Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 08:53

http://www.net1901.org/image/use2/3/30015.jpg

Pétition pour une augmentation du trafic TER sur la ligne LGV Rennes – Laval - Le Mans



Bonjour à tous, membres et sympathisants de l'AUTIV (représentant la FNAUT en Ille et Vilaine), Vous pouvez signer en ligne ici [2] une pétition des usagers du TER  Rennes-Laval-Le Mans pour interpeler le Ministère des Transports, les  Conseils Régionaux des Pays de la Loire et de Bretagne, les élus et  députés de Mayenne et d'Ille & Vilaine et la direction de la SNCF.

 En voici le texte :

 " Le 2 juillet 2017, la nouvelle ligne LGV entre Paris et Rennes sera  mise en service. Cette nouvelle infrastructure ferroviaire promet aux  usagers, selon les services de communication de la SNCF de « voyager  plus vite », « voyager mieux », et « voyager plus », avec « un
renforcement de l'offre ». (source  :http://blog-tgvatlantique.sncf.com/feedbacks/149930-decouvrez-projets-horaires-2017-bretagne  [3])

Mais pour nous, les usagers du TER, qui prenons tous les jours le  train pour nous rendre sur notre lieu de travail via la ligne Rennes –  Laval - Le Mans, cette amélioration annoncée ne se produira pas.

En effet, les horaires révélés récemment sur le site du TER  Bretagne  (http://applications.region-bretagne.fr/ter/horaires/horaires/168/26/1#search-form  [4]) annoncent la suppression de plusieurs trains actuels qui circulent  à des horaires stratégiques pour qui se rend sur son lieu de travail.  Voici l'exemple le plus problématique : il y a actuellement deux  TER qui partent de Rennes vers Laval via Vitré le matin entre 7 et 8  heures du matin : celui de 7h10 et celui de 7h39. Ces trains sont loin  d'être vides, celui de 7h39 ayant régulièrement des passagers devant  voyager debout entre Châteaubourg et Vitré.
Dans la nouvelle grille d'horaires, ces deux trains sont purement et  simplement supprimés, et aucun TER ne circule plus sur cette ligne  entre 7 et 8 heures ! Un seul TER fait ce trajet, mais partant bien plus tôt, à 6h59.
Que la SNCF remplace deux TER entiers par un seul est déjà en soit  un problème évident. En dehors des enquêtes régulièrement faites sur cette ligne, la SNCF connaît forcément le nombre d'acheteurs de  billets et d'abonnements sur cette ligne ! Comment peut-elle envisager
d'entasser les passagers de deux trains dans un seul ?
Mais surtout, la suppression du TER de 7h39, qui circule depuis plus de 15 ans, pose un énorme et insoluble problème pour les salariés se  rendant sur leur lieu de travail, ainsi que pour les scolaires et étudiants.

Pour ces raisons, nous les usagers réguliers de la ligne Rennes –  Laval - Le Mans, demandons :

1°/ Le rétablissement d'un ou plusieurs TER entre 7 et 8 heures du  matin sur cette ligne, direct et/ou omnibus.

2°/ La possibilité pour les usagers TER de prendre les TGV sur la  ligne Rennes – Laval - Le Mans si les TER ne peuvent pas être  rétablis. Un dispositif permet déjà aux usagers TER de Bretagne de le  faire, mais pas en Pays de la Loire.

3°/ D'augmenter globalement l'offre de transport TER sur la ligne  Rennes – Laval - Le Mans le matin (les horaires du soir étant  nettement moins problématiques).

Sur les TER des Pays de la Loire, il est écrit « avec la Région, l'avenir prend de l'avance ». Pour des centaines d'usagers, l'ouverture  de la LGV est pour le moment synonyme du contraire. Il n'appartient  qu'aux élus et aux responsables de la SNCF que cela devienne vraiment  une réalité.

N'oublions pas que les usagers du TER sont des électeurs, et qu'ils  sont aussi acteurs de l'économie locale. Être abonné TER sur la ligne  Rennes - Laval coûte 1600€ environ par an, ça non plus il ne faut pas l'oublier et ça donne le droit d'être entendus par la SNCF.


 Les signataires

L'équipe de l'Autiv

Repost 0
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 15:00

Texte et Pétition des usagers de la ligne 1 Nantes - Saint-Nazaire - Le-Croisic et propositions

Sur la ligne 1 Nantes - Saint-Nazaire - Le-Croisic, dont le Comité de Ligne N°4 (cela ne s'invente pas) s'est déroulé  le jeudi 2 mars 2017 à 18h15, 44510 à Le Pouliguen, le mécontentement grandit à l'approche de la mise en service des nouveaux horaires.

Rien ne change...

Les utilisateurs de la ligne 1 travaillant à Saint-Nazaire, ont pris connaissance des « Nouveaux horaires » applicables au 2 juillet 2017 qui ne les satisfont pas.

Ils réclament des d’arrêts supplémentaires à La-Basse-Indre-St-Herblain et à Penhoët. Cette demande s'appuie sur une pétition recueillant de nombreuses signatures (123 au total).

Lors du Comité de ligne de mars, le mécontentement était déjà présent...  

 

Dossier SNCF Comité de Ligne N°4 (grille TGV)

Repost 0
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 23:38

https://img.over-blog-kiwi.com/1/43/53/93/20170414/ob_34ecdf_fnautpll-image.jpg

 

 

Compte rendu comité de lignes du 3 avril 2017 à Montbizot

Ligne Alençon le Mans Château du loir et Le Mans La Flèche  Saumur

 

Accueil par le maire de Montbizot commune de 1800 habitants, elle fait partie de la communauté des rives de Sarthe avec des haltes à Neuville, la Guierche, Teillé, Montbizot.

Ouverture par le conseiller régional : Roch Brancour (Vice-Président Ferroviaire de la commission Transports, mobilité, infrastructures). Il annonce l’ouverture le 30 mars 2017 du simulateur horaire en ligne «www.nouveauxhorairester.paysdelaloire.fr », il l’annonce comme un comparateur écologique.

Tarifs événementiels : Groupes jeunes  de moins de 20 ans 1 accompagnateur pour 8 jeunes forfait de 150€.

SNCF Réseau :

Travaux envisagés sur le Mans Château du Loir, régénération de nuit traverse et rail  à partir de mai 2017.

Entre Alençon et le Mans, ralentissement à 60km/H V1 suite problème traverses béton bi bloc corrodées, le dernier renouvellement a eu lieu en 1975, il est envisagé un ralentissement sur 40 kilomètres à 100 km/h au lieu de 140 km/h à partir de 2018.

Exposé par la SNCF de la desserte vers Paris 16 trains et 15 en retour desservant le Mans.

Il existe des problèmes avec les SMS des abonnes et il souhaiterait que la migration se fassent vers  twitter TER Pays de la Loire.

 

La séance des questions est ouverte par la FNAUT Pays de la Loire concernant la ligne d’Alençon avec la suppression sur le premier train du matin  vers Alençon des arrêts aux  petites haltes, en particulier La Hutte Coulombiers (Nord Sarthe), pour une arrivée encore plus tardive à Alençon après 8 heures du matin (Lycéens et Travailleurs sont concernés). Réponse région, il existe moins de 10 voyageurs qui montent dans ce train. Suivi d’une question sur le dernier train au départ du Mans vers Château du Loir dont on supprime les arrêts aux haltes périurbaines, acquis du dernier service et dont le départ est avancé à 19 h 51, rupture de correspondances en venant de Nantes en TER.

Ces questions sont reprises par différents usagers de La hutte et élus d’Arnage qui appuient notre demande, réponse identique de la région moins de 10 voyageurs utilisent ces arrêts.

Un certain nombre d’horaire de trains  créé sur la ligne d’Alençon,  ne permettent pas d’arriver aux lycées à l’heure en utilisant ensuite la Setram : demande de réflexion sur les horaires des établissements scolaires (lycées de la région).

Les lignes de car TIS et TER et train TER sont à mixer (billettique).

Les deux futures haltes de Moncé et de l’hôpital au Mans, les dossiers sont reportées suite à nouvelles études lié à SNCF Réseau.

 

La FNAUT Pays de la Loire pose la question de la convention TER et de sa promesse faite à Champagné le 28/04/2016 de nous tenir informés des négociations concernant la NOUVELLE CONVENTION SNCF-REGION.

Réponse région : Il s'en souvenait, il dit qu'il était un peu tôt mais qu'il trouve qu'une rencontre  sur ce sujet, avec la FNAUT et avec d'autres associations de consommateurs (demande associative) avant l'Eté serait une bonne chose. De nouveaux critères sur la ponctualité et la prise en compte des retards seront inscrits dans les indicateurs, y compris la suppression des trains.

 

La FNAUT Pays de la Loire signale les correspondances désastreuses  à Saint Pierre des Corps  pour les trajets depuis le Mans , vers Poitiers , Bordeaux, Hendaye : très souvent , « on » nous fait passer par Paris ! La réponse de la SNCF fut lénifiante.

 

Les élus de la Flèche sont mécontents de la ligne 26 exploité par la région, au dernier service, l’information des maires a eu lieu après la mise en service sans concertation avec l’exploitant, desserte du premier car du samedi matin vers est supprimé. Une navette est crée  entre la gare PEM et le zoo à la Flèche et une information par tableaux lumineux est installé.

Les emprises délaissées de la SNCF des gares de la Guierche, la Hutte sont trop chères à la vente pour les communes, comment la région peut aider. La gare de Vivoin Beaumont est en ruine, la traversée des voies est dangereuse : problème de sécurité dans le sens Alençon Le Mans avec une mauvaise implantation des abris en fonction de l’arrêt du train.

 

L’association de la ligne Alençon Le Mans a lancé une expérience Nova'ter dans un super U, vente de billets en zone rurale à Saint Jammes, l’expérience se poursuit malgré quelques difficultés.

Sur la desserte Intercités, la convention avec l’état continue jusqu’en 2020, à cette date la région Normandie sera responsable de ces dessertes : pas de concertation.

 

 

Le comité de ligne se clôture vers 20 h 40, de nombreuses questions n'ont pas pu être posées par l'assistance.

 Jean François HOGU et Daniel TURBAN

Repost 0
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 11:44
En Pays de la Loire, le cadencement généralisé de juillet 2017 ne fait pas que des heureux !

Pays de la Loire

Association Régionale des Usagers des Transports

10 avril 2017

Communiqué de Presse

 

Le cadencement généralisé ne crée pas que des heureux

 

Tout l'Ouest est concerné par une réorganisation des horaires de train, qui seront « cadencés » pour être mieux mémorisables par les usagers ; la répétition régulière des heures de départ et d’arrivée  devrait aussi permettre une meilleure utilisation des infrastructures, et des correspondances plus faciles. Cette réorganisation a entraîné dans plusieurs pays d’Europe un net accroissement des fréquentations.

La croissance de l’offre (8,5% exprimée en  trains km) indiquée par la Région reste à analyser, mais est en bonne part concentrée en particulier sur les nouvelles liaisons comme celles empruntant la virgule de Sablé, qui va permettre des liaisons Laval-Nantes et Rennes-Angers, très attendues. Ce sera la grande avancée du prochain service qui démarrera début juillet 2017.

 

En Pays de la Loire, sur de nombreux axes, l’absence d’offres supplémentaires maintient d’immenses plages horaires, toujours aussi vides de train. Les avantages du cadencement y restent un mirage.

Fréquemment  aussi l’amplitude entre le premier et le dernier TER est resserrée afin de redistribuer les moyens de KM TRAINS sur les plages  horaires les plus chargées,… Même des voies ferrées libérées par les TGV suite à la mise en service de  la LGV le Mans-Rennes ne seront pas parcourues par plus de TER. Une incohérence de notre point de vue… L’ensemble Sarthe-Mayenne est pénalisé. Les étoiles ferroviaires des grandes villes n’ont pas non plus donné lieu à une mobilisation concertée entre la région et ces villes. C’était pourtant l’opportunité de diminuer des embouteillages journaliers, en utilisant des  voies ferrées disponibles.

 

Les nouveaux horaires, s’ils font probablement des heureux, ne donnent pas satisfaction à beaucoup d’autres, comme pour Angers-Cholet, St Nazaire-le Croisic,  le Mans-Angers et également autour de Redon, sur l’axeNantes-Rennes. Des horaires sont fortement modifiés, sans que cela soit corrigé par une diminution moyenne des temps d’attente entre trains, car le changement d’horaire se fait sans améliorer le nombre de liaisons.

Des besoins locaux (liés aux heures de début et de fin d’activité) ne sont plus satisfaits, perturbant la vie de salariés et de scolaires, clients réguliers et quotidiens des trains régionaux.  Les horaires des TER ont été définis en fonction des correspondances avec le TGV, alors que la grande majorité des passagers sont des navetteurs travaillant dans les villes desservies.

 

Les deux nouvelles LGV  (le Mans Rennes et Tours Bordeaux) mises en service sur la façade Atlantique ont commandé le  cadencement à partir des gares de Paris et des métropoles.  La SNCF a privilégié les contacts institutionnels (collectivités et milieux économiques qui  utilisent principalement  le TGV). Elle n’a pas  sollicité, via des enquêtes ou des échanges approfondis, les usagers pour déterminer les horaires les plus satisfaisants.

Les usagers sont invités à consulter pour connaitre leurs futures conditions de transport le site www.nouveauxhorairesTER.paysdelaloire.fr, mais n’y disposeront pas de la totalité de l’offre à leur disposition, en l’absence des autocars et des TGV. La présentation par la Région et la SNCF des horaires dans les départements, évoquée un temps a été abandonnée…

 

La Région avait la possibilité d’améliorer significativement l’offre de trains mais préfère investir dans les routes, domaine de compétence qui lui échappe. Alors que 1000 kilomètres de routes ont été construites l’année dernière dans la région, et que l’urgence écologique est croissante, le message de la Région est  obsolète au regard des grands enjeux de la mobilité.  

 

La FNAUT reste donc favorable au principe du cadencement, indispensable au progrès du système ferroviaire, mais regrette le manque de concertation et d’étude préalable, et de moyens suffisants (capacité, km trains supplémentaires…). Répondre aux besoins des usagers  favoriserait pourtant le transfert modal vers des modes des transports plus économiques pour les ménages et plus écologiques.

La prise en compte des doléances des usagers éviterait que la généralisation du cadencement en Pays de la Loire et  Bretagne  ne produise pas les mouvements de mécontentement des usagers connus en 2012.

La FNAUT invite tous les usagers concernés par des mouvements de contestation à se regrouper  afin de peser dans le cadre de discussion avec la SNCF et la Région, qui négocient en cercle fermé  une future convention.

La FNAUT espère que, sans négliger les indispensables améliorations de qualité de service (régularité, information, indemnisations en cas de retard, accès aux services), la convention permettra d’accroître le nombre de train, dans le cadre d’un cadencement global.

Pour la FNAUT Pays de la Loire

Dominique Romann

Fabrice Eymon

 

 

fnaut Pays de la Loire : Association Régionale des Usagers des Transports

Président : Fabrice EYMON / LAVAL / ' 02 43 53 15 54 – 07 68 11 62 48 / fabrice.eymon@fnaut-paysdelaloire.org

Secrétaire : Dominique ROMANN : ST HERBLAIN / 02 40 38 01 06

Siège social : Maison des Associations 1 rue d’Auvours 44000 / fnautpl@gmail.com

Site Internet de La FNAUT Pays de la Loire http://www.fnaut-paysdelaloire.org/

Communiqué de Presse du 10 avril 2017

Repost 0
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 11:57

Grands Prix Ville Rail et Transports 2017 : l'Ouest en pointe

La 7e édition des Grands Prix des Régions, le rendez-vous incontournable des acteurs de la mobilité en Région, a rendu son verdict mardi 21 mars au salon SIFER de Lille: trois Régions sont à l’honneur sur les sept régions lauréates, à commencer par la Normandie, sacrée Grand Prix TER 2017.

Depuis 2000, Ville, Rail et Transports réalise, avec la complicité de Régions de France, un classement de la qualité de l’exploitation ferroviaire dans les Régions françaises.  Une année sur deux, l’événement a lieu durant le SIFER à Lille. En 2017, c’est donc dans la Région Hauts-de-France que Ville, Rail et Transports a récompensé les meilleures initiatives des Autorités Organisatrices en matière de développement des transports collectifs régionaux.

Ce palmarès, totalement indépendant et réalisé par la rédaction de Ville, rail & Transports, est un classement des Régions françaises après l’analyse de l’évolution des principaux indicateurs de la qualité du service ferroviaire sur l’année échue. Cette année, Ville, Rail & Transports a pris en compte la nouvelle donne des Régions dans son palmarès, en réduisant le nombre de prix par rapport à 2016.

L'Ouest arrive 3 fois dans le palmarès des régions. Outre le grand prix, pour la Normandie, la Bretagne se place dans la catégorie usager pour la communication des nouveaux horaires de juillet 2017 grâce à une Star Up. La Normandie se reclasse dans la catégorie  innovation et enfin les Pays de la Loire se distinguent pour l'exploitation de la ligne routière régionale Nantes – Noirmoutier.

Le palmarès

  • Grand Prix TER: la Normandie, pour la reprise des trains Intercités
  • Usagers: la Bretagne, pour l’outil développé par la Région pour consulter les usagers sur les nouveaux horaires TER
  • Innovation: la Normandie, pour Commentjyvais, première fusion entre portails de calculs d’itinéraires
  • Pôles d’échange et d’accessibilité: Hauts-de-France, pour l’espace multimodal en gare de Lille-Flandres
  • Service routier: Pays de la Loire, pour la ligne routière régionale Nantes – Noirmoutier
  • Notoriété: Occitanie, pour les Etats Généraux du Rail et de l’Intermodalité
  • Offre intermodale: Provence-Alpes-Côte d’Azur, pour le référencement des transports régionaux sur Google Maps
  • Tourisme ferroviaire: Nouvelle-Aquitaine, pour la réouverture de la ligne Oloron-Bedous

 

Repost 0
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 06:39

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/8/83/Logo_TER_Pays_de_la_Loire_avant_2014.jpghttps://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/8/82/R%C3%A9gion_Pays-de-la-Loire_%28logo_de_plaque_d%27immatriculation%29.svg/909px-R%C3%A9gion_Pays-de-la-Loire_%28logo_de_plaque_d%27immatriculation%29.svg.png

 

À partir du 2 juillet 2017, une nouvelle grille des horaires TER va être mise en place. Pour la Région ces horaires plus lisibles, plus réguliers et plus faciles à mémoriser, sont des horaires « cadencés » qui vont modifier le rythme du réseau TER en Pays de la Loire.

 

Pour vous permettre de préparer vos déplacements cet été et à la rentrée (du 28 août au 9 décembre 2017), la Région des Pays de la Loire vous informe de ces futurs horaires TER dès maintenant grâce à cet outil de consultation en ligne.

 

Son fonctionnement est simple. Il vous suffit de renseigner vos gares de départ et d’arrivée, le jour de départ souhaité et la période de votre trajet (2 juillet au 27 août pour l’été, 28 août au 9 décembre pour l’hiver) pour :

  • trouver facilement vos nouveaux horaires TER de départ et d’arrivée, selon les jours de la semaine et du week-end,
  • calculer la durée de votre parcours et identifier les correspondances associées.

 

Lorsque le trajet comprend une correspondance, les résultats présentés proposent des temps de correspondance limités à 30 minutes.

 

Cet outil de consultation est exclusivement dédié aux horaires des trains TER, ceux des lignes Corail (TET) Caen – Le Mans – Tours et Nantes – Luçon – La Rochelle sont cependant également répertoriés. Les horaires des lignes TGV et des lignes autocars régionales ne sont pas disponibles.

 

Ces horaires sont donnés à titre indicatif. Pour plus d’information, appelez Contact TER au 0 800 584 260 (service & appel gratuits du lundi au vendredi de 7h à 20h).

 

http://nouveauxhorairester.paysdelaloire.fr/

Repost 0
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 05:26

Une réunion publique est organisée par la CGT Cheminot le mardi 28 mars 2017 de 19h à 21h au Cinéma le Royal, avenue Félix Géneslay au Mans.

Cette réunion s'inscrit alors que la SNCF et la Région des Pays de la Loire négocie la  nouvelle convention TER.

La CGT promeut la défense d’un service public ambitieux et … assuré par la SNCF. Alors que la Région se propose d'expérimenter l'ouverture à la concurrence... En étant d'ors et déjà sur les rails de l'expérimentation, la Région lance la polémique et l'ensemble des intervenants entre sur un terrain miné ... Aucune informations ne filtrent des discussions...

La FNAUT est invitée à cette réunion publique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 08:43

Collectif des usagers du TER Angers 7h45 →Cholet 8h31

 

FNAUT Pays de la Loire

FNAUT Maine et Loire

 

Angers, le 5 mars 2017

 

Objet : Alerte sur les changements d’horaires des TER Angers Cholet Angers

 

 

Messieurs,

Lors de la réunion du comité de ligne de septembre 2016, les usagers de la ligne TER Angers ↔ Cholet ont été informés qu’à partir de juillet 2017 les horaires des TER seraient régulés (cadencement) par rapport aux arrivées/départs des TGV Angers ↔ Paris. Cette évolution impacte fortement les horaires Angers → Cholet du matin et réduit le nombre de TER réellement utilisables par les usagers.

Afin d’alerter la Région des Pays de la Loire et la SNCF du non-sens de telles décisions,les usagers ont décidé de se réunir et de créer un «collectif des usagers du TER Angers 7h45 →Cholet 8h31».

En octobre et novembre, ce collectif a mené une enquête ciblée auprès de tous les usagers du TER Angers départ 7h45 → Cholet arrivée 8h31 afin de mieux connaître la situation et les attentes des usagers de ce TER.

Les résultats de cette enquête (voir annexe 1) sont sans appel :

- 89% sont entièrement satisfaits de l’horaire actuel

- 79% sont défavorables à ce changement d’horaire

Le résultat de cette enquête a été envoyé à la Région, demandant un retrait pur et simple de ce changement d’horaire afin de conserver les horaires actuels.

Mi-décembre, dans le but de confirmer cette enquête, le collectif a fait signer une pétition auprès de 98 passagers empruntant ce jour-là ce TER (voir annexe 2) que nous avons fait parvenir à la Région. Nous avons alerté la presse locale qui a fait paraîtres des articles en novembre et en janvier (voir annexe 3).

Malgré cela, à la demande du collectif, une réunion a été organisée par la Région et la SNCF mi-janvier, les nouveaux horaires ont été officiellement présentés au collectif (voir annexe 4).

Ainsi, au départ d’Angers :

- le 1er train arrivera en gare de Cholet à 7h05 (actuellement 7h27),

- le 2ème train arrivera en gare de Cholet à 8h07 (inchangé),

-l e 3ème train arrivera en gare de Cholet à 9h08 (actuellement 8h31).

Lors de cette réunion, le collectif a présenté une trame (voir annexe 5) dans le but d’argumenter -- une fois encore – sur le non-sens d’une telle décision. En effet, le nouveau cadencement TGV/TER ne fera que satisfaire une poignée d’usagers en provenance de Paris au détriment de centaines d’usagers empruntant ces 3 TER tous les matins.

De plus, ces changements d’horaires du matin auront pour conséquence directe le transfert d’une grande majorité des usagers des 1er et 3ème trains vers le 2ème train. Nous avons alerté la SNCF et la Région du risque capacitaire de la rame ainsi que le manque de solution de remplacement en cas de suppression de  ce 2ème train (problème technique, retard, ...).

Au sein de ces 3 trains du matin, le collectif a déjà effectué un sondage «non officiel» : de nombreux usagers vont se détourner du TER au détriment du covoiturage.

La FNAUT intervenant régulièrement auprès de la SNCF et de la Région quant aux horaires et correspondances, le collectif espère que ces informations vous permettront d’argumenter auprès de la Région et de la SNCF dans le but de maintenir les horaires actuels.

Le collectif reste à votre disposition pour plus amples informations.

Veuillez recevoir, Messieurs, nos sentiments respectueux.

 

Le collectif des usagers du TER Angers 7h45 →Cholet 8h31

collectif.ter.angers.7h45@gmail.com

 

PJ :

Annexe 1 : Synthèse de l’enquête

Annexe 2 : Pétition

Annexe 3 : Articles de presse

Annexe 4 : Nouveaux horaires TER Angers-Cholet 2017

Annexe 5 : Trame de réunion

 

Annexe 1 : Synthèse de l’enquête

Annexe 2 : Pétition

Annexe 4 : Nouveaux horaires TER Angers-Cholet 2017

Annexe 5 : Trame de réunion

Repost 0
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 06:58
 

Du changement en perspective sur la ligne Clisson– Cholet

 

Le déplacement de la halte ferroviaire de Torfou s’inscrit dans le cadre du projet de modernisation de la ligne Clisson – Cholet, inscrit au Contrat de Plan État/Région 2015-2020 (CPER).
 

La halte ferroviaire sera déplacée sur le site de "La Colonne" à l'emplacement de la gare historique Torfou - Tiffauges.

En effet, le site actuel ne permet pas techniquement les aménagements nécessaires à l'augmentation de la capacité de la ligne. Une concertation visant à informer le public et recueillir son avis, est organisée du 30 janvier au 3 mars 2017 et une réunion publique aura lieu le 8 février 2017.

 

 

Les informations sur le projet :

 

Télécharger le dépliant distribué en boîtes aux lettres : concertation du 30 janvier au 3 mars 2017, calendrier du projet...

Une exposition sera présentée aux habitants et un registre d'observations mis à la disposition du public dans les communes de Tiffauges et de Sèvremoine : hôtel de ville (St Macaire en Mauges) et mairie annexe de Torfou.

Informez-vous et donnez votre avis sur : www.sncf-reseau.fr/pdl

Une réunion publique  eu lieu le mercredi 8 février 2017 à 18h30 à la salle polyvalente de Torfou

Plus d'infos :


halteforfou@reseau.sncf.fr
www.sncf-reseau.fr/pdl

http://www.pays-de-la-loire.developpement-durable.gouv.fr/concertation-publique-portant-sur-le-deplacement-a3999.html

Repost 0
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 00:26

Communiqué de Presse

Pays de la Loire

Association Régionale des Usagers des Transports

Laval, le 04/02/2017

Les nouveaux horaires des TER : première analyse de la FNAUT

 

A l’occasion de la présentation des nouveaux horaires TER, la FNAUT Pays de la Loire donne un début d’analyse n’ayant pas l’ensemble des horaires en sa possession.

Le cadencement en Pays de la Loire était attendu depuis qu’il avait été repoussé en raison des travaux de la LGV Bretagne –Pays de la Loire. Mais si le cadencement, (départ et arrivée des trains à horaires fixes) est paré de toutes les vertus, ce mode d’exploitation n’est valable que s’il existe de la fréquence. C’est-à-dire si les trains sont nombreux et circulent à intervalle régulier sur un axe. Ceci afin que usagers ne se préoccupent plus des horaires, vécus comme une contrainte mais comme une facilité pour se déplacer.

En ce qui concerne les nouveaux horaires, la FNAUT n’a pas été consultée comme l’ensemble des associations d’usagers, et elle les découvre lors de leur présentation dans les comités de lignes. Les offres TGV d’une part et TER de l’autre ne facilitent pas une vision globale puisque elles ne sont pas présentées comme complémentaires mais comme parallèles.

L’accent aurait été mis sur le périurbain en renforçant des axes lourds mais où les premiers trains du matin et derniers trains du soir sont parfois sacrifiés. L’axe Laval / Le Mans ne voit aucun train supplémentaire TER par rapport à 2006. Il y a eu quelques ripages d’horaires de quelques minutes mais cela n’en fait pas un axe cadencé pour autant d’autant qu’il n’y a aucun train régional entre 8h20 et 12h17 et même chose entre ce dernier et celui de 16h41 par exemple sur l’axe Le Mans – Laval. Même constat dans le sens contraire et sur d’autres axes ferroviaires.

Presque 8 heures sans circulation sauf celle du midi, le cadencement apparait plus comme un effet de manche ou de langage …

La nouveauté  pour 2017, réside dans la mise en place de la virgule de Sablé, dont l’existence n’a rien à voir avec la présence de F. Fillon à  Sablé, mais avec l’insistance de la FNAUT, qui l’a « imposé »  dans le débat sur la LGV Bretagne - Pays de la Loire à partir de 1999 en bénéficiant d’une bonne écoute de Réseau Ferré de France (SNCF Réseau maintenant).

La Région et les collectivités territoriales se sont appropriées ensuite le dossier pour que la virgule soit réalisée au moment des travaux de la LGV.

Pourtant alors que la Région a fait transformer 8 rames ZTer 21500, pour leur permettre de rouler sur la LGV entre Laval et Sablé, la SNCF ne fera rouler que 5 allers retours pour les horaires 2017 au lieu de 8 prévus. Le compte n’y est pas

L’offre régionale 2017 s’applique à répondre aux besoins constatés. Pas étonnant que les fluxes existants sortent renforcés, mais  le cadencement est incomplet. Il ne permettra pas d’attirer de nouveaux voyageurs sur plusieurs axes alors qu’une nouvelle gamme tarifaire se prépare  à la Région pour capter des usagers qui n’étaient pas tributaires du train.

Les derniers épisodes de pollution atmosphérique démontrent bien pourtant l’importance de développer des alternatives au mode routier.  Pour cela il faut sortir de la logique de l’ajustement des moyens, investir dans de nouvelles circulations  et s’émanciper un peu plus de la tutelle de la SNCF…

Fabrice EYMON

Président de la FNAUT Pays de la Loire

 

fnaut Pays de la Loire : Association Régionale des Usagers des Transports

Président : Fabrice EYMON / LAVAL /  07 68 11 62 48  Secrétaire : Dominique ROMANN : ST HERBLAIN / ' 02 40 38 01 06

Siège social : Maison des Associations 1 rue d’Auvours 44000 NANTES

Repost 0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques