Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 07:21

arton39345-416b0.jpg

 

Du 4 septembre 2014 au 3 janvier 2015 : le débat est ouvert !

 

 

Le débat public sur le projet de "Liaisons Nouvelles Ouest Bretagne - Pays de la Loire" (LNOBPL), présenté par Réseau Ferré de France (RFF) propriétaire et gestionnaire du réseau ferré national, s’ouvre aujourd’hui.
 
Il est animé par une Commission particulière du débat public (CPDP) nommée par la Commission nationale du débat public (CNDP). Les membres de la commission n’ont pas de lien avec RFF ni avec aucune autre partie prenante du projet. Ils sont neutres et ne doivent en aucun cas se prononcer sur le fond du projet.
 
Le débat public est une procédure organisée en application du code de l’environnement. Il a pour objectif d’informer le public et de recueillir son avis sur les grands projets. Il porte sur l’opportunité, les objectifs et les caractéristiques principales du projet et se déroule en amont de la décision du maître d’ouvrage.
 
Seize réunions et un atelier seront organisés; six réunions seront diffusées en direct sur Internet.
 
Des expertises complémentaires ont été décidées par la CNDP. Les conclusions seront présentées à Nantes le 27 novembre et à Rennes le 2 décembre.
 
La réunion d’ouverture a lieu à Rennes le 10 septembre à 19 heures. Elle sera retransmise sur Internet, vous pourrez poser vos questions en direct sur le site.
 
Sur Internet, vous pouvez consulter les documents sur le projet et les études. Vous pouvez poser des questions, donner votre avis.
 
Informez-vous, donnez votre avis, vous avez la parole.

Contactez la CPDP Liaisons ferroviaires Bretagne-Loire

107 avenue Henri Fréville – CS 10704 - 35207 Rennes Cedex 2

Tél. : +33 (0)2 99 26 81 36


lnobpl@debatpublic.fr
http://lnobpl.debatpublic.fr


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans LNOBPL et lignes nouvelles
commenter cet article
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 08:56

COMMUNIQUÉ 

01/09/2014

 

Transport scolaire : une rentrée délicate mais sous contrôle

 

 

L’ANATEEP* félicite l’ensemble des services « transport » des collectivités territoriales et EPCI en charge de l’organisation des transports scolaires. Face à la généralisation de la réforme des rythmes scolaires, et ses nombreuses zones d’ombre (hétérogénéité des dispositifs, prise en compte aléatoire des activités périscolaires,…), ils ont préparé le mieux possible et avec compétence cette nouvelle rentrée.

L’ANATEEP se félicite également des efforts déployés dans les territoires entre les directions académiques des services de l’éducation nationale (DASEN) et les conseils généraux, pour qu’une concertation efficace soit mise en place. L’association regrette toutefois que cette concertation n’ait pas concernée plus systématiquement les autorités organisatrices urbaines, pourtant pleinement responsables du transport scolaire sur leur périmètre de compétence.


P1070948.JPG
L’ANATEEP rappelle aux familles que le transport par autocar ou autobus reste le moyen le plus sûr pour se rendre à son établissement scolaire. Dans plus des deux tiers des départements métropolitains et d’outre-mer, l’ANATEEP a noué un partenariat actif avec le conseil général et des autorités urbaines. Certaines collectivités souhaitent approfondir ce fructueux travail commun par une adhésion directe à l’association ; depuis le 1er janvier 2014, trois nouveaux conseils généraux (Dordogne, Doubs et Vaucluse) sont venus s’ajouter aux cinq de 2013 (Bouches-du-Rhône, Corrèze, Puy-de-Dôme, Lot-et-Garonne, Tarn-et-Garonne,) ainsi qu’Agglopole Provence et le SMTC de l’agglomération grenobloise. Tous ont souscrit aux objectifs de qualité et de sécurité défendus par l’ANATEEP et la communauté du transport scolaire. C’est une incitation pour poursuivre la mobilisation au service des quatre millions d’élèves transportés chaque jour sur les routes de France.

 

 

 

*ANATEEP - Association Nationale pour les Transports Educatifs de l'Enseignement Public - www.anateep.fr

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Les brèves de la FNAUT (l'actualité)
commenter cet article
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 06:12

Reconduction de la réactivation de la ligne (Tours) Saumur la Roche sur Yon les Sables d’Olonne en 2015...

 

L’expérience réussie en 2013 du train des plages (les samedi et dimanche) a été étendue en 2014, sur une plus longue période,  jusqu’au 28 septembre.  Profitez en encore,  à partir de Saumur, Montreuil Bellay, Thouars, Bressuire, Cerizay, Pouzauges, Chantonnay, la Roche sur Yon pour rejoindre la plage des Sables d’Olonne.


73500_parthenay.jpg

 

Autre bonne nouvelle, plus porteuse d’avenir.

 

La Région Pays de la Loire confirme qu’avec la région  Poitou Charentes,  elle va mobiliser d’ici 2015  900 000€ avec l’aide du programme européen Citizens Rail destiné à aider les petites lignes, pour lancer de nouvelles dessertes.

 

Espérons que cette somme permettra de faire circuler 3 AR/jour (au moins jusqu’à la Roche sur Yon en semaine), ce qui était l’objectif minimum qu’avait souhaité la Fnaut dans un premier temps.

Il est rare actuellement d’avoir l’occasion de constater des efforts de relance de l’activité sur une ligne dite secondaire. Ceci n’a été possible que parce que les 2 Régions (en attendant une 3ème la région Centre pour amener le terminus à Tours) ont bâti une offre continue au lieu de 2 offres partielles isolées, offre continue qui a permis de multiplier le nombre d’usagers.


images-hors-pl 0738

 

La gare de Bressuire, qui était le terminus de quelques trains en provenance de Saumur, deviendra t’elle aussi active côté voies que coté place routière ?

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Politique régionale des transports
commenter cet article
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 06:57

 

Carte Enfant-famille : la FNAUT réclame sa reconduction

 

La Carte Enfant Famille a été créée en mars 2009, à la demande de Nicolas Sarkozy, pour une durée de 5 ans. Le dispositif est venu à expiration le 29 août 2014 : la FNAUT s’étonne que l’actuel gouvernement n’ait pas prévu sa reconduction et reste silencieux à ce sujet.

 

Une initiative sociale pertinente


Complémentaire de la Carte Familles Nombreuses, la Carte Enfant Famille était destinée aux familles de 1 à 2 enfants de moins de 18 ans, en particulier des familles monoparentales, ne disposant que de revenus très modestes.

 

Elle permettait d’obtenir des réductions intéressantes (au moins 25 % et jusqu’à 50 % suivant les places disponibles) sur les TGV et les trains Intercités à réservation obligatoire (Teoz et trains de nuit Lunea).

 

Une carte peu demandée


Bien que destinée à trois millions de familles, la Carte Enfant Famille a été peu demandée. Faut-il s’en étonner et en tirer argument aujourd’hui pour la faire disparaître discrètement ?

+ Elle n’a bénéficié d’aucune publicité.

+ Les démarches pour l’obtenir ou la renouveler étaient compliquées.

+ Contrairement aux demandes répétées de la FNAUT auprès de l’Etat et de la SNCF, elle n’était pas utilisable sur l’ensemble des trains Intercités.

 

Une reconduction utile aux familles en difficultés


La Carte Enfant Famille est ou peut être utile à de très nombreuses familles. Elle peut les inciter à utiliser le train plutôt que la voiture. La FNAUT demande donc la reconduction de cette tarification sociale du train dans des conditions satisfaisantes :

+ son existence doit être largement portée à la connaissance du grand public ;

+ son obtention administrative doit être simplifiée ;

+ enfin sa validité doit être étendue à tous les trains Intercités. 

 

Le gouvernement a ainsi une occasion peu coûteuse de faciliter les déplacements des familles très modestes (la carte SNCF Enfant + coûte 75 euros, ne concerne que les enfants de moins de 12 ans et ne constitue donc pas une alternative à la Carte Enfant Famille).

 

Contacts presse :

  • Jean Sivardière, président de la FNAUT
  • Jean Lenoir, vice-président de la FNAUT
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT en France
commenter cet article
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 06:00

tcm 28-23524 28-332-64

Grève !

 

En effet il n'y aura pas de tram-train Nantes-Châteaubriant  lundi1er septembre 2014...

Suite à un mouvement social annoncé par la SNCF, le tram-train Nantes-Châteaubriant ne circulera pas lundi . Certains trajets seront assurés par des cars de substitution.

 

P1140169.JPG

Châteaubriant sera encore coupée de Nantes

 

Le Tram Train : un TER comme les autres...

 

Les nouvelles navettes Lila N1 à N7 desservant les gares du tram-train, Châteaubriant, Abbaretz, Nort-sur-Erdre et Sucé-sur-Erdre, circuleront normalement selon les horaires prévus. Les correspondances avec les cars de substitution TER seront donc assurées.

Informations et horaires des navettes : lila.loire-atlantique.fr et allolila : 09 69 39 40 44 du lundi au vendredi de 8h à 19h et le samedi de 8h à 12h30.

 

Pour connaître l'état du trafic et les horaires des cars de substitution... Horaires et information sur :

 http://www.ter.sncf.com/pays-de-la-loire.

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Nantes - Châteaubriant
commenter cet article
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 14:05
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Spécial TRAM du Mans !
commenter cet article
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 07:06

fnaut logo pdl

 

Communiqué du 28 août 2014

 

Politique des transports : la FNAUT s’adresse au nouveau gouvernement

 

L’organisation des déplacements a un impact considérable sur la vie quotidienne, la sécurité, le cadre de vie, la santé publique, la consommation de pétrole importé, les émissions de gaz à effet de serre et les finances publiques.


La FNAUT attend du nouveau gouvernement que ces enjeux soient enfin pris au sérieux et qu’il mette en oeuvre une politique rationnelle et écologique des transports.


1 - Le financement des infrastructures de transport public


Le remplacement de l’écotaxe par une taxe de transit fait perdre 500 millions d’euros par an à l’Etat, bloque les projets de transports urbains en site propre et menace la rénovation du réseau ferré classique alors que des lignes voyageurs et fret sont menacées de fermeture.
La FNAUT demande au gouvernement de dégager rapidement de nouvelles sources de financement des infrastructures de transport. Une fiscalité écologique le permet : son absence pénalise les ménages les plus modestes en limitant l’offre de transport public.
 

2 - La sauvegarde des dessertes ferroviaires voyageurs


La sauvegarde et le développement de toutes les dessertes voyageurs - TER, TGV, et Intercités – est une exigence élémentaire du service public et de l’aménagement du territoire. Le train Intercités, en particulier, est indispensable à la desserte des villes moyennes et permet de voyager à un prix moins élevé que le TGV.
 

La FNAUT demande au gouvernement que l’Etat joue pleinement son rôle d’autorité organisatrice des services Intercités et coordonne le train et l’autocar, qui doit en être le complément et non le concurrent.
 

3 – Une politique écologique des transports


L’A831 n’est pas le seul projet dangereux pour l’environnement : les grands projets contreproductifs d’autoroutes urbaines (A45, A31 bis, grand contournement ouest de Strasbourg…) doivent être abandonnés.


La mobilité durable doit constituer un volet essentiel de la loi sur la transition énergétique : alignement progressif de la fiscalité du gazole sur celle de l’essence ; maîtrise de l’étalement urbain diffus ; relance du transport ferroviaire du fret,…

 

 

Contact presse :
• Jean Sivardière, tél. 04 76 75 23 31
• Jean Lenoir,  tél. 06 19 09 78 89

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT en France
commenter cet article
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 09:00

logofnaut2012

 

La SNCF réduit la durée de la validité des billets des TER et des Intercités de soixante et un jours à une semaine

 

La SNCF a annoncé le 26 août qu'à partir du 2 septembre 2014, la validité des billets sans réservation sera réduite a seulement une semaine.

 

C'est la lutte contre la fraude qui motive ce changement selon la SNCF puisque un billet à la validité de plusieurs semaines non validé peut permettre à un resquilleur de ne payer que l'amende pour absence de compostage s'il est contrôlé (25€) somme bien inférieur au montant d'une amende pour absence de billet....

 

La Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports critique cette modification car elle est vécu comme une contrainte supplémentaire pour le voyageur ce que refute la SNCF qui estime au contraire que cette mesure sera sans impact.

 

 

2005-angers-gare-sncf-nouveaux-distributeurs-v.jpg

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Peut mieux faire !
commenter cet article
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 07:00

Un tramway T2  nommée désir ...

 

Le projet du "nouveau" tramway manceau démarre dans les années 90, il a été mis en service le 17 novembre 2007, soit 60 ans après l'arrêt de l'ancien tramway. Il est composé de deux branches : la première réalise une grande transversale Antarès-Université et la seconde branche Espal / Arche de la Nature a été inaugurée le samedi 22 décembre 2007.


P1150222

En observant, on constate qu'il reste de petites finitions (photo prise il y a 1 semaine)

 

Avant  même sa mise en service samedi prochain, la ligne est  déjà parcourue par des tramways et l'entretien courant a déjà commencé. Pour preuve cette annonce Place des Comtes du Maine...


P1150220.JPG Attention au départ !

 

Les dernières finitions se paufinent sur le parcours afin que l'accueil des usagers se passe le mieux possible...

 

Une ligne supplémentaire de 3,4 km...


Une branche vers Bellevue est en construction depuis Décembre 2011, avec pour objectif une mise en service au cours du deuxième semestre 2014, créant alors un réseau avec non plus une ligne avec trois branches, mais deux lignes distinctes avec un tronc commun aux deux.


En effet, la ligne 2 du tramway du Mans est en réalité une extension de l'actuelle ligne 1 vers le Nord-est, sur une longueur de 3,4 km : le débranchement a lieu Place A. Briand (Préfecture) et la ligne 2 monte vers les Hauts de Coulaines (son futur terminus) en passant au pied de la cathédrale

 

plan 2 eme ligne tram LMS P948862D856846G px 501

 

L’extension du réseau de tramway sur le territoire de l’agglomération aura une longueur de 3,4 km.

La ligne se compose de six nouveaux arrêts et d’un terminus :


Bellevue - Hauts de Coulaines.


P1150269.JPG

Au terminus Bellevue - Hauts de Coulaines

 

La fréquence prévue est de 9 minutes (4 minutes 30 sur l’autre tronçon Université-Antarès – MMArena).

 

Ce nouveau tronçon fusionnera avec la branche existante «Saint-Martin » - « Espal – Arche de la Nature » créant ainsi deux lignes indépendantes :

  •  T1 : Université – Antarès – MMArena
  •  T2 : Bellevue – Hauts de Coulaines – Espal – Arche de la Nature

P1150250.JPGPôle d'échange Bus -Tram au carrefour de la rue des Maillets et de la route de Bonnétable

Ces deux lignes partageront un tronc commun entre Préfecture et Saint-Martin, offrant une fréquence de 3 minutes entre ces deux stations.

 

Quelques vues de la lignes et des trams sur la T2

 

P1150214.JPG

Place de la Préfecture

 

P1150245.JPG

Rue des Maillets ... Dans quelques jours seuls les tramways circulleront

 

P1150230

Avenue de Paderborn devant la piscine Pierre de Coubertin

 

P1150267.JPG

Autolaveuse rail route au niveau du terminus Bellevue

 

P1150290

Un détail ? Le  tramway a déjà pris sa place dans le paysage...

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Spécial TRAM du Mans !
commenter cet article
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 07:00

 

logo

 

Remaniement gouvernemental : des conséquences pour les transports

 

Le secrétaire d'État aux Transports a renoncé à participer au gouvernement Valls II

 

C'est aux alentours de 18h que la presse a anoncé que Frédéric Cuvillier, le  secrétaire d'État aux Transports refusait de participer au nouveau gouvernement et quittait ses fonctions ministérielles.


Comme les trois autres ministres sortants Frédéric Cuvillier n'a pas caché les raisons de son départ. Les relations avec la ministre de l'Écologie Ségolène Royal dont il dépendait, étaient difficiles. Il n'avait pas les marges de manoeuvres suffisanntes pour accomplir sa mission. Il était même en conflit avec sa ministre de tutelle sur plusieurs sujets et notamment sur l'écotaxe. L'élu du Pas-de-Calais militait donc auprès du gouvernement pour obtenir un ministère qui lui soit propre...
«Dans la configuration qui m'a été proposée, j'estime ne pas disposer de cette capacité d'action et de l'autonomie nécessaire à la réussite d'une politique cohérente».

 

Mais pour Cuvillier d'autres considérations ont joué. Pour le Maire de Boulogne-sur-Mer, Hollande  «n'a pas entendu» le message des municipales.  "J'ai le sentiment de ne pas avoir eu les moyens, pas la reconnaissance de ce qui a été réalisé (...) Je dis au président de la République, au premier ministre, que le message des municipales n'a pas été entendu, je souhaite qu'il le soit", a ajouté le maire PS  (Pas-de-Calais) . "Il faut parler au peuple français, je souhaite qu'on parle le plus clairement aux Français". 

 

 Il laisse  son secrétariat d'Etat aux Transports, où Il  sera remplacé par Alain Vidalies.

 

 

voir la lettre annonçant la démission du Ministre : https://pbs.twimg.com/media/Bv-lyxxIgAAO3rj.jpg

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Les brèves de la FNAUT (l'actualité)
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques