Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 07:16
Rocade Sud et destruction irrémédiable de la voie ferrée.
 
Le projet de Rocade Sud pose un problème de fond :
Pourtant avant de choisir et de décider d’un nouvel aménagement routier, il aurait été plus judicieux que les élu(e)s locaux se prononcent sur une question de fond qui n’a à ce jour jamais été abordé mais toujours esquivé, à savoir :
Le Sud Mayenne peut-il décider, aujourd’hui de se couper irrémédiablement du réseau ferroviaire ?

De se couper de Nantes, d’Angers, de Paris et de toutes les villes connectées par le rail en l’occurrence ?
Si les élu(e)s devaient faire un choix c’était d’abord celui ci, surtout dans une perspective à long terme. Avant même de se prononcer sur une variante routière de la rocade Sud, il aurait été plus profitable pour les populations (sans exclusivité) que le débat porte sur les conséquences à court, moyen et long terme de la non-possibilité de maintenir un lien ferré et des incidences en terme de développement. Aujourd’hui les Etablissements Maisonneuve se maintiennent sur Château-Gontier parce que la ligne dessert cette ville.
 
La voie ferrée a déjà été victime physiquement d'une destruction. C'était en 1944, au moment du retrait des troupes allemandes, le pont avait perdu une arche. (photo de la reconstruction avec un autorail en circulation, les travaux de consolidation sont provisoires).
 
Rocade Sud, tout commence par un  rond point.
 
Concernant la Rocade Sud il est assez surprenant qu’en 2002, lorsque le projet a été entériné par les élu(e)s de la communauté de commune, il a été proposée un aménagement routier en zone urbanisée qui sera :
+        toujours plus gourmand en financement
+        toujours plus consommateur d’espace
+        toujours plus exclusif (au dépend de la voie de chemin de fer) et réducteur de l’offre de transport à la seule voiture.
+       toujours plus gênant pour les riverains en terme de nuisances (bruit, pollutions, nuisances visuelles, perte de valeurs des biens immobiliers...).
Et cela sans jamais avoir pensé et réfléchi les déplacements dans la communauté de communes en dehors des schémas traditionnels (le tout voiture). D’autant que force est de constater que cette rocade Sud ne contribuera pas à réduire le trafic routier, bien au contraire. Les infrastructures nouvelles dopent les trafics qui se cumulent mais ne les suppriment pas.
 
Il est regrettable que des élu(e)s soient toujours « décalés » par rapport aux opinions des populations et perméables aux effets d’annonce (ndlr les propos de M. Fillon en mars 2002). Ce qui est grave c’est que l’empressement à courir après l'argent des Contrats de Plan, empêche toute vision globale pour les décideurs. La satisfaction immédiate prime sur l’avenir des générations futures.
 
Au nom du principe de précaution, et dans le cadre d’une politique durable des transports, le projet de Rocade Sud ne doit pas aboutir afin que la voie ferrée et le viaduc du Pendu reste à usage ferroviaire.

 

Fabrice EYMON 

FNAUT Mayenne

  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacques Durand 08/03/2007 09:39

Les infrastructures nouvelles dopent les trafics qui se cumulent mais ne les suppriment pas!
Voilà une formule tout à fait excate à répéter le plus souvent possible. Les infrastructures nouvelles se comportent comme des aspirateurs (auytre formule) et attirent un trafic qui n'existait pas nécessairement. Cela est aussi vrai en ferroviaire. Une ligne en bon état et bien située attirera les trains et désenclavera la zone désservie.
Mais ne faut-il pas mettre en avant le "global warming" et l'utiliser comme un véto contre le développement de ces rocades innéficaces?

Yves GILOT 08/03/2007 09:20

Bravo Monsieur Eymon, continuez à délivrer de l'information ainsi que vous le faites avec régularité.Effectivement c'est assez stupéfiant de voir massacrer avec une vue univoque et à bien court terme des infrastructures qui appartiennent à tous, lesquelles seront plus tôt que l'on ne pense indispensables au déplacement des biens et des personnes.
Comme on dit maintenant: "c'est nul" cette absence de vision à moyen terme.
Cordialement.Y.G.

Fnaut Pays de la Loire 08/03/2007 15:19

Merci pour vos encouragements et vos commentaires. en effet "c'est nul"  d'avoir une vue aussi limitée dans le temps et de ne pas faire de prospective à moyen terme.
 

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques