Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 08:00

 

LOGO-FNAUT192.jpg

 

 

Alors que le Mans lance l'enquête publique pour sa deuxième ligne de tramway ferré lundi 26 septembre 2011.

Caen faisait savoir qu'elle renonçait au TVR et envisageait de reconvertir sa seule ligne de TCSP en mode tramway ferroviaire... (voir)


P1020246.JPG

Sur les grands boulevards (CAEN) 

 

Cette décision est un véritable désaveux de la politique transport de la ville de Caen. Un véritable camouflet pour les partisans des modes dit "alternatifs" au bon vieux tram qui ont encouragé certaines collectivités à soutenir un choix prétendument  économique... et qui s'avère hélas ruineux en terme de finances publiques et d'image de marque des TC... (voir N°98 de FNAUT iNFOS - octobre 2001 Les universitaires sur pneus : ignorance et désinformation  )
  

Petit retour sur les fausses bonnes idées en matière de transports collectifs...

 

Le « tramway sur pneus », une invention inutile


On devait assister à une révolution : la qualité de service du tramway pour deux fois moins cher, les villes moyennes pourraient enfin s’offrir une technique plus performante que le bus.

 

Le résultat est un fiasco cinglant à Nancy et Caen avec le TVR bricolé par Bombardier, véhicule hybride mal conçu, aussi coûteux que le tramway “sur rails“, de capacité trop limitée, souvent en panne, incapable de fonctionner en tram-train.

 

P1020238.JPG

De loin, le TVR c'est comme un tramway "classique" (CAEN)

 

A Clermont-Ferrand, c’est le matériel Translohr, mieux conçu, qui a été retenu.

 

Mais aujourd’hui, le Syndicat Mixte des Transports Clermontois fait appel à la RATP « parce que les incidents, pannes, déraillements se multiplient sur la ligne », explique son vice-président.

 

 

P1020268.JPG

C'est de près et à l'intérieur que l'on ressent la différence (CAEN)

 

Et malgré ces difficultés, c’est le Translohr qui a été choisi avec un entêtement incompréhensible par la RATP pour équiper les lignes franciliennes Chatillon-Vélizy-Villacoublay et Saint-Denis - Sarcelles.

 

En définitive, le «tramway sur pneus» est une invention (qui date en fait du début du 20ème siècle) sans véritable intérêt, qui aura surtout servi à retarder l’adoption des solutions fiables : tramway, trolleybus ou BHNS suivant l’importance du trafic potentiel.


 

P1080249.JPGP1080282.JPG

 

A Nancy aussi c'est un TVR qui se fait passer pour un tram classique, tout en gardant le filaire du trolleybus. Le fameux galet du TVR  qui déraille et le rail unique de guidage... (NANCY)


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Peut mieux faire !
commenter cet article

commentaires

Aymeric 10/01/2012 23:21


et ça a couté combien d'argent toute cette histoire ......................


pourtant ce n'était pas faute de l'avoir dit dès le départ.


avant que la technologie ne soit testée, la FNAUT avait déjà réagi je m'en rappelle très bien et avait déjà indiquée que le TVR était sous-capacitif, que cela coutait cher en entretien etc ....
Au delà des nombreux problèmes techniques, il est un peu tard pour s'apercevoir du reste alors que tout cela avait déjà été dit en temps et en heure .......

fnaut 23/12/2011 22:47


Après le TVR le TRANSLOHR ?


voir l'article http://www.lefigaro.fr/societes/2011/12/12/04015-20111212ARTFIG00478-la-course-pour-sauver-un-fleuron-industriel-francais.php


Lhor industrie doit se séparer de sa branche "tramway"

fnaut 18/12/2011 09:11


Plus dure sera la chute ...« Le TVR tire le réseau de transports en commun caennais vers le bas au lieu d’être un élément porteur (…). Fait unique en France, on compte plus d’usagers
satisfaits par les bus que par le tram », a déclaré Eric Vève, président de Viacités, maire adjoint et conseiller général PS, lors d’une conférence de presse.


Voir la suite de l'article de la Gazette


 http://www.lagazettedescommunes.com/90585/caen-veut-renoncer-a-son-tramway-a-pneus-tvr-au-profit-dun-tram-sur-rail/

TER Mayenne - Laval 30/09/2011 00:49



Tous les tramways et métros modernes réinjectent dans le réseau de l'énergie quand ils freinent. Mais pour que l'énergie réinjectée ne soit pas perdue, il faut qu'un autre véhicule ait besoin
d'un surcroit d'énergie au même moment (accélération).



TER Mayenne - Laval 28/09/2011 11:49



Pour avoir vu de près quelques chiffres de consommation, je n'ai rien vu de flagrant quand le TVR est en mode électrique. En revanche, quand il est en mode thermique, les consommations de gasoil
sont très élevées.


Sur un tramway, le chauffage peut représenter jusque 40% de la consommation énergétique en hiver. Une utilisation plus rationnelle peut permettre des gains de consommation non négligeable.



Fnaut Pays de la Loire 28/09/2011 16:44


En utilisant la récupération de l'énergie au freinage par exemple...


Jacques 28/09/2011 07:47



L'entêtement de la RATP qui est mentionné dans votre article à propos de la ligne de Chatillon à Velizy n'est pas réellement un entêtement. Contraints par la pente de la route qui monte sur le
Petit Clamart, il fallait un matériel de haute adhérence. Mais le tramway Citadis aurait pu s'en accomoder. Une autre raison est sans doute à envisagée, le souhait de ne pas être piègé par un
fournisseur trop monopolistique au niveau national.


En revanche, il est regrettable que les matériels conçus et maintenant exploités sur la voie publique comme à Clermont, ne soient pas tenus (car considérés comme véhicules routiers et non
ferroviaires) de respecter les normes feu-fumée des tramways. Le véhicule de Clermont suite à une défaillance du système de freinage, a été totalement détruit par le feu !



Fnaut Pays de la Loire 28/09/2011 16:39


Les normes techniques sont du ressort des Ponts et Chaussées ... Le défaut majeur du choix de la RATP c'est l'impossibilité d'assurer une continuité et surtout rendre la correspondance
obligatoire...


DJAMENT A. 27/09/2011 09:56



Un point qui n'est pas abordé dans l'article, sur lequel je serais curieux d'avoir la réponse de connaisseurs : la consommation énergétique. En minimisant la surface de contact avec le sol, le
rail minimise aussi les pertes thermiques par frottement et optimise la dépense énergétique. Il me semble avoir lu qu'un métro sur pneus consomme environ 30% d'électricité en plus qu'un métro sur
rail (à autres caractéristiques égales). Qu'en est-il pour ces trams ?


Surtout, même si la technique du tram sur pneus était fiable et économe au niveau énergétique, l'aberration la plus énorme serait sans doute l'impossible interopérabilité avec le réseau ferré
classique, justement dénoncé dans plusieurs sujets de ce blog.



Fnaut Pays de la Loire 28/09/2011 01:17


Il y a surtout l'ornièrage des chaussées du fait du passage au même endroit des véhicules.... pour le reste je n'ai pas d'éléments...


TER Mayenne - Laval 27/09/2011 09:43



"C'est de près et à l'intérieur que l'on ressent la différence". Entièrement d'accord. Je ne connais pas celui de
Caen mais pour avoir pris celui de Nancy, on a l'impression d'être chahuté dans une espèce de boite de conserve géante.



Fnaut Pays de la Loire 28/09/2011 01:13


Oui c'est l'impression que l'on éprouve...


N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques