Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2006 4 21 /09 /septembre /2006 00:00
L’arrivée prochaine du tramway aurait dû être l’occasion de sensibiliser les citoyens sur les modes de déplacements doux comme la marche à pied, le vélo, le transport collectif, mais il n’en est rien.
 
la redistribution de l'espace entre les différents modes de transport : voilà un véritable enjeux de la mobilité future (stationnement vélo devant la gare avant les travaux).

Bouger autrement dans sa ville est un enjeu pour les années à venir
 
La période actuelle des travaux dans la ville doit être utilisée pour échanger, repenser la place de chaque mode de déplacement.
 
Pour le CTAM il serait dommageable que la réalisation des travaux du tram ne donne pas lieu à une place plus importante aux piétons dans le futur. Aujourd’hui la municipalité investit dans des parkings du centre ville aux détriments de la création de parkings en périphérie. L’automobile continuera à polluer notre cœur de ville avec toutes les répercutions sur la santé des citoyens.
 
Trop souvent les mobiliers urbains sont mis en place sans tenir compte de leur encombrement sur le domaine  piétonnier. Les espaces piétonniers et les trottoirs ne doivent pas être l’extension naturelle des commerces ou des espaces publicitaires !
 
Aujourd’hui pour le CTAM le quartier Saint Nicolas n’est qu’une fausse réalisation de piétonisation, chaussée non adaptée, trop de voitures en stationnement même le samedi après midi et les motos y circulent librement.
 
Le tramway va ouvrir de nouvelles possibilités de déplacement et de nouveaux horizons à la population.
Travaux du tramway à Pontlieue

Si la ville ne met pas en place rapidement une véritable politique de piétonisation avec la réalisation d’un plateau piétonnier dans le cœur de ville (facile d’accès, agréable, convivial….) on peut craindre un nouveau transfert de l’activité commerciale vers les grandes surfaces et la mort programmée des dernières animations du cœur de ville
    
Pour le CTAM la non réalisation d’un couloir de bus de la Croix de Pierre aux Jacobins promis depuis de nombreuses années reste un frein à l’amélioration des transports dans ce secteur Nord Est non desservi par le tramway.
 
La future tarification doit être complémentaire entre les TER, les TIS, le Tram et les bus. Il faut des offres tarifaires cohérentes et attractives pour tous, et oublier la concurrence sectorielle dans ce domaine.
 
Notre collectif demande la mise en place rapidement d’une commission « piétons »sous l’égide de la direction du développement de la ville, comme cela existe déjà pour la circulation automobile et le vélo.

Le porte parole du Collectif Transports
Marc Le Saux
 
Pour le S.N.U.T./.F.N.A.U.T Sarthe
Jean François HOGU
Partager cet article
Repost0
19 septembre 2006 2 19 /09 /septembre /2006 22:51
Depuis plusieurs jours, le vélo et la marche à pied sont de rigueur au Mans où, en l'absence de bus, la circulation automobile frise la congestion complète à l'heure de pointe.


Le manque d'information des usagers est patent, aucune affiche ne signalant le conflit aux arrêts situés près de la gare SNCF du Mans, où de nombreux usagers attendent les bus en vain, persuadés que c'est à cause des embouteillages et du chantier du tram que ceux-ci n'arrivent pas... La direction de la SETRAM ne connaît pas les imprimantes et les boutiques de photocopieuses ?

Direction et syndicats dos à dos... sur celui des usagers

« La direction prend en otage les usagers en refusant la négociation. 
», déclare un secrétaire départemental d'un syndicat. Soit. Mais faudrait pas exagérer. Les grévistes aussi, non ?

A quand des grèves qui cherchent à séduire l'usager, plutôt que de se le mettre à dos ? Il existe d'autres méthodes pour gêner la direction sans (trop) pénaliser l'usager... Mais l'imagination, de nos jours, ne semble plus du tout au pouvoir, même dans la rue...

Voici d'autres formes de grèves, utilisées par d'autres salariés des transports sur d'autres réseaux :
- grèves d'une heure, à horaires aléatoires ou non (mais pas à l'heure de pointe...)
- grèves du zèle du code de la route : les bus attendent la fourrière si une voiture est stationnée dans un couloir de bus, ...
- grèves du contrôle (= bus gratuits)

Toutes les idées novatrices en ce domaines sont attendues en commentaires...

F Guimier - FNAUT Pays de la Loire et usager SETRAM
Partager cet article
Repost0
12 septembre 2006 2 12 /09 /septembre /2006 20:44
Ce 12 septembre au Mans, à 17h40, un curieux TGV était à quai, voie 4, comme l'illustre notre photo :



Un TGV Infra ? c'est quoi ce truc ? Seuls les ferrovipathes connaissent ce TGV des plus particulier, qui ausculte les voies TGV et grandes lignes dela France entière, tout au long de l'année.  Bourré d'instruments de mesures, de capteurs et d'informatique embarquée,  ce TGV est entièrement autonome, au point de disposer de cuisine, douches et couchettes pour le personnel servant. Un sous-marin sur rails, en quelques sorte... Pour la sécurité de tous.
Partager cet article
Repost0
30 juillet 2006 7 30 /07 /juillet /2006 07:24
Si vous avez lu le livre conseillé par la FNAUT Maine et Loire, vous savez désormais qu'il vaut mieux socker du pétrole que des lingots d'or sous votre matelas en mousse... de pétrole.

Le Conseil général expérimente un carburant alternatif sur l'ensemble de sa flotte (sic) de cars interurbains, exploitée par la STAO : le diester.

Un autocar TIC fonctionnant du Diester

Ce carburant est issu de la trituration de graines oléagineuses (colza essentiellement), lesquelles fournissent de l'huile (qui sera trasnformée en diester pour alimenter les moteurs diesel des autocars) et des tourteaux pour nourrir le bétail.

Initiative intéressante, mais rappelons que s'il fallait alimenter l'ensemble de nos véhicules routiers en diester, la quasi totalité de la surface agricole française devrait être consacrée à la production de carburant...

Que mangera-t-on alors ?

La quête de l'énergie de la fin du XXI ème siècle promet ...
Partager cet article
Repost0
4 juillet 2006 2 04 /07 /juillet /2006 22:52
L'hebdomadaire agricole sarthois "Agri 72" annonce dans son édition du 30 juin 2006 que les usagers des cars scolaires sarthois vont bénéficier d'une première nationale : ils peuvent dès à présent demander leur carte de transport par INTERNET, sur le site du Conseil général de la Sarthe.

Un car TIS sarthois au Mans

Et ce n'est pas tout. Le paiement de la carte peut aussi s'effectuer en ligne.

Le service semble séduire puisque dès les premiers jours, près de 100 personnes ont utilisé ce service.
Partager cet article
Repost0
26 juin 2006 1 26 /06 /juin /2006 20:09
Depuis ce matin, le parvis nord de la gare du Mans est interdit à la circulation. Les bus ont élu domicile un peu à l'ouest de leur emplacement initial, et les voitures n'ont plus droit de cité.


Pour les vélos, qui peuvent se faufiler, une tolérance existe encore (photo ci-dessus) , malgré un affichage sans appel, qui annonçait la date fatidique une semaine plus tôt que prévu...


A priori, les vélos pourront se garer gare sud (mais les rares emplacements sont déjà complets) ou gare nord, où des arceaux temporaires vont être recréés près du "bâtiment sur pilotis", à côté du blockhaus, d'après une affichette en gare.
Partager cet article
Repost0
17 mai 2006 3 17 /05 /mai /2006 00:11
Pour que le tramway négocie son virage devant la gare du Mans, en provenance du Centre ville et vers le quartier de Pontlieue et Le Mans Sud, tout un enchevètrement de bâtiments SNCF et la poste ont été abattus cette semaine.



Avant ...

Après !

Comme on peut le voir sur ces clichés pris lundi 15 mai, la perspective en est toute changée...

Les arbres n'en n'ont probablement plus pour longtemps à vivre...
 
Partager cet article
Repost0
4 mars 2006 6 04 /03 /mars /2006 00:00
Depuis le premier janvier 2006, le ticket de car est à prix unique en Sarthe, sur le réseau des TIS (Transports Interurbains Sarthois).

Si cette initiative est louable, car elle permet à tout le monde de se déplacer, sans contrainte de revenu ou presque, elle présente néanmois certains défauts.

Une initiative qui favorise le transport public ?

Elle ne résoud pas le problème d'itinéraires peu compétitifs par rapport à la voiture. Les  possesseurs de voitures  continueront  d'aller du Mans à Loué en voiture, même si c'est 7 à 10 fois plus cher que le car. Car en voiture, il faut une petite demi heure, alors qu'il faut une heure 15 en car...

Elle concurrence d'autres services publics de transport. Vous pouvez désormais aller du Mans à La Flèche pour 2 euros (en 1h40, certes...) avec les TIS, ou faire le même trajet en 45 minutes , mais pour 7,90 euros, avec le CAR SNCF Direct (soit sensiblement aussi vite qu'en voiture mais pour moins cher...).

Ne parlons pas des fréquences des car TIS, qui conviennent à des clientèles captives (scolaires, personnes âgées), mais en aucun cas aux salariés, sauf ceux qui n'ont pas la chance d'avoir une voiture...  Certains, faute de voiture, préfèrent d'ailleurs le scooter au car pour rejoindre Le Mans depuis la campagne...

Le débat est ouvert... Vos commenaires sont les bienvenus !
Partager cet article
Repost0
18 janvier 2006 3 18 /01 /janvier /2006 06:52
Il y a quelques temps, la région des Pays de la Loire a loué une rame TER à la région Picardie pour faire découvrir à ses usagers ce type de matériel...

Il est question de faire circuler ce type de matériel sur le réseau de notre région, mais pas avant quelques années...

Or, l'usage de matériel à 2 niveau est déjà quotidien, dans notre région... Grâce à la région Centre, qui engage ce type de matériel sur la relation Paris Chartres Le Mans. La preuve : cette photo prise en gare du Mans, un midi de semaine : il s'agit de rames banlieue dites "VB2N", rénovées aux normes TER modernes.


Partager cet article
Repost0
27 septembre 2005 2 27 /09 /septembre /2005 00:00

Lundi 26 septembre, alors que les chauffeurs de la compagnie de bus STAO étaient en grève depuis vendredi 23, aucune perturbation n'était signalée sur le site www.ter-scnf.com, en région Pays de la Loire.

Or, la ligne TER Le Mans - La Flèche était bien touchée par le mouvement de grève, les services TER étant assurés par la STAO...

Sur le site internet de la STAO (www.stao.fr), aucune information non plus...

La question est donc posée : en cas de grêve sur une ligne TER figurant sur la carte du réseau TER (sur le site www.ter-scnf.com), assurée par les cars de la Stao (www.stao.fr), qui doit informer l'internaute des perturbations de service ?

La FNAUT Pays de la Loire pense que l'information doit être présente sur les deux sites, les usagers allant "naturellement" vers ceux-ci pour s'informer des horaires et prévisions de trafic.

Heureusement, la presse quotidienne régionale fournissait l'information (http://www.lemans.maville.com/). De même que l'annonce de la fin de la grève, ce mardi 27...

Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

Archives

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques