Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 08:30

La grogne gagne également les usagers qui vont être pénalisés avec la hausse de la TVA... Avec un nouveau message presque "subliminal" du gouvernement qui en renonçant à l'écotaxe et au principe pollueur-payeur, maintien une TVA qui va pénaliser ceux qui utilisent des modes de transports écologiques... et promouvoir un nouveau principe : l'écolo-payeur...

Un collectif spontané d'usagers s'est constitué pour contester la TVA à 10%... et revendiquer également... A cette occasion il a rédigé une lettre ouverte à un "Bonnet Rouge" que nous reproduisons sur ce Blog utilisant des arguments que les associations ont déjà mis en avant  ...

http://www.wmaker.net/bonnetsverts/photo/mod-6353205.png?v=1384099559

Lettre ouverte à un « Bonnet Rouge ».

Cher Bonnet Rouge,
 
Depuis quelques temps, tu nous harcèles avec cette complainte de la « Bretagne oubliée, malmenée, sacrifiée…». Je souhaite ici te rappeler ce que tu sembles avoir occulté dans ta « révolte ».
 
Tu dois être traité comme nous autres. Alors que la circulation sur le réseau routier est actuellement gratuite pour les poids lourds, l’utilisation des réseaux ferroviaires et fluviaux est soumise à un péage. Il est normal que les transporteurs français et étrangers, utilisateurs principaux du réseau routier, paient leur part, sur le principe de l’utilisateur/payeur mais aussi du pollueur/payeur. Quant au frais d’entretien du réseau routier, ils sont depuis toujours supportés par la collectivité, donc le contribuable lorsqu’il paye ses impôts.
 
Tu as déjà été aidé fiscalement. Ces quatre dernières années, le transport de tes « Produits en Bretagne » a bénéficié d’une réduction de la taxe à l’essieu et de l’augmentation du dégrèvement des taxes sur le gasoil. Cela a représenté un coût important pour les finances de notre pays.
 
Tu n’es pas seul au monde. Une redevance type écotaxe est déjà entrée en vigueur dans plusieurs pays européens : Allemagne (depuis 2005), Suisse (depuis 2001), Autriche (depuis  2004). L’écotaxe permet de financer la modernisation des infrastructures routières, mais aussi ferroviaires, fluviales et portuaires. Exemple : La Ligne Grande Vitesse qui va relier Paris à Rennes, ta capitale est finançable via l’écotaxe.
Sans les recettes de l’écotaxe, comment notre pays peut-il se donner les moyens de promouvoir des modes de transports plus vertueux et comment pourra t’il financer les transports du futur?

L’écotaxe est ton amie. Elle est calculée en fonction du nombre de kilomètres parcourus et du poids du véhicule. En faisant payer plus cher le transport sur la longue distance, on devrait rendre plus compétitifs les produits de proximité. C’est aussi de cette manière qu’on lutte contre la délocalisation d’activités. Et en limitant la consommation de gasoil, on protège mieux notre environnement et donc notre santé. 

N’oublie pas ceci ! La suspension de l’écotaxe représente un manque à gagner qu’il faudra obligatoirement compenser par une augmentation des impôts. Soit 1,2 milliard de manque à gagner annuel et 800 millions à payer au prestataire en cas de dédit.
 
Je terminerai Cher Bonnet Rouge par cette pensée d’Aristote : « Le progrès ne vaut que s’il est partagé par tous».
 
Bonnet Vert

 

Rédigé le Dimanche 17 Novembre 2013

 

 

Pour rejoindre les "Bonnets verts" 

http://www.wmaker.net/bonnetsverts/forms/Avec-les-Bonnets-Verts_f3.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Les brèves de la FNAUT (l'actualité)
commenter cet article

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques