Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 10:50

                 
Suite aux annonces de la Communauté urbaine concernant les évolutions du PDU et les augmentations des tarifs de la SEMITAN prévues au 1° avril le Collectif Transport et l'ANDE (association représentant la FNAUT à Nantes) ont réagi: communiqué de presse, interview dans "Ouest-France", création de la  boîte aux lettres internet collectif-transport.nantes@laposte.net....

Au bout d'un mois il apparaît intéressant de faire le point sur cette dernière initiative et de donner aux lecteurs du blog de Fnaut Pays de la Loire matière à s'informer.

Les témoignages qui vont suivre ont été anonymés et pour certains édulcorés! Souvent écrits par des usagers jeunes ils traduisent un grand malaise face aux augmentations qui au contraire des années précédentes font un"grand bon en avant". Ils sont  classés selon des thèmes qui nous interpellent et avec lesquels nous pouvons aussi  ne pas être d'accord.

Nous les livrons ,au risque d'être très longs à la lecture des lecteurs du blog et des responsables des transports urbains à Nantes et ailleurs. Ils seront suivis les prochains jours par des témoignages plus techniques ou plus politiques.Ils sont pour nous matière à réflexion alors que nous déplorons que Nantes ait été oubliée dans le très récent  plan de relance des transports urbains.

Ils sont surtout pour l'ANDE un encouragement à ne pas baisser la garde: nous reprendrons très vite l'initiative pour que soient modulées les augmentations (la disparition du billet "duo" nous semble particulièrement malheureuse) et que les propositions de Nantes-Métropole sur l'amélioration du réseau autobus soient mises en place dès le ...1er juillet.
                                                                             

                                                                                                                          J B LUGADET (ANDE)

                                         
                                                                         


1) L'augmentation pénalise surtout les abonnés captifs


Je trouve regrettable que pour aider certaines personnes, on ne trouve pas d'autre solution que de faire payer encore plus ceux qui payent déjà.

Je suis pour une entraide envers ceux qui en ont besoin mais contre cette augmentation car les gens (étudiants en particulier) ne peuvent pas forcément faire face à toute les augmentations pendant leurs études .

Il faudrait revoir cette augmentation et trouver d'autre alternatives qui ne forceraient pas les personnes à payer plus car à la bas les transports en commun était prévus pour polluer moins et avoir accès à des endroits à moindre coûts. (Vanessa)

En tant qu'utilisateurs des transports en commun, avec 4 enfants qui les utilisent aussi, et en ces temps de crise, il nous parait inadmissible de subir cette augmentation (en plus de bien d'autres!)alors que le smic n'a pas bougé.

Nous nous sentons pris en otage, cela ne peut pas durer...

Soyez compréhensifs, et attendez au moins la relance pour les familles.(Une mère de famille (bien en peine!)

Un message pour exprimer ma colère, bien que les services de la TAN n'ont pas à être mis en cause pour les services qu'ils proposent (avec l'assurance d'un service minimum notamment pendant les grèves), je trouve cela exagéré d'augmenter les tarifs ainsi. Où va t-on ? Le prix du ticket était raisonnable (bien qu'il augmente chaque année) mais alors là pour une augmentation c'en est une!

 

Que les responsables de cette hausse ne se plaignent pas d'entendre des contestations sur le prix du ticket, avec l'augmentation, les étudiants ou même futurs jeunes diplômés auront bien du mal à se payer un abonnement ou même un ticket si cela tend à se reproduire bien souvent (Stéphane)

 

Nous nous opposons à l'augmentation du ticket qui est déjà très cher pour des parcours courts.(Yolaine)


Voici un message pour décrire mon mécontentement sur la forte augmentation de vos tarifs. Nos revenus n'augmentent pas d'autant! Je suis déjà dans la tranche d'âge qui n'a droit à rien alors votre stratégie actuelle est bien sûre la mal venue. Pensez aussi aux étudiants et personnes en difficultés financières qui n'ont que ce moyen là pour se déplacer. Et quel moyen! Déduisez-donc de vos tarifs les préjudices liés à vos grèves à répétition et tout ira mieux.

                   Merci pour votre compréhension  (Une citoyenne en colère)

               

En tant que parent de collégien usager des bus et tram , je ne peux que m’associer aux réclamations concernant ces hausses de tarifs . De combien l’augmentation du billet annuel (pass rapido) est-elle prévue ????   (Joëlle)



2) Plusieurs usagers l'associent à une exigence de qualité des services


 Je tiens à manifester ma colère après l'annonce d'augmentation des titres de  transport . J'ai souscris un abonnement pass-partout en 2002 ou 2003 et jusqu'à présent j'en étais plutôt satisfaite .Quelle mauvaise surprise quand j'ai lu dans le 20 mn que Nantes métropole avait décidé d'augmenter de plus de 15 % certains titres dont le pass-partout . Plus de 60 euros en plus par an ! J'ai immédiatement envoyé un mail à la Présidence de Nantes Métropole et à la mairie de Nantes. Je n'ai eu aucune réponse à ce jour!

 

Je suis vraiment scandalisée ! Je pense que la plupart des usagers ne vont pas avoir la chance de voir leur salaire augmenter en 2009 de 15 % !


Lorsque l'on voit le comparatif que 20 mn a fait sur les tarifs des différentes villes de France, Nantes est  derrière Paris à 55 euros les deux zones et Lyon ! Nantes a t elle le même réseau de transports en commun ! Non loin de là ! Alors pour justifier l'augmentation , on ose nous "vendre"  la mise en place sur plusieurs années de bus à voie rapide! en attendant ce que je vois moi c'est que certains bus continue à être menacés ( ligne 33) .


Je trouve cette attitude honteuse ! en 2008 la ville de Nantes se vantait de ne pas augmenter ces tarifs ( comme la taxe d'habitation par exemple ) mais c'était pour mieux les augmenter en 2009 une fois les élections passées  (Sabine)


De plus, le même jour je reçois un courrier du maire qui me prévient que si nous ne sommes pas plus nombreux à utiliser la ligne de bus n°33, celle-ci ne sera pas maintenue (pourtant la TAN justifie, entre autres, ses nouveaux tarifs par la réorganisation des lignes de bus...).

 

C'est vrai que c'est par plaisir que je suis obligée de prendre 2 trams et 1 bus 2 fois par jour (2 trams au lieu d'1 depuis la "réorganisation" de la desserte du sud Loire, encore une amélioration du réseau sans doute !).  Cette annonce en période de crise, alors que jamais la TAN ne s'est permis de telles augmentations, frôle le cynisme. (Pascale)     Je viens de lire dans "20 minutes" que vous comptiez organiser la réplique des usagers en colère contre les augmentations scandaleuses des tarifs de la Tan.

 

Que pouvons-nous faire, maintenant que Nantes métropole a avalisé ces nouveaux tarifs ? 

La TAN  met en avant le fait que les employeurs prennent en charge une partie des abonnements, mais cela ne justifie en rien une telle augmentation :  combien de temps nos salaires mettront pour "absorber" cette hausse, sans parler de l'augmentation des impôts locaux qu'on nous promet sur tous les tons ?


 
3) D'autres pensent que les augmentations vont faire fuir les usagers et développer l'incivisme
 

 

Si ces hausse continuent, le covoiturage serait encore plus bénéfique que de payer des abonnements à la TAN.      (Vanessa)      

                                                 

Je regrettais les personnes qui se permettaient de profiter de ce service sans payer mais avec cette augmentation, je les comprends et on risque bien de se multiplier!!!
(Stéphane)

 

Je trouve qu'il y a un abus à augmenter les prix de la sorte, les temps sont durs pour tout le monde .En tout cas pour l'année prochaine ne comptez pas sur moi pour prendre un abonnement, je frauderai ca me reviendra toujours moins cher d'éviter les contrôleurs et de payer les amendes les rares fois ou je me ferais avoir.


Certes, La ville de Nantes possède l'un des réseaux de transports en commun les plus efficace et les moins cher de France mais ce n'est pas une raison!    (David)



C'est inadmissible en cette période de crise où chacun doit se priver encore un peu plus! Nantes veut elle que les habitants reprennent leurs voitures ?


Apprendre aussi que les écologistes ont voté pour faire plaisir au Maire ! ( cf. article aussi du 20 mn) On se demande vraiment si la protection de l'environnement est si importante que ça à Nantes !  (Sabine)

 


 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 22:26

Le titre combiné "Métrocéane" permettait sur l'axe Nantes-Le Croisic d'accéder aux réseaux SNCF-TAN-LILA-STRAN avec un seul ticket quotidien, hebdomadaire....

La FNAUT a toujours souhaité la coordination tarifaire et technique des services de transport public en Loire Atlantique réclamant même pour mieux assurer cela une autorité organisatrice unique.

L'extension aux dessertes Nantes-Pornic et Nantes-Machecoul ne peut que nous réjouir et nous félicitons le Conseil régional, le Conseil Général, Nantes Métropole et la CARENE pour cette sage décision qui concernera plusieurs centaines d'usagers. 

Il faut maintenant développer l'information sur cette bonne mesure et améliorer les correspondances: horaires,information,services.

Et notre association prend rendez-vous avec les usagers d'Ancenis, Clisson....pour la 3° étape de cette extension salutaire.


Partager cet article
Repost0
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 22:16
Alors que dans les autobus de la TAN  on n'observe plus que rarement des  "bugs" dans l'affichage des stations l'usager serait en droit d'attendre à la station Gréneraie  un meilleur rendement des panneaux lumineux à la sortie du "busway" . Quel est l'intérêt de signaler dans les affichages au dessus des escaliers vers les correspondances les temps d'attente vers Pirmil (à une station sur le "tapis roulant" formé par 7 lignes) alors que ce qui intéresse la quasi totalité des usagers ce sont les horaires des lignes 27,28,29,39... vers Saint Sébastien,Basse Goulaine,Vertou ?

L'ANDE invite les services commerciaux et informatique de la TAN a étudier ce problème qui doit être facile à analyser ( flux des voyageurs) et à résoudre (inversion des données).

Le surplus d'électronique n'est pas mauvais en soit. Encore faut-il qu'elle soit utilisable....

A la décharge de la TAN signalons que les chauffeurs  des lignes en cause ont des procédures d'attente des usagers quittant le "busway"...

J B LUGADET (ANDE)

Partager cet article
Repost0
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 07:54

Marc  LEFEBVRE                               Jean Bernard LUGADET                 Jacques MICHAUX

Collectif Transport de Nantes                    ANDE                              FNAUT Pays de la Loire

 

vont animer un dîner-débat sur le thème d'actualité pour Nantes et l'agglomération métropole :

 

«  L’Etoile ferroviaire de Nantes une urgence d’aménagement :
les propositions des défenseurs
du transport public »

 

Le Mercredi 1° avril 2009 à partir de 19h30

 

                                                                      Desserte, Matériels, quels choix et dans quelle perspective...

Ce sera l'occasion pour les associations d'exposer leurs attentes, leurs projets, à l'heure  où se pose avec plus d'acuité la question de la saturation de la gare de Nantes, de la mise en service programmée du Tram Trains sur Nantes / Clisson...

La Presse, les élus invités auront donc l'occasion d'échanger sur l’Etoile ferroviaire de Nantes.

 

 

Le TER à Vertou, qui fait partie de l'Etoile Ferroviaire

 

 

   

                           


Partager cet article
Repost0
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 07:30
A Sainte-Luce Vendredi 23 janvier 2009, les habitants de l'Est de l'agglomération Nantaise manifestaient pour une meilleure desserte

La manifestation du Vendredi 23 janvier a réuni plus de 200 personnes à Ste Luce. Les représentants de la FNAUT étaient présents dans le cortége pour défendre une meilleur offre de transports collectifs.    

"Clémentine" l'une des associations actives sur la question du transport à Sainte-Luce-sur-Loire et Thouaré-sur-Loire, à l'origine du rassemblement avait le soutien d'un élu Régional  : Patrick Cotrel, vice-président du Conseil régional et élu de la commune et auteur d'un rapport sur la question.
Les conditions de déplacement se sont dégradées entre ces communes et Nantes. Et les évolutions démographiques ne vont qu'accentuer cette situation.

source photos association "Clémentine". Dès le début de la manifestation, l'accent est mis sur l'amélioration des Transports Collectifs 

Entre Ste Luce et Nantes : des transports en commun rapides et cadencés
Les manifestants ont bien exposé les revendications pour une meilleure offre de transport public : fréquence, cadencement, développement de l'étoile ferroviaire, coordination des transports, intégration des modes doux.


source photos association "Clémentine. Au centre avec un gilet orangé, le Président de l'Association Clémentine 

Améliorer la fréquence, avant d'envisager l'arrêt d'un TER

Plus de Bus dans un premier temps avant la mise en place d'un "chronobus" en partie sur site propre qui relierait toutes les 5 minutes le tramway et Nantes. Avant la solution ferroviaire à long terme et l'implantation d'un arrêt TER à Ste Luce.  

source photo association "Clémentine : le cortège a traversé  Sainte-Luce-sur-Loire et Thouaré-sur-Loire

En attendant la réponse de Nantes Métropole sur le sujet
Et pour compléter cet article, nous vous renvoyons à un article de Presse Océan du samedi 24 janvier 2009 consultable : http://www.presseocean.fr/actu/actu_detail_-Mettre-fin-a-la-galere-quotidienne-_40310-804683_actu.Htm . Une seule coquille journalistique a relever toutefois celle d'avoir confondu Gilles Retière et Jean-François Retière


 

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 15:03


Ile de Nantes : inquietudes et propositions de la FNAUT et de l’ANDE

La FNAUT Pays de La Loire et l’ANDE, association adhérente qui s’implique pour le transport en commun dans l’agglomération, observent avec attention l’aménagement des quartiers situés entre les bras de la Loire et les débats qui s’y rattachent.


1 / Une opération d'aménagement remarquable


Les deux associations favorables à l’essor du  transport public et à sa coordination approuvent la volonté des collectivités locales et des sociétés concernées de :

  • Favoriser un site central de l’agglomération dont des quartiers ont besoin de requalification urbaine,
  • Densifier cet espace en donnant un exemple de développement opposé à l’étalement urbain coûteux en place et en énergie, et de mixité des fonctions, avec cependant un développement insuffisant des services de proximité (commerces) .

       2 / Nos inquiétudes quant aux Transports Collectifs

 

Les deux associations observent toutefois que, si les axes de transport reliant l’île de Nantes au centre actuel et à la rive Sud sont développés :

  • La desserte interne de l’île ne suscite guère de concertation et fait au contraire l’objet d’annonces contradictoires ou est oubliée
  • Le volet « transport » n’est pas clairement explicité, en particulier dans les présentations graphiques de l’aménageur même s’il est toujours question d’une ligne 5 à l’horizon 2013. L’absence d’annonce actuelle fait fortement douter du respect de cet objectif.
  • C’est donc un quartier classique du XX ème siècle qui se développe, avec ses nappes de stationnement voitures, ses parkings, ne laissant à une bonne part des nouveaux arrivants que le choix de l’automobile dans un secteur déjà embouteillé. Les deux roues doivent s’adapter à un réseau incomplet, disparate et à une forte présence automobile .

       3 / Nos demandes et priopositions


La FNAUT Pays de la Loire et l’ANDE proposent que  la ligne n°5 soit un véritable tramway connectable avec les axes ferroviaires traversant l’île, et qu’un tracé et un calendrier de réalisation soient rapidement proposés.


Son financement doit faire partie des promesses liées au « Grenelle de l’Environnement » et sa réalisation ne saurait souffrir de retard.


2° il est nécessaire qu’un réseau de circulations douces quadrille le quartier y compris le long des quais pour pouvoir faire le tour de l’île en rencontrant le moins possible d’axe automobile. (cf la coupure d’itinéraire pour les 2 Roues, les poussettes et les fauteuils roulants à la hauteur du Pont Anne de Bretagne).

 

3° Les deux associations rappellent l’intérêt du patrimoine ferroviaire sur l’île de Nantes, qu’elles sont prêtes à défendre.


Les deux associations souhaitent qu’en concertation avec le propriétaire du réseau, Nantes Métropole mène une étude d’optimisation du réseau Gare SNCF-Gare de l’Etat dans la perspective de la création d’une desserte ferroviaire de l’Ïle de Nantes prolongée par un pont vers le bas Chantenay, techniquement facile à réaliser. Cette desserte permettrait :

  • d’intégrer l’île de Nantes dans un réseau métropolitain et d’accroître sa valeur de centralité
  • de desservir des gares en correspondance avec les axes lourds de la SEMITAN à « Beaulieu » et « Wattignies », et ainsi de participer grandement au transfert modal dans l’agglomération
  • de soulager le trafic passant à la gare principale
  • de désenclaver la pointe Ouest de l’île par des circulations douces adjacentes au pont ferroviaire
  • d’offrir une alternative au tunnel ferroviaire actuel, en cas de d’incident. La desserte ferroviaire Est Ouest, vitale pour les urbanisations de l’Estuaire et le Port, n’a actuellement pas de solution alternative de qualité. Tout aménagement de ligne nouvelle sur un nouvel itinéraire demandera au mieux de nombreuses décennies, des financements importants et apparaît, de fait utopique       

 

Un  pont ferroviaire c'est la solution préconisée par la FNAUT

 

Cette liaison de désenclavement de l’île  est donc un enjeu majeur pour le siècle qui vient,  et concerne l’ensemble de l’Estuaire.

 

Nous sommes bien conscients de l’impact sur le bras de la Madeleine de cette proposition, qui pourrait limiter le tirant d’air pour les voiliers et grands bateaux (les navibus devant pouvoir continuer à circuler sans problème).

 

Le maintien d’un quai à Nantes (quai d’honneur, accueil plaisance) est une question sensible qui a des réponses techniques (sans doute un pont avec travée mobile de portée limitée), architecturales (qualité de l’ouvrage, plus ou moins discret ou affirmé) ou d’aménagement (par exemple transfert de cette fonction d’accueil au quai Wilson ou au quai d’Aiguillon, ou création d’un bassin comme toujours indiqué sur le schéma Ile de Nantes). 

 

Le débat pour ne pas être polémique, doit être éclairé par des études globales, avec différentes alternatives, donnant tous les impacts, débat auquel nous sommes prêts à participer. Un concours international pourrait ensuite traiter des ouvrages les plus sensibles.

FNAUT Pays de la Loire et ANDE
Partager cet article
Repost0
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 14:06


Plus de cent personnes ont participé le jeudi 27 novembre à Sainte Luce à une réunion organisée par un collectif d’associations sur le thème de l’insuffisance des solutions de transport public...

Les Transports : une préoccupation des habitants ...

La  commune de 14 000 habitants est située sur le « premier  anneau »  de développement de l’agglomération nantaise et elle est actuellement en pleine croissance du fait d’une politique de densification de l’habitat initiée par la précédente municipalité dans le cadre du programme de Nantes Métropole.


Une commune périurbaine en pleine expansion et en mal de transport...

Hélas cette volonté n’a pas été appuyée par une politique de l’offre de transport public et les participants ont pu se plaindre de :

  •    l’absence de halte TER sur la ligne Nantes-Angers qui passe sur la commune.
  •    la mauvaise desserte par autobus : lignes non directes et mal reliées au réseau tramway de Nantes
  •    l’absence de continuités cyclables sûres et efficaces.
Une commune qui ne bénéficie pas de l'offre TER comme d'autres communes de l'agglomération Nantaise (ex : VERTOU)

Certaines interventions très argumentées ont permis de dénoncer les conditions de vie offertes :

  •     aux habitants et utilisateurs du centre-ville complètement paralysée par l’affluence automobile,
  •     aux usagers des Transports publics pénalisés par des fréquences inférieures à celles des communes avoisinantes (particulièrement en soirée et le dimanche) et un service mal coordonné concentrant les passages des autobus sur des plages concentrées laissant par ailleurs de grands vides,
  •      aux navetteurs en autobus ou en deux roues  se sentant de moins en moins encouragées dans ce contexte à utiliser les modes de déplacement doux vers leurs lieux de travail.

Une rencontre avec les élus ... indispensable...

A l’issue de la réunion les participants ont convenu de rencontrer en urgence les représentants de Nantes Métropole et de préparer une manifestation publique de mécontentement.

Les représentants des associations du Collectif Transport de Nantes ont pu au cours de cette réunion exprimer leur soutien aux Lycéens. Affaire donc à suivre sur le blog de FNAUT Pays de la Loire

 

J B LUGADET (Secrétaire Association Nantaise Déplacements Environnement adhérente à la FNAUT)


Partager cet article
Repost0
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 07:21

Vouloir prendre l'avion un jour de Toussaint, en partant de Couëron, peut paraître une gageure; pourtant avec Destinéo c'est possible.



1ere proposition :

En fait vous ne voulez pas vraiment partir : Destinéo vous propose de passer 1heure dans le meme bus (91) un coup en arrière (vers Bougon), un coup en avant (vers Bellevue), un coup en arrière...



2eme proposition :

Pourquoi ne pas passer par Orvault ? Ah bon, il n'est pas là l'aéroport !



3eme proposition :

Pour prendre le 98 à Pirmil, il n'est pas indispensable de passer à Orvault. Voici enfin un itinéraire raisonnable - qui arrive comme l'itinéraire précédent -mais en partant 40 mn après !



Conclusion :
Rien ne sert de courir... mais mieux vaut consulter attentivement les horaires avant de s'embarquer ! Destinéo mériterait quand même une sérieuse mise au point, pour éviter de promener inutilement des voyageurs trop crédules.

Christophe Mauras



Partager cet article
Repost0
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 07:46

Depuis le 2 juin  et en raison des travaux d'électrification de la ligne Nantes - Les Sables-d'Olonne, la circulation des trains est modifiée jusqu'au vendredi 4 juillet 2008.

C'est seulement le 14 décembre prochain que les TGV pourront relier les deux gares vendéennes.
L'Ere de la traction diesel sera révolue sur cet axe, les TER électriques assureront la relève...

Trois trains TER sont remplacés par des autocars entre Nantes et La Roche-sur-Yon. Pour connaître les trains supprimés en raison des travaux de l'électrification:
 
voir ici  le site www.ter-sncf.com/paysdelaloire.

 Vue de la Gare de la Roche Sur Yon en attendant l'électrification...

Des photos sur les travaux d'électrification en cours sur le site : http://train85.brunolivier.eu ou dans la partie Elle tise sa toile.

L’électrification de la ligne Nantes / La Roche-sur-Yon : Les Sables d’Olonne, s'élève à 105 millions d’euros.
Le financement est apporté à 66 % par les collectivités territoriales (le Conseil Régional des Pays de la Loire pour 35 M€, le Conseil Général de la Vendée est le second partenaire en terme de participation financière avec 20,4 M€, le Conseil Général de la Loire-Atlantique finance pour 8,8 M€, les Communautés de communes du Pays Yonnais versent 2,9 M€, la Communauté de communes des Olonnes apporte 2,9 M€) ainsi que par l’Etat (27,8 M€) et RFF (7,2 M€).

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 03:00
Si l'on en croit  un journaliste  de l'édition de  "Presse Océan" (édition du 17 novembre" la fermeture prochaine (le 1er décembre) de  la boutique SNCF de la rue des Halles  "correspond  selon la SNCF à la demande  des clients".
Une fermeture non réclamée par les usagers !
Personne nous le jurons n'a demandé à la FNAUT, où nous préférons parler d'usager du transport public, cette fermeture. 
Nous pensons plutôt que la direction  de l'entreprise a effectué comme le précise l'article en cause un ratio loyer / salaires et charges payés / kilomètres-passagers vendus pour justifier une concentration des services place de la Bourse pour ce qui sera peut-être, nous le verrons à l'usage un meilleur service.

Acheter son billet assis ... quel pied !
Mais permettez nous de  regretter cette agence où l'on pouvait acheter ses billets assis. Et de penser qu'il fallait peut-être lui donner sa chance avec une meilleure promotion.

Boutique-SNCF.jpg

Cette péripétie nous incite de plus à réclamer une amélioration du guichet de la rue Brancas où l'on reste debout. 
En se  félicitant du développement de l'intermodalité SNCF-TAN-LILA sur ce site en rappelant la demande conjointe de la FNAUT et de l'ANDE d'une polyvalence en billetique de toutes les gares ferroviaires et routières de l'agglomération.
Pour acheter vos billets allez dans les gares de la "périphérie" nantaise !
Avec d'ailleurs les encouragements des "petits futés" de la FNAUT qui vous conseillent de prendre vos billets dans les gares de la "périphérie" nantaise (Doulon, Chantenay,Couëron, Pont Rousseau, Vertou..si bien sûr elles vous sont accessibles.) où l'accueil est souvent fort sympathique et où les conseils tarifaires sont souvent mieux personnalisés.
En espérant que le suivi de nos conseils entraîneront les responsables à en ouvrir d'autres... des gares à La Chapelle sur Erdre (espoir en vue), à ....Baco comme des boutiques dans les espaces  commerciaux centraux et périphériques.

 

pont_rousseau.jpg

  Gares de Pont Rousseau et de Doulon 

Doulon.jpg

En espérant que le suivi de nos conseils entraîneront les responsables à en ouvrir d'autres... des gares à La Chapelle sur Erdre (espoir en vue), à ....Baco comme des boutiques dans les espaces  commerciaux centraux et périphériques. 

Co--ron-gare-2.jpg   La gare de  Couëron               
                                                               

C'était notre rubrique : "il n'y a pas que ITGV"...même si on y pense aussi...
 
J. B. LUGADET
 (Secrétaire ANDE)

 
Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques