Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 07:26

Une délégation EELV était reçue par le Ministre des Transports le mardi 5 novembre 2013...

 

Groupe Europe Écologie Les Verts

Conseil régional des Pays de la Loire

Les élu-e-s EELV plaident pour la mobilité du 21eme siècle auprès de Frédéric Cuvillier, ministre des transports

Reçue ce mardi par le ministre des transports, une délégation* d’élu-e-s EELV du Poitou-Charentes et des Pays de la Loire a été reçue par le Ministre des transports pour évoquer le projet d’autoroute A831. Projet inutile, couteux et aberrant d’un point de vue écologique.

 

Fort de l’analyse sans appel de la Commission Mobilité 21 repoussant le projet à un «horizon lointain», après 2050, «la délégation a mis l’accent sur les alternatives à un projet d’infrastructure au coût prohibitif et à l’impact environnemental irréversible» explique Tony Demeurant, coordonnateur du groupe local EELV Vendée Sud.

 P1100556 (1)

La gare de Vélluire

 

Les élu-e-s écologistes ont plaidé pour un nouveau regard sur la mobilité, avec des choix en accord avec les enjeux du 21ème siècle : répondre aux besoins quotidiens des usagers, faire des économies budgétaires, tout en préservant le patrimoine naturel et en tenant les engagements de la France sur les émissions de gaz à effet de serre.

 

Ainsi, plutôt que de mettre en chantier l’A831, une autoroute sur pilotis à travers le marais poitevin – option déjà repoussée en son temps par François Mitterrand- ils ont préconisé, côté route, de réaliser rapidement le contournement de Marans. Pour Bernard Ferrier maire de Marans, «Le tronçon coûterait environ 35 millions d’euros, contre 890 millions pour l’autoroute ».

 

Côté rail, ils ont insisté sur l’urgence à rénover la ligne Bordeaux-Nantes, notamment sur la partie La Rochelle-La Roche-sur-Yon. «Cette ligne existante nécessite une remise à niveau qui profiterait aux nombreux usagers qui la fréquentent. Un nouvel arrêt à Velluire (Vendée), ouvrirait ce territoire en évitant la logique du tout transport routier» précise Michel Perrier, élu régional membre de la Commission transport au Conseil régional des Pays de la Loire.


plan-r-gion-85233.jpg

 

Le ministre a déclaré que les événements récents, la suspension de l’écotaxe et les conséquences financières que cette décision entraîne, auraient des incidences sur le calendrier de discussion et de décision concernant les investissements sur les infrastructures de transports des Contrats de Projets Etat Région (CPER) tant au niveau routier que ferroviaire.

 

Pour Jean-Philippe Magnen, Vice-président du Conseil régional des Pays de la Loire, «Notre échange avec le Ministre a été franc, direct et nous apprécions que les questions n’aient pas été éludées. En attendant des réponses fermes, nous restons vigilants sur le dossier et continuerons à promouvoir les alternatives durables pour le territoire».

 

 

La délégation :

 

Pour les Pays de la Loire :

 

+ François de Rugy (député de Loire Atlantique, co-président du groupe écologiste à l’Assemblée Nationale)

 

+ Jean-Philippe Magnen (Vice-président du Conseil régional, porte-parole national d’EELV)

 

+ Michel Perrier (Conseiller régional membre de la Commission transport)

 

+ Tony Demeurant (Coordonnateur du groupe local EELV Vendée Sud)

 

 Pour le Poitou Charentes :

 

+ Véronique Massonneau (députée de la Vienne)

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Nantes Bordeaux A.P.N.B.
commenter cet article

commentaires

Jacques 07/11/2013 16:47


"Le ministre a déclaré que les événements récents, la
suspension de l’écotaxe et les conséquences financières que cette décision entraîne, auraient des incidences sur le calendrier de discussion et de décision concernant les investissements sur les
infrastructures de transports des Contrats de Projets Etat Région (CPER) tant au niveau routier que ferroviaire."


Ceci est un scandale.


Il fallait s'en douter évidemment. Le soulèvement des bonnets rouges et
la suspension de l'ecotaxe vont permettre au gouvernement et à RFF de ressortir le faux argument du manque de budget pour suspendre voire annuler certains travaux. Soyons encore plus fermes dans
nos exigences pour la Ligne Nantes-Bordeaux.

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques