Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 08:12

 

L'antenne Fret de Pré en Pail, longue de 27 km, vit ses derniers instants, irrésistiblement et malgré la présence d'une entreprise embranchée sur le territoire de cette commune, la fermeture courant juin 2008 est programmée.

Fermeture programmée en juin 2008 ...


L'état de la voie sur un certain nombre de portions ne permet pas de dépasser la vitesse limite de 10km/h en raison d'un risque d'écartement des rails sous l'effet de la masse des engins de traction. Seules les locomotives du type 66/69 000 sont autorisés à circuler sur cette voie qui a l'instar de nombreuses voies n'a pas reçu le moindre entretien.  


Le transport par rail est un des modes de transport les plus écologiques (manoeuvre sur les emprises du port du Havre)


Menace sur le FRET Ferroviaire : les entreprises réagissent !


Pourtant, il y a quelques mois Hubert Vis, le Directeur Général de la société MASDAC à Pré-en-Pail, société qui fait partie du groupe allemand Cali évoquait la situation préoccupante de la voie. Hubert Vis ne comprennait pas pourquoi en France, on ne privilégie pas plus le fret par rail.


22 wagons entiers = 800 à 1000 camions sur les routes.


A Pré-en-Pail, son usine bénéficie d’un raccordement au chemin de fer sur l'ancienne ligne Alençon /  Domfront qui lui permet de transporter et de recevoir de la potasse par exemple, par wagon entier. 22 dans l’année soit l’équivalent de 800 à 1000 camions qui du coup n’encombrent pas la Nationale 12 qui traverse Pré-en-Pail, déjà bien encombrée par les transports routiers.

La fin programmée d'une nouvelle ligne en Pays de la Loire


Si le FRET ferroviaire ne se développe pas, c'est parce que le réseau n'est pas correctement entretenu!

Sauf que la voie de chemin de fer n’est pas suffisamment entretenue entre Pré-en-Pail et Alençon selon Hubert Vis, malgré des réunions en préfecture et des pourparlers avec Réseau Ferré de France. Pour Hubert Vis, le directeur général de MASDAC, tout cela ne procède pas selon lui du développement durable.

 

Et l'industriel, de préciser sans ambage que  si rien n'était fait  les camions d'engrais reprendraient malheureusement le marché au rail...


Il semble que son cris d'alerte n'ait pas été entendu jusqu' à Nantes.

  
Voilà ce que le chef d'entreprise déclarait à France Bleu Mayenne en  septembre 2007 à cette occasion :  

« Ces discussions maintenant ont 3 ans d’âge. Il y a eu 2 réunions importantes avec les industriels concernés , les services de l’Etat donc rien a avancé. La voie continue de se dégrader et un jour il y aura interdiction de circuler pour des raisons de sécurité. Si notre usine doit mettre, pour cette raison de fermeture de toute possibilité ferroviaire, près de 1000 camions par an entre l’Allemagne et Pré-en-Pail ou entre Dunkerque et Pré-en-Pail, je ne pense pas du tout que ce soit un cadeau à la collectivité et à la population. J’ai eu des contacts avec la SNCF. Quand on rénove complètement une voie, ça coûte cher. On parle de 5 millions d’euros. Il y a mettons un train ou deux par mois. Donc c’est des sillons limités. Si il y a un offre voyageurs qui complète comme un TER, cela peut avoir un intérêt. On a un mode de transport qui préserve beaucoup plus l’environnement et qui pollue beaucoup moins
 »

En juin 2008 : le réseau ferré mayennais risque de perdre une nouvelle voie ferré... 

Mais que fait la FNAUT !

epr---en-pail-1900101.jpgPré en Pail au début de ce siècle , le BV est à gauche et la direction Alençon à droite.
La belle époque du rail?

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Mayenne
commenter cet article

commentaires

stephane 22/05/2008 23:59

Que fait le Conseil Régional, que font les mairies du territoire desservie par la voie...?

Fnaut Pays de la Loire 23/05/2008 00:41



Le Conseil Régional est à Nantes ... et c'est trés loin de Pré en Pail.
Tous les élus ne sont pas sur la même longueur d'onde.
Vous n'êtes pas sans savoir que Notre Dame Des Landes va pomper tous les crédits Régionaux transports avec l'infrastructure aérienne et les routes pour la desserte et s'il reste de l'argent ce
sera pour le rail desservant l'aéroport.
Rares sont les maires à défendre le rail car nous somme en zone rurale bien souvent et le chemin de fer est perçu comme trés technique et le domaine réservé de la SNCF. Mais certains y
sont favorables. Le maire de Pré en pail est favorable à sa ligne mais comme Conseiller Général il a vôté la fermeture de Laval Mayenne; Même chose pour le maire et C G de Château
Gontier qui veut le retour du train entre Sablé et Ch G, sa ville mais est favorable à la rocade routière sur l'autre partie de la voie vers Segré et Châteaubriant!



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques