Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 07:30

 

fnaut logo pdl

 

Des blaireaux !

 

C'est très sérieux ...  Les TER de la ligne Le Mans-Tours prennent du retard à cause d'un mammifère qui terrasse sans autorisation de la SNCF ...
Les talus des voies ferrées, particulièrement ceux de cet axe sur lequel roule le TER , sont devenus pour eux un habitat privilégié. Et comme l'entretien n'est plus ce qu'il était. ...

 

Profil du délinquant ...


Le Blaireau européen (Meles meles) est la plus grosse espèce de Mustélidés d'Europe. Il est trapu et peut atteindre 70 cm de long (90 cm avec la queue) pour une vingtaine de kilogrammes. Il est reconnaissable aux bandes longitudinales noires qu'il porte sur le museau" voilà pour ce qui est de la présentation de l'animal sur l'encyclopédie en ligne ...

 

RFF a de la concurrence ou du soucis à se faire pour les RVB ?

 

Le blaireau est un animal fouisseur, capable de construire de vastes galeries familiales dans les sols les plus durs. Ces terriers peuvent être habités durant plusieurs générations. Ils sont composés de plusieurs galeries qui peuvent descendre jusqu'à 3 ou 4 m de profondeur et les plus vastes peuvent s'étendre sur 2 000 m2.  

Le blaireau est un grand terrassier ; pour creuser les galeries de son terrier, qui se trouve souvent au niveau de reliefs (butte, falaise, talus…), il peut remuer jusqu'à 40 tonnes de terre.

 

et les trains  prennent 10 minutes de retards à cause des petites bêtes qui ...creusent !

 

A la lecture du résumé on comprend bien la nature du problème... Cette situation n'est pas nouvelle, par le passé, l'entretien et les visites étaient assurés par des équipes de cantonniers qui veillaient à l'absence du blaireau et ce quite à le chasser. Quid du suivi maintenant ? Mais cela n'explique pas tout....     

 

et le blaireau créa les retards à la SNCF?

 

Les blaireaux ont le dos large mais il ne faudrait pas oublier les causes matérielles également car même si tous les TER sont victimes de ce vandale fouisseur, il se trouve que tous les TER ne sont pas égaux devant les retards.

 

Il y a ceux qui arrivent avec et ceux qui arrivent sans. En effet  s'il est vrai que nos Mustélidés ralentissent l'allure des trains, certains matériels amortissent plus facilement que d'autres les déboires animaliers et  rattrapent leurs retards.

 

Et certains matériels parmi les récents échouent. C'est le cas des TER 725000 à cause des faibles ouvertures qui ne permettent pas un nombre suffisant de points d'entrée dans les rames.

Les arrêts et sur la ligne sont les points possibles pour regagner du temps.

A contrario les AGC réussissent à arriver à l'heure... Les usagers devront-ils reconnaitre le matériel en ligne pour savoir leur chance d'arriver à l'heure?

 

P1020676.jpg

Les 72500 n'arrivent pas à rattraper leur retard du fait des ouvertures trop insuffisantes 

 

 

 

Promis,  juré, la prochaine fois, il y aura une rubrique zoologique sur ce Blog ... Après Serge le lama dans le tram de Bordeaux ...peut être aborderons nous la délicate situation des rampes ferroviaires de l'est de la France, en Jura ou en Forez (rampe de Mouchard, rampe des Sauvages,...) le matin dans la rosée quand la bave des gastéropodes provoque aussi un certain nombre d'enrayages. 

 

En extra : un article  que la menace existe aussi dans d'autres régions...

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Sarthe
commenter cet article

commentaires

Jacques 22/11/2013 13:33


Autant effectivement, les feuilles mortes et la bave d'escargot sont à mettre au registre des phénomênes saisonniers, connus de l'exploitant SNCF, autant les blaireaux et leur système de galeries
souterraines ne sont là que parceque la surveillance de la plate-forme ferroviaire n'est pas effectuée.


Ne nous leurons pas, l'éclisse de Bretigny, les blaireaux de Tours-Le Mans, la pauvre qualité de la ligne Ste Pazanne-Croix de Vie, ne sont que le résultat d'une négligence coupable des services
de maintenance de RFF et/ou de SNCF. Il faudra bien qu'un jour, le Président Pepy, avoue cet etat de fait et annonce quelquechose en termes d'objectifs et non en quantité de millions d'Euros
alloués à de la rénovation. 


Faire un cheque n'est pas un objectif. Enoncer quel niveau de qualité et de sécurité on souhaite atteindre et maintenir dans le temps est beaucoup plus compliqué. J'aimerais que RFF annonce ses
propres objectifs de sécurité indépendemment de la SNCF qui exploite des trains, et explique de quelle manière il entend le faire.


Attention les indicateurs de niveaux de sécurité ne sont pas triviaux. Il faudra par exemple se battre sur la sécurité aux passages à niveau qui pour 98% des accidents ne dépend pas du système
ferroviaire mais des conducteurs d'automobiles peu respectueux du code.

Fnaut Pays de la Loire 23/11/2013 00:11


"Enoncer quel niveau de qualité et de sécurité on souhaite atteindre et maintenir dans le temps est beaucoup plus compliqué". En effet comme vous le faites remarquer se fixer un objectif en terme
qualitatif est en soi une démarche plus importante ... et plus complexe a réaliser.


N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques