Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 12:05

rac.giflogofnaut2012

 

Communiqué de presse du RAC  

Avril 2013

 

Les rapports des commissions du dialogue et des experts, qui intègrent bien les préoccupations en terme de biodiversité locales, laissent de côté un volet pourtant majeur et mis en avant à Rio par François Hollande : le climat.

 

Climat : le grand oublié

 

Les rapports des Commissions du dialogue et des experts confortent enfin les craintes des associations environnementales soucieuses de préserver la biodiversité locale qui serait mise à mal par la réalisation du projet d’aéroport. En revanche, elles font fi des problématiques globales que constitue la raréfaction des ressources et les changements climatiques.

Pourtant, de par ses rejets de CO2, de Nox et de vapeur d‘eau, le trafic aérien produit 5% des émissions mondiales de gaz à effet serre, et continue de croitre. Les émissions de gaz à effet de serre issues de l’aviation ont connu une augmentation de plus de 100% depuis 1990 ! Malgré cet impact non négligeable sur le climat, le secteur aérien, très peu régulé, est paradoxalement exempt de toute participation à l’effort mondial de lutte contre le changement climatique et reste en France gracieusement subventionné ! (1)

Notre Dame des Landes est incompatible avec la transition énergétique

Compte tenu de l’urgence de la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, il est impensable de continuer cette politique de l’offre qui, accentuée par le développement des low-costs, aura pour effet d’augmenter le trafic aérien, au détriment du report modal. Or une hausse prolongée du trafic aérien serait contradictoire avec le scénario de transition énergétique de Négawatt étudié au sein du débat sur la transition énergétique et qui prévoie notamment une diminution du trafic aérien intérieur pour atteindre le facteur 4.

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTbatS5CbkIAzS66u-Bh1-GYcIic9U1r0Tfy6mlUb--usxca7Gx

 

Il faut abandonner le projet d’aéroport

Les infrastructures de transports, en particulier celles qui sont décidées aujourd’hui et qui déterminent le trafic de demain, doivent être en cohérence avec la transition énergétique.

Pour Morgane Créach, Directrice du RAC, « à la fois la commission du dialogue et le Premier Ministre ont fait table rase de l’enjeu essentiel du dérèglement climatique. Alors que le Gouvernement a déclaré vouloir faire de la transition énergétique une priorité du quinquennat, il faut abandonner le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, un projet dispendieux, inutile et anachronique, et réguler le secteur aérien de façon à ce qu’il contribue à la hauteur de ses impacts, à la lutte contre le changement climatique. »

Appel à la mobilisation

Pour faire pression sur les décideurs qui ferment encore trop souvent les yeux sur ces enjeux, et pour refuser catégoriquement le projet de NDDL, nous vous donnons rendez-vous samedi 13 avril à la ZAD pour la manifestation « Sème ta ZAD » et le 11 mai au même endroit pour la grande chaine humaine.

 

- Site du RAC-France

 

(1) Sur le plan international, les émissions de CO2 ne sont pas couvertes par Kyoto et l’Union européenne a mise entre parenthèse l’inclusion des vols extra européens dans son système d’échange des quotas. Au niveau national, le kérosène utilisé comme carburant dans l’aviation ne subit ni TVA ni TICPE. Le taux de TVA sur les billets d’avions nationaux est réduit et nul pour les vols internationaux. Pour en savoir plus : http://www.rac-f.org/DocuFixes/stop...

 


Lorelei Limousin, Chargée de mission Transports au Réseau Action Climat :
lorelei@rac-f.org et 01 48 58 89 77

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans N. D. Des Landes
commenter cet article

commentaires

M-Rick 18/05/2013 15:04


Le pré-acheminement des passagers par le TGV, c'est bien ce que Air France compte faire un peu aprtout à terme et l'a déjà initié sur Strasbourg.


Le premier a avoir eu l'iodée c'est Jean-Claude Boulard le maire du Mans. Il voulait installer ce service en gare du Mans pour les manceaux dès 2009.


il l'avait annoncé lors de la remise de son trophée Grand Prix de l'Intermodalité pour la réalisation du pôle multimodal en gare du Mans lors du Palmarès des mobilités 2009 de " Ville, Rail
et Transports". C'est écrit dans l'article du Ville Rail et transports concerné.

DJAMENT A. 18/05/2013 09:11


"Il se trouve aussi qu'en mutualisant des vols de différents aéroports, grace à une meilleure zone de
chalandise, on embarque plus de passagers dans le même avion, qui est donc plus gros et polluera moins par passager." : cet argument est totalement hors-sujet. Le projet d'aéroport de NDDL n'a
jamais prévu de supprimer les autres aéroports de province à proximité, c'est un aéroport en plus de ceux de Rennes, Angers etc. Quant à la mutualisation, pourquoi serait-elle plus favorable à
NDDL qu'à Roissy ?


D'autant que les pré-acheminements à NDDL se feront dans des proportions beaucoup plus considérables en
voiture qu'en train, par rapport à Roissy, donc même si la distance est moindre il n'y aura aucun gain environnemental.


Les pré-acheminements à Paris en avion : il y a un autre moyen bien meilleur de les supprimer, c'est d'améliorer les liaisons TGV par la création (prévue) d'une gare à Orly et le barreau sud qui
permettra de fluidifier largement les liaisons vers Roissy. 

SP 17/05/2013 15:24


Donc sur les commentaires du blog FNAUT Pays de La Loire ne doive figurer aucun avis contradictoire ?


C'est votre vision du dialogue et du débat ?


J'en prends note. Pourquoi ne pas publier le communiqué des 2 auteurs du rapport de 2007, que vous mettez en cause, apparement sans droit de réponse. Ca ne signifie nullement une approbation,
mais au moins pourriez vous leur répondre ! Qui ne dit mot consent...


J'attends d'ailleurs le document de 2007 de la FNAUT réfutant les positions de ce rapport, vous ne me l'avez pas fourni. Vous donnez des documents de 2003, ça ne peut pas être la réponse à ce
rapport.
Sans doute que ce rapport ébranlait suffisament la FNAUT dans ses certitudes pour qu'elle n'ait pas jugé opportun d'en faire la publicité.


Enfin une chose a beau etre écrite seulement 9 fois sur 239 pages, ça ne l'empeche pas d'avoir été écrite par quelqu'un de la FNAUT, quelqu'un  des Amis de la Terre, donc des organisations
écologiques, et qui ont même fait changer d'avis sur le sujet de NDDL le Réseau Action Climat. Donc ça n'est pas des "opinions personnelles", ni des opinions de "bétonneurs".


C'est votre droit le plus strict que de ne pas partager ces opinions et d'engager toute la FNAUT sur ce point, mais pourquoi nier l'existence de ces opinions ? Pourquoi considérer que ceux qui
sont pour cet aéroport seraient nécessairement des affreux bétonneurs prenant plaisir à sacrifier des zones humides pour le profit de Vinci ?
C'est une façon de considérer la réalité qui ne doit pas contribuer à beaucoup la changer... vous avez d'ailleurs avoué votre impuissance à le faire puisque malgré vos positions, les élus ont
"bétonné", "routé" etc...

SP 17/05/2013 14:57


@Djament A


"Que l'aéroport soit à NDDL ou à Bouguenais, pouvez-vous nous expliquer en quoi cela changerait la pollution
des avions ???"


1 - car l'aéroport NDDL sera mieux conçu que ne pourra jamais l'être un quelconque réaménagement de Nantes
Atlantique. En particulier, l'aérogare est collée au début de piste pour le décollage (que ce soit la piste nord ou sud selon le sens du vent), et en fin de piste pour l'atterrissage
(que ce soit la piste sud ou nord selon le sens du vent), ce qui élimine toute circulation sur des taxiways
qui d'ailleurs n'existeront pas.


Il se trouve que ces temps de roulage des avions sur le tarmac polluent énormément, et que ça n'a rien de
marginal pour ce qui concerne les vols d'un aéroport de Nantes ou du grand ouest (qui ne sont pas des très longs courriers)


2 - Il se trouve aussi qu'en mutualisant des vols de différents aéroports, grace à une meilleure zone de
chalandise, on embarque plus de passagers dans le même avion, qui est donc plus gros et polluera moins par passager.


3 - Par cet effet de masse, il y aura plus de relations point à point depuis le grand ouest vers les
métropoles europèennes (et aussi du fait qu'il n'y aura pas le plafond de capacité actuelle de Nantes Atlantique), au lieu de perpétuellement alimenter le hub de CDG (et donc y investir des
milliards d'euros dans les aérogares comme c'est actuellement le cas sans que personne ne trouve rien à y redire alors que c'est la pire augmentation des capacités aérienne françaises jamais
réalisée !) réduisant ainsi les parcours d'achememinement routiers ou ferroviaire.... et souvent pire aérien (et un passager aérien pollue moins en allant de Nantes à Munich en un seul vol qu'en
le faisant en 2 vols avec escale à CDG)

DJAMENT A. 16/05/2013 21:23


"Tout comme NDDL. Qui n'est pas une création d'un nouvel aéroport commercial mais un transfert d'un existant.
Et permettra à ses usagers aériens de moins polluer que si on laisse les choses en l'état." ???


  Que l'aéroport soit à NDDL ou à Bouguenais, pouvez-vous nous expliquer en quoi cela changerait la
pollution des avions ???


  En revanche, ce qui est sûr, c'est que si l'aéroport se fait, d'une part les importants travaux de
construction induiront une pollution supplémentaire (bien supérieure au réaménagement de l'actuel aéroport), et que la pollution due aux trajets pour se rendre à l'aéroport explosera, puisque
NDDL est bien plus éloignée de la plupart de la population de l'agglomération nantaise que l'aéroport actuel.

SP 16/05/2013 12:55


Mais si c'est un transfert ! Donc finalement, vous vous opposez à quelque chose de virtuel...


C'est écrit dans tous les documents officiels et dans le contrat du concessionaire : "moins d'un an après l'ouverture de la plate forme de Notre Dame des Landes, l'activité d'aviation
commerciale à Nantes Atlantique devra avoir été arrêtée !"


Donc c'est clair ! Il ne s'agit PAS d'un NOUVEL aéroport commercial en plus de Nantes Atlantique, mais d'un TRANSFERT. Et Airbus n'y change rien, ce n'est pas de l'aviation commerciale. Il
subsitera la piste de NA pour ces besoins propres, mais tout le reste pourra être reconverti, et pourquoi pas d'ailleurs pour la croissance d'Airbus ! Et Airbus, c'est quelques vols
hebdomadaires, et c'est donc parfaitement compatible avec un développement et une densification de l'urbanisme DANS Nantes qui ne sera plus soumis aux contraintes de PEB et de survols incessants


"La planête ne fait pas le distingo entre les quantités absolue et relative il n'y a que des pro aéroport pour sortir un tel argument..."


N'importe quoi, dans ce cas, il faut arrêter immédiatement TOUS les transports et déplacements, y compris ferroviaire, car TOUS rejettent du CO2. C'est bien car le ferroviaire rejette moins de
CO2 que les autres (donc c'est relatif, pas absolu), qu'il faut l'encourager. C'est bien car le transport aérien avec NDDL rejettera moins de CO2 que sans NDDL, qu'il faut faire NDDL : et ça ne
signifie évidement pas qu'il faille développer le transport aérien. Il faut au contraire le RATIONALISER, c'est ce à quoi peut contribuer NDDL.


La comparaison à Cahuzac, je vous la renvoie : moi je n'ai rien à cacher, mais apparement vous, vous préférez ne pas divulguer certaines informations.... Peur de ne pas savoir quoi y répondre ?
Cahuzac s'était aussi enfermer dans ce déni avant de sombrer : bon débarras !


Ce qui est finalement mal intentionnée dans cette affaire NDDL, c'est de focaliser TOUTE la lutte écologique sur un aéroport responsable de 2% des émissions de GES, d'un secteur qui en représente
moins de 5% (estimation FNAUT prenant en compte le fait que ces GES sont directement émis à la mauvaise altitude). Bref chipeauter sur 0.1% du problème, quand ce que nous avons à surmonter, c'est
un facteur 4 !


Dans le même temps, curieusement, rien n'est dit sur les milliards d'euros d'investissements fait dans les aéroports parisiens UNIQUEMENT pour augmenter ses capacités (et d'autres milliards sont
encore prévus), et donc polluer. Alors que NDDL est avant tout un projet d'aménagement du territoire et de redistribution du trafic aérien, pour que ce soit plus juste et moins polluant.


Rien n'est dit sur le scandale qui fait que, pour construire un nouveau terminal d'aérogare, aucune concertation, aucune DUP ne soit nécessare, et qu'en conséquence et en toute impunité, le
trafic aérien croit. Mais NDDL branle bas de combat. Prenez garde à ce que la lutte contre un symbole ne soit pas le prélude et le cache sexe d'une destruction de la planète.

Fnaut Pays de la Loire 17/05/2013 12:47



Précision ... Vous êtes sur le site de la Fnaut Pays de la Loire ET NOUS AVONS TOUJOURS ETE CONTRE LA CONSTRUCTION D'UN NOUVEL AEROPORT CAR C'EST UNE FUITE EN AVANT car c'est encore l'aérien qui
capte des financements dont les TC ont besoin... La Fnaut National par la voix de son président est contre et ce n'est pas parce qu' un expert indépendant qui était membre de la FNAUT  a
écrit quelques lignes "favorable à l'idée de NDDL" sur un rapport de plus de deux cent pages que cela  engage l'association car dès la sortie des conclusions la FNAUT s'en est désolidarisée
.De plus dans ce rapport dont vous faites tant de cas NDDL est cité 9 fois sur 239 pages ! Et pas toujours positivement...


Rappel de notre mise au point : 



rapport de 2007 cité par M. Auxiette était une expertise sur la politique aéroportuaire de notre pays, commandée par la FNAUT et deux autres associations, et
financée par la Direction Générale de l'Aviation Civile et l’ADEME. Ce rapport avait été rédigé par trois experts indépendants, qui n'engageaient évidemment qu'eux-mêmes comme il est
d'usage pour ce type de prestation. Il n'exprimait donc pas le point de vue de la FNAUT qui, lors de sa présentation publique puis par la voie de son bulletin FNAUT s’était clairement démarquée
de ses conclusions et avait critiqué l'hypothèse d'un report massif de trafic long-courrier des aéroports parisiens sur les aéroports de province."







SP 16/05/2013 00:01


Ce n'est pas de ma faute si vous vous répetez en déformant les faits. La contradiction vous gêne-t-elle, ou bien seule la novlangue bienpensante antiNDDL est autorisée ainsi que ses faux
arguments 1000 fois rabachés et démentis ?


Le seul projet officiel qui vaille est intitulé "Lignes Nouvelles Ouest Bretagne Pays de la Loire", et il inclut Rennes Nantes, qui au demeurant à toutes les chances d'être mutualisé avec Rennes
Quimper pour la section Rennes Redon. Ce qui est une évidence géographique.


La réunion de Vitré ne change rien à cette réalité. Que des Bretons mettent en avant dans cette affaire Brest et Quimper n'y change rien non plus.


Tout comme il est une évidence que ce projet va réduire les effets de serre.


Tout comme NDDL. Qui n'est pas une création d'un nouvel aéroport commercial mais un transfert d'un existant. Et permettra à ses usagers aériens de moins polluer que si on laisse les choses en
l'état. C'est en différentiel qu'il y a une réduction des émissions de GES. Evidement en absolu, le transport aérien est très émetteur, mais alors si c'est cette quantité absolue que vous
combattez, il faut être cohérent et fermer Nantes Atlantique, tous les aéroport bretons et bien d'autres aéroports de province : et d'ailleurs pourquoi faudrait-il gacher de l'argent public à
desservir Nantes Atlantique en transport en commun si le but est de le fermer ?

Fnaut Pays de la Loire 16/05/2013 00:45



Ce n‘est pas un transfert c’est un nouvel aéroport que cela vous plaise ou non c’est comme cela! Les Bretons se moquent de NDDL puisqu'elles ont tout ce qu'elles veullent en structures
aéroportuaire et  c'est un "deal" entre les 2 régions à l'une le TGV à l'autre NDDL...


La planête ne fait pas le distingo entre les quantités absolue et relative il n'y a que des pro aéroport pour sortir un tel argument... La position de la FNAUT est d'utiliser les transports
terrestres et en particulier le ferroviaire comme alternative au transport aérien intérieur... C'est une des constantes de la FNAUT ....


Je vous adresse des liens au passage pour répondre à un de vos messages que je ne publierais pas ... je crois qu'il y a des politiques qui seraient bien inspirés de réfléchir à l'exemple
Cahuzac...


Flagrant délit de mensonge
du Président de la Région Pays de la Loire


La FNAUT a toujours été
opposée à N.D.d.L. et aux autres aéroports inutiles (1)


La FNAUT a toujours été
opposée à N.D.d.L. et aux autres aéroports inutiles (2)


Notre-Dame-des-Landes
:quand le président de la région Bretagne se prend les pieds dans le tapis


La position de la fnaut a toujours été clair ... Il n'y a que des personnes mal intentionnées pour dire le contraire....



SP 15/05/2013 11:04


NDDL est bien un projet qui lutte à la réduction de l'impact climatique du transport aérien, puisqu'il va permettre au grand ouest des vols point à point direct vers la plupart des centre de
décisions européens, alors qu'il faut actuellement des vols par correspondance


Il lutte contre le changement climatique en diminuant les temps de roulage (particulièrement consomateur de kérosène)


Il lutte également contre en entrainant avec lui la réalisation du projet "Ouest Bretagne Pays de la Loire" de Ligne Nouvelle realisant les objectifs Paris Brest et Paris Quimper en 3h, ainsi que
liaison rapide Rennes Nantes via l'aéroport en 45min

l 15/05/2013 23:44



Arrêter de vous répeter... Je n'ai jamais vu le transport aérien lutter contre le réchauffement climatique quelque soit le projet et c'est pas un nouvel aéroport qui va améliorer les choses...


Le projet Breton est lié au TGV ouest ...Cela a clairement été dit par les élus à Vitré lors du lancement du chantier TGV. L'objectif est de rapprocher la Bretagne de Paris ...par le train...Là
il y a un outil pour lutter contre les effets sur le climat...



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques