Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 01:00
header article tmpphpq4siFz

A l’occasion de la 16e édition des journées du patrimoine de pays et des moulins, le patrimoine rond était mis en valeur les samedi 15 et dimanche 16 juin 2013.

 

Sur le territoire de la communauté de communes Loir et Bercé, la rotonde ferroviaire, patrimoine industriel sauvé par des passionnés était ouverte au cours de ces deux  journées...

 

De nombreuses expositions étaient proposées et des stands d'exposants occupaient l'espace.

 

P1020586.jpg

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Histoire et Patrimoine
commenter cet article
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 07:30

P1110874combiwest

La grêve des trains profite aux entreprises privées...

En raison de la grève à la SNCF, la gare de triage du Mans est fermée. Ce qui a, comme conséquence pour le convoi de fret completen provenance de Lyon et à destination de Château-Gontier, qui devait faire escale au Mans poursuit son périple directement vers sa gare terminus pour y être déchargé.

 

Le Mans inaccessible aux trains de fret !

 

Déchargement et chargement  s'organisent sur la plate-forme fret sans difficultés pour qu' ensuite le train puisse repartir vers lyon dans la soirée... Alors que l'opérateur public voit son activité perturbé, les tractionnaires privés poursuivent leur lente ascension... Un début de reconquête du fret routier ... au détriment de la SNCF ?

Repost 0
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 07:00

 

fnaut logo pdl

Mai  juin  2013

 

 

Notre Dame des Landes, la fuite en avant continue : l’exemple des accès

 

 

Desservir par un réseau lourd un aéroport isolé, au trafic moyen, relève de la gageure. Les Collectivités, faisant leurs comptes, étalaient leurs divergences : le Département proposait une ligne de bus, la Région rechignant à un tram train coûteux et à faible fréquentation envisagé pendant longtemps, s’orientait vers un arrêt sur une future ligne rapide Nantes Rennes.

 

Plus d’hésitations maintenant que des élus tentent de faire le forcing pour sauver un projet mal conçu. Tout est promis !


P1100634

Dans un deuxième temps le tram train via la Chapelle sur Erdre Treillières

 

Dans un premier temps le bus, qui serait évidemment à « haut niveau de service ».

 

Dans un deuxième temps le tram train via la Chapelle sur Erdre Treillières, annoncé sans étude de faisabilité connue : quel coût (on annonce près de 200 millions €), quelle fréquence ?, quel prix du billet ? quelle subvention de fonctionnement ? Le tracé pour desservir NDlL a déjà soulevé des oppositions fortes de riverains, si bien que plusieurs tracés ont été évoqués. En 2006, après diverses tentatives en 1995 et 1997, l’ouverture de Nantes Chateaubriant sur un tracé existant non remis en cause, était promise en 2010 ; on espère maintenant 2014, soit le double du délai initial !

Autant dire qu’un tram train, qui devrait être très subventionné serait un éléphant blanc de plus, avec peu de voyageurs par rame, les voyageurs arrivant de tous côtés.

 

carte ndl nw

 

Dans un troisième temps, un arrêt sur une ligne rapide nouvelle Nantes Rennes, qui coûterait dans les 10 fois le montant du tram train.

Actuellement tous les projets de financement de ligne nouvelle, au-delà des projets engagés (le Mans Sablé Rennes, Tours Bordeaux, prolongement LGV Est, ….) sont bloqués pour longtemps vu la situation financière de Réseau Ferré de France, le Maître d’Ouvrage, et de l’Etat. Et il y aura ensuite des priorités nationales plus évidentes que Rennes Nantes, tronçon isolé entre Nantes Bordeaux et Rennes Caen, voies lentes pour lesquelles aucun projet d’avenir n’est actuellement étudié.

 

Dans cette avalanche de centaines de millions €, on ne trouve évidemment nulle mention d’un nouveau pont à construire sur l’Estuaire et ses raccordements (500 millions en plus ?) fortement demandé par les « Sudistes », mais toujours aussi peu compatible avec un projet « vert » exemplaire, décidément très tourné vers l’automobile et les hydrocarbures.

 

La démarche des collectivités est toujours aussi opaque pour le citoyen et aussi peu justifiée. Les collectivités veulent par des effets d’annonce, tenter de sauver un projet mal conçu et mal géré. C’est l’ensemble du dossier qui doit être annulé.

 

 

2005-voie-ferree-nantes-vers-bordeaux-1v.jpg

N D d L et de sa desserte viendraient se substituer à la modernisation de Nantes Bordeaux,

 

Les projets de Notre Dame des Landes et de sa desserte viendraient se substituer à, ou retarder des projets locaux ou nationaux dont les remises en état des axes ferroviaires Nantes Pornic St Gilles, de Saumur la Roche sur Yon, la modernisation de Nantes Bordeaux, l’amélioration des étoiles ferroviaires des grandes villes, etc…..qui eux sont exemplaires pour amorcer la transition énergétique et écologique.

 

La modernisation de l’aéroport actuel, Nantes Atlantique, a un bien meilleur bilan économique et écologique que la construction d’un nouvel aéroport en pleine zone agricole.

 

 

 

le-changement-passe-aussi-par-notre-dame-des-landes

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans N. D. Des Landes
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 07:30

images

 

Communiqué de Presse Régional

 

 

Du 15 juin au 15 septembre 2013, embarquez votre vélo à bord des trains régionaux Interloire

 

Train Vélo Loire, quand le vélo va bon train !

 

Train Vélo Loire, c’est un service gratuit et sans réservation de transport de votre vélo à bord des trains régionaux Interloire le long de l’itinéraire de La Loire à Vélo, pendant l’été 2013. Cette année, l’opération est étendue d’un mois supplémentaire, du 15 juin au 15 septembre.

 

Après le succès de l’opération en 2012 avec 5 750 usagers bénéficiaires, le service de voitures aménagées pour accueillir les vélos sur la liaison ferroviaire Interloire Orléans – Nantes – Le Croisic en période estivale est reconduit.

 

Les Régions des Pays de la Loire et Centre proposent ce service pour faciliter le cyclotourisme le long de l’itinéraire de La Loire à vélo.


P1090937

Fourgon vélo sur l'intercité Interloire

 

Le voyageur, muni de son titre de transport habituel, peut embarquer en toute sérénité son vélo à bord du train Interloire, dans la limite des places disponibles ; ce service est gratuit et sans réservation.

 

Interloire, c’est trois allers-retours quotidiens en semaine et deux le week-end. L’opération est proposée du 15 juin au 15 septembre 2013 sur toutes les circulations Interloire assurées en voiture Corail entre Orléans et Saint-Nazaire, et jusqu’au Croisic pour certaines dessertes.

 

« La Loire à Vélo est une destination de plus en plus prisée des étrangers mais aussi des touristes français et ligériens. L’aide massive apportée par la Région aux collectivités pour aménager les berges cyclables porte ses fruits. L’appui apporté aux professionnels pour renforcer la qualité des services d’accueil, d’hébergement et de restauration sur l’itinéraire de la Loire à Vélo a également contribué à ce succès. Le service Train Vélo Loire sera, cette année encore, déterminant dans la qualité globale de l’offre. L’exemple de La Loire à Vélo démontre que le niveau régional est le bon échelon territorial pour peser sur tous les leviers de la politique touristique », précise Sophie Saramito, vice-présidente en charge du tourisme.

 

Chaque train comporte une voiture aménagée afin de ranger en toute sécurité jusqu’à 37 vélos. Cette voiture est identifiée à l’image de La Loire à Vélo et de l’Interloire. A bord, l’accompagnement est assuré par du personnel dédié afin d’embarquer, de ranger et de débarquer les vélos.

 

2006_interloire_st_nazaire_v1.jpg

 

La Loire à vélo, c’est 800 km d’itinéraires cyclables le long du dernier grand fleuve d’Europe traversant la partie du Val de Loire inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Accédez à toutes les informations sur :

 

www.loireavelo.fr.

Retrouvez les informations TER sur :

http://www.ter-sncf.com/Regions/Pays_De_La_Loire

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans A bicyclette
commenter cet article
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 11:30

butoirgarelaval1105.jpg

 

Attention Grève SNCF 13 juin !

 

Pour sauver le ferroviaire en France... les cheminots ont choisi... de  se mettre en grève !

 

Les cheminots, "déçus" par le projet de réforme ferroviaire ont décidé de se mettre en grève afin de faire pression sur le gouvernement. En effet le projet de réforme ferroviaire présenté le 29 mai par le gouvernement ne renforce pas le service public. Ce mouvement professionnel n'est pas allé contre le pronostic des observateurs qui prévoyaient depuis plusieurs mois que la reforme ferroviaire ne se ferait pas sans grève. 

 

Attention grève SNCF du mercredi soir 12 juin à 19 heures à vendredi 14 juin à 8 Heures du matin !

 

Les quatre syndicats représentatifs à la SNCF (CGT, UNSA, Sud et CFDT), appellent les cheminots à cesser le travail dès le mercredi soir jusqu'au vendredi  matin.

 

Le trafic sera inégalement touché il est annoncé, 4 trains sur 10 de prévus en moyenne jeudi, pour les lignes TGV et TER. Le trafic sera en revanche normal sur les lignes Eurostar et Thalys, selon un communiqué de la SNCF.

En Ile-de-France, le trafic sera très perturbé sur les ligne B et D du RER, avec un train sur trois.

 

A ce stade il est quand même navrant de constater que l'"arme absolue" et le seul outil pour que  les syndicats fassent connaitre leur opposition réside dans la grève ....

 

A ce titre le Colloque sur l'avenir du ferroviaire organisé par le CER a été annulé, ce qui est révélateur de la situation actuelle : plutôt que d'échanger sur ce thème, de confronter les argumentaires et d'assumer lesresponsabilités c'est la solution de facilité qui est  trouvée... Solution qui n'en est pas une, car il n'est pas sûr que l'effet final soit celui escompté...

Il est plus important d'avoir les usagers avec soi que contre soi...  Les syndicats ont-ils mesuré cela ?

 

 

Pour connaitre les motivations du mouvement : voir

 

tcm 28-23524 28-332-64

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Grèves et commentaires
commenter cet article
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 07:30

 

 

 

La FUB, avec FNE, la FNAUT, l' AF3V, FFCT, FFUTAN a également envoyé plusieurs courriers ces derniers mois pour soutenir cette démarche. Parmi les principaux destinataires: le président de l'association des régions de France, le président de la commission mobilité 21, la DATAR...

 

 

 

Le 05 juin 2013,

 

 

Les 212 signatures de l’Appel à « Davantage de financements européens pour le vélo » ont été remises à Cécile Duflot le 5 juin 2013 par les députés Jean-Marie Tétart, Sophie Errante et Denis Baupin à l’Assemblée nationale.

 

Déclaration forte en faveur d’une mobilité humaine pour tous, d’un tourisme durable et d’investissements publics rentables, l’Appel lancé par les Départements et Régions cyclables (DRC) a reçu l’adhésion de 212 élus français de dimension européenne, nationale, régionale, départementale et locale.

 

Cette remise officielle constitue un signe fort lancé au Gouvernement en faveur de « Davantage de financements européens pour le vélo ».


« A travers cet Appel, les Départements et Régions cyclables se font le porte-parole des collectivités françaises qui souhaitent que le vélo et les modes actifs tiennent une place significative dans la programmation des fonds européens 2014-2020 » indique Jean-Marie Tétart, également Vice-président des DRC.

 

2006_panneau_loire_a_velo_v1_w.jpg

 

Il est en effet important d’agir vite car tout se joue en ce moment.Comment ?

Les DRC demandent que :


+ le gouvernement soutienne l’inscription du vélo dans l’Accord de partenariat conclu entre la France et la Commission européenne ;

+ que les Préfectures de Régions veillent à inscrire le vélo dans les programmes opérationnels européens 2014-2020 ;

+ que la Commission 21 inclue le schéma national des véloroutes et voies vertes dans le schéma national de mobilité durable, assorti de 12 millions d’euros par an sur 10 ans pour son financement.

 

Denis Baupin n’a pas manqué de souligner la modestie de ce montant à la Ministre. Ce dernier correspond au financement d’1 kilomètre d’autoroute alors qu’il pourrait avoir un effet décisif sur l’achèvement des 20 000 km du schéma national des véloroutes et voies vertes.

 

 

 

CONTACT PRESSE :

 

 Agathe DAUDIBON

Chargée de mission Europe et communication aux DRC

 

 

 

 

 Le réseau des Départements & Régions cyclables (DRC) rassemble 72 collectivités (64 Départements, 6 Régions et 2 EPCI) représentant 51 millions de français, mobilisées pour le développement du vélo en France.  

Au cœur de leurs attentions : le développement des véloroutes et voies vertes et du tourisme à vélo.
Membre fondateur de France Vélo Tourisme, partenaire des fédérations d'usagers, des acteurs du tourisme et du Ministère de l'Écologie, les DRC agissent, depuis 1999, dans l'intérêt de la culture vélo en France dans une dynamique collégiale.
Reconnus pour leur expertise technique au travers de la publication d'ouvrages, leurs observatoires et l'organisation de formations; interlocuteurs privilégiés de l'État et animateur de dynamiques de comités d'itinéraires au plus près des territoires, les DRC sont le centre national de coordination pour EuroVelo, le schéma des véloroutes européennes et portent la voix des collectivités au niveau européen.
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans A bicyclette
commenter cet article
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 07:30

 

Un débat à Nantes !

 

Le climatologue Hervé Le Treut et l'explorateur Jean-Louis Etienne débattront à Nantes, le vendredi 7 juin à 19h à la Cité – le centre des congrès – de Nantes. Cette conférence sera animée par Terra eco et pourra être suivi  en direct sur le site du journal ou en vidéo en streaming après le débat..

 

Image 11-2

 

Pas de doute, la planète se réchauffe. 

 

En mai dernier, la concentration en CO2 dans l’atmosphère a atteint un pic inégalé, ne présageant rien de bon pour l’avenir. Peut-on encore renverser le cours des choses ? Et à quoi risque de ressembler notre futur si nous n’agissons pas ou très peu ?

 

Hervé Le Treut, climatologue et directeur de l’institut Pierre-Simon Laplace et Jean-Louis Etienne, explorateur, seront  au rendez-vous à la Cité des congrès – de Nantes, pour un débat de deux heures. Un événement organisé par l’Université de Nantes dans le cadre de ses journées scientifiques.

 

Site de Terra Eco

 

http://www.terraeco.net/Le-rechauffement-climatique-est-il,50051.html

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Les brèves de la FNAUT (l'actualité)
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 07:45

 

fnaut logo pdl 

30 mai 2013

 

Fermetures de voies ferrées, encore et toujours...

 

 

En 2013, 41km de voies ferrées sont retranchés d’un coup sur l’itinéraire Sablé -­‐ Châteaubriant, des embranchements industriels à Angers sont supprimés. Est-ce  possible … en Pays de la Loire ?


  gare-segre-13-03-2002-105.jpgP1100119.JPG

Le site de la gare de Segré (gauche) et l'emprise de l'accès au viaduc ferroviaire (vers Sablé) après la gare

 

 

C’est pourtant ce que vient d’annoncer RFF dans son dernier bulletin officiel d’avril 2013. Comme d’habitude, cette information ne bénéficie pas de publicité alors que de toute part la menace climatique se précise :

 

+ que des plans énergie-climats sont élaborés par les collectivités.

 

+ que les SCOT martèlent la nécessité d’utiliser les transports en commun et vantent le transfert modal.

 

Une grande partie de la classe politique qui a considéré à une époque que le chemin de fer était archaïque, a reconsidéré bien souvent son jugement de nos jours. Le ferroviaire a retrouvé toute sa pertinence avec les réouvertures à l’année comme Nantes – Pornic dans les années 2000, réclamée entre autre par la FNAUT. Ces réouvertures répondent aux attentes de tous les acteurs les voyageurs mais aussi les transporteurs de marchandises (gare bimodale de Fret en 2013) sur l’axe Château Gontier – Sablé.

 

P1110874P1110875

Avant l'arrivée des premiers trains le matériel de transbordement était déjà positionné...

 

En 2014, une nouvelle réouverture sur le secteur de Châteaubriant sera réalisée puisque la ligne Nantes ‐ Châteaubriant devrait être remise en service.

 

Cette ligne, en complément de l’itinéraire Châteaubriant – Segré - Château Gontier – Sablé, est le chemin le plus court vers Paris au départ de Saint-Nazaire.

     

Alors qu’il faudrait densifier le réseau ferroviaire pour éviter la concentration des flux sur les axes restants, il est plus que nécessaire de préserver les voies restantes pour garder aux générations futures la possibilité de solutions alternatives à un coût financier acceptable.

 

Les emprises ferroviaires, tant en milieu urbain qu’en milieu interurbain, sont des atouts économiques, sociaux et écologiques.

     

À une époque où il est demandé un changement comportemental et que les collectivités s’engagent vers une diminution de l’usage du pétrole, la taxation poids-lourds pour favoriser le report modal sur le rail et la protection de la qualité de l’air (Grenelle 2), se priver d’infrastructures existantes qui permettraient de répondre à ces nouveaux objectifs seraient incohérents.

 

 

Le Bureau de la FNAUT Pays de la Loire

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Contentieux et actions juridiques fnaut
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 07:30

 

nv logo fnaut

 

Paris, le 31 mai 2013

 

Communiqué :


Enquête publique sur le projet de LGV Poitiers-Limoges :la FNAUT remet un avis négatif

 

 

Si la FNAUT est généralement favorable à l’extension du réseau des lignes ferroviaires à grande vitesse, elle a désapprouvé de longue date le projet Poitiers-Limoges dont l’impact environnemental élevé, du fait de la topographie du territoire traversé, ne trouve pas de contrepartie en terme d'utilité collective.

 

Le projet est mal justifié


Contrairement à la LGV Tours-Bordeaux en construction, le barreau Poitiers-Limoges ne concernerait qu’un bassin de population restreint et ne permettrait de transférer que de faibles trafics aériens et routiers sur le rail. Il ne désengorgerait aucune ligne classique parallèle au bénéfice de trains régionaux et de fret.

 

Le projet est dangereux pour l’aménagement du territoire


Bien au contraire, la mise en service de la LGV Poitiers-Limoges assècherait et fragiliserait la ligne classique Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (POLT). Selon RFF, il faudrait en effet, pour rentabiliser le barreau Poitiers-Limoges, ramener de 11 aujourd’hui à 4 le nombre de relations quotidiennes qui subsisteraient sur la ligne POLT, ce qui pénaliserait le Centre et la Creuse de manière inadmissible.

poitiers

Gare de Poitiers

 

Une alternative plus pertinente existe


Une desserte TGV de Limoges de performances comparables peut être obtenue par la poursuite de la modernisation de la ligne POLT (en particulier entre Châteauroux et Limoges) puis par un branchement sur la future LGV Paris-Lyon passant par la région Centre (projet POCL), ce qui renforcerait la rentabilité du POCL.

 

Des choix rationnels sont nécessaires


Le financement de l’extension du réseau des LGV est suffisamment difficile pour que l’Etat, RFF et les régions se concentrent sur des projets utiles, techniquement bien conçus, bénéfiques à l’aménagement du territoire et économiquement réalistes : le projet Poitiers-Limoges doit être abandonné.

 

 

Contact presse :

 

+ Jean Sivardière, président de la FNAUT, tél. : 04 76 75 23 31

+ Jean-François Troin, vice-président de la FNAUT, tél. : 02 47 54 06 59

+ Jean-Louis Camus, représentant de la FNAUT en Limousin, tél. : 05 55 65 50 56

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT en France
commenter cet article
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 08:00

En ce début de mois  et alors que la fête du vélo c'est bientôt, une décision de la Région Pays de la Loire qui contribuera à faviser l'usage du vélo....

 

images

 

 

Communiqué de presse : Jusqu’à 200€ remboursés pour l’achat d’un vélo pliant !

 

 

Subvention de la Région sur l’achat d’un vélo pliant pour les abonnés TER

 

 

La Région vient de décider le renouvellement du dispositif à compter du 1er juin : concrètement, elle offre aux abonnés annuels TER (abonnements travail ou étudiants-élèves-apprentis) et aux abonnés mensuels depuis au moins 6 mois, une réduction de 50% avec un plafond maximum de 200€ sur l’achat d’un vélo pliant.

 

La Région encourage les abonnés du TER Pays de la Loire à s’équiper de vélos pliants pour limiter la montée des vélos classiques dans les trains. L’aide à l’achat s’élèvera à 50% du prix d’achat TTC. Cette subvention est plafonnée à 200€. Les 200 premiers dossiers reçus seront retenus sous réserve de répondre aux conditions d’éligibilité. Cette aide est réservée aux abonnés utilisant déjà un vélo dans le TER.

 

La Région des Pays de la Loire œuvre en effet en faveur du développement durable et souhaite participer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Dans cette perspective, elle souhaite encourager le développement des modes doux en inter modalité avec le train.


De plus en plus d’usagers montent actuellement avec leur bicyclette dans le train pour se rendre au travail ou sur leur lieu d’études. Cependant, l’utilisation d’un vélo classique est consommateur d’espace dans le train et provoque des perturbations sur la ponctualité et la sécurité à bord.


Soucieuse d’articuler le train et le vélo, la Région propose d’encourager les abonnés du TER Pays de la Loire à s’équiper de vélos pliants pour limiter la montée des vélos classiques dans les trains.

 

Plus d’informations sur le site du Conseil régional des Pays de la Loire ou le site de la SNCF.

 

Des conseils d’achat sont proposés sur le site Internet de la Fubicy dans la rubrique « conseils pratiques - choisir son vélo » http://www.fubicy.org/spip.php?article74.

 

2006_coueron_velo_gare.jpgAbri vélo en gare de Coueron

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Politique régionale des transports
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques