Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 07:20

Innovations, connexions et interconnexions : l'Avenir des transports régionaux

 

LA RÉGION DES PAYS DE LA LOIRE,
L’ASSOCIATION DES RÉGIONS DE FRANCE,
TRANSPORT PUBLIC ET MOBILICITÉS

 

ORGANISENT UN COLLOQUE LE

JEUDI 2 JUILLET 2015

HÔTEL DE RÉGION
1, RUE DE LA LOIRE
À NANTES
9H00 À 16H00

ANIMÉ PAR ROBERT VIENNET, RÉDACTEUR EN CHEF DE TRANSPORT PUBLIC

 

LE PROGRAMME

9h00

ACCUEIL CAFÉ

9h30

INTRODUCTION DE LA JOURNÉE

Jacques Auxiette, Président de la Région des Pays de la Loire, Président de la Commission Infrastructures et Transports de l’Association des Régions de France
• Philippe Duron, Président de l'Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France, Député du Calvados, en qualité de Grand témoin

 

10h00/11h30

TABLE-RONDE 1 : QUELLES MOBILITÉS POUR L’URBANISME DE DEMAIN ?

À l’heure de la libéralisation du transport par autocars et de l’essor du covoiturage, quel sera le visage des villes de demain ? Alors que l’urbanisme privilégie depuis près de 40 ans le développement des modes doux et des transports collectifs en ville, les évolutions du secteur de la mobilité signifient-elles le retour des autoroutes urbaines et des 2x2 voies en ville ?
Quelle place pour les transports collectifs ? Comment mieux coordonner les politiques de mobilité et d’urbanisme : retour d’expérience des contrats d’axe.
Accompagnement des projets d’urbanisme par les transports.

Les intervenants envisagés

• Bertrand Affile,Vice-président de Nantes Métropole déplacements et transports publics, Maire de la ville de Saint-Herblain
• Xavier Desjardins, Géographe, Maître de Conférences Paris 1 Sorbonne
Jean-Yves Petit, Vice-Président Transport de la Région PACA
• Bruno Remoué, Architecte Urbaniste

 

11h30/13h00

TABLE-RONDE 2 : L’INNOVATION : UN LEVIER NÉCESSAIRE AU DÉVELOPPEMENT DU TRANSPORT FERROVIAIRE

L’innovation est nécessaire au développement de l’offre ferroviaire et à l’amélioration de la performance du système ferroviaire. Comment l’encourager, quelles coordinations mettre en place avec les acteurs du secteur, quelles illustrations concrètes, quelle stratégie des entreprises en faveur de l’innovation ? Leviers d’innovation technologique (ERTMS, maintenance des trains, maintenance des infrastructures, etc.) et d’innovation en termes de fonctionnement / exploitation (opérateurs de proximité par exemple)

Les intervenants envisagés

• Jean Bergé, Président de Bombardier Transport France
• Gilles Bontemps, Vice-Président de la Région des Pays de la Loire
• Ana Giros, Directrice Générale d'Alstom Transport France
• Nicolas Jachiet, Président Directeur Général d'Egis, Président de Fer de France
• André Marcon, Président de CCI France
Jean-Philippe Peuziat, Head of Unit Public Affairs de l’UNIFE
Jacques Rapoport, Président de SNCF Réseau

 

13h00/14h15

DÉJEUNER (cocktail)

 

14h15/15h45

TABLE-RONDE 3 : AUTORITÉS ORGANISATRICES DE TRANSPORTS ET OPÉRATEURS :
QUI FAIT QUOI ?

Le contour des territoires et des compétences change, une clarification des rôles s’impose.

Les intervenants envisagés

• Jacques Auxiette, Président de la Région des Pays de la Loire, Président de la Commission Infrastructures et Transports de l’Association des Régions de France
• Jean-Marc Janaillac, PDG de Transdev
• Alain Le Vern, Directeur Général TER et Intercités de SNCF Mobilités
• Sophie Mougard, Directrice Générale du STIF

 

15h45/16h00

CLÔTURE DU COLLOQUE

• Jacques Auxiette, Président de la Région des Pays de la Loire, Président de la Commission Infrastructures et Transports de l’Association des Régions de France
• Philippe Duron, Président de l'Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France, Député du Calvados, en qualité de Grand témoin

 

*Sous réserve de modifications

P

our plus d’informations :
Pierre Lancien :
p.lancien@impub.fr
Fabienne Guigue : f.guigue@impub.fr

Repost 0
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 10:45

La LER (Ligne Express Régionale) est une ligne de train qui dessert Graville, Harfleur et vous emmène jusqu’à Rolleville, son terminus. Fortement fréquentée par les habitants de l’agglomération, elle se transforme, tous les dimanches, durant la période estivale, en petit train touristique. À son bord, une guide vous invite à une charmante promenade qui vous emmènera à la découverte d’Épouville et de Rolleville. La Locolézarde vous invite à effectuer un voyage dans le temps et dans l’espace.

 

 

http://www.76actu.fr/files/2014/07/Locolezarde.jpg

Le long de l’eau


Découvrez l’histoire de la Lézarde, une rivière qui coule de Saint-Martin-du Bec (entre Montivilliers et Étretat) à Harfleur et qui permit, un temps, de repousser l’ennemi et de sauver les habitants de la région. C’est autour de cet axe qu’a été fondée, par Saint-Philibert, l’Abbaye de Montivilliers. Au fil des stations, vous apprendrez qu’à une époque, la proche agglomération du Havre comptait pas moins de 27 moulins.

Sur la route…

Tout en restant dans le train, vous observerez le paysage et ses mutations : partis de la gare du Havre, les voyageurs se retrouvent rapidement dans un paysage de campagne. Les jardins maraîchers longent la ligne de chemin de fer, les ballastières, plans d’eau creusés après la seconde guerre mondiale, se dévoilent.

 

Le Havre et son agglomération regorgent de petits lieux paisibles et plein de charme. Des idées de promenades se dessinent : emprunter le circuit de randonnée, au départ d’Épouville, ou encore visiter l’église Saint-Hilaire de Rolleville. La Locolézarde, une paisible et instructive promenade qui enchantera, petits et grands. Tous monteront avec joie dans le train de l’histoire. Alors, à votre tour, prenez votre ticket pour une excursion ferroviaire pas comme les autres.

 

Infos pratiques :


Jusqu’au 28 septembre. Départ tous les dimanches à 15h30, de la gare du Havre. Réservation obligatoire auprès de l’Office de tourisme, 186 boulevard Clemenceau, au Havre.
Tarif : 6 euros  

Repost 0
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 08:00

nv logo fnaut

 

 

 

 

Le dix-huitième congrès de la FNAUT s’est tenu à Lons-le-Saunier les 20 et 21 octobre 2012. Il a rassemblé près de 200 participants, qui ont analysé la politique Transports du gouvernement Ayrault et étudié la desserte ferroviaire de la Franche-Comté.

 

La politique du gouvernement Ayrault

 

Les congressistes ont exprimé leur déception et regretté en particulier :

 

+ que le gouvernement Ayrault n’ait encore pris aucune mesure pour développer les transports urbains ou ferroviaires alors que la baisse démagogique des taxes sur les carburants automobiles décidée début septembre va induire un gaspillage de plus de 300 millions d’euros d’argent public ;


+ que la conférence environnementale ait quasiment ignoré le secteur des transports, premier contributeur français aux émissions de gaz à effet de serre ;


+ que les niches fiscales anti-écologiques (non-taxation du kérosène, sous-taxation du gazole,…) soient maintenues alors que seul le recours à la fiscalité écologique peut permettre de financer correctement les transports collectifs.

 

La FNAUT s’inquiète par ailleurs des intentions du gouvernement en matière de gouvernance ferroviaire :

 

+ recours envisagé à une solution à l’allemande (création d’une holding rassemblant RFF et SNCF) dans un contexte politique et économique totalement différent ;


+ report de l’ouverture souhaitable du TER à la concurrence (par délégation de service public, comme en transport urbain).

 

La FNAUT apprécie par contre les intentions du gouvernement concernant la relance du logement social dans les zones bien desservies par transport collectif : une telle politique permettra à terme de décongestionner les villes et de réduire la dépendance automobile des ménages à faible pouvoir d’achat.

 

http://www.fnaut.asso.fr/images/stories/diapocongreslons.jpg

 

La desserte ferroviaire de la Franche-Comté

 

La FNAUT constate la dégradation de la relation transversale Strasbourg-Lyon depuis la mise en service de la LGV Rhin-Rhône, et demande le rétablissement d’une desserte correcte. Elle demande que les relations Intercités Paris-Mulhouse par Troyes, Chaumont, Vesoul et Belfort soient pérennisées.

 

Elle s’inquiète par ailleurs des menaces qui pèsent sur les dessertes TGV Lyria Paris-Neuchâtel-Berne et Paris-Lausanne par Dijon et Dole, et sur la ligne régionale du Haut Jura dont le maintien et la revitalisation sont indispensables à la population de ce territoire de montagne.

 

 

Voir les photos du Congrès


Repost 0
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 08:15

Caen : le TVR perd son moteur sur la chaussée !

https://encrypted-tbn0.google.com/images?q=tbn:ANd9GcSLYjqL3CCCk7gWijng8RFfvn1rCzKolqt3ktxTrhECjFX1YhqK Un TVR vient de perdre un moteur

[origine Photo http://www.cotecaen.fr/wp-content/themes/default//images/icone_twitter.png]

 

Le tramway sur pneus perd son moteur sur la chaussée


Dans la nuit du 1er au 2 juillet 2012, un Tramway sur Voie Réservée (TVR) de Caen a perdu son moteur électrique sur la voie.

Aucune personne n'a été blessée forte heureusement. La seule victime a déploré est une perte "collatérale" et c'est le TVR lui-même.

 

La fiabilité du tramway sur fer n'est plus à démontrée

 

Cet incident s'ajoute à la longue liste de déboires que le "tramway" sur pneus (en faite un trolleybus guidé) accumule depuis sa mise en service. Cela ne va pas hâté plus vite pour autant son remplacement qui est acté par la ville de Caen pour 2018 date à laquelle il sera remplacé par un véritable tramway sur fer.


P1080249La roue centrale qui sert au guidage, photo prise sous un TVR à Nancy

Selon un communiqué de Viacités, l’autorité organisatrice des transports de l’agglomération caennaise, l’incident, qui s’est produit à proximité de l’arrêt Bernières, serait dû après analyse "à la rupture des vis de fixation du moteur implanté à l’arrière du véhicule" et qu'aucune anomalie n’avait été constatée lors de la visite de contrôle du serrage des vis de fixation effectuée tout les 30 000 km .

 

La technologie n'est pas toujours la solution miracle...


Nul doute que ce nouvel incident fera perdre ces derniers partisans à ce système de transport qui loin d'être la solution miracle (voir) pour les transports urbains accumule les déboires, les incidents depuis sa mise en service. Un  article de mobilicités retrace également les problèmes juridico-politiques de l'agglomération caennaise face au constructeur...

 

P1020255.JPGLe TVR de Caen est un trolleybus guidé par un rail central. Ce qui en fait  un véhicule routier et non un véhicule ferroviaire
 

 

Pour plus d'information , vous pouvez vous reporter à l'article de fonds de la FNAUT sur le sujet :   FNAUT Infos N°98 - octobre 2001 Les universitaires sur pneus : ignorance et désinformation .


Repost 0
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 08:00

P1070614.JPG

 

Une petite révolution est passée inaperçu cet été.

 

Pas une révolution de palais mais plutôt une révolution de structure dans le monde du transport public. Le 2 et 3 juillet 2011,  durant le week-end : le  matériel, les 36 employés dont 23 chauffeurs,  la gestion des transports du réseau de l'agglomération de Saumur ont changé de mains.

 

P1070615

 

Un transfert en douceur...

 

Le Réseau AggloBus qui était piloté jusqu'à présent par Veolia via une SEM est dirigé maintenant par une nouvelle structure, la société publique locale (SPL) Saumur AggloBus, contrôlée par l’agglomération et la ville de Saumur.

L’agglomération de 61 000 habitants est la première à migrer d’une délégation de service public à une SPL de transport en profitant de la loi de mai 2010 sur les SPL.

Tout bon pour l'agglo ? Saumur compte économiser 350 000 euros par an !

 

Un changement motivé par les économies de l'argent public : car l'agglomération compte économiser au moins 350 000 euros de fonctionnement par an.

Elle profitera d' une fiscalité plus avantageuse, des possibilités de passer des contrats de sous-traitance en direct et elle n'aura plus à payer des frais de siège, d’assistance technique ou d’impôts sur le bénéfice que l’ancien opérateur Veolia assurait.

 

DSCF0051.JPG

 

Les sociètés Publiques ont encore des ressources ... alors vive la concurrence !

 

Les SPL sont de création récente puisqu'elles ont été introduites dans le droit positif par la loi n°2010-559 du 28 mai 2010. Une circulaire du 29 avril 2011 a pour objet de présenter les dispositions applicables aux sociétés publiques locales (SPL), Plus d'informations ici.

 

Voilà une décision intéressante pour les usagers car ils peuvent espérer que les tarifs aussi suivront également la même tendance : modération des prix même s'il est vrai que dans les délégations de service publique c'est souvent la collectivité donneur d'ordre ou l'A.O. qui encadre voir fixe le prix des billets.

 

L'A.U.T.S. l'Association des Usagers des Transports du Saumurois pourra certainement nous donner son point de vu après expérimentation sur cette petite "révolution" estivale ...

Ah, ça ira, ça ira, ça ira.... ou ça n'ira pas ?


Repost 0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 10:00

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

La FNAUT Pays de la Loire relaie l'action de la FNAUT Nationale sur le projet de loi LOPPSI 2 sur la sécurité intérieure qui traite en particulier de la sécurité routière.

 

 

 

Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur,

 

Nous relayons avec conviction et diligence vers tous les Sénateurs de la région Pays de la Loire le communiqué de notre bureau national

 

Alors que notre pays vient de descendre officiellement au dessous de la barre des 4000 tués/an par accident de la route nous ne comprendrions pas le recul de la représentation nationale sur ce thème.


De telles nouvelles, mal relayées selon nous, devraient rendre confiance (certes avec toutes les précautions d'usage) dans l'action publique.


Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire.

 

Le Secretaire de la FNAUT

J B LUGADET


 

Respect zons stationnement

 Stationnement illégal sur une bande cyclable à Nantes

 


 

  163788_hpx_160_.jpg

 

Cher  Monsieur,

 

Par courriel en date 18 janvier, vous avez alerté mon attention sur les mesures d’ « assouplissement du permis à points » votées par les Députés.

 

Lors de mon intervention au Sénat hier, au nom de mon groupe politique, j’ai souligné qu’il fallait éviter d’envoyer un mauvais signal et qu’à titre personnel je restais très circonspect. En effet, les chiffres sont parlants : le nombre de tués sur la route a fortement diminué, grâce à l’impact pédagogique de la législation en vigueur depuis des années.

 

En espérant avoir ainsi répondu à votre attente, veuillez croire, Cher Monsieur, à l’assurance de mes salutations distinguées.

 

François ZOCCHETTO

 

Sénateur de la Mayenne

 

Tél 01 42 34 39 64 ou 06 07 35 81 79

 

Fax 01 42 34 42 16

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 08:00

Cet été la FNAUT  a pris l'Autoroute Ecologique !

 

Il s'agit de l'autoroute A 19, qui assure sur 101 kilomètres la liaison entre Artenay et Courtenay (Loiret). Cette autoroute est récente puisque le tronçon a un peu plus d'un an d'existence commerciale. Il détient le recors

 

P1070397

Pas de vélos à l'horizon, pas de doutes possibles il s'agit bien d'une autoroute

 

L'A19 le nec plus ultra en matière d'environnement ?

«C'est un modèle vers lequel l'ensemble du réseau doit tendre» indiquait  Dominique Bussereau, secrétaire d'État aux Transports lors de l'inauguration en juin 2009. Mais est -ce nécessaire d'appeler pompeusement cette route une éco autoroute pour autant ...

 

P1070394

Des engagements écolos : ils s'affichent mais pas au point "de casser trois pattes à un canard"

 

Greenwashing à tous les étages

Vinci  le groupe de BTP  a confié à sa filiale Arcour, la concession de 65 ans. Vinci fait la démonstration de son savoir-faire en matière de développement durable. Pour se racheter sa conduite certainement...

 

P1070395

Traitement biologique par filtration des eaux usées

 

Inventaire...bio

Au total l'autoroute a été verdi au maximum : pour l'occasion 200 000 arbres ont été plantés, neuf kilomètres de murs antibruit construit, soit le double de ce qu'impose la loi, 108 bassins de traitement des eaux de ruissellement et 166 passages pour protéger les animaux sauvages ont été façonnés...

Mais au minimum cela ne devrait-il pas être la norme de réference...

 

 

P1070396

Le tri des déchets : élèmentaire pour une éco-autoroute  : on ne peut pas faire moins

 

Pour en savoir plus : voir .

 

Cette situation avait été dénoncé par FNE cet été ... 

 

A 19 : un an après l’inauguration, on est loin du compte…

 

Le 16 juin 2009, au moment de l'inauguration de l’autoroute A 19, qui assure la liaison entre Artenay et Courtenay (Loiret), la fédération France Nature Environnement (FNE), Nature Centre et les associations locales, sortaient un communiqué pour dénoncer le non sens économique et écologique de cette infrastructure.

 

Logo-FNE-web-little.jpg

Malheureusement, le bilan chiffré, après un an d’exploitation, confirme les affirmations des associations. Explications

 

Après un an d'exploitation, cette protestation est plus que confirmée aujourd'hui, puisque les prévisions de trafic étaient gonflées de plus de 30%.

Il y aurait 6000 véhicules par jour actuellement, au lieu des 9000 prévus. C'est l'art de faire prendre des décisions lourdes de conséquence avec des chiffres erronés, et des affirmations péremptoires.

C'est du gaspillage des espaces naturels et de l'argent public, puisque l’Etat, le département et la région ont apporté au moins 80 millions € au financement de cette concession de 65 ans.

 

Jean-Louis Posté, vice-président de Nature centre : « Il est déjà inconcevable de réaliser une autoroute pour un trafic de 9000 véhicules par jour, puisqu'il en faut 20 000 pour rentabiliser ce type d'investissement.

De plus, les camions ont déserté cette voie nouvelle, non rentable pour eux. Ils continuent d'emprunter la RN 60 (route reliant Orléans à Troyes), que quelques aménagements auraient suffi à sécuriser. »

 

P1070398

Les camions sont rares sur le nouvel axe

 

Et maintenant les promoteurs de cette autoroute A19 affirment que la rentabilité de cet investissement passe par le prolongement vers Chartres et Rouen. Précisons que, pour ce prolongement, l’Etat envisage la concession pure et simple de la route nationale 154 actuelle.

 

Pour Michel Dubromel, responsable du dossier « transports » pour FNE : « Les décideurs doivent investir dans le développement durable, et prendre conscience de la réduction inéluctable à moyen terme du trafic poids lourds.

 

2006--a28-berce-v1.jpg

l'A 28 qui a été aussi au centre d'une polémique (voir)

 

Ainsi, FNE déplore le manque d'investissement sur les transports alternatifs, notamment pour la modernisation du réseau ferroviaire.


Nous dénonçons tous les projets autoroutiers sans justification que le gouvernement nous impose régulièrement ».

 

Communiqué de presse de FNE

jeudi 1er juillet 2010

n138122470568_2871.jpg

Repost 0
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 00:00

Durant tout l'été des travaux ont été engagés sur les parcours des futures lignes de bus en vue de préparer l'arrivée du nouveau  réseau des TUL.

 

Ce nouveau réseau sera opérationnel a compter du 23 aôut 2010. La nouvelle organisation du réseau est signée Kéolis qui a emporté l'appel d'offre. Il se succède à lui même puisqu'il a été retenu contre Véolia.

 

P1070159

 

L'exemple de l'arrêt Bessières sur la ligne A qui est réaménagé.

 

P1070160

 

Ou de  l'arrêt Jourdan toujours sur la ligne A qui s'équipe d'un abris basique de l'équipementier J.C. Decaux et dont le trottoir est aménagé ...

 

P1070128

 

Autre nouveauté du nouveau réseau des TUL  : c'est la mise en place de 100 vélos en libre service 24h /24 et 7 jours /7. Les Vélitul seront répartis dans 9 stations à Laval et les communes de l'agglomération. Cet été ces aménagements étaient réalisés comme ici à Préfecture.

 

P1070124

 

Où ici gare des TUL, à coté de la mairie ... Les logos et autres informations ne sont pas encore apposées. Les vélostations  ne seront en service qu'à compter du 22 septembre.

 

 

P1070865

 

Enfin c'est l'image du réseau qui change également puisque sur les gondoles des arrêts les couleurs se transforment.

 

 

P1070869

 

Le jaune et le rouge laissent la place au vert. Les lettres blanches s'inscrivent dans un coeur vert horizontal. Le nouveau logo retenu n'a rien à voir avec celui annoncé (voir).

Repost 0
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 10:45

LOGO-FNAUT192.jpg

 

Le début de l'été a été marqué nationalement par l'actualité Fret  et la manifestation citoyenne en  réaction au plan fret SNCF.

 

Monsieur Borloo, il faut revoir d'urgence la copie du plan Fret SNCF !

 

Les associations environnementales et les syndicats poursuivent leurs actions communes dans le secteur des transports engagées il y a trois ans dans le cadre du Grenelle de l'environnement (voir).

 

Elles ont ainsi appellé à un rassemblement pour interpeller le Ministre d’Etat, Jean-Louis Borloo, afin d'accentuer la sensibilisation de l’opinion publique sur la situation catastrophique de l'activité fret.

 

garelavallocofretvoie51105.jpg

Le Fret SNCF sur la voie de garage

 

Plus de trains &  moins de camions = planète protégée

Le rassemblement s'est déroulé à Paris, le mardi 06 juillet de 15H00 à 18H00 Place Edouard Herriot - à l'angle de la rue de l'Université et de l'Assemblée Nationale pour réclamer :

 

+ Moins de camions,

 

+ Plus de wagons,

 

+ Moins de gaz à effet de serre,

 

+ et une revalorisation tarifaire et sociale du routier

 

P1060042.jpg

Le rail est mal parti

 

Tous ensemble, tous...

Ce rassemblement a fait  l’objet d’une initiative spectaculaire, symbolique et porteuse d’un message fort.  Il était ouvert à toute organisation qui souhaitait s’y joindre.

 

A cette occasion, les organisations signataires ont  réitéré leurs demandes :

 

+ « Le respect des objectifs de réduction de Gaz à Effet de Serre du secteur des transports inscrits dans la loi Grenelle,

 

+ Un moratoire immédiat sur la partie « wagon isolé » du plan Fret SNCF/Gouvernement,

 

+ La transparence et un débat public objectif, notamment sur les conséquences en termes d’émissions de GES, la mise à disposition et l’approfondissement des études « carbone »,

 

+ La préservation des installations ferroviaires en situation de réutilisation, afin d’être capable de disposer d’alternative à la route en réponse aux changements de comportement demandés aux chargeurs,

 

+ L’examen d’organisations nouvelles de la production SNCF en proximité, spécialement adaptées et en coopération avec les opérateurs nouveaux pour, ensemble, donner de la pertinence économique aux convois. »

 

Extrait du communiqué ONG/Syndicats du 19 mars 2010, devenu une pétition nationale, à l’initiative d’élu-e-s et personnalités : http://toolbox.elunet.org/petition_fret/.

 

 

Communiqué commun des Associations et Syndicats

 

Réseau Action Climat, Agir pour l'environnement, WWF, Greenpeace, FNAUT, Amis de la Terre, France Nature Environnement, CGT, CGT Transports, CGT Cheminots, CFDT, FGTE CFDT, UNSA Cheminots.

logoLES AMIS DE LA TERREbandeauLogo-WWF_reference.jpgLogoAPE1.jpgLogo-FNE-web-little.jpglogo-phpbb.gif

Repost 0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques