Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 08:00

LOGO-FNAUT192.jpg

 

 

La FNAUT demande à l’Etat de maintenir un encadrement des tarifs TGV.

 

La FNAUT approuve le principe d’une taxe sur les péages autoroutiers et les billets TGV pour financer les trains Corail.

 

1 - La FNAUT constate que le cahier des charges imposé à la SNCF est déjà très souple en ce qui concerne la fourchette des tarifs TGV autour du tarif de référence et la répartition des TGV entre périodes normales et périodes de pointe (la SNCF peut classer jusqu’à 90% des TGV en tarif de pointe sur une période de 24 heures).


 

P1070477

 

Elle considère que la marge de manœuvre de la SNCF peut être élargie pour les tarifs de la 1ère classe dès lors qu’un enrichissement des services offerts est prévu (accueil, restauration, presse, accès à Internet).

 

Par contre elle demande le maintien d’une validation de la gamme tarifaire par l’Etat car la majorité des déplacements présente un caractère obligé et n’a aucun caractère de loisir.

Il est également indispensable de maintenir des tarifs réduits en période de moindre affluence et d’améliorer l’information, notamment écrite, à ce sujet car le voyageur a besoin de points de repère tarifaires.

 

Elle rappelle que les tarifs Prem’s, très avantageux, ne sont cependant ni échangeables ni remboursables, et n’intéressent que les voyageurs (un sur dix actuellement) ayant la possibilité de prévoir leur déplacement longtemps à l’avance.

SNCF logoHD

 

2 - La FNAUT, qui se préoccupe de longue date de l’avenir des relations ferroviaires Intercités, assurées traditionnellement par les trains Corail, apprécie le projet de contrat Etat-SNCF relatif à ces services dits d’équilibre du territoire. Comme elle l’avait demandé :

 

+ l’Etat reconnaît enfin que ces services relèvent du service public ;


+  il prend en charge la fonction d’autorité organisatrice ;


+ le contrat prend en compte l’ensemble des services Intercités hors TGV et TER ;


+  il introduit une taxe sur les péages autoroutiers pour en compléter le financement.


P1050047.JPG

Intercité à Château du Loir

 

Elle regrette cependant que la SNCF cherche à supprimer divers services, de nuit en particulier, avant la signature du contrat, et que l’Etat n’envisage aucune taxation des billets d’avion sur les vols intérieurs en concurrence directe avec le TGV.


 

Communiqué de Presse de la FNAUT

 

vendredi 1 octobre 2010

Partager cet article
Repost0
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 10:00

La FNAUT demande à nouveau (voir) que sa validité soit étendue à tous les trains.

 

La FNAUT a approuvé la création, en mars 2009, de la carte « Enfant-Famille » qui étend certains avantages de la carte « Famille nombreuse » aux familles à faibles ressources, en particulier monoparentales, et qui, outre son aspect social essentiel, favorise le report de certains déplacements de la voiture vers le train, dans l’esprit du Grenelle de l’environnement.

v-7-1178658-1207985751.gif 

Elle approuve par ailleurs le nouveau dispositif de délivrance de la carte, plus simple que le précédent, et l’extension de 1 à 3 ans de la durée de sa validité, qui viennent d’être annoncés par le Secrétariat d’Etat à la Famille et par la SNCF.

 

La FNAUT rappelle cependant que la carte ne donne droit à des réductions que sur les seuls trains à réservation obligatoire (TGV, trois relations diurnes Téoz, trains de nuit Lunéa).

 

Il est anormal qu’une mesure dont le Chef de l’Etat a affirmé lui-même le caractère social ait été transformée en une mesure commerciale qui ignore une partie très importante de la clientèle ferroviaire. Une telle discrimination, en particulier géographique, n’est pas admissible car elle ne respecte pas le principe d’égalité des usagers des services publics.

 


logo 

Les réductions « Famille nombreuse » s’appliquent à toutes les dessertes : nationales, interrégionales et régionales. Il doit en être de même des réductions Enfant-Famille, qui doivent être accordées aussi aux voyageurs utilisant les trains Corail, Corail Intercités et TER.

 

  Communiqués de presse

 du Vendredi 19 Février 2010

 

 Jean Sivardière

  Président de la FNAUT

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 08:16
logo-fnaut-pdl195.jpg

Bis répétita... Après une première réaction en  Mayenne (Voir), s'est sur les ondes de France Bleu Loire Océan que la FNAUT s'explique... La hausse passe mal et la pédagogie est nécessaire...

"Les usagers n'apprécient jamais spontanèment les hausses de tarifs surtout en période de crise et de baisse du pouvoir d'achat. Le message est peut être un peu rude pour les défenseurs du rail alors que le discours après le Grenelle incite au report modal et... que les carburants eux attendront la taxe carbone... en juillet.
 
Si la SNCF estime ces hausses modérées et rendues obligatoires par les péages RFF c'est parce que l'Etat est un très mauvais actionnaire depuis 1970 et qu'il n'a pas fait son travail : endettement de la SNCF et de RFF, survalorisation du TGV "avion sur rail" au détriment des liaisons Corail dont on reconnaît maintenant la pertinence.   
 
Il faut se méfier d'une cagnotte "TGV" pour résoudre tous les problèmes du ferroviaire. Il est necessaire de trouver d'autres solutions, à rechercher dans le Grenelle comme faire payer les modes coûteux en énergie fossile etc...
 
Sur les grèves TER, tout en comprenant leurs raisons, le dialogue social est nul à la SNCF et la réaction des usagers à travers la FNAUT ou des collectifs montre que le droit au transport est devenu un enjeu qu'on ne saurait négliger".
Jean Bernard Lugadet


image002

TGV Nantes-Paris : les tarifs augmentent le 5 janvier

"C'est aujourd'hui que la SNCF augmente le prix de ses billets TGV. Une hausse de 1,9% en moyenne.
Pour la ligne Nantes-Paris, le tarif de référence (le TGV loisirs) passe de 56 euros 80 à 57 euros 90 en seconde classe , et de 104 à 106 euros en première classe.
Le tarif TGV pro lui augmente de 2 euros pour la seconde, et reste stable pour la première. Quant au très recherché TGV prem's, le plus petit prix de la gamme à condition de planifier son voyage avec certitutde plusieurs semaines à l'avance son tarif reste inchangé : 22 euros l'aller.
Quant aux trains Corail et TER la nouvelle tarification aura lieu en juillet prochain" (France Bleu Loire Océan)

Ecoutez le secrétaire de la FNAUT régionale Jean Bernard Lugadet : c'était en direct le 5 janvier à 7H45 (Ici). En piste pour 7 minutes d'interview...


LOGO-FNAUT192.jpg

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 08:00
Suite aux mouvements de grèves des mois de novembre et décembre et à la demande des élus du Conseil Régional et de son président, la SNCF met en place des mesures compensatoires pour le mois de janvier .


images-copie-1.jpg


ci-dessous voici le texte (en italique) que l'on trouve sur le site TER Pays de la Loire


"Mise en oeuvre d'une mesure commerciale pour les abonnés TER.

Suite aux désagréments vécus au cours des mois de novembre et décembre 2009, la SNCF, à la demande du Conseil régional des Pays de la Loire, va procéder à la mise en oeuvre d'une mesure commerciale pour les titulaires d'un abonnement mensuel ou hebdomadaire compris dans la période du 23 novembre au 20 décembre 2009.

Cette mesure consiste en une reprise de 20% de celui-ci à valoir sur l'achat de l'abonnement mensuel ou hebdomadaire de janvier 2010.

Cette mesure est valable pour les abonnement TER : Abonnement de Travail, Abonnement tout public Métrocéane, et Abonnement Eleves Etudiants Apprentis. Les abonnés doivent se rendre aux guichets d'une gare de la région des Pays de la Loire avec l'abonnement original (et photocopie si souhait de garder l'original).

Pour les abonnés annuels, une minoration de 20% sera appliquée sur le prochain prélévement mensuel.


SNCF_logoHD.jpg
La SNCF vous présente ses excuses pour ces perturbations et souhaite toujours vous compter parmi ses fidèles voyageurs en 2010."



L'information est passée trés discrètement en Pays de la Loire... Il faut espérer que les abonnés ont été informés d'une manière plus audible. Cela dit toutes les régions n'ont pas prise de mesures compensatoires.  La Région Bretagne qui a été touchée  moins durement n'en a pas prise ... Voir le communiqué de la région Pays de la Loire sur son site ici.

 

butoirgarelaval1105.jpg


 


Partager cet article
Repost0
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 09:00

La Fnaut  demande des efforts supplémentaires sur la qualité de service et une redynamisation des trains Corail de jour et de nuit.


La FNAUT considère que la hausse de 1,9% des tarifs TGV est modérée : le taux d’inflation 2009 a été de 1,4% et la SNCF doit faire face à une augmentation de plus de 90 millions d’euros des péages qu’elle devra verser à RFF en 2010.


P1010711.JPG 

Cet effort sur les prix, favorable pour redynamiser le trafic en période de crise, doit s’accompagner d’un effort sur la qualité de service. Les voyageurs souhaitent une information plus efficace en cas de perturbation du trafic mais aussi une meilleure information en temps normal sur les horaires et les tarifs.


Les trains Corail « classiques » de jour et de nuit ainsi que l’auto/train ne doivent pas être oubliés. Les suppressions, régulières depuis une dizaine d’années, doivent cesser et des mesures commerciales doivent relancer l’activité. La FNAUT fait des propositions concrètes pour améliorer la qualité et le bilan financier de ces services .

2006_17h_ter_67355_st_nazaire_v1.jpg

 

En particulier, la FNAUT se préoccupe du contrat de service public Etat-SNCF en préparation, destiné à financer les liaisons Corail Intercités et trains de nuit déficitaires à partir des bénéfices du TGV. Une telle péréquation se pratique déjà et sera ainsi officialisée : la FNAUT demande donc qu’elle ne s’accompagne pas d’une hausse supplémentaire des tarifs du TGV, et que le nécessaire développement de ces liaisons d’aménagement du territoire soit financé par des écotaxes sur les trafics autoroutiers et aériens, dans l’esprit du Grenelle de l’environnement.

 

Communiqué de Presse  de la FNAUT Nationale du 29 décembre 2009

 

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 08:23
logo-fnaut-pdl195.jpg







Avant même la FNAUT Nationale, la FNAUT Pays de la Loire réagissait à l'augmentatation des tarifs des TGV.

Réaction de la FNAUT après l'augmentation des tarifs TGV
Le prix des billets TGV va augmenter de 1,9% en moyenne dès mardi prochain. Concrètement, cela représente en période normale, sur un billet tarif loisir en 2e classe, 90 centimes de plus sur un Laval-Paris, 1 euro de plus sur un Laval-Roissy et même 1 euro 30 de plus sur un Laval-Lille.
Pour se justifier, la SNCF explique que cette hausse est la plus faible en dix ans.

Tout cela ne convainc pas vraiment Fabrice Eymon, le représentant de la FNAUT en Mayenne.

Ecoutez la réaction de la FNAUT concernant la hausse des tarifs TGV dans le journal de France Bleu Mayenne de 18 heures du  30 décembre 2009 (Ecoutez ici) .


image002

Partager cet article
Repost0
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 04:30

Communiqué de Presse de la FNAUT National


Tarifs des trains nationaux et TER Fortes hausses continues

 et dynamique insuffisante des dessertes nationales

 


L’augmentation générale des tarifs au 1er juillet des trains Corail, Corail Intercités, Téoz et TER de + 3,4 %, est très élevée. Présentée sous forme de centimes d’euros, elle ne trompe pas le voyageur.

 

Elle est à comparer à une inflation de + 1,69% sur les 12 derniers mois en mai 2009, et une prévision selon l’INSEE de + 1 % en 2009.

 

La FNAUT rappelle que cette hausse fait suite à celle, très élevée, due à la modification du calendrier voyageurs « bleu – blanc » mis en vigueur le 6 juillet 2008. Ces dispositions défavorisent les lignes à faibles fréquences ainsi que les relations d’aménagement du territoire ou interrégionales. Elle demande à la SNCF et à l’Etat des mesures correctives dans ce domaine.

 

L’instauration de nouveaux tarifs « Prem’s », notamment sur quelques relations Téoz, constitue une mesure favorable au développement du trafic.

 

Mais, inversement, la FNAUT constate aussi une augmentation de + 5% des tarifs de l’auto/train entre les services d’été 2008 et 2009, et d’au moins + 20 % entre ceux des hivers 2007-2008 et 2008-2009 ; alors que simultanément la qualité se dégrade et que le nombre de relations assurées ne cesse de baisser, compromettant gravement l’avenir de ce service.

 

Dans ces conditions, la FNAUT estime que les hausses de tarifs appliquées constituent une atteinte supplémentaire au pouvoir d’achat des Français et fragilise une nouvelle fois le bilan économique de nombreuses dessertes ferroviaires.

 

Contacts presse :


Jean Lenoir, vice-président de la FNAUT : 01.48.73.84.81


Jean Sivardière, président de la FNAUT : 04.76.75.23.31



Partager cet article
Repost0
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 08:00

Encore une augmentation  ! La FNAUT Pays de la Loire dénonce cette situation  !

Tarification des trains Corail Intercités et TER  +  nouveau calendrier « bleu blanc » SNCF = augmentation indirecte du coût des déplacements pour les usagers

L’augmentation générale des tarifs au 1er juillet des trains Corail Intercités et TER de 2,5 %, validée par l’Etat, est proche du taux officiel de l’inflation.

Cependant La FNAUT dénonce les nouvelles conditions d’utilisation de ces trains imposées par la SNCF.

Le nouveau calendrier voyageurs « bleu blanc », qui entre en vigueur le 6 juillet, va en effet se traduire par une très forte augmentation des prix pour trois catégories de voyageurs, celles précisément dont le pouvoir d’achat est le plus limité : les juniors, les enfants accompagnés et les seniors.

Ceux qui commenceront leur voyage pendant les nouvelles périodes blanches (de 6h30 à 8h et de 17h à 18h30 en semaine) verront le prix de leur billet augmenté de +33% pour les voyageurs occasionnels et de +50% pour les plus fidèles d’entre eux, porteurs d’une carte commerciale «12-25», «Enfant + » et «Senior».

 

TER et Corails sont les premières victimes des augmentations tarifaires 

Concernant ces derniers, la FNAUT Pays de la Loire dénonce une modification unilatérale de leur contrat, comme cela a déjà été le cas récemment pour les titulaires d’une carte «Grand voyageur».

Par ailleurs, la SNCF a également durci les conditions de commercialisation des trains Corail : les billets avec réservation ne sont plus utilisables ni remboursables après le départ du train.

Simultanément, le barème des prix n’est plus mentionné dans la documentation écrite, et les distances kilométriques ont disparu de toute documentation. Les clients, les associations de consommateurs…et le ministère des Transports n’ont plus la possibilité de vérifier le prix des billets !

Ces mesures ne sont pas conformes aux décisions prises en 2005 par le ministre des Transports au sujet des trains Corail Intercités.

Elles ne sont pas non plus conformes à certaines des préoccupations actuelles du Gouvernement visant à sauvegarder le pouvoir d’achat des Français et à inciter un report modal de la voiture vers le train, conformément aux perspectives dégagées par le Grenelle de l’environnement.

La FNAUT Pays de la Loire demande donc aux élus et au ministère des Transports d’intervenir très rapidement auprès de la SNCF pour que ces mesures soient corrigées.

(Pour en savoir plus sur les hausses programmées http://www.fnaut-paysdelaloire.org/article-18611404.html )

extrait du communiqué de presse national de la FNAUT

Partager cet article
Repost0
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 08:07

 et ce sont les usagers qui vont en faire les frais ...


 La FNAUT s’inquiète de la hausse

des tarifs ferroviaires envisagée par l’Etat


A l'origine de l'info une fuite...


Selon une information divulguée par le Journal du Dimanche du 23 mars dernier , l’Etat pourrait accepter, afin de financer le programme d’investissements de Réseau Ferré de France, une hausse de 80% d’ici 2015 des péages versés par la SNCF à RFF pour l’utilisation des lignes à grande vitesse. Le péage représentant 30% du coût du billet, il en résulterait une hausse d’environ 25% des tarifs du TGV.

Tgv Duplex arrivant en gare de Laval et provenant de Rennes



Cette perspective n’est pas acceptable par les voyageurs ferroviaires.


+ La tarification du TGV est déjà considérée comme excessive par une part importante de la clientèle non professionnelle, en particulier par les voyageurs ne pouvant profiter des tarifs promotionnels et par les familles.
+ S’ajoutant au versement d’un dividende à son actionnaire unique l’Etat, une hausse aussi importante des péages priverait la SNCF de l’essentiel de ses capacités d’investissement (modernisation des gares et du matériel roulant) et de renforcement de ses activités de service public et d’aménagement du territoire (Transilien, TER, Corail Intercités).

L’évolution envisagée par l’Etat relève d’une regrettable absence de vision intermodale, surtout après le Grenelle de l’environnement.

 
+ La hausse des tarifs du TGV provoquerait un report de trafic sur l’avion et la voiture, au détriment des économies d’énergie et d’émissions de CO2.
+ Elle n’aurait de sens que si les modes concurrents du train payaient eux aussi la totalité des infrastructures qu'ils utilisent, ainsi que leurs coûts écologiques, largement supérieurs à ceux du train.

  Tout le réseau n'est pas entretenu comme il devrait  (photo de l'infra quelque part sur la ligne Le Mans / Tours)

 

Les usagers ne doivent pas payer à la fois pour l'exploitation du réseau et pour l'entretien de l'infrastructure ! 


Dès lors que les voyageurs financent les coûts d’entretien et d’exploitation du réseau, le financement des infrastructures ferroviaires (extension du réseau TGV, régénération et modernisation du réseau classique) doit être assuré par l’Etat (qui n’a jamais apuré la dette de RFF malgré les promesses faites en 1997) et les collectivités territoriales, et par le produit des écotaxes sur le trafic aérien intérieur et les péages autoroutiers.


  Communiqué de  Presse de la FNAUT Nationale
 Jean Sivardière, président de la FNAUT

Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

Archives

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques