Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 10:00

Le 19ème Congrès de la FNAUT est terminé, la presse a assuré une bonne couverture médiatique... Quelques bonnes feuilles vont être publiées sur ce Blog...

 

logo-ouest-france

 

" Nantes-Châteaubriant ? Ça coince "

La Fédération des associations d'usagers des transports (Fnaut) était en congrès, ce week-end, à Nantes. Incisive.

Deux questions à...

Fabrice Eymon, président de la Fnaut des Pays de la Loire.

Vous avez débattu avec les élus samedi. Qu'en est-îl ressorti de positif ?

Les élus sont confrontés à une baisse de moyens. Ce qui rend leurs marges de manœuvre plus réduites. Du coup, on ne peut que saluer le travail des Régions qui assument les efforts en matière de ferroviaire, à la place de l'État.

Il y a l'exemple de la ligne Nantes-Pomic, sans la Région, la SNCF l'aurait fermée. Cela fait partie du problème actuel.

On a trop privilégié les modes de transport les plus polluants : les routes, avec le transport des marchandises par les camions, et l'avion. Et puis, dès que cela concerne les transports publics, on compte ses sous.

 

Par contre, pour le routier, on ne les compte plus que cela soit dans les grandes villes comme dans  les moyennes...

 

fabrice-eymon260-2f31d

 

Qu'est-ce qui ne marche pas en Loire-Atlantique ?

Le tram-train Nantes-Châteaubriant n'est pas à la hauteur (1). Il y a beaucoup de retards sur la ligne. On a reçu des mails d'usagers qui ont repris leur voiture. La Région met en cause le matériel utilisé, trop sophistiqué, qui entraîne des pannes. Pour se rendre d'un point à l'autre de la ligne, il faut 1 h 04. Soit le même temps qu'en 1980, au temps du bon vieux train, et en moins confortable !

Or, on est en droit de demander du progrès !

Le tram-train n'était pas la bonne option. Sur 62 km, un TER aurait été plus approprié.

On a aussi abordé le coût. Le car Lila faisait la navette pour 2,40 €. Le tram-train c'est 8 â 10 €. Cet écart fait partie des choses mal vécues par les usagers.

Recueilli par Isabelle MOREAU.

Ouest France - Loire-Atlantique, le 17/11/2014

 

 

(1 ) La Fnaut a néanmoins décerné un ticket vert aux Régions qui ont réouvert des lignes de chemin de fer dont la Région des Pays de la Loire pour la rouverture de Nantes -Châteaubriant et de Nantes - Pornic à l'année (en travaux actuellement)...

 

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Pays de la Loire
commenter cet article

commentaires

premier huit 26/11/2014 19:01


Non, j'ai suivi la première session sur internet ce qui est d'ailleurs très pratique, consulté les documents du projet et enverrai peut-être un avis dans l'espace web prévu à cet effet. Les
réponses données en débat ne peuvent qu'aller dans le sens du cahier des charges où l'on trouve la réponse dans la question. Encore une fois le débat est rondement mené mais hors-sujet car
tournant en vase clos.

premier huit 25/11/2014 19:47


rectification : Brielles au lieu de Chelles. Comme les élus régionaux ont sciemment sacrifié la ligne les aménagements nécessaires deviennent trop coûteux une fois rapportés aux bénéfices
escomptés. En revanche la donne est radicalement changée s'il s'agit d'améliorer la liaison Nantes/Paris en profitant d'un tracé par Châteaubriand pour redynamiser les échanges Nantes/Rennes
(35-40mn semblent possibles), réduire le temps de parcours Nantes/Redon mais aussi Paris/Bretagne sud (et donc La Baule.. pour nos chers décideurs). In fine on agirait aussi concrètement pour la
décentralisation puisque un arc LGV Rennes-Méditerranée  deviendrait logiquement accessible (avec demi-tour non rédhibitoire à Nantes puis Cholet/Puy-du-Fou.. Poitiers/Bordeaux/Toulouse..).
Ceci est une possibilité parmi d'autres mais en changeant de perspective il devient clair que le débat même s'il est apparemment proprement effectué est beaucoup trop AGOcentré. Il est aussi
choquant de constater comment on nous abreuve de données projectives et plus qu'hypothétiques à l'échéance prévue tout en balayant d'un revers rapide toute hypothèse alternative (ex. des accès
par l'Est écartés en une très peu de lignes sans aucune justification). D'ailleurs le maître d'ouvrage ne se cache pas dans ses réponses d'avoir exclu toute possibilité qui ne permettrait pas de
répondre aux cinq objectifs, dont notamment la desserte AGO, imposés par ses clients/décideurs. C'est donc clairement sur les enjeux à budget fixe qu'il aurait fallu discuter; ici le débat est
nul et non avenu car tournant en vase clos dans l'unique but d'un blanc-seing.


 


 

Fnaut Pays de la Loire 26/11/2014 10:25



Vous participerez aux réunions publiques ?



premier huit 20/11/2014 23:45


Bien sûr priorité des priorités aux rénovations de lignes et autres ripages pour atteindre 220km/h dans toutes la pointe bretonne puis nouvelle LGV Nantes/Carquefou(passage par ancienne ligne ou
par Patis Mandin)/Nort-sur-Erdre Nord, ripage voie tram-train pour LGV jusqu'à contournement Châteaubriand (avec bifurcation Abbaretz/Massérac vers Redon) et à nouveau LGV jusqu'à Chelles pour
aller soit vers Rennes ou Paris à 320km/h. Cette nouvelle LGV permettrait alors d'économiser une LGV Nantes/Angers et rapprocher au mieux la pointe bretonne du Sud de la France quand il y aura
LGV Nantes-Poitiers.


 

Fnaut Pays de la Loire 22/11/2014 22:44



Nous ne préconisons pas de LGV  mais des aménagements et des reprofilages de la ligne pour qu'elle soit apte à des vitesses plus élevées ... D'ailleurs dans la cadre du débat LNOBPL 
les voies nouvelles qui sont envisagées ne sont pas des voies TGV ...



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques