Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 09:49

Quelles peuvent être les attentes de la FNAUT pour le sud Mayenne et le Haut Anjou à l'occasion des échéances électorales ?  (suite)

Quelles décisions pourraient être prises rapidement en matière de voie ferrée et qui auraient des répercussions à l'échelle locale ?
La remise en état et l'extension du réseau ferré exigent un énorme effort financier, mais cet effort est à la portée des collectivités françaises si on met en place une fiscalité écologique efficace (comme en Allemagne ou en Suisse avec la RPLP par exemple). 
Passage à niveau  aux Agets St Brice entre Sablé et Château-Gontier
 
Il s'agit également d'une volonté politique. Les élu(e)s locaux n'ont jamais abordé une question de fond : Le Sud Mayenne peut-il décider, en 2007 de se couper irrémédiablement du réseau ferroviaire ?
D'ailleurs un exemple récent vient le démontrer l'importance de la volonté politique. Au cours de sa séance du 16 mars dernier, le Conseil Régional des Pays de la Loire a validé le budget couvrant la totalité de la remise en service des 32 kilomètres de la ligne entre Niort et Fontenay-le-Comte pour un montant de 8,2 millions d'euros. Cet engagement est intégré au Contrat de Projet Etat-Région 2007-2013. 

Une gare sans trains de voyageurs : Château-Gontier

  1.       A l'échelle locale, un préalable serait la réouverture aux voyageurs des 30 km entre Sablé et Château-Gontier où déjà les marchandises circulent. Certains élus mayennais ne pourraient plus affirmer que la Mayenne n'est pas concernée par les TER. Ainsi, la Mayenne ne serait plus « terre d'exception » en matière de TER (mais à qui la faute !) .
  2.        La deuxième urgence c'est la préservation de l'emprise de la voie ferrée entre Château-Gontier et Châteaubriant afin de permettre une remise en service ultérieure du train. Cela commence par l'abandon purement et simplement du projet actuel de rocade sud (mais cela n'empêche pas de trouver d'autres solutions pour contourner Château-Gontier). Solution technique indispensable pour préserver la voie ferrée et le viaduc du pendu. La Rocade Sud est un projet coûteux et obsolète (construire une rocade en zone urbaine et détruire une voie ferrée alors que l'enjeu national est de trouver des alternatives à la route !).
  3.        A une échelle régionale voir interrégionale, la « virgule de Sablé » dans le cadre du prolongement de la LGV OUEST est également à réaliser afin d'améliorer les relations entre la MAYENNE et Nantes mais aussi entre Rennes et Angers.

 
 Fabrice EYMON
pour la FNAUT
  
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques