Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 14:11

Nouvelles grève des TER Pays de la Loire ce week-end…

Dans le cadre d’un mouvement de grève régional, la circulation des trains sera perturbée en Pays de la Loire ce week-end comme depuis le début du mois. En effet la circulation des trains en Pays de la Loire est chaotique chaque semaine, depuis le début du mois du vendredi 19h au mardi 12h.

 

 

En moyenne, sept TER sur dix seront en circulation ce week-end dans la région, prévoit la SNCF. Des autocars serviront aux acheminements des voyageurs pour pallier aux circulations supprimées. Pas de problème en ce qui concerne les TGV dans l'ensemble et les intercités circuleront normalement.

 

Une grève alors que ... la pollution est toujours virulente à Paris et à Grenoble et ailleurs …

 

Une grève qui tombe au mauvais moment pour les voyageurs : comme d'habitude serait-on tenté de dire mais elle intervient à une date chargée par rapport aux vacances et alors que plusieurs épisodes de pollution viennent de se déclencher dans plusieurs villes de France et que la pollution touche maintenant aussi les Pays de la Loire...   (voir). La circulation alternée et les mesures de restrictions sont de nouveau mises en place à Paris et en proche banlieue, à Grenoble. En cause, les particules fines. Les mesures politiques tardent (voir) ....

 

C'est la grève finale...

 

Un représentant syndical de Sud Rail Pays de la Loire explique la raison du mouvement : “Les conducteurs contestent la dégradation de leurs nouveaux roulements de service et de repos du nouveau service d’hiver. Il s’opposent à la remise en cause de leur système de modalités de congés protocolaires.

Il y a aussi l'ouverture des rails à la concurrence dans la région en 2018 et "la privatisation" qui est en cause avec les appels d'offre futurs à d'autres opérateurs...

Sauf que les usagers sont habitués aux grèves de fin d'année... 

Voilà en tout cas le mérite de cette grève : les usagers sont prévenus, le changement c'est pas pour maintenant... en tout cas, pas à la SNCF...

 

Pour en savoir plus :

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Grèves et commentaires
commenter cet article
10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 08:00

 

 Communiqué de Presse  du 7 mars 2016

 

Une grève contraire aux intérêts des voyageurs

et dangereuse pour l’avenir du rail

 

La grève du 9 mars lancée par les syndicats de la SNCF va, une fois de plus, pénaliser les voyageurs. A court terme, elle les prive, en particulier les plus précaires, du service public qui leur est indispensable ; à moyen terme, elle met en péril l’ensemble des activités ferroviaires et la SNCF elle même.

Contrairement aux affirmations de certains syndicats, les usagers ne cautionnent pas cette grève dont ils sont les premières victimes. On ne défend pas un service public en l’empêchant de fonctionner.

Le système ferroviaire français, exception notable en Europe, est à la veille d’un effondrement : explosion de la dette, dégradation générale des infrastructures et de la qualité des services, contraction de l’offre. Irresponsable et contre-productive, cette nouvelle grève ne peut que le fragiliser davantage.

 

Un projet de décret-socle qui ne permettra pas l’ouverture à la concurrence

Les syndicats s’opposent notamment au projet de décret-socle qui doit réglementer les conditions de travail dans le secteur ferroviaire (voyageurs et fret, public et privé). Pourtant ce projet résulte d’un compromis très favorable à la SNCF et à ses agents.

Les coûts d’exploitation de la SNCF dérivent à un rythme très supérieur à celui de l’inflation. Il en résulte une contraction de l’offre ferroviaire, suite aux difficultés budgétaires des Régions et de l’Etat. Mais le projet de décret-socle ne permettra pas à de nouveaux opérateurs de réduire les coûts d’exploitation du train. Il limite donc fortement l’utilité d’une ouverture des TER et Intercités à la concurrence.

Il rend inopérant l’ « appel à manifestation d’intérêt » lancé par le gouvernement aux opérateurs privés pour l’exploitation - à leurs risques et périls - des trains de nuit qui seront abandonnés par l’Etat à partir du 1er juillet 2016. Il condamne donc ces trains à la disparition pure et simple.

 

Un projet de décret-socle incompatible avec une politique écologique des transports

Alors que l’ouverture du fret ferroviaire à la concurrence en 2006 a permis le redressement du trafic, le projet de décret-socle remet en cause cette évolution en maintenant les coûts ferroviaires à un niveau élevé. Il favorise un report des trafics sur la voiture, le covoiturage, l’autocar, l’avion et le camion.

En Allemagne, au contraire, la libéralisation du transport ferroviaire a permis la relance du transport régional : amélioration de l’offre, baisse de la contribution publique, réouverture de 500 km de lignes et de 300 gares, et développement de l’emploi cheminot, public comme privé.

La FNAUT demande au gouvernement de rechercher un équilibre économique et social répondant aux objectifs de service public, et aux engagements pris lors de la COP 21. Ce sont en priorité les conditions de concurrence entre le rail et les modes concurrents qui doivent être harmonisées.

 

Contacts presse :

- Bruno Gazeau, président, tél. 06 76 73 31 09

- Jean Lenoir, vice-président, tél. 06 19 09 78 89

- Jean Sivardière, vice-président, tél. 04 76 75 23 31

 

http://www.fnaut.fr/actualite/communiques-de-presse/426-une-greve-contraire-aux-interets-des-voyageurs-et-dangeureuse

Version PDF

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Grèves et commentaires
commenter cet article
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 06:04

Vendredi 22 mai, dans les Pays de la Loire, quatre TER sur dix ne circuleront pas.

Plusieurs  syndicats appellent à une grève régionale reconductible à partir du vendredi 22 mai. Ce mouvement va perturber essentiellement les trains régionaux en Pays de la Loire.

 

Le Trafic des TGV sera normal

D'après la SNCF, "en moyenne, six TER sur dix circuleront. Les TGV et trains intercités rouleront normalement".

Comme à chaque mouvement de grève les prévisions de trafic des trains, ligne par ligne, sont consultables:

  • par téléphone (0800 58 42 60),
  • sur internet (paysdelaloire.ter.sncf.com) ou
  • en affichage dans les gares
  • et sur les applications SNCF et TER mobile (téléchargement gratuit).
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Grèves et commentaires
commenter cet article
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 07:00

 

Communiqué de presse du 11 mars 2015

 

Droit de retrait : la FNAUT demande un encadrement par voie législative

 

Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre Manuel Valls (voir la pièce jointe), la FNAUT rappelle que, si le droit de retrait des agents des entreprises de transport public est licite « en cas de danger grave et immédiat », son exercice abusif n’est pas acceptable.

C’est ainsi que, le jeudi 29 janvier 2015, l’interruption brutale du service sur la ligne A du RER, fréquentée chaque jour par plus d’un million d’usagers, a provoqué une situation inextricable et des bousculades qui auraient pu mettre en cause la sécurité des usagers.

Le 7 février 2015, une agression survenue la veille dans un TER Lyon-Grenoble a entraîné une paralysie des services toute la journée sur l’ensemble de la région Rhône-Alpes.

 

Des agressions inadmissibles

Les agressions contre les agents des entreprises de transport public (contrôleurs, conducteurs) sont fréquentes. La FNAUT les condamne avec fermeté ; elle exprime sa solidarité avec les agents qui en sont victimes, estime légitime une réaction de leur part et demande à l’Etat de prendre des mesures efficaces pour enrayer l’insécurité à bord des trains.

 

 

Des réactions abusives

La FNAUT ne peut cependant accepter que l’exercice du droit de retrait bloque tout service pendant une journée entière et parfois sur une région entière alors que le danger immédiat a disparu, ce qui est aussi pénalisant pour les usagers qu’une grève surprise et peut avoir pour eux de lourdes conséquences financières, professionnelles et personnelles.

Les pratiques actuelles, disproportionnées et très impopulaires, desservent par ailleurs l’activité économique et la cause du transport public.

 

Un encadrement législatif est nécessaire

Le droit de retrait dans le secteur du transport public terrestre a été reconnu comme licite par la Cour de cassation en 2008, mais rien n’est prévu actuellement pour prévenir son exercice abusif.

Aussi la FNAUT demande au gouvernement d’intervenir par voie législative afin que l’exercice du droit de retrait soit limité à une heure et à la ligne sur laquelle une agression a eu lieu.

 

- Lettre ouverte relative à un encadrement législatif du droit de retrait dans les entreprises de transport public

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Grèves et commentaires
commenter cet article
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 00:14

 

Un préavis de grève national a été déposé par la CGT à la SNCF pour la journée de mardi.

Le trafic pourrait être perturbé mardi 10 mars en Pays de la Loire même si « plus de 90 % des trains circuleront au niveau national, sur la région et en île de France », a tenuà préciser la SNCF.

Les prévisions de trafic s'établissent :

  • Sur la région des Pays de la Loire, la circulation des trains sera perturbée sur certaines lignes régionales : Angers - Cholet, Nantes - Angers, Le Mans / Chartres / Paris et Le Mans / Alençon / Caen. Neuf TER sur dix circuleront.
  • Trafic normal sur les TGV Paris <> Nantes et trafic normal sur les TGV Province <> Province.
  • Trafic normal pour les intercités.

 

Pour connaître les prévisions de circulation des trains :

  • paysdelaloire.ter.sncf.com ;
  • Tél. : 0810 324 324 (appel gratuit depuis un poste fixe) ;
  • sur mobile : avec les applications SNCF Direct et TER Mobile, à télécharger gratuitement ;
  • dans les gares (informations par affichage et auprès du personnel SNCF).
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Grèves et commentaires
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 01:00

tcm 28-23524 28-332-64

 

 

Sur certains axes il n'y a déjà pas beaucoup de TER le samedi... avec cette grève il y en aura encore moins... La Direction de la SNCF a déjà fait le choix de privilégier les TGV au détriment des trains du quotidien (TER) depuis le début de cette grève... un choix délibéré.

 

Infographie : Le Point

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Grèves et commentaires
commenter cet article
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 07:00

tcm 28-23524 28-332-64

 

Voici les prévisions détaillées que la SNCF vient de trensmettre...

 

Le préavis de grève couvre la période du jeudi 4 décembre à 19 heures au dimanche 7 décembre à 8 heures.

 

 

Trafic TRANSILIEN : service normal sur toutes les lignes

 

Trafic TGV : service normal sauf sur le Sud Est avec 3 TGV sur 4

  •  Axe Nord et Axe Est : service normal
  •  Axes Ouest et Sud-Ouest : service quasi normal, quelques trains avec un parcours limité
  •  Axe Sud-Est : 3 TGV sur 4, avec 100% sur l'axe Paris-Lyon à partir de vendredi 12h00.
  •  OUIGO : service normal
  •  TGV province-province : 9 TGV sur 10

 

 

Trafic INTERCITÉS : 7 trains sur 10 en moyenne

  •  Paris-Amiens-Boulogne, Paris-St-Quentin-Maubeuge : service normal
  •  Paris-Troyes-Belfort : service normal
  •  Paris-Rouen-Le Havre, Paris-Caen-Cherbourg, Paris-Granville : 3 trains sur 4
  •  Paris-Nevers, Paris-Clermont-Ferrand : service normal
  •  Paris-Orléans-Bourges : 1 train sur 2
  •  Paris-Limoges-Toulouse-Cerbère : 1 train sur 2 (parcours limité à Toulouse)
  •  Bordeaux Marseille-Nice : 1 train sur 2 (parcours limité à Marseille)

 

Trafic  INTERNATIONAL : service normal et 9 trains/10 vers la SUISSE

  •  Service normal sur Eurostar et Thalys
  •  Service normal vers l'Allemagne, le Luxembourg, l'Italie et l'Espagne
  •  Lyria : 9 trains sur 10

 

Trafic TER : 2 circulations sur 3 en moyenne

 

La SNCF indique que les clients sont invités à se renseigner sur la circulation des TER dans leur région.

 

 

Trains de Nuit :

 

Nuit du 4/12 au 5/12 : 1 train au départ de Cerbère et La Tour de Carole (via Toulouse) pour Paris


Nuit du 5/12 au 6/12 : 1 train au départ de Paris Austerlitz pour Bourg Saint Maurice

 

P1100634

Quel sera le trafic Tram -Train entre Nantes et Châteaubriant  pendabnt cette grève ?

 

Pour s'informer

 

Il est conseillé à chaque voyageur de s'informer spécifiquement sur son trajet. La liste des trains qui circulent sera affichée dans chaque gare. Tout billet de grandes lignes pour un train annulé sera valable pendant la période à bord de tout train circulant ce jour-là sur la relation considérée. Les clients qui préfèrent annuler un voyage comportant une réservation pour un train de la période concernée pourront le faire sans frais au guichet, quel que soit le tarif. 

 

Sur internet


www.sncf.com, www.transilien.com et www.infolignes.com

www.abcdtrains.com pour les prévisions Transilien par gare
www.ter-sncf.com pour les prévisions TER par région
 
Par téléphone


Pour l'info trafic Grandes Lignes : 0 805 90 36 35

Pour l'info trafic Transilien : 0 805 70 08 05
SNCF la Radio Info trafic en continu : www.sncf.com/fr/sncf-la-radio
 
Sur mobile


Avec les applications SNCF DIRECT, TER Mobile et SNCF Transilien
à télécharger gratuitement

 

 

 

@SNCF_infopresse, @SNCF_Direct pour les TGV et INTERCITÉS

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Grèves et commentaires
commenter cet article
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 06:45

tcm 28-23524 28-332-64

Grève SNCF : trafic TGV normal, Intercités et TER perturbés


Une grève motivée par l'avenir du métier de contrôleur et par la demande d'embauches supplémentaires


L'évolution du métier de contrôleur, en charge de la sécurité du train et des passagers, qu'il doit également informer et contrôler, génère des "inquiétudes" profondes, selon les deux syndicats, qui pointent un manque d'effectifs et des "attaques" sur le déroulement de carrière.


Ils s'élèvent aussi contre la réorganisation des contrôles quand elle vise à supprimer la présence systématique du contrôleur au profit de contrôles groupés et ciblés.


Les syndicats ne veulent pas d'une généralisation du dispositif EAS (Équipement agent seul), qui permet depuis plus de trente ans de faire circuler les trains avec le seul conducteur à bord.

 

b logo-sncf

Six mois après la grève contre la réforme ferroviaire, la CGT et SUD appellent les contrôleurs à débrayer

 

Le préavis des deux syndicats commence le jeudi 19 heures et se termine dimanche dimanche 7 heures du matin. La CGT et Sud Rail représentent plus de 65 % des voix chez les 10 000 contrôleurs. La mobilisation sera "importante", a déjà prévenu Christophe Fargallo de SUD-Rail.

Mais paradoxalement alors que la grève est annoncée comme suivi, les perturbations resteront limitées...

 

Le réseau TGV sera globalement épargné puisque le trafic s'annonce normal sur les TGV Nord et Est et quasi normal sur l'axe Atlantique. Seul l'axe Sud-Est devrait connaître de plus forte perturbations.

 

De même les trains de l'Ile-de-France où se concentre 60 % du trafic seront épargnés.

 

Comme les Intercités et une partie des TER ne sont pas autorisés à rouler sans contrôleurs, ces trains ne circuleront pas. En moyenne, selon les premières prévisions établies par la SNCF, il est annoncé 1 circulation sur 3 pour les Intercités et les TER.  


La liste des trains prévus sera connue dans la journée en fonction des bases des intentions de grève déposées à l'avance par les cheminots et des réaffectations d'agents disponibles.

 

cgthttp://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRlIXWv5rmzZwgs_5zi9Yc4zFeKBnywYaWMC82s6iCsDuBZNs1y

 

Une forte mobilisation selon les Régions

 

La Normandie (62,5 % d'intentions déposées) et le réseau des TER partant de Montparnasse (à 70 %) correspondent aux taux les plus élevés mais un contrôleur sur deux est également annoncé gréviste en Rhone Alpes, en Bourgogne, en Lorraine, en Champagne et 41 % des contrôleurs se mettront en grève en Région Centre.


La CGT a de plus déposé un deuxième préavis de grève, plus général et étendu à toutes les catégories de personnel pour le vendredi, journée traditionnellement chargée.

 

fgtevo

EAS en question entre Syndicats et Direction


Le matériel EAS, en vigueur dans plus de 90 % des 6 500 Transiliens en Ile-de-France, permet, selon la SNCF de lutter contre la fraude. Même si les nouveaux trains en sont équipés, la SNCF ne souhaite pas généraliser  le dispositif ... Ce qui succite on s'en doute actuellement des discussions avec les syndicats...

 

Autre point d'achoppement entre les syndicats et la Direction de la SNCF: les effectifs, qui sont stables selon l'entreprise et insuffisant selon les représentants des salariés. Selon Olivier Gendron, responsable CGT à Paris-Saint-Lazare, il manque 436 contrôleurs rien que "pour assurer la charge de travail conformément aux cadres d'organisation définis par la direction". Et SUD-Rail, annonce que les plannings de travail pour les mois prochains sont établis en sous effectifs de 7 à 40 % selon les établissements.

 

Si la CGT et Sud Rail ont lancé l'appel à la grève, deux autres organisations (Unsa et CFDT) qui n'appellent pas à la grève, partagent en grande partie ces inquiétudes.

 

Elles ont déposé chacune une "demande de concertation immédiate". Mais l'une comme l'autre ne sont pas satisfaites des réponses apportées car pour l'Unsa-Cheminots : "les réponses apportées par la direction ne sont pas à la hauteur" et le patron de la CFDT-Cheminots met en avant le risque d'une "déqualification" du métier. 

 

Le détail des circulations est consultable ici

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Grèves et commentaires
commenter cet article
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 05:03

 

200px-A8

 

Les contrôleurs débrayent à partir de jeudi...

 

Deux syndicats de la SNCF (CGT et SUD) appellent les contrôleurs à débrayer du jeudi 4 décembre au soir au dimanche 7 au matin pour défendre leurs carrières et protester contre la réorganisation des contrôles, groupés et plus systématiques.

 

La 1ère grève de décembre à la SNCF ?

 

Le préavis de grève, "national", court du jeudi 4 décembre 19H00 au dimanche 7 décembre 07H00. L'incidence sur le trafic sera fonction du nombre de participant car sur le réseau TGV et TER dans sa grande majorité tous les trains sont accompagnés d'un contrôleur ou de plusieurs...

 

Les circulations des trains vont donc être perturbées. L'état du trafic sera connu ultérieurement ...

 

 

butoirgarelaval1105.jpg

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Grèves et commentaires
commenter cet article
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 06:00

nv logo fnaut

Communiqués de presse

du 3 novembre 2014

La FNAUT dénonce une nouvelle grève dans les transports

 

La grève lancée par la CGT-Transports pénalise injustement les usagers des transports publics: une fois de plus, ce sont les usagers les plus précaires qui vont en subir les conséquences.

 

Cette grève « fourre-tout », peu compréhensible, est de nature essentiellement politique : elle vise des orientations du gouvernement ou des décisions votées démocratiquement par le Parlement.

 

Une grève insupportable

 

Les grèves incessantes pénalisent lourdement les usagers captifs des transports publics, souvent des jeunes et des salariés précaires qui n’ont pas les moyens de se déplacer en voiture ou de décaler leurs horaires de travail : ces grèves renforcent les inégalités sociales.

 

Elles aggravent aussi les difficultés financières des transporteurs : en leur faisant perdre des recettes ; puis en incitant une partie des usagers à se tourner vers la voiture ou le covoiturage, ce qui affaiblit le système de transport public et a des effets nocifs sur l’environnement.

 

La FNAUT reconnaît le droit de grève mais estime qu’il est exercé ici de manière abusive. Elle demande à la CGT-Transports d’adopter des modes d’expression qui respectent les usagers.

 

Des analyses dépassées

 

Défendre le service public ne consiste pas à défendre un statu quo qui se traduit par une dégradation des services voyageurs. Malgré de graves défauts déjà soulignés par la FNAUT, la réforme ferroviaire regroupe tous les services gérant l’infrastructure : le progrès est notable.

 

La CGT-Transports nie la nécessité d’une meilleure compétitivité du système de transport et en défend une conception monopolistique. Une diversification des exploitants des trains TER et Intercités, dans le cadre de délégations de service public, permettrait au contraire une baisse des coûts d’exploitation et une amélioration de l’offre de transport.

 

Une politique des transports à réorienter

 

La FNAUT dénonce les errements de l’actuelle politique des transports : hausse de la TVA sur les transports publics, abandon de l’écotaxe, fermeture de lignes ferroviaires, suppressions de guichets SNCF, mise en concurrence du train et de l’autocar, report persistant d’une expérimentation de la concurrence dans le secteur ferroviaire,…

 

La FNAUT demande donc au gouvernement de corriger sa politique qui, aujourd’hui, affaiblit et menace sérieusement le transport public au moment où la demande du public est croissante.

 

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Grèves et commentaires
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques