Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 décembre 2005 3 21 /12 /décembre /2005 12:09

Ce mercredi 21 décembre, les usagers matinaux de la ligne Nantes Angers Le Mans ont eu la surprise de ... ne pas voir le TER 200 Nantes (6h34) Le Mans (8h05).

Supprimé sans préavis pour cause de défaillance matérielle.

Après le remplacement récent, sur cette même relation, d'une Z TER par un train de voitures USI tractées par une locomotive, reflet d'une tension sur la disponibilité des matériels, un pas supplémentaire a été franchi.

ZTER , TGV et X TER en gare du Mans

Merci aux cheminots qui, en gare d'Angers, ont retardé le départ du TGV de 2 minutes pour  accueillir les naufragés du TER à destination du Mans. Comme de toute façon, ce TGV est sytématiquement ralenti au départ du Mans...

En espérant que cette épidémie de manque de matériel ne soit que passagère...

Partager cet article

Repost0
20 décembre 2005 2 20 /12 /décembre /2005 22:55
Vendredi 16 décembre, la circulation des trains a été fortement perturbée dans la journée dans l'Ouest de la France, et tout particulièrement dans la Sarthe.

La raison ? Il paraîtrait qu'il y aurait la possibilité d'une éventualité d'un probable dépôt plutôt gras sur certains rails, avec une  hypothèse que  la cause de ces glissements soit due à un nuage de fumées d'hydrocarbures issues d'un petit incendie survenu dans un Etat membre de l'Union Européene situé au Nord de la France...


Seuls quelques médias ont relayé l'information, dont Yahoo et FR3... annonçant notamment que Météofrance ne confirmait rien et que la SNCF "avait procédé à des prélèvements".

Mais depuis samedi, plus rien.

Silence

Le syndrôme de Tchernobyl aurait-il encore frappé en France ?

En tous cas, une chose est sûre : en plusieurs endroits du réseau ferré de l'Ouest, les trains ont patiné au point, pour certains, de ne plus pouvoir avancer...

Alors qu'il y a un an, un faux témoignage d'agression dans le RER avait conduit les médias à une surenchère, il est étonnant de voir à quel point un événement, qui fait la une des conversations entre les abonnés, tombe dans l'oubli en 48 heures...

Si vous en savez plus que nous, merci de nous informer !

Partager cet article

Repost0
2 décembre 2005 5 02 /12 /décembre /2005 00:00
Ce vendredi 2/12 matin, dans le TER omnibus Nantes Le Mans arrivant au Mans peu avant 8h45, surprenante annonce du côté de Noyen sur Sarthe : le TER va rouler moins vite et prendre du retard en raison d'une "voie glissante"...



Glissante, ... Mais pourquoi ?

Les paris sont ouverts : qu'est-ce qui a rendu la voie glissante, ce 2 décembre 2005 au matin, du côté de Noyen sur Sarthe ?

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2005 7 20 /11 /novembre /2005 22:14
La forte hausse du trafic TER observée actuellement occasionne quelques dégâts collatéraux... dans les CAR TER.

En effet, nos adhérents et sympathisants nous signalent désormais quelques désagréments liés à la capacité strictement limitée des autocars.

Nos avons eu des témoignages sur Nantes - Cholet (Poitiers) ainsi que Le Mans La Flèche. Un car ne pouvant pas circuler avec des passagers debout, quand il est plein, il est plein.

Et suivant les circonstances, les usagers sont invités à attendre le car suivant, quand il y en a un, le car supplémentaire (quand la surcharge est chronique, les cars sont dédoublés), voire casés dans des ... taxis, aux frais de la région bien sûr...

Plusieurs cars mis bouts à bout, cela ressemble à ... un train ! Peut-on espérer que cette situation de saturation des cars soit de plus en plus fréquente, pour qu'on se résolve à mettre plus de trains sur Nantes Cholet (en remettant en service une voie d'évitement sur Clisson Cholet ?) ? Voire réouvrir Le Mans La Flèche (section neutralisée La Suze La Flèche)...

Usagers ! Faites-nous part des saturations des autocars, TER ou non, et des solutions mises en oeuvre par les transporteurs et les colectivités territoriales.

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2005 1 31 /10 /octobre /2005 00:00

Le 21 octobre, la SNCF a fait circuler sur Paris Nantes son TGV rénové en profondeur, dont les aménagements sont signés du couturier Christian Lacroix (source : site web www.sncf.fr).

Ces aménagements vont donner un sérieux coup de jeune à des TGV Atlantiques dont les aménagements intérieurs sont souvent usés jusqu'à la moelle. Même propres, ces rames ont en effet  une image de propreté dégradée du fait de leur vétusté, et de par la comparaison que les usagers peuvent faire avec les TER récemment mis en service, ou les TGV Duplex (à deux étages), circulant sur le Sud Est essentiellement.

S'il est parfaitement légitime de communiquer sur cette rénovation désormais lancée dans sa phase industrielle, il est regrettable de vouloir faire croire aux usagers de Paris - Nantes qu'ils vont bénéficier dès à présent de ces rames rénovées.

Car la SNCF l'a annoncé : c'est en priorité sur Paris Bordeaux que circuleront ces rames rénovées (source : magazine Rail passion, novembre 2005). Les Nantais se contenteront dans un premier temps des miettes, car les longues dessertes vers le Sud Ouest seront d'abord privilégiées (ce qui est logique), de même que les rames (dites "réseau") qui seront réutilisées pour le futur TGV Est dès 2007 (ce qui est aussi logique : l'ouverture d'une ligne nouvelle avec des rames aux aménagements à bout de souffle, ça ferait mauvais genre...).

La rénovation des rames TGV A devant s'étaler jusqu'en 2009, nous n'avons pas finir de maudire les entre-sièges étroits, le tissus élimé et les interrupteurs de liseuses individuelles bloqués. Malgré tout la bonne volonté des agents qui entretiennent ce matériel intensément utilisé, quand c'est usé, c'est usé.

Partager cet article

Repost0
27 octobre 2005 4 27 /10 /octobre /2005 00:00

Les nouvelles Bornes Libre Service (BLS) ont déferlé avec une rapidité déconcertante dans les gares de notre région. Alors que les anciennes machines cumulaient les pannes du fait de leur grand âge, les nouvelles semblent avoir du mal à s'adapter à un usage intensif.

Ainsi, le 26 octobre à 19h45, 3 des 7 machines installées en gare d'Angers St Laud étaient en rade.

Si ces machines apportent un plus en terme de rapidité et de qualité de service, un défaut, de nature à réduire à néant ces qualités semble faire l'unanimité chez les usagers : l'écran tactile est-il vraiment tactile ? Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il faut tapoter, tapoter, tapoter... pour que notre volonté soit suivie d'effet. Et quand on tapote, il arrive souvent que ce soit la case du dessus, du dessous, (...) qui s'active, au grand dam des tapoteurs.

Espérons que ce problème trouvera rapidement une solution, car ce défaut ralentit sérieusement le temps de la transaction. Tous les voyageurs ne commandent pas leurs billets sur INTERNET pour venir les retirer après quelques tapotements rapides, sur les bornes libre service.

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2005 1 19 /09 /septembre /2005 00:00

Après Nantes et Angers, le remplacement des antédiluviens automates de vente "grandes lignes" de la SNCF est passé à la vitesse supérieure. De véritables commandos (notre photo) ont investi la gare du Mans le 19 septembre pour enlever les anciens automates (pour les connaisseurs, ce sont souvent d'antiques processeurs Intel 386 et 486 qui faisaient battre le coeur de ces machines).

Quand certains critiquent la SNCF pour son manque d'entrain à favoriser la circulation de trains anciens sur ses lignes, on constate qu'en son sein, la SNCF sait paradoxalement maintenir en service commercial de véritables musées informatiques !

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2005 5 09 /09 /septembre /2005 00:00

Ce 8 septembre 2005, France 3 Ouest a consacré le dossier de son édition du soir aux bons résultats enregistrés depuis la prise en charge de l'organisation et du financement des transports TER par la Région des Pays de la Loire.

Ce (publi ?) reportage a permis de faire savoir aux téléspectateurs ligériens que le trafic TER a doublé en 10 ans, avec un matériel neuf ou rénové (mais "pas partout"... ce qui sera quasiment la seule critique osée par France 3, avec les trains victimes de leur succès, donc très pleins).

Les interwievés qui illustraient le reportage semblaient ne pas appartenir aux 70 % de français qui doutent actuellement de leur avenir. Le vice-président de la Région (Jean-Claude Antonini) est satisfait, les voyageurs pris sur le vif sont satisfaits, même quand ils sont serrés, même quand ils trouvent encore le TER cher, car "c'est moins cher que l'autoroute" (Soit, mais il s'agissait de l'axe Nantes Le Mans, le plus rapide en TER...). Même le syndicaliste (CGT !) de la SNCF était enchanté : TOUT VA BIEN !

Or, ce beau bilan ne parlait pas de futur (qui fâche ?). Quid des nouveaux matériels pour remplacer les antédiluviens autorails sur Alençon - Le Mans - Tours ? Quid des investissements sur les infrastructures (réouvertures et rénovations de lignes comme Nantes - Châteaubriant, Nantes - Pornic, ...), quid de l'amélioration des dessertes, en cette période de risque de suppression des dessertes CORAIL dans notre région ? Quid de la possibilité d'accès des usagers aux TGV vides circulant juste avant ou après un TER Bondé ? Silence radio.

Qu'il soit de bon ton de rappeler que le TER INTERLOIRE, qui relie a 200 km/h Nantes, Angers, Tours et Orléans fut à son époque une innovation quasi révolutionnaire est normal. Mais INTERLOIRE, c'est, depuis plus de 10 ans, un train le matin, un le midi et un le soir. Point final.

Noël approche. On peut toujours espérer :

- l'annonce d'un programme de nouvelles améliorations sur le réseau TER, pour accompagner le développement du trafic et rendre encore plus crédible le rail pour les déplacements de tous types

- et ... un peu d'impertinence sur France 3 Ouest !

Frédéric Guimier - FNAUT Maine et Loire

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2005 3 07 /09 /septembre /2005 00:00
Suite aux nombreuses pétitions sur la ligne TER Nantes - Angers- Le Mans, et à l'action de la FNAUT auprès de la SNCF, des efforts notoires ont lieu en cette rentrée de septembre.

Rappelons que ces problèmes de trains bondés avaient aussi donné lieu à plusieurs articles dans la presse régionale. La région avait été interpellée par le Maire d'Ancenis à ce sujet.

Mais réjouissons-nous ! Les trains Nantes-Le Mans du matin (arrivée à Angers à 8h17) et Angers-Nantes du vendredi soir (départ d'Angers à 17h49) ont vu leur capacité doublée début septembre.

Compte tenu des "tensions" sur le parc de ce matériel très sollicité et encore sujet à quelques défauts de jeunesse, ce doublement des rames n'est pas encore garanti, mais la SNCF fait le maximum pour assurer la disponibilité des matériels. Les actes de malveillance entrainent parfois des circulations de train en compositions réduites (une seule rame), car il faut bien réparer les vitres brisées et sièges vandalisés, et effacer les TAGs...

L'automne s'annonce tout de même "chaud", car les usagers remarquent une forte affluence de nouveaux usagers dans les TER de cette ligne. Avec la rentrée universitaire, les trains bondés risquent malheureusement de devenir le lot quotidien de bien des usagers. La SNCF fait en effet état de "très nombreuses demandes de renseignements sur les abonnements, tant sur l'axe Nantes Le Mans que sur Angers Cholet notamment"

Effet crise du logement et essence à bientôt 1,50 Euros le litre ?

Si l'hiver est froid et que le fuel devient hors de prix, au moins aurons-nous chaud dans les TER !

Partager cet article

Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques