Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 07:30

  P1070614

 

Compte rendu de la réunion Agglobus Saumur du 18 septembre 2013

dans le cadre de la la journée du Transport Public.

 

La réunion Agglobus Saumur était organisée par :


Éric Touron,Vice-président de l'Agglo aux transport et vice-président SPL, deuxième mandat pour l'agglo

Mélanie Rouault, Reponsable transport à l'Agglo, Directrice Opérationel SPL

 

Les transports sont une compétence obligatoire de l'Agglo depuis 2001.

 

L'Agglo de Saumur s'étend sur 32 communes. Le réseau qui structure l'Agglo se compose du :  

+ réseau urbain se compose de 7 lignes

+ réseau sub-urbain regroupe 12 lignes

+ réseau scolaire 24 lignes

+ réseau pour les déplacements des personnes handicapées et transport à la demande

 

Le service parcourt 1 million de km/an et 2500 scolaires sont véhiculés par jour...

 

Le coût d'exploitation s'élève à 3 867 314 euros dont pour le TAD 200 000 euros.

 

Concernant les scolaires le coût est de 500 à 1000 euros par élève.

 

Les  recettes comprennent : la billeterie  : 207 000 euros ainsi que le versement partiel du Conseil Général de 715 000 euros au titre des transports scolaires (mais 500 000 non versé par le CG )

 

Le Versement Transport est fixé au taux de 0,51 % et il est versé par les gros employeurs :  l'hôpital, le cadre Noir...

Concernant les scolaires  le coût est de 500 à 1000 euros par élève.


P1070615

 

Le réseaux a très peu évolué depuis sa création. Un nouveau réseau sera mis en place au 1er juiller 2014.

La création du nouveau réseau doit être bouclée fin mars pour une mise en place au 1er juiller 2014. A l'occasion une enquête origine / destination sera effectuée pour déterminer les besoins des usagers.

 

Il sera aussi mise en place (c'est obligatoire du fait de la loi de 2005 sur le handicap et de la loi de 2007 issue de la révision de la LOTI de 1982) d'un SAEIV (Système d’Aide à l’Exploitation et d’Information des Voyageurs).

Les bus seront dotés d'un système de géolocalisation pour pouvoir suivre leur déplacement.

 

A partir de janvier sera mis en place pour trois mois une navette gratuite entre la gare et le centre ville mais seulement pour le TER de 8h25 venant d'Angers, les voyageurs venant de Tours eux devront payer ...

 

6 mois avant le bouclage du projet, aucune avancée n'est en vue ...


L'assistance a bien senti qu'il n'y a aucune volonté de developper les transports en commun et que les "officiels" sont venus à cette réunion les mains dans les poches...

 

Car 6 mois avant le bouclage du projet visiblement rien n'est pour l'instant en route, même l'enquête origine/destination n'est pas commencée d'ailleurs aucune date n'a été annoncée pour cette enquête .

 

La première question fut posée par une membre de l'asso locale sur l'absence d'informations sur le déplacement d'un abri-bus. La Directrice Opérationelle se justifie du déplacement de l'arrêt de bus. La personne lui explique qu'elle ne demande pas la justification du déplacement mais de la non information...

A ce moment là, l'assistance constate que la Directrice de la SPL ne comprend pas la question ...

 

A la question "Qu'elles sont les objectifs pour le nouveau réseau ? La réponse fut très lapidaire : "augmenter le nombre de voyageur"! Une réponse pleine de bon sens  mais qui enfonce une porte ouverte ...

car tout gestionaire de réseaux de transports souhaite augmenter le nombre de voyageurs "en diminuant les distances parcourue par les voyageurs" mais ici ne serait-ce pas plutôt pour avoir sans doute le moins de bus possible en circulation ...

2005-saumur-balzac-v4.jpg

A la question "Quel est actuellement le nombre de kilomètres parcourus par voyageur?" La réponse : "Effectivement c'est un ratio à prendre en compte mais on n'a pas les chiffres avec nous ce soir..." les mains dans les poches ...

 

Madame Reitz, Déléguée de la FNAUT en Maine et Loire, a demandé s'il était envisagé de faire des lignes de bus le dimanche soir pour les étudiants (demande émanant notament des syndicats étudiants).

Eric Tournon a répondu qu'"un dimanche soir il s'était rendu à la gare et avait posé la question aux étudiants présents à ce moment là, qui lui ont répondu qu'ils n'en avaient pas besoin". En résumé un mini sondage express suffit pour justifier qu'il n'y a pas de besoins.

 

Un voeu pieu 

 

En résumé le nouveau réseau sera adapté à l'urbanisme actuel. Il collera un peu plus aux clients potentiels tout en gardant ceux actuels. Une amélioration des fréquences (Sur quelles lignes ? De quelle amplitude?). Et la comunication sera améliorée ! Et bien l'usager a des soucis à se faire ...  car il faudrait en premier lieu faire comprendre aux responsables que les usagers ont le droit d'être informé !!!

 

Bref la FNAUT est prête à offrir une bouteille de Saumur (localisation oblige) à qui arrivera à démontrer et à convaincre les militants qu'il existe une réelle volonté politique pour développer les transports en commun à Saumur.

 

Et nous attendons avec impatience de voir les améliorations à venir puisque l'amélioration de l'existant, aussi simple soit-il, ne semble déjà pas possible…

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Des infos de Saumur ...
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 08:00

 

L'Association des Paralysés de France en partenariat avec l'Association des Usagers des Transports Saumurois (AUTS), ont testé l'accéssibilité du réseau urbain d'Agglobus en condition normale d'utilisation.

 

Action commune à l'APF et à l'AUTS dans le cadre de la Semaine de la Mobilité (16 au 22 septembre 2010)

Quelques personnes à Mobilité Réduite, en fauteuils roulants électriques ou manuels,  en cannes), ont testé  depuis leur domicile des parcours réels à l'occasion de la Semaine de la Mobilité, les 20 et 21/09 dernier.

 

Le réseau Agglobus urbain (voir plan)

Actuellement, tous les arrêts n'étant pas accessibles, et peu de véhicules étant aménagés, il est absolument nécessaire de très bien connaître le fonctionnement du réseau et de préparer soigneusement les déplacements.

 

DSCF0993modCopier.JPG

Il est très difficile d'établir des correspondances en centre-ville en raison de l'absence de trottoir rue du Portail-Louis. En fait, tout le Sud de la Loire est pratiquement inaccessible…


En cette Semaine de la Mobilité, un seul midibus disposant de palette rétractable d'accès est disponible, et aucun "grand bus", d'où des trajets possibles uniquement vers St-Lambert ou Ecoparc.


Une personne habitant le quartier du Chemin-Vert, tout près de l'arrêt Laënnec, aura quelques surprises si elle accède au bus par le trottoir aménagé. En effet, en arrivant au centre-ville, rue du Portail-Louis, elle ne pourra pas descendre ! Il lui aurait fallu monter par l'arrêt situé en face, ce qui lui aurait donné la descente sur l'arrêt Franklin-Roosevelt. Malheureusement, le trottoir de l'arrêt Laënnec dans ce sens est inaccessible ! Donc, il faut choisir : monter et ne pouvoir descendre, ou ne pas pouvoir monter, alors qu'il serait possible de descendre. Encore un bel exemple d'absence de concertation entre la Voirie et les Transports…

 

 

arret-laennec-saumur.JPG

 

L'accès aux véhicules

Une personne qui prendrait régulièrement le bus avec un fauteuil manuel parviendrait à accéder, en marche arrière, très rapidement à l'emplacement réservé. Cela retarderait peu le service.


La manoeuvre semble difficile avec un fauteuil électrique, plus long, et large qu'un fauteuil manuel. La personne qui a bien voulu participer à cette action n'utilisait pas son fauteuil habituel. Il faudra refaire des essais.

Les arrêts aménagés récemment, donc surélevés, permettraient peut-être un accès sans déploiement de palette rétractable, si le véhicule était véritablement positionné le long du trottoir. Cela n'a pas été possible lors de l'essai effectué avec le fauteuil électrique.

DSCF0044-copie-1.JPG

 

En ce qui concerne les personnes se déplaçant avec des cannes, il est nécessaire, comme pour les personnes âgées, ou manoeuvrant poussette ou - surtout - caddie, que le bus soit au ras du trottoir, et abaissé si l'arrêt n'est pas surélevé.


A signaler : une voiture en stationnement place Franklin-Roosevelt gêne la manoeuvre du conducteur et l'empêche d'approcher le trottoir.


A bord des bus

Pour assurer la stabilité, il est indispensable de bien appuyer le dos du fauteuil roulant contre le dosseret prévu à cet effet dans le bus. Cela est impossible avec un fauteuil qui possède une barre, ou d'autres dispositifs, à l'arrière (voir photographies de divers modèles de fauteuils).


Capturer-7.JPG

A signaler : lorsque le bus a contourné assez rapidement un rond-point, le fauteuil manuel étant alors bien positionné, une roue arrière (grande roue) s'est cependant soulevée.



Dans les véhicules, l'affichette rappelant les consignes de sécurité pour le positionnement des fauteuils est beaucoup trop en arrière de l'usager, donc inutile ! Il faut la mettre dans son champ de vision. Les sièges réservés aux Personnes à Mobilité Réduite, accessibles sans marche, ne sont pas immédiatement repérables.

 


Conclusion

L'accessibilité pour les fauteuils électriques semble très difficile, compte tenu de la diversité des modèles.

L'aménagement partiel du réseau ne permet pas actuellement d'envisager tous les déplacements. De nouveaux essais permettraient d'affiner la pertinence des ajustements. Les membres des deux associations y participeraient volontiers.


Les essais réalisés au cours de la Semaine de la Mobilité se sont avérés en partie satisfaisants, ils démontrent qu'il serait possible d'ouvrir, dans les mois à venir, l'accès des bus à tous.

 

 

 

Remerciements aux membres :


+ de l'Association des Paralysés de France (APF) qui ont bien voulu participer à cette action conduite les 20 et 21/09/2010, à l'occasion de la Semaine de la Mobilité.


+ de l'Association des Usagers des Transports Saumurois (AUTS), qui ont organisé et accompagné les parcours.


+ du personnel d'Agglobus (cadres et conducteurs) qui ont aidé à les mettre en place ou à les réaliser, malgré les changements de dernière minute dus aux contraintes matérielles.

 

 

 

Compte-rendu rédigé conjointement par les représentants

des deux associations : APF et AUTS.



Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Des infos de Saumur ...
commenter cet article
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 10:00

 

Changement de régime pour  Agglobus

Les élus de la communauté d'agglomération Saumur Loire Développement (CASLD) dont la compétence s'applique au réseau de transport urbain de l'agglomération (Agglobus) viennent de choisir la gestion directe pour leur réseau (voir).

 

C'est une société publique locale (SPL), la nouvelle forme juridique adoptée par le Parlement au printemps dernier qui a été choisi.

 

P1070615

Rue Roosevelt, arrêt de la ligne 30 ( St Lambert / SNCF), l'agence commerciale se trouve à quelques pas

 

Une première en France

Les élus de Saumur sont les premiers à choisir ce type de gestion.

La société d'économie mixte (SEM) deviendra une SPL à partir du 1er juillet 2011.

 

La mise en place des SPL  c'est fait avec l'assistance du groupe AGIR. Saumur espère ainsi "mieux maîtriser l'outil d'exploitation et abaisser ses coûts de manière significative grâce à l'absence de marge du délégataire ".

 

Conformément au statut des SPL, les collectivités territoriales peuvent adhèrer : c'est le cas déjà de la ville de Saumur et le département du Maine-et-Loire devrait en faire de même.

 

Saumur passe ainsi d'une gestion du service public de transport déléguée à une gestion directe.


 

2005-saumur-balzac-v1.jpg

Le pôle d'échange de la  Station Balzac

 

Un plus pour les usagers

Les usagers espèrent bien bénéficier d'une amélioration du service des transports urbains. En tout cas les SPL sont une réponse supplémentaire pour  permettre aux collectivités de gérer directement les transports et de s'approprier pleinement tous les leviers décisionnels en la matière. Les SPL peuvent en effet s'appliquer également au stationnement.


Les SPL apparaissent donc comme une réponse complèmentaire pour les collectivités qui ne souhaitent pas créer  de  Régies Municipales, tout en évitant de faire appel aux traditionnelles DSP (Délégation de Service Public) et donc à une gestion privée.


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Des infos de Saumur ...
commenter cet article
21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 08:00

A Saumur, pas de tram à inaugurer, mais un splendide bus, plus vert que vert !

Après Lorient, Montbéliard et Niort, Saumur, sous-préfecture du Maine-et-Loire, s'est doté d'un Heuliez Access'Bus GX 327.
Déjà paré des couleurs d'Agglobus, la Compagnie des Transports Saumurois, il a été inauguré le 15 février dernier, devant l'Hôtel de Ville, en présence du Maire de Saumur et Président de la Communauté d'Agglomération Saumur Loire Développement du moment Monsieur Jean-Michel Marchand.


Heuliez Access'Bus GX 327 dernier cri .

L'Association des Usagers des Transports Saumurois, fondée en 1997, et affiliée à la FNAUT, était conviée à la cérémonie.

Des normes encore plus strictes
Ce nouveau modèle répond à des normes plus sévères que celles qui entreront en vigueur en 2009. L'injection d'une solution aqueuse, à base d'urée, en post-traitement, donne, en échappement, de l'azote et de l'eau. Couplé avec un filtre à particules, ce procédé permet de mettre en circulation un véhicule très peu polluant, conçu et fabriqué principalement dans les Deux-Sèvres, et pour certains éléments, à Bourbon-Lancy (Saône-et-Loire), à Toulouse, et en Vendée, en particulier, à Fontenay-le-Comte.

Vue d'intérieur

Le coût en est de 197 500€ (hors taxes) ; la fabrication de chaque bus assure l'équivalent de quatre emplois à temps plein sur une année.

Accessibilité pour les personnes à mobilité réduite
L'accès des personnes à mobilité réduite est facilité par le déploiement d'une plate-forme en porte centrale. Les deux ouvertures translucides du toit et les larges baies se prolongeant très bas, entre les sièges "lie de vin“, confèrent à l'habitacle lumière et convivialité.


L'accessibilité est en ... marche...

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Des infos de Saumur ...
commenter cet article
9 juin 2006 5 09 /06 /juin /2006 12:41
Le Conseil régional des Pays de la Loire vient de confirmer, par un communiqué de presse, que la desserte TGV de Saumur sera conservée à son niveau actuel jusque fin 2007 au moins.

Un TGV en gare de Saumur

Cette décision résulte d'un accord entre notre région, la SNCF et la région Poitou Charentes. Les deux régions continueront de financer le déficit du TGV sur Tours Saumur, dans l'attente de la livraison de nouveaux TER qui permettront, courant 2008, de créer des relations Bressuire Thouars Saumur Tours, en correspondace dans cette dernière gare avec des TGV pour Paris.

Plus de détails sur le blog de la FNAUT Bressuire
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Des infos de Saumur ...
commenter cet article
12 janvier 2006 4 12 /01 /janvier /2006 19:15

L’ADUTS (Association Des Usagers des Transports Saumurois) se réjouit, à la lecture des vœux de Monsieur le Maire, d’avoir été entendue. Le retour à la desserte directe du centre ville par tous les bus semble enfin envisagé. Mais quand ?…


En cette période de vœux - et l’ADUTS présente ici les siens - souhaitons que le mot "concertation" prenne tout son sens et que les usagers soient véritablement consultés sur tous les points restant en suspens (ex : Millocheau, Saint-Lambert, Ecoparc, etc.).


Tous les Saumurois déçus par le plan de transport mis en place début juillet, en désertant les lignes urbaines, ont contribué à cette prise de conscience. Maintenant, la survie de l’entreprise, la sauvegarde des emplois et la préservation de l’environnement nécessitent qu’ils reviennent au plus vite vers les transports en commun, témoignant ainsi de leur estime envers tout le personnel de la Compagnie des Transports Saumurois, dont la patience et le dévouement, durant cette longue période difficile, sont à souligner.


 

Rappelons que l’ADUTS s’est toujours opposée à ce projet, en ce qui concerne le passage de toutes les lignes urbaines au pôle Balzac, tout en adhérant pleinement à l’idée de favoriser l’accès de Saumur aux habitants de toutes les communes de l’Agglomération, par bus, cars réguliers ou par l’instauration, très appréciée, du transport à la demande (TAD).


De nombreuses réunions avec les usagers, les élus, les différents responsables, le relais auprès de la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d’Usagers de Transports), et auprès de la Presse ont constitué les actions majeures de l’association, très présente ces derniers mois, et dont les effectifs ont triplé courant 2005.

D’ailleurs, plus l’ADUTS comptera de membres, plus elle sera à même de poursuivre son action : rester vigilante face à la réorganisation des lignes, à la fréquence des passages, au type de véhicules utilisés.


Dans cette optique, toute personne, désirant apporter son soutien et sa compétence, est invitée à venir adhérer (10 euros par année civile) lors de l’assemblée générale, le samedi 28 janvier 2006, à 14h 30, salle Cocasserie, rue Bonnemère (petite rue le long de la mairie).


Contact : J. Gillot  - ADUTS - 02 41 67 88 32 (répondeur)

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Des infos de Saumur ...
commenter cet article
23 octobre 2005 7 23 /10 /octobre /2005 00:00

Notre série continue. Après Sablé sur Sarthe et la Roche Sur Yon, c'est au tour de la gare de Saumur de se faire flasher le souterrain sur le blog de la FNAUT Pays de la Loire (Notre photo).



Les quelques coups de peinture grise n'ont pas réussi à endiguer l'envahissement des deux souterrains par les tags, déjà relevé par la FNAUT Pays de la Loire sur son ancien site Web, en janvier 2004.

En Pays de la Loire, il y a vraiment un problème de souterrains dans les gares TER ...

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Des infos de Saumur ...
commenter cet article
22 octobre 2005 6 22 /10 /octobre /2005 00:00

Réunis en réunion publique ce samedi 22 octobre 2005, les membres de l'ADUTS (association des usagers des transports saumurois, affiliée à la FNAUT) ont dressé le bilan mitigé des 4 premiers mois de fonctionnement de la nouvelle organisation des transports publics de l'agglomération. 95 personnes ont répondu à l'appel de l'ADUTS, signe que ce dossier passionne (note photo).

 

La périphérie qui rit
Les lignes mises en place vers les communes de la périphérie donnent aujourd'hui satisfaction, à quelques détails près (fiabilité, capacité et accessibilité des véhicules, horaires à ajuster pour les scolaires). Certains services sont assurés par des autocars (photo ci-dessous), d'autres par des véhicules de plus petit gabarit. L'offre combine des lignes régulières et des "TAD" (transport à la demande), lignes virtuelles qu'il faut réserver 4 heures avant le déplacement.

 

 

Saumur qui râle !

L'ambiance électrique de la réunion a par contre mis en évidence les dégâts entraînés par des choix malheureux, en terme d'offre de transport dans la ville de Saumur. L'idée de faire converger l'ensemble des lignes urbaines et périurbaines sur un point de correspondance unique, excentré du centre ville, fait l'unanimité contre elle : obligations de correspondances (parfois longues), allongement des temps de parcours avec augmentation induite du coût pour l'usager (obligation de composter un second ticket), correspondances de fin de journée incompatibles avec les TER désormais plus nombreux en soirée. Malgré la bronca des usagers et des riverains (et chauffeurs de bus) qui fait la une des journaux locaux depuis juillet, les élus et techniciens présents ont continué ce samedi de défendre leur choix d'un "pôle Balzac".

 

La question est pourtant posée : faut-il, pour les lignes "urbaines", revenir à l'ancien système avant de le faire

évoluer pour favoriser l'intermodalité avec les lignes périurbaines, les TAD et les TER ? Ou est-il possible, sur la base du nouveau schéma, de répondre aux attentes légitimes des usagers, en faisant évoluer l'offre de manière significative ?

 

Sortir de l'impasse

Quelle que soit la réponse, l'abandon du pôle Balzac pour l'organisation de toutes les correspondances du réseau semble un préalable nécessaire à l'apaisement des esprits. La connexion entre urbain et périurbain doit se faire sur différents points de correspondance répartis sur l'agglomération ; gare SNCF au Nord, Balzac sur une ligne urbaine au Sud, et ailleurs... (bannissons le terme et la notion de pôle unique !).

Le chemin d'apaisement et de progrès est tracé : aux élus de reconnaître leurs erreurs de choix sur le réseau urbain(1), aux techniciens de proposer de nouvelles solutions, aux usagers et au personnel des sociétés de transport de valider ou pas les options proposées, grâce à leur expertise née du quotidien, tout aussi valable que celle des bureaux d'études spécialisés.

La logique d'affrontement qui prévaut actuellement sur ce dossier ne favorise qu'un moyen de transport : la voiture !


(1) Le succès de l'organisation des lignes vers les communes périphériques n'en sera que mieux valorisé...


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Des infos de Saumur ...
commenter cet article
15 septembre 2005 4 15 /09 /septembre /2005 00:00

Bus en retard, correspondances loupées au "point de correspondance" Balzac (à l'écart du centre ville...), circuit scolaire qui laisse sur le carreau des élèves pour cause de bus surchargé ou, mieux, qui "oublie" carrément de desservir un arrêt où attendent les enfants, tel est le lot quotidien vécu par les usagers des transports de la Communauté d'Agglomération de Saumur, en cette rentrée de septembre 2005.

 

Alors que la nouvelle organisation du réseau de bus était testée depuis juillet et avait donné lieu à de multiples remarques des usagers dépités, rien ou presque n'a été fait pour corriger les défauts de conception du nouveau plan de transport. Remercions malgré tout les chauffeurs de bus, en première ligne pour capter la grogne des usagers : ils ont essayé d'orienter les usagers du mieux qu'il pouvaient. Mais quand la recette est mauvaise, le gâteau est loupé !

 

Malgré les demandes répétées de l'ADUTS, qui représente la FNAUT à Saumur, l'agglomération s'est enfermée dans un raisonnement technocratique qui doit sans aucun doute assimiler les voyageurs à des variables mathématiques.

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Des infos de Saumur ...
commenter cet article
8 septembre 2005 4 08 /09 /septembre /2005 00:00

Le voyageur arrivant en gare de Saumur et souhaitant se rendre au centre ville en ce début septembre 2005 a de quoi être sceptique quand il cherche quel bus prendre pour se rendre en ville.

Sur les quatre lignes "urbaines" du nouveau réseau mis en place cet été, seules deux desservent la gare : la 30 et la 33. fait curieux, la ligne 33 file vers le centre ville pour ... l'éviter complètement par un curieux tracè en zig zag.

Les lignes 31 et 32, qui passent en centre ville, ne passent pas la Loire , donc n'atteignent pas la gare SNCF située rive droite.

Bref, pour se rendre en bus à la gare SNCF, les habitants de Saumur doivent pour la plupart subir une correspondance au nouveau pôle "Balzac". Quand celle-ci a bien lieu, car les retards sont fréquents et les bus n'attendent pas.

Dès l'hiver 2003/2004, la FNAUT et l'ADUTS préconnisaient de restructurer le réseau autour d'un axe Gare SNCF – (vrai) Centre ville, les lignes s'éclatant en étoile au delà de ces deux pôles.

Une telle organisation aurait permis de renforcer l'intermodalité TER / Bus sur l'agglomération saumuroise, avec un axe majeur facile à comprendre des habitants et des visiteurs extérieurs à l'agglomération.


 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Des infos de Saumur ...
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques