Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 08:00

Un élu, préoccupé  par les questions ferroviaires, voilà qui est plutôt rare et qui merite que l'on en parle sur ce BLOG. Car en l'espace de quelques jours, Hugues Fourrage a adressé 3 courriers (voir 1 et 2) au Préfet et à la Région au sujet des questions ferroviaires et de transports collectifs dans le Sud Vendée en particulier sur Nantes - Bordeaux.

 

Cette démarche ne peut être que saluée par la FNAUT car elle va dans le sens des propositions et des demandes des usagers.

 

 

Lettre-Nantes-Bordeaux-HF.gif

 

image001

Nantes - Bordeaux a besoin de 200 millions d'€  pour être remis à niveau, à l'image du Pont ferroviaire de la Bretonnière

où la vitesse est limitée à 40 km/h. L'infrastructure date du début du siècle...

 

Voir les liens de l'APNB et de l'AUT 85

Partager cet article
Repost0
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 17:30
fnaut logo pdl
Laval le 02/08/2013
Communique de presse

 

 

Mais où sont passés les TER entre Le Mans et Laval dans les 2 sens... entre 7h18 et 12h28 ?

 

Disparus sans laisser de traces... sauf sur les fiches horaires vertes de la Région Pays de la Loire !

 

Constat qui a été fait récemment par des usagers souhaitant ce rendre à Laval où au Mans le matin depuis juillet, c’est à dire depuis le service été 2013… Et de constater qu’il n’y a plus aucun TER entre 7h18 et 12h30 entre les 2 villes…

Seule persiste l’offre TGV (4 TGV vers Rennes et 2 vers Le Mans) pour circuler entre Le Mans et Laval mais pas au même tarifs surtout pour les usagers ayants des cartes de réduction TER Pays de la Loire.

Et ces TGV ne desservent ni Sillé le Guillaume ni Evron et encore moins les gares intermédiaires de Conlie et de Montsûrs !

 

TGV et TER en gare de Laval


La FNAUTconstate que :

 

Les trains supprimés 857658 (8h45 Laval – 9h46 Le Mans) et 857659 (9h39 Le Mans – 10h35 Laval ) avaient été crée  tardivement en décembre 2012 seulement (service hiver) pour combler un trou de desserte que la FNAUT dénonçait depuis longtemps au Comité de ligne. Leur suppression pendant l’été appauvrit l’offre TER à un moment propice aux déplacements estivaux (quid de la découverte du patrimoine avec le transport régional  par exemple?). 

 

La suppression récente par la Région du service Taxi TER, dans différentes gares de la ligne à Crissé, Rouessé-Vassé et Voutré a été faite sans compensation d’arrêt et sans concertation … 

 

L’information au préalable les usagers a été chaotique car les premières fiches horaires fausses ont été distribuées sans errata. Les associations d’usagers avaient déjà été écartées de la réunion de présentation des horaires en octobre 2012, la SNCF doit faire un effort dans ce domaine.

 

La SNCF est obligée d’entretenir son réseau ce qui nécessite des plages travaux, c’est tout à fait compréhensible et personne ne peut le remettre en cause mais elle doit un minimum d’information vis à vis des usagers et consommateurs et il serait temps que la SNCF se rappelle que la FNAUT est une association de consommateurs…

 

La FNAUT rappelle que la desserte est plus qu’allégée la voilà sommaire du fait de décisions administratives qui n’ont fait l’objet d’aucune concertation, ni d’information au préalable… Laval est déjà pénalisé par une desserte tout juste acceptable par rapport aux trous de desserte dans l’offre de transport  globale (TGV et TER), ces ajustements ne sont certainement pas la meilleure méthode pour conforter la gare …

 

Et que dire du surcoût pour les usagers ayant des tarifications et réductions régionales, comme elles ne fonctionnent pas sur les TGV, les voyageurs sont en quelque sorte contraints à un achat forcé faute de choix. C’est la Région qui paye la différence ? La FNAUT proposerait bien que ce soit le cas … histoire de mettre la Région devant ses responsabilités…  et de lui rappeler que les ajustements se font sans compensation de service…

 

La Mayenne est le parent pauvre du TER en Pays de la Loire car la Région se préoccupe plus d’inaugurer des rocades (la Rocade Sud) et des routes que de s’occuper d’un de ses domaines de compétence : les trains. Il est vrai qu’en Mayenne même les ter sont virtuels… sur les fiches horaires…

 

Pour la FNAUT Pays de la Loire

F. EYMON

P1100464allégéSillé le Guillaume, quand le TER s'arrête...

Partager cet article
Repost0
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 09:00
Le patrimoine s'intéresse également au quotidien des populations et la visite du quartier du Maroc, cité Cheminote, née en même temps que l'édification du triage est riche d'enseignement....

P1120641.JPG
Tout à commencé en 1911 lorsque la compagnie de l'État décide d'aménager la gare de triage. À l’arrivée du chemin de fer, ce quartier n’existait pas. Au delà de Pontlieue, il n’y avait que des landes installées sur des terrains sablonneux.
La première rue du futur quartier en devenir fut appelée rue de la Solidarité. Les cheminot ses sont regroupés pour construire eux même leur maison, les premiers Castors de l'époque en quelque sorte. Après bien des péripéties, les constructions s'achèveront vers 1930.

P1020675.jpeg
Les premières maisons du quartiers ont souvent été construites de bric(ques) et de brocs avec des matériaux de récupération des chantiers du chemin de fer tout proche et sans règles d'urbanisme.
La maison à l'angle de la rue du docteur Dugué est l’ancienne épicerie "aux trois marches", bien connues des anciens habitants, car il y avait 3 marches au niveau de la porte d’entrée (murée) pour y accéder.


P1020676.jpeg

Caractéristique du quartier, les poutrelles métalliques, souvent issues de la récupération des chantiers du chemin de fer tous proches. On peut parfois trouver des rails à la place de ces poutrelles métalliques.


P1020677.jpeg

Même les noms de rues ne peuvent faire oublier la présence des cheminots dans ce quartier.


P1020678.jpeg

La chapelle Sainte-Famille. À l’origine il s’agissait d’un hangar que l’évêché à racheté pour en faire un lieu de culte au sein du nouveau quartier du Maroc en plein développement. Le hangar s’est vu greffer d’un petit cloché signalant sa fonction. Pour l’anecdote, c’est dans ce même hangar que les frères Wright entreposaient leur avion en 1908. De nos jours elle est désaffectée et a été remplacée par l’Église Sainte-Thérèse érigée en 1954 beaucoup plus loin sur le boulevard de la Fresnellerie.


P1020679.jpeg

Les maisons construites par la SNCF pour ses employés. Elles sont toujours gérées par l’ICF habitat, une compagnie de HLM filiale de la SNCF.


P1020681.jpeg 

L’économat, probablement le premier supermarché du Mans, il était réservé aux employés de la SNCF. Lorsque le premier surpermarché Record, l’actuel Carrefour, a ouvert ses portes, les ventes et la fréquentation de l’économat de la SNCF se sont effondrées. La SNCF l’a ensuite reconverti en gymnase. 


P1020683.jpeg 

L’ancien lavoir


P1020684.jpeg

La société ICF habitat propose des logements à loyer modérés pour les salariés de la SNCF. Bien que ces derniers soient prioritaires, de nos jours les logements peuvent être loués par des personnes non salariées de la SNCF afin de ne pas avoir de logements vacants.


P1020686.jpeg

Le stade du Maroc, les installations d'origine existent toujours mais ne sont plus réservées à l'usage exclusif des employés de la SNCF bien que les installations lui appartiennent toujours, probablement plus pour très longtemps … Jusqu'au début des années 2000 il y avait même une piscine peu connue des manceaux pourtant ouverte à tout le monde. Elle a été fermée faute de fréquentation.


P1020687.jpeg 

Le stade du maroc se situe sur le site de la gare de triage, pour y accéder il faut franchir la ligne Le Mans - Tours par ce petit pont.

 

Un historique complet du quartier est disponible à cette adresse.

En complément, l'exposition présentée actuellement à l'Abbaye de l'Epau est un précieux complément de cette visite puisqu'elle présente des documents audiovisuels de ce quartier ainsi que des témoignages dont certains proviennent des archives SNCF.

Partager cet article
Repost0
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 08:00

 

La FNAUT défendait également cette idée et c'est l'Association NEXUS qui va lui donner corps ...


 

  nexus

 

 

Communiquédu 29 juillet 2013

 

« Réseau TER / RER 44 »

 

Station Nantes Atlantique : Pose symbolique de la première pierre

 

 

Soucieuse de promouvoir l'utilisation du potentiel existant, Nexus, association proposante de solutions Transport, procédera à la pose de la «première pierre» d'une nouvelle station TER à Nantes Atlantique.


Au regard de la zone d'emplois et d'activités, aéroport ou pas, une station TER a pleinement son intérêt en ce lieu placé sur la ligne existante Nantes-Pornic / St-Gilles-Croix-de-Vie.


Accessoirement et pour l'information de tous, NEXUS confirme que cette station et l'exploitation de l'étoile ferroviaire nantaise mettraient, agglomérations comprises, 1300 000 habitants à moins de 60 minutes de Nantes Atlantique depuis leur propre gare SNCF.


Cette pose symbolique de la première pierre prendra place prochainement à une date qui vous sera communiquée à l'avance.

 

Bernard Fourage

 

 

 voir le document de présentation :

 

 

Annie Le Gal La Salle
Présidente
NEXUS Asso.
O6 68 09 74 38
 

 

et


Bernard Fourage
Dpt Etudes
NEXUS Asso.
06 88 72 01 72
www.nexus-asso.fr
terrennesstgilles@nexus-asso.fr 

 

  nantes atlantique

Partager cet article
Repost0
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 17:50

nv logo fnaut

 

 

jeudi 1er août 2013

 

Communiqué de presse :

 

La FNAUT dit non à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes mais refuse tout amalgame avec d’autres projets d’infrastructures de transport.

 

 

Le projet de nouvel aéroport nantais est totalement contradictoire avec la « transition écologique et énergétique » préconisée par le gouvernement et doit être abandonné. Mais ce n’est pas le cas de tous les grands projets d’infrastructures de transport.

 

Un projet irrationnel

À l’occasion du rassemblement des opposants au projet de nouvel aéroport à Notre-Dame-des- Landes (NDDL), la FNAUT rappelle son opposition de longue date à ce projet bâti sur :


des arguments fallacieux (« l’aéroport existant de Nantes-Atlantique est dangereux, il est saturé, on ne peut pas réduire ses nuisances sonores ; NDDL sera un aéroport HQE ») ;


des rêveries (« NDDL ouvrira le Grand Ouest sur le monde, il sera desservi par une LGV Rennes-Nantes, il permettra d’enrayer l’étalement urbain »).

 


Non à l’amalgame avec d’autres projets

Les grands projets d’infrastructures de transport ne sont pas tous de même nature : ils doivent être examinés au cas par cas.


+ Les autoroutes, la LGV Poitiers-Limoges, le canal Seine-Nord sont, comme NDDL, inutiles, ruineux et nocifs pour l’environnement : ils doivent être éliminés sans regret.


+ Par contre certains projets de LGV et le projet Lyon-Turin sont pertinents, en complément de la rénovation du réseau ferré classique. Ils permettent de réduire les trafics aérien et routier et d’éviter ainsi de nouveaux aéroports (Toulouse) et de grands travaux routiers dans les Alpes1.

 

Leur financement peut être assuré, comme en Suisse, par la fiscalité écologique (taxe poids lourds, taxation du kérosène et du diesel, taxes sur les sociétés autoroutières). Pendant que leurs opposants diabolisaient les LGV, la commission Mobilité 21 a dédiabolisé la route, le gouvernement a adopté 8 projets autoroutiers et les élus poussent bien d’autres projets : il ne faut pas se tromper d’adversaire2.

 


Contact presse : Jean Sivardière, président de la FNAUT.

 

 

Fresque 2006 06 25 07

 

 

1 : Doublement de l’A43, rocade autoroutière de Chambéry, doublement du tunnel du Mont-Blanc après celui du Fréjus, en cours dans l’indifférence.

 

2 : Les dépenses en infrastructures de transport ont été de 20,9 milliards d’euros en 2012, dont 12 pour les routes contre 4,4 pour le rail (source : Commission des Comptes Transports de la Nation).

 

Télécharger le communiqué


Partager cet article
Repost0
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 11:50

tcm 28-23524 28-332-64        logo2

 

Mais où sont passés les TER entre Le Mans / Laval dans les 2 sens ... entre 7h18 et 12h28 ?

Disparus sans laisser de traces... sauf sur les fiches horaires vertes de la Région Pays de la Loire ...

 

Plus aucun TER entre 7h30 et 12h30, seulement des TGV  ... et je fais comment avec mes cartes de réduction TER Pays de la Loire  ? Quelle information au préalable pour les usagers ?

Il ne reste que les TGV pour circuler entre Le Mans et Laval mais sans arrêt à Sillé le Guillaume et Evron . Merci pour la desserte des gares intermédiaires Conlie et Montsurs !

 

Et pour les tarifications et réductions régionales, elles marchent sur les TGV  ? Bah non  !

 

Et les fortfaits tribus et compagnies on fait une croix dessus sauf à partir aux aurores ... Merci pour les horaires ... de travail... il ne faut pas perdre les bonnes habitudes pendant les vacances...

 

P1070144

Evron ... quand il y a des trains qui s'arrêtent... ou existent !

Partager cet article
Repost0
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 08:00
Laval en 2021 : Une carte participative en ligne pour bâtir la ville et pour participer au débat...

 

http://www.ouest-france.fr/photos/2013/02/21/130221174159561_84_000_apx_470_.jpg

 

C'est ce qui est proposé aux  lavallois et aux personnes soucieuses du devenir de la ville et de son agglomération... Il y a même des contributeurs qui parlent de la réouverture de la liaison Laval - Mayenne par le train... Et la FNAUT n'est pas à l'origine de cette demande sur Carticipe... C'est dire!

 

Pour améliorer et imaginer Laval demain, les habitants sont donc mis à contribution. Ils peuvent apporter leurs suggestions sur la carte participative à disposition sur internet, proposée par la ville.

 

Plusieurs thèmatiques existent dont la mobilité... et les différents modes de transports ...

 

 

carte carticipe laval

 

Que sera-t-il retenue des propositions  ou des souhaits des contributeurs ? Aucun élèment de réponse a apporter à cela.... En espérant que cette démarche ne soit pas qu'une simple opération de communication...

 

Mais l'essentiel n'est-il pas de participer ?

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 08:30

  P1040082.JPG

  Photo vintage (pour mettre dans l'ambiance !) de la gare de Ste Pazanne. Si depuis elle a été refaite et modernisée,

un détailque seul les usagers peuvent découvrir a été oublié au cours de la rénovation...

 

 

Vintage la gare de Ste Pazanne ? Pas totalement faux mais pour une gare qui vient de se refaire une beauté... l'affichage de l'intermodaliré  laisse à désirer ...


vendee 3230vendee 3229

  Un vestige de l'âge du fer, derrière une signalétique vélo ...

 

Entre les trains qui prennent des retards antédiluviens, une voie préhistorique, des installations dignes de l'âge de la pierre ou au mieux de l'âge du fer ... L'affichage des horaires des autocars devant la gare, il est vrai, même si son déchiffrage revient à faire de la paléographie, ne nous plonge pas encore dans la Haute Antiquité ... Ouf on respire ! 

 

vendee-3227.jpeg

  Préparez vos lunettes !

 

Quoiqu'il en soit on peut se demander si les usagers ne seraient pas pris pour des australopithéques ? Si on constate l'âge et la date des horaires en service supposé sur le totem, on est en droit de se le demander...


vendee-3228.jpeg

2008 !

 

En tout cas certaines personnes ne sont pas à la page et seraient bien avisés de changer d'agenda et de se mettre à l'heure… La protohistoire de la Régionalisation ça suffit !

 

Cette petite illustration me rappelle une autre anecdote celle d'avoir été en vacances en Dordogne il y a quelques années et du côté de Lascaux de trouver la trace d'horaires plus anciens à un arrêt d'autocar... Ils ne remontaient pas à l'âge des cavernes mais ils dataient des années 70... C'était déjà une époque héroïque pour les usagers...


Partager cet article
Repost0
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 08:00

image001

 

La FUB est résolument opposée à toute loi qui interdirait de circuler à vélo sans casque.

 

Pour ce faire, elle a réalisé un dossier utile à lire avant de se faire une opinion ou de ranger la pratique du vélo comme dangereux comme le font les assureurs.

 

 

Elle dénonce des amalgames injustifiés qui devraient logiquement conduire à des conclusions aussi aberrantes que rendre le casque obligatoire pour les piétons et les automobilistes de plus de 60 ans...

 

 

Ce débat est trop souvent caricaturé en "Pour ou contre le casque". Là n’est pas la question : nous n’avons rien contre le casque à vélo, et nous ne cherchons évidemment pas à critiquer ceux qui ont l’habitude d’en porter un.

Mais il n’y a pas de raison valable d’imposer ce choix à tous les cyclistes. Mieux vaut se déplacer à vélo sans casque que renoncer au vélo !

Ce qui importe, c’est d’informer correctement les cyclistes pour que chacun évalue les risques liés à sa propre pratique, et en tire les conséquences.

Sommaire du dossier que vous pouvez consulter ici  :
Se déplacer à vélo n’est pas particulièrement risqué

- Ne pas confondre sport et transport
- Ne pas confondre vélo et deux roues motorisés (2RM)
- Jeunes... de 55 à 77 ans
- Piétons d’abord !
- Et en voiture...

Enjeux de santé publique : effets pervers du casque obligatoire

- Impact négligeable sur la Sécurité routière
- Net effet dissuasif sur les cyclistes autres que sportifs
- Bilan négatif sur les dépenses de santé
- Le cycle vertueux

 

image001-copie-1

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 07:30

ande-1.jpg  fnaut logo pdlPlace-au-v--lo.jpgbalade-velo-association-nantaise-velocampus

  clcv cgtfgtevo   CLEMENTINE

 

 

Avis du Collectif Transport sur le projet de la Gare de Nantes

 

Le Collectif Transport partage le diagnostic de saturation de la gare d’Orléans, autant que la nécessité d’intégrer ce projet dans un réaménagement plus global de l’espace urbain.

 

Nous avions suffisamment pointé les difficultés de circulation des bus empêtrés dans les bouchons crées par l’anarchique trafic automobile, ainsi que le parcours d’obstacle des voyageurs passant du tramway à la gare, pour approuver la nouvelle prise en compte des modes doux.

 

Autant ces préoccupations rejoignent les nôtres, autant nous aurions souhaité que ce projet intègre une réflexion et un débat sur l’utilisation des potentialités ferroviaires de l’agglomération.

 

Le projet qui nous est présenté prend comme postulat, celui d’un centre unique où convergent tous les trafics en vue de favoriser les correspondances en un seul point.

 

P1100629.JPG

La gare nord de Nantes tellement familière à de nombreux voyageurs

 

En ce qui nous concerne, nous pensons que l’étoile ferroviaire aménagée (notamment avec une liaison entre Chantenay et le faisceau ferroviaire de l’île de Nantes), permettrait une optimisation de l’étoile ferroviaire qui soulagerait d’autant la gare d’Orléans grâce aux potentialités de lignes radiales non contraintes par un passage par la gare d’Orléans. On peut imaginer, par exemple, des lignes Savenay > Clisson > via gare de l’état, ou Carquefou > Bouaye > via Mangin, en correspondance avec les différentes lignes de tramway. Ces radiales ne viendraient pas encombrer une gare centrale saturée, non seulement en terme de voyageurs, mais également en termes de mouvements.

 

Nous avons également des réticences sur le positionnement de la mezzanine qui ne nous semble pas positionnée de façon optimisée pour les voyageurs qui doivent pourtant constituer le pivot de ce projet. Compte tenu des contraintes liées aux accès souterrains actuels (qu’il est souhaitable de conserver), nous pensons que la mezzanine proposée est située trop à l’ouest. Outre qu’elle ne permettrait pas de desservir directement l’ensemble des quais, elle nécessiterait ; de facto, la construction d’une passerelle supplémentaire à l’est, qui viendrait plomber le coût du projet et qui comporterait toutes les difficultés afférentes à ce type d’aménagement, notamment en termes de sécurité pour ses utilisateurs.


P1060726 Le coté sud de la gare de Nantes

 

Est-il vraiment impossible de décaler la mezzanine de l’autre côte de la tour? Quitte à intégrer son accès voyageur par ce qui constitue aujourd’hui le passage routier passant sous cette même tour. A notre avis, toute latitude devrait être laissée aux architectes pour étudier cette option laissant l’accès à la Mezzanine par le plateau prévu entre le jardin des plantes et la gare ?

 

Enfin, concernant la gare routière, est-il nécessaire de créer 15 quais en alignement formant une improbable et peu accueillante structure, quand on nous garantit l’utilisation de seulement 6 quais dans 90% des cas ?

 

 


Collectif transport de Nantes :

ANDE - FNAUT Pays de la Loire - Place au Vélo - Vélocampus - CLCV - CSF - CGT - CFDT - Clémentine

 

Voir le site de présentation du projet

Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques