Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 08:00

 

P1100190

Plan du raccordement des 2 lignes de tram au niveau de la place Aristide Briand (face à la Préfecture). Le bleu figure la ligne 2.

 

La pose de l'embranchement du tronçon nord de la ligne 2 du tramway du Mans s'effectue relativement vite.


P1020688a

Au fond l'aiguillage et l'embranchement vers la ligne 2

 

La pose de la plateforme a été réalisée au tout début du mois de juillet, et le 18 du même mois, les rails de la voie 1, l'aiguillage et les rails de la voie 2 étaient déjà posés !


P1020689a

voies du tramway et traverses en attente de pose

 

À cause des contraintes de séchage du béton, il est nécessaire de réaliser ces travaux le plus rapidement, car même si la ligne 2 ne verra pas de trafic tout de suite avant la fin des travaux sur l'ensemble de la ligne, la ligne 1, elle, doit pouvoir être opérationnelle à plein régime dès le lundi 26 août. La priorité était donc le coulage de la semelle béton qui devra être en mesure d'absorber les vibrations et charges des nombreuses circulations journalières du tramway sur la ligne 1.


P1020690a

La voie 2 file vers la percée centrale et l'avenue François Mitterand avant de rejoindre la place des Jacobins


Il faut souligner les conditions de travail particulières pour les ouvriers tout au long du chantier qui souffrent de la chaleur et qui sont tenus de respecter les délais.


P1120457

Entre l'Eglise Notre Dame de la Couture et le Tramway...

Plus de 7 siècles de différences à contempler ....


Les travaux de la branche nord de la ligne 2 avancent relativement vite. La voie est posée tout le long de l'itinéraire. Il s'agit maintenant d'habiller les voies et d'installer le mobilier urbain, d'aménager les abris et les quais. 

 

P1020691a

  Vue des voies du tram avant coulage du béton pour le scellement

 

Mais les travaux de voiries devraient bientôt cesser et celle-ci sera restituée aux automobilistes et aux transports en communs.

Les ouvriers en charge du chantier du tramway, devant la préfecture du Mans, devaient entamé prochainement la coulée de béton le long des voies pour sceller les rails à la plateforme.

 

 

P1120608

Travaux de préparation de la coulée de béton le long des voies pour sceller les rails à la plateforme.

A noter les conditions de travail sous le soleil de plomb ...

 

 

Voir les dernières actualités du journal Ouest France

 

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 11:05

Les expositions sur le chemin de fer sont rares pour ne pas faire écho à celle qui est présentée dans la Sarthe, au Mans à l'Abbaye de l'Epau pendant l'Eté. Le rail va être à l'honneur dans ce département pendant plusieurs mois ...

 

Cette manifestation est organisée par le Conseil général de la Sarthe (Archives départementales) en partenariat avec la SNCF (service Archives et Documentation, centre des Archives historiques du Mans)

 

aff-maqv7_copie.jpg

 

 Du 5 juillet au 15 septembre 2013 dans l’abbatiale de l’Abbaye de l’Epau, une grande exposition retrace 130 ans d’aventure ferroviaire en Sarthe (de 1848 à 1974).

 

Déclinée en 35 panneaux, l’exposition est agrémentée de nombreux objets, documents, photographies, et enrichie de trois films documentaires et de trois dioramas animés, au sein d’une scénographie très suggestive.

 

De précieux témoignages (audiovisuels, films et documents) sur l'exploitation du mode ferroviaire et sur la vie quotidienne des cheminots  et de leur famille (les aspects sociaux ne sont pas oubliés, Economat, colonie...) sont présentés. Ce qui fait de cette exposition une très riche illustration du monde du chemin de fer.

 

Tous les publics trouveront donc de l'intérêt dans la visite car tous les supports sont  utilisés : les affiches, les films, les maquettes, les objets de la vie quotidienne, les plans, les photos, les documents audio... ce qui permet à cette exposition de réussir son évocation de l'aventure ferroviaire ...

 

Autre sujet de satisfaction, celui de faire participer les différentes associations de préservation du patrimoine ferroviaire de la Sarthe ... Ce qui est une très bonne chose; Nous aurons l'occasion d'y revenir...

 

Informations pratiques , tarifs, plan pour l'Abbaye de l'Epau
 

Pour en savoir plus : 

http://www.sarthe.com/actualites_detail.aspx?card=27874

http://www.archives.sarthe.com/rail_sarthe.aspx

 

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 07:16

L'internaute le magazine internet réalise un petit sondage actuellement ...

 

Votre avis : Quel est votre moyen de transport préféré ?

 

Pour participez c'est ici

 

DESSIN-FNAUT098.jpg

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 11:00

tcm 28-23524 28-332-64

 

Non ce n'est ni le résultat d'un nouvel accident, ni celui d'un acte de malveillance mais seulement la conséquence d'une opération programmée depuis de longue date pour permettre la réalisation des travaux de connexion de la LGV OUEST avec la ligne classique Paris - Brest entre Le Mans et  Vitré. Il s'agit d'une nouvelle opération "coup de poing".

 

Du samedi 27 juillet à 17h00 au dimanche 28 juillet à 12h00, aucune circulation ne sera possible sur ce tronçon...


En raison de travaux de construction de la LGV Pays de la Loire – Bretagne, tous les trains sont supprimés entre Le Mans et Vitré ou substitués par des cars.

 

voir la fiche horaire 

 

P1060650

Des travaux de connexion qui necessitent l'interruption du trafic pendant au moins 24 heures

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 09:30

 

nv logo fnaut

 

 

Communiqué du 25 juillet 2013

 

 

Accident ferroviaire de Brétigny-­‐sur-­‐Orge : la FNAUT va se constituer partie civile

 

 

La FNAUT a décidé de se constituer partie civile auprès des Juges d’Instruction du Tribunal de Grande Instance d’Evry, dans le cadre de l’information judiciaire relative à l’accident ferroviaire survenu à Brétigny-sur-Orge le 12 juillet 2013.


Cet accident a fait six victimes et plusieurs blessés graves, et sa ou ses causes ne sont pas élucidées à ce jour.

La FNAUT sera représentée par Maître Aurélie DESBORDES, avocat au barreau de Meaux.

 

En tant qu’association de consommateurs agréée par l’Etat, la FNAUT peut exercer les droits de la partie civile «relativement aux faits portant un préjudice direct ou indirect à l'intérêt collectif des consommateurs», conformément aux dispositions de l’article L. 421-1 du code de la consommation.

 

Elle s’est déjà constituée partie civile (voir) dans plusieurs cas d’accidents graves de transports publics, routiers, ferroviaires ou aériens.


Son initiative lui permettra d’avoir accès aux éléments techniques et juridiques du dossier et d’être associée au déroulement de l’instruction : elle pourra ainsi se montrer vigilante sur le respect de la sécurité des voyageurs.

 

 

Contact presse : Jean Sivardière, président de la FNAUT, tél. 04 76 75 23 31

 

 

 


Partager cet article
Repost0
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 08:35

 

 

Le ton est donné ! Faire du vélo en ville sans casque c'est dangereux !

 

En France, le port du casque n'est pas obligatoire. Pourtant faire du vélo sans casque constitue un danger selon le magazine de la Consommation. Consomag explique pourquoi (voir).

 

Sur Consomag, la MACIF fait une campagne sur le port du casque obligatoire !!!

Chiffres catastrophistes a l'appui, la MACIF montre l'intérêt de porter le casque à vélo.

 

Les taux d'accidentologie en vélo sont pourtant très faibles ...


Mais à aucun moment les taux d'accidentologie ne sont évoqués…car ils sont très faibles …

Il n'est jamais dit non plus que dans la très grande majorité des cas d'accidents sont dus à des automobilistes irrespectueux du code de la route … Avec un choc latéral à 50 km/h, avec ou sans casque le cycliste sera accidenté...

 

Rien non plus de la ville à 30 et des solutions préconisées par les asssociations …

 

Au final le ton de cette campagne n'incite pas à faire du vélo et en donne l'image d'un moyen de déplacement dangereux …

 

Et si le problème résidait dans la mauvaise qualité des aménagements cyclistes ...  

 

Un petit passage par Copenhague serait indispensable pour la MACIF car cette ville a pris la chose à l'envers : les aménagements y sont bien faits et il existe un bon accompagnement des cyclistes avec un meilleur respect du code de la route ... Le casque y devient superflux ... 

 

 

  bloc emissions semaine 3

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 08:01

photo-LIGNE-21.JPG

  Nantes escamotée du titre de la fiche TER de la ligne L21

 

C'est ce qu'il ressort au premier coup d'oeil sur les titres des fiches horaires TER Pays de la Loire de la L21... Mais que ce soit à l'intérieur ou sur le site officiel TER,  la 21 assure bien la desserte de Le Mans - Angers - Nantes...  Ouf on respire !

 

Une erreur d'imprimerie sans doute... Quoiqu'il en soit il est également conseillé de consulter la L 04 (Angers -Nantes) pour avoir une idée de l'offre TER ... sans oublier les fiches SNCF figurant l'offre TGV ... car les TGV ne figurent plus sur ces fiches régionales (ce qui n'est pas le cas partout voir la ligne Le Mans -Laval - Rennes -L 22)

 

Trois fiches au lieu d'une seule ! Faut prévoir des poches kangouroo quand vous prenez le train...

 

Pourquoi faire compliquer quand il est si facile d'être plus simple ?

 

 

 

logo2

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 08:00
http://www.consommer-responsable.fr/sites/default/files/imagecache/fiche_acteur_logo/place-au-velo-angers.png
Le Dimanche 28 juillet 2013, une rando vélo est proposée par Place au Vélo 49 sur le thème : à la campagne dans le pays du tuffeau.  

Le départ est fixé à 11h15 de St Rémy la Varenne.
Le RDV est positionné sur le parking à la sortie du bourg en direction de Chemellier.

 

Il existe une possibilité de venir en train à St Mathurin depuis Angers, train à 10h (il suffit ensuite de traverser la Loire et suivre le petit logo "Loire à vélo" et vous êtes à St Rémi par un joli chemin).
Le Covoiturage est à organiser via, mail, portable ou sur le site OVS Angers en complétant la partie "commentaires".
Retour en train vers 16h ou 18h

2006_panneau_loire_a_velo_v1_w.jpg
Caractèristiques :

D'une durée de 3h/ 3h30, suivant le rythme du groupe, sur une distance de 35 km, avec peu ou pas trop de dénivelés.
Départ sur le GR 3 vers l'EST dans les bois dominants la Loire, surplombant l'abbaye de St Maur (vignes) pour redescendre sur la Loire au Thoureil.
Poursuivre au sud par de petites routes et chemins (forêt) par St Pierre en Vaux jusqu'à Louerre (vers 12h30)  (lavoir, fraicheur).
Remontée nord-ouest, St Georges des sept voies (l'Orbière, l'hélice terrestre, Warmensky, pour ceux qui connaissent)
Puis retour au point de départ à St Rémy.
Prévoir le pique nique et le nécessaire à réparation, les chapeaux, les rafraichissements ...la crème solaire !
Un verre de l'amitié est prévu sur la route ou à l'arrivée.

 

Demande d'informations ou signalement d'une participation à l' adresse courriel :

grdmlt@hotmail.com

 

 

P1070675.JPG

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 11:00

logo-apnb

 

Chronique  du Bordeaux- Nantes de 11h05 le jeudi 18 juillet

 

Dans la dernière voiture, les places louées sont sur une base de voiture de seconde, mais c'est une voiture de 1ère. Quelques voyageurs manquent évidemment de place, d'où de longues discussions et des mouvements divers. Un des 2 WC est condamné, l'autre sans eau. Climatisation très faiblarde.

 

Après un départ retardé de quelques minutes pour attendre une correspondance, arrêt surprise prolongé à St André de Cubzac pour raison de fuite d'huile sur une des 2 motrices. Après plus d'une heure, oh miracle, le mécano parvient à réparer. Nouvel incident vite réglé à la Rochelle où un quidam monte avec ses nombreux chiens.


2005-corail-wc-v.jpg

Photo prise en 2005

 

Un des 2 WC est condamné, l'autre sans eau. Climatisation très faiblarde


Information plutôt précise des contrôleurs, qui parviennent à obtenir quelques bouteilles d'eau et casse croûtes dépannage de la SNCF, et donnent des informations sur les correspondances aux différents arrêts.

 

Si l'ambiance est toujours resté très vacancière dans la voiture, le train est tout de même arrivé avec 1h 30 de retard, soit 5h30 pour les 376 km ! Nous étions attendus à Nantes avec les enveloppes de dédommagement "garantie ponctualité".

 

Pour ce train pratiquement rempli malgré ses 9 voitures (au moins 500 personnes ce qui souligne un bon taux d'occupation), à Bordeaux et à Nantes, nous étions accueillis sur des quais sans rampe ou escalier roulant.


2005-la-roche-sur-yon-corail-2v.jpg

Les 67 400  sont à bout de souffle... Leurs remplacements s'imposent...

 

Les enveloppes de dédommagement "garantie ponctualité" à l'arrivée


L'essentiel des mouvements de voyageurs se fait aux villes d'extrémités. Seulement 3 montants et 3 descendants à Jonzac et plus d'une douzaine à Luçon.

 

Si de nombreux voyageurs occasionnels risquent d'être dégoutés par ces conditions de transport, la fréquentation du train confirme le potentiel de la ligne. Il n'y aurait pas de difficulté à remplir 5 AR, rapides (en 3h30) et surtout fiables, chaque jour !

 

Dominique Romann

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 07:32

 

Il n'ya pas que le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, qui souhaite réduire la vitesse sur les routes, la FNAUT a fait également des propositions dans ce sens à l'occasion d'une Conférence de presse le jeudi 4 juillet 2013 ....

 

nv logo fnaut

 

Conférence de presse du jeudi 4 juillet 2013

 

 

Réduire la vitesse automobile : pourquoi ? comment ?

 

+ Pourquoi s’intéresser plus particulièrement à la vitesse ?

+ Mieux sanctionner les petits excès de vitesse

+ Etendre progressivement les zones 30 en milieu urbain

+ Réduire de 10 km/h les vitesses limites sur les routes et autoroutes

 

Pourquoi s’intéresser plus particulièrement à la vitesse ?

 

1. Les facteurs d’accidents sont multiples : vitesse excessive, abus d’alcool et de stupéfiants, prise de médicaments, somnolence, téléphone portable,… Cependant la vitesse joue un rôle dans tous les accidents, à la fois comme facteur causal et comme facteur aggravant.


+ Toutes choses égales par ailleurs, plus on roule vite, plus le champ de vision se rétrécit, moins on peut réagir à temps à un danger imprévu, et plus la distance d’arrêt est grande.


+ En 1981, Nilsson a mis en évidence une loi empirique, bien confirmée depuis lors : sur route et autoroute, la probabilité d’accident mortel est proportionnelle à la puissance 4 de la vitesse moyenne (en ville, à la puissance 2,5). Par suite, si on réduit de 1% la vitesse moyenne sur route ou autoroute, on réduit de 4% le nombre des accidents mortels. Cette loi explique bien la réduction de la mortalité depuis 2002 (la vitesse moyenne a diminué de 10 km/h).

 

picto-mini1

 

2. Réduire la vitesse permet aussi de limiter :


+ les nuisances de la circulation, pollution de l’air et bruit ;


+ la consommation d’énergie, la dépendance pétrolière, le déficit commercial de la France (en 2011, la facture énergétique de la France a été de 61 milliards d’euros, soit 3,1% du PIB ou encore 88% du déficit commercial de la France, dont 82% dus aux importations de pétrole) ;


+ les émissions de GES (26% des émissions françaises sont dues aux transports) ;


+ les coûts supportés directement par les automobilistes (1 300 euros par véhicule en 2011 pour le seul carburant) et les coûts externes supportés par la collectivité (25 milliards par an pour les accidents, davantage pour les atteintes à la santé).

 

z30

 

Réduire la vitesse est une mesure facile à mettre en oeuvre rapidement et peu coûteuse.

 

Trois arguments sont souvent opposés à tort à toute réduction de la vitesse :

 

+ on va imposer des pertes de temps aux automobilistes (en réalité, les pertes de temps sont mineures, et l’argument est dérisoire face aux souffrances physiques et morales liées aux accidents et aux avantages attendus en termes d’environnement et d’économie) ;


+ il faut d’abord faire respecter la réglementation actuelle (rendre une réglementation plus stricte peut faire évoluer les comportements : quand la limite de vitesse en ville a été abaissée de 60 km/h à 50 en 1990, la vitesse moyenne a très vite diminué de 4 km/h) ;


+ on veut “brimer l’automobiliste” par une “politique de répression liberticide” (il s’agit en réalité de le protéger, c’est-à-dire de lui éviter de provoquer un accident ou d’en être victime).

 

A suivre

Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques