Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 08:06

Dès janvier, à l’occasion du déplacement de la halte routière à la gare, l’antenne mayennaise de la FNAUT avait contesté le nouvel emplacement, critiquant la localisation qui loin de conforter l’image des transports publics et de favoriser l’intermodalité, reléguaient les autocars régionaux et départementaux dans une zone de no man ‘s land de hangars désaffectés, encadrée par une forêt de grillage…

 

A Laval, juste avant l'inauguration

 

La nouvelle qui sera confirmé ce soir à l’occasion du Conseil Municipal, de l’abandon de la ZAC de la Gare, ne va pas dans le bon sens pour l’association d’usagers et de consommateurs.

 

Alors que Le Mans va inaugurer sa gare routière connectée à la gare SNCF très bientôt (en fin de semaine), que Rennes et Angers ont déjà des PEM (Pôle d’Echange Multimodal) en activité, que d’autres dossiers de gares et de pôles d’échanges sont lancés en Pays de la Loire. Le dossier de Laval fait du sur place et « recule » si l’on prend en considération l’éloignement progressif de la halte routière de la gare SNCF, qui est passée d’une distance de 100 mètres dans les années 90 à plus de 300 mètres aujourd’hui.

 

 

 Au Mans, le PEM est lancé depuis l'inauguration du tramway et s'achévera avec la gare routière
Accès à la gare routière : le parcours du combattant…

Le confort est réduit à sa plus stricte expression, l’accessibilité n’est possible que par un seul endroit et non situé à proximité ou sur les itinéraires d’accès de la part des usagers (scolaires, salariés…) la nouvelle halte routière est excentrée.

 

La FNAUT demande une relocalisation de la halte à proximité de la gare, au contact des voies, sur l’ancien parking parcotrain transformé en parking sauvage, si le délai de 2 ans de gel du dossier se vérifiait.

 

C’est un véritable scandale de traiter les usagers des autocars avec aussi peu d’égards :

 

      1/ Par rapport aux discours qui encensent ou donnent la part belle aux transports publics en relation avec le Grenelle de l’Environnement ;
2/  Par rapport à la problématique environnement / pollution / consommation d’énergie / Transport durable.

 

Les usagers de la voiture sont mieux traités alors que c’est le surcoût du parking sous terrain et du parvis qui explique l’arrêt du dossier, du fait du dérapage des coûts…

 

L'affichage présentant les différentes phases du projet


Plus de démocratie participative

La FNAUT mesure encore l’écart qu’il existe entre le discours et les actes. Il ne peut y avoir un double langage de la part de la nouvelle municipalité qui ne peut se réfugier indéfiniment derrière le déficit de la ville… Sur certains dossiers, le déficit n’est pas un obstacle…

 

L’ancienne municipalité et donc la nouvelle opposition doit aussi assumer une partie de la responsabilité car en choisissant de construire un parking souterrain dans la roche et non dans le remblais (rue des 3 régiments) il est évident que les coûts allaient exploser. (communiqué de presse de 2006 : http://www.fnaut-paysdelaloire.org/article-865598.html).

 

La Région des Pays de la Loire n’est pas en reste car elle devrait s’atteler à ce dossier en tant qu’Autorité Organisatrice de transport régionale plutôt que de financer les routes départementales... 

 

Une gare routière ? C'est marqué sur un panneau...

 

L’association souhaite voir émerger et se concrétiser très rapidement une gare routière digne de ce nom à Laval.

Elle souhaite enfin être associée à ce dossier car la démocratie participative il en est beaucoup question en réunion mais concrètement… Une pétition est en préparation …

Pour la FNAUT Pays de la Loire

F. EYMON

Partager cet article

Repost0

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques