Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 08:00

 

L'Association des Paralysés de France en partenariat avec l'Association des Usagers des Transports Saumurois (AUTS), ont testé l'accéssibilité du réseau urbain d'Agglobus en condition normale d'utilisation.

 

Action commune à l'APF et à l'AUTS dans le cadre de la Semaine de la Mobilité (16 au 22 septembre 2010)

Quelques personnes à Mobilité Réduite, en fauteuils roulants électriques ou manuels,  en cannes), ont testé  depuis leur domicile des parcours réels à l'occasion de la Semaine de la Mobilité, les 20 et 21/09 dernier.

 

Le réseau Agglobus urbain (voir plan)

Actuellement, tous les arrêts n'étant pas accessibles, et peu de véhicules étant aménagés, il est absolument nécessaire de très bien connaître le fonctionnement du réseau et de préparer soigneusement les déplacements.

 

DSCF0993modCopier.JPG

Il est très difficile d'établir des correspondances en centre-ville en raison de l'absence de trottoir rue du Portail-Louis. En fait, tout le Sud de la Loire est pratiquement inaccessible…


En cette Semaine de la Mobilité, un seul midibus disposant de palette rétractable d'accès est disponible, et aucun "grand bus", d'où des trajets possibles uniquement vers St-Lambert ou Ecoparc.


Une personne habitant le quartier du Chemin-Vert, tout près de l'arrêt Laënnec, aura quelques surprises si elle accède au bus par le trottoir aménagé. En effet, en arrivant au centre-ville, rue du Portail-Louis, elle ne pourra pas descendre ! Il lui aurait fallu monter par l'arrêt situé en face, ce qui lui aurait donné la descente sur l'arrêt Franklin-Roosevelt. Malheureusement, le trottoir de l'arrêt Laënnec dans ce sens est inaccessible ! Donc, il faut choisir : monter et ne pouvoir descendre, ou ne pas pouvoir monter, alors qu'il serait possible de descendre. Encore un bel exemple d'absence de concertation entre la Voirie et les Transports…

 

 

arret-laennec-saumur.JPG

 

L'accès aux véhicules

Une personne qui prendrait régulièrement le bus avec un fauteuil manuel parviendrait à accéder, en marche arrière, très rapidement à l'emplacement réservé. Cela retarderait peu le service.


La manoeuvre semble difficile avec un fauteuil électrique, plus long, et large qu'un fauteuil manuel. La personne qui a bien voulu participer à cette action n'utilisait pas son fauteuil habituel. Il faudra refaire des essais.

Les arrêts aménagés récemment, donc surélevés, permettraient peut-être un accès sans déploiement de palette rétractable, si le véhicule était véritablement positionné le long du trottoir. Cela n'a pas été possible lors de l'essai effectué avec le fauteuil électrique.

DSCF0044-copie-1.JPG

 

En ce qui concerne les personnes se déplaçant avec des cannes, il est nécessaire, comme pour les personnes âgées, ou manoeuvrant poussette ou - surtout - caddie, que le bus soit au ras du trottoir, et abaissé si l'arrêt n'est pas surélevé.


A signaler : une voiture en stationnement place Franklin-Roosevelt gêne la manoeuvre du conducteur et l'empêche d'approcher le trottoir.


A bord des bus

Pour assurer la stabilité, il est indispensable de bien appuyer le dos du fauteuil roulant contre le dosseret prévu à cet effet dans le bus. Cela est impossible avec un fauteuil qui possède une barre, ou d'autres dispositifs, à l'arrière (voir photographies de divers modèles de fauteuils).


Capturer-7.JPG

A signaler : lorsque le bus a contourné assez rapidement un rond-point, le fauteuil manuel étant alors bien positionné, une roue arrière (grande roue) s'est cependant soulevée.



Dans les véhicules, l'affichette rappelant les consignes de sécurité pour le positionnement des fauteuils est beaucoup trop en arrière de l'usager, donc inutile ! Il faut la mettre dans son champ de vision. Les sièges réservés aux Personnes à Mobilité Réduite, accessibles sans marche, ne sont pas immédiatement repérables.

 


Conclusion

L'accessibilité pour les fauteuils électriques semble très difficile, compte tenu de la diversité des modèles.

L'aménagement partiel du réseau ne permet pas actuellement d'envisager tous les déplacements. De nouveaux essais permettraient d'affiner la pertinence des ajustements. Les membres des deux associations y participeraient volontiers.


Les essais réalisés au cours de la Semaine de la Mobilité se sont avérés en partie satisfaisants, ils démontrent qu'il serait possible d'ouvrir, dans les mois à venir, l'accès des bus à tous.

 

 

 

Remerciements aux membres :


+ de l'Association des Paralysés de France (APF) qui ont bien voulu participer à cette action conduite les 20 et 21/09/2010, à l'occasion de la Semaine de la Mobilité.


+ de l'Association des Usagers des Transports Saumurois (AUTS), qui ont organisé et accompagné les parcours.


+ du personnel d'Agglobus (cadres et conducteurs) qui ont aidé à les mettre en place ou à les réaliser, malgré les changements de dernière minute dus aux contraintes matérielles.

 

 

 

Compte-rendu rédigé conjointement par les représentants

des deux associations : APF et AUTS.



Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Des infos de Saumur ...
commenter cet article

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques