Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 12:15

Pronostic pour NDDL mal engagé... Un projet trop ancien pour être pertinent ...

 

L'édito politique de Thomas Legrand tranche par son annonce mais les confidences récentes du président de la Commission du Dialogue qui a indiqué dans la presse "qu'il n'a été convaincu ni par les pro, ni par les pour" n'augure pas d'une issue favorable... et permet à l'éditorialiste de faire le parallèle entre les atermoiements du projet de Notre Dame des Landes et l'hésitation d'un automobiliste derrière un camion :


"C'est bien connu quand on hésite à doubler un camion... il ne faut pas le doubler..."

 

 

https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQFzEfUZwTG2cV60OtieFnKJYw0kTzCC6fIkDSBqdbE0NtcKZc-aw

 

 

 Pour  écouter l'édito : http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=587185

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans N. D. Des Landes
commenter cet article
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 09:00

 

Alors qu'une action de débroussaillage symbolique de la ligne Ferroviaire La Flèche / La Suze est organisée par le Collectif fléchois de défense des services publics samedi 16 mars à 11h30, des partis politiques prennent position.

 

C'est le cas d'Europe Ecologie Les Verts qui publie un communiqué de soutient, égratignant au passage Notre Dame des Landes en rappelant que "la priorité doit être donnée au ferroviaire sur l’ensemble de la région, et non à un nouvel aéroport nantais".

 

"Small is beautifull" n'est-ce-pas ?

 

 

http://elus-pdl.eelv.fr/files/2012/09/Logo-EELV-CR-PDL.png

 

Ligne ferroviaire La Flèche / La Suze : Les Conseillers régionaux EELV

souhaitent la réouverture

 

 

Les Conseillers régionaux EELV des Pays de la Loire soutiennent le Collectif fléchois de défense des services publics et souhaitent la réouverture de la ligne ferroviaire La Flèche / La Suze, fermée au trafic des voyageurs depuis 1970 et au fret depuis 1995.

 

Samedi 16 mars, Sophie Bringuy, Conseillère régionale sarthoise, Vice-présidente chargée de l’environnement, et Michel Perrier, Conseiller régional mayennais, membre de la commission Infrastructures, transports et déplacements, participeront au débroussaillage symbolique de la ligne, organisé par le Collectif fléchois de défense des services publics. Ils défendront ainsi la perspective pour certains territoires ruraux de la région de bénéficier, à nouveau, de «trains du quotidien». Après la réouverture prochaine de la ligne Nantes/Châteaubriant, d’autres projets existent (comme La Flèche/La Suze, et Laval/Mayenne notamment) et sont attendus par les habitants.


P1020428

La ligne n'est pas trop envahie par les ronces...

 

Pour Michel Perrier : « Les territoires ruraux ne peuvent pas simplement regarder le TGV passer au loin, et même si cela demandera forcément du temps, le retour de TER (Train Express Régionaux) est possible et nécessaire. Avec la réouverture de la ligne ferroviaire, c’est plus de confort et 30 minutes de gain de temps pour les usagers… ».

 

Sophie Bringuy poursuit : «Développer les transports en commun de proximité est une priorité, bien entendu pour des raisons environnementales mais aussi pour des raisons sociales : les allers-retours quotidiens pour travailler dans l’agglomération mancelle deviennent un luxe avec la montée du prix des carburants. Bientôt, certains n’auront plus les moyens d’aller travailler ! ».

 

Pour les élu-e-s Europe Ecologie Les Verts, la priorité doit être donnée au ferroviaire sur l’ensemble de la région, et non à un nouvel aéroport nantais qui gaspillera l’argent du contribuable pour des dessertes extrêmement coûteuses et bénéficiant à une minorité.

 

images eelv

 

Pour participer au débroussaillage, préparez ciseaux, sécateurs ou couteaux et rendez-vous samedi 16 mars à 11h30 derrière le Carrefour market de La Flèche, sur la route de Sablé sur Sarthe.

 

 

 

Repost 0
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 08:00

nv logo fnaut

 

Communiqué du 15 mars 2013

 

 

Notre-Dame-des-Landes : la FNAUT dément une affirmation mensongère inadmissible

du président du Conseil régional des Pays de la Loire

 

 

 

Dans une déclaration rendue publique le 14 mars 2013, M. Jacques Auxiette, président PS du Conseil régional des Pays de la Loire, affirme que la FNAUT aurait, en 2007, pris position en faveur de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et aurait par la suite opéré une volte-face pour une raison qu’il ne précise pas.


Cette affirmation n’a rien à voir avec la réalité. Dès 2003, la FNAUT a exprimé sans la moindre ambiguïté son opposition à ce projet.


M. Auxiette ne pouvait l’ignorer puisque, le 28 février dernier, la FNAUT a été amenée à démentir une déclaration identique de M. Pierrick Massiot, président du Conseil régional de Bretagne.


L’attitude de M. Auxiette n’est pas admissible. Elle ne peut que susciter la méfiance à l’égard des arguments qu’il utilise pour défendre le projet de nouvel aéroport.


La FNAUT développe une argumentation rationnelle, que l’on peut partager ou non, et attend de ses interlocuteurs une attitude analogue : elle regrette ces polémiques stériles.

 

(Communiqué précédent :

La FNAUT respecte tous les élus et évite de polémiquer stérilement avec ceux avec lesquels elle est en désaccord : elle attend en retour être respectée de ces derniers.)

 

 

  Contact presse : Jean Sivardière, président de la FNAUT, tél. 04 76 75 23 31.

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans N. D. Des Landes
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 09:00

fnaut logo pdl

 

Il y a quelques semaines la FNAUT avait fait un dossier sur le retour du train Laval / Mayenne en réaction à une enquête du journal Ouest France sur le même thème.

 

Le site Mayenne Débat revient sur le sujet apportant des éclaircissements  Mayenno-Mayennais... Intitulé Train Mayenne-Laval : le mirage ? l'article apporte des informations intéressantes...

 

 

Retour d'un train Mayenne-Laval, aménagement sur l'espace-gare d'un pôle multimodal ? Projet réaliste, Serpent de mer, mirage, volontarisme, renoncement ? A vous de juger ...

 

La question a été relancée récemment à deux reprises :


+ Conseil municipal de décembre 2012
+ Ouest-France du lundi 22 février 2013

 

Lire la suite sur le site...

 

P1000486-copie-1.JPGP1010165.JPG

La déviation de Mayenne va traverser l'emprise de la voie à niveau...(photo de droite) alors qu'il y avait un talus (au fond on aperçoit un pont route )

 

Vous pouvez toujours réagir sur le forum Ouest France...

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Laval - Mayenne : il faut le fer
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 08:00
fnaut logo pdl
Alors que Ouest France lance une consultation via son site internet pour connaître l'opinion des nantais sur l'oportunité d'un nouvel ouvrage au dessus de la Loire voir le commlement du bras de la Madeleine.. La FNAUT a sa propre opinion sur la question...

Un pont ferré pour soulager le trafic du tunnel de Chantenay et développer l'usage de l'étoile ferroviaire nantaise

 

La région Pays de la Loire étudie actuellement la faisabilité pour la mise en service de liaisons suburbaines ferrées pour les grandes agglomérations ligériennes.

 

Nantes possède une étoile ferroviaire très intéressante de par son histoire et son patrimoine industriel qui permettrait de réaliser un certain nombre de liaisons avec un potentiel de desserte fort. C'est pourquoi la FNAUT demande le maintient et la préservation des infrastructures ferroviaires existantes sur l'agglomération de Nantes et en particulier au niveau de la gare de Nantes Etat

 

Si ces infrastructures existantes sont détruites et surtout, leur emprise réutilisée pour la construction immobilière, il deviendra difficile et surtout très couteux pour les générations futures de pouvoir réaliser les infrastructures ferroviaires qui deviendront nécessaires à l'évolution de la ville.


vie-associative 1501-2
Dans cette étoile ferroviaire, il existe à Nantes historiquement, deux grandes gares : la gare principale en service dénommée Gare d'Orléans du fait de son appartenance à l'ancien réseau de chemins de fer du Paris Orléans, et la Gare de Nantes État qui appartenait au réseau concurrent de l'État.

 

Cette dernière a été fermée aux voyageurs en 1959 et ses voies servent aujourd'hui au fret et aux manœuvres pour les trains de voyageurs et de fret desservant la gare de Nantes Orléans.

 

D'un simple point de vue logistique et technique, le maintient d'un minimum de voie sur ce secteur est indispensable afin de ne pas compliquer les manœuvres et ne pas saturer la Gare de Nantes Orléans.


L'autre souci du réseau ferroviaire sur Nantes est le tunnel de Chantenay, construit dans les années 50 à la suite du comblement de certains bras de la Loire. Ce tunnel avait été réalisé afin de supprimer la ligne de chemin de fer qui traversait le centre de Nantes au niveau de l'actuelle place du Commerce et par les quais jusque'à la gare deChantenay.

 

Ce tunnel réalisé avec les techniques et les méthodes de l'époque peut poser certains problèmes de sécurité de nos jours de par sa longueur et son accessibilité difficile. De plus il est aussi le seul lien entre l'ouest et l'est c'est à dire le seul lien permettant de relier le sud Bretagne et Saint-Nazaire puis le Croisic. Toute intervention, accident, travaux obligent à sa fermeture couperait ainsi les liaisons vers l'ouest de Nantes. Actuellement tous les trains de fret en provenance de Montoir passe par le centre de Nantes...

Voir le dossier : www.dropbox.com/s/os08sqltm8a9h03/Nantes%20État.pdf

Repost 0
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 09:00

 

data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBggGBQkIBwgKCQkKDRYODQwMDRoTFBAWHxwhIB8cHh4jJzIqIyUvJR4eKzssLzM1OEQ4ISoxNTw2QTI3ODUBCQoKDQsNGQ4OGTUkHiQ1NTU1NTU1NTU1NTU1NTU1NTU1NTU1NTU1NTU1NTU1NTU1NTQuNC40LDQ0KS40LikpKf/AABEIACoAKgMBIgACEQEDEQH/xAAaAAACAgMAAAAAAAAAAAAAAAAGBwQFAAED/8QANxAAAQMCAgIOCwEAAAAAAAAAAQIDBAAFBhEHIRIUFyIxNlFVdJOxstHSFjQ1QVNUYXN1kpQV/8QAFwEBAQEBAAAAAAAAAAAAAAAABAUDBv/EACYRAAEEAQMCBwEAAAAAAAAAAAMAAQIEERIhMQUTBjJBUWGBoRT/2gAMAwEAAhEDEQA/ALTCGEIuJLfLlS5k5pbctbSUsugJ2ICT7weWr7cvtnON169PlrNF/sGf+Qc7qKMaMMcZRy6s3LhxHeEHwzY9G9m+EucRWWNgO3ouUIruDjrojlq45OtgEFWyAAG+3oGefATQ7ugSOZLH/IfNRjpb4qRump7i6UtBskmImmD4ZdX0WnXvVGNYg0pZfdGtnxq5cL3CiO2WypbkSG2lFMU5gKUAct9w663d0JavU1DaQhCZDgSlIyAGyOoUN4Z412rprPfFEt79vT+kud40mmSU4vqfKh+JKgKpRsGOlnZWllxFFwHB2pdG3nnJ6tvtmMkKAbWAADsiN9vTyj61P3W7J8rcOrR56DtIHrtn/FM9qqFqMSyQU3hHhlcp9FqXq8LBmfVJt90zbvd2NJkRNpsyXGJDCxKUqWAlBSAUkApKjnmse7lqo3JL381b+sX5KzRJxrk9CV30U262EKNmPcJypl68boxv5Km0G3335SpjaO7ph+W1dpb8Nce3rEp1LS1lZSg7IhIKQM8hqzIqJMlouE5+W0FJbkOKdSFcICjmM/rrpn4m4qXXoT3cNKWJ6kz9tPZSBDiKWmPCj3rhb4GObzM+PrGVYY1tFxuD9odhQJUlsWtlJWyypYBzVqzA4dYoc9Gb3zPcP5V+FEiLvcGm0obnykISMkpS8oADkGut/wC3c+cZfXq8ayJTjOTyzyn1PEhaoIhYbO0V00dxn8P4gfk3lly2x1xlNpdlpLKCoqSQkFWQzyBOX0NMT0msnPFv/qR40sJcyTcGg1NkOyWwrZBDyysA8uR9+s1E2pH+A1+grUYpCjpjwgXLwL5e8dnaXxjH6mViHENoew1c2mrrBccXEdSlCZKCVEoOQAz1mlrE9SZ+2nsrNqR/gNfoK6gBKQEgADUAK0jGWrVJEMYPZYQmfnO+PbHov//Z

 

Démantèlement de POLT (Paris, Orléans, Limoges, Toulouse) :

« Tous Ensemble Pour Les Gares » prend position.

 

 

En catimini, le 25 janvier 2013 un courrier du ministère chargé des transports adressé aux financeurs de la LGV (Ligne à Grande Vitesse) Poitiers-Limoges signe la mort de la ligne POLT !!!


Par un tour de « passe-passe » il serait prévu de diminuer de 11 à 4 les allers-retours journaliers entre Paris et Toulouse afin d’accroitre la rentabilité de la LGV Poitiers-Limoges.


C’est la négation de 5 millions d’habitants dans 32 départements desservis directement ou indirectement  par l’axe ferroviaire historique POLT.


Tous Ensemble Pour Les Gares (TEPLG) réclame que tous les élus de Midi-Pyrénées prennent rapidement une position claire.

 

TEPLG se mobilise pour refuser la mort de POLT.

 

Rejoignez-nous ! Prochains rassemblements en gare le 9 mars à Gourdon et 16 mars à Souillac.

 

 

Le CA de TEPLG,
    Gourdon, le 04 Mars 2013

 

 

NON LGV PL

 

 

 

TOUS ENSEMBLE POUR LES GARES


Siège social : Hotel de ville de 46300 Gourdon

 

Site internet : www.bataildurail.com / contact : ca@bataildurail.com

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Il faut sauver ... Agir avec la FNAUT
commenter cet article
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 08:00

 

fnaut logo pdlande-1.jpg

 

 

Plan de protection de l’air Nantes St Nazaire : les analyses des associations 

 

 

En finir avec le surinvestissement routier

 

La FNAUT Pays de la Loire et l’ANDE souhaitent que les travaux de réactualisation des plans de protection de l’atmosphère soient aussi l’occasion d’un débat-citoyen sur les effets en la matière des investissements visant à « améliorer » (c.à.d.  accroître) la mobilité.


urbanisation st nazaire

Pour les zones urbanisées de la Loire-Atlantique ici en cause il nous apparait particulièrement important de faire un bilan à priori des projets de grands équipements portés par les collectivités locales (nouvel aéroport à Notre Dame des Landes, pont routier sur la Loire).


Nos associations, attachées au développement du transport public plus efficace par unité-transporté en matière d’émission de gaz polluants (et à effet de serre) réclament que soit appliqué la LOTI et que soient systématiquement étudiées des solutions alternatives :


    + renforcement des liaisons ferroviaires de Nantes


    + optimisation des dessertes suburbaines de Nantes et de Saint Nazaire

 

     + renforcement des réseaux structurels (tram, BHNS)



2006_coueron_gare.jpg Renforcement des liaisons ferroviaires de Nantes passe par le redynamisme des gares ( ex: Coueron)

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans ANDE et Collectif Transport de Nantes
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 09:15

index

 

L'Union européenne  applique le règlement 181/2011 à compter du 1er mars

 

Le règlement 181/2011 a été publié le 28 février 2011 et ses dispositions s'appliquent à partir du 1er mars 2013.

Ce règlement s'applique dans sa totalité aux services à longue distance (c'est-à-dire sur plus de 250 km) et seulement en partie à tous les services indépendamment de la distance parcourue.

 

Nouveaux droits pour les passagers des autocars : merci l'Europe

 

Le règlement européen donne de nouveaux droits pour les passagers dans le transport par autobus et autocar.

+ une assistance adéquate en cas d'annulation ou de retard supérieur à 90 minutes...
+ un remboursement ou un réacheminement en cas de surréservation, d'annulation ou de retard ...
+ une indemnisation à hauteur de 50 % du prix du billet en cas de retard...
+ des informations en cas d'annulation ou de retard ...
+ la protection en cas de décès, blessure, perte ou détérioration...
+ une assistance gratuite spécifique pour les personnes handicapées et les personnes à mobilité réduite...
Pour voir le détail des mesures :  ici

 

banner left

Les consommateurs  apprécieront

 

Ce règlement impose dorénavant aux transporteurs de rembourser intégralement le billet ou de réacheminer les passagers en cas d’overbooking, d’annulation ou de retard de plus de 2 heures à compter de l’heure de départ prévue sur les trajets de plus de 250 km.

 

Il fixe en outre des règles d’information, d’assistance gratuite pour les personnes à mobilité réduite ou encore de non-discrimination liée à la nationalité sur les tarifs.


Ces « droits » devront être affichés dans les gares routières et sur Internet. En attendant, ils sont répertoriés sur le site

 


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Consommateurs
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 08:00

Après le constat place aux propositions ...

 

fnaut logo pdlande-1.jpg

 

 

Plan de protection de l’air Nantes St Nazaire : nos analyses

 

 

Accentuer la mesure de la pollution automobile


Développer l’information

 

Nous ne demandons pas bien entendu un relâchement des surveillances des émanations de l’industrie (d’autant plus que celle la plus concernée dans notre région concerne le pétrole).Mais nous souhaitons que soient renforcées les mesures dans les zones :


    + de concentration urbaine de la circulation automobile notamment dans les « rues canyon »


    + d’embouteillage  (pénétrantes et voies périphériques mais aussi parcs-autos des bourgs-centres)


    + ayant fait l’objet d’aménagements routiers récents (ex nouveaux ponts de Nantes et leurs abords)


P1080679.JPG

A Nantes, sur le périphérique...


Nous suggérons qu’Air Pays de la Loire développe un partenariat avec les associations sensibles à ces problématiques (usagers de la voirie, représentant les malades…) pour mieux déterminer les implantations des capteurs)


Nous souhaitons un renforcement de l’information de la population surtout en cas d’alerte: télévision régionale, presse, sites

             


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans ANDE et Collectif Transport de Nantes
commenter cet article
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 09:15

 

bandeau

 

Communiqué du Réseau Action Climat du 7 mars 2013

 

 

 

Nouvelle étude – Pour un mécanisme mondial de tarification du CO2 dans l’aviation

 

 

Une nouvelle étude scientifique, publiée par l’Université de Manchester Metropolitan, montre que les mesures existantes de limitation des émissions de gaz à effet de serre du secteur de l’aviation sont insuffisantes [1]. Elles ne permettront pas d’atteindre l’objectif de neutralité carbone à partir de 2020, adopté par l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) et les compagnies aériennes (Association Internationale de l’Aviation – IATA) [2].


P1010998.jpg

 

Les émissions de l’aviation ont déjà un impact important sur le climat

 

Les émissions de l’aviation ont déjà un impact important sur le climat, avec 5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Si rien n’est fait pour limiter la croissance des émissions, cet impact devrait augmenter rapidement puisque le trafic aérien s’accroît de 4 à 5% par an au niveau mondial.

 

Cette étude est publiée alors que le Conseil de l’OACI, et son Groupe d’experts de haut niveau sur l’aviation et le climat, se réunissent dans quelques jours. Ils sont chargés de donner des orientations à l’Assemblée de l’OACI de septembre [3] en vue de l’adoption d’une solution internationale pour limiter les émissions du secteur.

 

Ces travaux de recherche analysent les scénarios d’émissions du secteur aérien en fonction de trois types de mesures de réduction. Les projections pour un scénario d’émissions [4] moyen révèlent un fossé de 153 à 387 millions de tonnes de CO2 restant à combler pour atteindre l’objectif à l’horizon 2050. Ce fossé représente un tiers des émissions actuelles de l’aviation. Ces projections prennent en compte toutes les mesures de réduction d’émissions proposées par l’OACI et par l’industrie, y compris la prolongation du marché européen des quotas (EU ETS) jusqu’en 2050.


Image 11-2

 

Un mécanisme mondial de limitation des émissions est nécessaire

 

L’étude conclut qu’un mécanisme mondial de limitation des émissions du secteur, tel qu’un système mondial d’échange de quotas, permettrait d’aller plus loin dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

 

« Cette étude scientifique révèlent le caractère abusif des affirmations de l’industrie aérienne, de l’Organisation de l’aviation civile internationale et des Etats-Unis. Contrairement à ce qu’ils disent, il est clair que les mesures actuelles sont insuffisantes pour limiter les émissions de CO2 du secteur, et que des mesures supplémentaires doivent être adoptées au plus vite. Une tarification mondiale des émissions de CO2 de l’aviation permettra de réduire l’impact de ce secteur très polluant sur le climat », explique Célia Gautier, chargée de mission au Réseau Action Climat France.

 

L’étude de l’Université de Manchester Metropolitan montre également l’importance des mécanismes régionaux de limitation des émissions de l’aérien, comme le Système européen d’échange des quotas, en attendant une solution internationale. L’Union européenne a suspendu l’application de son mécanisme régional aux vols intercontinentaux pour laisser le temps à l’OACI de s’accorder sur un instrument international. « L’OACI est sous le feu des projecteurs », rappelle Célia Gautier. « Mais il est essentiel de préserver et d’étendre le système de tarification européen, sans l’affaiblir ».

 

« L’OACI doit désormais faire face à ses responsabilités, en adoptant dès cette année une mesure internationale de limitation des émissions de l’aviation. L’industrie doit aussi accepter l’idée qu’une tarification du carbone dans l’aérien fait partie des solutions indispensables pour éviter un changement climatique catastrophique [5] » , conclut Célia Gautier.

 

 

Contact :

Célia Gautier,

chargée de mission au Réseau Action Climat France

celia@rac-f.org ; +33 6 72 34 00 27

 

rac.gif

 

 

[1] D. S. Lee, L. L. Lim and B. Owen, « Bridging the aviation CO2 emissions gap : why emissions trading is needed », Dalton Research Institute, Department of Environmental and Geographical Sciences, Manchester Metropolitan, mars 2012 : http://www.cate.mmu.ac.uk/wp-conten...

[2] Engagement de IATA : http://www.iata.org/pressroom/pr/Pa...

[3] L’Assemblée de l’OACI n’a lieu qu’une fois tous les trois ans.

[4] Les scenarios de croissance et de mesures possibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre sont fondés sur les méthodologies utilisées pour le rapport de référence de l’Onu (Programme des Nations unies pour l’environnement) en 2011 : « Bridging the Emissions Gap » : www.unep.org/pdf/unep_bridging_gap.pdf

[5] Le lobby des compagnies aériennes américaines, Airlines for Amarica (A4A) continue de faire campagne contre tout type de mécanisme de tarification de limitation des émissions du secteur. Ils privilégient une amélioration des technologies, des procédés et des infrastructures. http://www.reuters.com/article/2013...

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Transport et Environnement
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques