Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 08:00

APNB

 

Problématique de base ...

 

J'ai un ami qui m'invite pendant l'été chez lui à Capbreton.

 

Enoncé !

 

Il y a 1 train Express Regional qui permet de faire Nantes / Capbreton (Saint-Vincent de Tyrosse) dans la  journée. Je dois également emporter mon vélo.

Le transport des vélos est gratuit dans les TER et les Intercités.

En TGV il faut réserver et bien emballer le cycle comme dans les avions et c'est payant par le TGV alors que le transport des vélos est gratuit en avion (sauf avec les low-cost).

 

Avec Voyage SNCF Com, il existe au minimum une correspondance TGV à Tours et le trajet le plus court est de 6H44.

Sachant que DB Navigator et CFF mobile sont les seuls systèmes de recherches horaires allemands où  suisses qui sont capables de donner les  trajets possibles dans la journée par Bordeaux en intercité. Que pouvez-vous déduire du site de la SNCF ?

Le trajet met 6H, c'est donc beaucoup plus rapide et moins cher que de prendre une correspondance TGV à Tours.


P1020578.jpgEn TGV il faut mieux laisser son vélo (gare de Tours)  

 

Et le prix !

 

Le minimum avec les trajets proposés par la SNCF est de  66,70 € avec TGV entre Tours et Bordeaux pour un temps de parcours de 6H44. Le tarif ne prend pas en compte le prix du transport du vélo, et il s'agit d'un tarif réduit en aller-simple (tarif loisir période blanche).

Sachant que les autres trajets ont plus de TGV et sont donc plus longs et plus chers ! Il n'y a qu'un seul trajet à ce tarif, tous les autres étant plutôt autour de 130 € pour 7H40 de voyage.

 

La solution : Par Nantes / Bordeaux c'est moins long, moins cher et gratuit pour le vélo !

 

Maintenant avec le choix :  Nantes / Bordeaux / Dax / Bayonne et arrêt à Saint-Vincent de Tyrosse : 70,80 €, qui est de 4 € de plus que le trajet le plus rapide en TGV, mais c'est sans réduction ou tarif préférentiel, et c'est 44 minutes de moins, et surtout, le transport de mon vélo est gratuit, sans réservation ou emballage compliqué à faire.

Nantes / Bordeaux : 45,70 €

Bordeaux / Saint-Vincent de Tyrosse : 25,10 €

 

A noter que ce prix ne tient nullement compte de la dégréssivité des tarifs.

corail luçon dec 2010

Arrêt en gare de Luçon

 

Donc oui au maintient de Nantes / Bordeaux avec des voies rénovées. On se rend tout de suite compte qu'avec des trains plus rapides le tracé par Tours n'est vraiment pas concurrentiel Tant en temps que financièrement !

 


Partager cet article
Repost0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 07:56

 

logo-apnb

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

L’APNB (Association pour la Promotion de la ligne ferroviaire Nantes - La Rochelle - Bordeaux) constate avec satisfaction que les décideurs (Régions Pays de La Loire, Poitou-Charentes, Aquitaine, le département de Vendée, l'Etat et RFF) relayant les demandes des usagers viennent enfin au chevet de la ligne ferroviaire Nantes – La Rochelle – Bordeaux.


La gare de la Rochelle- r-nov-e- attend la r-novation de la

La gare de la Rochelle

 

Un financement de 300 000 € a été mis en place et une première étude de diagnostic a été présentée à un comité de pilotage. Cette réunion était réservée exclusivement aux organismes financeurs le 5 mai à La Rochelle.

Voir l'article de Thomas BROSSET dans le Journal Sud Ouest du 7 mai 2011 qui en fait le compte rendu  : ici

 

Seules les grandes lignes du rapport du bureau d'études INEXIA nous ayant été communiquées, des engagements sont encore à confirmer.

 

+ Maintien de la double voie entre la Roche-sur-Yon et La Rochelle;


+ Renforcement des dessertes ; 6 allers/retours par jour minimum entre Bordeaux et Nantes, dont certains prolongés à Quimper et Rennes au nord et Toulouse et Hendaye au sud;


+ Un temps de parcours de 3h30 / 3h15 (avec les 5 arrêts actuels) contre plus de 4 h à ce jour;


+ Remplacement du vieux matériel, voitures Corail et locomotives Diesel (plus de 40 ans);


+ La remise en état urgente du pont de la Bretonnière sur le Lay (au nord de Luçon);


+ Prise en compte de la réalité de l’interland des deux métropoles régionales en répondant aux besoins des voyageurs pendulaires;


+ Une vigilance sur la complémentarité des services inter-régions.

corail luçon dec 2010

Un des Corails en gare de Luçon

 

Même si nous apprécions les efforts qui ont été consentis par les trois régions, quelques lacunes subsistent.

C'est le cas entre La Rochelle - Luçon et La Roche-sur-Yon, où l'offre est squelettique et où les gares de Marans et Vélluire (pour Fontenay-le-Comte à 10 km) et peut-être d'autres Dompierre devraient être réactivées.

La remarque s'applique aussi pour Bordeaux - Saintes où l'effet "frontière" prend mal en compte les besoins et habitudes des populations de la Charente Maritime attirées par la métropole Bordelaise.

 

Le montant de 220 M€ annoncé pour une mise à niveau des 380 km de la ligne entre Bordeaux et Nantes n’est finalement pas élevé comparé au coût du km de LGV (10 M€ minimum) et aux contributions demandées aux collectivités locales pour ces LGV.

 

 

Contact pour la GIRONDE :

Le Président de A.P.N.B, Jacques OTTAVIANI

(a.p.n.b@orange.fr)

Le Président de la FNAUT Aquitaine : Christian BROUCARET

(christianbroucaret@free.fr / tél : 06 80 15 0748)

 

Contact pour Poitou-Charentes

Vice-président A.P.N.B : Benoit GROUSSIN

(benoit.groussin@orange.fr / tel : 06 11 59 10 41)

 

Contact pour les Pays de La Loire

Vice-présidente A.P.N.B : Mauricette RINGUET

(ringuet.mauricette@orange.fr / tel : 02 51 42 40 22)

 

2005-la-roche-sur-yon-corail-2v.jpgMême depuis l'électrification partielle de la ligne le matériel est le même...depuis 40 ans

Partager cet article
Repost0
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 09:00

Incident sur la ligne Toulouse-Nantes le 14.03.11

 

Hier les voyageurs à destination de Luçon-La Roche-Nantes ont du s'armer de patience.

 

L’Intercité Toulouse-Bordeaux-La Rochelle-Nantes parti hier de Toulouse à 14h10 avec une arrivée à Nantes prévu à 21h26 a subi un incident de câble sectionné (probablement vol de câble, mais enquête en cours) entre Tonnens et Port Ste Marie qui a entrainé un retard sachant que l'accès à la région de Nantes est refusé aux trains, en cas de retard supérieur à 30 mn en raison des travaux sur la ligne.

 

Il a été mis en place dans l'urgence d'une rame de secours à Bordeaux :
Départ avec 34 mn de retard avec l'espoir de rattraper les 4 mn manquantes.
Manque de chance une fermeture incertaine du PN de St Mariens a provoqué un retard supplémentaire et une arrivée à La Rochelle avec 46 mn de retard et donc un blocage du train en cette gare.

 

2 Bus ont été mis en place à la Rochelle pour Luçon, La Roche et Nantes.

  source : www.aut85.over-blog.fr

 

La gare de la Rochelle- r-nov-e- attend la r-novation de laLa gare de la Rochelle

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 07:36

Dans la famille des blogs de la FNAUT, je vous présente le site de l'A.P.N.B.

 

 

logo-apnb

 

L'Association pour la Promotion de la ligne ferroviaire Nantes-La Rochelle-Bordeaux est née du constat de détérioration constant de l' axe Nantes / Bordeaux...

 


BLOG-APNB.png

 

Ce BLOG est un outil de communication et d'informations  que les usagers pourront saisir pour faire remonter les témoignages de leur vécu... Vous avez la parole... Prenez-là !

 

 

 

Le BLOG de la FNAUT Pays de la Loire continuera de son côté à en parler...

 

Pour vous connecter : http://apnb.nanteslarochellebordeauxentrain.over-blog.com

 

 

2005-la-roche-sur-yon-corail-1v.jpg

L'absence de desserte de la ligne par les Corails n'est pas nouveau.

L'infrastructure a commencé à être rénovée par le début de l'électrification ...


 

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 07:30

 

2006_07_02_vierzon_bb67547_w.jpg

 

Le blog de la FNAUT Pays de la Loire relaie l'action d'un syndicat dans sa défense de l'axe Nantes / Luçon / Saintes / La Rochelle / Bordeaux...

 

 

A l'attention de Monsieur le Ministre des transports

 

La desserte ferroviaire sur la liaison Nantes – Bordeaux -- Nice va subir une nouvelle détérioration du fait de la suppression de plusieurs circulations à compter de ce mois de décembre 2010.

 

Alors que la SNCF s’était encore récemment engagée à remettre en place le quatrième aller-retour entre Nantes et Bordeaux (qu'elle avait supprimé en 2004), elle vient de décider de supprimer un aller retour de plus (CORAIL n° 4625 Nantes -- Nice et 4724 Nice – Nantes) les vendredis soirs et dimanches soirs !

 

La casse des Services publics de transports collectifs nuit gravement à l'équilibre de nos territoires.

 

Parce que nous ne pouvons accepter cette situation, au moment où des fortunes sont consacrées à faire gagner quelques minutes sur des axes déjà bien desservis pour relier Paris, nous exigeons l'arrêt des suppressions de trains sur l'axe Nantes / Bordeaux / Nice ainsi que la mise en œuvre du 4ème aller-retour promis sur cette ligne transversale.

 

 

section fédérale des cheminots CGT de la région SNCF Poitou Charentes / Aquitaine

 

 

 

 

 

 

Créée le 14/12/2010 - Fin le 14/03/2011  

 

 

signez la pétition

 

 

corail luçon dec 2010Corail en gare de Luçon en décembre 2010


 

Avec le soutien de  l'A.P.N.B., de la FNAUT Pays de la Loire, de l'A.U.T. Vendée...

 

APNBlogo-phpbb.gifheader article tmpphpeXqA05

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 17:30

logo-apnb

Luçon veut vivre !

 

L’Association des usagers pour la défense des services publics en Pays de Luçon manifestera en compagnie d’élus du secteur son mécontentement face aux évolutions du service ferroviaire sur la ligne Nantes-Bordeaux.

 

Lucon.jpg 

Une semaine de manifestation !


Elle propose aux usagers de la SNCF, aux citoyens soucieux d’un bon service ferroviaire de s’associer à ses manifestations en gare de Luçon lors des passages de train suivant :


 + Lundi 3 janvier à 15h27


 + Mardi 4 janvier à 16h53


 + Mercredi 5 janvier à 15h27


 + Jeudi 6 janvier à 16h53


 + Vendredi 7 janvier à 15h27


 + Samedi 8 janvier à 15h27

 

 

La vidéo 'Train Nice/Nantes : la mobilisation continue' est disponible sur le site www.tvvendee.fr

Cliquez pour découvrir cette vidéo : http://www.tvvendee.fr/video-TVV_le_journal_20110103_03.aspx

 

 

carre_meca.jpg

 

Tous ensemble, tous ensemble...


LAUT 85 (Association des Usagers des Transports de la Vendée) , la FNAUT Pays de la Loire et l’A.P.N.B (Association pour la promotion de la ligne ferroviaire Nantes-La Rochelle-Bordeaux ) s’associeront à cette manifestation pour réclamer :


+ une meilleure desserte en transport public du Sud-Vendée,


+ le maintien et l’amélioration du service des trains de nuit,


+ l’amélioration rapide de l’infrastructure.

 

Les trois associations invitent leurs adhérents à s’associer à cette action pour la défense et la promotion du train, le seul vrai mode de transport écologique à grande distance.

 

  corail-lucon-dec-2010.JPG

Corail intercité à l'arrêt en gare de Luçon en décembre 2010

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 08:30

CESER-p-ch.gif

 

Le Conseil économique, social et environnemental (CESER) de Poitou-Charentes  donne de la voix... et demande à l’Etat et à la SNCF de maintenir ces trains d’équilibre du territoire

 

Dans le cadre de la convention d’exploitation des trains dits d’équilibre du territoire (TET) redéfinissant le niveau de desserte des liaisons assurées par les trains grandes lignes, les trains des vendredi et dimanche soirs entre Nantes et Bordeaux devraient être supprimés.

 

Cette suppression va pénaliser directement les jeunes usagers de Charente-Maritime scolarisés en région vendéenne ou nantaise. De même, cette suppression aura un impact sur l’offre ferroviaire Saintes / Rochefort / La Rochelle et leurs correspondances.

 

 

rame-inaugurale-en-gare-des-Sables.jpg

TGV en gare de la Roche Sur Yon depuis l'électrification

 

 Avis du CESER Poitou-Charentes lors de la séance plénière de clôture du 6 décembre 2010 : « Pour un maintien des trains d’équilibre du territoire entre Nantes et Bordeaux »

 

"Alors que des études sont actuellement menées en région avec RFF sur le potentiel de développement et de modernisation de la liaison ferroviaire interrégionale entre Nantes et Bordeaux, la SNCF et l'Etat mettent en place une convention nationale d'exploitation des trains dits d'équilibre du territoire (TET) .


Celle-ci vise à redéfinir sur l'ensemble du territoire le niveau de desserte des liaisons assurées par les trains Grandes Lignes : trains Corail, Téoz, Intercités ou encore Lunéa (trains de nuit).


Cette convention qui devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2011 prévoit de ne plus retenir dans son périmètre les trains Lunéa de la liaison Nantes - Nice qui desservent le Poitou-Charentes (principalement la Charente-Maritime) et les Pays de la Loire. Si tel était le cas, les trains des vendredis soirs et dimanches soirs entre Nantes et Bordeaux devraient être supprimés à partir du 12 décembre prochain. Ces trains assurent pourtant les seules relations directes entre la façade atlantique et le sud-est, participant ainsi directement au maillage des territoires.

 

La suppression de ces trains Lunéa est d'autant plus dommageable qu'elle pénaliserait principalement les jeunes usagers charentais de Saintonge et d'Aunis scolarisés en pays vendéen ou nantais.


A cet égard, il est à noter que depuis septembre dernier, l'offre périurbaine La Rochelle / Rochefort est étoffée d'un TER le lundi matin, donnant entre autres correspondances à La Rochelle, une correspondance vers Nantes.

 

De plus, la desserte assurant la liaison entre Bordeaux, Saintes et La Rochelle le vendredi soir et inversement le samedi matin se trouverait impacté par la suppression de deux trains Corail Inter Cités (CIC).


Ainsi, pour le Poitou-Charentes, la suppression de ces trains Grande Ligne aurait un impact direct sur l'offre ferroviaire qui dessert la Charente-Maritime, en particulier Saintes, Rochefort et La Rochelle et leurs correspondances."

logo-apnb

 

"Le CESER demande à l'Etat et à la SNCF de maintenir dans la convention d'exploitation des trains d'équilibre du territoire -Lunéa qui desservent la façade atlantique.


A travers cette convention de service public, ce sont de nouvelles responsabilités qui incombent à l'Etat afin de définir lesdessertes assurées par la SNCF et de veiller à la réalisation de l'offre et à la qualité des services offerts.


Ces trains quotidiens constituent une composante à part entière du service public et sont un vecteur important de l'attractivité des territoires."

 

 

Session du CESR du 29 novembre au 6 décembre 2010

 

 Télécharger la motion du CESER

 

En attendant que le CESER des Pays de la Loire se saisissent du dossier...

 

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 08:00

Il y a maintenant les intercités virtuels ...

 

Pour s'en rendre compte, il suffit de chercher sur le site sncf.com pour avoir un apperçu :

 

Essayez de rechercher un horaire ou une place sur un Nantes/ Bordeaux : impossible tout simplement car les trains n'existent pas... "Nous n'avons trouvé aucune proposition de train correspondant à vos souhaits de date et d'heure d'aller..." comme le précise le message en rouge sur le site... (voir la capture d'écran).

 

La SNCF qui passe pour une victime face à la concurrence n'est même pas capable d'afficher les horaires de ses trains ! Pour sur c'est la faute à BRUXELLES  et à la Commission.

 

 

image001

 

Et pourtant en faisant jouer la concurrence par internet on dispose d'une réponse des Chemins de Fer Fédéraux !

 

Et les trains apparaissent ... Notez bien que le site des CFF est plus performant et sans publicités alors que la demande était strictement identique : un cas d'école....  

 

image001-copie-1.png

 

Le site sncf.com aurait-il était victime d'un virus informatique ? Certainement pas ! La situation depuis la capture d'infos a pu évoluer mais il n'en demeure pas moins que le site SNCF n'en est pas à son premier cafouillage...


Partager cet article
Repost0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 08:06

Deux questions à... Jean-Bernard Lugadet, Secrétaire de la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (Fnaut).

 

 

L'association pour la promotion de la voie ferrée Nantes - La Rochelle - Bordeaux vient de naître à l'initiative de la Fnaut et de l'Afac (1). Sa raison d'être ?

logo-apnb

La fréquence de la desserte Nantes - La Rochelle - Bordeaux se réduit à trois allers et retours quotidiens. C'est peu pour joindre deux métropoles qui comptent respectivement 590 000 et 740 000 habitants. Le constat est accablant.

 

La première urgence est d'obtenir un quatrième aller-retour lors de la prochaine signature de la convention liant l'État à la SNCF. Il fait cruellement défaut en début de matinée. Le train de nuit Lunéa Nantes-Nice, dont les dates de circulation sont de plus en plus restreintes, doit être aussi intégré à cette convention.

 2005-voie-ferree-nantes-vers-bordeaux-1v.jpg

Une infrastructure en mauvais état

 

La SNCF dit réduire ses services parce que les passagers ne sont pas au rendez-vous...

 

Plus on enlève de trains, moins les gens se précipitent... Lorsque les Régions ont mis le paquet, les TER se sont remplis. Les infrastructures sont en mauvais état. Il y a, pour être plus précis, des tronçons refaits autorisant une circulation rapide et d'autres très lents, je pense à Luçon - La Rochelle.

 

Les locomotives diesels sont en fin de vie. Il est question d'un Nantes -Bordeaux plus rapide par Tours. Il ne faudrait pas que ces nouvelles infrastructures sacrifient la liaison par la Vendée (en deux heures trente).

 

2006_08_la_roche_sur_yon_corail_w.jpg

Du materiel hors d'âge

 

(1) La Fnaut (Fédération nationale des associations d'usagers des transports) et l'Afac (Association française des amis des chemins de fer).

 

Ouest France - Pays de la Loire, le 04/11/2010


logo-phpbb.gif

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 08:00

logo-apnb

 

logo-phpbb.gif

 

 

 

A l’initiative des instances régionales des Pays de la Loire, Poitou-Charentes, Aquitaine de la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports) et de l’AFAC (Association Française des Amis des Chemins de fer ) il est créé l’APNB (voir) :


l'Association pour la Promotion de la voie ferrée Nantes-La Rochelle-Bordeaux

 

Le siège de cette association est fixée au 8, rue d’Auvours à Nantes.


P1070935.JPG Rue d'Auvours

 

Un constat accablant  

 

Le constat est accablant : la fréquence de la desserte Nantes-La Rochelle-Bordeaux est aujourd’hui réduite à 3 allers et retour quotidiens directs, probablement un record de médiocrité en Europe, pour des agglomérations aussi importantes (Nantes Métropole : 580 000 h, communautés d’agglomération de La Rochelle et du Pays Rochefortais : 200 000h, Communauté urbaine de Bordeaux : 740 000h statistiques 2007) à l’évolution démographique positive et aux échanges fréquents (par exemple sur le plan scolaire et universitaire).

 

 

Améliorer la médiocrité de l'offre actuelle :  3 allers et retour quotidiens !


L’objectif premier consiste à obtenir de la prochaine signature de la convention liant l’Etat à la SNCF la prise en compte-d’un quatrième aller-retour faisant cruellement défaut en début de matinée et l’intégration du train de nuit « Lunéa » Nantes-Nice et retour aux dates de circulation de plus en plus restreintes.

 

2005-la-roche-sur-yon-corail-2v.jpg

Changez le matériel ...

 

Changer le matériel roulant !


Si la rénovation des voitures « Corail » résultant de la bataille menée en 2006 constituent une avancée immédiate et appréciée le matériel roulant remorqué et les locomotives diésels sont en fin de vie. Un nouveau matériel automoteur interrégional plus confortable que les TER est indispensable pour ces types de parcours.

 

Les lignes adjacentes doivent être judicieusement mises en correspondance. Les origines/destinations des trains Nantes-Bordeaux doivent être reportées aux régions limitrophes de la ligne : la Bretagne au nord, le Midi-Pyrénées au sud.

 

2005-voie-ferree-clisson-1v.jpg

Vers  Clisson et au delà, l'infrastructure

a bénéficié d'un renouvellement de l'infrastructure . 

 

Et améliorer l'infra ...


Enfin l’infrastructure doit être modernisée afin d’améliorer la vitesse et réduire les temps de parcours. Un premier objectif de 3h30 entre Nantes et Bordeaux est tout à fait réalisable.


La FNAUT Pays de la Loire, fondatrice et partenaire de l’APNB en relaiera les actions et les informations. Pour qu’avance aussi dans notre région le chemin de fer interrégional trop longtemps laissé pour compte.


 

Communiqué de presse

mercredi 13 octobre 2010

 

FNAUT Pays de la Loire

Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

Archives

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques