Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 08:43

Collectif des usagers du TER Angers 7h45 →Cholet 8h31

 

FNAUT Pays de la Loire

FNAUT Maine et Loire

 

Angers, le 5 mars 2017

 

Objet : Alerte sur les changements d’horaires des TER Angers Cholet Angers

 

 

Messieurs,

Lors de la réunion du comité de ligne de septembre 2016, les usagers de la ligne TER Angers ↔ Cholet ont été informés qu’à partir de juillet 2017 les horaires des TER seraient régulés (cadencement) par rapport aux arrivées/départs des TGV Angers ↔ Paris. Cette évolution impacte fortement les horaires Angers → Cholet du matin et réduit le nombre de TER réellement utilisables par les usagers.

Afin d’alerter la Région des Pays de la Loire et la SNCF du non-sens de telles décisions,les usagers ont décidé de se réunir et de créer un «collectif des usagers du TER Angers 7h45 →Cholet 8h31».

En octobre et novembre, ce collectif a mené une enquête ciblée auprès de tous les usagers du TER Angers départ 7h45 → Cholet arrivée 8h31 afin de mieux connaître la situation et les attentes des usagers de ce TER.

Les résultats de cette enquête (voir annexe 1) sont sans appel :

- 89% sont entièrement satisfaits de l’horaire actuel

- 79% sont défavorables à ce changement d’horaire

Le résultat de cette enquête a été envoyé à la Région, demandant un retrait pur et simple de ce changement d’horaire afin de conserver les horaires actuels.

Mi-décembre, dans le but de confirmer cette enquête, le collectif a fait signer une pétition auprès de 98 passagers empruntant ce jour-là ce TER (voir annexe 2) que nous avons fait parvenir à la Région. Nous avons alerté la presse locale qui a fait paraîtres des articles en novembre et en janvier (voir annexe 3).

Malgré cela, à la demande du collectif, une réunion a été organisée par la Région et la SNCF mi-janvier, les nouveaux horaires ont été officiellement présentés au collectif (voir annexe 4).

Ainsi, au départ d’Angers :

- le 1er train arrivera en gare de Cholet à 7h05 (actuellement 7h27),

- le 2ème train arrivera en gare de Cholet à 8h07 (inchangé),

-l e 3ème train arrivera en gare de Cholet à 9h08 (actuellement 8h31).

Lors de cette réunion, le collectif a présenté une trame (voir annexe 5) dans le but d’argumenter -- une fois encore – sur le non-sens d’une telle décision. En effet, le nouveau cadencement TGV/TER ne fera que satisfaire une poignée d’usagers en provenance de Paris au détriment de centaines d’usagers empruntant ces 3 TER tous les matins.

De plus, ces changements d’horaires du matin auront pour conséquence directe le transfert d’une grande majorité des usagers des 1er et 3ème trains vers le 2ème train. Nous avons alerté la SNCF et la Région du risque capacitaire de la rame ainsi que le manque de solution de remplacement en cas de suppression de  ce 2ème train (problème technique, retard, ...).

Au sein de ces 3 trains du matin, le collectif a déjà effectué un sondage «non officiel» : de nombreux usagers vont se détourner du TER au détriment du covoiturage.

La FNAUT intervenant régulièrement auprès de la SNCF et de la Région quant aux horaires et correspondances, le collectif espère que ces informations vous permettront d’argumenter auprès de la Région et de la SNCF dans le but de maintenir les horaires actuels.

Le collectif reste à votre disposition pour plus amples informations.

Veuillez recevoir, Messieurs, nos sentiments respectueux.

 

Le collectif des usagers du TER Angers 7h45 →Cholet 8h31

collectif.ter.angers.7h45@gmail.com

 

PJ :

Annexe 1 : Synthèse de l’enquête

Annexe 2 : Pétition

Annexe 3 : Articles de presse

Annexe 4 : Nouveaux horaires TER Angers-Cholet 2017

Annexe 5 : Trame de réunion

 

Repost 0
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 06:58
 

Du changement en perspective sur la ligne Clisson– Cholet

 

Le déplacement de la halte ferroviaire de Torfou s’inscrit dans le cadre du projet de modernisation de la ligne Clisson – Cholet, inscrit au Contrat de Plan État/Région 2015-2020 (CPER).
 

La halte ferroviaire sera déplacée sur le site de "La Colonne" à l'emplacement de la gare historique Torfou - Tiffauges.

En effet, le site actuel ne permet pas techniquement les aménagements nécessaires à l'augmentation de la capacité de la ligne. Une concertation visant à informer le public et recueillir son avis, est organisée du 30 janvier au 3 mars 2017 et une réunion publique aura lieu le 8 février 2017.

 

 

Les informations sur le projet :

 

Télécharger le dépliant distribué en boîtes aux lettres : concertation du 30 janvier au 3 mars 2017, calendrier du projet...

Une exposition sera présentée aux habitants et un registre d'observations mis à la disposition du public dans les communes de Tiffauges et de Sèvremoine : hôtel de ville (St Macaire en Mauges) et mairie annexe de Torfou.

Informez-vous et donnez votre avis sur : www.sncf-reseau.fr/pdl

Une réunion publique  eu lieu le mercredi 8 février 2017 à 18h30 à la salle polyvalente de Torfou

Plus d'infos :


halteforfou@reseau.sncf.fr
www.sncf-reseau.fr/pdl

http://www.pays-de-la-loire.developpement-durable.gouv.fr/concertation-publique-portant-sur-le-deplacement-a3999.html

Repost 0
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 00:26

Communiqué de Presse

Pays de la Loire

Association Régionale des Usagers des Transports

Laval, le 04/02/2017

Les nouveaux horaires des TER : première analyse de la FNAUT

 

A l’occasion de la présentation des nouveaux horaires TER, la FNAUT Pays de la Loire donne un début d’analyse n’ayant pas l’ensemble des horaires en sa possession.

Le cadencement en Pays de la Loire était attendu depuis qu’il avait été repoussé en raison des travaux de la LGV Bretagne –Pays de la Loire. Mais si le cadencement, (départ et arrivée des trains à horaires fixes) est paré de toutes les vertus, ce mode d’exploitation n’est valable que s’il existe de la fréquence. C’est-à-dire si les trains sont nombreux et circulent à intervalle régulier sur un axe. Ceci afin que usagers ne se préoccupent plus des horaires, vécus comme une contrainte mais comme une facilité pour se déplacer.

En ce qui concerne les nouveaux horaires, la FNAUT n’a pas été consultée comme l’ensemble des associations d’usagers, et elle les découvre lors de leur présentation dans les comités de lignes. Les offres TGV d’une part et TER de l’autre ne facilitent pas une vision globale puisque elles ne sont pas présentées comme complémentaires mais comme parallèles.

L’accent aurait été mis sur le périurbain en renforçant des axes lourds mais où les premiers trains du matin et derniers trains du soir sont parfois sacrifiés. L’axe Laval / Le Mans ne voit aucun train supplémentaire TER par rapport à 2006. Il y a eu quelques ripages d’horaires de quelques minutes mais cela n’en fait pas un axe cadencé pour autant d’autant qu’il n’y a aucun train régional entre 8h20 et 12h17 et même chose entre ce dernier et celui de 16h41 par exemple sur l’axe Le Mans – Laval. Même constat dans le sens contraire et sur d’autres axes ferroviaires.

Presque 8 heures sans circulation sauf celle du midi, le cadencement apparait plus comme un effet de manche ou de langage …

La nouveauté  pour 2017, réside dans la mise en place de la virgule de Sablé, dont l’existence n’a rien à voir avec la présence de F. Fillon à  Sablé, mais avec l’insistance de la FNAUT, qui l’a « imposé »  dans le débat sur la LGV Bretagne - Pays de la Loire à partir de 1999 en bénéficiant d’une bonne écoute de Réseau Ferré de France (SNCF Réseau maintenant).

La Région et les collectivités territoriales se sont appropriées ensuite le dossier pour que la virgule soit réalisée au moment des travaux de la LGV.

Pourtant alors que la Région a fait transformer 8 rames ZTer 21500, pour leur permettre de rouler sur la LGV entre Laval et Sablé, la SNCF ne fera rouler que 5 allers retours pour les horaires 2017 au lieu de 8 prévus. Le compte n’y est pas

L’offre régionale 2017 s’applique à répondre aux besoins constatés. Pas étonnant que les fluxes existants sortent renforcés, mais  le cadencement est incomplet. Il ne permettra pas d’attirer de nouveaux voyageurs sur plusieurs axes alors qu’une nouvelle gamme tarifaire se prépare  à la Région pour capter des usagers qui n’étaient pas tributaires du train.

Les derniers épisodes de pollution atmosphérique démontrent bien pourtant l’importance de développer des alternatives au mode routier.  Pour cela il faut sortir de la logique de l’ajustement des moyens, investir dans de nouvelles circulations  et s’émanciper un peu plus de la tutelle de la SNCF…

Fabrice EYMON

Président de la FNAUT Pays de la Loire

 

fnaut Pays de la Loire : Association Régionale des Usagers des Transports

Président : Fabrice EYMON / LAVAL /  07 68 11 62 48  Secrétaire : Dominique ROMANN : ST HERBLAIN / ' 02 40 38 01 06

Siège social : Maison des Associations 1 rue d’Auvours 44000 NANTES

Repost 0
21 janvier 2017 6 21 /01 /janvier /2017 00:13

 

Communiqué  de Presse

Janvier 2017

La mise en concurrence des opérateurs ferroviaires,

une expérimentation indispensable

 

La FNAUT favorable sur le principe

 

La FNAUT s’est prononcée depuis plusieurs années pour la mise en concurrence des opérateurs ferroviaires, intervenant à la demande d’une collectivité qui définit et contrôle les règles du service public (tarification, niveau de service). L’Etat reste propriétaire des infrastructures.

 

Sans négliger d’autres facteurs, comme l’insuffisance des financements pour l’entretien des voies ferrées, la concurrence, si elle avait existé auparavant, aurait permis d’éviter la fermeture de lignes. Pour les lignes à faible trafic, l’écart entre la gestion SNCF et celle confiée à des opérateurs privés est en effet considérable (étude CEREMA 2016), s’expliquant principalement par la polyvalence du personnel et les méthodes de maintenance.

 

La Région Pays de la Loire candidate à l'expérimentation

 

La Région Pays de la Loire a proposé de soumettre à appel d’offre la gestion de lignes ou ensemble de lignes représentant une part minoritaire des TER, dans le cadre d’un programme encadré par l’Etat.

 

La gestion déléguée existe dans de nombreux secteurs du transport, à commencer par les réseaux urbains, des lignes de cars ou même de petites lignes ferroviaires comme Guingamp Carhaix, et à plus grande échelle dans des réseaux ferroviaires européens. L’analyse démontre de bonnes retombées, comme une bonne qualité et une nette baisse des coûts en Allemagne mais aussi les risques en l’absence de règles adaptées : augmentation des coûts du billet en Angleterre.

 

Les usagers doivent aussi être consultés

 

Les usagers souhaitent donc pouvoir donner leur avis dès la rédaction du cahier des charges et demandent que les gains permettent de développer les services, ce qui répond aussi à une priorité environnementale.

 

En Pays de la Loire, plusieurs cas pourraient faire l’objet de ce type d’actions, en particulier des liaisons empruntant des axes secondaires majoritairement hors réseau principal. Sur ces axes secondaires, la maintenance courante des installations devrait être intégrée au cahier des charges. Ces appels à concurrence sur une faible part du réseau devraient faciliter l’évolution des personnels.

 

Les voyageurs attendent une revitalisation des petites lignes, une meilleure offre, et par ricochet une redynamisation de la SNCF. La France a besoin d’un opérateur principal dynamique et efficace.

 

Président : F. Eymon, fabrice.eymon@fnaut-paysdelaloire.org : 02 43 53 15 54  / Secrétaire D.Romann : dominique.romann@wanadoo.fr : 02 40 38 01 06 /

Trésorier : JB Lugadet : lugadet-stemler@orange.fr : 06 20 54 10 57

 

fnaut pays de la loire association régionale des usagers des transports

Siège social : Maison des Associations 1 rue d’Auvours 44000 NANTES

Site internet : http://www.fnaut-paysdelaloire.org/

Repost 0
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 12:00

Après l'annonce des faits, place aux réactions ...

 

 

Report de la réouverture de la ligne Nantes – Saint Gilles Croix de Vie/Pornic.
Pour Jacques Auxiette,

« Avec le système ferroviaire français, le pire n’est jamais certain mais toujours possible »

 

A 15 jours de la réouverture de la ligne Nantes - Sainte-Pazanne – Saint Gilles Croix de Vie/Pornic, était prévue aujourd’hui à Sainte-Pazanne une conférence de presse conjointe SNCF / Etat / collectivités locales pour rappeler les enjeux du chantier et présenter l’ensemble des festivités, après une année de travaux (pour un montant global de 109 M€).

Cette réouverture avait été décidée pour le lancement de la saison estivale et touristique à partir d’un planning validé par tous. Le lundi 22 juin, les collectivités locales ont été averties que de très graves problèmes dans la conduite du chantier rendaient impossible, selon SNCF, la mise en service commerciale avant de très nombreuses semaines.


Stupeur et colère des élus locaux : Jacques Auxiette dénonce désinvolture, mépris et incompétence Les élus réunis ce matin à Sainte-Pazanne aux côtés de Jacques Auxiette, président de la Région des Pays de la Loire, Guillaume Jean, Conseil Départemental de Vendée, Denise Renaud, 1ère adjointe de Saint Gilles Croix de Vie, Jean-Michel Brard, Maire de Pornic et président de la Communauté de Communes, ont exprimé leur stupéfaction et colère partagée d’apprendre une nouvelle aussi lourde de conséquences pour leurs concitoyens, voyageurs, usagers, salariés, professionnels du tourisme et plus largement leur territoire ont évidemment annoncé, l’annulation de toutes les festivités.

Jacques Auxiette « dénonce la désinvolture, le mépris et l’incompétence des responsables de ce chantier. Désinvolture à l’égard des habitants et des voyageurs qui peuvent encore aujourd’hui réserver des billets pour des trains qui, donc, ne circuleront pas. Mépris à l’égard des territoires et des élus locaux qui ont pris, eux, leurs responsabilités en finançant le service public de transport ferroviaire en Loire-Atlantique et Vendée. Il semblerait que pour bénéficier de l’attention des dirigeants de la SNCF, il vaille mieux être sur une ligne au départ de Paris ou mieux encore sur une ligne à grande vitesse. Incompétence, enfin, car si le savoir-faire des techniciens et ouvriers qui interviennent sur le chantier ne sont pas en cause, l’absence de pilotage du chantier et de toute performance industrielle, sont inacceptables ».

Bien que considérée comme une petite ligne, Nantes-Saint Gilles Croix de Vie / Pornic transporte plus d’un million de voyageurs du quotidien par an. Face à cette situation inédite et incompréhensible, la Région des Pays de la Loire prend d’ores et déjà deux décisions :

  • L’ensemble des versements financiers sont immédiatement suspendus et le Conseil régional exigera que l’ensemble des surcoûts dus au retard soient pris en charge par SNCF.
     

  • Jacques Auxiette déposera dans les tout prochains jours auprès du Procureur de la République une plainte visant à faire reconnaitre le préjudice du territoire en termes d’image et bien sûr économique et touristique.

Jacques Auxiette précise que « nous associerons bien évidemment toutes les collectivités qui le souhaitent à cette démarche, je pense notamment aux petites communes balnéaires de Loire-Atlantique et de Vendée ».

Enfin, ayant annulé sa présence au Congrès des Régions de France à Rouen pour participer à toutes les réunions de crise et à l’audit diligenté par SNCF, Jacques Auxiette a également annoncé sa démission du Conseil d’administration de SNCF réseau où il représentait les Régions de France depuis novembre 2012.

Je ne me vois pas continuer à siéger dans une instance d’une entreprise qui ne semble pas évoluer dans le sens d’une meilleure performance au service des usagers ; cette annonce arrive après les défaillances subies lors de la réouverture de la ligne Nantes-Châteaubriant. En outre, ayant pris la décision de déposer plainte contre SNCF Réseau, cette démission me parait cohérente .
Ce que l’on peut désormais considérer comme un accident industriel, illustre de façon effarante les défaillances du système ferroviaire français, même réformé, ce que je dénonce depuis la remise de mon rapport il y a deux ans …. Ce pourrait être drôle comme slogan si ce n’était pas aussi pathétique de dire que le pire n’est jamais certain mais toujours possible.

 

http://www.paysdelaloire.fr/no_cache/actualites/actu-detaillee/n/pour-jacques-auxiette-avec-le-systeme-ferroviere-francais-le-pire-nest-jamais-certain-mai/

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Politique régionale des transports
commenter cet article
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 14:36

images

Nantes, décembre 2014

 

358 500 € pour des abris voyageurs dans 12 gares et haltes ligériennes
dans le cadre du projet Européen Citizens Rail.

 

 

Une décision de la Commission permanente du 15 décembre 2014

 

La Commission permanente du Conseil régional des Pays de la Loire réunie le lundi 15 décembre 2014 à l’Hôtel de Région à Nantes, a voté une enveloppe de 358 500 € à Gares & Connexions pour financer les études et travaux d’abris voyageurs dans 12 gares et haltes ligériennes dans le cadre du projet Européen Citizens Rail.

 

La Région des Pays de la Loire, en tant qu’autorité organisatrice des transports régional de voyageurs, et à ce titre compétente pour l’amélioration de la qualité du réseau TER, est directement concernée par l’attractivité et la valorisation des gares régionales. Elle a saisi l’opportunité de mener un travail expérimental au travers d’un projet européen orienté sur une thématique du mode ferroviaire dans des environnements urbains peu attractifs : «Citizens rail» (le rail pour et avec les citoyens).

 

Merci l'Europe !


Dans le cadre de ce projet européen Citizens Rail, la Région des Pays de la Loire s’est engagée à mettre en oeuvre trois actions :

  • Redynamiser la ligne La Roche-sur-Yon/Bressuire. Il s’agit d’étudier toutes les solutions possibles pour relancer cette ligne qui dessert des territoires ruraux et enclavés, en recherchant des expérimentations innovantes en lien avec les collectivités et les populations desservies.
  • Valoriser la halte de Penhoët (St-Nazaire) dans une démarche expérimentale avec une école de design.
  • Soutenir la création de services aux habitants dans des gares rurales en réhabilitant d’anciens bâtiments ferroviaires.

Redynamisation de la ligne La Roche-sur-Yon / Bressuire !


Les études menées dans le cadre de la redynamisation de la ligne La Roche-sur-Yon/Bressuire et de la réhabilitation d’anciens bâtiments ferroviaires ont mis en avant les enjeux liés au confort d’attente dans les gares. Les voyageurs et représentants institutionnels ont souhaité une amélioration du mobilier en gare. Ce souhait s’est appuyé sur un constat de sous-dimensionnement des abris voyageurs face à la forte fréquentation des gares ou d’un besoin de mise à niveau du mobilier afin de répondre aux standards appliqués sur le réseau.


carte-PDL-TER-2008239.jpg

 

La Mayenne encore oubliée !

 

La Région des Pays de la Loire a donc décidé de financer, avec l’aide de l’Union européenne, la mise en place d’abris voyageurs dans les 12 gares suivantes : Batz-sur-Mer (44), Boussay (44), Ingrandes (49), La Ménitré (49), Tiercé (49), Voivres (72), Belleville (85), Bournezeau (85), Chantonnay (85), Fougeré (85), La Chaize-le-Vicomte (85), Olonne-sur-Mer (85).
 

Elle a voté une subvention de 358 500 € à Gares & Connexions (SNCF).

 

pays de la loire

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Politique régionale des transports
commenter cet article
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 07:15

 

Jacques Auxiette était présent au 19 ème Congrès de la FNAUT à Nantes le samedi 15 novembre 2014... 

 

images

 

Communiqué de Presse 

Nantes, le 14 novembre 2014

 

Les collectivités aux côtés des usagers des transports


Jacques Auxiette, Président de la Région des Pays de la Loire et de la Commission Infrastructures et Transports de l’Assocation des Régions de France (ARF), sera à Nantes samedi pour accueillr les membres de la Fédération Nationale des Usagers des Transports (FNAUT) qui y tiennent leur congrès national.


A cette occasion, il a tenu à rappeler les nombreux points de convergence entre les usagers et les collectivités, dont  les Régions, qui s’engagent en faveur des transports publics en assumant pleinement leur rôle d’autorités organisatrices.
« L’expression des usagers doit être au cœur de nos préoccupations d’élus. J’ai coutume de dire à certains de mes interlocuteurs que les Régions ne font pas circuler des trains pour le plaisir mais pour répondre aux besoins des gens » estime Jacques Auxiette.


Dans son discours d’introduction, le Président de la Région abordera notamment la question de l’abandon par l’Etat des trains grandes lignes et l’état de délabrement du réseau français.  « Le manque cruel de crédits pour les infrastrucrtures ferroviaires interroge les choix d’aménagement du territoire à l’échelle nationale. Pourtant, en période de crise, investir dans les infrastructures de transport est un formidable accélérateur de croissance et de création d’emplois. Comment créer de la croissance sans projets ? Je ne sais pas le faire. » précise en effet Jacques Auxiette.


Dans un contexte où le moindre projet d’infrastructure ou d’aménagement est questionné, le Président de la Région insistera sur la nécessité de pouvoir « entendre la voix des utilisateurs, la voix des bénéficiaires nombreux qui profiteront demain d’infrastructures plus performantes et pas seulement celles des éternels opposants. »


Enfin, Jacques Auxiette aura à cœur de souligner le rôle moteur des usagers pour la promotion de projets améliorant la qualité de vie, citant l’exemple de la Virgule de Sablé pour laquelle la FNAUT a joué un rôle moteur dès l’origine du projet de LGV.

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Politique régionale des transports
commenter cet article
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 07:16

images 

Depuis l'été 2014, la Région des Pays de la Loire a implante dans 80 gares des stationnements sécurisés pour les vélos appelés cyclo-blocs.

 

Rapides et pratiques, les cyclo-blocs évitent de devoir monter avec votre vélo dans le train et sécurisent le stationnement des cycles dans les différentes gares.

 

P1150538.JPG

  cyclo-bloc en gare de Louverné (53)

 

Chaque cyclo-bloc se présente comme une structure métallique surmontée d’une casquette. Ce système sécurise les cycles en 3 points :


1/  bloque la roue arrière dans un rail,
2/  bloque la roue avant au moyen d’un câble et cadenas (non fourni)
3/  bloque et protège la selle contre le vol et les intempéries.

 

P1150539.JPG

Au premier plan, la coque qui protége la selle

 

Une première étape dans l'aménagement des gares qui laissent bien souvent à désirer puisqu'elles ne sont plus que des haltes, sans bâtiments où seulement un maigre abribus ouvert à tout vent et sans confort...

 

En savoir plus :

 

 

http://www.paysdelaloire.fr/no_cache/actualites/actu-detaillee/n/cyclo-bloc-gare-velo-ayez-le-bon-reflexe/

 

https://www.youtube.com/watch?v=LL8lhZlowyM

 

http://www.quadria.eu/les-specifiques/cyclo-bloc.html

 

http://www.quadria.eu/plaquette-cyclo-bloc.pdf

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Politique régionale des transports
commenter cet article
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 06:12

Reconduction de la réactivation de la ligne (Tours) Saumur la Roche sur Yon les Sables d’Olonne en 2015...

 

L’expérience réussie en 2013 du train des plages (les samedi et dimanche) a été étendue en 2014, sur une plus longue période,  jusqu’au 28 septembre.  Profitez en encore,  à partir de Saumur, Montreuil Bellay, Thouars, Bressuire, Cerizay, Pouzauges, Chantonnay, la Roche sur Yon pour rejoindre la plage des Sables d’Olonne.


73500_parthenay.jpg

 

Autre bonne nouvelle, plus porteuse d’avenir.

 

La Région Pays de la Loire confirme qu’avec la région  Poitou Charentes,  elle va mobiliser d’ici 2015  900 000€ avec l’aide du programme européen Citizens Rail destiné à aider les petites lignes, pour lancer de nouvelles dessertes.

 

Espérons que cette somme permettra de faire circuler 3 AR/jour (au moins jusqu’à la Roche sur Yon en semaine), ce qui était l’objectif minimum qu’avait souhaité la Fnaut dans un premier temps.

Il est rare actuellement d’avoir l’occasion de constater des efforts de relance de l’activité sur une ligne dite secondaire. Ceci n’a été possible que parce que les 2 Régions (en attendant une 3ème la région Centre pour amener le terminus à Tours) ont bâti une offre continue au lieu de 2 offres partielles isolées, offre continue qui a permis de multiplier le nombre d’usagers.


images-hors-pl 0738

 

La gare de Bressuire, qui était le terminus de quelques trains en provenance de Saumur, deviendra t’elle aussi active côté voies que coté place routière ?

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Politique régionale des transports
commenter cet article
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 08:00
images
 
Dans le cadre d’un projet européen «Citizens Rail», la Région développe des actions innovantes :
  • ·         Train des plages,
  • ·         Réhabilitation d’anciens bâtiments fermés aux voyageurs pour y implanter des services,
  • ·         Rénovation de la gare de Penhoët.
 
Nous vous invitons à répondre à une enquête en ligne avant le 10 juillet 2014 sur vos habitudes de déplacement :
 
 
Celle-ci a pour objet de comparer les pratiques entre les différents partenaires de ce projet européen.
 
Vous participerez ainsi à un tirage au sort pour gagner un forfait «Tribu»
(voyages illimités pendant 2 jours de 1 à 5 personnes sur tout le réseau de transport régional, jusqu’au 30 septembre 2014)
 
 
Merci de votre participation.
 
CONSEIL RÉGIONAL DES PAYS DE LA LOIRE
Direction Transports et Déplacements
Tél : (33) 2.28.20.50.00
image002.JPG
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Politique régionale des transports
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques