Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 10:30

L'Assemblée Générale de la FNAUT se déroulera à Angers le 12 mars 2011; En avant première voici la proposition de rapport moral pour l'année 2010 quasiment définitif.

 

P1010745.JPG L'AG d'Ancenis

 

Un contexte difficile pour le transport régional

 

Le rapport national préparatoire à l’AG de la FNAUT déclinera les éléments de la crise du système de transport public en France : crise du réseau ferroviaire qui après 40 ans de « tout TGV » ne peut absorber la demande notamment sur les services TER, échec du Grenelle de l’environnement sous la pression des lobbies productivistes, manque de financements imaginatifs et hardis pour favoriser les modes écologiques de déplacement, crise institutionnelle et démocratique dans l’ attente toujours fébrile de la prochaine élection…

 

En Pays de la Loire nous pourrions sans mal localiser ces problèmes en une longue liste. La patience des lecteurs nous oblige à nous limiter à un cas par département :

+ tergiversations pour prendre les décisions concernant la réouverture de Laval-Mayenne,

+ difficultés chroniques sur l’axe Tours-Le Mans-Caen

+ projet de rocade-sud à Angers témoignant de la vigueur des tenants du surinvestissement routier,

+ quasi stagnation des projets d’extension du réseau ossature (tram et « busway ») à Nantes

+ exploitation chaotique de Nantes-La Rochelle-Bordeaux et pas seulement à cause de l’ouragan « Cynthia », gel de la réouverture de Fontenay-Niort

+ absence de progrès sur des liaisons interrégionales très mal desservies, tels Nantes la Rochelle, Nantes Poitiers ou Saumur la Roche sur Yon

 

Cerise sur ce (mauvais) gâteau le projet de l’aéroport « inutile » avance malgré son coût prévisionnel, malgré les faiblesses de l’argumentaire de ses partisans.

 

Quelques raisons d’espérer

 

Pour reprendre notre énumération, sans faire de jaloux et en insistant sur les difficultés à analyser ce qui se passe dans une région vaste et complexe il convient aussi de porter un regard plus optimiste sur :

 

Les réseaux urbains :


+ quelques progrès concernant le réseau de la ville de Laval,

+ les premiers tours de roue du tramway arc-en-ciel à Angers,

+  les lancements des premiers travaux du projet « Chronobus » à Nantes, où l’insertion du vélo devrait bénéficier de la création d’une cellule spéciale

+ les études du BHNS** (transbus selon l’Académie !) de St Nazaire


Action Stop Rocade -2-me ligne de Tramway

Stop Rocade manifeste à Angers 

 

Les liaisons régionales :


+  les annonces concernant l’amélioration de la desserte TER de la zone de Challans-St Gilles même s’ils se sont accompagnés ponctuellement d’aberrations dans la desserte

 

Les liaisons interrégionales :

 

+ après tant d’annonces et de débat la dévolution de la LGV « BPL »* avec « notre » (insistons) «virgule de Sablé», qui permettra des liaisons rapides Laval Nantes ou Rennes Angers même si beaucoup d’entre nous restent réservés (litote) sur le partenariat public-privé avec Effiage,

+ une apparition (encore très timide :1 aller et retour en WE) d’une liaison Nantes Brest à mettre plutôt au crédit de la Région Bretagne

+ étude de modernisation de Caen le Mans Tours

+ étude interrégionale sur l’amélioration de la ligne Nantes Bordeaux, dont on attend les conclusions

+ les régions et les grands agglomérations s’interrogent ou se mobilisent sur une liaison ferroviaire rapide Rennes Nantes vers la future LGV de Tours vers le Sud Ouest

 

 *BPL : Bretagne Pays de la Loire

**BHNS : bus à haut niveau de service

 

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

Insistons sur les forces de FNAUT Pays de la Loire

 

Le fait de choisir comme lieu de notre assemblée générale 2011 Angers traduit la réapparition de notre association dans cette ville.

De même la FNAUT sera représentée à demeure à St Nazaire. De jeunes militants nous ont rejoint dont l’activité a été reconnue comme innovante et stimulante. La chute des adhésions est stoppée mais a nécessité des efforts.

Force est de reconnaître que de vastes zones de la région restent des « terres de mission » (Cholet, Sablé, Châteaubriant). Des militants en sont à suggérer que le renouvellement de l’association soit sa priorité même au détriment des autres actions.


Nous n’avons en effet rien à prouver depuis 40 ans en matière de mobilisation pour la défense du réseau ferroviaire, des usagers des modes de transport en commun et des modes « actifs », vélo et déplacement à pied, de l’environnement : avec émergeant cette année notre réunion avec RFF le 6 décembre, la création de l’APNB avec les FNAUT et les AFAC de Poitou-Charentes et d’Aquitaine, une grande assiduité aux comités de ligne.

logo-apnb

Le rapport d’activité montre aussi notre mobilisation à Laval, Château Gontier, Mayenne, Angers, Saumur, Nantes, La Roche dans les instances de concertation sur les transports urbains. Nous réussissons mieux, et c’est un objectif important à nous mêler des transports interurbains et ruraux dans les 5 départements

 

Le thème de la FNAUT force de proposition a explosé cette année avec l’édition de dossiers dans la quasi totalité des sujets (infrastructures, services aux voyageurs, coordination) et certains militants de la région sont reconnus par la FNAUT comme des experts au niveau national que leur modestie nous interdit de nommer ici.

Il faudrait au moins nommer les thèmes abordés, étudiés

 

Ce dynamisme s’est reflété dans notre communication avec le blog de FNAUT Pays de la Loire quasiment actualisé tous les jours certes grâce aux dysfonctionnements des réseaux et à la grogne des usagers mais surtout parce que le « webmaster » sait nous mobiliser.


Les informations les plus importantes du bureau national ont été transmises sans délai aux militants et quant ce fut nécessaire aux décideurs de la région et à nos parlementaires.

En liaison avec le bureau national nous avons traité les dossiers de médiation soutenus par des usagers mécontents : c’est une fonction essentielle correspondant aux engagements de la FNAUT ; elle est peu valorisante surtout en matière d’adhésion des intéressés à notre projet !


Au niveau de la vie démocratique et bureaucratique (mot non péjoratif) de l’association notons que le conseil d’administration s’est réuni avec une régularité de métronome (même si les débats ni sont pas toujours aimables ce qui est une bonne chose) malgré la vie agitée des uns et les empêchements des autres.

Seuls peut-être les adhérents non reliés au magicien internet peuvent se plaindre d’un déficit d’information.

 

baco_06010044_050.jpg

Inauguration de la Gare BACO

 

Mobilisons nous pour atténuer ses faiblesses


Ici plus que le vieillissement des cadres et des cotisants de l’association (qui ne saurait être niée !) c’est le pluri-engagement (dans l’organisation nationale de la FNAUT, dans plusieurs associations, dans les instances de concertation etc.. ) des membres du bureau qui pourrait donner lieu à débat.

 

Certains commencent à se dégager de certaines fonctions (cas du secrétaire signataire !) mais cela pose évidemment le problème du renouvellement de nos instances. Reconnaissons aussi que le surcroît de retraités dans les associations ne facilite pas la vie des … salariés (cf. le choix des heures des réunions) mais ce doit être le lot d’autres associations.


Comme pistes concernant le renouvellement il est proposé et nous sommes déjà dans le projet 2011 :


+ le recours aux stagiaires pour des missions à définir par le conseil d’administration ou les associations adhérentes (ce sera le cas de l’ANDE) en n’oubliant pas les conséquences financières (prise en charge de certains frais) et déontologiques,

+ l’adhésion à « France-Bénévolat » ne serait ce que pour trouver un secrétaire-administratif nous aidant à Nantes à réaliser nos permanences au siège ( peu satisfaisantes en 2010 car assumées lors du premier semestre mais vite sont transformées en rendez-vous de travail… faute de fréquentation)

+ de lancer à Nantes (et pourquoi pas dans les autres chefs-lieux) d’une « Maison de la mobilité » proche des usagers, mutualisant les moyens de ce qui défendent les mobilités douces et/ou économes

+ la recherche d’adhérents sur le terrain « à l’ancienne » (avec des tracts, des bons d’adhésion, des argumentaires) ce qui est plus facile à écrire qu’à enclencher,

+ une priorité donnée à notre présence dans les manifestations publiques type « forum des associations », expositions des défenseurs de l’environnement (Ste Suzanne, « Natura » à Rezé etc…)

+ et malgré tout le maintien de nos réunions-débat dont la tendance à la gestion décentralisée devrait être encouragée

 

 

 

Rapport moral amendé et adopté par le conseil d’administration du 28 janvier et soumis aux adhérents avant l’assemblée générale ordinaire du 12 mars :

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans La FNAUT Pays de Loire pratique
commenter cet article

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques