Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 14:13

 

 

Activité chargée concernant les TER vers le littoral atlantique, en effet deux dates proches où les usagers sont conviés à s'exprimer : 

  •   le 16 mai
  • et le 18 mai 2017

La première date concerne une réunion publique organisée à 20h30 à la salle polyvalente Escale de Retz de Sainte-Pazanne par SNCF Réseau.

Il s'agit d'une réunion de chantier qui vise à présenter les travaux ferroviaires en gare de Sainte-Pazanne prévus de fin mai au 1er décembre 2017.Les objectifs, La consistance ainsi que Les impacts (fermetures temporaires des passages à niveau et nuisances sonores) des travaux dans le cadre de la modernisation des lignes Nantes – Pornic / Saint-Gilles-Croix-de-Vie que SNCF Réseau effectue

Enfin la deuxième date concerne le prochain comité de ligne « Nantes – Pornic – Saint-Gilles-Croix-de-Vie – Saint-Jean-de-Monts – Noirmoutier » qui se tiendra le 18/05 à Saint Hilaire de Riez à partir de 18h15.

Sur ce dernier point vous pouvez faire parvenir vos éventuelles remarques sur les  projets horaires de l'été et de l'automne prochains afin que nous puissions les transmettre aux services de la  SNCF lors du comité de ligne.
 

Article de Presse

Repost 0
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 06:00

 

header article tmpphpeXqA05

 

 

Fontenay - Niort, une réouverture au point mort

La réouverture de la ligne Fontenay-le-Comte - Niort (32 km), réclamée depuis des années par l'Association des usagers des transports de Vendée, n'avance pas. En 2005, une convention État-région Pays de la Loire estimait le coût du projet (remplacement de 5 km de rails et aménagement de 5 points d'arrêt, en particulier pour les personnes à mobilité réduite) à 8 millions d'euros.

Puis, en 2007, une étude réalisée ultérieurement par RFF a chiffré les travaux nécessaires (réfection complète de la ligne) à 43 millions, sans compter la suppression de tous les passages à niveau exigée par l'absurde "circulaire" Bussereau, soit 60 millions supplémentaires.

 

Selon le conseil régional des Pays de la Loire, la réouverture ne sera pas enterrée, à condition que toutes les collectivités concernées y participent financièrement, et que la suppression des passages à niveau ne soit pas imposée par l'État. Mais ni le département de la Vendée ni la ville ou l'agglomération de Niort ne veulent s'engager : seule la région y est disposée.

Il existe bien une liaison par car SNCF entre Fontenay et Niort, mais les cars sont souvent en retard et les correspondances entre trains et cars en gare de Niort sont mal organisées. Le chiffre d'affaires du bureau SNCF de Fontenay arrive juste derrière ceux des gares de La Roche-sur-Yon et Les Sables-d'Olonne : cela montre clairement qu'il y a un potentiel important d'usagers de la SNCF en Sud-Vendée, malgré l'absence aujourd'hui de toute relation par rail au départ de Fontenay.

 

 

Jean-Paul Juillet, président de l'AUT 85

 


Image

Photo en provenance du site http://forum.e-train.fr/viewtopic.php?f=5&t=75685

 

Pour plus d'information voir le sujet de discussion sur le Forum LR PRESSE

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Vendée (AUT 85)
commenter cet article
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 07:13

header article tmpphpeXqA05

 

A 831 : l'Association des usagers du train poursuit le combat



Jean-Paul Juillet, le président de l'AUT, association des Usagers du train, estime que le positionnement de la ministre de l'Écologie contre le projet de l'A 831 "a réveillé le lobby routier en pleine torpeur estivale [...] alors que Madame Royal n'a fait que rappeler les conclusions du rapport Mobilité 21 de juin 2013 qui avait classé ce projet dans les équipements non prioritaires."


AG-AUT-85.jpg
Ce rapport préconisait aussi la modernisation du réseau ferré classique. Il s'étonne du silence "des parlementaires vendéens et charentais à propos de l'avenir de la ligne SNCF Nantes - Bordeaux. Les élus avaient pourtant voté pour le maintien des deux voies et leur rénovation permettant ainsi la continuité de la ligne Quimper-Hendaye."[...] Les contrats de plan État-Région 2014-2020,qui "devaient inclure les engagements financiers des collectivités concernées et de l'État, sont reportés à 2015. C'est la conséquence du recul du gouvernement Ayrault sur l'écotaxe qui aurait financé en partie la rénovation du réseau ferré"

Sur ligne Nantes - Bordeaux, [...]"les locomotives, âgées d'une quarantaine d'années, rendent l'âme les unes après les autres, à tel point que la SNCF n'a pas été en capacité, cet été, de faire circuler les trains supplémentaires de juillet et août", ajoute Jean-Paul Juillet. [...] Une solution de bon sens aurait pu permettre d'assurer tous les trains en utilisant le parc de locomotives diesel fret quasiment neuves et sous-utilisées du fait de l'abandon de ce service par la SNCF, mais elles sont interdites à la circulation entre La Roche-sur-Yon et La Rochelle, compte tenu de la vétusté des voies."


P1100570Jean-Paul Juillet, le président de l'AUT

 

D'après Ouest France daté du 04/08/2013 Edition Vendée

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Vendée (AUT 85)
commenter cet article
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 07:30

logo LPO

Ligue pour la Protection des Oiseaux
Vendée

 

Divers articles de presse ou communications du Conseil Général de la Vendée laisseraient penser que l'A 831 serait un projet environnemental exemplaire parce que la LPO a été associée aux études de recommandation de réduction des impacts ou de mesures compensatoires.

 

La Position de la LPO France rédigée par son président Allain Bougrain Dubourg est jointe à ce communiqué.

 

Le cas particulier de la Vendée

 

Cette autoroute de 64 km traverse plusieurs sites naturels d’importance européenne comme le Marais Poitevin ou le Marais de Rochefort.

 

La Vendée possède déjà un réseau routier très dense. La Vendée est le département français où l’artificialisation des sols a subi la plus forte progression sur la période récente. Les espaces agricoles et semi-naturels y sont donc, plus qu’ailleurs, soumis à une pression foncière croissante. L’A831 pourrait, en Vendée, impacter directement une surface de 70 ha (200 m de large sur 14 km) et indirectement une surface de 1 400 ha.

 

De fortes inquiétudes quant à l'application des promesses environnementales de la part du Conseil Général de la Vendée.

 

Entre 2006 et 2009, des échanges ont eu lieu entre la LPO et le conseil général à propos des mesures environnementales qui devaient accompagner la voie rapide Challans - St Jean de Monts. Malgré les promesses écrites, aucune action de compensation environnementale n'a été entreprise par le Conseil Général alors que la route est en service depuis plusieurs années, cicatrice béante au coeur de cette zone humide exceptionnelle.

 

Le conseil général de la Vendée est en délicatesse avec la LPO Vendée concernant plusieurs aménagements fonciers. Pour le contournement de Talmont St Hilaire, celui de L'Ile D'olonne, le remembrement de St Michel Mont Mercure ou le projet de nouvelle voie entre Bournezeau et Chantonnay. L'association de protection de la nature estime que le conseil général ne prend pas sérieusement en compte la biodiversité.

 

Avant de prétendre que l'A 831 serait une autoroute exemplaire du point de vue environnementale, la LPO demande au conseil général d'appliquer ce principe sur les aménagements dont il est aujourd'hui maître d'ouvrage, les actes valent plus que des promesses !

 

 

LPO Vendée – La Brétinière – 85 000 La Roche-sur-Yon
Tél. : 02 51 46 21 91

http://vendee.lpo.fr  --  www.faune-vendee.org

Association reconnue d’intérêt général

 

 

http://poitoucharentes.eelv.fr/files/2013/11/A831-1.pnghttp://larochellereaunis.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/66/files/2011/09/Projet_A831.png

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Vendée (AUT 85)
commenter cet article
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 10:30

logo LPO

 

Une mise au point indispensable !

 

Divers articles de presse ou communications du Conseil Général de la Vendée laisseraient penser que l'A 831 serait un projet environnemental exemplaire parce que la LPO a été associée aux études de recommandation de réduction des impacts ou de mesures compensatoires. 

 

 

Position de la LPO France – A 831

 

 

« Le projet a été validé par la LPO ». Telles sont les affirmations à propos de la LPO et l’A831.


Dans cette affaire, et dès son origine, la LPO a toujours tenu un discours qui n’a pas varié au gré des circonstances.


Ainsi, elle s’est opposée (notamment lors de l’enquête publique) au projet qui impactait deux zones sensibles (le Marais Poitevin et le marais de Rochefort) et participait à la redoutable artificialisation qui ronge les espaces agricoles et naturels, au rythme de 80 000 hectares par an, soit l’équivalent d’un département français tous les 7 ans !

 

"La LPO n’a pas rejeté les potentialités d’éclairage... conformément à sa vocation et son esprit d’ouverture"


Pour autant, lorsqu’en 2009, le Ministre de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo, faisant suite au Grenelle de l’Environnement, a demandé à la LPO une étude d’expertise et de recommandations sur le thème de la biodiversité dépendante de l’A831, la LPO, conformément à sa vocation et son esprit d’ouverture, n’a pas rejeté les potentialités d’éclairage dans ce dossier.


Elle a travaillé durant 15 mois, avec les services de l’état, pour formuler une série de préconisations permettant de limiter l’impact du projet sur les espaces et les espèces. Le rapport, réalisé notamment avec le concours de

biologistes et d’associations de protection de la nature, a été jugé d’excellente qualité par les acteurs, ce qui n’a pas empêché la LPO de maintenir son point de vue sur le principe même de l’A831.

 

La LPO n'a pas « validé » le projet A 831 !


Il n’est donc pas exact d’indiquer que la LPO a « validé » le projet A831.


Cela dit, si l’autoroute devait se faire, la LPO veillera à ce que ses préconisations soient prises en compte et restera vigilante quant à leur mise en oeuvre.

 

 

Allain Bougrain Dubourg

   Président de la LPO

 


Image 11-2

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Vendée (AUT 85)
commenter cet article
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 09:30

logo LPO

 

Ligue pour la Protection des Oiseaux    
Vendée    
    
Invitation Presse   

 

Opposition de la LPO à l'A831    


     
    Frédéric Signoret (co-président de la LPO Vendée, porte-parole)    

est heureux de vous inviter à une conférence de presse sur ce sujet   

 

Lundi 10 février 2014 à 14h00

au siège social de la LPO Vendée- La Brétinière – 85 000 La Roche-sur-Yon

 

 

Contact Presse :

LPO Vendée

La Brétinière

85 000 La Roche-sur-Yon 

02 51 46 21 91

 

Frédéric SIGNORET
       Co-Président  Porte-parole

06 76 46 30 03

 

n138122470568_2871.jpg

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Vendée (AUT 85)
commenter cet article
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 07:30

 

Dernier courrier du Député Maire Hugues FOURAGE concernant l'amélioration des transports collectifs dans le Sud Vendée. Des courriers de ce type que d'autres élus seraient bien inspirés de prendre comme modéle tant la politique des transports collectifs menée en France a un retard abyssal de 40 ans ... hormis le TGV.

 

Les questions posés (intercité, infrastructure, aménagement du territoire... ) sont suffisamment riches de signification. Les réponses apportées sont donc très attendues. On verra ensuite s'il y a un effet "Brétigny"... ou si le changement n'est qu'un "effet de manche"...

 

Une question manque pourtant : c'est celle de la réouverture de Fontenay le Comte - Niort. On pouvait pourtant s'attendre à une intervention du Député Maire de Fontenay le Comte sur ce dossier... Ce sera sans doute pour une prochaine fois ?

 

P1040446.JPG

 

Lettre HF Vendée tpt

 

 

  plan-r-gion-85233.jpg

 

Carte des propositions de la Région pour la Vendée

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Vendée (AUT 85)
commenter cet article
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 08:00

C'est ce que réclame le Député Maire de Fontenay le Comte afin que le Sud Vendée puisse bénéficier d'une desserte ferroviaire comme l'atteste ce courrier adressé au Prefet de Région. Démarche que la FNAUT Pays de la Loire et l'AUT 85 soutiennent à fond...


Il est bon de rappeler qu'à l'occasion des élections législatives, EELV avait organisé une manifestation de Fontenay le Comte jusqu'à la gare de Velluire avec comme thématique le retour du train dans le Sud Vendée...

 

 

 

lettre-Velluire--HF.gif

 

P1100556 (1)

La gare de Velluire qui est maintenant une propriété privée

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Vendée (AUT 85)
commenter cet article
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 07:30

 header article tmpphpeXqA05

 

Le Président de l'AUT, Jean-Paul Juillet répond aux questions d'une journaliste de Ouest France.

Alors qu'en Sarthe et en Mayenne, des associations et des collectifs militent pour la réouverture de lignes ferroviaires au trafic fer en Vendée, l'AUT continue son action pour faire aboutir une promesse électorale... non tenue.

 

Pour les usagers du transport : il n'y a rien de concret ...

 

logo-ouest-france

 

 

L'association vendéenne demande toujours la réouverture de la ligne SNCF Fontenay-Niort ...

Et souhaite un arrêt à Velluire.

 

 

Deux questions à ...  Jean-Paul Juillet, Président de l'Association des Usagers du Transport de la Vendée.

 

 

Où en est-on de la réouverture de la ligne Fontenay-Niort ?

 

C'est toujours au point mort. On est passé d'une convention État-Région, qui estimait la réouverture à 8 millions d'euros en 2007, à une étude réalisée ensuite par Réseau ferré de France (RFF), qui estimait les travaux nécessaires à 43 millions d'euros. Le vice-président de la Région chargé des transports dit que le projet n'est pas enterré à condition que toutes les collectivités participent financièrement. Mais ni le Département de Vendée ni la ville ou l'agglomération de Niort ne veulent y participer.


P1100570 

Et les travaux sur la ligne Bordeaux-Nantes, entre La Roche-sur-Yon et La Rochelle ?

 

Cet hiver, 6 000 traverses ont été remplacées, soit une sur 40. Ces travaux étaient faits seulement pour éviter une plus grande détérioration. Nous aurons, en octobre, le résultat de l'étude globale d'Inexia, la filiale de RFF, sur ces travaux de modernisation et une précision du coût en fin d'année. RFF ne va pas engager des travaux, pour une ligne peu utilisée, si les collectivités ne paient pas.

 

Nous continuons à défendre un arrêt du TER à Velluire car il n'existe pas de halte entre Luçon et La Rochelle. Nous sommes satisfaits que le conseil de développement de Fontenay-le-Comte ait adressé un courrier aux élus des régions Pays de la Loire, Poitou-Charentes et Aquitaine demandant le maintien de la double voie, sa modernisation et la création d'un arrêt à Velluire.


P1100556 (1)

La gare de Velluire

 

Enfin, concernant le guichet SNCF de la ville, il ne reste plus qu'un seul employé depuis mars. L'autre a été mutée. Au 31 décembre 2014, la SNCF arrêtera de financer ces bureaux de ville, c'est dans le projet SNCF vision 2015. Nous continuons à nous battre pour le maintien du guichet avec une présence humaine.

 

Propos recueilli par Sophie CAPELLE

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Vendée (AUT 85)
commenter cet article
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 06:30

vba 831

Communiqué de Presse

 

 

Collectif "pour l'abandon du projet autoroutier A 831" VS Conseil Général de Vendée

 

"Vivre Bien en Aunis" et le collectif "pour l'abandon du projet autoroutier A 831" vous communiquent un mémorandum :

 

Ce livret est une réponse de circonstance au mémorandum écrit par la Vendée à destination du gouvernement en général et de la "commission mobilité 21" en particulier. Il existe beaucoup plus de dix bonnes raisons de ne pas poursuivre ce projet mais nous avons désiré répondre point par point aux " 10 principales raisons" inscrites dans le dossier vendéen.

 

2005-voie-ferree-nantes-vers-bordeaux-1v.jpg

Et si on mettait l'argent sur les voies ferrées ?(ex : Nantes / Bordeaux)

 

Les dix bonnes raisons d'abandonner le projet A 831

 

1. Il n'y a pas de " logique d'itinéraire" de Dunkerque à Bayonne à laquelle il ne manquerait que les 63 km du projet A 831.

 

2. Pour désenclaver, il faut être enclaver !(définition : enfermer à clef). Les itinéraires entre le sud Vendée et le nord Charente-Maritime ne manquent pas : vers le Nord, trois itinéraires départementaux de 1ère catégories, RD 137, RD10/RD9a et RD 938. Vers l'Est la RD 11, future A 810 gratuite pour rejoindre A10. Vers le Sud, RD 137 pour rejoindre l'A10 à Saintes par Rochefort.

 

3. La desserte du port Atlantique. Les dirigeants du port autonome de La Pallice tablent essentiellement sur le rail et la liaison avec Niort dans une bonne politique de report modal. La A 831 arriverait à 30 km.

 

4. Écrire que la création de l'autoroute amélioreraient la sécurité des vendéens et charentais est faux. La sécurisation, le bon entretien et la sécurisation des routes existantes atteindraient ces objectifs. La dépense publique liée à la création de l'autoroute assècherait ces budgets pour plusieurs années.


5. Dire que l'on va améliorer la qualité de vie des uns en oubliant que l'on va détruire la qualité de vie des autres est d'un cynisme !


6. Pas besoin de commenter cette " bonne raison" selon le mémorandum vendéen :"... préserver l'environnement en créant une infrastructure" de bitume et de béton, il faut oser, ils l'ont écrit.

 

7. Le respect des engagements de l’État, 17 années après les premières études ..." Il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis" dit le proverbe et Monsieur le ministre des transports partage cet adage.

 

8. Le soutien indéfectible des collectivités territoriales est assorti ....d'un refus indéfectible de la région Poitou- Charentes! et contrarié par des avis contraires ou plus modérés d'élus de plus en plus nombreux.

 

9. Annoncer une forte rentabilité socio-économique de ce projet  en citant 3 autres autoroutes récentes qui battent de l'aile voire sombrent dans le marasme, nous entrons dans un monde parallèle, la cinquième dimension peut-être ? ou un microclimat peut-être ?

 

10. Pour finir, ce mémorandum annonce un contexte économique favorable au lancement....mais ils habitent où ceux qui affirment cela ? Tous ces points sont développés dans le dossier joint.

 

En conclusion, nous voudrions que les élus concernés cessent de vouloir faire notre bonheur malgré nous. Il y a d'autres priorités, d'autres défis, d'autres décisions, d'autres options qui deviendraient possibles avec le redéploiement des sommes que ces messieurs et dames veulent investir dans ce projet du siècle dernier pour un mode de vie non soutenable.

stopautoroute

Lien vers le mémorandum de Rétailleau :
http://www.vendee.fr/Media/Files/Territoire-Environnement/Transports/Transports/Memorandum

 

Lien vers notre argumentaire :
http://non-a831.chez-alice.fr/dossier/memo%20mob%2021.pdf

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Vendée (AUT 85)
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques