Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 10:00

fnaut logo pdl

 

 

 

 

 

 

 

Communiqué de Presse du lundi 20 août 2012

 

Grève du samedi à la SETRAM, la FNAUT réclame la fin des hostilités...

 

 

L’état de grâce est passé… Il est temps que les différents acteurs de la grève « reconduite » à la SETRAM depuis plus d’un mois tous les samedis cessent …

 

Il est temps que chacun prennent ses responsabilités :


+ La Préfecture qui doit nommer d’urgence un médiateur pour que ce conflit, qui n’a que trop duré, cesse. Il est temps qu’un vrai dialogue s’instaure au sein des entreprises de transport et que les situations soient arbitrées et ne se dégradent pas. C’est à l’Etat et à son représentant de jouer ce rôle…

 

+ Les collectivités locales qui sont aussi autorités de tutelle et organisatrice des transports doivent intervenir pour préserver le service public et ne doivent pas se contenter du service garantie.
 
+ La SETRAM doit cesser d’ignorer que depuis maintenant plus d’un mois tous les samedis les usagers subissent des préjudices financiers, des désorganisations dans leur vie quotidienne et des contraintes supplémentaires qu’ils encaissent « sans broncher ».
 
+ Les syndicats CGT et CFDT doivent cesser d’utiliser la grève, avec comme conséquence la suppression des bus sur certaines lignes, comme moyen de pression sur la direction de la SETRAM pour faire avancer leurs revendications si justes soient-elles.


    P1000864.JPGAlors que le tram circule...

    La FNAUT dénonce cette situation qui n’a que trop duré…

    Qu’attendent les protagonistes ? Le pourrissement de la situation ? Que la « rentrée » arrive ?

    Alors que cette grève est annoncée régulièrement tous les vendredis, la FNAUT réclame qu’un médiateur soit nommé de toute urgence et que dans l’attente de sa mise en place et qu’un vrai dialogue s’instaure, les syndicats renoncent à poursuivre la grève qui est contre-productive.

    Il est plus que temps qu’un dialogue constructif se mette en place au sein des entreprises entre les partenaires sociaux (Direction, syndicats), les représentants des associations d’usagers et de consommateurs et les autorités organisatrices des transports concernées (la Communauté Urbaine).  

     

    La FNAUT ne remet en cause d’aucune façon le droit de grève mais elle ne peut rester « sourde » plus longtemps devant les légitimes réclamations des usagers qui sont les premiers pénalisés.

    La SETRAM ne peut continuer indéfiniment comme si rien ne se passait car cette grève donne une image déplorable « de l’entreprise ».

     

    P1010456.JPG...les lignes de bus sont perturbées...

    La FNAUT réclame des compensations pour les usagers

    La FNAUT réclame des indemnités pour service non rendu aux usagers dans le cadre de leur abonnement. Cette mesure a été adoptée par d'autres collectivités territoriales à l'occasion de grève à la SNCF : les abonnés ayant droit à une remise sur leur abonnement accordé par le transporteur suite à l’intervention de l'Autorité Organisatrice.

     

    Pour suivre l’évolution de la situation la FNAUT demande l’application de la loi qui stipule également qu’une information complète doit être affichée afin que les voyageurs puissent avoir les données du conflit et que les points de désaccord soient listés pour que les usagers puissent « apprécier » en toute connaissance de cause.

     

     Pour la FNAUT

    F. EYMON  fnautpl@gmail.com

     

     

    Partager cet article

    Repost 0
    Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Sarthe
    commenter cet article

    commentaires

    N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

    Vous Cherchez ?

    La FNAUT sur scoop.it

    Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

    En Ligne Hier...

    Nos Rubriques