Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 08:00

 

badge.jpg

 

Notre Dame des Landes : un projet d’aéroport sans fondement économique

 

octobre 2011

par le CéDpa : Le collectif des élus opposés au projet d’aéroport

 

Le collectif des élus qui doutent (fortement) de la pertinence du projet d’aéroport regroupe près de 1000 élus de ombreuses sensibilités politiques, du NPA à l’Alliance centriste, en passant par le PS, le parti de gauche, Europe Ecologie les Verts, les Alternatifs, le Modem, des sans étiquettes. La moitié d’entre eux sont de Loire Atlantique.

Il s’est constitué en 2009 et s’est organisé sous forme associative en 2011, pour pouvoir se donner plus de moyens d’actions.

 

Le gouvernement français a décidé de construire un nouvel aéroport au nord de Nantes. Appelé l’Aéroport du Grand Ouest, celui-ci devrait remplacer Nantes Atlantique (NA) en tant que principal aéroport de Loire Atlantique. Cet aéroport doit être construit dans un territoire appelé Notre Dame des Landes (NDL), ce qui est l'autre nom donné à cet aéroport, utilisé également dans ce rapport.

 

P1060782

Nantes Atlantique vu du ciel


En préparation au nouveau projet, une estimation de l’impact économique (Analyse Globale Coûts/Bénéfices, Social Cost Benefit Analysis, SCBA) a été menée, présentée dans la pièce F du document pour l'Enquête Publique (EP) de 2006.

Elle montre que, dans deux ou trois des scénarios étudiés, les bénéfices du nouvel aéroport sont supérieurs aux coûts. Beaucoup d’organisations, notamment Solidarités Ecologie, ont proposé de continuer à utiliser l’aéroport Nantes Atlantique en optimisant l’infrastructure au lieu de construire le nouvel aéroport.

 

Ceci aurait l’avantage de ne pas devoir développer un nouveau site dans une zone qui a actuellement une haute qualité écologique.

Les coûts et les bénéfices de cette alternative n’ont pas été étudiés, même si le Grenelle de l'Environnement français, qui a eu lieu en 2007-2009, a imposé qu'une étude des options alternatives soit menée quand les projets ont un impact important sur l'environnement.

En conséquence, il est donc actuellement impossible de comparer les impacts économiques des deux projets. Par conséquent, il n’est pas actuellement possible de fonder la décision de cette infrastructure aéroportuaire en Loire Atlantique sur l'examen des impacts économiques des alternatives.

 

Une étude indépendante par un cabinet extérieur

 

Le collectif des élus qui doutent de la pertinence du projet (le CéDpa) a demandé à CE Delft de passer en revue la SCBA initiale et de comparer les impacts économiques du nouvel aéroport avec ceux de la poursuite de l’utilisation de Nantes Atlantique.


Cela a été fait de deux façons :

1) Avec un accès amélioré

2) Avec un accès amélioré ET une autre piste pour remplacer l’existante


Une analyse globale Coûts/Bénéfices (social cost benefit analysis, SCBA) évalue tous les impacts d'un projet et les exprime en termes monétaires.

Cela est fait tant pour les biens marchands (pour lesquels l'information sur leur prix est disponible) que pour les bien non marchands (par exemple des gains de temps de trajets, la pollution de l'air, le bruit, etc.).

 

Une SCBA fournit une vue d'ensemble des avantages et inconvénients, actuels et futurs, d'un investissement particulier ou d'un projet de politique, pour la société dans son ensemble, aussi objectivement que possible.

 

Dans ce but, les effets sont exprimés en Euros, chaque fois que c'est possible, et peuvent être agrégés. L'analyse montre alors si le projet évalué apporte l'accroissement désiré du bien–être social.

 

A suivre...

 

Site Internet du CéDpa : Collectif d'élus Doutant de la pertinence de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes :

    http://aeroportnddl.fr

 Fresque 2006 06 25 07

 

 

Pour en savoir plus sur : Analyse globale coûts/bénéfices ou SCBA

 

La loi d’orientation sur les transports intérieurs du 30 décembre 1982 (LOTI), prévoit que tout projet important d’infrastructure de transport comporte une analyse socio-économique qui prenne en compte :

+ les besoins des populations ;

+ les complémentarités entre les différents modes de transport ;


Une étude correcte doit donc comparer plusieurs projets d’infrastructures de transport ou des variantes à ce projet, elle doit aussi envisager des solutions alternatives par un même mode de transport ou par un autre.


L’analyse chiffre autant que possible toutes les conséquences du projet et montre alors s’il procure une amélioration de la richesse pour la collectivité dans son ensemble. C’est ce qui s’appelle une Analyse globale coûts/bénéfices (SCBA : Social Cost Benefit Analysis).


Une SCBA diffère fondamentalement d’une analyse financière (pratiquée dans le monde des affaires) qui révèle les coûts et avantages pour l’entreprise. Une SCBA, elle, estime l’intérêt public d’ensemble, certains coûts et bénéfices financiers inclus dans une analyse « business » disparaissent car ils sont bénéfices pour une partie et coûts pour une autre.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans N. D. Des Landes
commenter cet article

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques