Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 00:00
Ce week-end, les journées du patrimoine ont remporté un grand succès auprès du public de notre région. Cette année, l'Anjou se distinguait en offrant au public deux attrations ferroviaires. Après être restée à quai toute la journée de samed et joué du sifflet à qui mieux mieux, la locomotive à vapeur 141 R 1199 s'est élancée dimanche vers Le Mans (et retour le soir), là où, habituellement circulent TGV et TER à 200 km/h.

Pendant ce temps, les amis du Petit Anjou ont aussi fait le plein en accueillant pas moins de 1500 visiteurs en deux jours. Petites et grand ont pu admirer le travail de restauration de voitures voyageur datant de 1892.

La foule prenant d'assaut la voiture B111 de 1892 (seconde classe à portières latérales), restaurée par l'AAPA.
Au second plan, une seconde voiture en restauration (AC21, première classe à couloir central)


Sur les quelques voies de service jouxtant le dépôt de St Jean de Lignières,  les visiteurs ont pu s'imaginer quelques instants un bon siècle en arrière (le bruit du diesel en plus et la vapeur en moins...), sur les voies de ce réseau ferré départemental à voie métrique.

Le démarrage du locotracteur Dujardin, l'un des trois engins moteur en service, a permis de tester la condition physique des visiteurs les plus téméraires...

Pas de démarreur électrique, mais un volant d'inertie pour lancer le diesel bicylindre "Dujardin".

Voir le site web de l'AAPA

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2006 2 05 /09 /septembre /2006 00:01
Ce 4 septembre, la gare routière d'Angers a été mise en service, du moins c'est ce que dit le site de la COTRA.

Sur ce site, un plan des quais est disponible en téléchargement. La fnaut Pays de la Loire vous l'offre sur un plateau.

Les quais de la nouvelle gare routière angevine, place Sémard,
vides ce lundi 4 septembre à 18h55... Ont-ils servi ce premier jour officiel ?


Eclipés par la rentrée scolaire ?

Sur la TV locale TV 10, rien de dit sur ce sujet... Et comme à 19h00, plus aucun bus ne stationnait à la nouvelle gare routière, nous ne pouvons que confirmer que la partie située sur le parvis de la gare SNCF était elle en service (elle l'est depuis plusieurs mois).

La première tranche de la gare routière, située sur le parvis de la gare.
En arrière plan, la seconde tranche dite "Sémard" en cours d'ouverture

Partager cet article
Repost0
21 août 2006 1 21 /08 /août /2006 20:22
La COTRA, compagnie qui exploite les bus angevins pour le compte de l'agglomération Angers Loire Métropole, distribue actuellement dans les boîtes à lettres des angevins le guide horaire bus 2006/2007.

Cette habitude est désormais ancrée dans la vie locale, mais une de ses composantes a été "oubliée" : quelles nouveautés en cette rentrée ?

Auparavant distillées au fil des pages du guide horaire, ces informations ont disparu. Il faut aller sur le site INTERNET de la COTRA pour savoir ce qui change. Pas évident pour tous...

Quoi de neuf alors ?

Sur son site INTERNET donc, la COTRA déclare entre autres que "La ligne 15 est renforcée et possède dorénavant 2 terminus en direction de l'Est"  (et non en navettes qui donnaient aux voyageurs l'impression de faire du sur-place).
Avec la mise en service de la nouvelle gare routière à coté de la gare SNCF, les couloirs de bus
 vont gagner en fréquentation dans le secteur. Avec un risque accru de "bouchons de bus" au carrefour
Foche / Haras, déjà bien encombré à l'heure de pointe.


Renforcée ? Voire... Si le centre hospitalier Village santé voit sa desserte significativement améliorée (on passe de 7 à 16 bus par jour en semaine), l'autre extrémité de la ligne ne gagne, en semaine toujours ... qu'un bus, en soirée (61 bus au lieu de 60 bus par jour)

Nous ne pouvons cependant que féliciter Angers Loire Métropole et la COTRA pour cette amélioration de la desserte sud-est de la ligne 15, vieille revendication de la FNAUT.

Cependant, on reste sur notre faim... L'effet tram "Arc en Ciel" a donc encore frappé : pour une vraie amélioration du réseau de bus, il faudra attendre l'horizon 2010, soit une bonne décennie sans véritable renouvellement de l'offre bus sur Angers.

F Guimier - FNAUT 49
Partager cet article
Repost0
24 juin 2006 6 24 /06 /juin /2006 11:05
La nouvelle gare routière d'Angers, près de la gare St Laud, est en train de vivre ses travaux d'achèvement.

Alors que la gare routière ne devait initialement occuper qu'une partie du parvis de la gare, les prévisions de mouvements d'autocars ont conduit les responsables du projet à étendre l'emprise des installations à la Place Sémard toute proche.

C'est sur cette dernière Place que les travaux ont repris ces dernières semaines. Avec quelques surprises, comme le montre cette photo...


Peigne pour géant ? Dispositif pour mettre les bus sur des rails ? Le mystère plane encore quelques semaines sur ces suprenantes lignes de fuite...
Partager cet article
Repost0
17 juin 2006 6 17 /06 /juin /2006 16:43
Depuis le siècle dernier, des passionnés se battent pour conserver la mémoire du chemin de fer secondaire de l'Anjou, au sein de L'AAPA (Association des Amis du Petit Anjou).

Alors qu'au début, tout le monde les prenait au mieux pour d'originaux farfelus, et au pire pour de doux dingues, les presque 300 adhérents de l'AAPA ont réussi le pari de conserver et restaurer du matériel issu de l'ancien chemin de fer départemental de Maine et Loire.

Les 25 membres actifs passent de nombreux samedis après midi à gratter, poncer, riveter, fraiser, peindre (...) pour redonner vie à ce patrimoine.  Les résultats obtenus sont en train de changer la donne : les farfelus ont désormais un autre statut auprès des décideurs...

Samedi 17 juin, présentation officielle de la locomotive (diesel) restaurée, attelée à la rame historique composée
d'une voiture B111 restaurée, une AC21 en cours de restauration. Une troisième voiture, non visible sur la photo,
est entièrement à restaurer : possesseurs d'huile de coude, bienvenue !


Portes ouvertes les 17 et 18 juin

Ce samedi 17 juin et demain dimanche, c'est "Portes ouvertes" à la Maladrerie, à Saint Jean de Lignières (RN 23 sortie d'Angers vers Nantes). N'hésitez pas à venir partager leur passion  des vieux trains !

Accueil du public tout l'été...

Cette année enfin, l'AAPA innove, en ouvrant son site au public durant juillet et août, chaque samedi et dimanche.  Venez avec vos amis, dépaysement assuré !

Pour plus de renseignements, le site internet de l'AAPA vous informe.
Partager cet article
Repost0
10 juin 2006 6 10 /06 /juin /2006 07:59
Réunis en conseil d'agglomération jeudi 8 juin 2006, les élus angevins ont abordé la question épineuse de la rocade sud d'Angers.

Jean Claude Antonini (PS) a annoncé que l'échéance de ce projet routier est fixée à 2015, suite à la signature d'une convention cadre avec le département de Maine et Loire (UMP). Le projet est estimé à 160 millions d'Euros (soit... le coût de la seconde ligne de tramway angevin ...).

la commune coupée en deux se rebiffe

C'est alors qu' Yves-Heni Martin, maire de Ste Gemmes sur Loire, a fait part de son mécontentement concernant cette décision, argumentant que cette rocade va concurrencer le tramway (bien vu !).

Le sang de Raymond Perron, adjoint angevin chargé des transports s'est alors mis à bouillir, donnant lieu à un débat très classique dès qu'il s'agit d'un projet d'intérêt public : d'accord, mais pas chez mon voisin ! Angers ne veut plus de voitures en transit chez elle, et cherche à les refiler à la périphérie, ce que les élus concernés refusent, sous la pression de leur administrés, armés d'un bulletin de vote.

Traitement "qualitatif"

Pour faire avaler la pilule de cette liaison sud, l'un des arguments invoqués a été la garantie d'un "traitement qualitatif" de cette rocade. Mais curieusement, personnne n'a proposé d'aller entendre le témoignage d'habitants d'autres agglomérations de France qui ont eu droit à un tel traitement "qualitatif". Trop dur à dénicher, ce genre d'oiseaux rares ? Quand il s'agit de tro*uver des témoignages positifs sur le tramway, pas de problème, les candidats affluent... La maire de Sainte Gemme sur Loire aurait-il le tort d'avoir raison ?
 Seule une réelle priorité donnée aux trasnports en commun et modes de déplacements
doux permettra de limiter l'usage de l'automobile à son domaine de pertinence,
et limitera de facto le besoin en infrastructures routières


Sortir de l'argumentaire routier

Il va bien falloir tôt ou tard de l'équipe municipale d'Angers se décide à réellement mettre en place une politique volontariste de réduction de la place accordée à la voiture, non en développant les projet routiers périphériques, mais en "mettant le paquet" sur les bus, tramway, et déplacements doux (piéton, vélo).

Frédéric Guimier - FNAUT 49



Partager cet article
Repost0
11 avril 2006 2 11 /04 /avril /2006 22:47
Le Comité de ligne de l'étoile de Cholet s'est réuni hier lundi 10 avril à Chemillé. Elus, associations, syndicalistes, responsables SNCF et sociétés d'autocar ont pu écouter les réponses apportées aux questions évoquées lors du précédent Comité, et poser de nouvelles questions.

Luxueux cadre de travail pour le Comité de ligne de l'étoile de Cholet, réuni hier à Chemillé

Nous avons appris que fin 2006, le train Cholet (8h53) - Angers (9h26) s'arrêtera dans les gares de Chemillé et Chalonnes sur Loire, permettant une correspondance supplémentaire vers Paris et Marseille à Angers, et donnant enfin une heure d'arrivée correcte aux salariés travaillant dans les commerces de centre ville, qui ouvrent à 10h00.

Vers une desserte systématique de Chemillé et Chalonnes ?

Sur cette ligne, il reste à combler sur ces deux même gares le fantastique "trou horaire" entre 13 et 18 heures vers Angers, alors que deux trains directs parcourent la ligne dans ce laps de temps. Gilles Bontemps, Vice-président du Conseil Régional, a annoncé que l'arrêt systématique des TER en gare de Chemillé et Chalonnes était à l'étude.

Une mesure que la FNAUT Pays de la Loire réclame depuis la rénovation de la ligne.
Partager cet article
Repost0
7 mars 2006 2 07 /03 /mars /2006 21:59
Dans sa nouvelle livraison de mars avril 2006, "Métropole", le journal d'Angers Loire Métropole annonce et justifie une bien mauvaise nouvelle : "il n'est pas question de refondre le réseau avant la mise en service de la première ligne de tramway", déclare notamment André Despagnet, vice-président chargé des transports en commun à l'agglo.

Alors que que la FNAUT Pays de la Loire réclame depuis plusieurs années des  mesures et des offres  pour inciter les angevins à laisser leur voiture au garage, les élus choisissent de ne rien faire et de tout miser sur le futur tramway, qui ne desservira qu'un axe de l'agglomération.

Pour le campus, il faudra attendre 2020 ?

Pourtant , les besoins immédiats ne manquent pas, notamment entre la faculté de Belle Beille et la gare, sites entre lesquels où les étudiants ne disposent toujours pas, les matins et soirs, de services directs et performants. Pas besoin d'attendre le tram (dont la première ligne ne desservira pas ce campus),  pour améliorer l'offre à destination des étudiants. Ils ont sans doute le défaut de ne pas voter, pour la plupart d'entre eux, dans l'agglomération angevine...


A Angers en 2006, mieux vaut traverrser le centre ville à pied qu'en bus : c'est plus rapide.

En vrac...

Pour un meilleur service le dimanche, les angevins sont priés d'attendre (encore) 4 ans

Pour la desserte améliorée du pôle hospitalier St Léonard, en plein développement, prenez votre voiture, c'est plus rapide !

Les bus embouteillés Place du Ralliement, vous en avez encore là aussi pour 4 ans...

Etc, etc.

Un mot d'ordre révélateur de Raymond Perron

Raymond Perron, adjoint au maire d'Angers, résume bien l'esprit de la majorité municipale : "il est indispensable d'organiser les déplacements à long terme".  Bien vu ! Pour ceux qui, en 2001, espéraient un fléchissement marqué de la politique des transports sur Angers et sa région, il faudra 10 années pour, peut-être, voir les élus mettre en oeuvre des mesures concrètes au delà du seul tramway.

Pendant ce temps, les usagers des transports publics rament et subissent les bouchons, les couloirs  où stationnent des voitures "j'en ai pour une minute", les horaires inadaptés et non respectés... Les piétons marchent sur la chaussée des rues du centre ville, faute de zones piétonnes élargies, et les vélos butent sur les "point noirs" qui empêchent une bonne continuité cyclable entre les morceaux de pistes...

Parisiens, bienvenue à Angers, vous ne serez pas dépaysés !
 
Partager cet article
Repost0
8 février 2006 3 08 /02 /février /2006 00:00

Les usagers de la gare d'Angers qui sortent de la gare par le quai 2 (desservant les voies B et C), sont à la peine depuis début janvier, s'ils souhaitent savoir s'il faut courir pour attraper le prochain bus ou pas...

En effet, l'écran vidéo de la COTRA (les bus angevins) est désespérément hors service depuis début janvier 2006.

Seuls les fiches scotchées par la SNCF évoluent en égrainant les dates de remise en service prévues. En ce 8 février, ledit papier datait du 30 janvier et promettait une remise en service pour le ...30 janvier.


Reste à trouver le bug. Ce qui ne semble pas être simple.
Partager cet article
Repost0
4 février 2006 6 04 /02 /février /2006 20:27
Le Conseil consultatif de Quartier (CCQ) du centre ville d'Angers (Centre - Lafayette - Eblé) vient d'avoir une très riche idée pour promouvoir la marche à pied en centre ville.

Ses membres proposent à la municipalité d'éditer un petit dépliant faisant état des temps de déplacement "à pied" entre la plupart des sites majeurs du centre et proches du centre.

Cette démarche a pour but de faire prendre conscience aux citadins, mais aussi à tous les autres, qu'il est souvent plus rapide de se déplacer à pied (après éventuellement s'être garé aux abords du centre), plutôt que de de chercher et payer une place de stationnement pendant 10 minutes... Et si le bus passe près de la maison, la voiture peut rester au garage...

Avec le bus et un peu de marche à pied, il n'y a objectivement
aucune raison de venir en centre ville en voiture

"D'un bon pied, d'un coup d'oeil, Angers centre : j'y vais à pied !", tel est le slogan que souhaite voir figurer le CCQ Angers Centre. Reste à savoir si la municipalité débloquera les fonds pour éditer ce "mémo piéton". Car les piétons en question risquent ensuite de découvrir que la place qui leur est dédiée est pour le moins limitée en centre ville à Angers, quand on a la possibilité de comparer avec d'autres villes françaises...

Et les projet de piétonnisation accrue, dans la cadre du projet de tramway, sont pour le moins frileux... Nous en reparlerons dans un autre article.
Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques