Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 11:30

logo

 

Une convention liée à l’arrivée de la ligne nouvelle

 

Le Mans doit respirer, alors que les trains subissent régulièrement des retards, l'Etat vient de franchir une nouvelle étape dans la reconnaissance des garanties de desserte TGV du Mans.

 

Cette étape est passée presque inaperçu mais elle est essentielle pour le suivi.

Le 17 février 2011, le ministre des Transports a mis en place le comité de suivi de la convention de garantie de desserte TGV du Mans.


Une convention relative à la desserte ferroviaire des gares et des territoires

 

Une convention qui ne bénéficie pas qu'à la gare du Mans puisque c'est  :

+ Dominique PERBEN, Ministre des Transports, de l’Equipement, du Tourisme et de la Mer,

+ Guillaume PEPY, Directeur Général Exécutif de la SNCF,

+ Hubert du MESNIL, Directeur Général de RFF,

+ Jean-Yves LE DRIAN, Président du Conseil régional de Bretagne,

+ Jacques AUXIETTE, Président du Conseil régional des Pays de la Loire,

+ Jean ARTHUIS, Président du Conseil général de la Mayenne,

+ Roland Du LUART, Président du Conseil général de la Sarthe,

+ Marcel HAMEL, Vice-président du Conseil général d’Ille-et-Vilaine,

+ Jean-Claude BOULARD, Maire du Mans, Président du Mans Métropole,

+ François D’AUBERT, Maire de Laval,

+ Pierre MEHAIGNERIE, Maire de Vitré

+ et François FILLON, Président de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe,

qui ont désigné, le 30 janvier 2007, la convention relative à la desserte ferroviaire des gares du Mans, de Laval, de Vitré et de Sablé-sur-Sarthe.

 

Cette convention, unique en France, garantit, pour les quatre agglomérations du Mans, de Laval, de Vitré et de Sablé-sur-Sarthe, le maintien du niveau de dessertes TGV du service 2006, auquel se sont ajoutées en 2007 les dessertes supplémentaires lors de la mise en service de la LGV Est-Européenne. Elle répond ainsi aux attentes exprimées dès 2001 par les villes de Laval et du Mans.

 

Cette convention était actée depuis 2007. Il fallait donc sa mise en place. C'est chose faite...


  tgv rennes 170709 20h00 P1050200

TGV RENNES le 17 juillet 2009

 

Le Mans bénéficie d'une garantie de desserte 


La convention s'appuye sur 3 points essentiels :

+ La gare du Mans est confirmée en tant que gare TGV, c'est à dire desservie par les trains à grande vitesse.


+ Le nombre d’arrêts et la qualité de la desserte du Mans existant au service horaire 2006 seront maintenus lors de la mise en service de la nouvelle ligne à grande vitesse “Bretagne-Pays de la Loire”.


+ L’évolution des dessertes préservera la qualité des dessertes du Mans par rapport aux autres métropoles de l’ouest de la France.


P1070477

TGV en provenance de LAVAL sur la voie classique avant Evron

 

Création d'un Comité de suivi des dessertes


C'est l’article 2 de la Convention qui précise la création d'un Comité de suivi des dessertes composé de chacun des partenaires signataires de la convention.

 

"Ce comité sera présidé par le représentant de l’État désigné par le ministre chargé des Transports. Il se réunira aussi souvent que nécessaire sur convocation de son président à partir du début des études préalables à la fixation des grilles horaires de la nouvelle ligne à grande vitesse “Bretagne-Pays de la Loire” et au minimum une fois par an. Chaque partenaire signataire pourra demander au président qu’il réunisse le comité et proposer les points d’ordre du jour qu’il souhaite voir examiner.


Le comité a pour objet de s’assurer du respect de la convention, de débattre des améliorations susceptibles d’être apportées aux dessertes en fonction de l’évolution du trafic et plus généralement d’examiner les modalités de mise en œuvre d’un meilleur service. Une attention particulière sera apportée à la répartition dans la journée des dessertes de et vers Paris, de façon à éviter autant que faire se peut, compte tenu des contraintes techniques, les creux de desserte."

 

P1020600

TGV sur la voie 1 en gare de le Mans au moment des travaux de la gare routière  (juin 2008).


Réclamée par la commission d’enquête publique sur la LGV qui s’était déroulée  en juin et juillet 2006, la convention est d'utilité publique.

 

La convention a pour objectif de garantir la desserte TGV du Mans ainsi que des autres territoires et également l'amélioration des dessertes à l’occasion de l’arrivée de la ligne nouvelle.

 

La FNAUT qui a déjà demandé à l'occasion des réunions des comités de suivi du projet LGV Ouest quand le comité de suivi des dessertes se mettrait en place se félicite de cette décision et elle sera vigilante concernant les décisions futures.

Bien évidemment la FNAUT souhaiterait être associée et ne manquerai pas d'y déposer sa candidature.


P1080338.JPGArrivée d'un TGV en provenance de Nantes en gare de le Mans (décembre 2010)

 

En image voir

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans TGV Bretagne et Pays de la loire
commenter cet article

commentaires

michou 13/03/2011 19:59



Cette convention peut être la pire ou la meilleure des choses.


Soit elle garantit un nombre identique d'arrêts TGV au Mans et dans ce cas c'est bien le minimum, soit elle porte en filigrane l'augmentation des arrêts et ce sera formidable.


Attention à bien lire entre les lignes et à rester vigilant.



Fnaut Pays de la Loire 13/03/2011 23:42


Elle doit prendre en compte toutes les nouvelles dessertes mise en place depuis 2006... Après il faut rester vigilant mais je crois qu'il y a déjà un énorme effort à faire sur l'exactitude des
trains et un renforcement des dessertes TER.


N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques