Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2006 3 20 /09 /septembre /2006 00:00
Depuis le 4 septembre, un TER Cholet Angers marque désormais l'arrêt à Chemillé, pour combler de longs intervalles sans trains.

Cholet  8h48   
Chemillé  9h02 nouvel arrêt
Chalonnes sur Loire  9h13 nouvel arrêt
Angers  9h26

Ce TER permettra aux usagers d'arriver peu avant l'ouverture des commerces de centre ville, ou facilitera les démarches administratives. Il offrira de plus des correspondances vers Paris d'une part, Roissy Charles de Gaule et Lille d'autre part.


Un TER matinal en gare d'Angers, pour Cholet. 72500 et matériels plus anciens ("caravelles" rénovées) sont omniprésents sur cette ligne.

Pour compenser le retard lié à la création d'arrêts, le TER sera avancé de 5 minutes au départ de Cholet.

Cette création d'arrêts devrait être suivie d'autres, demandés par les usagers et les élus durant les réunions du Comité de ligne.  On s'oriente progressivement vers une desserte simple et lisible de cet axe, comme le réclamait la FNAUT Pays de la Loire depuis la modernisation de la ligne.
Partager cet article
Repost0
19 septembre 2006 2 19 /09 /septembre /2006 22:51
Depuis plusieurs jours, le vélo et la marche à pied sont de rigueur au Mans où, en l'absence de bus, la circulation automobile frise la congestion complète à l'heure de pointe.


Le manque d'information des usagers est patent, aucune affiche ne signalant le conflit aux arrêts situés près de la gare SNCF du Mans, où de nombreux usagers attendent les bus en vain, persuadés que c'est à cause des embouteillages et du chantier du tram que ceux-ci n'arrivent pas... La direction de la SETRAM ne connaît pas les imprimantes et les boutiques de photocopieuses ?

Direction et syndicats dos à dos... sur celui des usagers

« La direction prend en otage les usagers en refusant la négociation. 
», déclare un secrétaire départemental d'un syndicat. Soit. Mais faudrait pas exagérer. Les grévistes aussi, non ?

A quand des grèves qui cherchent à séduire l'usager, plutôt que de se le mettre à dos ? Il existe d'autres méthodes pour gêner la direction sans (trop) pénaliser l'usager... Mais l'imagination, de nos jours, ne semble plus du tout au pouvoir, même dans la rue...

Voici d'autres formes de grèves, utilisées par d'autres salariés des transports sur d'autres réseaux :
- grèves d'une heure, à horaires aléatoires ou non (mais pas à l'heure de pointe...)
- grèves du zèle du code de la route : les bus attendent la fourrière si une voiture est stationnée dans un couloir de bus, ...
- grèves du contrôle (= bus gratuits)

Toutes les idées novatrices en ce domaines sont attendues en commentaires...

F Guimier - FNAUT Pays de la Loire et usager SETRAM
Partager cet article
Repost0
19 septembre 2006 2 19 /09 /septembre /2006 00:01
Depuis le 2 septembre, la région a décidé d'améliorer l'accueil des usagers dans les trains TER les plus chargés du réseau.

L'information, disponible après un peu de recherches sur le site TER-sncf.com, n'a pas bénéficié d'une publicité à grande échelle.

Sur Laval, les TER de 6h51 et 7h09, à destination du Mans, sont concernés par cette offre.
Au retour, les TER quittant Le Mans à 6h25, 7h15, et 17h42 sont concernés.


Seuls certains trains bénéficient de cette offre. Vous trouverez ici le document de communication de la région et de la SNCF, en téléchargement ici.

Regardez bien ! La plupart des lignes sont concernées.
Partager cet article
Repost0
18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 20:28
Au Mans, rue Gambetta (section centre ville - Université) , la pose des pavés bat son plein ces jours ci, comme l'illustre ce cliché :


Les pavés sont posés sur un lit ... de bitume ! Le tram, c'est le monde à l'envers.
Partager cet article
Repost0
18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 00:00
Ce week-end, les journées du patrimoine ont remporté un grand succès auprès du public de notre région. Cette année, l'Anjou se distinguait en offrant au public deux attrations ferroviaires. Après être restée à quai toute la journée de samed et joué du sifflet à qui mieux mieux, la locomotive à vapeur 141 R 1199 s'est élancée dimanche vers Le Mans (et retour le soir), là où, habituellement circulent TGV et TER à 200 km/h.

Pendant ce temps, les amis du Petit Anjou ont aussi fait le plein en accueillant pas moins de 1500 visiteurs en deux jours. Petites et grand ont pu admirer le travail de restauration de voitures voyageur datant de 1892.

La foule prenant d'assaut la voiture B111 de 1892 (seconde classe à portières latérales), restaurée par l'AAPA.
Au second plan, une seconde voiture en restauration (AC21, première classe à couloir central)


Sur les quelques voies de service jouxtant le dépôt de St Jean de Lignières,  les visiteurs ont pu s'imaginer quelques instants un bon siècle en arrière (le bruit du diesel en plus et la vapeur en moins...), sur les voies de ce réseau ferré départemental à voie métrique.

Le démarrage du locotracteur Dujardin, l'un des trois engins moteur en service, a permis de tester la condition physique des visiteurs les plus téméraires...

Pas de démarreur électrique, mais un volant d'inertie pour lancer le diesel bicylindre "Dujardin".

Voir le site web de l'AAPA

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2006 7 17 /09 /septembre /2006 18:28
Ces dernières semaines, on a dénombré plusieurs accidents sur les passages à niveau. Ces derniers apparaissent pour certains journalistes comme "des embûches mortelles que le chemin de fer dresse sur la route".

Militant de Fnaut Pays de la Loire et de la Ligue contre la violence routière, j’affirme qu’il s’agit "d’embûches que la route dresse sur la voie ferrée".

Les statistiques sont formelles.  99% des accidents de passage à niveau sont imputables à la route et à ses usagers.

On peut distinguer quatre scénarios principaux :
- habitués à trouver un passage à niveau toujours ouvert le conducteur peut être surpris par sa fermeture ( 30% des cas surtout sur des lignes ferroviaires à faible trafic)
- le défaut de maîtrise du véhicule routier concerne 28% des cas
- la tentative de franchir en chicane les demi-barrières fermées est un comportement imbécile au demeurant mais concerne 16% des cas
- enfin le véhicule routier peut être arrêté sur les voies soit parce qu’il circule en file soit plus rarement parce que son moteur cale.


Pour le reste il est difficile de comptabiliser : l’état du véhicule, la vigilance du chauffeur.

Pour éviter ces accidents routiers, répétons-le il faut un programme prioritaire et massif de suppression des passages à niveau les plus dangereux.

On ne peut cependant envisager de supprimer tous les passages à niveau cela reviendrait à des dépenses considérables. Il est possible de réduire les collisions par des mesures moins coûteuses :
- aménagements routiers d’approche (ralentisseurs, limitations de vitesse)
- contrôles routiers plus fréquents (avec des radars)
- sanctions importantes à tout comportement in fractionnel
- campagnes de communication de Réseau Ferré de France et du Ministère des Transports.

Les Français méritent d’être informés des risques lié aux passages à niveau autrement que par la seule mise en cause des trains.

Jean François DENOYER (Nantes)
Partager cet article
Repost0
17 septembre 2006 7 17 /09 /septembre /2006 10:32
C'est fait ! Depuis la fin de la semaine dernière, le soubassement de la plateforme de tramway est coulé, avenue Rubillard (section centre ville - Université).


La pose des rails va suivre, une fois que le béton sera bien pris. Dès lors, l'avenue Rubillard prendra un aspect presque définitif, car les trottoirs et la voirie qui subsistera sont en cours d'achèvement.
Partager cet article
Repost0
16 septembre 2006 6 16 /09 /septembre /2006 08:02
Laval /  Strasbourg  en direct. Ce sera possible avec le TGV Est.

La Mayenne bénéficiera d'une nouvelle destination grâce au  TGV à l'occasion de la mise en service du TGV Est le 10 juin 2007. Une bonne nouvelle pour le département  qui dispose déjà de liaisons directes venant de Rennes et à destination de Lille Europe et Marseille Saint-Charles.

Une desserte utile et complémentaire de l'offre grande vitesse existante pour le département mais sans doute incomplète au regard de l'absence d'offre à destination du Bénélux et surtout de l'Angleterrre et ce au vue de la fréquentation importante de la Bretagne par des sujets britanniques. L'électrification vers St Malo aurait pu être un facteur décenchant pour la desserte vers la Grande Bretagne. 








 

Un TGV rénové  "Lacroix" en gare d'Angers . Ce type de matériel assurera les liaisons vers l'Est
 depuis les gares de notre région, dont Laval

La SNCF a dévoilé récemment ce que pourraient être les horaires du futur TGV Est. Laval serait en relation directe avec  Strabourg grâce à un aller /retour.

Rennes serait toujours l'origine ou la destination finale des rames TGV et  Laval serait à  4h40 de la capitale alsacienne.

Détails des horaires des TGV qui  ciculeront du lundi au dimanche :
 
RETOUR
  • Strasbourg : 8h56 
  • Lorraine TGV : 10h08 
  • Champagne-Ardennes TGV : 10h49
  • Marne-la-Vallée : 11h22
  • Massy :12h01
  • Le Mans : 12h54
  • Laval : 13h35
  • Rennes : 14h10  
          ALLER
  • Rennes : 17h10
  • Laval : 17h44
  • Le Mans : 18h32
  • Massy : 19h23
  • Marne-la-Vallée : 20h03
  • Champagne-Ardennes TGV  :20h35
  • Lorraine TGV  : 21h16
  • Strasbourg  : 22h28
 

En attendant les dessertes en Eurostar et en Thalys.  

Bon Voyage... pour  2007.

Fnaut Mayenne + TRACES 

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2006 4 14 /09 /septembre /2006 00:00
En Poitou Charente, une association membre de la FNAUT se bat pour la préservation et la réouverture au trafic voyageur de la dorsale ferroviaire des Deux Sèvres : Thouars - Parthenay - Niort, maillon d'un ex itinéraire grandes lignes Paris Bordeaux via Saumur, Niort, Saintes. 

Il s'agit de l'Association pour le Développement du Transport Ferroviaire Thouet-Sèvre Niortaise (ADTFTS, son site web). Celle-ci organise son Assemblée Générale à Parthenay le vendredi 22 septembre 2006 (20H00 , Maison du Temps Libre, rue Clément ADER, 79200 PARTHENAY).

Le projet, l'historique de la ligne, son utilisation actuelle pour le fret... tout est sur le site web de
l'ADTFTS.

Un autorail X73500 en gare de Parthenay, et ce régulièrement ? Non, vous ne rêvez pas, c'est vrai.
Il s'agit de mouvement d'autorails à vide entre Niort et Thouars, pour "alimenter" en engins l
a liaison Bressuire Thouars renforcée depuis bientôt un an par la Région Poitou Charentes. (cliché ADTFTS)
Partager cet article
Repost0
13 septembre 2006 3 13 /09 /septembre /2006 20:35
En matière de transport collectif les usagers de Saint Sébastien sur Loire ( lignes 26, 27, 2ç) ou de Vertou (ligne 28) seront bientôt au Paradis. C’est Nantes Métropole qui le dit en donnant le jour du passage vers St Pierre : le 5 novembre ,date de la mise en service du « busway ».

En attendant ils rencontrent l’Enfer.

Celui où l’on met plus d’une heure et demi (vérifié le 11 septembre) sur la ligne 29 entre  Commerce  et Savarières. Et tout cela à cause du chantier de construction de la ligne 4 et des embouteillages qui en découlent pour les véhicules de la TAN. A cause avant tout des automobilistes . A cause aussi du refus du traitement du problème par les responsables pourtant alertés par les responsables de la FNAUT depuis le début du chantier. Avec pour seul échappatoire les TER Nantes-Vertou bondés, mal coordonnés avec les autobus.

Un bus englué sur le chantier, et vide, désespérément vide.

Paradoxalement ces conditions déplorables de transport se déploient le long d’un site propre quasiment prêt à l’emploi (servant même ça et là de cheminement pour les voitures).

On a ici comme l’impression que ce qui compte c’est l’acte inaugural de notre future ligne d’autobus à haut niveau de service . La première en Europe dit la pub mais déjà pratiquée au Brésil rappelons le….

Le haut niveau de service serait d’affecter aux autobus actuels sans plus tarder , en renonçant aux dogmes, pragmatiquement ,dans le respect de l’usager encore fidèle et sans attendre les hypothétiques « yuppies » en décembre les tronçons utilisables du site propre.

Les usagers de Saint Sébastien qui affronteront en prime dès octobre les détours liés à la reconstruction des ponts ferroviaires méritent dès à présent une réelle considération. Après tout ils ont déjà eux choisi le transport public plus respectueux de l’environnement et de l’indépendance énergétique..
J B LUGADET (abonné TAN)
Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques