Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 08:00

Fermeture programmée de l'antenne Fret de Pré en Pail en juin 2008.
 

Mais que font les politiques ?

Ce n’est peut être pas le moment de parler ferroviaire alors que la collectivité sort d’un conflit social où les transports collectifs n’ont pas été épargnés. Mais voilà le Conseil Général de la Mayenne se réunit le vendredi 23 mai 2008 à partir de 9 h 30 à l'hôtel du département avec l’ordre du jour plusieurs questions ayant trait aux transports :

+ la mise en oeuvre de la loi du 21 août 2007 sur le dialogue social et la continuité du service public dans les transports de voyageurs.


+ le projet de règlement départemental des transports scolaires.


+ l'adaptation des modes de tarifications sur le réseau Pégase.


+  l'adaptation des dispositifs d'aide aux étudiants.


Les Associations Tracès ( http://www.mobilite53.com/) et FNAUT ont profités de cette occasion pour transmettre aux Conseillers Généraux leur contribution pour améliorer le réseau des transports collectifs de la Mayenne.

 

Mais l’information n’était pas encore connue de la FNAUT lors de cet envoi.

 

Il reste très peu de voies ferrées en activité en Mayenne. Situation qui est le résultat de la politique des transports au niveau national. Cela fait 40 ans que les décisions politiques ont favorisé les voitures en ville, les camions sur les routes et l’avion sur les trajets intérieurs. Parfois les TGV quand il s’agissait du train…


Le Dossier est dans le camp des politiques et la FNAUT attend que de vraies décisions soient prises. Car les politiques ont trop tardé. Il est en effet facile de parler développement durable, transports écologiques et de ne rien changer d’un pouce dans les décisions stratégiques.


Avec un baril de pétrole qui atteint des sommets (130 $ cette semaine) il est en effet plus difficile de comparer le retour du train à la diligence à cheval et dans le même temps de réclamer et de programmer des travaux routiers de type 2 x 2 voies sur Laval / Château Gontier. Sans doute pour satisfaire des automobilistes virtuels ? 

 

La voie ferrée Château Gontier / Châteaubriant avant son démantellement au niveau de Chemazé

 
La société civile et les associations comme la FNAUT ne seront pas toujours là pour réparer le manque de prospectives des politiques. En 2005 les associations s’opposaient à la fermeture de Laval / Mayenne que la majorité de l’assemblée départementale a pourtant voté quasiment comme un seul homme derrière son président. Le même Jean Arthuis qui  réclame aujourd’hui la vente des terrains pour réaliser la rocade sud de Château Gontier qui doit se faire au dépens de la voie ferrée Château Gontier / Châteaubriant / Nantes … On croit rêver.


Heureusement que les associations veillent et qu’elles peuvent saisir la justice pour corriger de tel archaïsme politique au plus grand bien des générations futures qui ne connaîtront plus l’énergie bon marché.


Aujourd’hui il s’agit de l'antenne Fret de Pré en Pail, longue de 27 km, qui vit ses derniers instants, malgré la présence d'une entreprise embranchée sur le territoire de cette commune, la fermeture est programmée pour juin 2008.


L'état de la voie sur un certain nombre de portions ne permet pas de dépasser la vitesse limite de 10km/h en raison d'un risque d'écartement des rails sous l'effet de la masse des engins de traction. Seules les locomotives du type 66/69 000 sont autorisées à circuler sur cette voie qui a l'instar de nombreuses voies n'a pas reçu le moindre entretien.

 

Coupe d'un rail dit DC ou Double Champignon avec son sabot pareil à ceux qui équipent des milliers de km de voies dans l'ouest. Des rails antiques car remontant à la fin du XIX ème siècle / début du siècle qui équipent trés souvent les voies menacées...


Pourtant, il y a quelques mois Hubert Vis, le Directeur Général de la société MASDAC à Pré-en-Pail, évoquait la situation préoccupante de la voie. Hubert Vis ne comprenait pas pourquoi en France, on ne privilégie pas plus le fret par rail qui est le mode de transport le plus écologique. Il n’est pas le seul et alors que le Grenelle de l’Environnement est passé, rien ne s’est produit pour endiguer la lente mais irrémédiable dégradation de la voie. 

 

Si le FRET ferroviaire ne se développe pas, c'est parce que le réseau n'est pas correctement entretenu!

La voie de chemin de fer n’est pas suffisamment entretenue entre Pré-en-Pail et Alençon et comme rien n'a été fait les camions d'engrais reprendront malheureusement le marché au rail... Et cela dans la plus totale indifférence de RFF, le propriétaire des voies et la SNCF, l’exploitant.


La solution est bien connue c’est la rénovation de la voie. Le chiffre de 5 millions d’euros a été avancée. L’offre marchandise peut être utilement complétée par une offre voyageur comme un TER. Car le train faut-il le rappeler est un mode de transport qui préserve beaucoup plus l’environnement et qui pollue beaucoup moins que le mode routier. 


En juin 2008 une chose est sur : le réseau ferré mayennais risque de perdre une nouvelle voie ferrée... si les politiques ne bougent pas.

Partager cet article
Repost0
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 08:12

 

L'antenne Fret de Pré en Pail, longue de 27 km, vit ses derniers instants, irrésistiblement et malgré la présence d'une entreprise embranchée sur le territoire de cette commune, la fermeture courant juin 2008 est programmée.

Fermeture programmée en juin 2008 ...


L'état de la voie sur un certain nombre de portions ne permet pas de dépasser la vitesse limite de 10km/h en raison d'un risque d'écartement des rails sous l'effet de la masse des engins de traction. Seules les locomotives du type 66/69 000 sont autorisés à circuler sur cette voie qui a l'instar de nombreuses voies n'a pas reçu le moindre entretien.  


Le transport par rail est un des modes de transport les plus écologiques (manoeuvre sur les emprises du port du Havre)


Menace sur le FRET Ferroviaire : les entreprises réagissent !


Pourtant, il y a quelques mois Hubert Vis, le Directeur Général de la société MASDAC à Pré-en-Pail, société qui fait partie du groupe allemand Cali évoquait la situation préoccupante de la voie. Hubert Vis ne comprennait pas pourquoi en France, on ne privilégie pas plus le fret par rail.


22 wagons entiers = 800 à 1000 camions sur les routes.


A Pré-en-Pail, son usine bénéficie d’un raccordement au chemin de fer sur l'ancienne ligne Alençon /  Domfront qui lui permet de transporter et de recevoir de la potasse par exemple, par wagon entier. 22 dans l’année soit l’équivalent de 800 à 1000 camions qui du coup n’encombrent pas la Nationale 12 qui traverse Pré-en-Pail, déjà bien encombrée par les transports routiers.

La fin programmée d'une nouvelle ligne en Pays de la Loire


Si le FRET ferroviaire ne se développe pas, c'est parce que le réseau n'est pas correctement entretenu!

Sauf que la voie de chemin de fer n’est pas suffisamment entretenue entre Pré-en-Pail et Alençon selon Hubert Vis, malgré des réunions en préfecture et des pourparlers avec Réseau Ferré de France. Pour Hubert Vis, le directeur général de MASDAC, tout cela ne procède pas selon lui du développement durable.

 

Et l'industriel, de préciser sans ambage que  si rien n'était fait  les camions d'engrais reprendraient malheureusement le marché au rail...


Il semble que son cris d'alerte n'ait pas été entendu jusqu' à Nantes.

  
Voilà ce que le chef d'entreprise déclarait à France Bleu Mayenne en  septembre 2007 à cette occasion :  

« Ces discussions maintenant ont 3 ans d’âge. Il y a eu 2 réunions importantes avec les industriels concernés , les services de l’Etat donc rien a avancé. La voie continue de se dégrader et un jour il y aura interdiction de circuler pour des raisons de sécurité. Si notre usine doit mettre, pour cette raison de fermeture de toute possibilité ferroviaire, près de 1000 camions par an entre l’Allemagne et Pré-en-Pail ou entre Dunkerque et Pré-en-Pail, je ne pense pas du tout que ce soit un cadeau à la collectivité et à la population. J’ai eu des contacts avec la SNCF. Quand on rénove complètement une voie, ça coûte cher. On parle de 5 millions d’euros. Il y a mettons un train ou deux par mois. Donc c’est des sillons limités. Si il y a un offre voyageurs qui complète comme un TER, cela peut avoir un intérêt. On a un mode de transport qui préserve beaucoup plus l’environnement et qui pollue beaucoup moins
 »

En juin 2008 : le réseau ferré mayennais risque de perdre une nouvelle voie ferré... 

Mais que fait la FNAUT !

epr---en-pail-1900101.jpgPré en Pail au début de ce siècle , le BV est à gauche et la direction Alençon à droite.
La belle époque du rail?

Partager cet article
Repost0
21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 08:16

La Grève du 22 mai : premier test grandeur nature pour l'application du service minimum

La journée nationale de mobilisation sur les retraites le jeudi 22 mai, à l'appel de l'ensemble des syndicats contre le passage à 41 ans de cotisations pour l'obtention d'une retraite à taux plein, risque d'être aussi une journée difficile dans les transports.

Tous les syndicats à la SNCF appellent à faire grève.

Dessin de Cabu pour le  journal Pilote, année 60   

Pour le moment le site TER http://www.ter-sncf.com/pays_de_la_loire/html/index.html n'indique pas le service minimum. Car la nouveauté de ce conflit c'est la mise en place d'un service garanti pour permettre la libre circulation des usagers. Cette grève sera marquée par la mise en oeuvre de la loi du 21 août 2007 sur le dialogue social et la continuité du service public dans les transports de voyageurs.


Les carnets de Cabu dans le journal Pilote, année 60   
Un petit air de mai 68 ? toujours d'actualité quand il s'agit des gréves...

Partager cet article
Repost0
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 09:35

Comme cela a déjà été écrit sur ce Blog, il suffit de voyager, de circuler pour découvrir le patrimoine liée aux transports collectifs.

La gare de Malicorne (sud sarthe) qui ne voit plus passer des trains depuis les années 90 mais mais dont la cour sert toujours de dépôt, de garage  pour les cars du Conseil Général de la Sarthe... (mai 2008) 

Je ne parle pas ici des bâtiments (gare,  hall, BV, rotondes...),  ni des anciennes emprises ferroviaires (voies...) mais du matériel, des wagons, voitures et autres locomotives qui au détour  d'un chemin sont transformés en baraquements, abris de jardin où au mieux en monuments statiques à la gloire d'un passé éloigné... mais encore vivant dans la mémoire collective.


A l'occasion d'une étape dans le Pays Flèchois, sur l'itinèraire de l'ancienne ligne (Le Mans) / La Suze / La Flèche, on peut découvrir sur l'espace gare de Malicorne sur Sarthe ce wagon. Remarquez le marquage latéral indiquant l'origine EST de ce matériel et le système de freinage trés archaïque avec un seul sabot par roue. 

Détail de la partie avant de ce wagon dont tout indique le grand âge:  essieux indépendants, roues à rayon, tampons ronds, petite taille, système de freinage, usage du bois et marquages autant d'indices qui indiquent qu'il a été construit avant 1937 avec certitude et sans doute 1900 avec de trés forte probabilité.

Ce wagon plat reste le témoin de l'activité ferroviaire de cette gare sur l'ancienne ligne (Le Mans) / La Suze / La Flèche et les commentaires sont les bienvenues pour éclairer quelques élèments de la vie de ce wagon ...

Partager cet article
Repost0
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 08:25

La gare d'Angers en ... mai 2010


La Gare, est bien souvent après le Centre ville et ses arrêts centraux, l'un des pôles d'échange le plus important. C'est pourquoi il est essentiel que ses aménagements assurent en tout premier lieu une parfaite intermodalité entre  d'une part, les transports urbains tous modes confondus et d'autre part, les transports interurbains et ferroviaires.


L'objectif recherché étant une meilleur complémentarité des transports avec la possibilité d'assurer des transferts modaux principalement en faveur des transports collectifs et des modes doux.   


Sortie de la Gare d'Angers, au niveau du pont de Létanduère en 2008


La gare d'Angers-St Laud, situation en 2008,et sa sortie sur le pont de Létanduère, les couloirs de bitume coloré voient passer actuellement les autobus de la COTRA. Le Totem indique que nous sommes sur le tracé du tramway. 


Photo montage  (Artefacto) réalisée pour Angers Loire Métropole et visible à l'espace COTRA.  A quelques détails et un angle de prise de vue différent on s'y croirait.

 


Mais avant d'en arriver là, le secteur  Létanduère-Roseraie sera en chantier à partir du  1er trimestre 2008.


Un interessant parking vélos couverts squaté par quelques deux roues motorisés,

situés entre les quais de la gare routière et la gare SNCF.

 
L'intermodalité se décline avec les modes doux. Les deux roues ont toutes leurs places dans la chaine transport voir à ce propos l'article 
http://www.fnaut-paysdelaloire.org/article-14013561.html sur l'initiative menée par la Région et Angers Loire Métropole.

Alignement des quais d'embarquement de la gare routière et parking en ouvrage Vinci au dernier plan de ce cliché 


La gare routière a bénéficié de l'extension de l'espace gare. Elle est installée au rez-de-chaussée des immeubles situés entre la gare SNCF et le parking Saint-Laud. Les cars disposent de deux endroits pour assurer la prise en charge et la dépose et ils s'arrêtent  soit à l'un des
11 quais d’embarquement de la gare routière où au 5 quais situés sur  la place Sémard (ancien emplacement).(voir http://www.fnaut-paysdelaloire.org/article-3740590.html)

 

Le trafic est intense  à certains moment car 27 cars du département  y passent entre 7 h 30 et 7 h 45 le matin.


Pour en savoir plus :
Quelques photos sont présentées à l'espace COTRA, qui propose des plans, de la documentation.
Une  maison du Tramway a été inaugurée (12 place Imbach 49 100 Angers) qui  présente le projet et la maquette du tramway entre autre ...
Le site internet présente un programme intéractif  qui permet de naviguer sur une carte aérienne pour suivre l'itinéraire du tram et ses aménagement : www.angersloiremetropole.fr/tramway/
 
La construction du nouveau pont dédié aux modes doux et au tram construit sur la Maine va être filmé en Web Cam. Les internautes  pourront ainsi suivre l'évolution de la construction et du chantier... 
http://www.angersloiremetropole.fr/fileadmin/Image_Archive/Internet/projets_et_competences/deplacements/guide_mobilite/Guide_mobilite.pdf

Partager cet article
Repost0
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 11:30

Notez sur vos agendas la Fête du vélo 2008 qui se déroulera les 7 & 8 juin!

La 12e édition de la Fête du vélo, sur le thème « Tous à vélo » se déroulera le week-end du samedi 7 et dimanche 8 juin 2008 dans toute la France.

C'est le Comité de Promotion du Vélo qui organise la Fête du Vélo.

Cette association nationale regroupe les acteurs publics et privés du vélo en France.  Chaque premier week-end de juin, avec la participation et le soutien matériel de collectivités territoriales, d’associations d’usagers et de défense de la bicyclette, de fédérations de clubs cyclistes et sportifs, de professionnels de l’industrie du cycle…
Si vous ne possedez pas personnellement une bicyclette, rien ne vous empêche d'emprunter un de ces vélos en libre usage comme ici à Rennes.
 
Avec un retentissement fort au niveau national, la Fête du Vélo est pour tous les acteurs locaux - dirigeants, associatifs, bénévoles, élus ou acteurs économiques - contribuant à développer la pratique du vélo, l’occasion de promouvoir et de valoriser leurs actions et initiatives dans ce domaine.


En juin 2007, plus de 300 villes ont pris part à la Fête du vélo qui a rassemblé plus de 400 000 participants. De nombreuses actions innovantes ont été relayées par les médias nationaux et régionaux. 800 parutions dans la presse et plus de deux heures d’émissions et de journaux audiovisuels ont couvert l’événement sur ces trois jours.

Le Comité de Promotion du Vélo souhaite que l’édition 2008, les 7 et 8 juin, incite encore davantage à la pratique du vélo pour tous.

Responsables d’associations, de clubs, de collectivités ou d’organismes publics…, seront présents à ce rendez-vous national !

Tous à vélo, ensemble, les 7 et 8 juin 2008 !


La Fête du Vélo est organisée par :
• le Club des Villes Cyclables (CVC),
• l'Association des Départements Cyclables (ADC),
• la Fédération Française de Cyclisme (FFC),
• la Fédération Française de Cyclotourisme (FFCT),
• la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUBicy),
• Tous à Vélo!, Conseil National des Professions du Cycle (CNPC),
qui sont membres du Comité de Promotion du Vélo.

Pour inscrire votre manifestation, le site www.feteduvelo.fr sera ouvert le lundi 28 janvier 2008.
L’affiche Fête du vélo 2008 est disponible en haute définition sur simple demande à
contact@feteduvelo.fr


Partager cet article
Repost0
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 08:08

La Fnaut partenaire d'un Colloque public qu'elle co organise pour donner une suite au Grenelle de l'Environnement...


COMMUNIQUE DE PRESSE DU 6 Mai 2008

Les organisations syndicales, les ONG et les Associations Membres du Grenelle de
l’Environnement organisent, le 19 juin, dans l’hémicycle du Conseil Économique et Social, un colloque public sur le thème :

"Agir pour des transports écologiquement, socialement et économiquement durables"

 
Pour que les travaux du Grenelle n'aient pas été inutiles...
Avec cette initiative au moment du débat sur la loi Grenelle 1 et à la veille de la Présidence Française de l’Europe, les organisateurs souhaitent faire valoir la mise en oeuvre des décisions et propositions qu’elles ont su porter dans les travaux du Grenelle.

Elles souhaitent que le débat soit ouvert sur la conformité entre le projet de loi et la négociation intervenue au Grenelle. Y a t il véritablement « rupture » ?

Réorienter la politique des Transports
La poursuite de cette démarche unitaire vise concrètement à réorienter la politique des transports en faveur du développement durable.

Un débat public initié par la socièté civile
Ce colloque participe d’une volonté d’initier un véritable débat public dans la société sur question majeure des transports.

Trois tables rondes rythmeront les travaux :

1 / Bilan de la politique des transports.

2 / Transports et Grenelle, les avancées et les incertitudes.

3 / Les exigences des acteurs, les besoins et le financement.

L’organisation et l’animation du colloque sont confiées aux cabinets d’expertises et d’analyses SECAFI-ALPHA et SYNDEX.


Contacts presse :

CGT : Daniel GENESTE 06.81.75.21.54 / CFDT : J. Pierre BOMPART 06.81.53.53.50 /CFE-CGC : Huguette VIGLIETTI 06.23.94.17.43 / RAC : Julien ALLAIRE 01.48.58.00.32 / FNE : Michel DUBROMEL 06.82.52.11.81 / FNH : J. Paul BESSET 06.23.83.08.93  / GREENPEACE : Anne valette 06 73 89 48 91  / FNAUT : Jean SIVARDIERE 04.76.75.23.31

Les intertitres en bleu sont de la FNAUT Pays de la Loire

Partager cet article
Repost0
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 10:30

Descendez donc du direct pour  attendre le prochain TGV... ou comment perdre son temps et son argent avec la SNCF !

Devant me rendre à Toulouse aujourd'hui d'urgence, j'interroge le site de la SNCF qui me propose un départ à 14h arrivée à Bordeaux à 18h14 - 2 heures d'attentes puis un TGV à 20h28 qui arrive à Toulouse à 22h36. Voir copie d'écran ci-dessous.


J'interroge la Deutsche Bahn pour avoir confirmation : Le corail 3835 qui part de Nantes à 14h est en fait un direct pour Toulouse qui y arrive à 21h. Voir copie d'écran ci-dessous.


Conclusion : pour remplir ses TGV, non contente d'avoir fractionné la plupart des trajets corail, la SNCF n'hésite pas à  faire descendre ses voyageurs à Bordeaux d'un direct pour Toulouse, puis à leur faire perdre 2h pour les obliger à prendre le TGV suivant au tarif fort bien entendu !


 Christophe Mauras
 Fnaut Pays de la Loire

Partager cet article
Repost0
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 10:00

Notre Quizz n'a pas été trouvé pourtant  il y avait des indice de "poids" ce qui aurait dû orienté les internautes vers la bonne réponse.

Notre Quizz  était une  grue localisée en gare d'Ancenis sur les quais de déchargements  qui sont maintenant occupés par les voitures.

 
L'activité FRET est réduite à sa plus simple expression. "Notre grue" est donc à la fois un vestige du passé et un monument historique.

Elle a été  "découverte" par les Fnautistes à l'occasion de la dernière A.G. de la FNAUT dans cette ville.

Détail de la Plaque qui indique qu'il s'agit d'une grue de 10 .000 kg ... Les précisions sont les bienvenues...

Partager cet article
Repost0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 09:03


L'O.R.T. en ligne...

A l'occasion de la première publication des indicateurs environnementaux et de la sortie annuelle des mémentos statistiques marchandises et voyageurs, l'Observatoire Régional des Transports (l'O.R.T.) a présenté une rétrospective de 15 ans de transport dans les Pays de la Loire. (Site internet de l'ORT : http://denis.douillard.free.fr/)

Cette présentation s'est déroulée à l'occasion d'une manifestation,  le 3 mars dernier à l'AFT-IFTIM (l'AFT, Association pour le développement de la Formation professionnelle dans le Tansport - l'IFTIM, Institut de Formation aux Techniques d'Implantation et de Manutention).


Gare de Couëron  en 2006

 

L'intêret  réside  principalement dans la communication en ligne de la  présentation de cette anniversaire de 15 ans de transport dans les Pays de la Loire. On peut dorénavant retrouver les 62 pages du document sur le site de l'ORT : http://denis.douillard.free.fr/pdf/15_ans_de_transport_power_point_commente.pdf
.

 

ORT Pays de la Loire
3 rue Célestin Freinet
BP 32205
44022 NANTES Cedex 1
Tel : 02 51 82 55 90


Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques