Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 09:30

 fnaut logo pdl

Laval, le 25 février 2013

Communiqué de Presse 

 

 

Le retour du train c’est pour quand ? (1)

 

Mayenne va-t-elle rater une nouvelle foi, l’arrivée du train sur son territoire ? (2)

 

L’aménagement de l’espace gare est-il compatible avec le retour du train ? (2)

 

Quel type de matériel pour assurer la liaison ?


    imm005-6.jpgz2--gare-de-laval--23-fevrier-2007-005.jpg

La gare de Mayenne , coté cour et une automotrice électrique Z2 inadaptée du fait de la configuration de la ligne

sur la partie La Chapelle Anthenaise - Mayenne

 

 

Quel type de matériel sur cet axe ?

 

A ce niveau de discussion, la FNAUT souhaite apporter quelques précisions sur le type de matériel préconisé… D’abord l’association écarte la solution tram train, très dans l’air du temps et dans le promotionnel. Ce matériel est plusieurs fois cité par les élus et est mis en avant par la région, pourtant il n’est pas la panacée pour plusieurs raisons  :


+ la vocation de ce type de matériel est de circuler sur les voies urbaines des tramways et les voies SNCF mais aucune ville en Mayenne n’a jamais eu (et n’aura) de réseau de tram,


+ l’entretien est contraignant et nécessite un dépôt spécifique pour la maintenance. Celui des trams trains se situe à Doulon à Nantes … Pour des raisons d’exploitation il ne semble pas opportun d’utiliser ce type de matériel à moins de faire abstraction du coût des kilomètres « haut le pied »…


+ le coût est plus onéreux que le retour d’un train classique car il faut électrifier la ligne et faire des aménagements d’accessibilité qui conduisent à baisser l’ensemble des quais ferroviaires sur le tronc commun y compris en gare de Laval car le tram train a une caisse plus basse qu’un train classique… 

 

+ du point de vue des voyageurs, c’est une régression pour le temps de parcours car la vitesse maximale est de 100 km/h  (donc une vitesse commerciale moindre) alors que le tronc commun avec l’axe Paris / Brest permet les 160 km/h. Déjà le temps de parcours entre Nantes et Châteaubriant en tram train sera identique  (environ 1h) à celui des années 80 avec un vieil autorail poussif… Veux t-on la même chose sur Laval / Mayenne ? (en 1970  temps de parcours : 32 minutes avec 4 arrêts intermédiaires).

 

P1100634_0873.jpg

Tram train                                                                       et Busway

 

Les élus parlent aussi de « chronobus », de « busway », des solutions qui concernent les transports urbains de Nantes et qui pour la seconde solution utilise un site propre mais là encore la proposition n’est pas meilleure que les « navettes express » en autocar du Conseil Général et qui fonctionnent actuellement…

 

La FNAUT dénonce ce type d’artifice qui met de la poudre aux yeux des usagers et leur proposant des solutions « miracles » peu appropriées à leurs attentes. La solution ne réside pas dans un produit miracle mais dans une amélioration de la qualité, du temps de parcours, de l’accessibilité, de la desserte et de son amplitude…avec un matériel éprouvé. Le tram train accumule les retards les uns après les autres. Le Bilan d’exploitation sur la ligne de Clisson ne semble pas si avantageux que cela … Pour le retour du train, la FNAUT préconise la circulation d’un matériel bi-mode diesel-électrique qu’il sera toujours possible d’affecter sur d’autres lignes et qui utilisera au mieux les capacités du tronc commun de 12 kilomètres entre Laval et La Chapelle Antenaise.

 

P1060407.JPG

AGC Bi Mode (BiBi) en gare de Châteaubriant  (février 2010)


Enfin il serait nécessaire que les études prennent en compte le trafic ferroviaire potentiel. L’exemple de la ligne Tours - Chinon est instructif car elle a vu sa clientèle diminuer de 20% lors de sa fermeture en 1980 malgré un renforcement de la fréquence des cars, et elle  l’a retrouvée immédiatement lors de sa réouverture en 1982. En 1987, le trafic atteignait 500 000 voyageurs, 30% de plus qu’en 1979… Dans une étude récente la FNAUT a mis en évidence que l’autocar attire en moyenne deux fois moins de voyageurs que l’autorail et n’est utilisé que par la clientèle captive… L’offre TC actuelle ne correspond pas aux attentes des usagers c’est ce qui explique l’essor du covoiturage.


P1070719

RVB en gare de Chinon


Lorsqu’un autocar circule, il transporte en gros deux fois moins de passagers que le train. La consommation par voyageur transporté est donc pratiquement la mêmepour l’autorail et pour l’autocar et à la consommation de l’autocar, il faut ajouter celle des automobilistes que l’autocar n’a pas réussi à attirer. Si la collectivité considère comme une économie de faire circuler un car à la place du train il n’en est pas de même en terme de bilan carbone, de protection de l’environnement, de consommation d’énergie et de coût d’usage pour l’usager.

 

La FNAUT invite donc les élus à revoir leur copie … L’ensemble de ces observations n’auraient pas lieu d’être si les usagers étaient associés au comité de suivi… Participation qui est refusé à la FNAUT, au prétexte qu’ils sont représentés (sic) par les élus !

 

 

pour La FNAUT

F. EYMON 

 

 

 

fnaut Pays de la Loire : Association Régionale des Usagers des Transports 

Siège social : Maison des Associations 1 rue d’Auvours  44000 NANTES 

Partager cet article
Repost0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 09:00

fnaut logo pdl 

Communiqué de Presse

 

Laval, le 25 février 2013

 

Le retour du train c’est pour quand ? (1)

 

Mayenne va-t-elle rater une nouvelle foi, l’arrivée du train sur son territoire ? 

 

L’aménagement de l’espace gare est-il compatible avec le retour du train ?

 

Quel type de matériel pour assurer la liaison ?


 

carte-de-la-53-XIX-siecle--080-copie-1.jpg

  La carte de la Mayenne au XIX ème siècle, en trait noir soutenu le réseau ferré

 

Mayenne va-t-elle rater une nouvelle foi, l’arrivée du train sur son territoire ?

 

La FNAUT s’interroge sérieusement et se demande si la ville de Mayenne va rater une nouvelle fois l’arrivée du train sur son territoire ? Historiquement au début de la première moitié du XIXème siècle, Mayenne et Laval sont rivales et de même taille. Pourtant c’est Laval qui obtient le passage du train en 1855 sur l’itinéraire Paris – Brest…La volonté de Laval pour obtenir le train a été semble t –il plus forte… 

Mayenne attendra novembre 1866 pour être reliée par le ferroviaire à cet axe et elle sera desservie par la 2ème voie ferrée construite en Mayenne, preuve de l’importance tant du point de vu économique que du point de vu géographique (on ne parle pas encore d’aménagement du territoire) du nord Mayenne.

 

Mayenne va –t-elle encore une fois rater un rendez-vous de cette importance… en ne profitant pas de l’opportunité qui se présente ? Les élus ont –ils bien pris conscience que le modèle énergie à bon marché s’achève et que les territoires excentrés seront des territoires condamnés à péricliter sans transport durable… Voilà qui donne un sens aux interrogations légitimes des usagers…

 

P1060585

  Le Grand Nord au centre de l'espace gare, la gare est cachée par les arbres à gauche...

 

 

L’aménagement de l’espace gare est-il compatible avec le retour du train ?

 

La FNAUT s’interroge également pour savoir si les plans d’aménagement d’urbanisme du quartier de la gare intègre le retour du train ? A l’exception de la bande de 8 mètres que le Conseil Général doit maintenir pour «assurer la continuité» mais pour lequel il n’a jamais été précisé qu’elle devait suivre le gabarit et les profils ferroviaires, c’est le plus grand flou. Pourtant la gare actuelle a été confortée par l’étude sur les transports collectifs urbains du Pays de Haute Mayenne, s’il existe un pôle d’échange avec les futurs bus de Mayenne et les autocars du département c’est au niveau actuel de la gare qu’il doit se trouver… Elémentaire non ?

 

La FNAUT milite pour le retour du train entre Laval / Mayenne. Elle a le souci de la faisabilité de ce projet. En supprimant tous les obstacles juridiques (retranchement), base indispensable à la réalisation administrative du dossier, elle s’attache maintenant à la faisabilité technique. Elle souhaite que le  train desserve la gare actuelle et que le bâtiment voyageurs SNCF (BV) de Mayenne soit réutilisée pour des raisons d’économie et de proximité du centre ville.

 

L’espace culturel « le Grand Nord » ayant été construit à partir de 2008 en plein milieu de «l’espace gare» (photo de gauche), sauf à passer sur le parvis de l’entrée de ce bâtiment, l’arrivée à l’emplacement des anciens quais paraît compromise. Par contre l’accès côté cour est libre.

 

P1080412nv-copie-1P1080414 nv

L’ancien quai et plus loin le Pôle Nord qui fait obstacle…   La gare côté cour …la voie pourrait se situer au bord des

                                                                                            zébras qui bordent le trottoir de la gare…                                  

 

 

Suffisamment large, cet espace pourrait accueillir au moins une voie, voir deux voies, des quais et se prêterait particulièrement bien à l’inter modalité en permettant un échange quai à quai avec les transports interurbains par autocar et les bus du futur réseau urbain de la communauté de communes de Mayenne.

 

C’est la proposition de la FNAUT et elle aurait l’avantage de réutiliser un lieu bien identifié des mayennais tout en contribuant à économiser les finances publiques car selon nos sources d’informations la construction d’une nouvelle gare au sud serait estimée à environ 2 millions d’Euros.   

 

A suivre...

Partager cet article
Repost0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 08:30

fnaut logo pdl

Laval, le 25 février 2013

Communiqué de Presse 

 

 

Le retour du train c’est pour quand ?


Mayenne va-t-elle rater une nouvelle foi, l’arrivée du train sur son territoire ?

 

L’aménagement de l’espace gare est-il compatible avec le retour du train ?

 

Quel type de matériel pour assurer la liaison ?

 

energie5 nord mayenne 

Le retour du train c’est pour quand ?

 

Voilà des questions que l’on peut légitimement se poser quand il est question du retour du train à Mayenne. Or, la FNAUT Pays de la Loire, l’association Régionale des usagers des transports par son antenne mayennaise constate que les réponses qu’elle entend sont loin d’être toute positive…  Elle souhaite donc faire le point sur ce dossier…

 

Le retour du train est essentiel pour le nord Mayenne. De nombreux habitants en sont convaincus, mais peu d‘élus sont porteurs du dossier… Pourtant la région a déjà commandé deux études auxquelles les usagers n’ont pas été associés, et la réponse est toujours reportée à une date ultérieure… avec des perspectives du retour du train qui s’éloignent …

 

inaugurationmayennemov2005

Inauguration "fictive" du train par les verts en novembre 2005, sur le site de la gare de Mayenne en présence d'élus(e)s:  pour les verts, on reconnait Françoise Marchand (qui était Conseillère Régionale) et Claude Gourvil  (CG53) au centre avec un casque jaune , Jean-Pierre Le Scornet (Conseil Régional PS) à droite en complet gris et Jean-Pierre Bernard-Hervé à gauche en ensemble gris (ancien CG DVG).

 

 

Mais pour l’association le temps est le pire ennemi du retour du train…Il suffit pour s’en convaincre de constater que depuis le 25 novembre 2007 date de l’abrogation du Décret de Retranchement du 22 mars 2000 suite aux actions contentieuses de la FNAUT

 

+ l’espace gare s’est densifié anarchiquement (Le Grand Nord s’est implanté en plein cœur de l’ancien espace occupé dans le passé par les installations ferroviaires, la maison de la petite enfance…)


P1050921

 

+ la déviation de Mayenne a entraîné à l’occasion de sa 1ère tranche l’arasement le talus ferroviaire de la voie ferrée et la 2ème tranche va continuer sur cette même logique en mettant à niveau route et ex voie ferrée / voie verte.

 

P1010543.JPGechangeur2.jpg

La déviation (1ère tranche) on distingue bien le talus restant à droite et disparu à gauche, et le plan du futur échangeur (en vert l'ex voie ferrée) 

 

+ des travaux ont lieux sur le parcours et qui ne vont pas toujours dans le bon sens (ex : dernier en date les travaux sur le Pont des Alleux (CD 19) où les travaux sur ce pont route réalisés par le CG 53 ont eu comme conséquence de réduire de 8 à 6 mètres l’emprise ferroviaire (impossible de doubler la voie). C’est la conséquence de la propriété par le Conseil Général de la voie qui a pourtant été réintégré dans le réseau ferré national.

 

imm007-8.jpgP1110068.JPG

Pont route des Alleux (CD 19) avant les travaux et après (août 2012). Les travaux routiers ont consistés à élargir la route ce qui s'est traduit par l'élargissement du tablier et surprise la réduction de la largeur de l'emprise ferroviaire qui est passée de 8 à 6 mètres de large (l'emprise de la double voie à l'origine est réduite à une voie unique...). Les photos sont suffisamment parlantes pour cela...

 

 

A  suivre...

Partager cet article
Repost0
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 08:00
fnaut logo pdl
Voilà une intéressante question qu'il faut se poser et que le quotidien régional Ouest France pose dans ses pages mayennaises de son édition du Lundi du 25 février à travers une enquête...


P1060575P1030765

Avant la destruction de la marquise  et au cours de la construction du pôle culturel grand nord

 

A Mayenne, un guichet permet toujours de réserver ses voyages.

 

Le train a disparu depuis les années 1970 pour les voyageurs et en 1992 pour les marchandises. Seuls subsistent quelques bâtiments et un guichet, témoins de l’ère ferroviaire.

 

Si tout a été fait pour imaginer le retour du train, personne n’ose vraiment y croire à part la FNAUT … Et les politiques "du cru" sont bien les derniers à vouloir son retour ... ou à porter le projet ...

 

Ouest France grâce à ses pages forum dédiés permet de réagir sur le devenir de l'espace gare : N'hésitez pas à réagir ici.

 

Pour retrouver la saga du retour du train sur Laval-Mayenne :  cliquez ici


 

P1080414 nv

Et si les trains arrivaient devant la gare... à défaut de pouvoir arriver là où ils arrivaient par le passé ...


Partager cet article
Repost0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 10:00

plan-r-gion-53231.jpg

Laval / Mayenne : il faut le Fer 

 

Laval / Mayenne : une étude de plus

Le conseil régional va lancer une nouvelle étude sur la réouverture de la ligne de chemin de fer Laval-Mayenne.

Cette information a été divulgué par le journal Ouest France dans son édition de- Mayenne du 21 janvier 2011

 

L'étude devrait établir un bilan carbone des déplacements sur cet axe.


Serait-ce pour "noyer le poisson" ? Et faire comme "au bon vieux temps" de François FILLON, lorsqu'il  dirigeait la Région, faire études sur études ... pour ne rien faire ?

 

Paroles ... paroles... ?

A moins que cela ne soit fait que pour faire patienter et attendre les prochaines élections territoriales qui auront lieu dans 4 ans ? Il faut bien cette durée là pour que les conclusions soient connues.


Nous attendons toujours les résultats de la première étude, censés être dévoilés l'an passé. Elles n'ont toujours pas été révélés à ce jour....

 

 

P1040735.jpg

Un automoteur X 73500 : Un avant goût de ce que l'on pourrait voir dans le nord mayenne

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 09:36

 

Laval / Mayenne : toujours possible ?

 

L'espace gare fait débat à Mayenne sur le net.

 

P1070959

 

 

MAYENNE-DEBAT est un Blog dont l'objectif est d'animer le débat local et il pose la question de l'aménagement de l'espace de l'ancienne gare et de la cohérence des choix d'urbanisme.

 

Ce Blog est animé par la minorité du Conseil municipal dont Christian ROGER, l'ancien président de l'association TRACES qui a proposé dans le cadre de cette association une opposition constructive dans le dossier de la déviation de Mayenne (ici).

 

 

espace gare ter

 

Au passage une précision est apportée concernant l'usage de cet espace.

Le cabinet, qui travaille sur le nouveau réseau de bus "a réaffirmé, le 30 juin 2010, "le pôle gare de Mayenne comme futur centre de flux et zone intermodale" :

 

+  La gare routière y est déjà présente.

 

+  Les pistes cyclables pourront y converger.

 

+  Les places de parking peuvent constituer une zone de covoiturage.


 

garemayenne3-13juillet06.jpg

La gare SNCF au fond et le pôle d'échange au premier plan


Partager cet article
Repost0
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 08:00

 

Le 4 octobre la FNAUT avait les honneurs de la presse

 

"La FNAUT craint que le nouveau pôle culturel de Mayenne compromette le retour du train entre Laval et Mayenne".

Retrouvez  l'interview ici .

 

image001

 

 

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 07:53

La question qui fâche ?

C’est en effet la question que se pose l’antenne Mayennaise de la FNAUT. Le retour du train est un dossier qui a pris depuis ces dernières années de l’importance.

 

plan-r-gion-53231.jpg

Carte des projets régionaux en Mayenne


Le "Grand Nord" souffle le chaud et le froid sur le retour du train à Mayenne

La question n’est pourtant pas nouvelle y compris à Mayenne (voir) d’autant qu’il y a des études en cours diligentées par la région pour approfondir la question.

 

P1050921

Le grand Nord : vue d'artiste : vous avez vu le train quelque part ?

 

Pourtant l’espace gare a été profondément modifié. Le « grand Nord » s’est progressivement élevé en plein cœur de l’ancien espace occupé dans le passé par les installations ferroviaires.


P1070962Le "Grand Nord" : quelques jours avant son inauguration. L'arbre au premier plan se trouve dans la continuité du BV ce qui donne une idée de l'espace disponible pour faire passer un train ...

 

Un urbanisme qui a horreur du vide...

Au point que la FNAUT se demande si avant même la construction du pôle culturel, il a été envisagé dans le plan d’aménagement d’urbanisme le retour du train ?


P1060585

La partie sud de l'espace gare. Le BV est masqué par les arbres sur la gauche.

On mesure l'implantation du bâtiment qui ne pouvait pas être plus mal implanté.

 

L'espace gare coupé en deux 

Car le bâtiment scinde en deux l’espace gare avec de part et d’autre du bâtiment du grand Nord des terrains dont celui le plus au nord accueille la gare actuelle et le pôle d’échange des autocars dont l’utilité est confortée par l’étude sur les transports collectifs urbains.


P1060593

La partie nord. On distingue la marquise et la gare.

 

P1070967

Le parvis du "Grand Nord "situé sur l'axe de la voie ferrée. On distingue la gare

 

P1070963

L'emprise ferroviaire débouche sur l'espace gare et passe sous la rue du Terras

 

P1060590

Le pôle d’échange des autocars. Toutes les lignes du nord mayenne convergent vers Mayenne.

C'est le lieu prédisposé pour mettre en place un PEM (Pôle d'Echange Multimodal)

 

La gare au nord : à 500 mètres du centre ville !

Le train privé de la gare actuelle cela serait peu crédible. Car la construction d’une nouvelle gare au sud

se solderait par des coûts supplémentaires que les contribuables n’ont pas à assumer surtout quand il s’agit du résultat de l’imprévoyance des élus…


P1060575

La gare reconstruite après la guerre est trés fonctionnelle et encore en activité ! C'est la seule gare du nord Mayenne.

 

Il reste logiquement une bande de 8 mètres que le Conseil Général devait maintenir pour « assurer la continuité » mais il n’a jamais été précisé qu’elle devait suivre le gabarit et les profils ferroviaires.

 

Alors que la FNAUT a réussi à sauver la ligne (abrogation du retranchement), obtenu la prise en compte du retour du train pour la deuxième tranche de la déviation (voir)… Il serait paradoxal qu’arriver en bout de ligne un bâtiment lancé après les engagements politiques et celui de la ville de Mayenne fasse obstruction…


La FNAUT souhaite que la Mairie et la Communauté de Commune du Pays de Mayenne présentent concrètement sur plan les aménagements pour permettre le retour du train dans des conditions d’efficacité optimale en terme d’intermodalité (bus / autocar / train / taxis / cycles) et de coût pour la collectivité.

 

 

pour La FNAUT

Fabrice EYMON

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 07:00
Suite à la conférence de presse du mardi 19 janvier (voir) France Bleu Mayenne a fait le point sur les dossiers que la FNAUT suit en Mayenne ... Après le Sud et les inquiétudes concernant la voie ferrée de Château-Gontier (voir) voilà le Nord...

Laval / Mayenne : il faut vraiment le Fer !


"Un combat mené par la FNAUT et par l'associations tracés mobilisés. Les deux associations attendent beaucoup de la dernière enquête dont les conclusions n'ont pas encore été rendues publiques, mais elles devraient aller dans le sens d'une réouverture. Mais elles s'inquiètent de la situation de la ligne ferroviaire du Sud Mayenne... (écoutez).


7H-fbm-20-01-2010.jpg
En attendant les conclusions de l'Etude du cabinet SYSTRA qui devrait être publique depuis deux mois au moins... Les associations s'impatientent. Après les citoyens s'étonnent des retards pris par les dossiers et de la longueur de la mise en application des décisions...


5garedemayenne.jpg
La gare de Mayenne à l'époque de sa splendeur (1988) ?... (photo Luc Chanteloup)

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 08:01

Communiqué de Presse

 

C’est en effet la question que se pose l’antenne Mayennaise de la FNAUT. En effet cette étude de faisabilité,  commandée suite aux études du SRIT [Schéma Régional des Infrastructures Régionales] dont les conclusions devaient être connues à l’origine à la fin de l’été n’ont toujours pas été communiqués à ce jour.

 

C'est l'histoire d'une étude...

Pourtant en septembre 2009, à l’occasion du Comité de Ligne qui s’était déroulé à LAVAL, le sujet avait été abordé et l’étude devait « sortir » une semaine plus tard selon M. Bontemps vice-président de la Commission Transport.

 

...qui se fait désirer.

Un mois plus tard, dans le cadre du Comité de suivi du TGV le 19 octobre dernier, questionné sur le même sujet la réponse était différente car à cette date « les conclusions étaient à l’étude » par la Région.


 

Depuis cette date : rien si ce n’est la certitude pour la FNAUT de savoir que l’étude sur la faisabilité de la réouverture de la ligne Laval / Mayenne existe belle et bien.

Quelques éléments ont filtré pourtant qui permettent à l’association d’en déduire que les conclusions sont positives et vont vers ce que la FNAUT préconise depuis 10 ans : la remise en service de cette ligne pour un train TER.

 

L’étude «victime» des effets d’annonce des élections Régionales ?

C’est bien ce que redoute la FNAUT car l’association a tout fait pour éviter que cette ligne ne devienne un enjeu électoral et un affrontement droite / gauche. Hors la venue de Jacques Auxiette à Laval, en janvier pourrait bien s’accompagner d’une annonce concernant cette ligne.

 


La FNAUT a essayé d'éviter la politisation du dossier, en solicitant avec les associations parties prenantes (Tracès notamment ) les élues de couleurs politiques différentes favorables au dossier (ci-dessus avec le ministre des transportsDominique Perben et Yannick Favennec (UMP), ci dessous inauguration fictive de la voie à Mayenne avec des élus verts (Françoise Marchand, Claude Gourvil) et  du Partie  Socialiste (Jean Pierre Lescornet...) 


Ce qui serait une bonne chose en soi surtout pour conforter un discours sur les réouvertures de lignes dont les concrétisations se font attendre surtout après l’abandon de la réouverture de Fontenay-Le-Comte / Niort et ce malgré des engagements électoraux.

 

Une étude sous le coude ?

Là où cela devient gênant, c’est que cette étude « payée » par les contribuables des pays de la Loire n’est pas communiqué au delà du cercle de la Présidence et des élus proches (ndlr PS et PC). La FNAUT a pu le constater en sollicitant les verts qui font partie de la même majorité et qui soutiennent ce dossier depuis l’origine. Même l’élu vert, secrétaire de la commission Transport n’a pas accès au dossier : édifiant.


Un paradoxe de plus...

Et comme la FNAUT n’est pas membre du comité de suivi, malgré ses demandes répétées (alors qu’elle est à l’origine du dossier et du sauvetage de la ligne) elle n’est pas destinataire de l’étude.

Un paradoxe de plus alors que la FNAUT vient de recevoir un courrier signé par le président de la Région, pour inviter l’association à participer au nouveau projet régional. La FNAUT est plus que réservé sur sa réponse  : cela fait en effet plus de 5 ans que l’association attend une réponse pour être reçu par les élus de la commission Transport et le Président de la Région « pour faire part de nos analyses et réflexions ».

 

 

pour La FNAUT

F. EYMON

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques