Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 janvier 2007 3 24 /01 /janvier /2007 00:31
Les horaires 2007 sur  La Roche-sur-Yon /  Bressuire / Thouars : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne à voie unique est un ancien itinéraire des trains grandes lignes Paris Les Sables d'Olonne via Tours. 

La région Poitou Charentes a redynamisé la partie Bressuire Thouars fin 2005 (TER orientés vers Saumur, en correspondance avec des TGV de/pour Paris). De Bressuire à La Roche, c'est mloins reluisant, mais après avoir été à deux doigets de la fermeture au trafic voyageurs, une refonte de la desserte a eu lieu, mais ce n'est pas encore Byzance...

La desserte : Aller travailler à La Roche sur Yon depuis Chantonnay ?
C'est possible avec deux TER arrivant à La Roche à 7h19 et 8h41. Un car permet un éventuel retour de mi-journée. Le soir,  l'offre est peu fournie, mais avec deux départs à 17h25 et 18h55, c'est correct.

La desserte : Aller travailler à Thouars ou Saumur depuis Bressuire et Thouars ?
C'est théoriquement possible de Bressuire à Thouars, avec des arrivées à Thouars à 6h50 (train) et 7h35 (car) mais les deux TER Thouars Saumur arrivant en rafale à Saumur à 7h09 et ... 7h20 font mauvais genre, sachant qu'il n'y a plus rien avant le milieu de matinée...
Le soir, un seul TER est positionné pour du domiciel travail (départ de Saumur à 17h41...

En gare de La-Roche-sur-Yon, un TER au départ pour Chantonay, sur la ligne
La Roche / Bressuire / Thouars


Agréments et galères...
Si la région Poitou Charentes a mis de modernes autorails X73500 sur Bressuire Thouars,  du côté Pays de la Loire, ce sont des anciens X4600 rénovés mais poussifs qui circulent. Extérieurement, l'image de modernisation manque encore à cette ligne.

Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire
- Créer trois aller-retours Tours / Les Sables d'Olonne via Bressuire à vocation touristique et de cabotage, en correspondance avec des TGV en provenance de l'Est et du Nord. Ces relations accélérées seraient compétitives par rapport au passage par Nantes. création d'un TER....
- modification d'horaire : faire circuler tous les jours le TER Thouars 8h01 / Saumur / 8h31, quitte à faire cesser l'incongruité de des deux TER se suivant à 11 minutes d'intervalle en semaine (vive la coordination interrégionale !!!). Et, d'une manière plus générale, rendre plus attractives les dessertes périurbaines de La Roche et Saumur.
- recréer à Saumur un point d'arrêt TER sur la rive gauche de la Loire, avec correspondance sur les bus de l'agglomération saumuroise.

A vos commentaires !
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Horaire 2007 : analyse
commenter cet article
22 janvier 2007 1 22 /01 /janvier /2007 00:02
Les horaires 2007 sur Le Roche sur Yon / Luçon / La Rochelle : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne à double voie fait partie de l'axe transversal Rennes / Nantes / Bordeaux, peu aimé des têtes pensantes du marketing "grandes lignes" de la SNCF.
Elle fait malgré tout l'objet de modernisation de quelques tronçons, à l'initiative des régions (Bordeaux / Saintes, La Rochelle / Rochefort, Nantes / La Roche sur Yon avec électrification).

La desserte :
Pour le cas particulier de cette ligne TER aux confins de notre région, nous nous affranchissons de la structuration habituelle de cette série d'analyses des horaires 2007.

S'il est théoriquement possible, avec beaoucoup de courage, de se rendre à la Roche sur Yon
depuis Luçon pour y travailler (en combinant cars et train TER), il faut savoir que toutes les gares intermédiaires ne sont plus ouvertes au trafic TER. Luçon est d'ailleurs la seule gare ouverte au trafic voyageurs entre La Roche et La Rochelle, alors que l'urbanisation de la région pourrait, par une offreTER attractive, redynamiser cette ligne.

Des rames modernes de type BGC bimodes électro-diesel pourraient être mises à profit pour une relance de l'axe La Roche sur Yon / La Rochelle,  et plus généralement de la transversale Rennes / Nantes / Bordeaux.

Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire
- création en urgence d'un service Nantes La Roche / Luçon / La Rochelle / Rochefort / Saintes / Jonzac / Bordeaux, cadencé à l'heure de 6h30 à 8h30 et 16h30 à 19h30, et aux deux heures dans la journée, avec amorce du service à Rennes 3 fois par jour. Ce service pourrait être assuré par les confortables BGC bimodes pour mettre à profit les sections électrifiées.
- mise en étude d'une relance TER de l'axe La Roche-sur-Yon / La Rochelle, avec réouverture des gares sur les communes à fort développement de population ou fort potentiel touristique.

A vos commentaires !
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Horaire 2007 : analyse
commenter cet article
21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 23:18
Les horaires 2007 sur  Les Sablmes d'Olonne / La Roche sur Yon : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne à voie unique est en cours d'électrification, dans la perspective du retour du TGV direct Paris Les Sable d'Olonne. S'il faut une heure et demi pour relier Les Sables à Nantes (1h15 en voiture) , 30 minutes suffisent pour atteindre La Roche sur Yon, ce qui fait de cette ligne un cas intéressant de ligne périurbaine... vendéenne.

La desserte : Aller travailler à La Roche depuis Les Sables d'Olonne :
- Le matin : Avec 5 arrivées sur La Roche échelonnées de 5h59 à 8h40 (par autocar pour ce dernier horaire), l'offre du matin est attractive et rythmée.
- Le soir : 4 TER quittent La Roche entre 17h16 et 19h11, complétés par un TER quittant La Roche à 21h00, positionné sur une correspondance TGV à Nantes.
- Le midi : le seul départ quittant La Roche à 13h20 constitue une situation inacceptable.
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à.... : non, sauf à faire une journée de travail plus de 9h00...

La desserte : Aller travailler aux Sables d'Olonne depuis La Roche sur Yon  :
- Le matin : un car puis 2 TER permettent de rejoindre Les Sables à 7h30, 8h07 et 9h01. Pas très attractif, alors que l'été, il y a de nombreux emplois saisonniers aux Sables, contrairement à La Roche, ville peu touristique.
- Le soir : 5 TER (dont un car) quittent les Sables de 16h28 à 19h48, ce que d'autres lignes TER souhaiteraient avoir...
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à.... : non, car le permier TER du samedi n'arrive aux Sables qu'à 9h01.

Encore maîtres de la ligne pour quelques mois, les diesels anciens X4600 rénovés et les modernes X72500
 se partagent la desserte de La Roche / Les Sables d'Olonne, en attendant le retour des TGV
et l'arrivée des TER électriques.


Intervalle maximal entre deux trains entre 7h00 et 20h00 (du lundi au vendredi)
- Sens La Roche / Les Sables : 3h35  (rien entre 9h45 et 13h20 au départ de La Roche)
- Sens Les Sables / La Roche : 2h09 (rien entre 9h17 et 11h26 au départ des Sables)

Agréments et galères...
La voie unique entraîne des retards en cascade. Les travaux d'électrification perturbent la vie quotidienne des usagers, avec de nombreux car en remplacement des TER.  L'électrification apportera des avantages annexes, comme le renouvellement des voies, avec un confort amélioré en perspective..

Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire
- création d'un TER vers 12h15 au départ de La Roche.
- accessibilité totale des TGV aux abonnés TER, lorsque ceux-ci circuleront à nouveau une fois l'électrification mise en service.
- améliorer la desserte matinale des Sables, notamment en été, pour favoriser l'accès aux emplois saisonniers depuis La Roche.

A vos commentaires !
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Horaire 2007 : analyse
commenter cet article
15 janvier 2007 1 15 /01 /janvier /2007 00:02
Les horaires 2007 sur  Angers / Le Mans : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne à double voie, électrifiée, relie les agglomérations angevines et mancelles, fortes chacunes de plus de 200 000 habitants et distantes de 100 km,  en 40 minutes. De quoi s'attendre à une offre TER de qualité ? Voire...

Comme vous allez le constater, cette ligne dispose de TER en ... rafales !

La desserte : Aller travailler à Angers depuis Le Mans :
- Le matin : Avec seulement 4 TER quittant Le Mans entre 6h18 et 8h38, l'offre est ridiculement faible pour un bassin de population de 500 000 habitants. Mais au moins, ces 4 TER sont à peu près espacés régulièrement.
- Le soir : Après le très précoce départ angevin à 16h06, seuls 4 TER quittent Angers pour Le Mans entre 17h03 et 19h18 (plus un TER limité à Sablé). C'est maigre. Et c'est d'autant plus mùaigre que le dernier TER est origine Angers et non Nantes. Un manceau qui souhaite passer la journée à Nantes avec un billet TER doit quitter Nantes sur le coup de 17h30, s'il veut éviter un trajet à rallonge avec correspondance à Angers. Inacceptable ! (mais compréhensible : le SNCF veut remplir ses TGV de contre-pointe vers Paris, le soir)
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à Angers :
non, non et non ! Le premier TER pour Angers quitte Le Mans à ... 11h04 (Non, ce n'est pas une coquille dans la fiche horaire, c'est la réalité ...).

TER et TGV en gare du Mans : pour disposer de bonnes fréquences de/sur Angers,
il faut sortir son chéquier pour l'abonnement "grandes lignes".


La desserte : Aller travailler au Mans depuis Angers :
- Le matin : sur une ligne de cette importance, on est surpris de ne constater "que" 4 TER entre 6h19 et 8h20 au départ d'Angers pour Le Mans. Il faut attendre plus de 4 heures pour disposer d'une autre liaison TER (avec du coup 2 TER qui se suivent à 15 minutes d'écart...). Inacceptable !.
- Le soir : 6 TER quittent Le Mans pour Angers à 17h06, 17h15, 18h00, 18h06, 19h06 et 20h20. Des TER supplémentaires complètent la desserte du Le Mans Sablé.
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi au Mans : non, non et non ! Le premier TER pour Le Mans quitte Angers à ... 12h27 (Non, ce n'est toujours pas une coquille dans la fiche horaire, c'est une manie sur cette ligne).

Intervalle maximal entre deux trains (on n'a pas dit TER pour ne pas être méchants !) entre 7h00 et 20h00 (du lundi au vendredi) ;
- Sens Le Mans / Angers : 1h47 "seulement"  (rien entre 8h38 et 10h25 au départ du Mans) : merci aux TGV intersecteurs qui évitent le désert de desserte.
- Sens Angers / Le Mans : 2h41 (rien entre 9h46 et 12h27 au départ d'Angers) ; Impossible d'arriver au Mans pour midi, ce qui empêche les correspondances sur Chartres, Alençon, ...

Agréments et galères...
Difficile d'être un abonné TER sur cette ligne, sauf à avoir des horaires de bureau réguliers dans des cités administratives proches des gares. Du coup, de nombreux (anciens) abonnés ont conservé leur abonnement grandes lignes, qui permet l'utilisation des TGV. Pour les travailleurs du samedi, c'est obligatoire.

Avec une offre malgré tout en progression, et des temps de parcours attractifs, la clientèle répond présent, très présent même. Du coup, les TER sont de plus en plus bondés, notamment entre Le Mans et Sablé sur Sarthe. Une refonte de la desserte serait la bienvenue, car certains TER bondés (Le Mans - Nantes de 18h00) prédèdent de quelques minutes d'autres TER moins remplis, car omnibus et limités à Sablé.

Comme la ligne n'esty pas saturée, les horaires sont la plupart du temps tenus à quelques minutes près. Le problème, c'est qu'en ce moment au Mans ou à Angers, ces "quelques minutes de retard" entraînent souvent une longue attente du ... bus urbain. Vivement le tram !

Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire
- Faire en sorte qu'un TER Direct (arrêt à Sablé uniquement) précède un TER terminus Sablé, en alternance à la demi--heure avec un semi direct parcourant l'ensemble de la ligne, contrairement à ce qui se pratique actuellement, sur Le Mans Angers en fin d'après midi.
- Permettre l'aller-retour en TER sur Angers ou Le Mans les samedi, pour les abonnés TER
- ou : permettre l'accès des abonnés TER aux TGV, quand aucun TER ne circule sur la ligne 30 minutes avant ou après un TGV.

A vos commentaires !
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Horaire 2007 : analyse
commenter cet article
8 janvier 2007 1 08 /01 /janvier /2007 00:03
Les horaires 2007 sur Angers / Saumur : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne électrifiée et à double voie, fait partie de l'axe Nantes Lyon via Bourges. A Saumur, une antenne à voie unique, électrifiée aussi, file au sud vers Thouars, parcourue de TER Tours Thouars, Saumur Thouars ou Bressuire, et Angers Thouars.

Parcourue par le TER, Corails, trains de marchandises et quelques TGV Province-Province, cette ligne dispose de fortes réserves de capacité, pour peu que des investissements soient réalisés pour en renforcer la signalisation. La Gare de Saumur Rive Droite présente la particularité de se situer au nord de l'agglomération. Pour atteindre le centre ville, il faut passer les ponts sur le Loire et un bras de Loire, saturés d'automobiles…

La desserte : Aller travailler à Saumur depuis Angers :
- Le matin : 3 TER permettent de relier Saumur à 6h15, 7h32 et 8h05. Puis plus rien avant 9h44.
- Le soir : sans compter l'intéressant TER quittant Saumur à 15h05, les usagers disposent de 4 TER quittant Saumur à 16h50, 18h22, 18h51 et 20h08. Pas mal, mais pourquoi une telle disparité d'horaires les vendredi ?
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à Saumur : oui (Merci, l'Interloire !)


Une Z2 sur Angers Saumur, au passage à La Ménitré

La desserte : Aller travailler à Angers depuis Saumur :
- Le matin : avec 4 TER atteignant Angers entre 7h17 et 8h31, l'offre est correcte et rythmée.
- Le soir : après un premier TER quittant Angers à 15h52, 5 autres TER se succèdent de 17h10 à 19h35 au départ d'Angers. Une amplitude intéressante en soirée, qu'on aimerait bien retrouver sur d'autres lignes...
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à Angers : malheureusement non, car aucun TER n'atteint Angers le samedi, depuis Saumur, entre 7h17 et... 9h19.

Intervalle maximal entre deux trains entre 7h00 et 20h00 (du lundi au vendredi)
- Sens Le Saumur Angers : 2h39 (rien au départ de Saumur entre 9h55 et 12h33)
- Sens Angers Saumur : 2h08 (rien entre 13h44 et 15h52)

Agréments et galères...
Cette ligne subit peu de retards, sauf quand des correspondances cafouillent un peu sur Angers. Par contre ces derniers temps, plusieurs TER ont été supprimés, semble-t-il faute de matériel…
Dommage qu'il faille systématiquement changer de train à Angers pour se rendre à Cholet...

Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire
Création d'un TER Angers (8h25) Saumur (8h47), par scission à Angers de la rame double Nantes Angers (8h20) Le Mans.
Et vivement des horaires identiques du lundi au vendredi, les renforcements circulants les vendredi à d'autres horaires que les trains réguliers.
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Horaire 2007 : analyse
commenter cet article
6 janvier 2007 6 06 /01 /janvier /2007 00:09
Les horaires 2007 sur Nantes / Angers : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne à double voie, fait partie de l'axe Paris Nantes et Lyon Nantes via Bourges. Peu avant Angers, elle est rejointe par la ligne en provenance de Cholet, faisant du tronçon La Possonnière Angers l'un des plus chargés du réseau régional.

Parcourue par des TGV, TER, Corails et trains de marchandises, cette ligne pâtit d'un nombre réduit de zones de doublement des trains (Une troisième voie à Varrades et à Ancenis, toutes les deux accessibles sans cisaillement dans le sens Nantes Angers)

La desserte : Aller travailler à Nantes depuis Angers :
- Le matin : avec 6 TER arrivant à Nantes entre 7h20 et 9h10, la desserte est bonne, et on comprend la saturation des rames. Au retour de Nantes, pas moins de 7 TER quittent Nantes entre 16h30 et 19h35. Après, il reste des TGV (la plupart du temps peu remplis de Nantes à Angers), mais l'abonnement n'est pas au même prix…
- Le soir : Au retour de Nantes, pas moins de 7 TER quittent Nantes entre 16h30 et 19h35. Après, il reste des TGV (la plupart du temps peu remplis de Nantes à Angers), mais l'abonnement n'est pas au même prix…
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à Nantes : Non, sauf à quitter Angers dès 6h30 avec l'unique TER matinal. Et même pas de TGV à se mettre sous la dent…

La desserte : Aller travailler à Angers depuis Nantes :
- Le matin : une bonne offre avec 6 TER arrivant sur Angers entre 7h17 et 9h18,.
- Le soir : on peut quitter Angers dès 17h15, puis 5 autres TER circulent, avec un intéressant dernier départ à 21h03, qui permet d'opter avec sérénité pour l'abonnement TER.
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à Angers : oui, malgré l'absence, le matin, d'un TER arrivant vers 8h30 sur Angers. Si le TGV arrivant sur Angers à 8h10 était accessible aux quelques abonnés TER intéressés par un tel trajet, le TGV serait mieux rempli. Mais dans notre région, le dogme commercial séparant les TGV et TER tient bon…

Une UM d'automotrices Z2 en gare de Nantes, en partance pour Angers

Intervalle maximal entre deux trains entre 7h00 et 20h00 (du lundi au vendredi)

- Sens Nantes Angers : 1h51 (Aucun train entre 9h09 et 11h00 au départ de Nantes) ; à noter des creux horaires de près de 3 heures entre 2 TER, tant le matin que l'après midi. Pour les abonnés TER, mieux vaut habiter La Roche sur Yon qu'Angers pour aller travailler à Nantes…

- Sens Angers Nantes : 1h53 (rien entre 13h35 et 15h28 au départ d'Angers) Agréments et galères... Sur Nantes Angers, la hausse du trafic TER entraîne des trains de plus en plus chargés, car le matériel a du mal à suivre. Les commandes passées par la région peuvent faire espérer une réelle amélioration à partir de 2008. Les abonnés enragent notamment de voir des groupes aiguillés sur des TER bondés, alors que des TGV peu chargés circulent peu ou prou dans les mêmes horaires…

Agréments et galères...

Sur Nantes Angers, la hausse du trafic TER entraîne des trains de plus en plus chargés, car le matériel a du mal à suivre. Les commandes passées par la région peuvent faire espérer une réelle amélioration à partir de 2008. Les abonnés enragent notamment de voir des groupes aiguillés sur des TER bondés, alors que des TGV peu chargés circulent peu ou prou dans les mêmes horaires…

Malgré tout, quelques TER ont été renforcés et sur plusieurs d'entre eux, la notion de première classes a disparu pour "détasser" un peu la foule en la répartissant mieux sur l'ensemble des voitures.

Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

- En finir avec la dogmatique séparation TGV / TER : certains TGV ne seront JAMAIS pleins à certaines heures sur Nantes Angers, alors que des TER circulent archi bondés… L'informatique SNCF est tout à fait capable d'autoriser l'émission de résa TGV "Abonnés TER" sur les TGV non saturés, moyennant le paiement d'une résa que certains sont prêts à payer à l'heure de pointe pour ne pas être "sardines" ou en soirée pour ne pas rester à quai une fois le dernier TER parti. Cette solution aurait l'avantage d'une comptabilité transparente pour la SNCF et la Région, permettant à la première de rentabiliser (encore plus) ses TGV et à la seconde d'éviter de rajouter des TER en soirée pour quelques usagers, donc très coûteux.

- Sur cette ligne à fort potentiel, il est indispensable de créer un TER permettant une arrivée sur Angers ou Nantes le samedi matin, vers 8h30, avec desserte d'Ancenis. La situation actuelle est devenue inacceptable, dans le cadre d'une politique visant à faire rester les voitures au garage…


A vos commentaires !
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Horaire 2007 : analyse
commenter cet article
4 janvier 2007 4 04 /01 /janvier /2007 00:14
Les horaires 2007 sur  Nantes / St-Gilles-Croix-de-Vie et Nantes Pornic : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne à voie unique, sauf à la sortie de la gare de Nantes, débute avec un tronc commun aux lignex Nantes / St-Gilles-Croix-de-Vie et Nantes Pornic jusqu'à Ste Pazanne.

Ces lignes sont par conséquent très fréquentées l'été par les touristes et les nantais attirés par l'océan. Au tournant du millénaire,  après une semi léthargie (La branche "Pornic" ne fonctionnait que l'été), le nombre de trains est en hausse, avec de nouveaux autorails, et la fréquentation suit.  Il reste à rénover la voie et la signalisation pour gagner de précieuses minutes et pouvoir augmenter le nombre de circulations.


La desserte : Aller travailler à  Nantes depuis Pornic ou St Gilles
- Le matin : avec deux arrivées à 7h39 et 8h34 à Nantes depuis Pornic et 7h11, 8h04 et 8h50 depuis St Gilles, l'offre du matin est bien positionnée.  Un train de fin de matinée permet de relier Nantes pour l'après midi depuis chacune des branches de cette ligne.
- Le soir : Si pour St Gilles, les départs sont bien positionnés et nombreux (départs de Nantes à 16h30, 17h17, 17h56, 18h40, puis deux cars à 19h30 et 20h20), sur Pornic, ce n'est pas fameux : s'i
l ne faut désormais plus attendre "que" 17h42 pour enfin trouver un train pour Pornic (des trains Nantes - St Gilles plus précoces desservent cependant Ste Pazanne). Un second train quitte Nantes à 18h26. C'est tout. C'est encore trop rachitique pour offrir une réelle alternative à la voiture !
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à Nantes : Non depuis St Gilles, mais curieusement, oui depuis Pornic, à condition de pouvoir quitter Nantes le soir à 17h18...

La desserte : Aller travailler à  Pornic  ou à St Gilles depuis Nantes : quelle idée !
C'est tout bonnement impossible le premier train en provenance de Nantes atteint Pornic à ... 11h23 (un car super matinal arrive à ...10h38.). Sur St Gilles, même punition  : première arrivée ferroviaire à ...11h43

Sans commentaire.


Un autorail X73500, matériel emblématique de
Nantes Pornic : confortable, mais peu capacitaire...

Agréments et galères...
Ce qui agace avant tout sur ces deux lignes, c'est la fréquence famélique des trains (les cars aident un peu cependant, mais sans le confort des X73500).

Le matériel est certes enpartie récent, mais les autorails à caisse unique ne suffisent plus pour contenir les usagers toujours plus nombreux, malgré quelques efforts pour augmenter la capacité sur certains trains. Du coup, les autorails anciens servent encore bien, car couplés par 3,  ils offrent une meilleure capacité que les rames modernes.

Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire
- Accélérer la modernisation de ces lignes : les études, ça suffit ! Il faut au moins doubler le nombre de trains sur ces axes. La modernisation de la signalisation permettra d'accélérer les croisements de trains en gare.
- et surtout, des horaires identiques du lundi au samedi, plus "rythmés", les fiches horaires actuelles étant imbuvables.
- En conclusion : vivement les autorails AGC, qui permettront des couplages capacitaires de rames sur Nantes Ste Pazanne, et faire en sorte que tous les trains Nantes Pornic et Nantes St-Gilles-Croix-de-Vie soient couplés jusqu'à Ste Pazanne, avec une tranche "Pornic" et une autre ou deux à destination de St Gilles.

A vos commentaires !
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Horaire 2007 : analyse
commenter cet article
28 décembre 2006 4 28 /12 /décembre /2006 00:11
Les horaires 2007 sur Laval / Le Mans : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne à double voie, fait partie de l'axe Paris / Le Mans / Rennes. Tant que le TGV Ouest ne sera pas réalisé, les contraintes de cohabitation entre TGV, TER et trains de Fret poseront des problèmes pour la création de TER omnibus ou TER périurbains. Comme le tracé est tortueux, les vitesses sont limitées... Pas besoin de Z TER car on ne dépasse pas le 160 km/h...

Cependant, en TGV, on met moins de temps qu'en voiture sur autoroute et en TER omnibus, on va plus vite que par la nationale 157...

La desserte : Aller travailler à  Laval depuis Le Mans :
- Le matin : 2 TER permettent de rejoindre Laval à 7h26 ou 8h07. Un TGV permet le trajet direct avec une arrivée à 8h13, puis plus rien pendant près d'une heure et demi, où un autre TGV dessert Laval. Bref, l'abonnement TER est peu adapté aux Manceaux travaillant à Laval, d'autant plus que...
- Le soir : avec 3 départs de Laval à 16h46 (tôt !), 17h49 et 18h40, ce n'est pas tip-top.
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à Laval : non, sauf à vouloir se lever tôt (seule arrivée possible à Laval : 7h28)

En gare de Laval, les Z2 sont très présentes (notre photo), peu à peu rejointes par les ZTER

La desserte : Aller travailler au Mans depuis Laval  :
- Le matin : Avec 4 arrivées au Mans à 7h18, 7h40, 8h06 et 8h35, ce n'est pas mal du tout.
- Le soir : on peut quitter Le Mans dès 16h31 (c'est plus les 35 heures, mais les 25 heures !),  puis 17h38 (Z2 semi direct) et 17h44 (Z2 omnibus), puis encore  à 18h35, 19h07,  et enfin à 20h12 (21h09 le vendredi).  Avec une offre bien améliorée ces dernières années, on comprend à la vue de ces horaires que les abonnements TER se vendent bien !
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi au Mans :  non avec un abonnement TER (premier TER de fin d'après midi : 19h10 !!!!! (mais il y a des TGV à des horaires intéressants...).

Intervalle maximal entre deux trains entre 7h00 et 20h00 (du lundi au vendredi)
- Sens Le Mans / Laval : pour une fois, on cite deux chiffres : 3h01 le matin (rien entre les TGV de 9h02 et 12h03 au départ du Mans), et rien entre le TGV de 12h54 et le TER de 16h31, soit 3h37 sans aucun train : la voie est entretenue à la pince à épiler et au tournevis de machine à coudre entre Le Mans et Laval ???
- Sens Laval / Le Mans : 4h01, un record sur une double voie électrifiée (rien entre 12h41 et 16h42 au départ de Laval)

Agréments et galères...
Avec l'augmentation du trafic sur Laval Le Mans, certaines automotrices Z2 commencent à être limitées en termes de capacité.

L'entrée / sortie du Mans, avec la section commune à la ligne d'Alençon, pose des problèmes de régularité.

Mais on n'est pas dans le RER Parisien, le trajet est souvent plaisant.

Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

- Certes, Laval n'est pas Nantes. Mais l'offre permettant d'aller travailler à Laval depuis Le Mans doit être améliorée. Comme il n'y aura pas des hordes de manceaux à aller travailler à Laval, il faut innover : l'accès de certains TGV doit être autorisé aux abonnés TER, avec une résa s'il le faut, pour comptabiliser les trajets et établir la facture à la région. A l'heure où moulte tarifs plus attractifs les uns que les autres permettent aux vendéens, angevins et bretons d'aller travailler à Nantes pour pas cher, il serait juste et équitable que l'on puisse bénéficier de tarifs similaires pour réellement se rendre du Mans à Laval pour aller travailler.
- Les samedis : soit faire circuler le TER de 18h35 au départ du Mans (ce qui donne une desserte de quelques gares intermédiaires), soit autoriser l'accès des abonnés TER aux TGV du samedi, JAMAIS pleins du Mans à Laval.
- Créer une relation Le Mans Laval quittant Le Mans vers 10h30 pour combler le creux horaire de matinée sur Laval, et permettre aux Manceaux de joindre Rennes avant 12h00.
- Créer une relation Le Mans Laval quittant Le Mans vers 14h30-15h00, pour combler le creux horaire dantesque de l'après midi.
- Combler le creux horaire d'après midi sur Laval / Le Mans, par prolongation sur Le Mans, en marche semi-directe, du TER en provenance de Rennes et arrivant à Laval à 13h30,

A vos commentaires !
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Horaire 2007 : analyse
commenter cet article
26 décembre 2006 2 26 /12 /décembre /2006 00:01
Les horaires 2007 sur  Laval / Vitré / Rennes : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne à double voie est électrifiée et partie intégrante de l'axe Paris Rennes emprunté par tous les TGV Paris Bretagne. Les TER doivent se frayer un passage entre ces trains grandes lignes et les trains de FRET.

La desserte : Aller travailler à Rennes depuis Laval :
- Le matin : avec 3 TER quasiment cadencés à la demi heure entre 7h45 et 8h45 à l'arrivée sur Rennes, rien à dire, c'est correct. Mais comme tous ces TER sont omnibus, il faut près d'une heure (pas mieux que par autoroute...). Dommage que le TGV passant à Laval à 8h15 et rejoignant Rennes à 8h52 (37 minutes de trajet), ne soit pas accessible aux abonnés TER, alors qu'il s'est bien vidé au Mans de ses abonnés Paris / Le Mans...
- Le soir : 3 TER entre 17h15 et 18h44, dont un semi direct. Peut mieux faire...
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à.... : oui, mais pas 36 choix !

La desserte : Aller travailler à  Laval depuis Rennes :
- Le matin : 3 TER dont un semi-direct arrivant à Laval entre 7h33 et 8h34. Correct.
- Le soir : 3 TER
dont un semi-direct au départ de Laval entre 17h15 et 18h42. Correct aussi, mais quel dommage que les TGV de soirée, peu chargés au delà de Laval (sauf vendredi), soient interdits aux abonnés TER... qui disposent le vendredi de TER plus tardifs... Que le monde est mal fait ! Nos politiques régionaux ne seraient pas capables d'obtenir en Pays de la Loire ce que leurs collègues de la région Nord ont obtenu ?
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à.... : oui, mais pas 36 choix !

Intervalle maximal entre deux trains entre 7h00 et 20h00 (du lundi au vendredi)
- Sens Rennes / Laval : 3h00  (rien entre 13h05 et 16h05 au départ de Rennes) Et on ne parle pas des creux horaires entre deux TER...
- Sens Laval / Rennes : 2h00 (rien entre 13h35 et15h39 au départ de Laval) Même remarque...

Autour de Laval circulent des rames TER tractées, composées de segments indéformables RRR

Agréments et galères...
Les rames RRR, ça secoue par rapport aux matériels plus récents. En été, c'est certes aéré, mais chaud !

Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire
- Accès des abonnés TER aux TGV entre Laval et Rennes, sauf le vendredi soir et le lundi matin. (vous savez, ils sont pas cons les abonnés... Ils sont même capables de comprendre une contrainte, voire prêts à payer la résa d'accès qu TGV, que le méga ordinateur de la SNCF pourrait leur refuser automatiquement les vendredi soir et lundi matin...).  Que font nos élus  régionaux ?
- Quelques TER accélérés ne seraient pas de trop sur Rennes / Vitré / Laval...

A vos commentaires !
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Horaire 2007 : analyse
commenter cet article
24 décembre 2006 7 24 /12 /décembre /2006 00:06
Les horaires 2007 sur  Nantes / Cholet : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne en partie à double voie (Nantes /Clisson), en partie à voie unique (Clisson minutes au mieux,  Cholet), relie la sous -préfecture et seconde ville du Maine et Loire à la capitale régionale en 58 minutes, soit un peu moins vite qu'en voiture (51 minutes officiellement, merci les célèbres pneumatiques !), mais sans embouteillages. Malgré une ligne qu'il serait bon de rénover entre Cholet et Clisson, le rail n'est a priori pas ridicule.

La desserte : Aller travailler à  Nantes depuis Cholet :
- Le matin : avec une offre combinant 1 car et 2 trains, l'usager dispose de 3 fréquances pour rejoindre Nantes, ce qui est correct, mis à part l'heure d'arrivée du car à Nantes, pas toujours respectée.
- Le soir : avec 2 cars et 2 trains le soir entre 16h35 et 18h45, c'est correct en terme de fréquence, mais mieux ne vaut pas tomber en gare de Nantes sur un groupe de randonneurs retraités qui montent dans le cas de 17h35... car les derniers arrivés en sont quittes pour attendre l'autorail, une heure 10 plus tard... Dommage qu'au départ de Nantes, il n'y ait rien au delà de 18h45...
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à Nantes :  non, sauf à embaucher très tôt (arrivée à 7h15 à Nantes...)

La desserte : Aller travailler Cholet depuis Nantes (quelle idée !!!)  :
- Le matin : Avec une arrivée à Cholet à 7h32 ou à 9h00, ce n'est guère engageant... Le problème provient de l'absence de croisement possible des trains entre Cholet et Clisson. Sinon, le TER serait tracé pour atteindre Cholet vers 8h30... Mais priorité est donnée au courant de trafic qui va sur Nantes le matin.  Quand 400 m de voie de croisement manqnent, l'infrastructure est sous utilisée, sous valorisée, donc coûteuse, etc.
- Le soir : avec des départ possibles de Cholet à 16h54 (trop) et 18h25 (trop tard  puisque c'est le premier train adapté aux horaires classiques d'un salarié),  mieux vaut habiter Cholet quand le conjoint travaille à Nantes...
 Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à Cholet :  non (aucun train ou car Cholet Nantes après...12h40. Honteux !)

Intervalle maximal entre deux trains entre 7h00 et 20h00 (du lundi au vendredi)
Mieux vaut ne pas évoquer ce point fort douloureux pour cette ligne...

Sur Nantes Cholet, la voie, malgré son âge, pourrait tenir tête à la route...
... s'il y avait des trains !


Agréments et galères...
De Clisson à Cholet, la ligne serpente dans la campagne à une allure qui permet d'apprécier le paysage et le tac-tac des rails, probablement classés monuments historiques... Comme il n'y a de signalisation moderne sur cette section et pas de croisement ouvert au service commercial, en cas de retard dans un sens, il y a aussi retard dans l'autre sens.

Les autorails règnent ici en maître, avec du neuf ou de l'ancien rénové, suivant les jours et les heures.

En cas de grève, c'est l'autocar assuré. A certaines heures, sans grève, c'est d'ailleurs aussi l'autocar, aussi rapide que le TER, certes, mais sans desserte des gares situées entre Clisson et Cholet et sans place pour les jambes et les vélos... Et quand 55 personnes sont montées dans le car, ben la 56 ème ne monte pas.


Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire
- Il faut moderniser la section Clisson / Cholet, dans une logique de cadencement à terme des services Nantes / Clisson / La-Roche, très liée à la ligne Nantes / Clisson  / Cholet. Pour augmenter (beacoup) le confort et (un peu) la vitesse. Les horaires d'un futur cadencement sur Nantes / Clisson doivent conditionner le choix de la gare de croisement à remettre en service entre Clisson et Cholet, et les sections à rénover prioritairement pour y relever la vitesse. Il doit être possible de gagner 10 à 15 minutes sur Nantes Cholet, avec des investissements raisonnables, et sans commune mesure avec les titanesques travaux de la mise à 2x2 vois de la liaison routière Nantes Cholet...

- Seul un service à au moins 3 allers le matin sur Nantes, un le midi et 4 retours le soir est de nature à faire grimper le trafic sur cet axe, sous valorisé actuellement.

- dans l'urgence, il faut créer au moins un car (mais sans effet psychologique d'un vrai train...) le samedi en fin d'après midi vers Nantes, voire vendre des billets TER Cholet / Nantes via Angers au prix d'un Cholet Nantes via Clisson, les samedi.


A vos commentaires !
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Horaire 2007 : analyse
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques