Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 07:45

Suite du survol médiatique du Congrès de la FNAUT avec cet article sous la forme d'un entretien du journal Ouest France édition de la Loire-Atlantique du 15/11/2014.


 

logo-ouest-france

 

 

 

Les usagers jugent le transport public à Nantes

 

À l'occasion du congrès national de la Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports, les militants distribuent bons et mauvais points sur les transports à Nantes et ils insistent sur les liaisons périurbaines.

Entretien

Jean-Bernard Lugadet, Nicolas Poînot et Dominique Romann, militants de la Fnaut (Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports).

 

Reze-Pont-Rousseau 0855

 

Comment se portent les transports publics à Nantes ?

J.-B. L. et N. P. : Relativement bien, même si aux heures de pointe, on doit faire face à la marée automobile, Nantes est un élève méritant, mais il doit redoubler d'efforts notamment pour honorer son titre de première ville à avoir relancé le tram en France, dans les années 80, Aujourd'hui, le réseau de tram demeure performant. La preuve : la ligne 1 transporte 120 000 voyageurs par jour. C'est considérable quand on sait, par exemple, que la ligne de métro à Rennes est à 85 000 voyages par jour. Le chronobus est aussi une satisfaction, grâce aux fréquences resserrées et aux nouveaux horaires élargis. Même si, à notre avis, les aménagements ne sont pas toujours suffisants pour bloquer les voitures.

Comment développer le tram dans l'avenir à Nantes ?

J.-B. L. et N. P. : Le busway, la ligne 4, est victime de son succès. Les bus sont bondés avec 35 000 voyages par jour. C'est plus que le score de la ligne 2 de tram à ses débuts. À nos yeux, il faut maintenant que le busway devienne une ligne de tramway. Mais, la ville et la Semitan s'orientent plutôt sur la mise en service des bus à trots caisses et à double articulation, pourtant très chère (800 000 €).

 
inauguration jb l

Jean-Bernard Lugadet


Quelle est à votre avis, les priorités dans l'agglomération ?

N. P. : Sans hésiter, le transport pé-riurbain, sans passer par le centre de Nantes et en particulier par Commerce, Comment éviter de prendre sa voiture, quand les cars Lila sont engloutis dans la circulation. Il y a beaucoup de progrès à faire dans ce cadre, À tous les niveaux, Par exemple, la gare de Mauves-sur-Loire est saturée le matin avec plus de 80 montées dans le même Ter parfois. Une future liaison des lignes 1 et 2 de tram, envisageable au-delà de 2020, va dans la bonne voie. Malgré les problèmes de financement.

Vous êtes aussi très attentif au ferroviaire...

N. P. : La liaison entre le conseil régional et la métropole sur les questions ferroviaires n'est pas à la hauteur des enjeux. Ça ressemble trop à des bouts de tissus qu'on raccommode. Il est nécessaire d'avoir plus de courage politique pour optimiser les infrastructures ferroviaires existantes. Il faut à tout prix créer des tickets par zone comme à Parts, avec la carte Orange.

Que pensez-vous du tram-train ?

D. R. : Forcément, on ne peut que se réjouir de la réouverture de la ligne. En revanche, le matériel léger, qui ne permet pas d'aller au-delà de Châ-teaubriant, pose problème. On n'a sans doute aussi pas été assez ferme avec la Région pour demander que les dessertes soient mieux coordonnées avec les cars Lîla.

Comment se déroule le débat public sur le projet Nantes-Rennes en train ?

D. R. : La commission de débat public nous propose uniquement de nous situer sur des scénarios précis. Ce n'est pas cela, la démocratie. Il a manqué une phase préliminaire durant laquelle chacun aurait pu faire des propositions.

 

17 mars D ROMANN

Dominique Romann

 

Sur l'île de Nantes, vous réclamez le maintien d'une voie ferrée.

D. R. et N. P. : Oui. Il ne faut pas enlever toutes les voies. Mais le projet de l'île de Nantes nous semble très planifié du côté de la métropole et de la Samoa, la.société d'aménagement. Les transports en commun viennent après l'urbanisation. Alors qu'il faudrait raisonner à l'inverse. Il nous semble indispensable de construire un pont ferroviaire â quatre mètres au-dessus de la Loire en gardant le principe du talus ferroviaire pour créer une alternative au tunnel ferroviaire de Chantenay en direction de Saint-Nazaire. Et que l'on ne nous dise pas que cela ne va pas s'intégrer dans la ville, En Europe et en particulier en Allemagne, les exemples réussis de lignes ferroviaires en milieu urbain ne manquent pas.

Et le projet de restructuration de la gare actuelle ?

D.R. et N. P. : La future passerelle n'est pas forcément bien placée. Il aurait fallu qu'elle soit plus centralisée sur les quais. Et la future gare routière, telle qu'elle semble conçue, avec des bus en ligne, est d'un autre temps.

 

Recueilli par Philippe GAMBERT.

Ouest France édition de la Loire-Atlantique 

15/11/2014

 

 

 

logofnaut2012

 

La Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports (FNAUT) a été créée en 1978. Elle rassemble aujourd'hui 160 associations implantées dans toutes les régions françaises. Le congrès national est organisé à Nantes par l'ANDE (Association Nantaise Déplacements Environnement) Place au vélo et la FNAUT Pays de la Loire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Pays de la Loire
commenter cet article

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques