Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 10:30

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

Première partie de l'article   ici  

 

 

Options pour relier l’Ouest à la LGV SEA (3)

 

 

Le lancement de la réalisation de la LGV Sud Europe Atlantique (Tours Bordeaux) réveille les villes et les régions de l’Ouest qui se rendent compte qu’elles seront mal reliées à la future LGV vers la péninsule ibérique (+ Toulouse, le piémont pyrénéen et la Méditerranée occidentale)

 

P1040447.jpg

Nantes

 

3) Nantes Poitiers (Bordeaux)

 

Cette solution est avancée dans le PDU Nantes Métropole (Nantes / Poitiers en 1 heure, Nantes / Bordeaux en 2 heures), en complément de Nantes Rennes amélioré.

 

L’association ALTRO avait déjà proposé une LGV Rennes / Nantes / Lyon par Limoges et Clermont, avec beaucoup d’ouvrages d’art, coûteux au vu des trafics à en attendre, qui en font une liaison non crédible.

Une LGV Nantes Poitiers avec un nouveau tracé (4 milliards probablement) n’irriguerait pas les territoires intermédiaires : on peut au mieux envisager une gare dans le Choletais.

 

poitiers

La gare de Poitiers

 

La liaison directe Nantes / Poitiers dont la desserte a été arrêtée en 1974, reste cependant indispensable.

 Des solutions sont envisageables, pour un coût beaucoup moins élevé (4 à 8 fois moins suivant options), en réutilisant les voies existantes (Nantes / Cholet en particulier) et les emprises encore disponibles, et avec un équipement moderne permettant du 160 km/h ou mieux du 220 km/h, jusqu’à la LGV SEA qui serait empruntée entre Poitiers et Bordeaux .

 

Cette solution permettrait :

 

+ Un temps de parcours jusqu’à Bordeaux nettement inférieur à 3 heures en option vitesse maxi.


+ Un désenclavement des territoires intermédiaires, et des petites villes, qui alimenteront aussi le trafic, avec des correspondances multiples TER ou grandes lignes à Clisson (vers la Roche sur Yon et la banlieue nantaise), Cholet (vers Angers), Bressuire (vers Saumur Tours), Parthenay (potentiellement vers Niort, Thouars et Saumur).


73500_parthenay.jpg

La Gare de Parthenay

 

+ Un rétablissement de la liaison Nantes Limoges. La liaison Poitiers Limoges vient d’être améliorée (devant permettre le trajet en 1h30) et mieux desservie avec 7 AR/jour. Limoges permet d’atteindre Périgueux, Brive, le Massif Central.

 

+ Le passage de trains de fret (céréales vers les ports atlantiques et les usines bretonnes d’aliments de bétail, matériaux de carrière du Thouarsais, éventuellement bois, conteneurs, etc…)

 

 

A Suivre (suite et fin)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DJAMENT A. 13/01/2011 20:21



Même si une liaison Nantes/Bordeaux par Poitiers est beaucoup moins absurde géographiquement que par Tours, la priorité doit demeurer (pour le trajet de bout en bout) la ligne historique par La
Rochelle. Mais cet article souligne à raison l'intérêt majeur de rouvrir par ailleurs la ligne Nantes/Poitiers (en la modernisant). Cela dit, pour relier Bordeaux, je fais essentiellement le même
commentaire que dans le sujet "Options pour
relier l’Ouest à la LGV SEA (2)" : des liaisons par Poitiers ont une pertinence seulement marginale, si elles sont adaptées avant tout au trafic de cabotage et ne sont pas au détriment de la
ligne Nantes/La Rochelle/Bordeaux. (Je ne pense pas qu'il faille rechercher des liaisons Nantes/Poitiers/Bordeaux en vitesse maxi partout, plutôt avoir une desserte semi-directe jusqu'à Poitiers
pour servir à irriguer ces territoires et leur offrir un train direct vers Bordeaux, sans que cela soit destiné aux nantais.



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques