Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2007 1 05 /02 /février /2007 07:25

Les usagers de la ligne Alençon / Le Mans / Tours vont-ils enfin sortir de leur galère quotidienne.  

Cela pourrait bien être le cas suite à la mobilisation engagée par un collectif d'usagers mécontents.

Entre les pannes à répétitions, les retards, les rames bondées, les trains annulés, cette ligne a connu tous les dysfonctionnements possibles depuis septembre 2006. (voir Les usagers sur TOURS / LE MANS ne manquent pas ... d'humeurs autre article du BLOG)

La situation géographique de cette ligne classée GRANDE LIGNE  (comme NANTES / BORDEAUX) traversant 3 régions et utilisée par des "Corails " (mais non parcourue par des TGV faute  d'électrification) la prédisposait plutôt comme ligne d'aménagement du territoire.

Mais  son morcellement entre 3 régions (Basse Normandie, Pays de la Loire, Centre) , 3 Autorités Organisatrices  des Transports, 3 régions politiques sur les  265 km de lignes ne favorisent  pas toujours les bonnes continuités et les correspondances  ont bien souvent été éprouvées.

D'autant que la SNCF n'a jamais caché son désengagement de ces grandes lignes, qu'elle a classée non rentables. 

 

Un Corail Caen / Tours en gare du Mans

Pour la ligne Alençon / Le Mans / Tours, la SNCF n'a jamais cherché son developpement. Et ce alors que l'axe beneficiait de la construction de l'autoroute A 28, fortement subventionnée par l'argent public.

Une pétition de 700 usagers !

Le 31 janvier dernier le Collectif d 'Usagers a remis 700 pétitions à Gilles BONTEMPS, Vice Président  du Conseil Régional, chargé des Transports à l'occasion d'une réunion au Mans des représentant des 3 régions.

Est-ce la fin du "Tunnel¨ pour les usagers ? Il semble que cette ligne va devenir "prioritaire". Des engagements partagés par la SNCF et la Région  pour  améliorer cette ligne  auquelles  les usagers vont être attentifs .

FNAUT pays de la Loire 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 février 2007 7 04 /02 /février /2007 07:09

 Un PDU (Plan de Déplacement Urbain) pour Laval

C'est une bonne nouvelle pour Laval  et  son agglomération. Les dernières données démographiques  qui viennent d'être communiquées, traduisent une croissance de la population.

L'agglomération  Lavalloise atteint les  100 180 habitants, à la fin 2006 (sous réserve d'ajustements liées aux résidences secondaires).  

L'INSEE a  compilé les chiffres des différents recensements des 20 communes de la CAL (Communauté d'Agglomération de Laval) ainsi que d'études complémentaires pour que l'Etat  puisse  attribuer la dotation globale de fonctionnement.

 Une bonne nouvelle pour les usagers des transports en commun  

Une bonne nouvelle pour l'organisation des déplacements dans l'agglomération car  passé le chiffre de 100 000 habitants, la loi impose la mise en place d'une démarche P.D.U.(Plan de Déplacement Urbain). Le P.D.U. est un outil pour rationaliser les modes de transports.

Les P.D.U. ont été initiées pour la 1ère  fois par la LOTI (Loi d'Orientation sur les  transports Intérieurs) en 1982. Leur caractère obligatoire est institué par la LAURE (Loi sur l'Air et sur l'Utilisation Rationnelle de l'Energie) en 1996 et  la  Loi SRU (loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbains) votée en décembre 2000 confirme leur  importance et renforce leur rôle.

Un Plan qui devrait être élaboré par la CAL

Le Plan de Déplacement est élaboré par l'Autorité Organisatrice de Transport Urbain dans le cadre d'un périmètre des transports  et pour une durée de 5 à 10 ans. Pour l' Agglomération de Laval ce serait  dans les 2 cas : la CAL .

Le PDU sur Laval  sous entend une cohérence territoriale notamment entre l'urbanisme et les déplacements. Les Plans Locaux d'Urbanisme qui ont été adoptés devront  être compatibles avec  le PDU. 

Le Parking de la gare en construction. Un non sens qui serait dénoncé par le PDU .

Le PDU  introduirait de nouveaux élèments dans la politique des transports de l'agglomération Lavalloise. En effet il fixerait les objectifs assignés par les lois LOTI, LAURE et SRU. 

Les PDU visent   à assurer un équilibre durable entre la mobilité des habitants et la protection de l'environnement.. Pour ce faire  les mesures préconisées concernent :

  • l'amélioration de la sécurité des déplacements 
  • la diminution du trafic automobile 
  • le développement des transports collectifs et des modes alternatifs (vélo, marche à pied...)
  • la rationnalisation des voiries et son partage entre les différents modes de transport
  • l'organisation du stationnement
  • la prise en compte de la question du transport et des livraisons des marchandises
  • l'encouragement pour les entreprises et les collectivités à favoriser le déplacements de leur personnel (T.C., Covoiturage ... ) par la mise en place de plan de déplacement d'entreprise.

On peut attendre une plus grande cohérence en matière d'intermodalité des transports avec la mise en place d'un PDU. (arrêt provisoire Pégase à la gare de Laval)

D'autres mesures d'accompagnements pourront être envisagées comme  la possibilité d'augmenter le versement Transport et de porter son taux actuel de 0,55% à 1,05%.

Reste maintenant  à attendre la décision politique de  lancer LAVAL Agglomération dans une démarche PDU. Des villes de plus petites tailles que l'agglomération Lavalloise ont déjà volontairement  élaboré des plans. Laval serait bien inspirée d'en faire autant.      

Fnaut MAYENNE

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2007 3 24 /01 /janvier /2007 00:31
Les horaires 2007 sur  La Roche-sur-Yon /  Bressuire / Thouars : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne à voie unique est un ancien itinéraire des trains grandes lignes Paris Les Sables d'Olonne via Tours. 

La région Poitou Charentes a redynamisé la partie Bressuire Thouars fin 2005 (TER orientés vers Saumur, en correspondance avec des TGV de/pour Paris). De Bressuire à La Roche, c'est mloins reluisant, mais après avoir été à deux doigets de la fermeture au trafic voyageurs, une refonte de la desserte a eu lieu, mais ce n'est pas encore Byzance...

La desserte : Aller travailler à La Roche sur Yon depuis Chantonnay ?
C'est possible avec deux TER arrivant à La Roche à 7h19 et 8h41. Un car permet un éventuel retour de mi-journée. Le soir,  l'offre est peu fournie, mais avec deux départs à 17h25 et 18h55, c'est correct.

La desserte : Aller travailler à Thouars ou Saumur depuis Bressuire et Thouars ?
C'est théoriquement possible de Bressuire à Thouars, avec des arrivées à Thouars à 6h50 (train) et 7h35 (car) mais les deux TER Thouars Saumur arrivant en rafale à Saumur à 7h09 et ... 7h20 font mauvais genre, sachant qu'il n'y a plus rien avant le milieu de matinée...
Le soir, un seul TER est positionné pour du domiciel travail (départ de Saumur à 17h41...

En gare de La-Roche-sur-Yon, un TER au départ pour Chantonay, sur la ligne
La Roche / Bressuire / Thouars


Agréments et galères...
Si la région Poitou Charentes a mis de modernes autorails X73500 sur Bressuire Thouars,  du côté Pays de la Loire, ce sont des anciens X4600 rénovés mais poussifs qui circulent. Extérieurement, l'image de modernisation manque encore à cette ligne.

Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire
- Créer trois aller-retours Tours / Les Sables d'Olonne via Bressuire à vocation touristique et de cabotage, en correspondance avec des TGV en provenance de l'Est et du Nord. Ces relations accélérées seraient compétitives par rapport au passage par Nantes. création d'un TER....
- modification d'horaire : faire circuler tous les jours le TER Thouars 8h01 / Saumur / 8h31, quitte à faire cesser l'incongruité de des deux TER se suivant à 11 minutes d'intervalle en semaine (vive la coordination interrégionale !!!). Et, d'une manière plus générale, rendre plus attractives les dessertes périurbaines de La Roche et Saumur.
- recréer à Saumur un point d'arrêt TER sur la rive gauche de la Loire, avec correspondance sur les bus de l'agglomération saumuroise.

A vos commentaires !
Partager cet article
Repost0
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 20:28
Dorénavant, les commentaires déposés sur ce site seront modérés avant publication, comme cela se pratique de plus en plus par ailleurs.

Cette décision a été prise pour garantir à notre hébergeur le respect de la charte d'utilisation d'Over-blog, qui héberge notre site.

La FNAUT Pays de la Loire vous invite à son prochain conseil d'administration, qui se tiendra
le 26 janvier à 18h00 à Nantes (Cliquer sur "contact" pour en savoir plus)


Ne seront pas ou plus publiés :
- les commentaires à caractère désobligeant vis à vis d'une personne physique ou morale (seules les idées méritent débat)
- les commentaires sur le fonctionnement de notre association, ce site web n'étant pas le lieu "normal" pour de tels débats, qui doivent rester internes pour garantir un bon fonctionnement associatif.
- les commentaires hors sujet, ce site étant le lieu d'expression de la FNAUT Pays de la Loire et non de tierces personnes (chacun peut créer son blog s'il pense avoir quelque chose à dire).

Fnaut Pays de la Loire
Partager cet article
Repost0
22 janvier 2007 1 22 /01 /janvier /2007 00:02
Les horaires 2007 sur Le Roche sur Yon / Luçon / La Rochelle : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne à double voie fait partie de l'axe transversal Rennes / Nantes / Bordeaux, peu aimé des têtes pensantes du marketing "grandes lignes" de la SNCF.
Elle fait malgré tout l'objet de modernisation de quelques tronçons, à l'initiative des régions (Bordeaux / Saintes, La Rochelle / Rochefort, Nantes / La Roche sur Yon avec électrification).

La desserte :
Pour le cas particulier de cette ligne TER aux confins de notre région, nous nous affranchissons de la structuration habituelle de cette série d'analyses des horaires 2007.

S'il est théoriquement possible, avec beaoucoup de courage, de se rendre à la Roche sur Yon
depuis Luçon pour y travailler (en combinant cars et train TER), il faut savoir que toutes les gares intermédiaires ne sont plus ouvertes au trafic TER. Luçon est d'ailleurs la seule gare ouverte au trafic voyageurs entre La Roche et La Rochelle, alors que l'urbanisation de la région pourrait, par une offreTER attractive, redynamiser cette ligne.

Des rames modernes de type BGC bimodes électro-diesel pourraient être mises à profit pour une relance de l'axe La Roche sur Yon / La Rochelle,  et plus généralement de la transversale Rennes / Nantes / Bordeaux.

Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire
- création en urgence d'un service Nantes La Roche / Luçon / La Rochelle / Rochefort / Saintes / Jonzac / Bordeaux, cadencé à l'heure de 6h30 à 8h30 et 16h30 à 19h30, et aux deux heures dans la journée, avec amorce du service à Rennes 3 fois par jour. Ce service pourrait être assuré par les confortables BGC bimodes pour mettre à profit les sections électrifiées.
- mise en étude d'une relance TER de l'axe La Roche-sur-Yon / La Rochelle, avec réouverture des gares sur les communes à fort développement de population ou fort potentiel touristique.

A vos commentaires !
Partager cet article
Repost0
21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 23:18
Les horaires 2007 sur  Les Sablmes d'Olonne / La Roche sur Yon : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne à voie unique est en cours d'électrification, dans la perspective du retour du TGV direct Paris Les Sable d'Olonne. S'il faut une heure et demi pour relier Les Sables à Nantes (1h15 en voiture) , 30 minutes suffisent pour atteindre La Roche sur Yon, ce qui fait de cette ligne un cas intéressant de ligne périurbaine... vendéenne.

La desserte : Aller travailler à La Roche depuis Les Sables d'Olonne :
- Le matin : Avec 5 arrivées sur La Roche échelonnées de 5h59 à 8h40 (par autocar pour ce dernier horaire), l'offre du matin est attractive et rythmée.
- Le soir : 4 TER quittent La Roche entre 17h16 et 19h11, complétés par un TER quittant La Roche à 21h00, positionné sur une correspondance TGV à Nantes.
- Le midi : le seul départ quittant La Roche à 13h20 constitue une situation inacceptable.
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à.... : non, sauf à faire une journée de travail plus de 9h00...

La desserte : Aller travailler aux Sables d'Olonne depuis La Roche sur Yon  :
- Le matin : un car puis 2 TER permettent de rejoindre Les Sables à 7h30, 8h07 et 9h01. Pas très attractif, alors que l'été, il y a de nombreux emplois saisonniers aux Sables, contrairement à La Roche, ville peu touristique.
- Le soir : 5 TER (dont un car) quittent les Sables de 16h28 à 19h48, ce que d'autres lignes TER souhaiteraient avoir...
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à.... : non, car le permier TER du samedi n'arrive aux Sables qu'à 9h01.

Encore maîtres de la ligne pour quelques mois, les diesels anciens X4600 rénovés et les modernes X72500
 se partagent la desserte de La Roche / Les Sables d'Olonne, en attendant le retour des TGV
et l'arrivée des TER électriques.


Intervalle maximal entre deux trains entre 7h00 et 20h00 (du lundi au vendredi)
- Sens La Roche / Les Sables : 3h35  (rien entre 9h45 et 13h20 au départ de La Roche)
- Sens Les Sables / La Roche : 2h09 (rien entre 9h17 et 11h26 au départ des Sables)

Agréments et galères...
La voie unique entraîne des retards en cascade. Les travaux d'électrification perturbent la vie quotidienne des usagers, avec de nombreux car en remplacement des TER.  L'électrification apportera des avantages annexes, comme le renouvellement des voies, avec un confort amélioré en perspective..

Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire
- création d'un TER vers 12h15 au départ de La Roche.
- accessibilité totale des TGV aux abonnés TER, lorsque ceux-ci circuleront à nouveau une fois l'électrification mise en service.
- améliorer la desserte matinale des Sables, notamment en été, pour favoriser l'accès aux emplois saisonniers depuis La Roche.

A vos commentaires !
Partager cet article
Repost0
19 janvier 2007 5 19 /01 /janvier /2007 08:50
Dans le cadre de la mise en application de son Plan de déplacements urbain (PDU), Angers s'est dotée de parkings relais sans attendre la mise en service du tramway.

La plupart sont proches de gros axes de bus, comme celui de la Roseraie, qui jouxte le centre Commercial dit du "Chapeau de gendarme" (notre photo).


La ligne de bus 10 a même été prolongée vers l'Est, pour desservie spécialement un parking relais installé sur des terrains de l'agglomération, permettant un accès en 10 minutes (quand il n'y a pas de bouchons à l'arrivée sur le Boulevard Ayrault...).

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2007 3 17 /01 /janvier /2007 08:25
Les habitants et les usagers découvrent ces jours-ci, lors des réunions de quartier, le nouveau squelette du réseau de bus qui complètera la première ligne de tramawy d'Angers (ligne A).

5 lignes structurantes, 7 jours sur 7

Le principe retenu est une armature de 5 lignes principales, à forte densité de trafic, avec des fréquences attractives et une amplitude horaire large (tôt le matin, tard en soirée). Ces 5 lignes, dont 4 et demi sont aujourd'hui vraiment définies, fonctionneront en semaine, et soirée et le week end, dimanches compris, contrairement à ce qui se pratique aujourd'hui. Voilà une première bonne nouvelle.


L'une de ces lignes (numéro 5), aura un parcours circulaire (plus circulaire que l'actuelle ligne 5, patatoïde...).

Bon début...

Les autres lignes contourneront l'hypercentre soit par l'itinéraire Gare Château, soit par le boulevard Foch, sauf la une, qui passera carrefour Rameau. Cela rééquilibre les flux sur l'ouest du centre ville, jusqu'alors sous-desservi. La FNAUT Pays de la Loire a été agréablement surprise par ce schéma, judicieux.

Le parc de Expositions sera desservi par l'une des 5 lignes de bus structurantes du nouveau
réseau prévu pour accompagner la mise en service du tramway.



Il reste à définir le tracé des autres lignes, dites "de maillage", qui doivent permettre la desserte de quartiers qui ne verront pas passer les 5 lignes principales et le tramway. Les conseils consultatifs de quartier vont pouvoir faire leurs propositions dans le mois qui vient.

Il reste aussi décider de la modification de certaines pratiques (tolérance de stationnement dans les coulirs de bus le dimanche, relais de conducteurs en centre ville, peu attractif pour les liaisons interquartiers).

Nous attendons aussi des décisions énergiques quant à la mise en place de dessertes vraiment express entre le gare et le secteur de Belle Beille.

Sur le site de la ville d'Angers, en rubrique "conseils consultatifs de quartier", des données sur le trafic des lignes actuelles sont téléchargeables.
Frédéric Guimier - FNAUT 49
Partager cet article
Repost0
16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 12:00

Les usagers sur TOURS / LE MANS ne manquent pas ... d'humeurs.

Face  aux  retards et aux incidents recurrents  perturbant  le bon fonctionnement de la ligne Tours / Le Mans, depuis plus d'un mois,  les usagers  en manque de considération et en trop plein de pannes, de problémes en tout genre, ont décidé de prendre les choses avec humour.

Pour éviter l'énervement entre les usagers et les contrôleurs, désamorcer les situations explosives, des voyageurs se sont organisés et proposent  un billet signé par "un usager (usagé?) en retard (bien souvent)".

Matériel diesel pour assurer la desserte sur TOURS / LE MANS
puisque la ligne n'est pas électrifiée
 

Trains en retard... Billet de retard.

Ce billet, qui comme le précise la note n'est pas un  titre de transport, indique aux agents SNCF que les voyageurs ne refusent pas de présenter  leurs titres mais qu'ils les feront viser  par les cheminots en retard à l'image des trains et  à la descente des rames.

Cette démarche qui ne vise pas, pour une fois, les cheminots, rappelle que  cette situation a des répercussions également sur les conditions de travail et que cette contestation doit remonter dans la hiérarchie SNCF pour donner plus de poids aux revendications des usagers.

Fnaut Pays de la Loire 

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2007 1 15 /01 /janvier /2007 00:02
Les horaires 2007 sur  Angers / Le Mans : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne à double voie, électrifiée, relie les agglomérations angevines et mancelles, fortes chacunes de plus de 200 000 habitants et distantes de 100 km,  en 40 minutes. De quoi s'attendre à une offre TER de qualité ? Voire...

Comme vous allez le constater, cette ligne dispose de TER en ... rafales !

La desserte : Aller travailler à Angers depuis Le Mans :
- Le matin : Avec seulement 4 TER quittant Le Mans entre 6h18 et 8h38, l'offre est ridiculement faible pour un bassin de population de 500 000 habitants. Mais au moins, ces 4 TER sont à peu près espacés régulièrement.
- Le soir : Après le très précoce départ angevin à 16h06, seuls 4 TER quittent Angers pour Le Mans entre 17h03 et 19h18 (plus un TER limité à Sablé). C'est maigre. Et c'est d'autant plus mùaigre que le dernier TER est origine Angers et non Nantes. Un manceau qui souhaite passer la journée à Nantes avec un billet TER doit quitter Nantes sur le coup de 17h30, s'il veut éviter un trajet à rallonge avec correspondance à Angers. Inacceptable ! (mais compréhensible : le SNCF veut remplir ses TGV de contre-pointe vers Paris, le soir)
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à Angers :
non, non et non ! Le premier TER pour Angers quitte Le Mans à ... 11h04 (Non, ce n'est pas une coquille dans la fiche horaire, c'est la réalité ...).

TER et TGV en gare du Mans : pour disposer de bonnes fréquences de/sur Angers,
il faut sortir son chéquier pour l'abonnement "grandes lignes".


La desserte : Aller travailler au Mans depuis Angers :
- Le matin : sur une ligne de cette importance, on est surpris de ne constater "que" 4 TER entre 6h19 et 8h20 au départ d'Angers pour Le Mans. Il faut attendre plus de 4 heures pour disposer d'une autre liaison TER (avec du coup 2 TER qui se suivent à 15 minutes d'écart...). Inacceptable !.
- Le soir : 6 TER quittent Le Mans pour Angers à 17h06, 17h15, 18h00, 18h06, 19h06 et 20h20. Des TER supplémentaires complètent la desserte du Le Mans Sablé.
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi au Mans : non, non et non ! Le premier TER pour Le Mans quitte Angers à ... 12h27 (Non, ce n'est toujours pas une coquille dans la fiche horaire, c'est une manie sur cette ligne).

Intervalle maximal entre deux trains (on n'a pas dit TER pour ne pas être méchants !) entre 7h00 et 20h00 (du lundi au vendredi) ;
- Sens Le Mans / Angers : 1h47 "seulement"  (rien entre 8h38 et 10h25 au départ du Mans) : merci aux TGV intersecteurs qui évitent le désert de desserte.
- Sens Angers / Le Mans : 2h41 (rien entre 9h46 et 12h27 au départ d'Angers) ; Impossible d'arriver au Mans pour midi, ce qui empêche les correspondances sur Chartres, Alençon, ...

Agréments et galères...
Difficile d'être un abonné TER sur cette ligne, sauf à avoir des horaires de bureau réguliers dans des cités administratives proches des gares. Du coup, de nombreux (anciens) abonnés ont conservé leur abonnement grandes lignes, qui permet l'utilisation des TGV. Pour les travailleurs du samedi, c'est obligatoire.

Avec une offre malgré tout en progression, et des temps de parcours attractifs, la clientèle répond présent, très présent même. Du coup, les TER sont de plus en plus bondés, notamment entre Le Mans et Sablé sur Sarthe. Une refonte de la desserte serait la bienvenue, car certains TER bondés (Le Mans - Nantes de 18h00) prédèdent de quelques minutes d'autres TER moins remplis, car omnibus et limités à Sablé.

Comme la ligne n'esty pas saturée, les horaires sont la plupart du temps tenus à quelques minutes près. Le problème, c'est qu'en ce moment au Mans ou à Angers, ces "quelques minutes de retard" entraînent souvent une longue attente du ... bus urbain. Vivement le tram !

Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire
- Faire en sorte qu'un TER Direct (arrêt à Sablé uniquement) précède un TER terminus Sablé, en alternance à la demi--heure avec un semi direct parcourant l'ensemble de la ligne, contrairement à ce qui se pratique actuellement, sur Le Mans Angers en fin d'après midi.
- Permettre l'aller-retour en TER sur Angers ou Le Mans les samedi, pour les abonnés TER
- ou : permettre l'accès des abonnés TER aux TGV, quand aucun TER ne circule sur la ligne 30 minutes avant ou après un TGV.

A vos commentaires !
Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques