Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 11:45

tcm 28-23524 28-332-64

 

jeudi 20 mars 2014

 

Le Mans - Vitré,  le trafic ferroviaire est interrompu de nouveau pour la LGV

 

Nouvelle opération coup de poing sur la ligne Le Mans - Vitré (Rennes)

 

Le trafic ferroviaire entre Le Mans et Vitré sera interrompu du samedi 22 mars de 21 heures au Dimanche 23 mars à 12 heures, en raison des travaux pour la construction de la nouvelle ligne à grande vitesse (LGV) Bretagne – Pays de la Loire .

Cette opération nécessite la fermeture totale de la ligne pendant 12 heures.

 

Coupure minime mais coupure de 12 heures quand même...

 

Privé de TGV, Laval va se trouver vraiment isolé puisqu'il y a une majorité de liaisons réalisées  en TGV et que les TER constituent la portion congrue des circulations ce qui met en évidence la desserte squeletique et inadaptée en trains régionaux ...

 

Les conséquences sur les circulations TGV et TER sont les suivantes :

 

Des TGV Paris-Bretagne passeront par Nantes.

 

Pour les TER il est conseillé de prendre l'information au préalable car les horaires des TER ferroviaires ne sont pas toujours respectés la preuve avec le TER du Dimanche 23 mars.

Ce TER 857612 partant de Laval (9 h 15) - Le Mans (10 h 09) sera remplacé par un car Laval (8 heures) - Le Mans (10 h 15). Alors prudence !

 

P1010724.JPG

Laval  :  pas de trains à l'horizon...

 

Informations  !  Presque le degré zéro de la Communication !

 

La encore, sans internet point de salut car aucune informations par téléphone  ne sera possible samedi et dimanche... Comme en plus aucune annonce de la SNCF (plaquards publicitaires) n'est paru dans la presse locale (rien dans la presse mayennaise du mercredi ! et un article d'un journaliste du Maine Libre sur la version numérique grand public) on peut sans forcer le trait parler de communication au degré 0 d'autant que c'est jour d'élections en plus !


Là encore on peut espérer que les usagers réguliers soient mieux traités... Information par SMS ? mais se déplacer en train ce n'est pas réserver uniquement  aux usagers habituels...

 

La FNAUT avait déjà critiqué la "com" de la SNCF

 

La FNAUT avait déjà critiqué la "com" de la SNCF et l'information faite aux associations d'usagers... qui n'en avaient pas eu officiellement.... Il ne peut y avoir d'améliorations puisque nos observations n'ont pu être faites au moment adéquat ...

 

Infos pratiques

 

Par téléphone :  

0-810-324-324 pour TER Pays de la Loire (prix d’un appel local), du lundi au vendredi de 7 heures à 19 heures.

 

Pour TGV : 3635 (0.34 €TTC/min, hors surcoût éventuel de l’opérateur).

 

Internet : www.ter-sncf.com/paysdelaloire www.sncf.com

 

SNCF La Radio (http://laradio.sncf.com) : point info trafic toutes les 15 minutes.

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Les brèves de la FNAUT (l'actualité)
commenter cet article
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 11:00

ande-1.jpg

Le 20 mars 2014

 

 

 

 

Point « immobilité » : un mois déjà

 

Un mois déjà que le « point mobilité » de la Tan, place du Commerce à Nantes est fermé.

 

Certes vandalisé par les « casseurs » de la manifestation du 22 février dévoyant le juste combat contre le projet d’aéroport inutile auquel s’est toujours associé la FNAUT .La FNAUT et ses associations ont suffisamment dénoncé ces actes contre les services publics et leurs usagers pour avoir le droit de s’étonner qu’au bout d’un mois rien n’ait été fait pour assurer un service minimum à ceux qui ont besoin de titres de transport, de renouveler leur abonnement, de renseignements.

 

photo 2

Le soir du 22 février...

 

A côté les boutiques du secteur marchand (qui prospère ici parce qu’affluent les usagers des tramways et des bus) ont été remises en service quasiment aussitôt.

 

Une affiche renvoyant aux kiosques proches ou au serveur internet de la Semitan ne saurait être une réponse satisfaisante au problème même si nous savons que cette inadmissible casse a un coût sur un budget que l’on préfèrerait réservé à l’amélioration des services.

Espace-TAN-ferme.jpg Depuis ...

 

Ou alors se prépare à Commerce ce qui a déjà réussi à Beauséjour, Gréneraie, Doulon (pour la SNCF) l’abandon des services de proximité en faveur des usagers. Et cela nous n’en voulons pas car des pôles d’échange sans présence humaine cela entraîne la déshumanisation, le sentiment d’insécurité.

 

J B LUGADET (ANDE)

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans ANDE et Collectif Transport de Nantes
commenter cet article
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 08:30

 

Cette réponse se compose :

+ d'un courriel adressé à l'Association Place au Vélo de Laval qui elle aussi a interpelé les candidats "sur la ville à 30";

+ et de la plaquette du programme de la liste sur les propositions " transports".


Deux photos agrémentent le texte et elles sont accompagnées d'un commentaire qui est de la FNAUT ...

 

nouveau-logo-pg

 

 

Réponse de Jean-Marc Bédue pour la liste "Carton rouge, places aux citoyennes et aux citoyens !"

 

 

Nous sommes tout-à-fait favorables aux mesures qui contribuent à sécuriser les déplacements à vélo dans la ville : il faut généraliser les voies cyclables, notamment à contre-sens dans les rues à sens unique.

 

Limiter le nombre de voitures qui traversent la ville est aussi une nécessité si on veut que le centre-ville retrouve une vie plus animée, et la limitation à 30 km/h de beaucoup de secteurs peut y contribuer.

 

Le réaménagement de la place de la Mairie devra aussi s'effectuer pour en terminer avec ce "manège" de voitures sur trois voies qui rend le passage des vélos très dangereux et qui isole le cours Clémenceau des immeubles, ce qui ne permet pas à ce lieu d'être un vrai centre attractif et convivial.

 

Dans le même esprit; nous étudierons la mise en gratuité des TUL pour inciter les habitants de l'agglomération à choisir les transports en commun plutôt que la voiture.

 

A plus long terme, on peut envisager de rouvrir les anciennes voies de chemin de fer (vers Argentré d'une part, vers St Berthevin d'autre part) pour mettre en place un système de tram-train qui permettrait des déplacements plus rapides dans l'agglomération entre la périphérie et le centre-ville...

 

 

 

 

http://www.cartonrouge-laval2014.fr/images/logoliste.JPG

 

 

Pour une ville irriguée par des transports collectifs efficaces et facilitant les déplacements lents et non polluants

 

À Laval et dans son agglomération, la majorité des transports se font en voiture ce qui, à l’heure de la raréfaction des réserves pétrolières et du changement climatique dû à la pollution par le gaz carbonique, pose un grave problème.

 

S’y ajoute celui des embouteillages de plus en plus paralysants, celui du stationnement et du danger que représente la voiture pour les piétons et les cyclistes.

 

Une politique urbaine résolument écologiste passe par une redéfinition de l’accès de la ville aux voitures, rendue possible par une priorité absolue accordée aux transports en commun, aux cyclistes et aux piétons.

 

 

P1070984

Le vélo et les TUL concentrent  l'essentiel des propositions de la  liste Carton rouge sur la problématique transport

 

 

Faire des TUL un réseau de transport exemplaire et une fierté de Laval et de son agglomération


Malgré leur bonne qualité et leur réputation chez les lavallois et lavalloises, les TUL sont insuffisants tant par leur  maillage que par leur fréquence. Pour qui a connu les grandes villes, attendre le bus 10 ou 20 minutes ou devoir prendre une correspondance pour aller de son domicile à son lieu de travail est un inconvénient majeur.


Or, c’est le cas à Laval où les TUL sont principalement utilisés par ceux qui ne peuvent s’en passer. Il faut inverser cette tendance et rendre les TUL beaucoup plus accessibles. Pour cela nous prendrons les mesures suivantes :


1. nous reprendrons la gestion des TUL en régie publique.


2. nous augmenterons leur cadencement et leur durée de service en soirée.


3. nous envisagerons leur gratuité pour certains publics d’abord (scolaires et étudiants et précaires…) et pour l’ensemble des usagers ensuite.


4. nous étudierons la création d’une ligne de tram-train reliant Laval à Argentré et Bonchamps d’une part, Saint-Berthevin et Montigné le Brillant de l’autre et en réutilisant les anciennes voies ferrées.


Favoriser l’accès aux modes de transports doux et non polluants


Restreindre l’entrée des voitures en ville, c’est aussi favoriser les modes de transport lents que sont le vélo et la marche.

 

La municipalité sortante, empruntant les idées des grandes villes comme Paris ou Lyon, a tenté l’expérience des Vélituls qui semble peu passionner les habitants de Laval. Là n’est sans doute pas la solution adaptée à notre ville, nous en ferons le bilan.

 

Pour favoriser le vélo en ville, nous créerons de nouvelles pistes cyclables, en particulier le long des quais de la Mayenne, des aires de stationnement couvertes et sécurisées.


Enfin, nous faciliterons la vie des piétons, en particulier des plus vulnérables (enfants, parents avec poussettes, personnes âgées ou à mobilité réduite), en créant des rues piétonnières et en élargissant certains trottoirs.

 

Initier la remise en service d’un réseau ferré inter-villes depuis Laval


Nous lancerons l’étude d’une ligne de tram-train traversant Laval et reliant des communes comme Bonchamps et Saint-Berthevin.

 

 

2-bifur-l-r-zi-aligne-160307.jpg2-l-r-coupure-gruau-160307.jpg

 

L'emprise de l'ancienne ligne de Pouancé (à droite sur la photo de gauche) est bien visible au niveau de l'embranchement côté Rennes sur la ligne Paris/  Brest  à la sortie de Laval. Sa continuité n'est pas respectée sur tout son parcours car au niveau de l'usine GRUAU (photo de droite), l'emprise est coupée et le cheminement piétonnier qui l'occupe fait un vaste contournement incompatible avec un tracès ferroviaire... La ligne a été déclassée et retranchée du réseau ferré national... Le retour du train équivaudrait à une première nationale et entrainerait des Enquêtes Publiques... La situation semble plus facile vers Bonchamp... où demeure encore la voie ferrée...

 

 

Voir le questionnaire 

 

Rappel des candidats se présentant à Laval

 

Martine Amelin                Liste "Lutte ouvrière..."                    Lutte ouvrière

Jean-Marc Bédue             Liste "Carton rouge..."                     P G - Parti ouvrier indépendant

Jean-Christophe Boyer    Liste "Laval au cœur"                      PS - EELV - PCF - PRG

François Zocchetto           Liste "Ensemble, réveillons Laval"    UDI - UMP - MoDem - MPF- DLR

Jean-Christophe Gruau    Liste "Laval mieux vivre"                  F.N. - R. B. M

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Elections municipales 2014
commenter cet article
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 07:37

fnaut logo pdl                                                                                           Mars 2014    

Le secrétaire régional / M. Aymeric GILLAIZEAU

Aux candidats aux élections municipales:

 

Madame, Monsieur,


Vous êtes candidat(e) aux prochaines élections municipales à Laval et c’est à ce titre que vous recevez ce questionnaire. En effet si à travers vos documents de campagne et les articles de presse vous avez répondu et développé votre programme il semble important que sur certains points vous apportiez des précisions.

Depuis 1998, en Mayenne et avant cette date dans les autres départements, la FNAUT a toujours questionné les candidats a l’occasion des élections. Pour cette élection, certaines réponses sont déjà en ligne (Nantes, Angers…)

Vos réponses (ou votre abstention) permettront d'enrichir le débat public. Elles seront portées à la connaissance des adhérents et du grand public. Elles feront l'objet d'une communication nationale et locale, par le biais du site Internet de la FNAUT Pays de la Loire (http://fnaut-paysdelaloire.org). Et une synthèse des réponses sera réalisée.

En vous remerciant de la disponibilité que vous prendrez pour nous répondre le plus rapidement possible, par retour de ce courriel aux adresses suivantes : aymeric.gillaizeau@fnaut-paysdelaloire.org ou fnautpl@gmail.com

Nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, en l'assurance de nos salutations distinguées.



Pour la FNAUT pays de la Loire

Aymeric GILLAIZEAU



fnautPays de la Loire : Association Régionale des Usagers des Transports

Le président:Jacques MICHAUX / 36 avenue de la Noëveillard 44210 PORNIC/ '02 40 82 02 24

Courriel  : fnautpl@gmail.com

Siège social : Maison des Associations 8 rue d’Auvours 44000 NANTES

Site Internet : http://fnaut-paysdelaloire.org

 

P1000239.JPG

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Elections municipales 2014
commenter cet article
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 09:00

 

tram train 055

 

Ou à moins que cela ne soit que pour contourner la Directive Bussereau...

 

Mais depuis la réouverture de la ligne Nantes - Châteaubriant et l'arrivée du Tram -Train, les passages à niveau sont réoccupés physiquement et une  présence de personnels est constaté...

 

Menace d'attentat, plan vigie pirate ou  plan Orsec réactivé ? à moins que cela ne soit, plus prosaïquement, la crainte d'une panne de matériel ou du système de fonctionnement du Tram-Train qui pourrait engendrer des problèmes de sécurité...

La FNAUT aimerait le savoir... Voilà une bonne occasion au président de la Région de nous écrire plutôt que de nous adresser son courrier du 28 février...

 

La fiabilité ne semble pas encore tout à fait au rendez-vous. Curieux pour un matériel en exploitation sur Nantes-Clisson depuis quelques temps déjà, même s'il ne s'agit pas tout à fait des mêmes conditions de circulation... Sur Nantes  - Châteaubriant les trams trains sont les seuls trains qui circulent sur cette voie unique avec il est vrai deux types d'alimentation (Bi-courant)...

 

20140317_165055.jpg

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Nantes - Châteaubriant
commenter cet article
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 08:03

logo lutte

Bonjour,

 

Comme vous l'avez certainement lu dans la presse, nous menons une campagne sur des thèmes nationaux concernant plus particulièrement les transports nous militons pour des transports en commun gratuit et accessible à tous.

Les plans de transports des villes doivent être élaboré avec la participation des usagers et leur cout assumé par les principaux bénéficiaires à savoir les grandes entreprises et les grandes surfaces

 

Cordialement

 

Martine AMELIN

 

Tête de liste "lutte ouvrière faire entendre le camp des travailleurs"

 

 

P1010732.JPG

Les transports sont-ils au coeur de la campagne des municipales à Laval ?

 

Voir le questionnaire 

 

 

Rappel des candidats se présentant à Laval

 

 

Martine Amelin                Liste "Lutte ouvrière..."                    Lutte ouvrière

Jean-Marc Bédue             Liste "Carton rouge..."                     P G - Parti ouvrier indépendant

Jean-Christophe Boyer    Liste "Laval au cœur"                      PS - EELV - PCF - PRG

François Zocchetto           Liste "Ensemble, réveillons Laval"    UDI - UMP - MoDem - MPF- DLR

Jean-Christophe Gruau    Liste "Laval mieux vivre"                  F.N. - R. B. M

 

 Visuel voir le site

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Elections municipales 2014
commenter cet article
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 07:30

Les Associations environnementales n'ont pas manqué de répondre au Courrier du Président du Conseil Régional des Pays de la Loire qui les accusait  d'être responsable des dégradations  au centre de Nantes et les menaçait rien de moins que de leurs supprimer les subventions régionales. Un chantage inacceptable et indigne d'un dirigeant politique d'une collectivité territoriale...

 

Logo-FNE-web-little.jpgfne pdlbretagne vivantelogo LPOsos loire vivanteeau et riviere bretagne

 

 

 

Monsieur le Président du Conseil Régional

Hôtel de la région

1 rue de la Loire

44966 NANTES CEDEX 9

Nantes, le 13 mars 2014

 

Objet : Réponse à votre courrier du 28 février 2014

 

 

Monsieur le Président du Conseil Régional,

 

Nous ne pouvons vous cacher notre surprise à réception de votre courrier du 28 février 2014, qui laisse entendre que nos associations pourraient être solidaires des violences qui ont émaillé et gâché la manifestation d’opposition au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes le 22 février dernier. La presse s’étant fait écho de ce courrier en début de semaine, c’est par une lettre ouverte que nous vous répondons.

 

Nos associations sont engagées depuis plusieurs décennies dans la protection de l'environnement, la défense de la biodiversité, des paysages et des éléments essentiels que sont l'air, l'eau et les sols. Elles sont agréées au titre du code de l’environnement et, pour certaines d’entre elles, reconnues d’utilité publique. Au prix d’efforts bénévoles conséquents, nous agissons au quotidien pour que l’environnement soit mieux pris en compte et préservé.


Ainsi que l’a déclaré le premier ministre Jean-Marc Ayrault à Nancy le 14 février dernier à l’occasion d’un discours relatif à l’engagement associatif, grande cause nationale 2014, « dans tous ces domaines, les associations sont amenées à prendre le relais des solidarités familiales et de la puissance publique, et notamment des collectivités locales. Et c’est d’ailleurs une vraie chance pour notre pays, car l’implication des associations permet de démultiplier l’action publique et mobiliser plus largement encore toutes les énergies. Il y a donc un vrai besoin de consolider l’action des associations tout en préservant ce qui fait leur force : leur indépendance et le libre engagement de leurs membres ».


Depuis leur origine, nos associations ont montré leur pacifisme foncier et viscéral. En ce domaine notre exemplarité est sans conteste. Il n’est en revanche pas rare que nous fassions l’objet de violences de la part de groupes de pressions qui s’opposent à notre vision de la société, que cette violence soit verbale (insultes, menaces, etc.) ou physique (agressions, saccage de locaux, etc.). C’est pourquoi les doutes que vous exprimez quant à notre soutien éventuel à des mouvements violents blessent profondément les centaines de milliers de bénévoles que nous représentons.


Vous évoquez dans votre courrier le fait que les associations et experts ont été entendus. Si ces groupes de travail ou comité convoqués par le Préfet de Région nous ont permis de nous exprimer, il est constant que l’écoute qui en a découlé est factice et que le projet ne respecte pas les règles de protection de l’environnement.

 

Pour illustration, la nomination du collège des experts scientifiques, concession accordée par l’État, a été dévoyée : les 12 réserves fondamentales formulées par ce collège, mettant en évidence l’inadéquation de la méthode de  compensation à la destruction de zones humides avec le droit applicable, n’ont jamais été levées. De même, le travail réalisé par le collectif des Naturalistes en lutte n’a aucunement été pris en compte alors même que le Conseil national de protection de la nature formulait une demande d’inventaires complémentaires.

 

Nous restons opposés à ce projet via les moyens pacifiques qui sont ceux de nos associations, en première place desquels figure la demande de respect du droit.

 

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président du Conseil régional, l’expression de nos sincères salutations.

 

 

 

Bruno Genty  Président de FNE


Yves LEPAGE  Président de FNE Pays de la Loire

 

 

Jean-Luc TOULLEC  Président de Bretagne Vivante


Gildas Toublanc  Président de la  Coordination LPO Pays de la Loire

 

 

Roberto EPPLE  Président de SOS Loire Vivante


Pascale LE COUSTUMER  Présidente d’Eau et Rivières de Bretagne

 

 

Voir le courrier du Président de la Région :

Voir réaction politique

Voir Article de Reporterre

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans N. D. Des Landes
commenter cet article
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 18:30

fnaut logo pdl

 

Communiqué de presse,

mardi 17 mars 2014

 

Une station TER à petite Hollande et Mise aux normes du tunnel ferroviaire de Chantenay

 

La FNAUT vous informe qu’elle participera aux côté de Nexus à la discussion organisée par l’association Nexus


le mardi 18 mars 2014 à 10h00


à propos de la réalisation d’une gare place de la Petite Hollande et de la mise aux normes du tunnel de Chantenay.

 

Baco-06010044-055.JPG

 

Ces deux projets sont liés et la FNAUT a déjà eu l’occasion de s’exprimer à propos de ces deux sujets.

En effet la FNAUT et le collectif transport de Nantes ont posé la première pierre de la gare de la Petite Hollande le mardi 4 octobre 2006 et soutient donc cette initiative de l’association Nexus.

 

http://www.fnaut-­paysdelaloire.org/article-3993637.html

http://www.fnaut-­paysdelaloire.org/article-­4069641.html

http://www.fnaut-paysdelaloire.org/article-10717069.html

 

 

Enfin, la FNAUT a déjà eu à s’exprimer sur le tunnel, notamment dans le cadre de la consultation sur la gare de Nantes.

 

 

Contact :

Aymeric GILLAIZEAU, secrétaire régional 06 13 41 20 89 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Nantes Métropole
commenter cet article
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 12:00

 image002-copie-2

 

Pics de pollution : La transition énergétique dans les transports
est plus que jamais nécessaire

Montreuil, le 14 mars 2014

Face au pic de pollution qui sévit depuis plusieurs jours, le président de la région Ile-de-France et le ministre de l’écologie ont annoncé la gratuité momentanée des transports en commun dans la région francilienne.

Pour le Réseau Action Climat, réseau d’associations nationales et locales luttant contre les changements climatiques, cette mesure «palliative» ne saurait répondre à l’enjeu de la réorientation en France de la politique des transports et de la mobilité : le gouvernement a l’occasion à travers son futur projet de loi sur la transition énergétique attendu pour avril de s’attaquer véritablement aux causes de ces pics de pollution et aux émissions de gaz à effet de serre.

 

Les décisions gouvernementales actuelles facilitent l’émergence des pics de pollution.

Les causes des pics de pollution de l’air sont bien connues, l’une des principales sources des émissions de polluants atmosphériques étant le transport routier alimenté au gazole, reconnu comme cancérigène certain par l’Organisation Mondiale de la Santé. Cette pollution a un coût sanitaire très élevé pour le contribuable : entre 700 millions et 1,7 milliards d’euros chaque année. Le transport routier est aussi l’un des principaux responsables des émissions de gaz à effet de serre de la France dont les conséquences sur les changements climatiques se font de plus en plus ressentir.

Pourtant, le Gouvernement a multiplié les décisions contraires à la transition énergétique dans les transports :


+ La suspension sine die de la taxe poids lourds qui, en plus de favoriser le transport routier, a mis à mal plus de 120 projets de transports collectifs, proposés par une soixantaine de villes différentes dans le cadre de l’appel à projet TCSP. Ainsi le projet de tram à Amiens, la centrale de mobilité du Nord-Pas-de-Calais ou encore les nouvelles lignes de bus à Chartres pourront souffrir du manque de ressources.


+ Le plan d’action pour les mobilités actives n’est pas à la hauteur du potentiel du vélo, à l’heure où la moitié des déplacements effectués en voiture font moins de 3km, le gouvernement ne créé pas d’incitation suffisante et s’en remet à la bonne volonté des entreprises pour financer l’indemnité kilométrique vélo (alors que l’Etat rembourse déjà aux salariés leurs frais automobiles.)


+ Une année blanche dans le financement des transports régionaux principalement ferroviaires, en raison du gel des Contrats de Projet État-Région.


P1100297
Les solutions sont connues, elles doivent figurer dans la loi de transition énergétique

Selon nos informations, le chapitre transports du futur projet de loi de transition énergétique, quasiment limité au seul développement du véhicule électrique, ne permettra pas la transition attendue. Non seulement le Gouvernement doit revenir sur les décisions précitées, mais il doit aussi annoncer :


+ Des mesures pour juguler l’étalement urbain, en conditionnant notamment les aides au bâti à l’accessibilité des transports en commun et des services, et en réduisant les vitesses sur les routes, les autoroutes et en ville.


+ La réorientation des investissements publics des infrastructures routières et aéroportuaires vers les transports alternatifs : transports en commun, transport ferroviaire de personnes et de marchandises, vélo.


+ Des mesures incitatives, des infrastructures et les services associés (centrale de covoiturage, maisons du vélo) pour le développement des mobilités actives et partagées ainsi que le télétravail.


Enfin, l’Etat doit cesser de subventionner les énergies fossiles utilisées dans les transports et responsables des changements climatiques et de la pollution de l’air. Les mesures de lutte contre les pics de pollution resteront vaines tant que l’utilisation du diesel sera encouragée par la sous-taxation de ce carburant par rapport à l’essence.

 


Le Gouvernement doit avoir le courage des réformes qui apporteront une réponse pérenne aux problèmes sanitaires de la pollution de l’air, tout en agissant sur les causes des changements climatiques.


P1030911

Contact :
- Lorelei Limousin, chargée de mission climat et transports, 0770310919, lorelei@rac-f.org

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Transport et Environnement
commenter cet article
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 10:01

  fnaut logo pdl

  Mars 2014

Questionnaire LAVAL

 

Nos questions 

1 – Généralités

1.1 / Quels sont les grands axes de la  politique des transports que vous mettrez en place si vous êtes élus sur LAVAL et au niveau de l’agglomération ?

1.2 / L’Agglomération lavalloise a atteint la taille de 100 000 habitants, seuil d’élaboration d’un  PDU (Plan de Déplacement Urbain). Quand ce dernier sera t-il élaboré ? De quelle manière ? Quels seront ses objectifs ? Sans attendre le PDU , avez-vous l’intention de favoriser la réalisation de Plans de déplacements d’Administration (PDA) ou de Plans de Déplacements d’Entreprise (PDE) ?

2 -- Transports en commun et intermodalité 

2.1 / Depuis la refonte du réseau, les TUL ont progressé en fréquentation (+ 2 millions de voyages en plus). Mais l’intermodalité est peu développée. Avez-vous l'intention de la favoriser ? De quelle manière ?

2.2 / Il manque une carte intermodale (abonnement TUL, Stao-kéolis, carte de stationnement, location vélitul, voiture partagée) à LAVAL pour favoriser l’usage des modes alternatifs au tout voiture. Ce modèle de carte a été mis en place avec succès à Belfort (carte optymo). Qu’en pensez-vous ?

 http://www.busetcar.com/actualites/detail/65224/belfort-joue-la-carte-du-velo-et-de-l-intermodalite.htm

Ancienne-config-de-la-place-du-11-11-annee-50-094.jpgLa proposition de la FNAUT n'est pas si éloignée de ce qui existait par le passé à Laval

3 – Stationnement, place du 11 novembre et pollution de l’air

3.1 / Depuis plusieurs années Air Pays de la Loire constate une dégradation de la qualité de l’air sur l’agglomération de Laval. Que préconisez-vous en la matière ?  

3. 2 /  La place du 11 novembre est transformé depuis des années en parking, la gare TUL est éclatée tout autour de la place pour le plus grand inconfort des usagers et de l’exploitation du réseau des TC (perte de temps, pollution et surconsommation des TUL). L’aménagement de cette place est essentielle et nous préconisons l’aménagement d’une seule gare TUL  (cour Clémenceau) dans l’alignement des rues de la Paix et du Général de Gaulle avec l’intermodalité (vélo, Taxi…) et redéploiement des parking  Allée du Vieux St louis. Quel est votre position sur le sujet ?

4 –  Gare, infrastructures et démocratie participative

4. 1 / Pour renforcer l’attractivité de la gare de Laval et maintenir le nombre de desserte ferroviaire, il faut attirer de nouveaux usagers. Etes –vous favorable à la réouverture de l’ex ligne Laval –Mayenne qui drainerait tout le nord de la Mayenne et le sud de l’Orne vers la gare de Laval ?

4. 2 / La suspension de l’Ecotaxe a eu des répercutions pour Laval qui devait bénéficier d’une aide la mise en place d’un BHNS (Bus à Haut Niveau de Service (Bus à haut niveau de service (BHNS)). Est ce une bonne ou une mauvaise chose ?

4. 3 /  Il n’y aura pas d’enquête publique sur la gare de Laval, puisque c’est une ZAD qui se met en place. Comment envisagez-vous, si vous y êtes favorable, la participation des associations et du public à la concertation en amont des projets ? N’est-ce pas un moyen de réconcilier  les citoyens avec la « chose publique » en un mot de « raccrocher les wagons » entre la population et le politique ?

garelavalvoie1et5ser0905.jpg

les entrepots en gare de Laval qui vont bientôt disparaitre... 


Merci d’avoir consacré un instant …. Ce questionnaire sera en ligne d’ici lundi et vos réponses dès réception


Pour la FNAUT Pays de la Loire

Le secrétaire

adresses courriel : aymeric.gillaizeau@fnaut-paysdelaloire.org ou fnautpl@gmail.com

 

 

Antenne de la FNAUT en Mayenne / 40 Avenue Chanzy /53000 LAVAL / ' 02 43 53 15 54

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Elections municipales 2014
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques