Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 08:00

 

 Logo-FNE-web-little.jpg

 

La SNCF sur de bons rails ?

 

En annonçant récemment qu’elle « veut se concentrer sur les liaisons de proximité », la SNCF donne une inflexion importante à sa stratégie mise en œuvre depuis de nombreuses années, axée jusque là sur le transport à grande vitesse. Réactions de France Nature Environnement

 

Priorité rendue aux voyageurs du quotidien

 

En constatant les problèmes financiers de la branche « Voyages », la SNCF la justifie par l’importante augmentation des péages, notamment pour les Lignes à Grande Vitesse.

Contrairement au transport routier, le transport ferroviaire prend en charge les frais d’usage du réseau et la politique de développement de nouvelles infrastructures. Cela a des répercussions immédiates sur le coût des péages.

 

Depuis l’avènement de la politique du tout « Grande Vitesse », FNE déplore que la SNCF ait particulièrement délaissé 90% de ses 5 millions d’usagers quotidiens.

P1070464

Au niveau des régions, le transport ferroviaire est l’une des offres les plus écologiques et économiques pour sortir du « tout bagnole » et du culte de « l’auto-solo ». Les taux de progression impressionnants du TER illustrent ce choix des usagers.

 

FNE se félicite de ce nouvel engagement et espère que, en accord avec les régions, la SNCF améliorera encore la qualité de service (augmentation de la fréquence, confort des matériels, entretien du réseau permettant de rouler à vitesse normale…) pour rendre le transport ferroviaire de proximité plus attractif.

 

Le train doit redevenir un service public de proximité

 

Si les liaisons à Grande Vitesse facilitent les relations entre grandes métropoles et offrent une bonne alternative au transport aérien, elles se sont souvent faites au détriment de liaisons régionales.

 

Les fermetures de petites gares n’ont pas cessé depuis 20 ans. Le tissu économique territorial a besoin de transports écologiques, économiques et performants.

Cette nouvelle orientation permettra une meilleure desserte des territoires, mais aussi moins d’émissions de CO2 et de pollution atmosphérique. Orientation régulièrement défendue par FNE et ses associations fédérées. Cette nouvelle stratégie pourrait facilement se développer, la France disposant encore d’un réseau étendu.


P1020396

La gare de la Flèche : la France dispose encore d’un réseau étendu ... qu'il faut réhabiliter

dans le cadre d'une politique ambitieuse.


Pour Michel Dubromel, pilote du réseau Transport et mobilité durable de FNE : « Il serait absolument absurde, dans un tel contexte, que se confirment les menaces de fermeture concernant près de 4 000 km de voies ferrées.

Le train doit faire rétrécir l’espace, rassembler et rapprocher les Hommes de leurs proches, de leur domicile et de leur travail. »

 

 

Communiqué de presse de FNE

Mardi 28 septembre 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT en France
commenter cet article

commentaires

Colibri 04/10/2010 09:39



Si la SNCF « veut se concentrer sur les liaisons de proximité », c'est uniquement parce que c'est un créneau sans risque.
Ce sont les régions qui paient et la SNCF qui exécute simplement la commande. Et elle a largement le temps de voir venir la libéralisation dans ce domaine...
Bref, ce n'est pas absolument pas par « générosité » que la SNCF fait ce changement dans sa stratégie d'entreprise.



Fnaut Pays de la Loire 04/10/2010 22:06



C'est un secteur qui n'échappera pas à la concurrence tôt ou tard. Et les opérateurs sont plus nombreux (Véolia, DB...).



DJAMENT A. 29/09/2010 18:38



"Si les liaisons à Grande Vitesse facilitent les relations entre grandes métropoles et offrent une bonne alternative au
transport aérien, elles se sont souvent faites au détriment de liaisons régionales."


Vrai, mais incomplet : plusieurs dessertes "TGV" assurent aussi du maillage de territoire
entre villes relativement proches, en empruntant des lignes classiques (ou même à grande vitesse de temps en temps). Par exemple, Le Mans/Angers/Nantes/St-Nazaire, par chez nous.


Un point important serait non pas de mettre en concurrence les différents types de ligne mais d'organiser les horaires selon des principes de complémentarité et surtout la tarification. Mais il
faudrait pour y parvenir renoncer au tronçonnage de la SNCF et à la prétendue "libre" concurrence, pour que des trains puissent assurer plusieurs types de mission, proximité et grands trajets.



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques