que les policiers et gendarmes sont sur-armés, avec des armes qui tuent, face à des personnes armées le plus souvent de leur seul courage, et qu'il n'est pas question de renvoyer dos à dos les deux « violences ».


Cela étant, localement, mais aussi partout en France, deux craintes existent. Des personnes redoutent d'être assimilées aux « casseurs », et se retirent, ce qui affaiblit le soutien populaire aux luttes. Des organisations refusent d'exposer aux violences, coups, blessures, et peut-être malheureusement la mort, des personnes, des familles venues participer à des manifestations pacifiques. On voit ainsi fuir loin des manifestations beaucoup de personnes qui en partagent pourtant les objectifs. Ces craintes légitimes ont amené et amèneront encore, des organisations à ne pas appeler à des manifestations qui risquent de déraper ; ainsi l'Acipa, ou Copain 44 n'ont pas appelé à la manifestation du 1er novembre, à Nantes, contre la répression policière et judiciaire ; la lutte contre la répression n'étant pas l'objet initial de ces associations qui veulent d'abord obtenir l'abandon du projet d'aéroport en renversant le rapport de force par la conviction et la mobilisation du plus grand nombre.


photo 1

Faut-il donc renoncer au droit constitutionnel à manifester, en général, et plus particulièrement en ce moment pour dénoncer cette mort prévisible, car tout était sciemment mis en place pour que l'irréparable se produise, renoncer à dénoncer la répression, renoncer à continuer la lutte contre les GPII ? Évidemment non.


Mais il est temps d'affirmer collectivement notre non-violence active. C'est un outil pour les luttes. Elle est possible. Des centaines de cheveux blancs ont pratiqué spontanément sur le terrain pendant l'automne 2012, pendant l'agression contre la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, la présence en témoins, l'interposition pour essayer de limiter le massacre par la police des « zadistes », le tout sans théoriser le moins du monde sur l'action non-violente.


De nombreux appels sont lancés au niveau national pour le 22 novembre contre la répression, par des organisations, syndicats, partis... variés. Il est temps de rendre visible notre choix de la non-violence, et les moyens ne manquent pas.

  • On peut porter du blanc (la couleur de la paix) : casquettes, bérets, bonnets et autres écharpes... mais aussi chasubles blanches sur les manteaux (deux serviettes de toilette blanches fixées aux épaules, grands sacs poubelles blancs découpés pour tête et bras)
  • On peut se regrouper, prendre la tête des manifs ou se positionner à des endroits stratégiques, installer des positions non-violentes (sit-in), faire des manifestations limitées dans le temps ou des flash-mob.
  • On peut s'affirmer en témoins, photographier, filmer avec des tels portables : il est possible que des dizaines de bras munis de portables se lèvent pour filmer et envoyer directement sur les réseaux sociaux les violences sur les personnes, ou les actes stupides et contre-productifs, comme les atteintes à des structures de transport en commun.
  • On peut se donner comme tâche de repérer et filmer les policiers déguisés en black-blocks. S'organiser pour le faire permet de donner immédiatement et de manière massive des témoignages, des images...
  • On peut, selon le nombre et la situation, tenter d'isoler les personnes violentes pour les éloigner des affrontements.

Cessons de laisser dire et croire que notre appel à des manifestations sans dérapage ne serait qu'un mauvais alibi pour masquer notre propre peur : la peur est certes bien compréhensible dans le contexte actuel, mais elle ne nous paralyse pas ! Cessons de regarder avec désolation les violences comme si nous ne pouvions rien y faire : non, nous ne sommes pas démunis !


Constituons des « blancs-blocs » nombreux, bien visibles et identifiables, agissant fermement dans le respect de l'intégrité des personnes.


Dès le 22, nous proposons que le plus grand nombre possible de personnes arborent très visiblement écharpes, coiffures, vêtements blancs ...


La non-violence... est un sport de combat

 

Premiers signataires :

Marie Chiron

Geneviève Coiffard-Grosdoy

Christophe Mounier

Marcel Taillandier

Françoise Verchère

 

Par Fnaut Pays de la Loire - Publié dans : N. D. Des Landes - Communauté : FNAUT, usagers consommateurs
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 22 novembre 2014 6 22 /11 /Nov /2014 11:00

Forte de son réseau de 180 associations locales, la FUB représente plus de 3 millions d’usagers cyclistes au quotidien, et 17 millions d’usagers réguliers. La fédération agit pour promouvoir l’usage du vélo comme mode de déplacement au quotidien.

Elle vient de prendre position en dénonçant la parution d'une étude à charge contre les usagers de la bicyclette...

 

 

bandeau nouveau logov2

Communiqué de Presse

21 novembre 2014

 

Non, les cyclistes ne sont pas plus infractionnistes que les autres usagers

 

Une nouvelle étude à charge contre les cyclistes doit être publiée ce lundi 24/11/2014 sur la base de seulement 1041 cyclistes interrogés dans une dizaine de villes françaises, et qui généralise ses conclusions à l’ensemble de la communauté cycliste. « Plus de 60% des cyclistes en ville se mettraient eux-mêmes en danger en ne mettant pas de casque, et 52% en ne portant pas de gilet fluo ».

Le Club des villes et territoires cyclables et la FUB (Fédération française des Usagers de la Bicyclette) rappellent que ces accessoires ne sont pas obligatoires, et qu’ils sont très peu protecteurs face à un automobiliste en excès de vitesse ou à un poids lourd en manœuvre.


L’étude affirme que « 88% des cyclistes ont déjà commis une infraction au code » : ce chiffre est tout à fait comparable à celui constaté chez les autres usagers de la voie publique dans d’autres sondages (excès de vitesse, accélération à l’orange, dépassements à risque pour les vélos, oubli du clignotant, stationnement sur trottoirs ou bandes cyclables…).


Accuser les cyclistes de mettre en danger autrui, pire affirmer qu’on se sent davantage en sécurité en deux-roues motorisé alors qu’il y a six fois plus de tués avec ce mode de déplacement, est une mise en cause intolérable.

image001
Et c’est oublier toutes les actions menées par les associations de cyclistes pour sensibiliser les usagers au partage de la voirie, ou pour un éclairage efficace des vélos. De même que les actions pour faire évoluer le code de la route en fonction des réalités de la rue (doubles sens cyclables, tourne-à-droite vélo au feu…) dans le sens d’un apaisement général. C’est oublier aussi les réalisations faites par les collectivités locales pour créer des aménagements cyclables plus sûrs, et pour accompagner les actions d’apprentissage vélo et de remise en selle.

 

On relève également plusieurs incohérences dans l’énoncé des questions posées, comme dans les chiffres avancés, témoignant d’un évident manque de rigueur, et aboutissant à des conclusions que le Club des villes et territoires cyclables et la FUB rejettent fermement.


Cette étude fait la part belle au tout-voiture, alors que la vitesse des motorisés est l’une des premières causes d’insécurité en ville pour les cyclistes et les piétons.


Réduire la vitesse, comme le font de plus en plus de villes en passant de 50km/h à 30km/h, agit directement sur les causes de l’accident, contrairement au casque qui ne peut qu’en limiter les conséquences, tout en donnant une impression très trompeuse de sécurité.


 Perrine BURNER
 Chargée de communication
 p.burner@fubicy.org

 

 

Télécharger le communiqué de presse complet FUB / CVTC et retrouver les contacts médias.

Communiqué de presse FUB / CVTC du 21 novembre 2014


Bourse-velo-5-04-08-151.JPG

 

La FUB - Fédération française des Usagers de la Bicyclette agit pour promouvoir l’usage du vélo et anime un réseau de 185 associations locales, édite la revue Vélocité et propose le marquage BICYCODE® pour lutter contre le vol des vélos.www.fubicy.org.


Le Club des villes et territoires cyclables, réseau de collectivités territoriales engagées pour le développement de l’usage du vélo au quotidien et de la mobilité durable, rassemble plus de 1600 collectivités territoriales : communes, agglomérations, départements, régions.www.villes-cyclables.org.


 
Par Fnaut Pays de la Loire - Publié dans : A bicyclette - Communauté : FNAUT, usagers consommateurs
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 21 novembre 2014 5 21 /11 /Nov /2014 11:00

 

19 novembre 2014

Communiqué de Presse

 


Transport scolaire : des agglomérations pas si urbaines que ça !



L'ANATEEP a présenté au Sénat, le 19 novembre 2014, les résultats de son enquête sur le transport des scolaires en agglomération. Menée de février à juin 2014, cette étude a permis de remettre en cause certaines idées reçues en ce domaine tout en confirmant la forte spécificité des transports d'élèves.

 

P1010784.JPG

Laval

 

Non, le transport en agglomération ne se limite pas aux bus et aux tramways !

 

Pour 80 % des communautés d'agglomération, plus de la moitié de leurs communes membres sont rurales. L'extension des périmètres de transport urbain, confirmée par l'étude (il y a un fort accroissement du nombre d'agglomérations dont la superficie excède désormais les 600 km²), s'accompagne d'une augmentation sensible du nombre d'effectifs transportés : +13, 2 % en cinq ans, pour une moyenne quotidienne par agglomération de 8023 élèves. Le transport scolaire « urbain » concerne au premier chef les lycéens (44 % du total pour les communautés urbaines et 38 % pour les communautés d'agglomération).

 

Le transport scolaire en agglomération n'est pas intégré au réseau urbain

 

Non, le transport scolaire en agglomération n'est pas forcément intégré au réseau de transport urbain. Une vraie spécificité scolaire s'affirme. 40% des communautés d'agglomération transportent plus de la moitié de leurs élèves sur des services dédiés et, pour 32 % d'entre elles, cette proportion monte à plus de 75 % ! Cette spécificité se traduit par une attention croissante des agglomérations pour la sécurité des enfants transportés. A titre d'exemple, entre 2009 et 2013, la part des agglomérations imposant l'accompagnement des élèves, notamment de maternelle, est passée de 40 % à 66 %.
 P1070948

Châteaubriant

 

Le coût du transport scolaire n'augmente pas


Non, le coût du transport scolaire n'augmente pas mécaniquement avec la croissance des effectifs transportés. Entre 2009 et 2013, le coût annuel moyen par élève transporté dans les communautés d'agglomération s'est tassé de -6%, pour une moyenne s'établissant à 733 euros.

Ce coût « sous contrôle » s'explique par les économies d'échelle réalisées et par une meilleure capacité d'expertise des services « transport » qui permet une meilleure gestion des contrats avec les opérateurs.

L'étude a enfin permis d'établir des projections nationales. Ainsi, hors Ile-de-France, 1 132 000 élèves sont transportés chaque jour par les agglomérations (dont 965 000 par les communautés d'agglomération) pour un coût global de l'ordre de 780 millions d'euros par an (dont 708 millions pour les communautés d'agglomération).

 

 

*ANATEEP - Association Nationale pour les Transports Educatifs de l'Enseignement Public

www.anateep.fr


Contact presse : Éric Breton ou Christophe Trébosc –

Par Fnaut Pays de la Loire - Publié dans : Les brèves de la FNAUT (l'actualité) - Communauté : FNAUT, usagers consommateurs
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 21 novembre 2014 5 21 /11 /Nov /2014 10:30

tcm 28-23524 28-332-64

 

 

Interruption de circulation des trains pour cause de travaux routiers

 

La SNCF vient d'annoncer une interruption du trafic ferroviaire sur la ligne SNCF  Angers - Tours,   samedi 22 novembre 2014 entre 8 h 30 et 21 heures. Ce sont des travaux routiers sur un pont de la rocade à la hauteur de Saint-Lambert-des-Levées près de Saumur qui sont à l'origine de cette interruption.


Des transports de substitution sont prévus samedi. Une autre interruption est programmée le samedi 13 décembre.

 

Et si les travaux devaient se poursuivre, en cas de retard,  d'autres interruptions de trafic pourraient être programmé et l’arrêt des trains pourrait être décidé tous les matins entre le 15 et le 19 décembre.

 

 

 

travaux.jpg

 

 

Cette interruption n'a aucun rapport avec l'annonce faite ce jour dans la presse locale de la disparition à Angers de 200 tonnes de rails, soit 1,5 km de voie ferrée, à 60 kg le mètre linéaire. Précision du Courrier de l'Ouest : les rails n’étaient pas sur les voies utilisées par les trains, mais dans un lieu de stockage à peu de distance de la voie ferrée Angers-Nantes.

 

Ouf.... on respire ...

Par Fnaut Pays de la Loire - Publié dans : FNAUT Maine et Loire - Communauté : FNAUT, usagers consommateurs
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 20 novembre 2014 4 20 /11 /Nov /2014 07:45

Suite du survol médiatique du Congrès de la FNAUT avec cet article sous la forme d'un entretien du journal Ouest France édition de la Loire-Atlantique du 15/11/2014.


 

logo-ouest-france

 

 

 

Les usagers jugent le transport public à Nantes

 

À l'occasion du congrès national de la Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports, les militants distribuent bons et mauvais points sur les transports à Nantes et ils insistent sur les liaisons périurbaines.

Entretien

Jean-Bernard Lugadet, Nicolas Poînot et Dominique Romann, militants de la Fnaut (Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports).

 

Reze-Pont-Rousseau 0855

 

Comment se portent les transports publics à Nantes ?

J.-B. L. et N. P. : Relativement bien, même si aux heures de pointe, on doit faire face à la marée automobile, Nantes est un élève méritant, mais il doit redoubler d'efforts notamment pour honorer son titre de première ville à avoir relancé le tram en France, dans les années 80, Aujourd'hui, le réseau de tram demeure performant. La preuve : la ligne 1 transporte 120 000 voyageurs par jour. C'est considérable quand on sait, par exemple, que la ligne de métro à Rennes est à 85 000 voyages par jour. Le chronobus est aussi une satisfaction, grâce aux fréquences resserrées et aux nouveaux horaires élargis. Même si, à notre avis, les aménagements ne sont pas toujours suffisants pour bloquer les voitures.

Comment développer le tram dans l'avenir à Nantes ?

J.-B. L. et N. P. : Le busway, la ligne 4, est victime de son succès. Les bus sont bondés avec 35 000 voyages par jour. C'est plus que le score de la ligne 2 de tram à ses débuts. À nos yeux, il faut maintenant que le busway devienne une ligne de tramway. Mais, la ville et la Semitan s'orientent plutôt sur la mise en service des bus à trots caisses et à double articulation, pourtant très chère (800 000 €).

 
inauguration jb l

Jean-Bernard Lugadet


Quelle est à votre avis, les priorités dans l'agglomération ?

N. P. : Sans hésiter, le transport pé-riurbain, sans passer par le centre de Nantes et en particulier par Commerce, Comment éviter de prendre sa voiture, quand les cars Lila sont engloutis dans la circulation. Il y a beaucoup de progrès à faire dans ce cadre, À tous les niveaux, Par exemple, la gare de Mauves-sur-Loire est saturée le matin avec plus de 80 montées dans le même Ter parfois. Une future liaison des lignes 1 et 2 de tram, envisageable au-delà de 2020, va dans la bonne voie. Malgré les problèmes de financement.

Vous êtes aussi très attentif au ferroviaire...

N. P. : La liaison entre le conseil régional et la métropole sur les questions ferroviaires n'est pas à la hauteur des enjeux. Ça ressemble trop à des bouts de tissus qu'on raccommode. Il est nécessaire d'avoir plus de courage politique pour optimiser les infrastructures ferroviaires existantes. Il faut à tout prix créer des tickets par zone comme à Parts, avec la carte Orange.

Que pensez-vous du tram-train ?

D. R. : Forcément, on ne peut que se réjouir de la réouverture de la ligne. En revanche, le matériel léger, qui ne permet pas d'aller au-delà de Châ-teaubriant, pose problème. On n'a sans doute aussi pas été assez ferme avec la Région pour demander que les dessertes soient mieux coordonnées avec les cars Lîla.

Comment se déroule le débat public sur le projet Nantes-Rennes en train ?

D. R. : La commission de débat public nous propose uniquement de nous situer sur des scénarios précis. Ce n'est pas cela, la démocratie. Il a manqué une phase préliminaire durant laquelle chacun aurait pu faire des propositions.

 

17 mars D ROMANN

Dominique Romann

 

Sur l'île de Nantes, vous réclamez le maintien d'une voie ferrée.

D. R. et N. P. : Oui. Il ne faut pas enlever toutes les voies. Mais le projet de l'île de Nantes nous semble très planifié du côté de la métropole et de la Samoa, la.société d'aménagement. Les transports en commun viennent après l'urbanisation. Alors qu'il faudrait raisonner à l'inverse. Il nous semble indispensable de construire un pont ferroviaire â quatre mètres au-dessus de la Loire en gardant le principe du talus ferroviaire pour créer une alternative au tunnel ferroviaire de Chantenay en direction de Saint-Nazaire. Et que l'on ne nous dise pas que cela ne va pas s'intégrer dans la ville, En Europe et en particulier en Allemagne, les exemples réussis de lignes ferroviaires en milieu urbain ne manquent pas.

Et le projet de restructuration de la gare actuelle ?

D.R. et N. P. : La future passerelle n'est pas forcément bien placée. Il aurait fallu qu'elle soit plus centralisée sur les quais. Et la future gare routière, telle qu'elle semble conçue, avec des bus en ligne, est d'un autre temps.

 

Recueilli par Philippe GAMBERT.

Ouest France édition de la Loire-Atlantique 

15/11/2014

 

 

 

logofnaut2012

 

La Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports (FNAUT) a été créée en 1978. Elle rassemble aujourd'hui 160 associations implantées dans toutes les régions françaises. Le congrès national est organisé à Nantes par l'ANDE (Association Nantaise Déplacements Environnement) Place au vélo et la FNAUT Pays de la Loire.

Par Fnaut Pays de la Loire - Publié dans : FNAUT Pays de la Loire - Communauté : FNAUT, usagers consommateurs
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 19 novembre 2014 3 19 /11 /Nov /2014 10:00

Le 19ème Congrès de la FNAUT est terminé, la presse a assuré une bonne couverture médiatique... Quelques bonnes feuilles vont être publiées sur ce Blog...

 

logo-ouest-france

 

" Nantes-Châteaubriant ? Ça coince "

La Fédération des associations d'usagers des transports (Fnaut) était en congrès, ce week-end, à Nantes. Incisive.

Deux questions à...

Fabrice Eymon, président de la Fnaut des Pays de la Loire.

Vous avez débattu avec les élus samedi. Qu'en est-îl ressorti de positif ?

Les élus sont confrontés à une baisse de moyens. Ce qui rend leurs marges de manœuvre plus réduites. Du coup, on ne peut que saluer le travail des Régions qui assument les efforts en matière de ferroviaire, à la place de l'État.

Il y a l'exemple de la ligne Nantes-Pomic, sans la Région, la SNCF l'aurait fermée. Cela fait partie du problème actuel.

On a trop privilégié les modes de transport les plus polluants : les routes, avec le transport des marchandises par les camions, et l'avion. Et puis, dès que cela concerne les transports publics, on compte ses sous.

 

Par contre, pour le routier, on ne les compte plus que cela soit dans les grandes villes comme dans  les moyennes...

 

fabrice-eymon260-2f31d

 

Qu'est-ce qui ne marche pas en Loire-Atlantique ?

Le tram-train Nantes-Châteaubriant n'est pas à la hauteur (1). Il y a beaucoup de retards sur la ligne. On a reçu des mails d'usagers qui ont repris leur voiture. La Région met en cause le matériel utilisé, trop sophistiqué, qui entraîne des pannes. Pour se rendre d'un point à l'autre de la ligne, il faut 1 h 04. Soit le même temps qu'en 1980, au temps du bon vieux train, et en moins confortable !

Or, on est en droit de demander du progrès !

Le tram-train n'était pas la bonne option. Sur 62 km, un TER aurait été plus approprié.

On a aussi abordé le coût. Le car Lila faisait la navette pour 2,40 €. Le tram-train c'est 8 â 10 €. Cet écart fait partie des choses mal vécues par les usagers.

Recueilli par Isabelle MOREAU.

Ouest France - Loire-Atlantique, le 17/11/2014

 

 

(1 ) La Fnaut a néanmoins décerné un ticket vert aux Régions qui ont réouvert des lignes de chemin de fer dont la Région des Pays de la Loire pour la rouverture de Nantes -Châteaubriant et de Nantes - Pornic à l'année (en travaux actuellement)...

 

 



Par Fnaut Pays de la Loire - Publié dans : FNAUT Pays de la Loire - Communauté : FNAUT, usagers consommateurs
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 18 novembre 2014 2 18 /11 /Nov /2014 07:00

 

En attendant la parution sur ce Blog de son cahier d'acteur....

 

ande-1.jpg

 

Liaisons nouvelles Ouest Bretagne - Pays de la Loire

 

 

 

Une liaison nouvelle, pourquoi ?

  •  Pour plus de rapidité entre les villes bretonnes et ligérienne ?
  •  Pour dé-saturer les axes ferroviaires et soulager les étoiles ferroviaires afin de voir émerger de futurs cadencements pour les dessertes périurbaines ?
  •  Parce que la population augmente ?
  •  Pour redynamiser certains territoires de l’Ouest?

Il est très important de regarder le territoire dans sont ensemble comme les dessertes ferroviaires aussi. La demande des territoires est bien différente : de l’inter ville express au train périurbain il y a des différences de desserte et des différences de demande (quotidienne, hebdomadaire ou mensuel)

 

 

Démographie et territoire

 

D’après les chiffres INSEE des prospectives à 2040, 5 départements de l’Ouest vont se développer : L’île et Vilaine, le Morbihan, la Loire Atlantique, Le Maine-et-Loire et la Vendée. Ces départements devront profiter en priorité des investissements ferroviaires.

 

Les aires Urbaines et les unités urbaines

 

Nantes et Rennes sont les plus grandes agglomérations, il faudra privilégier ces deux aires urbaines pour développer les infrastructures ferroviaire périurbaines, viennent ensuite Angers et Le Mans. Il faut que les grandes agglomérations ne soufrent pas d’un déficit d’aménagement en infrastructures ferroviaires là ou il se fait ressentir (saturation de la voie).

 

La vulnérabilité des territoires

 

Des territoires sont plus vulnérables que d’autres, il faut donc veiller à ce que tous les territoires soient desservis par le chemin de fer pour ne pas favoriser le tout automobile.


Le périurbain ne doit pas être oublié dans le cadencement, dans les heures creuses et tôt le matin et tard le soir il doit être possible d’avoir accès à des trains pour se déplacer.

 

P1100643

En Bretagne les TGV assurent du cabotage et s'arrêtent parfois plus que certains TER

 

Les aspects techniques

 

Les circulations (Nombre de train moyen sur chaque axe)

 

L’axe Nantes Angers devient prioritaire dans les aménagements des infrastructures ferroviaires car il devient saturé et le nombre de omnibus ne peut guère être augmentée. Quant à l’axe Rennes Vitré, il sera fortement décongestionné à l’arriver de la ligne à grande vitesse jusqu’à Rennes. Le troisième axe le plus chargé est celui de Nantes Savenay celui-ci voit converger les lignes de Nantes à Saint Nazaire le Croisic, Redon à Rennes, Redon à Quimper, il est nécessaire de revoir les missions des trains pour les clarifier et simplifier la grille horaire, trier les circulations.


Le quatrième ligne régionale étant celle de Nantes à Clisson, mais celle-ci ne souffre pas de saturation pour moment.

 

La vitesse des lignes

 

Si sur la ligne Nantes Angers il est possible de rouler à 220Km/h sur une bonne partie et que sur Laval – Rennes - Saint-Brieuc - Brest la vitesse autorisée est majoritairement à 160Km/h avec des pointes à 220Km/h, en revanche sur la ligne Nantes Savenay Redon Rennes la vitesse maximale possible est de 140Km/h avec quelque pointes à 160 Km/h. Il faut privilégier l’axe Nantes Rennes dans l’amélioration des vitesses.


Pour augmenter la vitesse 2 solutions sont possibles : soit par le biais d’une voie nouvelle et soit par l’usage de trains pendulaires, il faut examiner pour chaque tronçon le rapport vitesse coût et saturation de la ligne. En pendulaire et avec une mise à jour de l’axe Nantes – Rennes par Châteaubriant, il serait possible d’avoir des temps équivalent par Redon et Châteaubriant, bien que le trajet par Redon soit un peu plus long il autoriserait des vitesses un peu plus élevés, ces 2 axes permettraient néanmoins des temps de l’ordre de 50mn en TGV, 59mn en THNS et 74mn en TER omnibus.

 

Retour en arrière

 

Autrefois dans l’Ouest, comme partout en France, il y avait beaucoup de chemin de fer, il faut réfléchir à la possibilité de pouvoir utiliser les anciennes plateformes et rouvrir des lignes fermées qui pourraient avoir un itinéraire complémentaire permettant une desserte péri-urbaine amélioré.

 

Les itinéraires historiques Nantes / Rennes

 

Il y avait autrefois trois itinéraires pour se rendre à Rennes : Par Châteaubriant (122 km), par Blain (122 km) par Redon (150 km)

Les itinéraires par Blain et Châteaubriant deviennent plus intéressants que par Redon en distance parcourue. Nantes Châteaubriant offre un profil de voie pouvant faire rouler des trains à 220Km/h alors que Châteaubriant Rennes le profil est plus sinueux et ne permet guère de dépasser les 160 km/h. Mais le choix du tram-train entre Nantes et Châteaubriant pénalise le partage de la voie, notamment à cause du choix d’une signalisation spécifique qu’il faudra remettre à niveau. La ligne Beslé Chapelle-sur-Erdre à elle aussi un profil de voie adapté à la grande vitesses mais certaines déviations de communes trop urbanisées depuis la fermeture s’avère malheureusement nécessaire.

 

P1010183.JPG

Gare de Rennes

 

Les hypothèses de tracé entre Rennes, Nantes et la Bretagne sud

 

Plusieurs tracés au sud de Rennes peuvent être envisagés car c’est sur cet itinéraire que les voies ferrées sont les plus sinueuses. En arrivant sur le département de Loire Atlantique les voies de chemins de fer sont plus propices à effectuer des pointes à 220 km/h. Selon l’hypothèse de tracé que l’on construit on privilégie un gain de temps entre Rennes et Nantes ou Rennes et Redon, il faut donc trouver un compromis entre ces deux destinations.


Dans l’optique de la construction d’une ligne nouvelle, l’usage de la ligne de Nantes à Blain apporte la possibilité de dessertes périurbaines, alors que les 3 scénarios proposés ne proposent que la desserte de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes dont la construction est à ce jour très hypothétique.


Mais dans le cas d’une desserte à moindre coût, réfléchir à l’usage de trains pendulaires permettrait l’optimisation et l’accélération des temps de parcours sur les 2 lignes classiques par Rennes et Châteaubriant.

 

Avant même de regarder les hypothèses de tracé il faut améliorer les infrastructures qui pourraient avoir des répercutions sur les nouvelles liaisons :

 

 P1060407

TER Bibi qui s'affranchit des lignes non électrifiées (ici Châteaubriant -Rennes)


1

L’axe à travailler en urgence est Nantes Angers : il accuse un grand nombre de trains et des mission très différentes à chaque fois. La demande en périurbain est très forte à l’approche de Nantes à partir de Mauves sur Loire. De cet itinéraire sont bâtis tous les services de la région Pays de la Loire et de ces voisines. Si on veut que les liaisons Ouest Bretagne Pays de la Loire ne soit pas impacté par un problème sur cet voies (retard et perturbation), que l’on puisse augmenter les liaisons Bretagne sud et Angers il faut que dans une partie de son tracé on rajoute une troisième voies ou pouvoir la doubler.

 

2

Aménager les gares de Nantes et de Rennes pour accueillir le nouveau trafic :

            Saturation des emprises Voyageurs (Quai et accès aux quais) prévue pour chacune des gares

            Saturation des emprises ferroviaire (Nombre de voie et accès des trains en gare)

 

3

L’axe Nantes Savenay doit être doublé si le Fret ferroviaire se remettait à s’accroître, cette ligne accuse des missions différentes, le doublement de cette voie permettrait à des trains express de doubler des omnibus ou semi direct

 

L’axe Rennes Messac Guipry est beaucoup utilisé. En mettant en place une liaison de train périurbain la voie risque de s’engorger il faudra prévoir des travaux pour doubler la voie.

 

Les aires urbaines rennaise et Nantaise sont assez proches, une zone entre Derval et la Grand Fougeray reste néanmoins à l’extérieur de ces dernières. Des trains périurbains peuvent desservir les zones rurbaines pour rendre rapide des trains express. Dans l’aménagement des nouvelles liaisons il faut prendre en considération l’augmentation de population sur les zones rurbaines de Nantes et Rennes.

 

Les aires urbaines de Nantes et de Rennes  s’élargisse et la population est demandeuse de train périurbain il est donc Urgent de répondre à la demande des usagers créer un service périurbain mais pour le créer il faut déssaturer les voies en créant des voies de dépassement par un ajout de 3ème et 4ème voies ou par des voies nouvelle.

 

 

Nicolas POINOT 

ANDE (Association Nantaise Déplacements Environnement) - FNAUT Pays de la Loire

 

 

 

Voir le site du débat   :

http://www.debatpublic.fr/projet-liaisons-ferroviaires-bretagne-loire-lnobpl

Par Fnaut Pays de la Loire - Publié dans : ANDE et Collectif Transport de Nantes - Communauté : FNAUT, usagers consommateurs
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 17 novembre 2014 1 17 /11 /Nov /2014 09:00

 

data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxQSEhUUEhQVFhUXFRgaGRgXGBUcGhsYGhoWGRsXGhgYHyggHBolHR0XITQiJSksLi4uFx8zODMsNygtLisBCgoKDg0OGxAQGzUkICYsLS8sLCw3LCwsNCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLDQsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLP/AABEIAJ8BPgMBEQACEQEDEQH/xAAbAAEAAgMBAQAAAAAAAAAAAAAAAgMBBAUGB//EAEEQAAIBAgQEBAQEBAQFAwUAAAECEQADBBIhMQUTQVEiYXGRBjJSgUKhscEUI2LRM3KS8EOCotLhFSTCB3OjsrP/xAAaAQEAAwEBAQAAAAAAAAAAAAAAAQIDBAUG/8QAOREAAgECBAIIBQIGAgMBAAAAAAECAxEEEiExQVEFE2FxgZGh8CJSscHRFDIGFRYjQuFT8TRygrL/2gAMAwEAAhEDEQA/ALOa31H3Ndp8rmfMc1vqPuaDM+Y5rfUfc0GZ8xzW+o+5oMz5jmt9R9zQZnzHNb6j7mgzPmOa31H3NBmfMc1vqPuaDM+Y5rfUfc0GZ8xzW+o+5oMz5jmt9R9zQZnzHNb6j7mgzPmOa31H3NBmfMc1vqPuaDM+Y5rfUfc0GZ8xzW+o+5oMz5jmt9R9zQZnzHNb6j7mgzPmOa31H3NBmfMc1vqPuaDM+Y5rfUfc0GZ8xzW+o+5oMz5jmt9R9zQZnzJ2eY5CpnZjsFzEn7CmiJWaTsj0vDfg7EvrdflDtJZvYGB71lKrFbHdTwFWX7nY9JgvhGwnzZ7h/rYx/pWB7zWbqNnfTwNOO933nZs4e3bHhVUHkAKo3c6owjHZF1QWFAKAUAoBQCgIXrKuIZQw7EA/rS5Dinujj434Vw9zYMh7oxH/AEmV/KrqpJHLPBUpdncec4j8F311s3eYPpJKt+sH8q1VVcThqdH1FrCVzzGKt3bTZbgdG7NI9u48xWqs9jgmpwdpaFPNb6j7mhXM+Y5rfUfc0GZ8yFSQKAUAoBQHR4JgFvm4pLAradwQR+GNCCPPeapKVjfD0lUbT5NnOq5gKAUAoBQCgFAKAUAoBQCgFAKAUAoD0/APg970Pem3bOw/Gw9D8o8z7VlOqlojvw+AlU+Kei9T3nDuGWrC5bSBe56n1Y6mudyb3PYp0YU1aKsbdQaHm74u3MRilW/cti0lsoFyZZZWJzBlMiR+tV4luBzrmObEvhs/NAbDi5FlVYi5ny5/EDAgnXpIqL3FrF3HsddS7eCXLw5dq0VKhSgJzS10lTC6An0NGwi3jnHjbxFsC6oRBbNxZHjF1sugOpyr4tO4qWwkbSWrn8abf8ReKC0LuWUiTcIyfL8kD186cSOBqfEPEHS/cVb1xCLCtaRAGzXCziCMpmYUdKhslI6GAxdw3r6uYy2LLZeiuy3M0fcD2qbkHGHErrJhZe+c+FZ25QUsXBSCQQdNT7iouTY6fCOIXHu4cNcDBsGXbLGUuHtjN66kVKZDKOJcUuo+KVWgh8OiEgEJzAAWj7zr1o2Skd3AYNrc5rty7Mf4mTSJ2yqN/wBqlEG3UkFGMwdu6uW4gZexH5jsfMVKbWxSdOM1aSueI498FMkvhiWHW2fmH+U/i9Dr61vGrzPKxHR7j8VPXsPHkRoa2PMFAdpcKLeCF8Qbly7kB+lVDTHYkjftWd7ysdSgoYfrOLdvAxhsVbd8IoQ8wXFW6xCw4a4sCOukiTrU2auRGcZOmktbpPt1LsawXHlEVQnPVSsCCCyggjaNSI7VC1hqXqPLicq2ui+1wq2MRjDAKYdLjqh1GaCVBHVRB09KjM7LtLqjFVKj4RTaRX8J3iz382p/hrpB69JHp5eVKi0RGDk3KV/lZVwtR/BYliqlkNrKSBIlo3j/AHFTL9yKUrfp5t8LWIcPwwv4bEFvnshHVusHNmUnqCBp2NG7SRFOPWUp33jqvujRw99AFzAkCZGUEEyTmmRJjwx5T0qzTMoyjZXJpiLXh/laCJ03OUzOuusH7VFnzLZ4fL7sBiLX4kI+XSP8ubQnQHX8qmzIzw4oi2ItQYUk6xIHYBSYPQzpHXypZkZ4cjNm7bnxIYzltAJyxouvSjuTGUL6oyMRa6qSI7Aa+Ed9yAdd9esUsxnhyCYm0JOQg9IAjRp7zOXSosyVOF27Gti3QtKCFjb/AGT6T5VZGU2m/hKakqKAUAoBQHuvg74YAC374knVEPQdGYd+w6eu3PUqcEevgsHZdZPwR7SsT1BQCgOTjOApcuO5uXV5gUOqMArBRAB0naevU1FibksRwK2zKytctFLfLHLbL4AZjY+XtSwuRxXAEuFibl4Z0VHAYQ6rIhjE6yZgjelhcsPBLRS8hBIvfNMSBlCAKY0AAEUsLl9nh6rcFyWLC0LUkjVQZk6fNPWliCaYNRda7rmZFQ9oUsRp31NAamP4Kl1y+e6jFcrctsuZRMBtDtJ131pYm5i/wNCbZRrlrl2zbXlkDwGNPED2GtLC5Bvh62OXka7b5dsovLaPCTJkkGddaWFy25wS0wuhszc0IGk/QIUgjUHYz3pYXLuH4HlT/Mu3Jj/EbNETtoI3oQblSBQCgPPfEPwrbxLB1PLf8TATmHmNNfP/AMRpCo4nFicFGq7rRnzKuo8E37PEP5BsOCUz51IiVbY6HdSJ0kd6rl1ubRq/2+rltuivC4hLb22AYhHV+gJKkEDrA0896NNorCUYyT5O5ff4grYnn5WH8wPlkbggxPbTeoUXlsXlVjKr1nbctuca/n3bqqct4MtxCd1YQQD37GKZdEizxH9yUltLdd5DhHEkw5chWfPbZJMKQGjYaz/4pKLZFGtGk3pe6sbvCCBgcZoSuayPOM2/r1+1Vl+5GtGyw9TldHLTHZLT2rc/zCudjAMLJCgAmNSSTOtXtd3Zzqplg4R47mcNjVVQrJOoJ+XWM8HbfxAego0I1ElZotwfE1RAptBo3JjU+PXaSYaNTsPOocbsvCsoxtb370LRxhMwblDMMmvgmUbN9PX5Z3ioyFv1EW75SqxjrSooNoMZYkkID+OBOXzXy8IgVLiysasEkmr7kjxZcscsfLB218GQDQagb666nyplJ69WtY5+Luh3ZgIBMgaaeXhAH5VZKyMJtOTaKqkqKAUAoBQErdst8oJ9AT+lRexKi5bK51/h/hoN5TiPBbXxHPpMbLB11P5A1m6iatF3Z2YfCzzp1ItR7dD6G3HcOP8AiD7Bj+1ZdVPke11sOZr3firCqQDcIn+lv7VjUnGlJRm7Nm1KE6sXKCbSLB8RWPqP+lv7Vv1UjDrorQmvxBhz+P3V/wC1R1U+Q66HMvt8VsttdT7kD9ah05LgWVSL4m0jhtQQfQzVC9yVAaWJdhdGj5TbYaBiM0rExtpOpqVsZSbUvA0E5+5DQUC7tmDKFOYrGknmCZ1latoZ/wBzf373LIbMQeaU5klhzQSCLnhCzMA5dU0MjsagnW/G1+3t96GLaXhlJzmTaDAnUAMCW9pDd5HapdiIqa9Pf5MojmyVGeeZbAY80My5kzEgnMukgwY0MRMVGlyUpOFu1czF224N0DmTlAT/ABo+VJhpjfN/VvrU8g1K8l5b9hFLV0Ms54UifE5/4jba+MRl1OuXXcRTQi07r3x9+Atc0AMBdJVVNxSW8TgjMFBMHTPt4Zy00CzpXV9N/fn6Gblu+BlWSwysSWIBKqCVBg6FyNOwIpoS1O1l79sk6XSynxgByTqwOXmgjwzB8PQ9JjtTQh520/e/4K0Di2D/ADS4aSsXxm0PhzTp6jw7SKDXL2+Pv7Hcqh0nxGu4+UFATs2ixgR8rHXsqlj+QNQ2TFXdveiuXW8BcYAqpYGIjU6lxsPNG9vMVF0WVObV0vftFZwzwWytlESYMagEa+hB+9TdEZJWvYtbh10R/LbUA6AyJZlE9iSpqMyLOlPkXWhiFQoFcISAwyCCR4hmkawIOu1R8O5ddco5UnbuNf8AgrmsqQQAYIIJBYLoD5mpujPq58vexgYO5r4G0bKdDo2gynz1HuKm6HVz5E04ddJjltvEkGBqV17ag+x7VGZEqlN8Cm9YZIzKRO0jfzHfp7ipTuVlFx3RXUlRQCgFAKA2MLgblz5FJHc6L7nT7VBeFOU9kdXD8AA/xHJ8k0/6mH7VOVnTHCr/ACfkbb4S1aRmFtTlUnxDNMD+qR7UnaMXJ8DppYeDkopbs5+AtM0BmZu8k/7FfOOUpPVn1kYwgrRVjauJuOgcfkDH6mvXwFLLDNzPGx9XNPLy9szXoHAc/jA8KnzrxumY3pxduJ7fQcl1klfgc03DESYGwk14Tq1GlHM7LY+gVGmm5ZVd7ncwnyLrOg1r63CX6iF3fRanxuMt+onZW1ehdXScxlWI1Bg+VRuCu98T4i22VLhIG+aG17eKvAx+NcamSnbTfv5H0XR2BU6WerfXbu5nSwHx8w0vWgfO2YP+lj+4rCn0i/8ANeXv7nRU6MX+EvM9Twzj9i/pbuDN9LaN7Hf7TXdTxNOp+168jzquFq0v3LTnwOnW5gcM37pZgJPjjc7c4DU5fD4NonQE6VfQ5rzvb3v6FuCuMzgOW1tr1ZTm8WbQCJ03npUMmDbevIrW9eC2yA5i2M06zcddJnXRsm2gDtO1ToVUppK3L1fv1M279w5eXnMMCc0+IctyVIIGQyPsSvpSyJUpaZb/AJ09Czhl9mZc5bW2hAOYalZMrETvvqDUMtTk29eRtXb7K6TpKPoJIzTby6x/m/OosXcmpLuNLD3nOWC50TPIOj+LMNRp5jpA2mrWRkpS0t495XZvXITmFhqJ1bYoDOYLO86dwRTQhOWl/eh3aodR8RruPlBQGzw75z/9u9//ACuVV7F6f7vB/Rm1hLl5bcqQEGZgGymdQNjvqsjzB76w7XNYOpGF1t7/AATN28yhCVyOESYA+ZUie+ijX+mlkS5VGsrej08/+iRxWI+aVGzA5UG5uPm9Sc895pZE56vu3aYsviVbKsSsCPB1XKBP+VY+1GokRlWTsuBG3z82cFSxEH5T4VyMD2/Euu9NAutTvx8OFv8ARcty+CfkDF2afBLMxUFR28SyY6geVRZFs1VcvTy9DXvY2+hzEr49QQEP1NIgaSLjeoapSTKSqVIu7+3viaeKxj3MuczlED0ED9AParJJGU6kp2uUVJQUAoCyxYZ2yoJP+9Seg8zUExi5OyO/guDImrw7dvwj7fi++nlVlHmdtPDxjrLV+h0v9/8AgeVXSsdAoDncbv5UC9WMfYQT+w+9ceOqZKVuZ3YClnq35F3B7Xhk9a8VLQ9xsqw6H+ch+YPm9Rr+xJ+1e7hpJ0otHgYmLVWSZGuk5yrE28ykeVc+JpKrSlB8jfC1nSrRmuZ5+vjT7gsF9tPEdBA9K3WIqq1pPTRGDw1F3vFa6s2rPEmHzQR7Gu+j0tVjpNXXkzzq/Q1GetN5X5o2L/ERlBXc9D09Yrtr9KwVJSpfufB8O84MP0RN1XGr+1cVx7rmg+JJMlUk/wBI/evHni5Tbk4xu+w9yng4wioqUrLt/FiiuU6xQHouDfF16zCueanZj4h6N/eftXXRxtSno9UcNfAU6msdH74Hv+EcXtYlc1ppjdToy+o/favXpV4VVeLPGrUJ0naSN+tTEUAoCtrsMq9SGP8Apy/9woQ3qkadviysoIVpOy6TJKgA69mB9KtlMlWTWgHFVzBSpDExBKzObJoJ176dNaZR1yul73sSwvE1cqACM0Rt1VmEwd4B09KhqxMaikb1QanxGu4+UFAStXCpkbwR9mBU/kTUEp21RIX2AidII+x3HpSxOZ2tcycS8AZjAiPKJj2k+9LIZ5WtcPiXIgsYiP1H7n3NLIOcnuzP8U8k5jJifUbH186WQzy5mFxLARmMdvsB+w9h2pZDPLmZGLf623nfrJP6kmlkOslzINdJABMgaD0pYhyb0ZCpIFAKAtwuHa4wVdz7AdSfKoLQg5OyPVYTCraXKv3PVj3P9un51eMbHpQgoKyKb3EVEBfGZ2E/2rzq/StKGlP4n2Hs4boetUu6nwrmyl+LAD5TPUE7VzT6aio6Q17Tqh0DJyd56cLGzhMUbultGdokgQAPuTW8OlYzj/bi3K223qznn0PKnJupNKN9Hu/JHC4hijcuqGEZQdNe+s+wrgni54nWStbgejDAwwv7Xe/E9Bw8QAD2FWtoUZggC8GU6Mh90YD969Ho93i4nldIRtKLIYqxHiHyn8j2/tXeuTODfU1jUvYmO6sebr4e1tj71O+4oSKAUAoBQCgFAX4LGPZcPbYqw6j9COo8qtCcoPNF6lKlONSOWSuj6l8N8cXFW52uLo69j3H9Jr3cNiFWj28T57E4aVCVuHBnXroOYUBVdsBirSQVmIPQxIPsKm5Vxu7lH/plvSAQQqqCCZ8BlT6g/wBjTMyvVRA4ckgy28nX5iGzyf8Am109NqZh1UffmT/gVyoolcnywddiuvfQ0uT1askhjsfbsgG66oCYE9TRJvYipVhTV5ux8artPmBQCgFAKAUAoBQCgFAKAUAoD0vA8Nkt5vxPr/y9B+/3HapiuJ34eGWN+ZuYicpy7xp/eqYhVHSkqe/A78K6aqxdX9qep1fgbDKi3Jy80MAY3CwCB6TP+xXi4PD9TmjK2bjb0Pcx2J6/LON8vC/qcX/6l3Ct6zkUEshzHIxMB7YEkGNi5H+U1XG0qUrOWj8uH5NOj6tWN1HbTt46+h5PAcTxVshklSQAYUdeVO5839vKuaPU0m3CXPj39nYjsn1tVJTjy4d3b2sjhXd7i80EBpBOUj5l3Jk9SPY1aCpRbyvftK1Otkldbdh6CxxIqbLnVWm2/ZWGx9Dr7itcxg47o0L/ABjkM1sgnI1whtDCuXcaT9K/p3rWFapTi+rtd879n5Mp4elWa6y9kuFu38F+G+Ixs2UnUQ3hnUiII11B9qiHSOJhH44Zu1f6E+isNOX9ueXsf+9TYS4LgMGCRovXb8J/F6b+u9b4fpGNZShUeVvY58T0ZOhKM6azJPX3wOFdQAwDPuP1rw6sIwlljK/vtPoKU5TjmlG3Zp9iFZmgoBQCgFAKAUAoDf4JxI4a8twbAww7qdx+/qBWlGq6U1JePcY16KqwcX4d59gRgQCNQRIPlX0ad9T5hq2hmgFAKAUBxePfElrDAgnPc6IP/kfwj8/Krxg5HLiMXClpu+R834pxK5iHz3TJ6AbKOwFdMYpKyPCq1p1ZZpGnVjM1ruJKsdBlGWddfESNBHShpGCaXN39CVm/mIEb5/8ApYL+c0IlCyb7vUwuKlWKicswB17e9CXTs0nxIpiiSoGUyCSRm6GI239Y1oS6dk3yK1xrEEgKYjqepIg6bjT3oW6pXSbJ/wAUf5mg8A/q1OVW3iI1jvQr1a+Ht/JE4/eBsoP3JErp2ke9Cep27zH8efDoNSep6Pl003660J6nf3wuX4a+WzaAQWA36EjtHTpNDOcMtir+MP0jQmddIBA0013PsaF+rXMk2LgHMAIfLuTpAYnbtPtQhU77cjaNDE9nbWAANgAB6AACrx2PXSsrC4xAkCT2qtSUoxbirvkaUoxlNKUsq57nFuYxg5YA237qzA/fvXyeJxLlUcnDLLsbT8eZ9lhcIo0lFTzx7UmvDkat66znMzFidySSfc1xSk5O8nc9CMVFWirIhUEigBFLsWRXdsK3zKD679t60VaotUzN0abVnFGLPAGvZuWH0HiI1ABzDXN/mfr1rrw9WtUdlG/tfheRx4mnRpRvKVvb/L8zUxfDb1liBE6/LpuWOqNpElfsnnW9bq1LLU9fLvWz72zCi5yjmp+nn3PddyXA3cNeNxZujN2OqvHSSdZiNDIHauKtKMZ2Wvvg+Xfc7aUHKObZ+91z7rB8ID8jfZtD77H3HpWfwvZ+Zp8S3Xl+N/qa92yy/MCPXb7HrRprcJp7EKgkUAoBQCgFAKA+vfDTk4SwTvy1/IRX0GGd6Me4+axStWl3nSrc5xQGjxnia4a0bjhiJAhYmTtvVoxzOxlWrKlDMzwXF/jG/dlbf8pf6TLH1bp9oreNJLc8etj6k9I6L1POVqcIoBQGtcVM+s5iJiWiFOkjaZ/TyoaJzy6bfkWFScyzJXN+LZjOgO0kdKCTlaz7vIIUgkDLmYKYBUySFHmNx70Dz3SfDx7Sv+WJMkZGgmX3JB17iTudN+1C3xvS2/cWm4gBXooJ6/hOvrrQrad7kDkLH5iWJkDPHhIQkgaDYCaE/El3d3eYtpbbMAD+In5hMtqR91G3agbmrX+xGbW2vUGc8jVSSZ1GpUye4oT/AHPdiaMi5oz6sQR4/mMsYHTqZFCGpO17encTXBqAN9NpZvIxqdpA08qFXUkZ/hEggiQ2pkk+WknT7UHWS0L6FD1nDb2e0h7AKfVdP7H71eOx6VKWaCZs1JoczjKk5YUnfUA+WleF01BycMsbvXXyPougZqKnmkktLJ+J6D4P4NbNsvdRWYmIYA5RA6HqaywuCUI3qx1fPkaYzHupPLSlouXFnk/jCbGIMIqIxMKQVhQVUNOqnMRdbpoorPFYOle8dNNl+PJG+DxlVxtLXXd/nzZybXElIEhlmNxO+TqJ+tRXFPCTTstfb59x6EMXBrXT2uXejZtXlb5WB9CKwlTnHdG8akJbMnWZc9b8KY1BYa3IDczMZjVYEbkdRETNe50VOORx4r7nz3TEJZ1Lg19DmfFGLS46ZCGKrDMOpJmJ6x3864+ka0KlX4eGh39F0Z06Xx8dTi1wHpCgJI5GxI9KlSa2IcVLdAkHdVP2j/8AWPzq2d8V78CnVrg/fiRNm2ejD0II9iP3qc0eRGSXMj/Cr9bfdB+zUvHn78yLT5L34ETgx0dfuH/YGnw8/qPi5fT/AEP4P+tP/wAn/ZTTn9fwPi5fT8gYP+tfsH/dRS8ef1/A+L5fp+SaYJSQM5JJgQo/dqlWbstffeRJyinKVkl2/wCj0lv415SLbtWQVRQoZmOoAicoHXfevqqeGyRUb7HwNbpZzm5RjuzQxXxlin2ZU/yKP1aa2VKKOOePrS2du7/ZucA+MntnLiCXQn5/xL6/UPz9dqrKknsa4fHyjpU1XPidn42xC3MEHRgyl0gjbrVKatI6sdJSoXi7q6PnVdJ4goBQCgNZ8LLZ5MyI3iACIj7tr50NFUtHLYzh8OV3YHwhRpGgmJ11OtBOalw43IDCkKFEf4itpoAAysQBr29zQnrE5XfJr0MJgI/FMxmnWSGzd9AZbTzoS61+HcFwOijMTDE+qkzlP3C69YoHV1btwJDCQwII0LnVZ+Zs2mog9KEdZo13eisSw+GyEkHcayOskg/ntQidTMtSoYMxqwJM5jlOoJU99DpHodtKFutXBdxK5hGYNJXxNPynTw5ZHi3iNfWgVRK1uBtChiZoBQG/wjHctob5G38j0b+//iidjajVyPXY9MDWh6AoC3D4lkMoxH++1RKKluWjNx2OXxjDNcJfVmPzSZkeU/pXjdI9HZv7lFa8V+D3ei+k8j6qs/h4Pt7fycexgMOQ5u5lYLKZBEuDIDR0mD9q8WlWcVJTb20W+vie7Vo5nFwS31e2nPQ5rcLEiD20YA6Dl6aR0QD7mrxxj4ry8fu7lZYNcH5+H2Vhd4bftwGDKY7upOgEhXEblz7VrKrSv8cbd6+68DKFOpZ5JX7n9n4mediUUsFYjU6orCYukart/wAMV0U4QUc0dv8ApX124nPVlKUssnr/ANu2j14aF+Iusqo4gqxgkyIYEgjrA06/vXL+lg1dN+jOr9XNOzt6o004t5J02fvyvL+s/wCmn6Jc35f+3b2E/rXyXn/69nadQVwHeKAUAoBQCgKsRiFQSxjsOpPYDqavTpSqO0SlSrGmryODiVu4p8qsUtjMGgAhegGYGHffbRe8169N0cHTzSV5aW5vw4L1fceNUVfGVMsXaOt+S8eL7tFzueiyiygQTmygCdSqxGs/iI/InuK06PwkpT/UVF3L7/g8zp3pKMKf6Oi+yT+35NSvbPkRQCgLFvsFKBjlJBKzoSNjHeotxJUmllvoV1JAoBQCgPQcGwFp1w5dM2a7eDakSqW8wGh01rKTep20KUJRg2t27+CN21waytywIV0uLiHDEsAyBUa2WjaAdY86hydn4GkcPTUoLdNSfhpY1bGGs5TcNpLmbEpZCo9zIqlFJZToxJJ61Lb2vwKRjC2ZxT+JLRu2y1RuJwWytu7Kq2R8QM2Z+ZltgZcgBgkE6yKjM7rwNVh6ajK6vZy79ORjA8DssmGuMNAoN4SfEXANvrpJMaVDm9URTw0HGEny+Lx29TTxODtW8PcJRC/OvICxuZoUgDLl8MiZ8XarJtyM5U4RpSdtbtcfQr4jh7fLspy7dm8/iJLOFVIOUMWJAZt/LTvUxbu+JWrCOWMcqjJ68bJcL95ceGWjZW6Fhbluyi6mBeZylxt+gUmNtajM72LOjDIp20aS8b2Ze/DbDOyi1kFrF2rXzP8AzFZspzSd9J0jQ1GZ28DR0abk1ltaSXemalvBWEAa8pC/xlxCRmnlqgIEb5Q25Gu9Td8ORkqdOOs1pma8LHO41YyXYyooKqy8ssUZSNGBYzr51eL0MK8cs9kuVtrczQqxiKA6PDOKG34Wkp+a+nl5fpROxvSruGj2PQ2bgYZlII7j9D2Pkaunc7oyUldE6kkUBTdwqNuonv19xXNVwdCq7zir8+J10cdiKKtCbty3XkzRvWxYuW7iiQHBg/0kGK8LH4SGFlCpDa/HsPoOjsZUxkJ06j1tuu3Q2fibjy4kIFQrlJJLRMnoI6f+K5cXio1kklsdmCwcqDbk9+RzLwhBp2G336qP1NXrLJQS7l9+S+rRSg8+Ib739tsz+iKMI/i5bfK+qns4G33A/Ks8NJSTgzTFwcZKoibYEwSQIBA1+2vpt7VLw8lH4XqQsXFy+JaFTpEjsYrnnRnBXZ008RCo7IjWJuKkCgK7+IVBLMB2k7+QHU1eFKc/2q5SdWEP3OxzMRxnpbGpmJBJMGPDbXxb9WyjQ13U8BbWo/Lbxe3ldnBUx/CmvPfwW/nZGMNwq5dabhYTOky5UxKuy+FV02X7netHiYx/t0Y3fdpfmlu32sz/AE8pf3K8sq7Xrbk3sl2LzOuHS0AtsKSBAgDIvp9R/L16deF6Nbl1uI1fL8nhdI9PRUepwei+bby/JqkzqdT517B8qFE1ILf4djsNDtJAnQEb9TI086i5bKx/CtMQPdfPrPkfalxkZl8O0aDQeY8yZ7HTb08qXDiymNJqSpigFAKA6/DcFiXRWtHQM+QZ1BzZfFlUmSctZycU9TqpU60opw21t38RhMJimtqyE5VW4EBYBsv/ABMikyR3jtUtxuRCnWcU1sr2+9hhbOKsqGtsyLctNclWEFEEk+oH31o8r3EI1qavF2TV/BEeRibYBlgBaN8HMPkeFZp6kyJG+tLxZGWtBXvwzee5bewmJQhGuKpbIMvNQQEGZM2vhAG0+VReL1LunWjaLe9uK4aoyyYtXOHznNdDOVDqQ2YMSSRpJAPr96fDbMGq6l1V9XqRZcXiEQM5ZGVnGd1ACocpdp+UTprvT4YkWr1YpN3T18tAvCcSwaySoW348rXEAAInmCTBWDuNNaZorUKhWacOC1tf1GNtYp7Qe5cLoozgcxSQJyB8oMxIjNRON7IVI15QzSd0u3wv/scVuYq06Nduy6yFi4rMsjWQDpI770jleyFZ14NOctV2krtnEuqo4zNiYuBmbxMqKSF1MAAGY8xS8V4EuNaSSf8Alrfu4HPThtwpnAGXltc3E5EYKTHqfvVsyvYw6qWXN2N+CGO4c9mOZlBP4QylhoD4lBldCN6KSexNSjKn+41KsZFmHxDIZRiD5dfIjYjyNQWjJxd0zs4Xjw2uLH9SbfdT+x+1WUmdUMUv8l5HZNXR1GKA18dhuYsTBmRXJjsL+ppZE7O90d3R+M/S1c7V1azOfe4bDIobV2CgEdzE+leDjOjo0Mtp3bdrfc+hwXSksRmbhZRV7/Y72I+HFa0eXJdcp/CJ3kaSNhXfXwVOUUvf0PPw+PqRm37+rPJXLQvJmw7eJSCAdwwOgPnXl9TG+ames67acKiO7ZOdASIJAzDsY1HvXWtUcD0ZzsbhSu2oPXqO01SS4MvFtO6NIqRvvXmzpSi9tD2KVeM0tdTFZGxwsfZxdxyFItpJAOYar0JgZpOvv5TXq0KmCpU05rNLu4+Oh5GIp46rNqDyxvz4eGps4b4fb5nbKJ3TwDy/muS/2DDrVliKlXSjBv8A9tV5aRM506NBZsRUUe7R+f7vob2HsWbMhBMmTlkSfN21Pt963XR1es08RPwXux5lXp/DUE44SF3zei/LF7EswjRV+ldB9+p+5NenQw1KirQVvr5nzmLx+IxTvVldcuHkU10HGKAyDp/vaoB6AcOUqlxbzC1kdzzLYzKLZRAyqCQZOUDXv51nm4M7eqTSkpaWb1WultvsSw/DBcZIuXHS6PAy2gcsMVfmDN4VUncE6GjlYmNFSa1bT207bO/ca93Cqiw98K7ozgLblCpDgEsDuwnp1FTdvgZuEYq0p6tX0Wlu/tOKxq5ymKkCgFAd3hXErKW7XMNzPavNcCqohpCwCxOmo7VnKLbdjso1qcYRzXvFtl2F45a/lXXD820LoCgDIxcsQc0+EDNrodqhwexaOJh8M5bq+nDUxZ46gsm0wYj+FyKY2u5HQ9flII/0jSjhrftIjiYqn1b+Wy77NC7x5Gs3LRBM4dEQxs2W2rjf5SUU/bzooO9xLExdNw7El5WfgT4hxPDXr1p3NwopGZOWg0CjTMDLSwG/QmijJJotUrUak4yley4W93OdiOIAYpb6O7+NXJZQpmdVABPhywBVkvhszCVVKsqkXfW/vwN2/wAYss9xIdbDWVtKQAWXKc8lZggsWnXtVVF2T4mssRTlKUdotJLw12K7vF7Ze5AbJ/BnDoSBJOkMwnTWfyqcrt43KutBydtsmVBuLocPyYIPIC5gonOrs2Qnc2yCPQimV5rk9fF0ur7N+2+3cR+JMfaxDh1Z94INtFyrAnxAyx060gmiMTVp1ZJr6e7m1jfiK2xVkQqbV9WTc5rYAUgyfCSqpoNN6hQZpPFRbTStaV13beBRi+L2y97IGFs4U2bYIE7q3i101zflUqL07ylSvBylbbLZFPGsfbuIgBa5cBM3WRUYpAAQwTmIPU1MU0ylepCcVbV87W05dpx6ucwoDBoD2WJvrbGZzA/MnsB1NWzWR6kpKKuzhYjjlwt4IVe0KSfMkjf0iq3ZxyxMm/h0RO3x9vxIp9CQfzkflS7LLFS4ozf4qj5TldGUggjK3/bXHjMKsQk9mnoz0cD0wsM5JxbTWqOpc+KzyyqMFLCCzK2aNtMsgHzrPEUcRKNqbXedOF6SwUZZqil3b/c8vesDMHt3FVx5XII7Hw7V5tPo7EwfDzPWq9O4Cot35HVwfEfD43QN5cwj7eGa7I4SrbVepwS6Vwt9JPyZsPxO0d2n0Vv3Aqf0VRlH0xh1tfyNd+IWfpc/ZR/8v2qywD4szl05T4Qb8v8AZr3eIr+G0P8AmafyAH61ddH0/wDJ3OeXTtb/AAjY1mxrdMq/5QJ9zJ/OtoYKhB3UUclbpfGVVZ1Gl2aFDsSZJJPcmT7munY85tt3ZipAoBQCgANAda5x26zByLYKrl0tr4lIjlsOqeXlVMiWh0PEzk82nl6dxnC8Zhw91WJTLy1tsLaKAScuULsTFHHSyJjiFmzSW21tEauOx73AFaNGZhoJUMScgO+UEnTpPlUqNjOpVlLR++zuNKrGQoBQCgFAKAUAoBQCgFAKAUAoBQCgFAKAUAoCzEX2c5nJJ8/0HYVBMpOTuyupIFAKAUAoBQCgFAKAUAoBQCgFAKAUBJjUAiDUgUAoBQCgFAS5ZjNBjaYMT2moJs7XMraYmApJiYAMx3jtS4UW9EjIsORIVo75THvS6JyytexgWm18J030Onr2pcjK+QNpoJymAYJgwD2J6Glxldr2Jfwr7ZHk6jwtt329KXROSXJkChmIMjcQZ01OlCLO9jGU9jsTt0G59ND7UIswVImQdN/I9j+dBZli4ZywUK2ZtgQRPv086XRbJK9rGHw7gwVMzl269tN6XQcJJ2sR5Z7HadjsNz6UIszPKbUZWkCTodB3PalxlfIwLZ7HYnY7Dc+lBZhrZABIIB2JB19O9BZmWssNCrDSdQdu/p50uHFrdAWW18LaCTodBvJ8qXGWXIwLZ0EGTqNDqO470FmOWYmDExMGJ7T3oLO1zPJbbK0zEQd+3r5UuMr5GeQ0kZWkCSIOg7nsKXQyy2sYSyxEhWI7gEj3pdBRk1dIXLLLAZWBO0gifSaXDi1ug1pgYKkGYgg79vWgcWuBEod4Menr/Y+1BZkxh3icrRMTlMT2ml0TklvYPYYEAqwJ2BBBPoDvS5DjJaNGLdlmkqrEDeATHrFLhRb2RgWmILBTlG5gwPU0uMrtexM4V4VsrQxgGNz5f71pdE5JWTtuQNsgkEEEbiDI9R0oRZ7GWssBJVgD1IMe9LhxkldoG0w1KnUTsdu/p50uMr5AWmMwraCTodBvJ7CKXGV8iFSQKAUAoBQCgOpbxy8pLX1BkdjmhVa4GnKB4jAmdY9apbW50Kqsih3p+fI27vFbTEvDD+W9vIWMlc6MkOqiPCWXyyDeoyvY0deDebsat4q2qNfEY9TzPGTmxKONGEpF2THTVl0/XepSKSqrXX/JPwMcRxS3Acl3KA94lTzBnz3CysIEaqQviiMoolbgJzUlpLi9Ndbu/wBCeP4mpW4E8Re5idZYAJcKQcsakgGJ2jaij9hUrKzS45vJ299hZiMTabEG5zEy+Igf+41OkK8qYBO+XSFO0ioSdrFpThKpmvp4+pRw7HrbuXLlxjcckDwyMwZszmWXYgZYIBhztUyV1ZFadVQk5Sd32d+v4M860qjLcB5du/bAh8zZ+aEYeGAIcEyQdDpTX6C8FHR7KS872+pXxXFo9tVVpKkBjBHM8CjmbdIy66xB3LUimmVrTUopJ7eum/27jv3OPWWvIwuEKr3ZkXTOa0FVgQJVZ0yiDOvnWeR2O14mm5p34vnxW/YaWB4haVgXvfJiecDF5s6lFGVSwLSCI8fvVmny4GVOpBPWW0r8ddO37kV4vaNg22PiGFdVMN/iOXDWzpsRyzO2h1pld79pDrwdPK98rt3vh9DaXjNrmFlvG2BiLdwkLc/mItpFKaDuDo2mtRldti6rwztqVviT46qyVihOM2TayHSLF4J4T4XuG4OXIGxUoZ2BWpyu5H6im4WfJ28b6fTyNXi2OS4bDczM6kZ8vNyBRkghXHhbTULoYFTFNXMq1SMnF3u+O9uHB7eBtYnjdu7duKSVttbvorsXbW6ysCRGYJ4dFA0moUWkXliIzm1srSSe+7XpptwNjA8Zsq7zcgA2AGi6Cwt2mRmUKN5IhX0PUVVwdjWniKak9eXPgve5p4XGWVfC3Dd/wrQRlyXJEC5rIEH5gNDVmnqjGE6alTlm2VreDLrOInClwzMiYe3Za0A3huhlbmn8IGhObcloo18Vu0vCX9nMndKKVuT5/wCy3/1awt4OLkhsVzj4XGReWywdNWlvwztUZXa3YT11NVFK+8r8dNLGqmPtxfVr0o+oynE5ywQqoDPqy/hKuYqbPTQoqkbSTlo+++3bv4nMGIX+GCZlDh3aDzZgi3GXKMh+U/NtV7fEc+ZdVa+t3z7PAndx030dXGi2xL54BFpFaQBmiQRI9fOotpYl1P7qkny37kXpes5oFwKq3rVyTzGmF8aqcuYw2gzRI61GpdShte2qfF8Nf9EbGNtNlW4SENsh9DoRee6u25IgafWaNPgI1IOyltZ387r8eJG/jFu2ll1VzcdmnnSM7g6BRkI3OuumlSlZkSqKcFd2d3z4szdxSjEWWFwNatukRzJCq4JZsygljqxie3QUtoHNdZF30XvzIWXRbVy3zEJLKQf/AHAEZXBiFGskaMI1pre4TioON1v28ifC8WqLbJuZcly4zJDy6stsBRAymcrDUiJqJK5NKooxV3s3dcy23jbebDNnWEVAw/nTIUgyIywO6660aepKqRvB32Wu/IttcRso0klsyW7TBM0BIPMguuZh8u+sg6xFRlbLKrTi9ddEvDjvucnE35tW0zFsped4glcp18gfSrpa3OacrwjG+1zo3cWjFi1xc9y06sw5vLBJRlMMuYTDAgCBpHWK2Zu5xbd3q0097cLE8PxK2pIzdbIDAPAyWWtm4V/EoaPCdwdqOLLRrQTt3a68E1ft14HAFaHEKAUAoBQCgFAKAUAoBQCgFAKAUAoBQCgFAStrJrjxuIlQp54q+p6XRWBhjK/VTbSs3oW8gdz+VeT/ADmr8q9T6T+lsP8A8kvT8DkDuafzmr8q9R/S2H/5Jen4J2MEXYKsknYafvVo9L1pOyivUrP+GcNCOZ1JW8PwEwROoDHULt+I7D1NQul6z2gvUP8AhnDLepLnw/BFsL3nT8qPpiqv8V6kr+F8O9esl6fgnbwBaIkyco23ABI9iPepXS1Z7QXLiVl/DWFje9SWmvD8GL2CKmGmYB6dQCNvIikul60XZxXqTH+GcNJXVSXp+BbwRaYnRcx22kCfcii6XrPaC58RL+GcNG16kt7cPwYt4TMQBMkgDbc6CoXTFVu2VepL/hjDpXdSXp+CdvAFnyCSxMRpvtvtUrpas5ZVFX8Sr/hrDKOZ1JW8PwRs4It8snQt02UEk+wpHpes3ZRXrwJl/DOGirupL04+BEYb17fftUfzir8q9S39L4f/AJJen4MvhYJBkEGCOx86Ppist4r1IX8MYZq6qS9PwZt4ItMScok7bSB+pFSul6zvaC9SJfwzho2vUlr3fgkcAcoboQSNV1AYKdN9zU/zatbNlXr+SP6aw2bL1kr+HfyMWMCXbKu8E6kDQCSSToBFRHpatJ2UV6if8NYaCu6kvT8Ff8P61X+c1flXqX/pbD/8kvT8DkDuafzmr8q9R/S2H/5Jen4HIHc0/nNX5V6j+lsP/wAkvT8DkDuafzmr8q9R/S2H/wCSXp+D1PAvg5L9hLr3HBaTChYABI6jyr23Va4HztHo+M4ZnJnMxPBU/wDcG1zCtgNLsyQWWJXKADrrr5edXUnpfic08PH48t7R4ux03+FsOly3auXrgd0LSAgXTfU7dap1krXSOj9FSjJQlJ3avwsavxL8Mph7S3bdwuCwXXL1B1BX0q0Kjk7MzxWDjShni7nma1OAUAoBQCgFAKAUAoBQCgFAKAUAoCyxv9q8vpb/AMfxR9B/DX/mf/L+xsV80fe3FBc2MBiOXcVzPhM6b7Gr0p5JqT4GVaHWU3FcToDjPhWTckGy2/zNbENmM9dDOuwrdYj4Une+ni0c7wurta3xLuvtYsucTUWzD3GLG5oY/EbZDNqdRBj9RVpV45dG9c3rbfu4FI4eWfVJWy+l9F9zUu4tdcpJhCFkQS1wzcY+cEr7VlKa1ty073u/sbRpy0vz17lsvuXNxgQQA0MHBE6GbK2xInWGE1d4jsfuNvrqZrC6ptrh/wDq/wBNC65xpST/AIokP4hGZM3LhU1+UZe43272eJi+fHw227NCqwkly4dztfV9upO5xlYDeLxMxNsRlH84XJOvzwNNOu9WeJja/fp4p3fbyKrCyu1ytr/828jW4fxNLbMf5nidWOWNYL+A6/KQwPqNqzp14wbeurv9dO41q0JTSWmit9Ne8mnGFyoPGuVMpyx4TyzbzIc33jT1qViFlitVZW9Laalf0rvJ6O7vr33s9PyZfjCEPAuAsZ30lTbKsfFAbwakCfFv0qXiY66PX/Wu/ZqQsJJZdVp979nbpr4Er3FVyXCGuEu97wmNnRFGfXZTMb/L0pKussnrq3p3rj2ciI4aWZJpaKOvc3t38TD8XQliDcXMbhLDKGU3GtQF8QnVY3BMj0qyq521BP8Ayem+tttewiVBwinNrTKtdtLrXvuRbjKkzk6k5dI1vJdj2BHqao8Sm725/VP7Gn6WWW2b3la+5QOIBXZ1e8WZXWWInxLA1B6H9Kp1qUnJN31L9S3BQaSSaenY/wAGtj8UbjA6wERQCdsqqDHYEgn71lUnna7kbUqagn2tvzZq1Q1uKC4oGz6T8HkHB2vRgf8AU1fWy3PhcM70l4/U81b4aluxxFsmUqbltCZHgOyidxIFbZm3E89Uowp1Xa1rpdx0/ibhj3btm6tkYi2LZBQPk31BzdtenaqQkkmr2N8VSlOUZqOZW2vY0viW2E4fbXlcg83/AA82aPnJObrO/wB6tDWe9zLErLhksuXXbfmeJrc8oUAoBQCgFAKAUAoBQCgFAKAUAoBUNJ7kqTWqYmoyR5Futn8z82JpkjyHWT+Z+bE0yR5DrZ/M/NiaZI8h1k/mfmxNMkeQ6yfzPzYmmSPIdZP5n5sTTJHkOtn8z82JpkjyHWT+Z+bE0yR5DrJ/M/NiaZI8h1k/mfmxNMkeQ6yfzPzYmmSPIdbP5n5sTTJHkOsn8z82YuIrKVcZlYQRJHUHcelMqWyL08ROEr3uWXrmZiahQjyInWnKTd35kJqckeRXrZ/M/NiaZI8h1k/mfmxNMkeQ6yfzPzYmmSPIdZP5n5sTTJHkOtn8z82ZVyNiR6GpsVTa2ZlnJ3JPqTSwcm92BcPc+5pYZmuJhmJ3JPrQNt7mKkg//9k=

 

 

La CPDP organise, avec RFF, des rencontres avec les voyageurs pour leur présenter le projet LNOBPL et le débat. Chacun pourra poser des questions, donner son avis. La commission en rendra compte dans son rapport.

 

6 rencontres sont prévues :

 

  • le 15 novembre / Centre commercial Iroise à Brest (14h30-17h30)
  • le 20 novembre / Gare de Nantes (16h-19h30)
  • le 21 novembre / Gare de Vannes (16h-19h30)
  • le 28 novembre / Gare de Rennes (16h-19h30)
  • le 4 décembre / Gare de Quimper (16h-19h30)
  • le 5 décembre / Gare de St-Brieuc (16h-19h30)

 

Ce calendrier des rencontres voyageurs est un bon moyen pour se saisir de ce dossier...

Par Fnaut Pays de la Loire - Publié dans : FNAUT interrégional - Communauté : FNAUT, usagers consommateurs
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 17 novembre 2014 1 17 /11 /Nov /2014 07:15

 

Jacques Auxiette était présent au 19 ème Congrès de la FNAUT à Nantes le samedi 15 novembre 2014... 

 

images

 

Communiqué de Presse 

Nantes, le 14 novembre 2014

 

Les collectivités aux côtés des usagers des transports


Jacques Auxiette, Président de la Région des Pays de la Loire et de la Commission Infrastructures et Transports de l’Assocation des Régions de France (ARF), sera à Nantes samedi pour accueillr les membres de la Fédération Nationale des Usagers des Transports (FNAUT) qui y tiennent leur congrès national.


A cette occasion, il a tenu à rappeler les nombreux points de convergence entre les usagers et les collectivités, dont  les Régions, qui s’engagent en faveur des transports publics en assumant pleinement leur rôle d’autorités organisatrices.
« L’expression des usagers doit être au cœur de nos préoccupations d’élus. J’ai coutume de dire à certains de mes interlocuteurs que les Régions ne font pas circuler des trains pour le plaisir mais pour répondre aux besoins des gens » estime Jacques Auxiette.


Dans son discours d’introduction, le Président de la Région abordera notamment la question de l’abandon par l’Etat des trains grandes lignes et l’état de délabrement du réseau français.  « Le manque cruel de crédits pour les infrastrucrtures ferroviaires interroge les choix d’aménagement du territoire à l’échelle nationale. Pourtant, en période de crise, investir dans les infrastructures de transport est un formidable accélérateur de croissance et de création d’emplois. Comment créer de la croissance sans projets ? Je ne sais pas le faire. » précise en effet Jacques Auxiette.


Dans un contexte où le moindre projet d’infrastructure ou d’aménagement est questionné, le Président de la Région insistera sur la nécessité de pouvoir « entendre la voix des utilisateurs, la voix des bénéficiaires nombreux qui profiteront demain d’infrastructures plus performantes et pas seulement celles des éternels opposants. »


Enfin, Jacques Auxiette aura à cœur de souligner le rôle moteur des usagers pour la promotion de projets améliorant la qualité de vie, citant l’exemple de la Virgule de Sablé pour laquelle la FNAUT a joué un rôle moteur dès l’origine du projet de LGV.

Par Fnaut Pays de la Loire - Publié dans : Politique régionale des transports - Communauté : FNAUT, usagers consommateurs
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

Syndication

  • Flux RSS des articles

... Et avant !

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Nos rubriques

Archives

Vous aimez ?

Vous cherchez ?

OverBlog

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés