Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2018 5 23 /03 /mars /2018 07:00

 

La ligne Châteaubriant-Rennes menacée !

 

Avant les ralentissements et la coupure de la ligne entre Retiers et Châteaubriant en Aout 2017 le service ferroviaire était fréquenté par 550 000 personnes.

Alors que cette coupure était prévue jusqu'en fin août 2018, les récentes annonces indiquent que la ligne ne sera pas réouverte à cette date: Une menace de transfert sur route serait bien envisagée car il semble que les autocars donnent toute satisfaction malgré un temps de trajet de 1h45 pour effectuer les 60 km.

Hors il faut 1H30 pour aller de Rennes à Paris en TGV par la ligne nouvelle... C'est là que le bas blesse... Les transports du quotidien sont encore les parents pauvres du ferroviaire....

 

Pour faire le point sur le dossier, une réunion est organisée par l'ACCRET :

le mercredi 4 avril à 19heures

à la salle du Foyer Restaurant,

Esplanade des Terrasses

à Châteaubriant.

 

 

Une application concrète du rapport SPINETTA ?

 

Partager cet article

Repost0
16 mars 2018 5 16 /03 /mars /2018 05:00

 

 

 

 

 

 

ASSOCIATION REGIONALE DES USAGERS

DES TRANSPORTS DES PAYS DE LA LOIRE

 

Communiqué du 16 Mars 2018

 

Nouvelle tarification TER en Pays de la Loire  : 

utile, mais à cadrer dans un projet ambitieux

 

La FNAUT Pays de la Loire  a reçu des informations partielles concernant la future tarification. La FNAUT a toujours milité pour que les usagers participent aux coûts d’exploitation du TER. Elle  comprend donc  l’objectif global d’attirer de nouveaux usagers et d’accroître la part « usagers », à condition que cela soit compensé par une amélioration du service : 

  • Les enquêtes confirment que la première demande des usagers est de disposer de plus de trains et de fréquence. Or aucune réponse n’est prévue, malgré des manques évidents ; le cadencement  reste en général une appellation trompeuse.
  • Avant l’augmentation des tarifs des abonnés, la qualité et la fiabilité du  service doivent être  améliorées nettement et les observations principales des collectifs et de la FNAUT doivent être entendues et discutées. Il serait incompréhensible que sur plusieurs lignes, on augmente les tarifs après avoir diminué l’offre ou l’avoir rendue moins attrayante (horaires inadaptés, correspondances imposées).
  • Les intérêts des travailleurs pauvres et ménages économiquement faibles doivent être préservés, qu’il s’agisse des tarifs occasionnels ou abonnés. Des tarifications sociales doivent neutraliser des augmentations très fortes.
  • Idem pour ne pas pénaliser les habitants qui circulent entre deux régions, ce qui demande des accords inter-régions.
  • La FNAUT salue les efforts tarifaires ou les avantages qui seraient envisagés  pour développer la fréquentation en fin de semaine (samedi et dimanche), mais redoute que le résultat ne soit très limité si  l’offre y reste aussi faible et inadaptée.
  • Les tarifs des cars TER sont trop élevés : qu’est-il prévu ?
  • La billetterie multimodale est le chantier à ouvrir : quelles avancées, par exemple à quand une carte régionale intégrant les réseaux urbains et les ex-cars départementaux, la location de vélos, etc…?
  • L’accès à l’information et à l’achat de billets est de plus en plus sélectif, réservé aux initiés. Pourquoi la Région, qui s’implique justement dans les espaces santé locaux, ne s’implique t’elle pas, par exemple, dans la programmation d’espaces « mobilité », au lieu de regarder la SNCF fermer des guichets de gare.

 

Maison des Associations    1 rue d’Auvours      44000 NANTES                    http://www.fnaut-paysdelaloire.org/

Président :  Fabrice Eymon – Laval - 02 43 53 15 54 et 07 68 11 62 48          fabrice.eymon@fnaut-paysdelaloire.org

Secrétaire : Dominique Romann – Saint Herblain - 02 40 38 01 06                               dominique.romann@wanadoo.fr

Trésorier :   Jean Bernard Lugadet – Saint Sebastien -    06 20 54 10 57      lugadet-stemler@orange.fr            

 

Partager cet article

Repost0
2 mars 2018 5 02 /03 /mars /2018 17:30

Depuis fin janvier la Virgule de Sablé est au point mort ! Et aucune solution pérenne et efficace ne se dégage... A cela s'ajoute le silence de la SNCF qui sait communiquer mais peu informer...

Nous recevons des courriels de réclamations d'usagers qui ont bien souvent modifié leur rythme ou leur quotidien avec l'arrivée de la Virgule et sont touchés par l'arrêt soudain de ce service. Ils vivent très mal la nouvelle exploitation.

Ci dessous un de ces courriels qui pointe entre autre l'inadaptation des horaires des trains virgules.

 

 

"Je me permets de vous envoyer ce mail pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, je tiens à vous remercier de toutes les actions entreprises par la FNAUT afin d'aider les usagers de la virgule de Sablé.

 

Trois modalités de transport

 

Comme vous le savez, la situation actuelle est très désagréable pour les personnes comme moi, qui habitent à Laval et qui doivent se rendre à Angers tous les jours pour raison professionnelle.

 

J'ai connu les 3 modalités de transport :

- Ligne 29 (car)

- Train TER via virgule de Sablé

- Suppression Virgule de Sablé (car + train)

 

La première modalité (ligne 29) était idéale pour moi puisqu'elle desservait le centre ville de Laval et le site de Belle-Beille à Angers. Cette situation était également très plaisante pour les jeunes lavallois qui font leurs études à Angers (le campus est à Belle-Beille).

 

Mais le plus important était la garantie d'arriver à destination à l'heure en toute sécurité. En effet, cette modalité de transport était très rassurante contrairement à la Virgule de Sablé qui rencontre des dysfonctionnements chroniques (retards indéterminés, suppression constante des trains à la dernière minute, information incohérente de la SNCF...)."

 

La virgule critiquée pour son absence de fiabilité

 

"Pour les usagers réguliers, la virgule de Sablé est anxiogène, et ce d'autant plus que ni la SNCF, ni les services du conseil régional n'apportent des réponses rassurantes et satisfaisantes. Le système de transport routier par bus présentait ainsi une réelle fiabilité pour l'ensemble des usagers.

 

Disposez-vous de plus d'informations quant aux solutions qui pourraient être mises en place par la Région ? Et surtout, sous quel délai ?

 

Dans l'attente de votre réponse, je vous remercie de l'attention que vous aurez porté à mon mail.

 

 

Partager cet article

Repost0
28 février 2018 3 28 /02 /février /2018 15:35

 Il faut sauver la ligne Alençon-Le Mans

X 72500 circulant sur la ligne....

Février 2018

La ligne Alençon-Le Mans est en danger pour les élus locaux...

 

"Notre ligne est en danger"

 

Les élu(e)s du nord Sarthe s'organisent face aux menaces qui planent sur "les petites lignes". Le maire de La Guierche, M. Eric Bourge organise une réunion publique le 1er mars pour sauver la ligne TER Alençon-Le Mans. Il souhaite notamment un plan de rénovation des voies, la création de l’arrêt à l’hôpital du Mans.

 

Même si le discours du Premier Ministre a été rassurant, à l'égard des "petites lignes", afin d'éviter la fronde des élus locaux, sa décision de ne pas reprendre la préconisation du rapport Spinetta qui visait à les supprimer à calmer les craintes, dans l'immédiat.

 

Le Premier ministre s’éloigne ainsi de la seule approche comptable et malthusienne du réseau ferré.

 

Mais confier l’avenir de ces lignes de transports du quotidien, ces lignes TER  aux Régions, sans leurs apporter des moyens financiers nouveaux, n’est pas une solution pérenne. Et c'est peut être repousser de quelques années le sort de ces lignes car sans aucune garantie de moyens, leur survie n'est pas assurée. Il faudra que les Contrats de Plan Etat-Régions soient revus en priorité.

 

Car Alençon - Le Mans comme d'autres n'a pas connu de travaux depuis 1976, cette ligne souffre d’un manque d’entretien. Et ce désintéressement se traduit concrètement par la baisse de la vitesse commerciale suite à de graves problèmes d'infrastructures !

 

L’appel du 1er mars

 

Face à cette situation, le Maire de la Guierche  lance un appel. Il s’adresse aux associations d’usagers, élu(e)s, acteurs économiques, artisans, commerçants, associations...

 

Cet appel dit du 1er mars 2018 portera sur trois points : appel à la rénovation de la ligne TER ; appel à la création de l’arrêt hôpital-Université et appel à innover dans le choix des futures matériels TER.

 

Cet appel collectif sera officiellement lancé à la salle polyvalente de La Guierche le jeudi 1er mars de 19 h 30 à 20 h 30.

 

La FNAUT y sera !

 

Voir l'article sur ce blog

voir aussi ici

Partager cet article

Repost0
21 février 2018 3 21 /02 /février /2018 01:35

 

 

 

 

Communiqué de l’Association Régionale des Usagers des Transports

                                                           30 janvier 2018

 

La «Virgule» ne répond plus pour la deuxième fois, la robustesse du réseau ferré des pays de la Loire en prend un coup

 

Depuis le 18 janvier, la ligne 28 des TER Pays de la Loire  qui passe par la virgule de Sablé, est fermée et remplacée par des autocars.

C’est un nouvel épisode concernant le dysfonctionnement dont fait l’objet cet aménagement de 3,6 km de long connecté à la LGV Bretagne Pays de la Loire. Après l’épisode de l’automne, ce nouveau rebondissement avec la suspension, à la demande de la Région des Pays de la Loire, des circulations des TER y roulant à 200 km/h,  interpelle les usagers, en posant concrètement la question de la robustesse du réseau ferré (à plus forte raison quand il s’agit d’une infrastructure neuve), en questionnant les solutions préconisées par la SNCF et sa réactivité à faire face aux situations de crises.

 

La FNAUT  constate:

  • Que les usagers ont été mis une nouvelle fois devant le fait accompli;
  • Que la place du transport du quotidien est de nouveau fragilisé car seul les TER sont impactés par ce dysfonctionnement;
  • Que les questions posées par les usagers lors de la précédente panne restent toujours sans réponses.

Il serait temps en effet que la SNCF arrête  de communiquer et apporte de réelles réponses en informant les usagers!

 

La FNAUT ne cherche pas à «tirer sur le pianiste» en accablant la SNCF ou le délégataire  Eiffage car la recherche des responsabilités n’est pas pour l’instant la priorité. La justice pourra toujours trancher plus tard

Dans l’immédiat ce qui importe le plus aux usagers c’est de savoir quand la panne sera identifiée et quand  elle sera traitée...

L’Association souhaite savoir quand la Région pense pouvoir rétablir les circulations afin d’assurer la desserte conformément aux attentes des usagers et aux engagements et quand l’Autorité Organisatrice des Transports  annoncera un calendrier. En effet de nouvelles fiches horaires sont sorties intégrant les services de substitution ce qui suppose que la situation s’inscrit dans la durée ce qui n’est pas acceptable pour la FNAUT !

 

La FNAUT, au vue de la situation, réclame:

  • Une expertise, réalisée par un cabinet d’étude indépendant, voire étranger, composé d’experts n’ayant aucune relations de près ou de loin avec les prestataires. Le rapport dressera l’inventaire des défauts et pointera les responsabilités.
  • le remplacement immédiat par des rames TGV (Ex Sud Est  ou Réseau)  sans atteindre les résultats techniques pour assurer les relations assurées par les Z 21700. La SNCF doit assumer le service pour laquelle la Région la paye. Il est inconcevable que le service soit assuré par des autocars sur plus de la moitié du trajet!

Aussi dans l’attente d’une solution pérenne, la FNAUT demande:

  • Que les circulations soient rétablies entre Rennes et Laval en train. Il est inadmissible que les trains virgules assurés au départ de Rennes soient tous remplacés par des autocars au temps de parcours dégradés (1h24 contre 41 minutes en mode ferroviaire).

D’autant que l’axe Rennes / Laval / (Le Mans) n’a bénéficié d’aucun apport supplémentaire de trains lors de la refonte horaire en juillet 2017 liée au cadencement à l’exception des trains «virgules». L’autocar et le train n’assurent pas le même service ! Ce sont des pertes nettes en termes de qualité de service et de desserte de la gare de Laval, ce sont des voyageurs qui reprennent la voiture ou abandonnent des déplacements,

  • Le rétablissement de liaisons directe Laval / Angers en autocar qui existaient avant la création de la virgule pour permettre aux usagers d’avoir des conditions de transport améliorées (pas de correspondance et une desserte avec des horaires mieux adaptés aux usagers pour un temps de transports quasi équivalent)
  • une compensation pour les usagers de cette ligne bien au-delà de la gratuité accordée lors du précédent incident .

L'Association Régionale des Usagers des Transports réclame le rétablissement rapide d’une liaison ferrée entre Laval et Sablé et la mise en place d’un service correspondant aux attentes des usagers et aux annonces lors du lancement du projet (8 AR par jours).

 

Pour la FNAUT / Fabrice EYMON

 

 voir : http://www.fnaut-paysdelaloire.org/-20

 

FNAUT  Pays de la Loire / Association régionale des usagers des transports  

Maison des Associations 1 rue d’Auvours 44000 NANTES     http://www.fnaut-paysdelaloire.org

Président :  Fabrice Eymon – Laval -  07 68 11 62 48  fabrice.eymon@fnaut-paysdelaloire.org

Secrétaire : Dominique Romann – Saint Herblain -   dominique.romann@wanadoo.fr

Trésorier :   Jean Bernard Lugadet – Saint Sebastien -   lugadet-stemler@orange.fr   

 

Partager cet article

Repost0
3 février 2018 6 03 /02 /février /2018 20:45

Donnons un vrai sens à la rénovation des 103 km

entre La Roche-sur-Yon et La Rochelle

 

Plusieurs associations et syndicats, l'APNB (l'Association Pour Nantes Bordeaux), la CGT Cheminot, l'ADSP, l'AUT 85 (Association des Usagers des Transports de Vendée) et Convergence Nationale Rail, appellent à participer à une réunion publique.

Nous invitons les élus, la population à venir débattre de nos propositions lors de la réunion publique qui se tiendra à

FONTENAY LE COMTE

Salle JEAN JAURES

Le Lundi 5 février 2018

à 18H00

Partager cet article

Repost0
1 février 2018 4 01 /02 /février /2018 12:01

Communiqué de l’Association Régionale des Usagers des Transports

30 janvier 2018


 

La «Virgule» ne répond plus pour la deuxième fois, la robustesse du réseau ferré des pays de la Loire en prend un coup

 

Depuis le 18 janvier, la ligne 28 des TER Pays de la Loire qui passe par la virgule de Sablé, est fermée et remplacée par des autocars.

C’est un nouvel épisode concernant le dysfonctionnement dont fait l’objet cet aménagement de 3,6 km de long connecté à la LGV Bretagne Pays de la Loire. Après l’épisode de l’automne, ce nouveau rebondissement avec la suspension, à la demande de la Région des Pays de la Loire, des circulations des TER y roulant à 200 km/h, interpelle les usagers, en posant concrètement la question de la robustesse du réseau ferré (à plus forte raison quand il s’agit d’une infrastructure neuve), en questionnant les solutions préconisées par la SNCF et sa réactivité à faire face aux situations de crises.

 

La FNAUT constate:

  • Que les usagers ont été mis une nouvelle fois devant le fait accompli;

  • Que la place du transport du quotidien est de nouveau fragilisé car seul les TER sont impactés par ce dysfonctionnement;

  • Que les questions posées par les usagers lors de la précédente panne restent toujours sans réponses.

Il serait temps en effet que la SNCF arrête de communiquer et apporte de réelles réponses en informant les usagers!

 

La FNAUT ne cherche pas à «tirer sur le pianiste» en accablant la SNCF ou le délégataire Eiffage car la recherche des responsabilités n’est pas pour l’instant la priorité. La justice pourra toujours trancher plus tard.

Dans l’immédiat ce qui importe le plus aux usagers c’est de savoir quand la panne sera identifiée et quand elle sera traitée...

L’Association souhaite savoir quand la Région pense pouvoir rétablir les circulations afin d’assurer la desserte conformément aux attentes des usagers et aux engagements et quand l’Autorité Organisatrice des Transports annoncera un calendrier. En effet de nouvelles fiches horaires sont sorties intégrant les services de substitution ce qui suppose que la situation s’inscrit dans la durée ce qui n’est pas acceptable pour la FNAUT !

 

La FNAUT, au vue de la situation, réclame:

  • Une expertise, réalisée par un cabinet d’étude indépendant, voire étranger, composé d’experts n’ayant aucune relations de près ou de loin avec les prestataires. Le rapport dressera l’inventaire des défauts et pointera les responsabilités.

  • le remplacement immédiat par des rames TGV (Ex Sud Est ou Réseau) sans atteindre les résultats techniques pour assurer les relations assurées par les Z 21700. La SNCF doit assumer le service pour laquelle la Région la paye. Il est inconcevable que le service soit assuré par des autocars sur plus de la moitié du trajet!

Aussi dans l’attente d’une solution pérenne, la FNAUT demande:

  • Que les circulations soient rétablies entre Rennes et Laval en train. Il est inadmissible que les trains virgules assurés au départ de Rennes soient tous remplacés par des autocars au temps de parcours dégradés (1h24 contre 41 minutes en mode ferroviaire).

D’autant que l’axe Rennes / Laval / (Le Mans) n’a bénéficié d’aucun apport supplémentaire de trains lors de la refonte horaire en juillet 2017 liée au cadencement à l’exception des trains «virgules». L’autocar et le train n’assurent pas le même service ! Ce sont des pertes nettes en termes de qualité de service et de desserte de la gare de Laval, ce sont des voyageurs qui reprennent la voiture ou abandonnent des déplacements,

  • Le rétablissement de liaisons directe Laval / Angers en autocar qui existaient avant la création de la virgule pour permettre aux usagers d’avoir des conditions de transport améliorées (pas de correspondance et une desserte avec des horaires mieux adaptés aux usagers pour un temps de transports quasi équivalent)

  • une compensation pour les usagers de cette ligne bien au-delà de la gratuité accordée lors du précédent incident .

L'Association Régionale des Usagers des Transports réclame le rétablissement rapide d’une liaison ferrée entre Laval et Sablé et la mise en place d’un service correspondant aux attentes des usagers et aux annonces lors du lancement du projet (8 AR par jours).

Pour la FNAUT / Fabrice EYMON / 07 68 11 62 48


 

FNAUT Pays de la Loire / Association régionale des usagers des transports

Maison des Associations 1 rue d’Auvours 44000 NANTES http://www.fnaut-paysdelaloire.org

Président : Fabrice Eymon – Laval - 02 43 53 15 54 et 07 68 11 62 48 fabrice.eymon@fnaut-paysdelaloire.org

Secrétaire : Dominique Romann – Saint Herblain - 02 40 38 01 06 dominique.romann@wanadoo.fr

Trésorier : Jean Bernard Lugadet – Saint Sebastien - 06 20 54 10 57 lugadet-stemler@orange.fr


 

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2017 3 15 /11 /novembre /2017 06:30

 

Le Tram du Mans a 10 ans : mais qui se souvient de l’action du Collectif Transport de l’Agglomération Mancelle en sa faveur ?

 

Alors que  l’anniversaire des 10 ans du tram du Mans se profile le 17 novembre, la FNAUT rappelle qu’elle n'a jamais douté de la pertinence du choix du  tramway. Choix  partagé au sein du CTAM (Le Collectif  Transport de l'Agglomération Mancelle)  composé à l’époque principalement de la CGT Transport, de la CFDT Transport, de la Confédération Syndicale des Familles et de la FNAUT Pays de la Loire.

Il y a 20 ans, ce choix technologique était loin d'être acquis par les collectivités lorsque le Collectif s'est constitué. Le Collectif Transports s’était fixé comme objectif : un autre partage de la voirie, le développement des transports collectifs. Il est vrai que le pneu avait le vent en poupe et les tramways sur pneu et autres TVR(Tramway sur Voie Réservée)  reléguaient, bien souvent, dans le discours des techniciens les "trams" au bas du tableau des solutions pour le transport des voyageurs dans les agglomérations.  

Dans un premier temps, il fallut tout d'abord convaincre les élu(e)s. Il est vrai que les modes "intermédiaires" entre le bus et le tramway signalaient leurs faiblesses et leurs limites. On évoquait déjà les déboires du TVR à Caen. Face à un mode de transport éprouvé comme le Tramway dont la technologie est reconnue depuis le début du siècle, les véhicules guidés sur pneu n'avaient pas assez de recul.  

Le Mans est quand même passé à côté d’une catastrophe car Caen* avait choisi de Bus guidé sur pneu, le TVR de Bombardier et Le Mans lui emboitait le pas. Le Collectif a fait du lobbying « constructif » à partir de 1997. Il fut à l'initiative de la première inauguration symbolique du futur TRAM du Mans, en posant les premiers rails devant la Mairie le 19 décembre 1997, à côté du tunnel Wilbur-Wright.(http://www.fnaut-paysdelaloire.org/article-13914356.html).

Des courriers argumentés pour les él(e)us, des cartes postales pétitions pour la population et un contexte favorable au tramway sur rail firent la différence en sa faveur (pollution, embouteillage, stagnation du nombre de voyageurs transportés dans les bus…). Le tramway ferré sera conforté définitivement  dans le choix des élu(e)s après leur déplacement sur deux sites exploités avec un transport guidé sur pneu et un tramway où la qualité ferroviaire fut unanimement reconnue.

La FNAUT rappelle au nom du Collectif que maintenant que le tramway est apprécié en termes d’aménagement urbain et de mobilité il est nécessaire d'aller plus loin. Les enjeux sont :

  • Le périurbain et le développement des TER sur l'étoile ferroviaire mancelle à 5 branches (un RER à l'échelle de l'Agglomération ?) avec comme signale fort la création d’une halte ferroviaire au niveau de l’hôpital du Mans ;

  • L’intermodalité, le maillage des réseaux (ferroviaire, autocars TIS et autobus) et la création d’un pass mobilité connecté prenant en compte tous les modes de transports alternatifs à la voiture particulière, du mode doux au mode motorisé ;

  • La prise en compte des externalités et des coûts réels des transports pour les modes motorisés (pollution, nuisance, consommation d’espace et d’énergie, GES, effet sur la santé, dépréciation des biens immobiliers du fait des externalités…) dans le cadre de la prise des décisions politiques ;

  • La prise en compte de la problématique du transport des marchandises dans l’agglomération du Mans.

A l’occasion des assises de la mobilité, il faut que les solutions pour des transports publiques écologiques, solidaires et durables se mettent enfin «  en marche ».

 

Pour la FNAUT /

Fabrice EYMON / 07 68 11 62 48

 

*Caen abandonne le TVR, après l’avoir exploité pendant 16 ans jusqu'en 2017 et a adopté  un projet ferré. Voir aussi cet article

 

Carte postale pétition réalisée en 1999 pour la "journée sans voiture" et distribuée aux habitants pour interpeller le maire du Mans, Robert JARRY et le Président de la CUM, Jean Claude BOULARD, l'actuel maire de la cité Mancelle, pour adopter un moyen de transport écologique, solidaire et accessible à tous illustre l'action du collectif.

Site de la FNAUT  / http://www.fnaut-paysdelaloire.org/tag/collectif%20transport%20du%20mans%20%28ctam%29/ 

Ou la rubrique Collectif Transport de l'Agglomération Mancelle

C'était le 19 décembre 1997,  article paru dans la presse…

 

FNAUT  Pays de la Loire / Association régionale des usagers des transports 

Maison des Associations 1 rue d’Auvours 44000 NANTES     http://www.fnaut-paysdelaloire.org

Président :  Fabrice Eymon – Laval -  07 68 11 62 48  fabrice.eymon@fnaut-paysdelaloire.org

Secrétaire : Dominique Romann – Saint Herblain - 02 40 38 01 06           dominique.romann@wanadoo.fr

Trésorier :   Jean Bernard Lugadet – Saint Sebastien -    06 20 54 10 57    lugadet-stemler@orange.fr   

 

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2017 7 05 /11 /novembre /2017 19:00

Annonce des Ateliers territoriaux, dans le cadre

des Assises Nationales de la Mobilité en Région Pays de la Loire 

 

Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, a lancé le 19 septembre dernier les Assises nationales de la mobilité, une grande consultation qui s’adresse à tous les citoyens et doit permettre d’imaginer ensemble la mobilité de demain.

 

Pendant 4 mois, des réunions de concertation organisées dans toute la France et une plateforme en ligne vont recueillir vos propositions et vous permettre ainsi de contribuer à l’élaboration de la future loi d’orientation des mobilités. Votre territoire participe à cette grande consultation en organisant plusieurs ateliers territoriaux qui permettront d’identifier les besoins et les attentes prioritaires des habitants du territoire.

En Pays de la Loire, les Assises Nationales de la Mobilité se déclinent en deux ateliers territoriaux qui se dérouleront:

 

- le lundi 6 novembre à 18H à La Flèche  à la Maison de l'économie, de la formation et de l'emploi (MEFE), 3 rue Nicolas-Appert;


- le vendredi 10 novembre à 18H à Cholet au Campus universitaire de Cholet - Boulevard Pierre Lecoq.

 

 

Pour participer vous pouvez vous adressez à l’adresse mail suivante :

 di.sial.dreal-pays-de-la-loire@developpement-durable.gouv.fr

ou par courrier à l’adresse postale suivante :

DREAL, 5 rue Françoise Giroud, CS 16326, 44263 NANTES cedex 2

Si vous ne pouvez pas vous rendre à cet atelier, vous pouvez participer en ligne aux Assises nationales de la mobilité et donner votre avis sur la plateforme :

https://www.assisesdelamobilite.gouv.fr/

 

Partager cet article

Repost0
2 novembre 2017 4 02 /11 /novembre /2017 05:00

 


Communiqué de l’Association Régionale des Usagers des Transports      

   31 octobre 2017

 

Les assises de la Mobilité : En Pays de la Loire c’est plutôt

«en marche arrière!»

 

Alors que les Assises de la Mobilité ont été lancées officiellement, au niveau national, en septembre de cette année (mais annoncée officieusement lors de l’inauguration des LGV en juillet). En Pays de la Loire la déclinaison régionale a du mal à poindre… alors que la concertation sera close en décembre!

Le dispositif est pour le moment du domaine du virtuel.  C’est bien léger alors que l’ambition nationale est de mettre l’accent sur les transports du quotidien. La province a bien du mal à se mettre au diapason des ambitions nationales pour avoir des transports moins dépendants de la voiture, pour avoir une intermodalité efficace et des transports connectés.

Car il ne suffit pas de décréter ou de déclarer une ambition encore faut –il que les moyens et les institutions ou assemblées  aillent dans le même sens. L’Etat montre encore une fois qu’il est aux abonnés absents à moins que ce soit la Région qui ne se sente pas concernée pour cause de «non Macron compatible»!  La FNAUT ne peut que s'étonner de l'absence de réceptivité aux questions que les Assises abordent.  Au minimum, il devrait y avoir une réunion de ces assises dans chaque département ce qui ne serait pas de trop !

Au vue des thèmes abordés par les Assises :

  • l'environnement - des mobilités plus propres pour réduire l'empreinte environnementale des déplacements ;

  • le numérique - des mobilités plus connectées  ;

  • les fractures sociales et territoriales - des mobilités plus solidaires pour réduire les fractures territoriales,  ;

  • l'intermodalité, des mobilités  complémentaires pour mieux articuler toutes les offres et offrir une vraie alternative à la possession d'un véhicule individuel ;

  • la sécurité et la sûreté - des mobilités plus sûres pour réduire les accidents

  • la gouvernance et le financement – des mobilités plus soutenables pour dégager des ressources financières à la hauteur des besoins

La Région est bien concernée par ces problématiques... En effet les dossiers qu'elle gère  ou qu'elle lance: relance d’une politique routière au plan régional, une politique des trains régionaux  qui connaît une multitude de couacs (nouveau cadencement avec des horaires inadaptés au quotidien, surcharge, fermeture des gares et des guichets, fermetures de voies ferrées....) Intermodalité insuffisante , télescopent et font échos aux thèmes des Assises.

Mais rien ou presque ne transparaît. Il semble que deux ateliers territoriaux consacrés aux citoyens soient organisés en Pays de la Loire, l’un programmé en Sarthe, à la Flèche et l'autre à Cholet à Maine et Loire mais dates et heures ne figurent même pas sur le site de la DREAL des Pays de la Loire au 29 octobre !

Il faut aller sur le site national [les assises de la mobilite -ateliers en region] pour avoir des informations, ce qui est prodigieusement incroyable!

A la Flèche, la réunion se fera le lundi 6 novembre et celle de Cholet le Vendredi 10 novembre au Campus universitaire à 18h. Pas d'heure pour la Flèche et au vue des heures et des lieux cela va être d'une grande simplicité pour s'y rendre en Transport Collectif ... ne parlons même pas du retour ! Quand aux thèmes abordés : rien n'a filtré...

La Région de son côté ne semble pas concernée… La Région restera-telle sourde aux attentes des usagers des transports du quotidien? Il est vrai qu’il y a un SRADDET (Schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires) en phase d’élaboration avec les élus mais avant qu’il soit dans sa phase de consultation des usagers, il peut passer beaucoup d’eau sous les ponts.

Ce qui est en jeu, dans le cadre de ces Assises, c’est l’élaboration des futures lois, le cadre juridique et les financements des mobilités futures. Un Conseil d'orientation des infrastructures est composé à ce titre pour préparer une future loi de programmation et de financement des infrastructures. Quand à la future loi d’orientation des mobilités, elle devrait être présentée en début d’année 2018 et se faire l’écho des consultations lors de ces Assises, raison de plus pour y participer.

Pour la FNAUT / le Président

Fabrice EYMON

 

fnaut pays de la loire association régionale des usagers des transports 

Maison des Associations 1 rue d’Auvours 44000 NANTES     http://www.fnaut-paysdelaloire.org/

Président :  Fabrice Eymon – Laval -    fabrice.eymon@fnaut-paysdelaloire.org

Secrétaire : Dominique Romann – Saint Herblain -            dominique.romann@wanadoo.fr

Trésorier :   Jean Bernard Lugadet – Saint Sebastien -        lugadet-stemler@orange.fr            

 

Partager cet article

Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques