Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 07:00

Pour gare (Bahnhof) TGV–TER Vandières Lorraine

Pour une gare TGV – TER à Vandières au coeur de la Lorraine.

Für einen TGV - Regionalbahn Bahnhof in Vandières im Herz von Lothringen  

 

Je suis né en Lorraine et j’y ai vécu 50 ans. J’habite aujourd’hui en Champagne, qui fait partie de la même Région Grand-Est. Je n’adhère à aucun syndicat ni à aucune association d’usagers. C’est en simple citoyen que je vous demande de signer la pétition pour la réalisation de la gare TGV – TER de Vandières, au cœur de la Lorraine, sur le TGV Est européen. La Lorraine et les régions transfrontalières limitrophes doivent être raccordées au TGV de la façon la plus efficace possible.  

Pierre DEBANO    Contacter l'auteur de la pétition

 

Pour signer la pétition :

 

https://www.petitions24.net/pour_gare_bahnhof_tgv-ter_vandieres_lorraine

 

Ce qui est demandé dans la pétition  

 

MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉGION GRAND-EST  

Suite à une gestion lamentable du dossier par l’ancien conseil régional de Lorraine, il n’y a toujours pas de gare TGV-TER à Vandières, alors que tout était prêt pour sa construction.

La Lorraine est la seule de la Région Grand-Est à ne pas avoir, sur la ligne à grande vitesse, de gare connectée au TER permettant une diffusion optimale de l’effet TGV.

La Lorraine est en crise, faut-il lui ajouter un handicap supplémentaire ? Les contribuables ont tous payé pour la réalisation du TGV Est. Est-il normal que les Lorrains soient privés d’une gare connectée au TER sur le TGV Est ?

Cette gare est nécessaire : elle raccourcira notablement, pour tous les Lorrains, les temps de trajet vers l’Allemagne, l’Ouest et le Sud Ouest de la France. Pour nombre de Lorrains, de Luxembourgeois, de Belges, et d’Allemands de Rhénanie Palatinat, elle offrira soit des relations plus rapides, soit de nouvelles relations avec Paris et Strasbourg.

Tout est en place pour que cette gare TGV-TER de Vandières se fasse. Il ne manque plus que votre décision formelle, Monsieur le Président. Alors, s’il vous plait, faites ce geste pour les Lorrains, pour tous les habitants du Grand-Est et pour de nombreux frontaliers.    

 

SEHR GEEHRTER HERR PRÄSIDENT DER REGION GRAND EST  

Durch eine nachlässige und fehlerhafte Behandlung des Projektes durch die letzte  Führung der Region Lothringen ist leider der TGV-TER (RB) Bahnhof in Vandières nicht erstanden. Dennoch waren alle Verhältnisse erreicht um diesen Bahnhof zu bauen.

Lothringen ist nun das einzige Gebiet im Grand Est ohne Verbindung zwischen der RegionalBahn TER und dem TGV.

So kann keine optimale Verbreitung des TGV Effektes hergestellt werden. Lothringen ist schon seit vielen Jahren von der Krise schwer getroffen worden; eine zusätzliche Behinderung ist sicher nicht notwendig. Die Einwohner der alten Region Lothringen haben viel Bezahlt für die Herstellung der Neubaustrecke; es ist nicht gerecht sie ohne Verknüpfungsbahnhof zu lassen.

Ja, dieser Bahnhof ist notwendig; er wird die Reisezeiten in alle Richtungen verkürzen: nach Deutschland, West und Südwest Frankreich, zum Pariser Gebiet… Er wird vielen Lothringer, Belgier, Deutscher Einwohner aus der Rheinland-Pfalz neue oder schnellere Verbindungen herstellen. Der TGV-TER (RB) Bahnhof könnte schon heute fertig sein. Die Durchführung und die dazu nötigen Mittel sind da.

Fehlt nur noch Ihre Zustimmung, Herr Präsident. Würden Sie bitte Ihre Entscheidung zu Gunsten der "Lothringer", Bewohner der Region "Grand Est" und Nachbarländern treffen.  

 

Carte_pétition_vandières1.jpg  

 

 

Repost 0
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 06:41

Ne remplaçons pas les trains par des cars, optons pour la complémentarité !

Mieux organiser et développer l’offre de transport régional !

Le 2 février, à l’occasion des assises régionales des transports, le Président du Conseil régional a indiqué que quatre axes, Aix-Pertuis, Avignon-Orange, Tende-Breil et Gap-Briançon, sont concernés par des études en vue d'un éventuel transfert du train vers le car.
 
Il n’est pas acceptable de réduire le nombre des trains régionaux ou d’envisager de fermer certaines lignes ferroviaires, sur lesquelles de lourds investissements d’infrastructure ont été faits ou vont l’être pour faire des économies au profit d’autres politiques régionales.

Les associations et collectifs de défense des usagers signataires demandent au Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur de :

  • faire le choix du développement des transports collectifs sur tout le territoire régional, en n’opposant pas le car au train

  •  ne pas transférer les trains vers les cars sur les axes, Aix - Pertuis, Avignon - Orange, Tende - Breil et Gap - Briançon

  • faire des gares ferroviaires et routières de véritables pôles d’échanges multimodaux (trains, cars, transports urbains, voitures, vélos, piétons, …)

  • mettre en œuvre une harmonisation des tarifications des différents moyens de transport ;

  • faire le nécessaire, avec la SNCF, pour mettre en œuvre toutes les solutions qui permettront d’améliorer immédiatement les conditions de transport des usagers (TER supprimés, régularité, correspondances, capacité des trains adaptée à la fréquentation, …) ;

  • faire le nécessaire, avec la SNCF, pour remettre en place les trains et les arrêts supprimés (Gap / Briançon, Aubagne / Marseille, gare de Carnoules, …) dans le service annuel 2017...."

Déjà plus de 1500 personnes ont signé la pétition " Ne remplaçons pas les trains par des cars, optons pour la complémentarité !"

Ne remplaçons pas les trains par des cars, optons pour la complémentarité ! est le titre de la pétition portée par 28 associations et collectifs de défense des usagers, et vient de franchir la barre des 1500 signataires.
Il faut continuer à la faire connaître, la partager et la faire signer ... l'objectif : être entendu !

https://www.change.org/p/ne-remplaçons-pas-les-trains-par-des-cars-sur-la-région-paca


Les associations et collectifs à l’origine de cette pétition : Collectif Briançonnais de Défense de la Desserte Ferroviaire du Val de Durance

  • Comité Franco-Italien pour la sauvegarde de la Nice-Cuneo-Ventimiglia
  • AAR (06)
  • ADAVA (Pays d’Aix)
  • NOSTERPACA
  • RAMDAM (Métropole AMP)
  • Comité de Comité Ecologique Comtat – Ventoux (84)
  • VSP (13)
  • ADSP (05)
  • ALAS (04 /05)
  • ASDEL (Aubagne)
  • Action Vélo (Aubagne)
  • LVDE (13)
  • Comité de Développement du Grand Briançonnais
  • Briançon Italie Ferroviaire (BIF)
  • ADUGARE (Arles)
  • CLCV PACA
  • MNLE PACA
  • VRN (84)
  • REN (06)
  • Eco-relais Côte Bleue
  • AF3V PACA
  • Carrefour Citoyen (13)
  • AUGAD (83)
  • Place Publique (83)
  • collectif de l’étoile ferroviaire de Veynes
  • Association pour la promotion de la ligne SNCF Grenoble Veynes Gap
  • Toulon Var Déplacements (83)

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Il faut sauver ... Agir avec la FNAUT
commenter cet article
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 07:26

Avec le soutien de la FNAUT

 

Il faut le "fer " aussi en Bretagne !

Depuis le 13 décembre 2015, l'état de la voie ferrée entre Morlaix et Roscoff impose aux trains de réduire leur vitesse à 40 km/h, doublant quasiment le temps de trajet et laissant craindre un abandon à court terme de la ligne.

Est il concevable, à la veille de l'inauguration de la ligne à grande vitesse "Bretagne" mettant Morlaix à moins de 3 heures de Paris, après la construction d'un pôle d'échange multimodal (P.E.M) futuriste, d'abandonner l'axe ferroviaire "Morlaix-Roscoff"? Que deviendrait l'association "À fer et à flots"?

Nous demandons aux pouvoirs publics d'organiser une véritable concertation afin de conserver et développer cette ligne. Cette relation, bien exploitée, a un avenir écologique et économique.

 

Signer la pétition

https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRmRFoa4tMOKT74mEcvD1Q1a4sBT40O8aamgBPZGaf9-KMZ1_oeSw

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Il faut sauver ... Agir avec la FNAUT
commenter cet article
6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 08:00

Enfin la raison l'a emporté !

 

François Hollande s’est « finalement » prononcée contre la prorogation de la déclaration d’utilité publique du projet d’autoroute A 831 qui arrivait à échéance le 12 juillet prochain.

Le projet d’autoroute devait relier Fontenay-le-Comte (Vendée) à Rochefort (Charente-Maritime) en passant à travers le marais poitevin, est donc « enterré ».

Ségolène Royal, l'actuelle ministre de l’Ecologie, et ancienne présidente du conseil régional de Poitou-Charentes a toujours manifesté de l'opposition au projet autoroutier long de 60 km de l’A831. En refusant de lancer le dossier de consultation des entreprises elle s'était attirée les foudres de grands élus de droite et de gauche de la Région Pays de la Loire.

 

Une autoroute dans un milieu sensible

 

Les « conséquences de la traversée du Marais poitevin », parc naturel régional et les difficultés d'intégration étaient  des élèments qui cristalisaient les oppositions, principalement écologistes...

Autre facteur déterminant : le coût du projet etait estimé à 900 millions d’euros (presque un milliards !). Même si l’Etat ne prenait en charge que 137,5 millions d’euros, la dépense paraissait  exorbitante quand dans le même temps l'axe ferroviaire Nantes - Bordeaux à l'abandon depuis presque 30 ans ne bénéficiait pas des mêmes largesses financières.

Investir dans le domaine routier c'était à coup sur envoyer un mauvais signal à quelques semaine de l'ouverture de la COP 21...

Les écologistes viennent de gagner une victoire... Il reste encore d'autres dossiers marqués par des oppositions à des projets d'infrastructure (on pense à NDDL)...

A suivre...

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Il faut sauver ... Agir avec la FNAUT
commenter cet article
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 07:25

logofnaut2012

 

Communiqué de Presse

12 janvier 2015

 

DUP Poitiers-Limoges :

la FNAUT va déposer un recours auprès du Conseil d'Etat

 

 

Un décret déclarant d’utilité publique la réalisation de la LGV Poitiers-Limoges a été signé le 10 janvier 2015 par le Premier ministre et la ministre de l’Ecologie. Pourtant le projet avait été sévèrement critiqué par la commission Mobilité 21, le Conseil d’Etat et la Cour des Comptes, et l’Etat stratège affirme vouloir privilégier le réseau ferré classique.

 

Si la FNAUT est favorable à une extension raisonnable du réseau des LGV, elle a désapprouvé de longue date le projet Poitiers-Limoges dont l’impact environnemental élevé ne serait pas compensé en termes de rentabilité pour le système ferroviaire ou d'utilité collective. Elle va donc déposer un recours contre la déclaration d’utilité publique auprès du Conseil d’Etat.

 

Le projet n’est pas techniquement justifié


Contrairement à la LGV Tours-Bordeaux en construction, le barreau Poitiers-Limoges ne concernerait qu’un bassin de population restreint et ne permettrait de transférer que de faibles trafics aériens et routiers sur le rail. Sa mise en service ne désengorgerait aucune ligne classique parallèle et surchargerait au contraire la LGV Atlantique entre Paris et Poitiers. 

 

NON LGV PL


Le projet est dangereux pour l’aménagement du territoire


Le barreau Poitiers-Limoges assècherait et fragiliserait la ligne classique Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (POLT). Selon RFF, il faudrait en effet, pour le rentabiliser, ramener de 11 aujourd’hui à 4 le nombre des relations quotidiennes qui subsisteraient sur la ligne POLT, ce qui pénaliserait le Centre et la Creuse de manière inadmissible et induirait un report de trafic sur la route.

 

Une alternative plus pertinente existe


Une desserte TGV de Limoges de performances comparables peut être obtenue par la poursuite de la modernisation de la ligne POLT puis, ultérieurement, par un branchement sur la future LGV Paris-Lyon passant par la région Centre (projet POCL), ce qui renforcerait la rentabilité du POCL.

 

Des choix rationnels sont nécessaires


Le financement de nouvelles LGV est suffisamment difficile pour que l’Etat, RFF et les régions se concentrent sur des projets utiles, techniquement bien conçus, bénéfiques à l’aménagement du territoire et économiquement viables : le projet Poitiers-Limoges n’en fait manifestement pas partie.

 

Après Montluçon-Ussel et Clermont-Ussel, de nombreuses lignes régionales et interrégionales vont disparaître faute de travaux de rénovation d’un coût bien plus modeste : au moment où l’argent public est rare, faut-il donner la priorité à un projet de prestige au détriment d’investissements indispensables pour éviter un enclavement ferroviaire de tout le centre de la France ?


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Il faut sauver ... Agir avec la FNAUT
commenter cet article
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 07:20

logofnaut2012

Communiqué de Presse du 21 novembre 2014

La FNAUT soutient le projet de tramway du Grand Avignon

 

Le tramway n’est pas une mode, c’est un investissement d’avenir. Choisir le tramway, c’est faire le choix d’un vrai développement durable.

 

Le tramway n'est pas un luxe pour une ville, c'est une nécessité

 

Depuis 1984, le tramway a été adopté par 26 agglomérations françaises : en région parisienne et, en province, par de grandes agglomérations (Lyon, Nice, Montpellier,…) comme par des agglomérations de taille plus modeste telles que le Grand Besançon, qui ne compte que 180 000 habitants. Il y connaît systématiquement un succès commercial supérieur aux prévisions.

 

Le tramway constitue l’ossature efficace d’un réseau de transport urbain. Accompagné d’une restructuration du réseau d’autobus, il améliore considérablement la qualité du service public de transport. Non seulement il facilite les déplacements des habitants non motorisés, mais il attire de nombreux automobilistes par sa fiabilité, sa vitesse commerciale élevée et son confort.

 

Il réduit ainsi les embouteillages et les difficultés de stationnement. En fluidifiant le trafic routier, en facilitant les déplacements domicile-travail, les déplacements professionnels et les livraisons, il contribue au dynamisme économique.

 

Avignon Cité des papes...oui mais le tramway aussi...

 

Il permet de limiter les nuisances subies par les habitants – bruit, pollution de l’air, stress - et, grâce aux aménagements urbains qui accompagnent sa mise en place, d’améliorer fortement le cadre de vie urbain et l’image de la ville. Le commerce central en bénéficie directement.

 

Le tramway est la technique de transport collectif à privilégier pour répondre aux besoins de mobilité, aux impératifs économiques et aux exigences environnementales des habitants de l’agglomération d’Avignon.

 

Bien conçu techniquement, le projet de tramway d’Avignon répond à ces objectifs beaucoup mieux que ne pourrait le faire un simple bus en site propre (BHNS). Il serait particulièrement regrettable qu’il soit abandonné alors qu’il offre une occasion unique de modernisation du réseau de transport collectif, d’activité économique et de rénovation urbaine.

 

La FNAUT apporte donc tout son soutien à l’association AtoutsTram et à l’ensemble des forces économiques et sociales qui se battent pour la réalisation rapide de ce projet structurant, pour lequel des sommes importantes ont déjà été engagées et qui est rendu encore plus urgent par le chômage que connait l’agglomération d’Avignon.

 

 

Source : http://www.francebleu.fr/infos/le-projet-de-tramway-du-grand-avignon-sur-les-rails-921084

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Il faut sauver ... Agir avec la FNAUT
commenter cet article
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 08:00

200px-A8

 

Promesse non-tenue du directeur des Intercités, pas de train direct pour début 2015

 

 

A mesdames et messiers les usagers et sympathisants de la ligne de train directe Bordeaux-Limoges-Lyon...

 

La SNCF a mis à, jour ses nouveaux sillons et horaires pour les premiers mois de 2015, et la ligne directe que nous défendons n'est pas revenue !


Monsieur le directeur des Intercités nous aurait-il donc fait une fausse joie lors de son dernier passage à Limoges ?
Il faut tant et plus mettre la pression sur nos élus pour que les choses changent !

 

Faites signer la pétition autour de vous. Nous devons arriver à 10 000 signatures et plus pour revenir en force dans les médias régionaux et nationaux ! Je compte sur vous.


http://www.change.org/p/urgence-r%C3%A9ouverture-de-la-ligne-de-train-transversale-bordeaux-limoges-lyon

 

https://d22r54gnmuhwmk.cloudfront.net/photos/5/os/uk/QTOSukiIyrmUECx-556x313-noPad.jpg

 

Urgence ! Réouverture de la ligne de train transversale Bordeaux-Limoges-Lyon

Pétition soutenue par :

 

- Association Logistique TRansport Ouest (ALTRO)

- Association pour le développement des transports en commun, voies cyclables et piétonnes de la région grenobloise (ADTC Grenoble)

- Collectif POLLT

- COmité de DÉfense et de Développement du RAIL de la région montluçonnaise (CODERAIL)

- Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports (FNAUT)

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Il faut sauver ... Agir avec la FNAUT
commenter cet article
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 07:00

 

http://www.agirpourlenvironnement.org/sites/default/files/imagecache/illustration_une_580_300/images/unes/C40.gif

Transport de marchandises : Un train de retard ?!

La campagne Transport de marchandises : Un train de retard ?!, éditée à 80 000 exemplaires, a été initiée par 5 partenaires afin de faire pression sur le premier ministre, le secrétaire d'Etat aux transports et sur le président de la SNCF, afin d'obtenir :

  • l'inscription dans la loi de transition énergétique d'un objectif de réduction de 50% en 2030 du trafic poids lourds en zone de montagne,
  • de revenir sur la décision de généraliser la circulation des 44 tonnes,
  • de mettre un oeuvre une écotaxe poids lourds
  • et d'adopter un moratoire sur la fermeture des gares, triages et lignes fret.

 

Cette campagne a débuté le 1er juillet 2014 et devrait se clore le 31 décembre 2014.

 

Pourquoi cette campagne ?

Les demandes

Participez à cette campagne : http://www.agirpourlenvironnement.org/campagne/fret-ferroviaire

 

En savoir plus :

  • Avis sénatorial sur la loi de finances pour 2014 Transports routiers par Ronan Dantec
  • Rapport d’information n°1937 « Pour une politique durable du transport de marchandise : l’éco-redevance poids lourds » par Jean-Paul Chanteguet
  • Pollutaxe maintenant : http://www.pollutaxe.org/
  • Le vrai/faux de l’éco-redevance : http://www.fne.asso.fr/fr/nos-dossiers/transports--mobilite-durable/eco-redevance/vraifaux.html
  • Vu du Fret n°4 – 20 propositions pour enrayer le déclin - http://fr.calameo.com/read/0017987325b415b7b9314

 

LogoAPE1.jpg

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Il faut sauver ... Agir avec la FNAUT
commenter cet article
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 23:59

A l'occasion du sommet des Nations unies réunissant les chefs d’États sur le changement climatique, des millions de citoyens se mobilisent partout dans le monde.

 

En France, cette mobilisation sera encore plus déterminante pour rappeler à notre gouvernement son rôle-clé pour le succès de la Conférence Climat qui aura lieu à Paris en 2015.


AFFICH-marche-pour-le-climat.png

A Paris, la marche pour le climat est le 21 septembre...

 

A l’intention de tous les responsables locaux, nationaux et internationaux:

 

Les scientifiques nous préviennent que le changement climatique pourrait s’accélérer au point de devenir incontrôlable, menaçant notre survie et tout ce que nous aimons. Nous vous demandons de maintenir la hausse des températures en dessous du seuil dangereux des 2°C, en réduisant progressivement à zéro la pollution liée aux émissions de dioxyde de carbone.

 

Pour parvenir à ce résultat, vous devez de toute urgence conclure des accords locaux, nationaux et internationaux réalistes afin de faire basculer nos sociétés vers des énergies 100% propres d’ici à 2050. Cette transition doit s'effectuer de manière équitable en venant en aide aux personnes les plus vulnérables. Notre monde mérite d’être sauvé et c’est maintenant qu’il faut agir. Pour tout changer, nous avons besoin de tout le monde. Rejoignez-nous!

 

Le rendez-vous est fixé le dimanche 21 septembre, à 14h Place de la République

carte marche pour le climat2014 Partout en France ...ça marche...

Apportez vos tambours et habits verts, et rejoignez la lutte mondiale contre le changement climatique ! De nombreuses activités seront organisées en marge de la Marche pour le Climat, consultez le programme en septembre sur ce site.

 

Organisations ayant rejoint la marche à Paris :


Action Contre la Faim, Agir pour l’environnement, Alofa Tuvalu, Amazon Watch, Art of Change 21, AVAAZ, Bloom, Blue Energy, CARE France, CCFD – Terre Solidaire, Centre d’information sur l’environnement et d’action pour la Santé, CFDT, Chrétiens unis pour la Terre, Climates, Comité 21, Coordination Sud, Ecolo Info, Fédération Protestante de France, Fondation France Libertés, Fondation Nicolas Hulot, France Nature Environnement, GERES, Greencross France, Greenpeace France, Greenraid, Groupe URD, Iddri, Jeûne pour le Climat, Koom, La Ruche, Les engraineurs, Mouvement Colibris, Mouvement de la Paix, Mouvement Générations Cobayes, Oxfam France, Pax Christi France, Planète Amazone, Plateforme Océans et Climat, Pari Roller, REFEDD, Réseau Action Climat, Secours Catholique – Caritas France, Sherpa, Singa, Sum of Us, Surfrider Foundation Europe, Vélorution Paris Ile-de-France, Vignerons Franciliens Réunis, WWF France, Youth Diplomacy, 2° Investing Initiative, 350, 4D.


bandeau

 

Avec le soutien de :

Europe Écologie Les Verts, Jeunes écologistes, Mouvement des Jeunes Socialistes, Nouvelle Donne, Parti de Gauche
Merci à : Solar Sound System, Pellicam, Puerto Cacao, Soul Shake

 

climateflag.jpg

Pour en savoir plus :

 

https://secure.avaaz.org/fr/event/climate/Marche_Pour_le_Climat_167?cl=5851744247&v=45954 

https://webmail1e.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=115840&check=&SORTBY=1 

http://eelv.fr/2014/09/12/mobilisons-nous-pour-le-climat/

http://earthhour.fr/?utm_source=email&utm_medium=email&utm_campaign=Communication

http://peoplesclimate.org/paris/

Les populations les plus pauvres sont les premières victimes du changement climatique et souvent les plus durement touchées. Sécheresses, inondations et autres phénomènes climatiques extrêmes ont notamment des effets dévastateurs sur la faim dans le monde. Il est temps de changer le cours des choses !

Dans deux semaines, les chefs d’Etats, et notamment François Hollande, se réuniront à l’occasion d’un sommet extraordinaire organisé par le Secrétaire Général des Nations unies, M. Ban Ki Moon, pour donner un nouvel élan à la lutte contre les changements climatiques et annoncer des mesures ambitieuses.

Fini de jouer, exigeons de l’action !

A deux jours de ce Sommet, dimanche 21 septembre, des milliers de citoyens et de citoyennes du monde entier se mobiliseront pour exiger des chefs d’Etats des engagements concrets et ambitieux pour lutter contre le changement climatique.

En France, cette mobilisation est d’autant plus importante que nous accueillerons en 2015  la Conférence internationale sur le Climat (COP 21). Pourtant,pour l’instant, aucun engagement concret n’a été pris de la part du Président de la République ou du gouvernement pour :

  • Aider à financer l’adaptation des pays en développement aux conséquences du changement climatique en contribuant à hauteur d’un milliard au Fonds Vert pour le Climat ;
  • Mettre un terme aux subventions directes et indirectes aux projets énergétiques polluants ;
  • Réaliser 40% d'économies d'énergie d’ici à 2030.

Ce sera donc l’occasion de rappeler à nos dirigeants le rôle-clé de la France dans les négociations climatiques et surtout les engager à donner l’exemple !

Si vous aussi vous souhaitez prendre part à ce rassemblement citoyen sans précédent, rejoignez la grande Marche pour le climat ! Pour participer à nos côtés lors de ce rassemblement citoyen, rendez-vous à Paris dimanche 21 septembre place de la République à 14h.

Partagez avec vos proches, famille et ami-e-s et venez nombreux à Paris ou près de chez vous pour faire entendre votre voix !

Jusqu’à la COP 21 en 2015, les Etats auront de nombreuses opportunités de faire avancer les négociations climatiques. L’enjeu est de taille, c’est pourquoi Oxfam France se mobilisera pendant plus d’un an pour que la France prenne ses responsabilités et qu’un accord mondial à la hauteur des attentes soit obtenu sur le climat. Pour ne rien rater de ce combat de longue haleine et ajouter vos forces aux nôtres, inscrivez-vous ci-dessous. Vous recevrez ainsi nos informations et nos appels à action sur le changement climatique

- See more at: http://www.oxfamfrance.org/agir/tous-ensemble-pour-justice-climatique#sthash.9qsELPLy.dpuf
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Il faut sauver ... Agir avec la FNAUT
commenter cet article
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 08:45

Cette liaison entre Bordeaux et Lyon via Limoges a été fermée en décembre 2012 pour cause de travaux d'amélioration sur la ligne.

Mais une fois ces travaux terminés elle n'a pas été remise en service car elle n'est hélas plus d'actualité d'après le président de la SNCF Guillaume Pépy. Cette pétition a pour objectif d'obtenir la réouverture de cet axe structurant essentiel à plus d'un titre...

 signez la pétition  

Urgence ! Réouverture de la ligne de train transversale Bordeaux-Limoges-Lyon

http://d22r54gnmuhwmk.cloudfront.net/photos/5/os/uk/QTOSukiIyrmUECx-556x313-noPad.jpg

Pétition soutenue par :

  • Association Logistique TRansport Ouest (ALTRO)
  • Association pour le développement des transports en commun, voies cyclables et piétonnes de la région grenobloise (ADTC Grenoble)
  • Collectif POLLT
  • COmité de DÉfense et de Développement du RAIL de la région montluçonnaise (CODERAIL)
  • Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports (FNAUT)

 

Je suis un utilisateur régulier de la ligne directe Limoges-Lyon, bien pratique pour voyager entre les régions Aquitaine, Limousin, Auvergne, Rhône-Alpes et même PACA avec la correspondance TGV à Lyon Part-Dieu. Mais depuis sa fermeture en décembre 2012, c'est devenu cher et compliqué de traverser la France.


Le direct mettait 4h50 entre Limoges et Lyon pour 50 Euros maximum. Maintenant il faut compter près de 6h et un changement de gare à Paris pour 130 Euros, le changement à Vierzon n'étant même pas proposé.


Les familles avec enfants, les jeunes, les étudiants, les personnes âgées doivent-ils tous devenir des adeptes du covoiturage?


Cette ligne transversale est-ouest est vitale pour desservir par le train un grand nombre de territoires français mal reliés par ailleurs.


Elle a été fermée en décembre 2012 pour cause de travaux d'amélioration sur la ligne. Une fois ces travaux terminés nous exigeons la remise en service de cet axe structurant - qui n'est hélas plus d'actualité d'après le président de la SNCF Guillaume Pépy (voir Radio SNCF).


Ce train évite de passer par Paris, et permet donc de réduire considérablement le prix du billet. C'est à la fois une ligne territoriale mais aussi sociale, très empruntée par les jeunes, les personnes âgées et les familles.


Le premier ministre a dit vouloir réinvestir dans les lignes classiques. Nous le prenons donc au mot ! Réouvrez la ligne intercités interrégionale Bordeaux-Limoges-Lyon dès la fin des travaux !

 

voir le site de la pétition

 

Gare-de-limoges-la-nuit-88.jpg

Gare de Limoges

 

 

http://www.massifcentralferroviaire.com/Actualites.php

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Il faut sauver ... Agir avec la FNAUT
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques