Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 23:30

images

 

Communiqué de presse étoile ferroviaire du Mans

25/06/2013


Gilles Bontemps, Vice-Président de la Région Pays de la Loire, président de la Commission « Infrastructures, transports et déplacements », a présenté mardi matin aux élus sarthois, l’étude de définition et de faisabilité de mise en œuvre de dessertes périurbaines sur l’étoile ferroviaire du Mans. Il a également abordé l’analyse socio-économique menée sur l’opportunité d’un service ferroviaire sur la ligne La Flèche-La Suze (Le Mans).

 

"L’analyse socio-économique menée sur l’opportunité d’un service ferroviaire sur la ligne La Flèche-La Suze (Le Mans) a également été abordée avec les élus sarthois. Les flux de déplacements insuffisants du secteur La Flèche-La Suze vers le Mans ne constituent pas aujourd’hui un volume de déplacements permettant de justifier les investissements très lourds dans les infrastructures (entre 82 et 142 M€ selon le mode ferroviaire retenu). De plus cela conduirait dans tous les cas à un temps de trajet estimé aujourd’hui à 55 minutes en moyenne, supérieur à celui de la ligne d’autocar régionale, reliant La Flèche au centre-ville du Mans (45 à 50 min).


P1100634

La solution Tram Train est encore mise en avant ...

 

Aujourd’hui, la ligne autocar Le Mans/La Flèche/Saumur propose 12 allers-retours par jour. A l’horizon 2015, la ligne autocar passera à 15 allers-retours quotidiens, c’est-à-dire 1 autocar toutes les 30 min, un niveau d’offre qui ne pourrait pas être atteint par le train. La réouverture de la ligne ferroviaire La Flèche-La Suze n’est à court terme pas envisageable. La Région entend néanmoins préserver les conditions de sa réouverture éventuelle si le contexte socio-économique évoluait à moyen-long terme."

 

Pour le président de la commission infrastructures, transports et déplacements au conseil régional des Pays de la Loire, les conclusions de l'étude ne sont pas favorables. Elles précisent entre autre que  « Les flux de déplacement insuffisants du secteur La Flèche-La Suze vers Le Mans ne constituent pas aujourd’hui un volume de déplacements permettant de justifier les investissements très lourds dans les infrastructures, à savoir entre 82 et 142 millions d’euros selon le mode ferroviaire -train ou tram-train - retenu », ne permettent pas d'envisager la réouverture de la ligne ferroviaire La Flèche-La Suze.

 

Quand on veut noyer son chien ... on dit qu'il a la rage... Quand la Région veut torplller le projet de réouverture d'une voie ferrée en Pays de la Loire, elle évoque les passages à niveau, le Tram Train et son coût pour la collectivité ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

TER Mayenne - Laval 28/06/2013 15:39


Les autocars dits express marquent 3 arrêt intermédiaires:


http://stao72.fr/medias/files/26_Le%20Mans%20La%20Fl%C3%A8che%20Saumur%20%C3%A9t%C3%A9%202013.pdf

Fnaut Pays de la Loire 28/06/2013 18:27



merci pour vos précisions



TER Mayenne - Laval 28/06/2013 15:36


Concernant les temps de parcours, ne pas oublier que Gilles Bontemps a évoqué la possibilité d'utiliser le couloir du BHNS Allonnes - Le Mans pour la ligne de car, ce qui réglerait le problème du
temps perdu en heure de pointe pour le car que vous évoquez.


Mais ce qui ne change rien au fait qu'un vrai TER serait nettement plus rapide. Il est d'ailleurs étonnant qu'un scénario tram-train + correspondance TER à La Suze ait été étudié.Cela prouve que
l'étude était biaisée.

Fnaut Pays de la Loire 28/06/2013 18:27



Tout à fait d'accord



M-Rick 28/06/2013 12:24


Bonjour Aurélien


En fait la comparaison est faite avec des service express par la route avec des services omnibus en train.


Pour le train en omnibus en réalité il n'y aurait que très peu d'arrêts, 5 ou 6 si on rajoute uen gare à l'entrée du Mans vers la Croix-Georgette, impossible aujorud'hui avec le trafic TGV, qu
isera dévié à terme.


En fait le trajet en car est beaucoup plus direct que celui réalisé par le chemin de fin, 43 km par la nationale,  par la voie ferrée il y a 49 km. D'un autre côté l'écart n'est pas non plus
très important.


Le choix du tram-train ne permet pas de maillerus temps que le car, par contre, en TER on peut gagner entre 10 et 15 mn ce qui a d'ailleurs été très bien cmentionné dans le communiqué ELLV,
justement par des vitesses bien supérieures.


Sauf que les temps de trajets annoncés par la route dépendent aussi des conditions de circulation … Certains jours les temps sont beaucoup plus longs et le car arrive à La FLèche avec 10 mn de
retard sur les temps annoncés … Élément pour lequel l'étude ne semble pas tenir compte …

DJAMENT A. 27/06/2013 20:05


"cela conduirait dans tous les cas à un temps de trajet estimé aujourd’hui à 55 minutes en moyenne,
supérieur à celui de la ligne d’autocar régionale, reliant La Flèche au centre-ville du Mans (45 à 50 min)." Je ne connais pas cette ligne, mais j'ai beaucoup de mal à croire
qu'il ne s'agisse pas d'une contre-vérité totale (à moins qu'on compare des bus totalement directs avec des trains omnibus ? Et encore...). Même sur les lignes les plus dégradées il est rarissime
que le car soit plus rapide que le train... Qu'en disent les spécialistes qui interviennent sur ce blog ?

M-Rick 27/06/2013 00:15


En quoi la solution tram-train est-elle moins couteuse ???


Il faut électrifier en 25 kV !


Pour la voie vers Châteaubriant c'est une voie classique lourde pouvant supporter les TER classiques.



Qu'on ne vienne pas me dire que la signalisation spéciale du tram-train est moins couteuse car ça a reporté l'ouverture de plus d'un an, cela a un cout avec l'immobilisation du matériel … Et en
exploitation elle n'a pas encore eu la possibilité de faire ses preuves … Et le développement spécial de cette signalisation juste pour la ligne de Châteaubriant n'a surement pas été gratuit non
plus …


Il faudrait créer un atelier de maintenance et remisage spécial au Mans pour les rames de tram-train …



Donc, encore une fois, je ne vois pas en quoi une solution tram-train serait moins couteuse … Et 2 fois moins couteuse en plus !


D'autant plus qu'il faudrait affecter un matériel spécifique à la ligne alors qu'en utilisant du matériel TER classique bi-mode on peut le réaffecter n'importe où sur le réseau où le besoin s'en
fait sentir … Et l'entretien peut se faire à l'atelier de maintenance le plus où se trouve la rame …



Que ce soit en tram-train ou en train classique il y a de toute façon un aménagement des PN à réaliser.



La solution tram-train ne nous intéresse pas à plus d'un titre :



- Elle ne permet pas des gains de vitesses extraordinaires et supérieurs à ceux de la vitesse commercial du car par Clermont Créans…


- Le tram-train n'est pas autorisé sur la ligne Le Mans - Sablé car sections à 200 km/h.


- Elle cloisonne le matériel à la ligne et rend l'exploitation plus complexe



Sans parler du déséquilibre dans les investissements régionaux d'infrastructures : plus de 230 M€ pour al région nantaise en 10 ans lorsqu'on a du mal à dépasser les 40 M€ pour les 4 autres
départements restants sur la même période …

Fnaut Pays de la Loire 27/06/2013 01:01



C'est une solution politique ...



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques