Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 07:15

Mais ne désarme pas ...

logo2

 

Suite aux conclusions négatives de l’étude sur la réouverture de la ligne La Flèche La Suze et aux déclarations du Président de la Commission Transport le Collectif Fléchois a décidé de réagir.

 

Quelques observations contestables !

 

Les justifications données sont que le nombre de voyageurs / jour potentiel est trop faible par rapport à d’autres projets situés dans des  zones plus urbanisées et que le coût de remise en état de la ligne est prohibitif. (80 millions pour un tram-train et 140 millions pour un train classique).

 

Pour le Collectif :


+ cette étude minimise le nombre de voyageurs/jour potentiel, elle ne prend pas en compte les habitants des communes situées à plus de 5 km de la ligne et elle s’apppuie sur la fréquentation actuelle par bus alors que, comme le demontre le petit sondage réalisé par le Collectif, le train a une attractivité très supérieur au bus.


+ Les coûts pour la reconstruction de la ligne sont surévalués. L’étude prend comme point de départ l’ancienne gare alors que le Collectif  propose de démarrer la ligne de la route des Mollans derrière le Carrefour Market ce qui évite la remise en état de 3 à 4 km de ligne ainsi que de 3 passages à niveau et deux ouvrages d'art  (2 ponts qui sont à reprendre).


P1020396L'ancienne gare de la Flèche


Les coûts sont établis à partir du seul choix de l’électrification de la ligne, ce qui ne semble ni indispensable ni judicieux car il existe du matériel bimode tout à fait adapté à ce type de circulation (électrification sur Le Mans / La Suze et traction thermique jusqu'à La Flèche). Elle a un inconvénient majeur car le choix "tout électrique" augmente fortement le prix du km de ligne.

 

+ La seule prise en compte du rapport coûts/ nombre de voyageurs potentiel condamne de façon inexorable les territoires ruraux. Ces critères pénalisent ces territoires car ils ne peuvent pas «rivaliser» avec des territoires plus densément peuplés !

 

 

Pour prendre connaissance dans la presse: voir

L’interwiev de G Bontemps est écoutable sur www.lafrap.fr  à la rubrique frap info

Partager cet article

Repost 0

commentaires

M-Rick 04/07/2013 10:50


Surtout que vu le déséquilibre sur les investissemtns régionaux centralisés sur Nantes, on ne va pas les lacher …

Jacques 02/07/2013 23:31


Il ne faut surtout pas désarmer.


Sans le CRELOC, la ligne Pau-Oloron-Bedous-Canfranc ne serait même plus dans nos rèves. Le CRELOC y a cru, la ligne va être réhabilitée et réouverte par étapes.

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques