Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 00:49

 

Le cadencement vécu au quotidien

Depuis la mise en place du cadencement en juillet 2017, les conditions de voyage, en heure de pointe, sur la ligne Ancenis - Nantes se sont fortement détériorées. Même si les trains sont plus nombreux, ils sont totalement sous-dimensionnés.

 

Avant le cadencement, les trains circulaient en unités multiples (rames jumelées). Depuis juillet les trains ne circulent plus qu'en unité simple. Le hic c'est que le nombre de voyageurs lui, n'a pas changé !

 

Illustration de ces conditions de transport dégradées

Un cas concret , est la situation du TER n° 857303 (Départ d'Ancenis vers Nantes  à 7h58).

Les conditions sont telles qu'il est impossible à un usager d'Ancenis de trouver une place assise à bord.

 

Les voyageurs d'Ancenis sont entassés dans les couloirs, serrés comme des sardines et piétinent debout sans rien pour se tenir et cela du lundi au vendredi.

Quand aux personnes enceintes, malades ou ayant un vélo... elles n'ont pas de traitement de faveur et n'échappent pas à la règle.

 
Une situation qui dure ...

 

Malgré les demandes réitérées des agents et des usagers, rien ne change.  Un courrier a été adressé à la Région des Pays de la Loire pour signaler le sous-dimensionnement de certains trains...

Une réponse est attendue et espérée prochainement...

Repost 0
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 00:19

La Fnaut rappelle qu'il existe aussi une voie ferrée Nantes Pornic, insuffisamment utilisée. Il est donc possible de diminuer le nombre de morts, de réduire la pollution, d'arrêter de bitumer des terres agricoles, tout en limitant les coûts de transport pour les ménages.

Communique de Presse – 4 sept. 2017

 

Nantes - Pornic Il est temps de changer de programme 

 

Les média font état périodiquement du trafic croissant de l’axe routier Nantes Pornic et des morts qui, malheureusement, l’accompagnent. Il existe une autre solution que d’étendre continuellement les portions à 2 x2 voies qui ne font qu’entraîner plus loin d’autres besoins d’élargissement et accroissent les trafics routiers.

 

La voie ferrée, remise en état récemment, est très insuffisamment desservie, alors qu’elle pourrait répondre aux besoins d’une partie des automobilistes, en particulier ceux résidant à proximité des gares, ou pouvant y accéder facilement.

 

Les 7 allers et retours quotidiens en train ne permettent de disposer que de quelques trains aux heures de pointe, et laissent de longues périodes, jusqu’à 4 h,  sans desserte. Il faut évoluer vers une desserte cadencée à l’heure,  renforcée en heure de pointe, pour attirer beaucoup plus de voyageurs.

 

Les investissements de doublement de voie routière (à charge du département) sont à recycler dans des trains supplémentaires et des investissements d’accompagnement, améliorant la fiabilité avec des zones de croisement, et un renforcement de la signalisation ferroviaire (normalement à charge de la Région). La séparation des compétences  entre structures ne favorise pas une réponse cohérente aux besoins de déplacement, utilisant pourtant de plus en plus plusieurs modes.

 

Les deux collectivités avaient su s’entendre pour Nantes Châteaubriant, quand le Conseil Départemental avait largement cofinancé la réouverture de la ligne plutôt que d’élargir l’axe routier parallèle. Pourquoi ne feraient-elles pas preuve ici du même engagement  pour Nantes Pornic ?

 

En jeu : moins de morts, de consommation énergétique et de pollution, des coûts de transport réduits pour les ménages, une bonne utilisation des infrastructures existantes, sans emprises nouvelles, et un programme favorisant la transition énergétique, qui est  si urgente.

 

Un tel programme devrait rallier la grande majorité des décideurs, qui, pourraient   évoquer  aussi la situation  de Nantes Saint Nazaire, où les automobilistes sont souvent englués dans les embouteillages.

 

Fnaut Pays de la Loire    association régionale des usagers des transports      

 

Repost 0
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 09:15

 

 

Voyager à Nantes pendant les journées du patrimoine en autobus du passé

 

Les "autobus du passé" sont à l'honneur à l'occasion des des Journées du patrimoine. En effet, deux journées sur ce thème sont proposées.

 

Tout d'abord une balade, l'association Omnibus Nantes organise, samedi, un voyage en autobus articulé à bord du Heuliez GX 187 n°807, dernier bus musée adopté par l'association . Rendez-vous à partir de 9 heures à Commerce quai D (tarif adhérent : 3 € ; tarif non adhérent : 5 €).

 

Et découvrez la filiation des bus articulés de la SEMITAN

 

Dimanche Omnibus Nantes et la SEMITAN présentent une exposition photographique sur quarante années d'autobus articulés nantais. Cette exposition retracera l'utilisation  des bus à « accordéon » du Setra SG 180 M aux derniers véhicules au GNV à plancher surbaissé, exploités sur le réseau de la SEMITAN.

Affiche Journée du Patrimoine Omnibus

Repost 0
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 15:00

Texte et Pétition des usagers de la ligne 1 Nantes - Saint-Nazaire - Le-Croisic et propositions

Sur la ligne 1 Nantes - Saint-Nazaire - Le-Croisic, dont le Comité de Ligne N°4 (cela ne s'invente pas) s'est déroulé  le jeudi 2 mars 2017 à 18h15, 44510 à Le Pouliguen, le mécontentement grandit à l'approche de la mise en service des nouveaux horaires.

Rien ne change...

Les utilisateurs de la ligne 1 travaillant à Saint-Nazaire, ont pris connaissance des « Nouveaux horaires » applicables au 2 juillet 2017 qui ne les satisfont pas.

Ils réclament des d’arrêts supplémentaires à La-Basse-Indre-St-Herblain et à Penhoët. Cette demande s'appuie sur une pétition recueillant de nombreuses signatures (123 au total).

Lors du Comité de ligne de mars, le mécontentement était déjà présent...  

 

Dossier SNCF Comité de Ligne N°4 (grille TGV)

Repost 0
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 14:13

 

 

Activité chargée concernant les TER vers le littoral atlantique, en effet deux dates proches où les usagers sont conviés à s'exprimer : 

  •   le 16 mai
  • et le 18 mai 2017

La première date concerne une réunion publique organisée à 20h30 à la salle polyvalente Escale de Retz de Sainte-Pazanne par SNCF Réseau.

Il s'agit d'une réunion de chantier qui vise à présenter les travaux ferroviaires en gare de Sainte-Pazanne prévus de fin mai au 1er décembre 2017.Les objectifs, La consistance ainsi que Les impacts (fermetures temporaires des passages à niveau et nuisances sonores) des travaux dans le cadre de la modernisation des lignes Nantes – Pornic / Saint-Gilles-Croix-de-Vie que SNCF Réseau effectue

Enfin la deuxième date concerne le prochain comité de ligne « Nantes – Pornic – Saint-Gilles-Croix-de-Vie – Saint-Jean-de-Monts – Noirmoutier » qui se tiendra le 18/05 à Saint Hilaire de Riez à partir de 18h15.

Sur ce dernier point vous pouvez faire parvenir vos éventuelles remarques sur les  projets horaires de l'été et de l'automne prochains afin que nous puissions les transmettre aux services de la  SNCF lors du comité de ligne.
 

Article de Presse

Repost 0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 14:34

Enfin le moment tant attendu est arrivé. La ligne Nantes - Pornic - Saint-Gilles-Croix-de-Vie reprend du service le 30 août...

Oubliez donc les propos assassins de la Région, « Mépris, désinvolture, incompétence de SNCF Réseau » prononcés par Jacques Auxiette au mois de juillet quand les élus avaient appris que l'ouverture de la ligne, prévue à l'origine le 5 juillet, était reportée sine die. Jacques Auxiette annonçait même sa volonté de porter plainte contre la société nationale ferroviaire.

 

Dix mois de travaux + deux mois supplémentaires

Pourtant la tension était forte, forçant même SNCF Réseau, a assumer le retard d'ouverture de la ligne Nantes - Pornic - Saint-Gilles-Croix-de-Vie. «Toutes les conditions de sécurité n'étaient pas réunies » suite aux  travaux de rénovation de dix mois et dès le 21 juin la SNCF reportait l'ouverture au 1er septembre.

Les élus, en avant première, ont testé le TER entre Sainte-Pazanne et Challans dans la semaine écoulée. La ligne reprend officiellement du service commercial dimanche.

 

Il ne reste plus qu'un mauvais souvenir ?

Restent les compensations d'indemnisations car les communes du littoral ont connu un manque à gagner suite àla baisse de la fréquentation que les autocars assurant la desserte n'ont pû combler...

 

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Loire Atlantique
commenter cet article
6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 06:27

Une modification des horaires des lignes de la Rochelle, les Sables et Cholet a lieu à partir du 5 juillet

 

Compte Rendu Sommaire de la réunion du 9 juin 2015 à Clisson

 

Modifications d’horaire des lignes de la Rochelle, les Sables et Cholet

Présents : essentiellement des représentants de collectivité, plus la Fnaut et l’AUT 85.

 

Cette réunion de faisait suite à des réunions de concertation. Il y aurait eu 130 contributions. Les horaires valables à partir du 5 juillet ont été distribués à l’entrée (sauf Nantes / la Rochelle).

Annonces principales de Gilles Bontemps, Vice Pdt régional en charge des transports, accompagné de plusieurs responsables de la SNCF :

  • Abandon des hypothèses d’accroissement de l’offre, par manque de moyens, sauf pour le tram train Nantes Clisson. Pour 190 M€ nécessaire au fonctionnement des TER, la billeterie apporte 60 M€. S’il n’y a pas de nouveaux financements dans les années à venir, une restriction de l’offre sera inévitable.
  • Généralisation des horaires cadencés et homogénéisation des missions (arrêts) des différents trains, d’où des fiches simplifiées et des horaires répartis plus régulièrement.
  • Des trains moins chargés ont été repositionnés à d’autres heures, ce qui veut dire aussi que la tendance n’est pas à des trains très tôt ou en soirée.

Nantes Clisson : tous les tram train s’arrêtent à chaque gare. 22,5 AR à partir de fin août. Dernier départ de Nantes 21h34, de Clisson 20h45. Service réduit le dimanche assuré par une seule rame qui fait la navette, pour faire des économies. Service intermédiaire le samedi. Vélos non autorisés aux heures de pointe. Clisson devient un pôle correspondance obligé entre la banlieue Sud nantaise, Cholet et le Sud.

Nantes Cholet : tous les trains sont directs jusqu’à Clisson puis omnibus. 4 AR/jour + du car.

Confirmation de la modernisation de Clisson Cholet avec croisement à Torfou (2018-2019), qui permettra techniquement de doubler la capacité de circulation.

Nantes la Roche sur Yon les Sables : tous les trains sont directs jusqu’à Clisson. Desserte améliorée pour des gares intermédiaires (L’Hébergement, Belleville, Olonne,…).

Dernier départ de Nantes (sauf Vendredi) pour les Sables à 19h25, pour la Roche à 20h43. Suppression du dernier TER circulant au départ de Nantes, du lundi au jeudi à 21h40 (qui existait depuis longtemps) et desservant Clisson, Montaigu, l'Herbergement et La Roche sur Yon.

Dans le cadre du cadencement, ce TER aurait dû être positionné au départ "normalement" à 21h43 et aurait desservi alors aussi Belleville.

La Région nous précise que la moyenne des voyageurs (une vingtaine continuant après Clisson) n'est, en l'état, pas suffisante, pour conserver ce TER ; ces voyageurs vont se retrouver sur les routes, à n'importe quel moment de l'année et quelque soit la météo... : l'argument financier, sans surprise, est mis en avant ; cette réduction de l'amplitude horaire quotidienne est fort regrettable pour les voyageurs Vendéens et ne répond pas à la croissance de la demande due à l'augmentation démographique de tout l'axe Nantes - La Roche - Les Sables qui va se confirmer dans les prochaines années...

L'offre au départ de Nantes (pour uniquement desservir La Roche sur Yon et Les Sables) se limitera donc DESORMAIS, du lundi au jeudi, au TGV, maintenu à 21h30.

Nantes la Rochelle : fiche non encore disponible, a priori sans gros changement, c’est-à-dire maintien d’une desserte très insuffisante, dont l’impossibilité d’arriver à la Rochelle avant 10h59 ? A vérifier.

Des ralentissements importants (passage à 60 km/h) entre la Roche et la Rochelle sont demandés par la SNCF à partir de fin 2015, avec rallongement d’une heure des temps de parcours. L’APNB (association pour la Promotion de Nantes la Rochelle Bordeaux, membre de la Fnaut, conteste la nécessité de ce ralentissement).

En plus des remarques sur l’insuffisance de l’offre en soirée, qui va réduire la fréquentation d’autres trains en journée, les remarques ont porté sur le Sud Vendée, toujours défavorisé, sur les très mauvaises liaisons avec la Rochelle et Niort, sur le manque de coordination entre les 2 Régions pour développer l’offre la Roche sur Yon la Rochelle.

Réponse de G.Bontemps, qui ne conteste pas les besoins : il faut nous appuyer pour demander plus de financement.

 

FNAUT  Pays de la Loire

Siège social : Maison des Associations 1 rue d’Auvours 44000 NANTES

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Loire Atlantique
commenter cet article
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 06:22

La SNCF fait amende honorable ....

Les deux bifurcations vers St Gilles et Pornic avant les travaux

 

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

mercredi 24 juin 2015

 

REPORT DE LA RÉOUVERTURE DES LIGNES NANTES - SAINT-GILLES / NANTES - PORNIC
 
 
SNCF Réseau a décidé de reporter la réouverture des lignes Nantes - Saint-Gilles-Croix-de-Vie / Nantes - Pornic, initialement prévue le 5 juillet, pour assurer la mise en service dans le respect des règles de sécurité.
 
Une offre de transports alternatifs sera proposée aux voyageurs dès le 1er juillet. Dès la réception des travaux effectués par les entreprises sous-traitantes en charge de la reconstruction de la ligne, SNCF Réseau a procédé au cours du mois de juin aux contrôles réglementaires de sécurité. Ces contrôles ont montré que plusieurs actions d’amélioration devaient être engagées pour garantir une totale sécurité des circulations.
 
Refusant de transiger sur la sécurité, SNCF Réseau a décidé de procéder en urgence à des vérifications et à des travaux complémentaires durant les mois d'été. Le chantier de rénovation des voies est aujourd’hui achevé, mais les garanties apportées par les prestataires ne sont pas suffisantes, qu’il s’agisse de la sécurité des passages à niveau ou de la qualité de la signalisation ferroviaire.
 
Jacques Rapoport, président de SNCF Réseau, a immédiatement avisé Jacques Auxiette, le président de la Région des Pays de la Loire, et les financeurs du projet pour les informer de la situation et les assurer de la mobilisation de l’entreprise.
 
Toutes les équipes de SNCF Réseau et des entreprises partenaires seront mobilisées pendant l’été pour permettre une remise en service des lignes à partir du début du mois de septembre.Un audit validé par des auditeurs externes indépendants à la SNCF permettra :
  •  de stabiliser le planning de mise en service des différents tronçons de la ligne ;
  •  de proposer les solutions les plus efficaces pour accélérer au maximum la mise en
  • service en toute sécurité ;
  •  d’établir les responsabilités des acteurs dans le retard pris ;
  • de proposer des actions correctives pour éviter que ce type de décalage dans la livraison des travaux ne se renouvelle.
Les résultats seront communiqués au Conseil régional et rendus publics avant la fin de cette semaine.
 
Une mobilisation exceptionnelle 
Le groupe public ferroviaire dans son ensemble est mobilisé pour minimiser l’impact sur  les clients et a immédiatement pris plusieurs décisions fortes :
 
Pour les clients :
 
SNCF Mobilités travaille déjà à une réorganisation de l’offre initialement prévue, et proposera d’ici le 1er juillet des solutions de mobilité alternatives adaptées aux besoins de chacun de ses clients. Des mesures exceptionnelles seront mises en place.
 
Les clients ayant déjà acheté leur billet ou effectué une réservation sur l’axe Nantes–Saint-Gilles ou sur Nantes – Pornic serontintégralement remboursés quelle que soit lanature du billet acheté. En complément tous les clients TGV ayant prévu de voyager surces lignes seront recontactés pour connaître les nouvelles solutions de substitution mises enplace.
Les voyageurs seront informés dès le 1er juillet par les canaux habituels (personnel en gare, contact TER Pays de la Loire, paysdelaloire.ter.sncf.com, applications SNCF et TER Mobile).
 
Pour les travaux :
  • SNCF Réseau reprend en direct la maîtrise d’ouvrage.
  • Des équipes de SNCF Réseau sont mobilisées pour renforcer celles des sous-traitants.
Par ailleurs, Jacques Rapoport, Président de SNCF Réseau, annonce que “si de nombreuses collaborations avec des entreprises partenaires se passent bien et apportent une réelle contribution à la modernisation du réseau ferré, SNCF gardera dorénavant systématiquement le contrôle de la maîtrise d’ouvrage de ses chantiers“
Rappelons que ce chantier d’un montant de 109 M€, de grande envergure (84 km de lignes rénovés en dix mois, un passage à niveau tous les 700 mètres) a démarré en septembre 2014, nécessitant la mise en placed’un dispositif innovant pour réaliser ces travaux de rénovation dans des délais très courts. La vitesse commerciale des trains passera alors à 140 km/h.
 

http://www.sncf-reseau.fr/sites/default/files/upload/_Mediatheque/presse/CP%20NSGNP%2024%2006%2015.pdf

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Loire Atlantique
commenter cet article
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 06:50

L'annonce du report de la réouverture a sonné comme un coup de tonnerre

A l'origine la réouverture était annoncée pour le 5 juillet mais les lignes Nantes-Pornic et Nantes-Saint-Gilles-Croix-de-Vie vont rester fermées les deux mois d'été  pour "raisons de sécurité", a annoncé SNCF Réseau,  mercredi 24 juin.

Stupeur des élus, qui étaient encore bercé il y a peu par les informations données par la SNCF en comité des partenaires, toujours rassurantes.

 

Une annonce de "dernière minute"...

L'annonce a été faite lundi matin par la SNCF que les travaux de modernisation d'un montant total de 109 millions d'€ ne seraient pas achevé dans les délais impartis et ce malgré les 10 mois de travaux !  Jacques Auxiette, président de la région Pays de la Loire, ne mâche pas ses mots et a d'ors et déjà annoncé qu'il "porterait plainte" contre SNCF Réseau. Les deux mois de retard à l'ouverture des deux lignes régionales vers des stations balnéaires majeurs situées en Loire-Atlantique, constituent un véritable coup de butoir pour l'économie locale à quelques jours avant le début de la saison estivale.

 

Le torchon brûle avec la SNCF

Jacques Auxiette s'est retiré également du conseil d'administration de la SNCF dans lequel il siégeait depuis novembre 2012 en justifiant son geste : "Je ne peux plus rester administrateur d'une structure dont je conteste l'efficacité".

Dans son communiqué de Presse, le Président précise que "de nombreuses réunions ont eu lieu, dont une dernière le 4 juin, et rien n'a été précisé à ce moment là" sur un retard potentiel. "Sentiment de stupéfaction mais aussi de colère partagée" pour les élus ainsi que "désinvolture", "mépris" et "incompétence" du "système ferroviaire français" reviennent également dans les déclarations de l'élu.

 

Triple P comme préjudice   

Le préjudice est conséquent car l'absence des trains porte atteinte à la région en terme de "préjudice d'image, préjudice économique, préjudice touristique". Par rétorsion la région a suspendu  toute subvention auprès de la SNCF pour non-respect des engagements et du calendrier.

 

Le report a été décidé "pour assurer la mise en service dans le respect des règles de sécurité

La question de la sécurité etait engagé sur 2 points. Au niveau des passages à niveau, le prestataire n'avait pas fini de monter les annonces de circulation des trains et la voie est à reprendre pour défaut de nivellement. Les travaux ne peuvent pas être entrepris durant  l'été car la réglementation ferroviaire l'interdit pour des longs rails soudés appelés barre longue. Dans les deux cas les entreprises sous-traitantes en charge de la reconstruction des lignes n'ont pas apporté les garanties "suffisantes", qu'il "s'agisse de la sécurité des passages à niveau ou de la qualité de la signalisation ferroviaire"

 

Les annonces de SNCF Réseau

SNCF Réseau, a annoncé qu'un "audit express sur les raisons du retard"  serait réalisé dont les conclusions seront rendues publiques avant la fin de la semaine. La SNCF s'engage à faire des vérifications et des travaux complémentaires urgents pendant l'été, pour une réouverture effective des lignes début septembre. Toujours selon l'entreprise,  des autocars de substitution seront mis en place dès le 1er juillet.

 

Des questions en suspend

En effet, de nombreuses questions vont se poser rapidement : Qui va payer la facture engendrée par le retard de livraison  du chantier?  Qui va prendre à sa charge le coût du dédommagement des stations balnéaires pour le manque à gagner durant l'été ? Des coûts en perspectives pour la collectivité...

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Loire Atlantique
commenter cet article
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 08:00

 

  fnaut logo pdlande-1.jpg

 

1 rue d’Auvours 44000 Nantes    www.fnaut-paysdelaloire.org

 

Avis émis pour  la Concertation

sur le Projet de la Nouvelle Gare de St Nazaire

 

Les associations approuvent les objectifs principaux de l’opération gare qui sont, en plus d’un toilettage global et d’une amélioration du hall d’accueil :


  •   Mise aux normes, et amélioration des accès et circulations en particulier vis-à-vis des Personnes à Mobilité Réduite (PMR). Les ascenseurs seront complétés  sur les deux quais, par des rampes d’accès. Les escaliers trop raides seront refaits.

 

  • Prolongation de la passerelle  vers le Nord jusqu’à un parking voitures qui vient d’être créé et devrait être étendu. Ceci doit permettre de faciliter l’accès à la gare et de développer les activités autour de la gare, de l’immobilier de bureau pour commencer.


Les associations mettent l’accent sur les objectifs complémentaires suivants :


  • Evolution du pôle de la gare vers un pôle urbain plus animé et plus dense, en s’appuyant sur  la croissance et la diversification  du trafic TER
  •  Développement du multimodal  et en particulier du rôle des transports publics et du vélo « urbain » et de randonnée (cyclotourisme)
  • Nouveaux services en gare et à proximité, à disposition des voyageurs


    gare st nazaire023

     

    Les observations portent donc sur les points suivants :

     

    Trafics ferroviaires


    Les TER constitueraient actuellement 70 % de l’offre train  La gare serait suffisante pour les trafics actuels (2200 voyageurs /jour  en moyenne) et pour les trafics attendus : la liaison avec Nantes pourrait passer de 22 AR/j à 31 AR (après 2017 ?, en fonction des budgets disponibles). 


    La Fnaut attire l’attention sur l’ouverture d’une liaison directe et sans rebroussement de St Nazaire à Rennes ; l’opération devrait se réaliser rapidement si elle est financée  au CPER, comme demandée par la Région. La Fnaut rappelle tout l’intérêt de cette liaison entre deux agglomérations importantes et qu’elle est favorable, plutôt qu’à la réalisation d’un raccordement à l’Ouest de Savenay, à la réutilisation de l’emprise ferroviaire directe passant par Besné, permettant un trajet plus rapide, et plus sûr, évitant la traversée de la raffinerie de Donges. Ceci maintiendrait pour l’agglomération et la Côte d’Amour, en cas d’incident, un accès TER et TGV


    Le potentiel de cet axe devrait amener une dizaine d’allers et retours TER supplémentaires. C’est un trafic qui sera pris entièrement à la route, avec un fort impact environnemental, le trafic par transport en commun étant très peu attractif actuellement (2h minimum avec changement, contre autour d’une heure dans le futur).


    Le nombre d’AR fréquentant la gare devrait donc notablement augmenter, les TER passant au total de 22 actuellement à une quarantaine, ce qui développerait aussi des possibilités de correspondances. Ceci serait très positif pour l’animation et les activités autour de la gare, animation  qui deviendrait plus continue.

     

    DSCN4954

     

    Pour le stationnement vélo, la mise à l’abri et la mise en sécurité, on constate l’oubli des autres catégories de cycliste que le cycliste quotidien, qui dispose  d’un abri accessible par carte Carene, bien situé sur le parvis de la gare : 1) cycliste occasionnel, 2) cycliste randonneur qui transporte tout son matériel en sacoches et qui doit donc avoir des garanties de sécurité contre le vol (par exemple par box individuel, cf les boxs nantais) ; des équipements nouveaux sont nécessaires, côté Nord et Sud.

     

    Equipements en gare ou à proximité immédiate


    Un distributeur d’argent (DAB) doit être disponible (Cf demande également de l’UFC Que Choisir). Si cela est vraiment impossible dans la gare, cela doit être envisagé à proximité immédiate, très visible et signalé, pourquoi pas le long des murs des locaux de la Région ou du Département qui se situent sur le parvis, ou même dans la gare routière ? Autre solution envisageable : le développement d’un pôle gare plus actif devrait attirer une nouvelle agence bancaire.


    La disponibilité de caddie, utile pour le vacancier, le voyageur lourdement chargé, est à prévoir, tout comme la Wifi, un meuble d’accueil permettant de brancher et recharger tous appareils (téléphone, ordi, ….), et de travailler. Le train, par rapport aux autres moyens de transport, permet beaucoup mieux d’avoir un temps de déplacement « utile », ce qui est à encourager dans toute les séquences du déplacement.


    Les services gare doivent être plus nombreux pour inciter à la visite de St Nazaire quelques heures ou quelques jours et pour faciliter des usages professionnels du train : consigne bagage, location de vélo. Une des possibilités est de mutualiser la gestion et le personnel (éventuellement avec le service toilettes, ou avec la gare routière) pour rendre plus économique le fonctionnement de ces services. St Nazaire est de plus en plus une destination touristique et la porte d’entrée de la Côte d’Amour.


    La réfection de la gare doit être l’occasion d’améliorer encore les informations sur les autres modes. Outre le vélo déjà mentionné, les copies d’écran d’informations du pôle d’échange routier doivent rester disponibles à l’intérieur de la gare, tout comme un plan du pôle et du quartier repérant bus urbains, taxis, loueurs de voitures, stationnements vélo, cars interurbains, et hôtels à proximité. A l’extérieur au moins on devrait toujours trouver un plan de la ville, une information touristique de base, un plan de l’ouest du département, (avec GR et axes cyclables)  etc….

     

    TER STRAN

     

    Pour le stationnement vélo, la mise à l’abri et la mise en sécurité, on constate l’oubli des autres catégories de cycliste que le cycliste quotidien, qui dispose  d’un abri accessible par carte Carene, bien situé sur le parvis de la gare : 1) cycliste occasionnel, 2) cycliste randonneur qui transporte tout son matériel en sacoches et qui doit donc avoir des garanties de sécurité contre le vol (par exemple par box individuel, cf les boxs nantais) ; des équipements nouveaux sont nécessaires, côté Nord et Sud.

     

    Equipements en gare ou à proximité immédiate


    Un distributeur d’argent (DAB) doit être disponible (Cf demande également de l’UFC Que Choisir). Si cela est vraiment impossible dans la gare, cela doit être envisagé à proximité immédiate, très visible et signalé, pourquoi pas le long des murs des locaux de la Région ou du Département qui se situent sur le parvis, ou même dans la gare routière ? Autre solution envisageable : le développement d’un pôle gare plus actif devrait attirer une nouvelle agence bancaire.


    La disponibilité de caddie, utile pour le vacancier, le voyageur lourdement chargé, est à prévoir, tout comme la Wifi, un meuble d’accueil permettant de brancher et recharger tous appareils (téléphone, ordi, ….), et de travailler. Le train, par rapport aux autres moyens de transport, permet beaucoup mieux d’avoir un temps de déplacement « utile », ce qui est à encourager dans toute les séquences du déplacement.


    Les services gare doivent être plus nombreux pour inciter à la visite de St Nazaire quelques heures ou quelques jours et pour faciliter des usages professionnels du train : consigne bagage, location de vélo. Une des possibilités est de mutualiser la gestion et le personnel (éventuellement avec le service toilettes, ou avec la gare routière) pour rendre plus économique le fonctionnement de ces services. St Nazaire est de plus en plus une destination touristique et la porte d’entrée de la Côte d’Amour.


    La réfection de la gare doit être l’occasion d’améliorer encore les informations sur les autres modes. Outre le vélo déjà mentionné, les copies d’écran d’informations du pôle d’échange routier doivent rester disponibles à l’intérieur de la gare, tout comme un plan du pôle et du quartier repérant bus urbains, taxis, loueurs de voitures, stationnements vélo, cars interurbains, et hôtels à proximité. A l’extérieur au moins on devrait toujours trouver un plan de la ville, une information touristique de base, un plan de l’ouest du département, (avec GR et axes cyclables)  etc….

    Repost 0
    Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Loire Atlantique
    commenter cet article

    N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

    Vous Cherchez ?

    La FNAUT sur scoop.it

    Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

    En Ligne Hier...

    Nos Rubriques