Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 17:40

Grève du lundi 7 avril... et c'est pas fini...

 

Tous les lundis ... c'est la même rengaine... C'est la grève !!!

 

Une Grève régionale est annoncée pour le lundi 7 avril 2014, le trafic TER Pays de la Loire est perturbé sur certaines lignes. L'ensemble des autocars TER circulent normalement.

pays de la loireTéléchargez les modifications du lundi 7 avril 2014 ci-dessous :


 

N° de ligne


Fichier Horaire / Conditions de circulation

L01 Nantes - St-Nazaire - Le Croisic


Trafic normal

L02 Nantes - Redon - Rennes

Trafic normal

L03 Redon - St-Nazaire
 Trafic normal
L04 Angers - Nantes
  Connaître les modifications du 7 avril 2014 :
L05 Nantes - Tours - Orléans

 Connaître les modifications du 7 avril 2014 :

L06 Nantes - Cholet

Trafic normal

L08 Nantes - La Roche-Sur-Yon - Les Sables d'Olonne    Trafic normal
L09 Nantes - La Roche/Yon - Luçon - La Rochelle - Bordeaux

Trafic normal

L10 Nantes - Ste Pazanne - Pornic

Trafic normal

L11 Nantes - Challans - St-Gilles-Croix-de-Vie

Trafic normal

L14 Les Sables d'Olonne - La Roche Sur Yon - Bressuire - Saumur

Connaître les modifications du 7 avril 2014 :

L19 Angers - Saumur - Tours

Connaître les modifications du 7 avril 2014 :

L20 Angers - Cholet

Trafic normal

L21 Le Mans - Angers - Nantes

Connaître les modifications du 7 avril 2014 :

L22 Le Mans - Laval - Vitré - Rennes

Connaître les modifications du 7 avril 2014 :

L23 Le Mans - Nogent le Rotrou - Paris

Connaître les modifications du 7 avril 2014 :

L24 Le Mans - Alençon - Caen

Connaître les modifications du 7 avril 2014 :

L25 Le Mans - Château du Loir - Tours

Connaître les modifications du 7 avril 2014 :

L30 Nantes - Vertou - Clisson

Trafic normal

T1 Nantes - Nort sur Erdre - Châteaubriant
 Trafic normal
tcm 28-23524 28-332-64

Retrouvez toutes les informations essentielles pour vous déplacer en cas de situation perturbée

 

Tous les canaux d'information pour connaître l'état du trafic :

+ Téléphone 

Appelez le Contact TER au numéro vert 0 800 584 260 : un conseiller est à votre écoute du lundi au vendredi de 7h à 19h.

www.ter-sncf.com/paysdelaloire

+ TER Mobile

Rendez vous sur ter-mobile.fr pour connaître les prochains départs au départ de votre gare, les itinéraires. Ou téléchargez l'application sur l'App Store ou Google Play.

+ Gare
Les agents d'accueil et vendeurs sont à votre disposition pour vous conseiller au mieux selon vos besoins.
+ Affichage
Des affiches horaires dans les gares vous indiquent les horaires de votre ligne.
+ SNCF La Radio

Ecoutez SNCF la Radio sur le web avec toutes les 15 minutes des flashs info-trafic.

SNCF la radio - Ecoutez la 1ère radio d'info trafic mobile [Nouvelle fenêtre]
Alain RENNAIS
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Grèves et commentaires
commenter cet article
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 09:09

Logo-FNE-web-little.jpg

 

Communiqué de Presse

 du 03.04.2014

 

 

Ségolène Royal a été désignée hier ministre de l’Ecologie et de la transition Energétique et devient la numéro trois du Gouvernement.

Analyse de FNE.



Ministre de l’écologie, un mandat à durée très limité

Madame Royal est la quatrième ministre de l’écologie en deux ans, signe de la précarité du poste sous la présidence de M. Hollande. A chaque changement de ministre, les dossiers prennent un peu plus de retard, le temps pour le nouvel arrivé de se les approprier. Et ces changements si fréquents traduisent le manque d’une vision claire du Gouvernement en matière écologique. Nul capitaine ne peut mener le navire à bon port quand le cap n’est pas fixé.

Au bon endroit, au bon moment ?


Le Président de la République a-t-il enfin réalisé que la transition écologique était l'une des solutions pour sortir de la crise ? Le choix de Mme Royal laisse entrevoir un espoir. Figure du Parti Socialiste sachant gagner des arbitrages, elle est une bonne connaisseuse des questions environnementales. Le rang qui lui est donné laisse espérer que le chef de l’Etat et le Premier ministre ont enfin décidé de mettre l’écologie au cœur de son projet.

Qui fera la ligne de l’écologie au Gouvernement ?


C'est mardi prochain, lors du discours de politique générale, mais aussi lors des arbitrages interministériels et dans le prochain budget que nous pourrons mesurer la réelle volonté du Gouvernement. Le nouveau Premier ministre, Manuel Valls, s’est affirmé dans le passé favorable aux OGM, quand Ségolène Royal s’y est toujours opposée. Il a défendu des positions pro-nucléaires et a tenu récemment des propos ambiguës sur les gaz de schiste. Elle s'est prononcée, avec d'autres socialistes, pour une sortie progressive du nucléaire et contre les gaz et huiles de schiste.

Les questions de FNE


« Qui fera la ligne écologique du Gouvernement, le Premier ministre et le ministre de l’Economie ou la ministre de l’Ecologie ? Le Président fera-t-il, comme il s'y est engagé, de la transition écologique le moteur du changement ?", s'interroge Benoît Hartmann. Bruno Genty, président de FNE « Il faut maintenant passer des beaux discours aux actes. Nous écouterons le discours de politique générale avec attention et engagerons rapidement le travail avec Mme Royal et son équipe pour que la transition écologique ne soit plus une incantation électoraliste mais bien un projet de société».

 

 

Télécharger ce communiqué en format PDF.

 

voir aussi "Remaniement ministériel : la place de l’écologie en dira long" CMP du 31/03/1014

 

logo

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNE - Communiqué de Presse
commenter cet article
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 08:11

 

Couv-NDL-2014-v-1-2.jpg

 

 

« Notre Dame des Landes » le livre du journaliste Hervé KEMPF vient de paraitre aux éditions du Seuil.

 

Ce livre raconte l’histoire de la lutte contre le projet, fait vivre en reportages l’atmosphère de la Zad, décortique le dossier, analyse le sens de cette aventure.

 

Voici ce qu’en dit Ouest France : « D’un bout à l’autre, Kempf reste un journaliste et fait honnêtement la part des choses lorsqu’il synthétise le dossier. C’est l’une des grandes qualités de ce Notre-Dame-des-Landes.»

 

Présentation plus détaillée ici : http://www.reporterre.net/spip.php?article5476

 

Le livre est bien sûr en vente dans toutes les bonnes librairies, au prix de dix euros.

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans N. D. Des Landes
commenter cet article
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 08:02

Initiative intéressante et originale de partir découvrir en vélo les effets sur l'environnement et les paysages d'une infrastructure de transport linéaire...

Affiche_21x42_Mortain_01_petite.jpg

 

 

  Une RANDO-VELO avec PIQUE-NIQUE partagé le dimanche 6 Avril 2014

 

Alors que les catastrophes de Tchernobyl et Fukushima sont toujours en cours, les conséquences de ces accidents nucléaires ne sont pas prêtes de s’arrêter et d’autres pourraient suivre. La France, pays le plus nucléarisé au monde avec ses 58 réacteurs, pourrait concourir à devenir le prochain sur la liste des territoires contaminés.

 

Les 50 jours d’actions nationales, lancées par le Réseau Sortir du Nucléaire pour "célébrer" les catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima.

 

Extraction, transformation, transport, enrichissement, combustion, retraitement, utilisation militaire, chaque étape engendre des pollutions radioactives, génère tous les jours des transports dangereux, expose les populations à des risques majeurs et produit des déchets qui resteront radioactifs et nocifs pendant des milliers d’années.

 

Loin du mythe du recyclage et d’une gestion maîtrisée, l’industrie nucléaire est en réalité incapable de gérer ses installations et nous place en situation d’accident permanent. Du Niger à la France, du Tricastin à La Hague, le nucléaire est omniprésent et nous sommes tous d’ores et déjà affectés par les pollutions qu’il génère.

 

  carte postale tp nucléaire466

 

Une initiative du groupe local Sortir du Nucléaire Mayenne

 

Plus près de nous, la ligne THT Cotentin Maine a été finalisée l’an passé. Elle est censée être reliée au futur EPR de Flamanville.

Le groupe Local Sortir du Nucléaire propose de visualiser une partie des dégâts écologiques qu’elle entraîne en circulant non loin des pylônes lors d'une RANDO-VELO au départ de la place de la mairie de Beaulieu Sur Oudon :

Elle est organisée le dimanche 6 Avril à 11H (chacun doit se munir d’un vélo).

 

Un PIQUE-NIQUE sera possible le même jour à 12H30, le lieu sera défini ultérieurement et sera affiché au départ de la rando, place de la mairie de Beaulieu sur Oudon.

 

Le groupe local sortir du nucléaire Mayenne.

 

Voir la découverte du patrimoine ferroviaire à l'occasion de la manifestation anti nucléaire à Mortain

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Transport et Environnement
commenter cet article
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 07:32

Cette  tribune a été publiée dans le journal les Echos du 1 avril 2014 . voir le lien ici

 

  Fresque 2006 06 25 07

 

 

Notre-Dame-des-Landes, cet aéroport dont on n'a pas besoin

 

Le devoir de réserve est particulièrement bien respecté dans notre beau pays. C'est une des choses qui y rendent la vie douce et agréable. Mais c'est aussi pour cela que politiques et administration peuvent impunément faire passer un peu n'importe quoi. Parfois cela produit de grandes choses : Concorde était une aventure, mais quel bel oiseau et quel prestige pour les partenaires franco-britanniques ! L'aéroport de CDG dote Paris d'une capacité de trafic aérien unique en Europe.

J'ai eu la chance de participer à ces deux réalisations, mais je n'ai pas pu résister à sortir de la réserve d'usage s'agissant de ce projet absurde et ridicule de Notre-Dame-des-Landes. Une idée dépassée de hub provincial. Un aéroport grand comme Heathrow à Londres, le premier d'Europe, qui traite 70 millions de passagers sur 1.300 hectares. Cela dans l'espoir de traiter, peut-être, 7 millions de passagers vers 2030, alors que Nantes dispose d'un excellent aéroport, sacré en 2012 meilleur aéroport régional d'Europe.

Une commission du dialogue a été instaurée et a rendu, en avril 2013, un rapport très raisonnable demandant que l'on étudie la possibilité de développer l'aéroport existant. L'administration s'est acharnée à démontrer que cela coûterait plus cher que de construire l'aéroport neuf. On peut toujours trouver les hypothèses qui vont bien. Par exemple, on ne tient pas compte du fait que les avions sont de plus en plus silencieux. On sous-estime aussi l'augmentation de capacité des avions, alors qu'il y a un net décalage entre croissance du nombre de passagers et stagnation du nombre de décollages. Or seul ce paramètre joue sur la saturation de la piste. On veut ignorer que bien des aéroports vivent avec une seule piste et en tirent quatre à cinq fois le trafic espéré à Nantes dans vingt ans : San Diego, Gatwick, Lisbonne, Genève. On prétend que le bruit augmentera à Nantes, mais on ne fait surtout rien pour diminuer la (faible) gêne actuelle, alors même que tous les constats objectifs faits à Londres, Paris ou ailleurs pointent la diminution du bruit d'une année à l'autre. On veut construire une aérogare de standing, là où Marseille et Bordeaux ont construit des extensions parfaitement adaptées aux low cost, pour une bouchée de pain. En France, Vatry, Metz-Nancy ont été des échecs patents. Un aéroport voulu par les politiques alors qu'il n'y a pas de marché, qui va remplacer 1.300 hectares de zones humides par du ciment sans aucun besoin, est une absurdité. Ainsi Lyon, avec sa belle plate-forme et ses deux pistes magnifiques, végète, à 100 kilomètres de Genève, qui prospère avec sa piste unique et tous les obstacles alentour.

L'étude de l'administration a duré six mois. Les opposants ont eu quinze jours pour réagir. Une réunion à la préfecture de Loire-Atlantique a bien eu lieu. Les études hâtives des opposants ont été qualifiées - très aimablement -, par l'administration, d'honnêtes et constructives. Sur quoi le préfet a indiqué que le temps du dialogue était terminé et, dans la foulée, a sorti précipitamment une série de décrets permettant d'envisager le début des travaux. Pas vraiment dans l'esprit d'une commission du dialogue, dont le ministre s'était engagé à respecter les conclusions.

Bien entendu, à Nantes et en Bretagne, il y a des défenseurs du projet. Mais très peu d'arguments sérieux. Il y a l'immobilier qui revient constamment ! Mais Nantes n'est ni Monaco ni Gibraltar : il y a toute la place. Il y a le chauvinisme local : pourquoi le Grand Ouest n'aurait-il pas son aéroport ? Il y a ce que les Américains appellent le "Not in my backyard" : allez faire du bruit ailleurs. C'est vrai qu'il y a forcément des nuisances, mêmes si elles s'atténuent. Il n'y a pas de désert en France et le bocage, autour de Notre-Dame-des-Landes, se peuplera comme chaque fois qu'il y a un nouvel aéroport. Devoir de réserve ou pas, nos politiques pourraient avoir l'élégance de privilégier le bon sens à l'entêtement.

 

 

Jacques Bankir, ancien directeur des aéroports à Air France

 
Les Echos, le 01/04/2014


 http://www.lesechos.fr/opinions/points_vue/0203401035778-notre-dame-des-landes-cet-aeroport-dont-on-n-a-pas-besoin-661187.php

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans N. D. Des Landes
commenter cet article
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 00:00

fnaut logo pdl

 

Le Tram train est de passage entre  Mayenne et Laval

 

Non c'est du serieux, car jeudi 27 mars vers 9h15, à hauteur de Martigné sur Mayenne, sur la N 162, j'ai croisé venant de Mayenne deux convois exceptionnels transportant une rame de Tram Train, séparée en deux élèments. Des Tram Trains aux couleurs de la Région Pays de la Loire, en Mayenne, serait-ce pour les faire rouler entre Laval et Mayenne comme cela a été évoqué par certains hommes politiques du département ?


Dans ce cas, je ne savais pas la Mayenne aussi puissante politiquement au point de faire venir un des "fleurons du transport régional". Mais cela tombe mal car la Mayenne, n'a plus de voies ferrées nord - sud et avant que la ligne La Chapelle Anthenaise - Mayenne soit reconstruite ...il passera de l'eau sous les ponts...  

 

Ce qui est sûr c'est que je ne m'attendais pas à une telle caravane et manque de chance je n'avais pas pris mon appareil photo...

 

P1100634

 

 

Le réve passe ...

 

Après réflexion, il semble plutôt que nos Trams Trains venaient de révision après la fameuse panne... Et comme à son habitude le ferroviaire prend la route dans ces cas là...

 

Vous l'aurez compris le Tram Train arrive mais il n'est pas sur rail, ne roule pas mais circule sur un itinéraire nord- sud à destination de Nantes.

 

File:U 25500 on truck 01.jpg

Ce que cela donne un transport de tramway par un convoi exceptionnel....(Oxam Hartog) site

 

Photoreportage manqué...

 

Il est vrai que mon trajet de Laval à Mayenne avait mal commencé puisqu'en passant à proximité de la gare de Laval, les pelleteuses mettaient à bas les hangars de la gare marchandise qui avaient été désamientés auparavant... pas de photos non plus....

 

garerlavalsernam0905.jpg

Les halles marchandisent n'existent plus....

 

A Louverné c'est le chantier de la LGV et le contournement de Laval, qui est jumelé avec l'Autoroute A81 qui perturbe le trafic mais on commence à s'y habituer... Le chantier va durer jusqu'en 2016 - début 2017...

 

Après l'épisode du tram train et avant d'arriver à Moulay, je constatais l'état d'avancement de la déviation sud de Mayenne (et sa balaffre dans le paysage contigüe à sa consommation d'espace puisqu'elle est doublée par l'ancien tracé de la N162), la progression du viaduc de l'Aron qui barre la vallée du même nom (car pour abaisser les coûts, le maître d'oeuvre a baissé le tablier dont l'effet esthétique est catastrophique sur cette vallée). 

 

Arrivé à Mayenne, je passais à côté de la gare, pour constater que l'ancienne remise à machine à vapeur avait été victime d'un début d'incendie.

Même si le feu n'avait pas ravagé le bâtiment, le temps et les hommes s'occupaient incidieusement à dégrader ce vestige ferroviaire, vétérant d'un passé (et peut être d'un futur) à une époque présente où l'espace gare a plus vocation d'accueillir tout autre chose que du transport...

Pourtant c'est dans ce lieu, que devrait s'établir la nouvelle gare de Mayenne dans le cadre de l'hypothètique retour du train sur cette commune...

 

Fabrice EYMON

 

P1060581

La remise est sur la gauche... pour combien de temps ?

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Laval - Mayenne : il faut le fer
commenter cet article
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 07:45

  image002-copie-2.jpg

Le vélo dans la course... des municipales

 

Il y a quelques semaines nous avons adressé une lettre ouverte aux candidat-e-s aux élections municipales (voir Bicyc’lettre 98) sur le territoire de Nantes Métropole (soit une cinquantaine de mails).

 

Vous trouverez sur notre site les quelques réponses que nous avons reçues (toutes les listes n’ont pas répondu…). Les réponses sont variées : de la formule de politesse à la réponse détaillée.

 

En parallèle, le Collectif transport (ANDE, CFDT, CLCV, Clémentine, CSF, Droits au piéton, FNAUT, Place au vélo) a analysé les programmes sur le sujet des modes doux.

 

Les élections : le moment approprié pour sonder les programmes des candidats !

 

Vous pourrez donc apprécier l’engagement des candidat-e-s pour le développement des modes doux, et en particulier de l’usage du vélo.


Promettre un kilométrage de pistes cyclables ne suffit pas, c’est une nouvelle méthode, participative, de conception et d’amélioration des aménagements qui doit être mise en œuvre.

 

Quel que soit le résultat des élections, Place au vélo, forte de ses adhérents et sympathisants, continuera à exercer sa vigilance et son travail de terrain avec les élus et les techniciens qui le souhaitent.

 

Bourse-velo-5-04-08-151.JPG

 

Retrouver l'ensemble des documents ici.

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Elections municipales 2014
commenter cet article
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 06:00

nv logo fnaut

 

 

La FNAUT alerte les électeurs sur les engagements des candidats

 

 

De nombreux candidats, souvent bien placés pour le second tour, ont avancé des propositions rétrogrades dans le domaine crucial de la mobilité urbaine.


La FNAUT invite les électeurs à en tenir compte dans leur choix, et à privilégier les candidats favorables au développement des transports publics et des aménagements cyclables.


De nombreux candidats, de droite ou de gauche suivant les cas, se sont prononcés pour :


 + l’abandon de projets de tramways et de bus à haut niveau de service ;


 + la suppression de couloirs réservés aux bus et de pistes cyclables ;


 + l’aménagement de nouveaux parkings dans les centres-villes ;


 + la construction de nouvelles autoroutes urbaines.

 

Formulées au lendemain d’un grave pic de pollution, ces orientations sont consternantes. Elles méconnaissent la nécessité de contenir le trafic automobile et ses nuisances.


La voiture est adaptée à certains déplacements occasionnels, mais son usage massif n’est pas compatible avec la vie urbaine. Elle ne doit pas monopoliser l’espace public au détriment des piétons, cyclistes, personnes à mobilité réduite et usagers des transports publics.


La FNAUT invite les électeurs à refuser tout retour en arrière au « tout voiture », et à privilégier les candidats soucieux de sauvegarder le cadre de vie urbain et la santé publique, de faciliter les déplacements des citadins non motorisés et d’offrir aux automobilistes une alternative crédible à l’usage de la voiture.

 

Contact presse :


Jean Sivardière, président de la FNAUT,
Jean Macheras, animateur du réseau Déplacements urbains de la FNAUT,

 


 http://www.fnaut.fr/images/stories/urne.jpg

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Elections municipales 2014
commenter cet article
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 08:45

le-changement-passe-aussi-par-notre-dame-des-landes

image002

 

Communiqué de presse de l’'ACIPA –

jeudi 27 mars 2014 

 

 

Accord EELV-PS national et local (Nantes, Rennes, Bouguenais): l'’accord de la grève de la faim de 2012 renforcé !

 

 

On se souvient de l’'accord politique qui avait été arraché au PS, au terme d'’une courageuse grève de la faim menée par plusieurs militants et surtout par Michel Tarin pendant 28 jours, lors de l'’élection présidentielle de 2012. Cet accord protégeait de l’'expulsion les habitants et exploitants ayant un titre de location précaire au moment de la Déclaration d’Utilité Publique de 2008 autorisant ainsi que la vie continue sur la zone réservée. Il a déjà porté ses fruits et fonctionne toujours puisqu'’un pourvoi en cassation, lui-même conditionné par d’'autres procédures, est toujours bloquant.

 

P1100690

 Michel Tarin en pleine discussion avec Gérard GAUTIER de la FNAUT à propos des alternatives à NDDL

au moment de sa grève de la faim

 


Aujourd’hui, l'’accord politique conclu entre EELV et le PS pour le second tour des élections municipales renforce de fait celui de 2012 puisque tous les recours juridiques déposés actuellement – notamment ceux concernant la loi sur l'’Eau et les espèces protégées déposés ces dernières semaines – sont pris en compte et deviennent donc suspensifs. La vie va pouvoir encore continuer sereinement sur la zone pendant plusieurs mois supplémentaires.

 

L'’ACIPA prend acte de ce nouvel accord.  Dans cette lutte de longue haleine, toute avancée significative est bonne à prendre. Elle rappelle que le volet politique constitue 'l’un des 3 piliers de la lutte contre le projet de Notre Dame des Landes et que, associé aux procédures juridiques en cours et à l'’énorme mobilisation citoyenne toujours croissante, il joue son rôle pour l'abandon définitif du projet.

 

L’'ACIPA reste vigilante sur la zone. Elle continue son action d’information et de propositions et appuie la demande du collectif d’élu-e-s, d’'expertises indépendantes sur les PEB prévisionnels et l’'aménagement de Nantes Atlantique.

 

P1100686 le-changement-passe-aussi-par-notre-dame-des-landes

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Elections municipales 2014
commenter cet article
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 07:30

On peut aussi éduquer les automobilistes. C'est ce que l'Association Place au Vélo de Nantes a organisé...

image002-copie-2.jpg

 Respect des sas vélos, "Place au Vélo" innove !

Chaque cycliste en fait malheureusement le constat quotidien, le sas vélo est un aménagement très moyennement respectée par les automobilistes.


Ces empiètements sur les sas vélos font ainsi partie des "petites " infractions que réalisent (volontairement, par négligence ou par méconnaissance) certains automobilistes comme aussi par exemple : l’arrêt minute sur un passage piéton, le stationnement sur une place handicapé, le stationnement sur trottoir, l’utilisation de la bande cyclable par les 2RM, l’arrêt minute sur bande cyclable,...

 

 

Des jonquilles pour les sas velos: plus de 200 fleurs offertes pour le respect et la securité !


Vendredi 14 mars 2014, l’association nantaise Place aux Vélos a eu une action pédagogique originale.

 

Installés à un carrefour à feux de Nantes, différents bénévoles offraient soit des fleurs aux automobilistes respectueux du Code de la Route et des sas vélos, soit un flyer pédagogique expliquant l’objet "sas vélo".

 

http://www.placeauvelo-nantes.fr/_pav/fichiers/sas.jpghttp://www.voiriepourtous.developpement-durable.gouv.fr/local/cache-vignettes/L225xH300/mini-140314nantes3_cle556d13-1-0d714.jpg

 

 

140314flyerplaceauxvelos (format pdf - 744.7 ko - 17/03/2014)

 

 

Portail du développement durable

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans A bicyclette
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques