Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2018 3 04 /04 /avril /2018 15:41

 

 

Communiqué de Presse du 2 avril 2018

 

Rennes Châteaubriant Nantes

 

Une liaison ferroviaire nécessaire

 

 

Entre Nantes et Rennes, le fer n’assure que 5 % des déplacements, preuve de l’insuffisance de la liaison actuelle par Redon. Or le projet de ligne nouvelle est renvoyé à un horizon incertain et ne desservait ni les territoires intermédiaires, ni les banlieues.

 

Une exploitation intelligente de l’axe passant par Châteaubriant est indispensable. Pour un coût limité et des investissements étalés dans le temps, on peut disposer d’une liaison de proximité permettant d’aller d’une périphérie urbaine au centre-ville de l’autre métropole, tout en desservant les territoires ruraux : une sorte de Réseau Express bi Régional, qui serait complémentaire et non concurrent de la liaison actuelle.

 

Il n’est pas possible d’élargir continuellement les voies routières, qui réclament de gros investissements et font perdurer les pollutions, l’insécurité routière et des coûts de déplacement importants pour les ménages.

 

Il est donc nécessaire que les Régions Bretagne et Pays de la Loire travaillent ensemble, avec l’Etat et la SNCF, pour utiliser au mieux l’infrastructure existante, pour réduire les inconvénients des choix techniques différents entre le tronçon Nord (TER) et le tronçon Sud (tram-train).

 

A court terme :

 

  • Réfection complète de la voie ferrée de Rennes à Châteaubriant.
  • Développement des trafics de banlieue et correspondances multipliées en gare de Châteaubriant entre tram-trains et TER.
  • Gestion harmonisée de l’itinéraire Rennes Châteaubriant Nantes : billetterie compatible incitant au passage par Châteaubriant et évitant d’imposer le passage par les Gares de Nantes et Rennes.
  • Développement de l’Intermodalité, en favorisant l’interconnexion des territoires et le rabattement de modes complémentaires (Autocars, TAD, taxi…) sur les gares. Le  sud-ouest Mayennais, territoire particulièrement enclavé, par exemple se trouve à environ 10 km de Martigné Ferchaud.

 

A moyen terme

 

  • Développement de liaisons plus rapides d’une métropole à l’autre, au moins jusqu’à la périphérie nantaise, par des TER (aptes à circuler sur les voies du tram train).

 

Les deux Régions et les deux métropoles doivent mettre en valeur l’itinéraire Rennes Nantes le plus court (125 km), en accord avec les objectifs de transition énergétique et avec leur volonté de Coopération interrégionale. Desservant une zone en fort accroissement démographique, Nantes Châteaubriant Rennes est un projet pour les voyageurs du quotidien, priorité affichée des politiques.

 

Voir l'article sur la réunion publique de l'ACCRET

 

Maison des Associations    1 rue d’Auvours      44000 NANTES                           http://www.fnaut-paysdelaloire.org/

Président :  Fabrice Eymon – Laval - 07 68 11 62 48                                       fabrice.eymon@fnaut-paysdelaloire.org

Secrétaire : Dominique Romann – Saint Herblain - 02 40 38 01 06                               dominique.romann@wanadoo.fr

Trésorier :   Jean Bernard Lugadet – Saint Sebastien -    06 20 54 10 57      lugadet-stemler@orange.fr            

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 18:00

 

 

Un nouveau Média  a fait son apparition en Loire Atlantique: Médiacités .

La FNAUT a été sollicitée pour donner son point de vue sur le sujet après un article sur le Tram Train. Voici notre contribution que vous pouvez retrouver sur le site de Médiacités

 

Face à la faiblesse du trafic du tram-train sur la ligne Nantes-Châteaubriant et à ses handicaps techniques, la Fnaut Pays de la Loire, association régionale des usagers des transports, dévoile des propositions pour développer la fréquentation et améliorer les relations avec la Bretagne.

 

Suite à notre enquête sur l’échec très discret de tram-train Nantes-Châteaubriant, Mediacités continue d’alimenter le débat avec les solutions de la Fnaut Pays de la Loire. 

 

La remise en fonctionnement d’un service ferroviaire Nantes-Châteaubriant dans une agglomération importante et qui s’étend était justifiée ; il était prévu de passer la route parallèle en 2×2 voies, ce qui aurait peut-être été aussi coûteux, sans compter les impacts collectifs (pollution, consommation de terres agricoles, étalement urbain…) et individuels (budgets des usagers). Félicitons les élus du Conseil Départemental d’avoir regroupé leurs crédits avec ceux des autres collectivités, la Région en tête.

 

Initialement conçu comme un service pour la banlieue proche, le projet a été étendu jusqu’à Châteaubriant, à l’époque où le tram-train faisait rêver techniciens et édiles, malgré sa vitesse réduite qui le rend moins compétitif sur les longues distances.

 

Le projet et l’exploitation sont complexes avec plusieurs systèmes d’alimentation électrique, de signalisation, et a été l’occasion pour Alstom de créer un nouveau matériel, tout ceci pouvant expliquer un démarrage difficile, échaudant une partie des usagers, et un coût de réouverture élevé (4 M€/km), mais très inférieur à celui d’une 2×2 voies ou d’un tramway urbain (au moins 15 M€/km).

 

Le trafic n’est pas celui attendu, mais il augmente. Le tram-train est trop lent pour convaincre tous les usagers éloignés et aucune continuité vers Rennes n’est assurée, par « oubli » de la concertation avec la région Bretagne. Elle a par contre été organisée avec Nantes Métropole, de sorte que la ligne est accessible dans l’agglomération avec un billet urbain.

 

On peut aussi regretter que la desserte qui devait traverser toute l’agglomération, ait son terminus en gare de Nantes, surchargeant le tram. La remise en état de la ligne n’a pas été l’occasion de développer des pôles urbains autour des gares, par peur du logement collectif dans des communes résidentielles.

 

Les contraintes techniques liées au tram-train au Sud, au TER au Nord, ne bloquent cependant pas des évolutions possibles :

 

A court terme, pour remettre en relation les territoires et développer le trafic :

  • Améliorer l’accès des usagers sur les gares, en bus, vélo et marche par concertation entre la Région et les collectivités, Nantes Métropole en particulier.

  • Engager la coopération entre les deux régions sur la gestion, l’information, la tarification et la billeterie pour inciter à l’usage de la ligne et qu’on puisse « correspondre » à Châteaubriant.

  • Etablir plusieurs plages horaires de correspondance du TER et du tram train, dans un premier temps : matin, midi et soir. Ceci permettra de réinscrire la ligne parmi les liaisons possibles entre métropoles et leurs banlieues.

A moyen terme, pour développer les dessertes périurbaines et interurbaines :

  • Créer des quartiers de gare animés et plus denses

  • Accroître le nombre de trains côté Bretagne pour répondre aux besoins de la périphérie rennaise et pour systématiser les correspondances à Châteaubriant.

  • Enfin, recréer la continuité ferroviaire à Châteaubriant et programmer une amélioration des vitesses

Plusieurs solutions sont possibles. Le tram-train a vocation à continuer à desservir au moins la proche banlieue nantaise, où les passages à niveau sont difficilement modifiables. Mais la continuité des rails à Châteaubriant pourrait permettre au moins de développer des TER directs entre Rennes et la périphérie Nord-Est de Nantes où le voyageur trouverait des correspondances fréquentes avec le tram-train, voir le tram, créant ainsi une sorte de RER bi-métropolitains.

 

Malgré un kilométrage réduit (125 km), le trajet resterait plus long que par Redon, mais éviterait à certains le passage par les gares de Rennes et Nantes, et permettrait ainsi de dépasser les ridicules 5% de déplacement assurés par le fer entre les 2 métropoles.

 

Un projet commun entre les deux régions permettrait de créer un axe Rennes-Châteaubriant-Nantes actif, et de ne pas en rester à deux antennes qui s’ignorent et à l’avenir difficile : le tronçon au Nord de Châteaubriant, en zone rurale et à cheval sur les 2 régions, est particulièrement menacé du fait de deux régions qui s’ignorent.

 

https://www.mediacites.fr/forum/2017/09/21/un-avenir-pour-la-ligne-rennes-chateaubriant-nantes/

 

 

Partager cet article

Repost0
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 14:13

Document de la FNAUT Pays de la Loire présentant les propositions de l'Association pour dynamiser la liaison Nantes - Rennes par Châteaubriant

Comment assurer la continuité ferroviaire de l'axe Nantes - Rennes via châteaubriant ? A partir d'un constat la FNAUT tente d'apporter des solutions...

Nantes - Châteaubriant est desservi par les tram-trains récents mais lents de la Région Pays de la Loire, tandis que la vieille ligne Nantes - Rennes est toujours parcourue par des  TER trop peu fréquents de la région Bretagne.

Les 2 Régions continuent ici de s’ignorer : des butoirs les séparent et malgré une seule gare, le  système  d’information, basée sur 2 gares sans relation entre elles, écarte toute
possibilité de trajet continu !

C'est en ces termes que commence le document...

 

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 23:22

Communiqué  décembre 2016

La SNCF rouvre une consultation sur le projet LNOBPL (Lignes Nouvelles Ouest Bretagne Pays de la Loire), qui concerne les liaisons entre la pointe Bretonne et une nouvelle liaison entre les 2 métropoles Rennes et Nantes. La Fnaut salue quelques progrès, dont la prise en compte de la ligne actuelle Quimper Brest, ce qui permettrait de développer les liaisons entre Nantes et Brest.

L’endettement du système ferroviaire, le manque de volonté politique, la faiblesse persistante de la fiscalité écologique, retardent les nouveaux projets ; on peut craindre un report de composantes LNOBPL de plusieurs décennies, malgré une ouverture officielle annoncée en 2030.

L’amélioration des liaisons entre Nantes et Rennes est toujours urgente. Le fer, le mode de transport le plus écologique, n’y assure que 5% des déplacements, du fait de la dispersion des activités et des urbanisations, mais aussi de la contrainte du passage près de Redon et de l’inexploitation de la ligne directe.

La voie ferrée Nantes Châteaubriant Rennes, liaison existante la plus courte, est tronçonnée à Châteaubriant par deux systèmes d’exploitation et de billetterie différents, par deux régions qui s’ignorent. Cette voie qui assure des dessertes périurbaines, ne peut assurer des liaisons inter-métropoles très rapides, mais peut répondre à des besoins concrets. Les habitants des banlieues proches, des communes intermédiaires ne souhaitent pas passer par les grandes gares métropolitaines et doivent pouvoir utiliser cette ligne pour se rendre dans «l’autre» métropole, banlieue ou centre, en moins de temps et à moindre prix.

La réfection de la voie envisagée, mais discutée, entre Rennes et Châteaubriant doit s’intégrer dans un programme plus ambitieux et comprendre à court terme plusieurs possibilités de correspondances et une billetterie commune.Il est nécessaire de réunifier l’exploitation malgré la présence des 2 systèmes régionaux, de créer des trains plus rapides entre Rennes et la banlieue nantaise (Haluchère?), où les usagers auraient accès au tram train et au réseau urbain. Au-delà, les contraintes techniques bloqueraient l’arrivée des TER en gare de Nantes.

Entre deux métropoles dynamiques, où les besoins de transport sont divers, il serait inconcevable qu’on laisse mourir cette liaison de proximité alors qu’on projette une liaison dédiée aux liaisons rapides de centre à centre, et aux liaisons longue distance (comme Bordeaux Nantes Rennes proposée par le dernier rapport sur les Intercités), mais sans desserte des territoires intermédiaires.

Partager cet article

Repost0
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 09:35

Présentation et analyse des relations Nantes-Châteaubriant-Rennes

http://a404.idata.over-blog.com/600x450/0/11/17/04/loire-atlantique/tram-train/P1140169.JPG

En attendant le Comité de ligne 

 

Une ligne en péril ?

En  février 2016, la FNAUT Pays de la Loire et son homologue en Bretagne, avaient organisé à Châteaubriant , une rencontre pour aborder  la situation de la ligne Nantes Rennes par Châteaubriant depuis la création du Tram Train entre Nantes Châteaubriant. Cette rencontre ouverte où élu(e)s, usagers, syndicalistes s'étaient exprimés, avait permis de présenter l'analyse de la FNAUT et de pointer des interrogations, des inquiétudes de la Fédération.

 

Retiers - Châteaubriant le maillon faible ?

Le tronçon "breton" apparaissait à cette date, le plus menacé et était le maillon faible de la liaison, faute d'entretien et de maintenance. Cette situation devrait évoluer prochainement mais la portion Retiers - Châteaubriant, seule partie de la ligne en Pays de la Loire apparait toujours menacée sans une vive réaction. En effet elle pourrait être exclu de toute mise à niveau et rénovation par la Région Bretagne ! 

Il en va pourtant de la survie de l'itinéraire qui pourrait être victime une deuxième fois de la Régionalisation.  Il en sera certainement question lors du comité de ligne du jeudi 8 décembre...

Partager cet article

Repost0
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 10:10

 

 

Échanges et concertation à  Nort-sur-Erdre

 

Un comite de ligne est organisé par la region des Pays de la Loire

Lieu d'échanges et de concertation un comite de ligne est un lieu où la Région invite les associations (usagers, personnes handicapées, familles, parents d'élèves), collectivités concernées, élus des communes desservies, exploitants (SNCF et autocaristes), gestionnaires de l'infrastructure (exRFF) et des gares,  représentants des salariés de la SNCF et usagers à titre individuel.

Ce comite de ligne concernera  Nantes-Châteaubriant.

Pour participer à cette réunion, qui se déroulera  le 11 juin à Nort-sur-Erdre, il suffit de s'inscrire, pour le 3 juin, au 02 28 20 54 23 ou sur comitedeligne@paysdelaloire.fr

Lieu et horaire de cette rencontre seront communiqués aux inscrits

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 07:22

Deux lignes seulement au menu de ce Comité de Ligne N°10 :   Nantes / Châteaubriant et  Angers /  Châteaubriant, une ligne de Tram-Train  et une ligne d'autocar.

 

C'est bien la première liaison qui va cristaliser toute l'attention de ce Comité de ligne régional et à juste titre.

 

La FNAUT a déjà eu l'occasion de s'exprimer sur le sujet. Si notre association reconnait à la région le mérite de la réouverture de cette ligne, (ce qui au passage a été reconnu par l'attribution d'un " ticket vert" collectif décerné à l'ensemble des Régions ayant  réouvert des voies férrées, lors du Congrès de la FNAUT à Nantes), elle a critiqué le matériel qui ne correspond pas à un choix pertinent pour des relations interrurbaines de 62 kilomètres.

 

Le matériel faisant appel à une technologie de pointe, nécéssite une mise au point qui dans le contexte actuel se traduit par des pannes à répétitions et par voies de conséquence des usagers mécontents..

L'exacerbation  est à son comble car la mise en service s'est accompagnée d'une restructuration du réseau départemental des autocars Lila dans ce secteur avec la suppression des lignes... et le dernier point concerne l'augmentation des tarifs pour les usagers (plus du double) puisque prendre le car et le tram- train ce n'est pas comparable en terme de comptabilité...

 

images

 

 

Le prochain Comité de ligne N°10 se tiendra le Jeudi 04 décembre 2014 à 18h00

au Lycée Guy MOQUET 

à Châteaubriant.  

 

 

 

image004.jpg

 

 

Comité de Ligne N°10

 

  Lycée Guy MOQUET,

9 rue de l'Europe à Châteaubriant

 

à 18h00

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 08:31

Rassemblement citoyen contre la Fermeture du point de vente et d’information de la SNCF à La Chapelle sur Erdre

 

Photos de Association Chapelaine : Pour une alternative écologiste et citoyenne ·

 

La boutique SNCF  de la Chapelle sur Erdre va fermer…

 

Faisant suite à l’annonce de la fermeture du point de vente et d’information de la SNCF à la Chapelle sur Erdre l’association « pour une Alternative Écologiste et Citoyenne », organisait un grand rassemblement citoyen le vendredi 17 octobre à partir de 17 h 30 devant la boutique rue Olivier de Sesmaisons à la Chapelle sur Erdre.
Quelques 300 personnes ontt répondu présente pour manifester leur opposition à cette fermeture. En effet, la SNCF a annoncé la fermeture prochaine de la boutique. Un comble alors que la ligne de tram train vient de réouvrir..

 

A l'occasion de ce rassemblement, une prise de parole a permis aux différentes organisations de s'exprimeer sur le sujet.

Outre l'association « pour une Alternative Écologiste et Citoyenne » instigatrice du rassemblement, les syndicats se sont exprimés à leur tour, la FNAUT a, à l'occasion de son intervention, pu rappeler l'historique du dossier :

  • la suppression des trains entre Nantes et Châteaubriant,
  • puis l'intervention de l'association auprès des maires pour défendre les points de vente restant même sans trains,
  • la mise en place d'une boutique dans la commune alors que la gare était détruite suite à la construction de la rocade ...

Gérad GAUTIER  pour la FNAUT insista sur le paradoxe des décisions de la SNCF qui après avoir lancé la ligne Nantes -- Châteaubriant ferme la boutique ensuite...  Rappelant devant les manfestants avec humour que "la SNCF n'en ratait jamais une..."

 

Réouvrir une ligne et fermer la boutique ... tel est la devise de la SNCF

 

La réouverture de la voie ferrée devait conforter le maintien de la boutique SNCF mais ce n'est pas vers cela que tend le transporteur qui a grand coup de fermetures, élague son réseau de distribution  partout sur le territoire nationale. avec le mot rentabilité comme seule légitimité... 

Une pétition pour dire son opposition à la fermeture

 

L’association « pour une Alternative Écologiste et Citoyenne » a lancé également une pétition  :


http://www.change.org/p/a-tous-les-citoyens-du-canton-de-la-chapelle-sur-erdre-stop-%C3%A0-la-disparition-des-services-publics-de-proximit%C3%A9-demandons-le-maintien-du-point-d-information-et-de-vente-de-la-sncf-de-la-chapelle-sur-erdre


 

Cette pétition lancée par la "PAEC" , association Pour une Alternative Écologiste et Citoyenne pour le maintien de la boutique SNCF" a déjà recueilli plus de 2000 signatures depuis son lancement .


 

Contact pour l’association « pour uneAlternative Écologiste et Citoyenne ».

Isabelle Verdon.

Conseillère municipale d’opposition à la Chapelle sur Erdre.


Contact de la FNAUT
 



Partager cet article

Repost0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 08:30

fnaut logo pdl

 

 

La FNAUT Pays de la Loire, est de plus en plus sollicitée par des usagers qui se plaignent du service du Tram-Train Nantes - Châteaubriant. La presse s'est déjà fait l'échos des dysfonctionnements de l'exploitation et en particulier les suppressions de trains. L'incompréhension, voir la colère gronde...


La FNAUT publie le courrier ci-dessous d'un usager qui relate le service ces derniers temps et qui s'adresse en premier lieu aux responsables de  ce dossier, les élus régionaux et l'exploitant. Espérant à juste titre une prise en compte du problème pour une résolution... rapide !



logo2

 

Monsieur,

 


Je suis abonné au service de transport SNCF - TER Pays de la Loire de la ligne de tram-train Nantes-Chateaubriant, dans le cadre de mes déplacements domicile-travail. Offre alléchante si l'on considère les remboursements assurés par l'entreprise (50% minimum) et l'aide de la région (>45€/mois si déduction entreprise réalisée).


Je souhaite donc par ce présent courrier vous faire connaître mon profond mécontentement quant à l'activité de cette ligne de transport.
 
 En effet, le 1er septembre dernier, je n'avais pas été informé en temps utile du mouvement de grève des conducteurs et de l'impact sur le traffic de la ligne. Je me suis donc retrouvé contraint à prendre ma voiture pour rentrer chez moi, à Nantes.


 Le 24 Septembre dernier, le tram-train partant de Châteaubriant à 17h23 s'est retrouvé immobilisé durant plus d'une heure en gare de Sucé-sur-Erdre, le conducteur ayant grillé un signal ce qui a provoqué l'immobilisation du tram-train et la fermeture de la ligne. Cela a occasionné des congestions de trafic sur la ligne sachant qu'en dehors des gares, il n'existe qu'une seule voie de circulation pour les tram-train.
 
 A l'occasion de cette immobilisation j'ai eu le temps de discuter avec quelques habitués. Et je suis tout proprement scandalisé des préjudices qu'ils subissent en raison de l'innefficacité de cette ligne :

  •  Horaires non respectés
  •  Tram-train immobilisé trop fréquemment
  •  Système de plainte inadapté
  •  Système de remboursement décourageant et préhistorique

Bon nombre de ceux avec qui j'ai discuté ont été forcés de s'abonner, dans la mesure où certains transports d'autocar Lila ont été supprimés à l'ouverture de la ligne de tram-train. Cela concerne essentiellement les enfants allant à l'école. Ces derniers se retrouvent contraint fréquemment à faire du stop !!!!!!
 

 

Enfin, certains habitués après avoir renouvelé leur abonnement durant 9 mois, ont décidé d'abandonner ce service qui apporte plus de contraintes et de problèmes que de solutions !
 
J'attire donc l'attention des responsables du réseau ferré, de la SNCF, du département de Loire-Atlantique et de la Région Pays-de-la-Loire pour leur faire connaître le scandale de cette ligne de transport.
 
Je vous confirme l'URGENCE votre DEVOIR de régler au plus vite et au mieux les difficultés de cette ligne de transport.
 
Si la situation ne s'arrange pas vous vous retrouverez en faillite et vous aurez des comptes à rendre aux prochaines élections et lors des procès administratifs qui pourraient être lancés contre vous.
 
Veuillez agréer mes sincères salutations.

 

Benoit Leroux

Abonné de la ligne T1


 

P1100634

Partager cet article

Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 06:00

tcm 28-23524 28-332-64

Grève !

 

En effet il n'y aura pas de tram-train Nantes-Châteaubriant  lundi1er septembre 2014...

Suite à un mouvement social annoncé par la SNCF, le tram-train Nantes-Châteaubriant ne circulera pas lundi . Certains trajets seront assurés par des cars de substitution.

 

P1140169.JPG

Châteaubriant sera encore coupée de Nantes

 

Le Tram Train : un TER comme les autres...

 

Les nouvelles navettes Lila N1 à N7 desservant les gares du tram-train, Châteaubriant, Abbaretz, Nort-sur-Erdre et Sucé-sur-Erdre, circuleront normalement selon les horaires prévus. Les correspondances avec les cars de substitution TER seront donc assurées.

Informations et horaires des navettes : lila.loire-atlantique.fr et allolila : 09 69 39 40 44 du lundi au vendredi de 8h à 19h et le samedi de 8h à 12h30.

 

Pour connaître l'état du trafic et les horaires des cars de substitution... Horaires et information sur :

 http://www.ter.sncf.com/pays-de-la-loire.

Partager cet article

Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques