Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 08:00

L'Association pour la Défense et la promotion de la Ligne Ferroviaire Caen-Saint-Lo-Rennes (ADPCR) a ouvert les colonnes de son journal ADPCR Infos aux promoteurs de la réouverture de Laval Mayenne.



Dans le dernier numéro, le N° 63 on peut lire page 18 (voir ci dessus), une information qui permet de faire le point sur le dossier.

Un point supplémentaire a été rajouté par Guy FONTENELLE , Président de l'ADPCR : la création de la nouvelle LGV Bretagne / Pays de la Loire  mettra Laval à 1h10 de Paris
ce qui donne un atout supplémentaire à la réouverture de la ligne, en favorisant les correspondances TER / TGV.

Pour en savoir plus  sur l'ADPCR : http://adpcr.hautetfort.com
Partager cet article
Repost0
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 08:00
La réouverture ferroviaire de l’axe Laval / Mayenne vient de  recevoir le soutien inconditionnel du Conseil Municipal de la ville de Mayenne qui a voté à l’unanimité jeudi 19 mars un vœu pour le retour du train dans lequel la collectivité réaffirmait clairement : « sa volonté de voir rouvrir cette ligne au trafic voyageurs », souhaitant « une mobilisation de chaque acteur: Etat, RFF, Conseil Régional, Conseil Général pour que ce qui n'est qu'aujourd'hui un projet devienne dans les prochaines années un élément structurant pour notre territoire et pour la Mayenne. »

La ville de Mayenne a adressé également un courrier au président de la Région pour l'informer de ce voeu (voir ci dessous).


Il ne fait aucun doute que ce dossier compte parmi les plus importants pour le Nord Mayenne. Le Conseil Général vient de le reconnaître implicitement, puisque le 9 mars dernier il renforçait l’offre de transport public en mettant en place des navettes directes sur cet axe, améliorant ainsi les relations en transport collectif et décidant de donner un « début » de réponse aux attentes des usagers.

 

Le retour du train sur Laval / Mayenne : bientôt une réalité ?

 

Les premières analyses, à quelques mois de la remise de l’étude de faisabilité technique et financière commandée par la Région en 2008 ne laissent aucun doute sur l’intérêt général de la réouverture de l’axe Laval / Mayenne au trafic ferroviaire. Cette réalisation est indispensable et attendue, elle est écologiquement nécessaire, humainement souhaitable et économiquement indispensable.

 

 

                                                                        Pour la FNAUT Pays de Loire

 

Fabrice EYMON

 


 

Laval / Mayenne : il faut le Fer !


Partager cet article
Repost0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 09:00

Il y a quelques semaines le sénateur François ZOCCHETTO faisait le constat du manque de projets concernés en Mayenne par le plan de relance gouvernemental.

Il existe pourtant des projets qui petit à petit font consensus, sont cohérents par rapport aux orientations et aux objectifs du grenelle de l’environnement et s’inscriraient parfaitement dans le cadre du plan de relance.

La réouverture ferroviaire de l’axe Laval / Mayenne est assurément un de ceux là. En effet :

 

Améliorer les relations en transport collectif et décider de donner un « début » de réponse aux attentes des usagers, le Conseil Général de la Mayenne vient de le faire tout récemment puisque le 9 mars dernier il renforçait l’offre de transport public en mettant en place des navettes directes sur l’axe Mayenne Laval en reliant les 2 pôles en 40 minutes.

La FNAUT salue l’effort consenti par le département pour améliorer la fréquence sur cet axe même si elle constate :

Autocar de la STAO
  • qu’il manque un réel cadencement entre les deux villes car l’amélioration ne concerne que 4 navettes supplémentaires  (2 le matin et 2 le soir) ;
  • que le temps de parcours de ces navettes reste toujours inférieur au temps de parcours des trains en 1970 (32 minutes avec 4 arrêts intermédiaires).

 

Le Conseil Municipal de Mayenne vient de voter un vœu sur le retour du train dans lequel la collectivité indique clairement :

  • « En ce qui le concerne, le Conseil Municipal prendra toutes les mesures qui s'imposent pour faciliter le retour du train ou d'un autre mode de transport collectif en site propre de type tram train sur cette ligne » Et si cela n’était pas assez clair :
  • « Le Conseil Municipal de Mayenne souhaite réaffirmer sa volonté de voir rouvrir cette ligne au trafic voyageur ».Et il réclame le consensus de tous sur ce projet dans le cadre de l’intérêt général :
  • « Il souhaite une mobilisation de chaque acteur: Etat, RFF, Conseil Régional, Conseil Général pour que ce qui n'est qu'aujourd'hui un projet devienne dans les prochaines années un élément structurant pour notre territoire et pour la Mayenne. »

 

La FNAUT se félicite du vote de cette motion par le Conseil Municipal de la ville de Mayenne. Cette démarche était attendue et elle donne de nouvelles perspectives pour les transports ferroviaires en Mayenne à quelques mois de la remise de l’étude faisabilité technique et financière commandée par la Région en 2008.

 

L’association réaffirme la nécessité, en cas de réouverture, de positionner la gare sur l'actuel espace-gare, proche du centre ville et de bénéficier ainsi du bâtiment SNCF existant et fonctionnel pour constituer l’amorce d’un Pôle d’Echange Multimodal. Dans le cadre d’une réouverture la FNAUT privilégierait la solution de type train TER, plus rapide à celle d’un matériel de type tramway ou tram train.


 

L'espace gare avec le BV sncf, fonctionnel et toujours en exploitation. Une belle gare non ?

 

Parce que ce projet est un dossier structurant, cohérent et conforme aux objectifs définis par les politiques économiques, répondant aux attentes des populations tant en terme de services rendus, qu’en terme d’emplois. Parce que le rail est le mode de transport Durable par excellence, la FNAUT souhaite que la réouverture ferroviaire de l’axe Laval / Mayenne  soit inscrite dans  le volet mayennais du plan de relance.

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 08:30

Il n'a jamais été autant question du train à  l'occasion de l'inauguration du premier tronçon routier de la Déviation de  Mayenne (ici). Peut être parce que Dominique BUSSEREAU, Secrétaire d'Etat aux Transports est un fils et petit fils de cheminot, comme le précise le reportage de France 3 Pays de la Loire ?
 

Lors des travaux de la déviation qui a été inauguré le 9 septembre , l'emprise de la voie ferrée est à droite.

Le Train pour désenclaver la Mayenne ! 
Toujours est-il que la question du désenclavement du territoire passe par la solution ferroviaire et notamment en Mayenne. Et même si c'est pour la route que le représentant de l'Etat s'est déplacé, il a été question de la voie ferrée Laval / Mayenne et des autres lignes dont celles de Pré-en-Pail ( 
ici) et de Château-Gontier ( ici ).
Mais une attention particulière a été portée par le Ministre à la réouverture de la voie ferrée Laval / Mayenne pour laquelle il a dit vouloir accélérer les choses. Au point que le Président de l'Association Tracès, seule association invitée à la cérémonie, Joseph ROGER s'est félicité de cette situation indiquant " il me semble que la voie ferrée a été confirmée de façon explicite".  

Un des nombreux ouvrages d'art le long de la ligne, qui a l'époque de cette photo (2005) était encore ferrée.

Tous Pro-ferroviaire !
Visiblement l'ambiance était "pro-ferroviaire" y compris chez les élus : une première et même un changement d'état d'esprit pour l'exécutif du Conseil Général de la Mayenne ? La FNAUT Pays de la Loire attendra tout de même les décisions et les actes avant de se prononcer définitivement.

La FNAUT oubliée... sauf par la télévision...
Enfin une chose est sûre, la FNAUT n'avait pas été conviée à cette cérémonie... Mais la presse a quand même permis à la FNAUT de s'exprimer. Une équipe de France 3 Ouest a donc interviewé un militant de la FNAUT (voir le 19/20 Pays de la Loire, le sujet commence à partir de 13:49 et s'achève à 16:10, 
http://jt.france3.fr/regions/popup-test.php?id=c44a_1920&video_number=0)

De même qu'elle n'a pas reçu d'invitation à ce jour au comité de pilotage qui doit s'ouvrir vendredi 12 septembre à Nantes au Conseil Régional, au sujet de la réouverture de  la voie ferrée Laval / Mayenne.
La FNAUT le sait de source sûre parce que c'est le Ministre lui-même qui l'a annoncé dans la presse...

Faut-il préciser  également que si cette réouverture est possible c'est à la FNAUT qu'on le doit ?
 (voir ici)

Partager cet article
Repost0
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 08:00

Cette semaine le journal Régional Pays de la Loire magazine, N°20 (juin 2008) est arrivé à mon domicile comme dans beaucoup de foyers ligériens..., accompagné d'un supplément intitulé La Région au plus près de vous (Action Régionale Territorialisée).

Les Transports dans "les Pays de la Loire, cartes sur table !"  
Un numéro qui présente "une vision très concrète -au travers de cartes- de l'action du Conseil Régional sur l'ensemble du territoire des Pays de la Loire" (extrait de l'éditorial).

La politique Régionale des Transports est illustrée par la carte page 14 -15 intitulée : Transports : un maillage solidaire, dont sont extraites les vignettes qui suivent.  

Un aperçu des projets régionaux...
Au passage, cette carte permet d'avoir un aperçu des projets régionaux dans les différents départements. Pour la Mayenne ou en rapport avec cette  dernière les projets régionaux concernent la route, les autocars et le rail . 

La Mayenne extrait de la carte du supplément "Action Régionale Territorialisée" page 14

Focus sur le département de La Mayenne...
A première vue, les travaux routiers
dominent et les Déviations en cours d'aménagement où les projets se multiplient. Du Nord au Sud, on trouve les contournements ou déviations :
       d'Ernée (en cours)
       de La Baconnière (en cours)
       de Laval (mise à 4 voies de la route de Châteaubriant, sortie Sud Est de Laval)  
       d'Evron (en cours)
       de Cossé Le Vivien  
       de Meslay du Maine
       de Château Gontier  (La Rocade Sud sur la voie ferrée Château Gontier / Segré en cours de réalisation).(voir)

Cette prédominance trouve son explication dans une phrase du texte d'accompagnement de la carte générale située page 14 / 15. "Quand les transports collectifs sont encore insuffisamment développés, la Région investit pour la route: elle apporte des financements souvent décisifs pour réaliser le contournement des agglomérations ou la transformation en 2x2 voies de certaines portions de route."
Déclaration surprenante car c'est sans aucun doute une solution très efficace pour... ne pas financer les transports collectifs et de fait pour ne pas les développer en Mayenne puisque c'est un mode de transport très dépendant des subventions. Reste à savoir comment il se fait que "les transports collectifs sont encore insuffisamment développés"? N'est ce pas parce que la route a trop souvent bénéficié d'un sur-investissement chronique au dépend des transports collectifs..?

Avec  la Légende c'est mieux pour lire la carte...

Les transports collectifs ne sont pas oubliés :  plusieurs points les concernent  :
L'aménagement du Pôle d'Echange Multimodale de Laval qui a déjà commencé (Parking souterrain) et dont la phase de construction de la gare routière devrait débuter. (voir)

La suppression de plusieurs Passages à Niveau (à Brée notamment, à Loiron)  qui est une indispensable solution pour sécuriser les traversées des voies. Des décisions essentielles qui tardent encore bien souvent quand les dossiers évoluent entre les différentes administrations et suivent les aléas des choix politiques, alors que l'actualité récente et dramatique rappelle à tous, bien souvent la futilité de ces retards.  

L'aménagement de quelques gares routières ou de points d'arrêt(par exemple : Ernée, Château- Gontier).

Le Ferroviaire enfin : La Mayenne est traversée par le projet de la LGV Bretagne - Pays de la Loire à laquelle il faut rattacher la "virgule de Sablé" qui figure sur la carte comme un projet de réhabilitation. Aménagement qui a été préconisée dès l'origine par la FNAUT.   
Dernier point important et au combien symbolique pour la FNAUT, la figuration sur la carte comme projet d'ouverture ou de réouverture de la ligne de chemin de fer Laval / Mayenne (voir), au même titre que Fontenay-Le-Comte / Niort et
Nantes / Châteaubriant !

Par contre aucun projet régional concernant les lignes frets comme Sablé / Château-Gontier (voir) et Pré-en-Pail / Alençon  qui est pourtant menacée ! (voir)  

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 12:00
Un précédent article de ce Blog, évoquait les inquiétudes des associations succitées par l'extrème prudence du Président de la Région au sujet du retour du train entre Laval et Mayenne. Le vote du budget 2008 a été accompagné de discours et il a été relevé à deux reprises un soutien des verts à travers les interventions de deux Conseillères Régionaux :  Emmanuelle Bouchaux et Françoise Marchand.

undefined
Le retour du train est une question politique au même titre que le choix d'implanter des tramways en ville.
Ce n'est pas la première fois que ce Blog intégre des déclarations, voir même des actions d'élus ( 
http://www.fnaut-paysdelaloire.org/article-865553.html ou encore http://www.fnaut-paysdelaloire.org/article-12884731.html  et enfin lors des dernières élections http://www.fnaut-paysdelaloire.org/article-10739923.html / http://www.fnaut-paysdelaloire.org/article-10777891.html ).  


undefinedDélégation FNAUT Tracès reçue au Ministère des Transports 

Voici sa déclaration complète :  

« Nous ne pouvons que nous féliciter de l’inscription aujourd’hui de 300 000 € pour la réalisation d’une étude de faisabilité sur la ligne Laval/Mayenne. Cela fait maintenant 15 ans que les trains ne circulent plus sur l’ex-voie ferrée Laval/Mayenne. Cette voie qui permettait d’aller à Caen à l’origine, a été démantelée progressivement dans les années 70 / 80.
 
C’est avec constance que depuis 1992, dans les différentes assemblées (Conseil régional, Conseil généraux…) les Verts défendent le retour du train là où cela est possible. Le « retour du train » pour les mayennais a toujours fait partie de nos propositions à l’occasion des élections.
Pour les Verts qui ont toujours marqué leur opposition à la politique des transports du « tout routier », le retour du train ne se résume pas uniquement à une opposition dogmatique entre des modes de transports. C’est un choix de société.
 
Bien sûr on ne peut pas mettre des trains partout mais, là où cela est possible, il faut le faire. 

C’est une nécessité écologique car le train est l’un des modes mécanisés parmi les moins énergivores et les moins polluants pour la planète.
C’est une question de solidarité car le train est le moyen pour permettre l’accessibilité de tous les habitants du nord Mayenne au territoire régional.
C’est une nécessité sociale car le retour du train est le moyen pour réaffirmer que les services publics n’ont pas pour vocation de déménager le territoire, y compris nos espaces ruraux, au seul profit des villes.
C’est humainement souhaitable car c’est le plus sûr moyen d’épargner des vies sur nos routes.
 
Alors qu’il est de plus en plus question de maîtrise des dépenses publiques, la remise à niveau des 20 km de voie coûterait seulement 25 millions d’Euros (étude du cabinet SYSTRA pour la Région) soit le prix du contournement routier d’une commune.
Le train a besoin de moyens financiers et notre région n’hésite pas à investir dans le transportferroviaire. Le réseau a besoin d’investissements pour être remis en état et ainsi désenclaver nosterritoires.
Le retour du train entre Laval et Mayenne sera possible grâce à une solide volonté politique de faire aboutir ce projet et nous savons, monsieur le Président, que nous pourrons compter sur vous. »

Françoise MARCHAND
Membre de la commission Environnement
Conseillère Régionale de la Mayenne

Il va de soi que vos commentaires sont les bienvenus...
Partager cet article
Repost0
24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 08:00
S'il existe bien un feuilleton à rebondissement, dans le domaine des transports dans la région, il est lié  aux décisions et aux déclarations  des élus, régionaux entre autre concernant la réouverture de la ligne Laval / Mayenne...
En effet les propos que Le Président de la Région, Jacques Auxiette a tenu lors de sa dernière visite en Mayenne ont de quoi surprendre.
Les Associations FNAUT et Tracés s’étonnent, en effet, de l’étrange prudence de la part du président de la Région ce qui laisse planer comme un air de suspicion sur les intentions réelles de la Région pour le retour du train entre Laval et Mayenne. Pourtant cette réserve ne se justifie pas au regard de :
  •            la pré-étude réalisée par le cabinet SYSTRA et qui a mis en évidence un potentiel de 900 à 1100 passagers par jour à l’horizon 2020 sur l’axe Mayenne – Laval
  •            l’ex-voie ferrée est redevenue juridiquement une voie ferrée depuis que le Décret du 25 novembre 2007 (http://www.admi.net/jo/20071125/DEVT0765291D.html) a abrogé le retranchement et que tous les obstacles du retour du train ont été levés.
  •           Jean Arthuis, lui-même, pourtant farouche opposant au retour du train sur les terres mayennaises s’est engagé a rétrocéder pour l’Euro symbolique l’emprise ferroviaire si la Région avait un projet de réouverture de la ligne.
  •             La région a versé une subvention de 245 000 € au conseil Général pour aider au financement d’une voie verte (itinéraire cyclo-pédestre) sur l’actuelle emprise pour maintenir en état l’infrastructure.
 
Tous ces éléments confirment bien que la voie est libre pour le retour des trains et ce grâce en partie à l’action des associations.
 
La région serait-elle mauvaise communicante ?
  •      Car Jacques Auxiette aurait pu dire par contre que 300 000 euros sont budgétisés en 2008 pour financer une étude de faisabilité, somme qui sera votée vendredi 25 janvier à la Région.
  •       La ligne est inscrite au SRIT (Schéma Régional d’Infrastructure des Transports) et ce alors que la Sarthe et la Mayenne sont les départements oubliés de cet outil de planification régionale.
 
Des décisions à 2 vitesses ?
Jacques AUXIETTE n’a pas tort quand il déclare que la Région, n’a « pas compétence pour financer les voies, c'est du ressort de Réseau ferré de France ».
  •       C’est en effet RFF qui a ce rôle mais dans ce cas la Mayenne ne bénéficierait pas du même traitement que la Vendée ou la Loire Atlantique puisque la Région contribue respectivement à hauteur de 43,3 M€ et 2,692 M€ dans le cadre du Contrat de projet 2007 – 2013 pour les réouvertures des lignes Nantes - Châteaubriant et Niort - Fontenay-le-Comte.
  •         L’article 4 du statut de RFF stipule que « RFF ne peut accepter un projet d’investissement sur le réseau ferré national (…)que s’il fait l’objet de la part des demandeurs d’un concours financier propre à éviter toute conséquence négative sur les comptes de RFF sur la période d’amortissement de cet investissement ». Ce qui signifie clairement que pour rouvrir une ligne de chemin de fer, une demande auprès de RFF doit émaner de collectivités locales qui s’engagent à assurer la plupart des dépenses.   
  •         La Région ne finance jamais seule les infrastructures ferroviaires, les financements croisées (Région, Départements, Etat, collectivités locales, RFF, SNCF, sans oublier les fonds européens du FEDER ) existent et des montages financiers ont déjà été réalisés pour la rénovation par exemple de la voie ferrée Angers / Cholet dans les années 90.  
 
Des routes et encore des routes .
Paradoxalement alors que la région est Autorité Organisatrice en matière de transport ferroviaire, Jacques Auxiette n’a pas autant de réserves lorsqu’il s’agit de financer les routes en Mayenne qui sont du domaine de compétence du Conseil Général : La Région y consacrera plus de 45 millions d’Euros. Alors que la pré–étude du SYSTRA avait chiffré à 25 millions d’€ la pose des 20 km de voies pour le rétablissement de la circulation ferroviaire.
 
Cette voie ferrée dérangerait-elle ?
A l’heure où il est tellement plus facile de glisser le mot développement durable dans les discours que de le réaliser, alors que le pétrole a déjà dépassé la barre symbolique des 100 $ le baril, il serait souhaitable que les décideurs régionaux arrêtent de tergiverser sur le projet de retour du train entre Laval / Mayenne.
Alors que les élections locales se profilent, des clarifications s’imposent au niveau politique et en particulier au sein de la gauche et des écologistes tant au niveau local que régional pour que ses engagements électoraux soient respectés : il en va de leur crédibilité*. 
 
 
*Aux élections régionales de mars 2005  la 24ème proposition de la Gauche unie demandait un "retour au transport ferroviaire " et l’étude de " la remise en service de la ligne Laval - Mayenne
 
 
Pour les associations, F. Eymon
P. A. Menant
                                                                                            
 
 
 
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2007 5 30 /11 /novembre /2007 08:25

Alors qu'un nouveau décret réintégre la voie ferrée Laval / Mayenne dans le réseau ferré national et que le département récupére  une voie ferrée essentielle au désenclavement du Nord Mayenne (voir http://www.fnaut-paysdelaloire.org/article-14107180.html ), les travaux routiers continuent sur le terrain pour achever la première partie de l'échangeur de type autoroutier du Mesnil. 

P1010543.JPG

Entrée de la voie verte (ex et futur voie ferrée), la gare de Mayenne se trouve derrière le photographe. A droite, bordée par une partie seulement de la tranchée de la voie ferrée, colonisée par la végétation, se trouve l'emprise de la ligne de chemin de fer, que la nouvelle pénétrante routière surplombe légérement . A gauche et au fond on distingue le terrain naturel qui constituait un talus naturel que le train traversait en tranchée.

P1010542.JPG

La pénétrante en travaux... Actuellement les travaux ont pris un retard important (8 mois environ). On mesure l'emprise de la route par rapport à la voie ferrée. Faut-il un commentaire ?

P1010544.JPG

Même observation pour le rond point , il ne s'agit là que d'un tracès à 2 voies : voir le plan ci dessous, sur la photo le rond point est le deuxième en partant du bas.  (Mayenne est en bas, Laval en haut).echangeur2.jpg


P1010550.JPG

La future voie ferrée a déjà moins d'utilité, à la vue de l'aménagement . Les promeneurs  vont longer une pénétrante routière et profiter pour leur plus "grand plaisir " des nuisances qui l'accompagnent.

Je vous souhaite le bonsoir , nous vivons une époque formidable... (célébre formule finale d'un chroniqueur matinal)

 

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 08:12
La Mayenne compte une voie ferrée de plus…

Voilà qui est officiel depuis le 25 novembre, date de la publication de l’information dans le J.O. : la Mayenne compte une voie ferrée supplémentaire dans son patrimoine car elle vient de récupérer la ligne Laval / Mayenne, section La Chapelle-Anthenaise / Ambrières, comprise entre les points kilométriques 288,882 et 323,315.

C’est avec une certaine satisfaction que les Associations (la Fnaut et Tracès) ont appris la nouvelle attendue depuis l’avis du Conseil d’Etat du mois de juillet 2007. 

Le monde associatif a croisé le fer ... 
C’est aussi et surtout une ligne réhabilitée à mettre à l’actif de la FNAUT qui bataillait depuis 7 ans contre une décision de RFF injustifiée de retranchement sans fondement. En effet comme l’a démontré le cabinet SYSTRA dans une étude récente le potentiel est supérieur à 1000 voyageurs jours ce qui la place au même niveau que la ligne Le Mans / Alençon en terme d'usage.                            .

Le Décret de Retranchement du 22 mars 2000 contesté par la FNAUT abrogé !
Le Ministère de l’Ecologie, du développement et de l’aménagement durable (tout un symbole) vient de suivre l'injonction du Conseil d'Etat et de clore définitivement une étape du litige juridique en promulguant le décret daté du 23 novembre 2007 (JO n° 274 du 25 novembre 2007 (http://www.admi.net/jo/20071125/DEVT0765291D.html).
Le décret n’est abrogé que partiellement car la décision ne concerne que la section de lignes mayennaises.
 
Il n’y a plus d’obstacles juridiques pour s’opposer au retour du train dans le Nord Mayenne. 
La ligne est inscrite dans le SRIT (Schéma Régional des Infrastructures de Transport) qui devrait être voté au mois de juin 2008 et une étude de faisabilité sera lancée dans la foulée. Arrivé à ce niveau de décision il ne pourra plus être dit que la Mayenne n’est pas concernée par les TER. La FNAUT précise que le Département va bénéficier d’une aide régionale exceptionnelle de 56 millions d’euros pour les routes mayennaises ce qui correspond à 2 fois l’estimation de la reconstruction des 20 kilomètres de voies ferrées entre Laval et mayenne.    

Un TER routier pour le Nord Mayenne...
En attendant les associations souhaitent que la Région étoffe la présence des TER en Mayenne. Avant le retour du train sur l’axe Laval / Mayenne, elles souhaitent la mise en place d’un TER routier cadencé sur cet axe, étape indispensable avant le transfert sur rail de la ligne routière Laval / Ambrières (anciennement Domfront). 
 
pour les associations 
F. EYMON

 
Pour consulter l'ensemble du décret  : http://www.admi.net/jo/20071125/ )

pk-296-908-pont-route-n-6-les-touches.jpg

Pour retrouver une voie ferrée comme elle existait encore en 2005, il faudra attendre un peu mais cela en prend le chemin...  DE FER .

P1010163.JPG
Pour le moment c'est une voie verte...
Partager cet article
Repost0
9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 08:59

Alors que l'idée d'une rupture dans les politiques d'aménagement progressent dans les esprits et dans l'opinion publique, que le Grenelle de l'Environnement  devrait marquer ce point de rupture  et pas seulement dans les discours officiels. 

Sur le terrain, les associations mesurent le gouffre qui sépare l'idéal de la réalité. L'exemple de Mayenne et du retour du train sur l'axe Laval / Mayenne  est un exemple concret.

A Mayenne les travaux sur la future déviation, qui à 8 mois de retard, se terminent  et vont contribuer à surenchérir  le coût de la remise en service de la voie ferrée lorsqu'il sera décidé de la réouvrir.


P1000482.JPG
Au début des travaux, on distingue le relief. Le décapage concerne la terre  arable... (photo prise le 22 août)

P1010151.JPG
  7 Octobre 2007 : le talus a entièrement disparu. Les travaux dans ce secteur se terminent ...


P1010153.JPG
Vue au niveau du future rond point : on observe l'arasement du talus ferroviaire. La ligne était encaissée à cet endroit.

P1000486-copie-1.JPG

Quand le talus était en place.  Les randonneurs et vététistes  bénéficiaient  de conditions agréables pour circuler sur la provisoire voie verte.(photo prise avant les travaux le22 août 2007)

P1010167.JPG
Octobre 2007 : à droite l'emprise de la pénétrante routière et à gauche la voie ferrée transformée en voie verte. Il est intéressant de constater la consommation d'espace et la taille de l'emprise pour les 2 modes : avantage  fer sans discussions...

P1000871.JPG

Le talus est déjà bien entamé à la fin août 2007 .


P1010156.JPG
Octobre  2007 : les machines de terrassement ont eu raison de la situation ... Des milliers de m3 ont été déplacés. La pénétrante se trouve au même niveau que la voie Laval / Mayenne. Cet itinéraire du fait de sa transformation en voie de randonnée  rencontre un vif succès le dimanche notamment. Mais cette  mise à niveau signe la fin des conditions agréables pour la ballade. 


P1010155.JPG

Photo témoin, où l'on mesure l'encaissement.

P1010159.JPG
Octobre 2007 : voici la bretelle d'accés à la pénétrante, qui en pente douce rejoint la voie ferrée.

P1010160.JPG

Dans la continuité de la photo précedante, l'espace qui sera dédié au rond point et qui aurait pu être déplacé pour permettre la préservation du talus naturel.


P1010163.JPG

A l' instar du  pont route du Petit Mesnil, situé à quelques centaines de mètres des travaux, la rocade de Mayenne aurait pu parfaitement enjamber la voie ferrée. Les aménagements présents vont bien à l'encontre d'un projet de réouverure dans l'état actuel des choses...


P1010165.JPG

Deuxième brêche dans le talus pour le deuxième rond point... Au fond le Pont Route du Petit Mesnil...

P1000868.JPG
Des travaux sur la voie verte financés par la Région et le Département dont l'intéret est remis en cause par les travaux financés par l'Etat pour la déviation. Si cela ne s'appelle pas de la gabégie avec l'argent public...

D'autres photos en regardant : http://www.fnaut-paysdelaloire.org/article-11936442.html
http://www.fnaut-paysdelaloire.org/article-11863170.html

                                                                                                                         Fabrice Eymon
                                                                                          FNAUT Mayenne

Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques